POURQOI LE PORC EST-IL INTERDIT EN ISLAM?

Questions/réponses (Islam)
 Argent, commerce, banques, Zakat, aumone, Etudes, boulot
 Autres religions
 Convertis, conversions
 Coran, Hadith, interprétation, exégèse
 Des définitions des termes en Islam, Définition de l'Islam
 Divers
 Famille, enfants, mère, père, cousins
 Guerre, Catastrophe, politique, Médias, Actualités
 Histoire, prophètes, événements
 Look, Voile, Hijeb, Habillement, Barbe, beauté
 Médecine, Médicament, Maladies, science, découvertes
 Nourriture, Hallal, produits, Alcool, cigarette, drogue
 Paradis, Enfer, Jugement dernier, La mort
 Pelerinage, Hadj, Mecque, Oumra
 Prière, Ablutions.
 Ramadan, Nuit du destin, Jeûne, Mouton, Aïd
 Relations, mariage, sexualité, Divorce, Fiançailles
 Roqia, Magie, rêves, Soufisme, Esotérisme, Voyance, Diable, fantôme, Jinn
 Statut de la femme en Islam et les autres religions

Posez une nouvelle questions

Annuaire Oriental
Caméraman photographe mariage
Caméraman / Photographe

Location de salles de réception
Location salle de réception

Restaurant Oriental
Restaurant oriental

location de voitures luxe limousine mariage
Location de voiture

negafa neggafa location de robes orientales
Negafa, coiffure, beauté


Décoration orientale

traiteur halal hallal cuisine hallal
Traiteur hallal

patisserie orientale
Pâtisserie Orientale

dj oriental mariage oriental
Dj oriental

orchestre oriental
Orchestre oriental
Autres rubriques [Suite...]


Pages oranges
Mosquée/Islam
Consulat d'Algérie
Consulat du Maroc
Consulat de la Tunisie
Journaux, Revues, Magazines
Radio tv arabe Orientale
Boucherie Hallal/Epicerie
Associations humanitaires
Sites de Musique orientale
Artistes maghrébins/Orientaux
Recettes orientales
Villes arabes/berbères
Orientalement.net
Autres liens


Page du Caftan

Questions/Réponses sur l'Islam

Blog : q605 : www.orientalement.com/q605   envoyer ce blog à un ami Conserver momentanément ce blog
 Sujet proposé par Wally le 09/03/2006 à 17:40:37 vu 157111 fois

France

 POURQOI LE PORC EST-IL INTERDIT EN ISLAM?

  ASSALAMU ALAYKUM
VOILA. J'AI UNE AMIE QUI EST TRRES INTERESSEE PAR L'ISLAM MAIS JE NE TROUVE PAS DE REPONSE TRES TRES CONVAICANTE SUR LA QUESTION DU PORC. JE VOUDRAIS SAVOIR POURQUOI LE PORC EST IN TERDIT EN ISLAM?
ASSALAMU ALAYKUM


-1
 Réponse n°2320 de nadya le 09/03/2006 à 21:33:59

France

  En fait, non seulement le Coran interdit la consommation de porc mais la Bible aussi l'interdit. Dans le Lévitique, chapitre 11, verset 7-8, .....il est dit :

"Vous ne mangerez pas le porc, ...Vous ne mangerez pas de leur chair, et vous ne toucherez pas leurs corps morts : vous les regarderez comme impurs".

De plus, saviez-vous que le porc ne peut pas être égorgé tout simplement parce qu'il n'a pas de cou ?.....Cela est une caractéristique physique naturelle du porc, de ne pas avoir de cou.

Les musulmans disent que si Dieu avait voulu que l'on puisse manger du porc, Il lui aurait donné un cou pour qu'on puisse l'égorger.

La consommation de porc est mauvaise pour la santé, quelque soit le produit : côtes de porc, jambon, bacon, etc.

L'acide urique est une substance dangereuse pour le corps humain.

Eh bien il est important de noter que le corps du cochon ne se débarrasse que de 2% de son acide urique, les 98% restants ne sortant pas du corps.

Ceci explique le haut pourcentage de rhumatismes trouvé chez ceux qui consomment du porc.
Merci frère Abdellah



0
 Réponse n°2323 de Youssef le 09/03/2006 à 22:57:53

France

  Salam aleykoum wa rahmatoullah wa barakathou.

Voilà tout simplement, la soeur a parfaitement répondu.

Voici maintenant la source dans le Coran.
« Dis : "Je ne trouve pas dans ce qui m'a été inspiré d'interdit à aucun mangeur d'en manger, si ce n’est une bête morte, un sang répandu, une chair de porc - car c' est une souillure - ou quelque sacrifice visant autre que Dieu". »

(Coran 6, verset 145)

Et voici encore une source de la Bible :
Ésaïe 65:2-5 et 66:17 montrent ce que Dieu ressent vraiment pour ceux qui rejettent Ses instructions de ne pas manger de la viande de porc et d'autres choses abominables. La plupart d'entre vous sont familiers avec le vieux dicton « se comporter en pharisien ». Cela vient directement d'Ésaïe 65:5, et c'est une phrase que les gens, qui mangent des mets impurs, y compris la chair de porc, se servent pour justifier leurs actions.

Voilà ce qu'on peut trouver sur un site chrétien :
Le porc peut manger des serpents à sonnettes. Il a souvent été utilisé pour nettoyer des espaces où on avait planifié construire un terrain de golf. Tout ce qu'un porc ingurgite devient graisse dans environ six heures. Pour la vache, cela nécessite vingt-quatre heures ou plus. Le cochon (porc châtré ou castré) possède des vaisseaux situés au-dessus de leurs sabots et spécialement conçus pour la suppuration et régulariser l'évacuation des poisons de son corps. Le cochon transporte certains virus et certaines maladies, y compris des trichines (vers parasites), lesquelles, si elles sont ingérées par les humains, peuvent causer une maladie douloureuse et parfois fatale, connue sous le nom de trichinose. De plus, la chair de porc contient un taux de cholestérol tellement élevé, que c'est l'une des choses que le médecin demande à ses patients qui ont une maladie coronarienne, d'éviter dans leur alimentation.

Pour en revenir au Coran, voici la version des faits a été racontée par le premier historien musulman à composé une chronique générale de l'histoire du monde.

Abou-Dja'far Mo'hammad-ibn-Djarir-ibn-yazîd Tabarî


"Or, Noé sortit de l'arche le jour que l'on nome âschourâ . Le jour de son entrée dans l'arche, Noé avait fait jeûner les personnes qui étaient avec lui..

On vit sortir de l'arche deux espèces d'animaux qui n'y étaient point entrés; le porc et le chat. Ces animaux n'existaient point sur la terre avant le déluge, et Dieu les créa dans l'arche, parce qu'elles étaient remplies d'ordures et d'excréments humains qui répandaient une grande puanteur. Les personnes qui étaient dans l'arche, n'ayant pas la force de supporter cette puanteur, se plaignirent à Noé; alors Noé passa sa main sur le dos de l'éléphant, et le porc sortit de l'anus de cet animal. Le porc mangea toutes les ordures qui étaient dans l'arche, et la puanteur disparut."

ALLAHOU AHLEM.



0
 Réponse n°2325 de mansour le 10/03/2006 à 00:05:21

France

  salam frère youcef.Tu est fort dans la religion et les questions de la médecine.je te dis merçi pour tes éclaircissements mais je suis perplexe quand tu dis que Noh a créer le porc à partir d'un éléphant.si je ne te lisais pas souvent,je dirai que c'est une blague car Dieu seul est le créateur de toute chose et la science ne permet pas cette approche,pourtant tu es scientifique et tu le sais.j'attend d'autres explications de ta part.



0
 Réponse n°2326 de Youssef le 10/03/2006 à 00:15:07

France

  Je vois parfaitement ce que tu veux dire, je te rassure tout de suite mon frère, 1erement ce n'est pas moi qui a relaté ces faits, 2emement c'est pas Nouh(AWS) qui a crée le porc, mais à cause des plaintes de l'odeur et des multitudes d'excréments sur l'arche, Nouh a fait une douaa, une prière à Allah qui LUI est Le Seul Créateur comme tu l'a si bien dit, et par la permission d'Allah Il crééa le porc via Nouh (AWS), voilà d'après Tabari, et non d'après Youssef lol !
( D'ailleurs tout ce que Nouh (AWS) a fait a toujours été précédé d'une prière à Allah, et c'est toujours sur Sa permission!! Comme tout les Prophète d'ailleurs....)

Voilà le manquement de précision, excuse moi mon frère.



0
 Réponse n°2373 de mansour le 10/03/2006 à 21:07:04

France

  Salam monsieur youcef.je sais bien que ce n'es pas toi qui a relaté ces faits.Si tu avais vécu avec Noh tu serais âgé de milliers d'années.
peux tu me citer les ouvrages de El tabari qui parlent de ça si ça ne te dérange pas.Je vous rmercie.



0
 Réponse n°2382 de Youssef le 10/03/2006 à 22:43:03

France

  Mon frère Mansour, voici ta réponse :
Abou-Dja'far Mo'hammad-ibn-Djarir-ibn-yazîd Tabarî

Histoires des envoyés et des rois



1
 Réponse n°2413 de Ayman le 11/03/2006 à 13:17:08

Algérie

  Frère Youssef,l'histoire de l'éléphant ayant accouché d'un porc,même "via" Sidna Nouh (Paix et salut sur Lui) comme tu l'as dit,n'a pa pu pénétrer dans ma cervelle.Celà relève de la fable.Darwin avec sa théorie sur l'évolution des espèces n'est pas allé jusque là.Franchement,je dois te dire que je n'ai jamais entendu parler de cette histoire et celà me parait invraisemblable bien que tu dis que tu t'es reféré aux textes de Tabari.Je crois utile d'attirer ton attention sur le fait que certains ouvrages de ce savant et historien ont fait l'objet de falsifications,ce qui rend certains aspects de leur contenu peu fiables.

Je te cite frère,ce qu'il est dit à ce propos par le frère et docteur Mohammed Patel : Il s'est attaché à réunir tous les rapports historiques qu'il a pu trouver,et ce,indépendamment de leur degré de fiabilité.Quand on garde à l'esprit cette réalité,on comprend qu'il est tout à fait possible et concevable de trouver dans son oeuvre des récits non authentiques ou de faible crédibilité.Il revient donc au lecteur d'analyser les chaines de transmission ou le contenu des différents rapports historiques qu'il a cités,pour se faire ainsi une idée réelle de leur degré de fiabilité.Cette nécessaire rigueur à adopter au niveau de l'analyse concerne,je le rappelle encore,l'oeuvre originale de Tabari (Rahimahou Allah).

Pour ce qui est de la version abrégée par Al Bal'ami et traduite en français,il est évident que quiconque désire s'y reférer pour connaitre l'Histoire des premiers temps de l'Islam doit faire extrêmement attention.En effet,non seulement les chaines de transmission des différents récits cités ne s'y trouvent plus,mais bien plus grave encore,des Oulémas sunnites (tels Châh Abdoul Aziz Al Mouhaddith Ad Dhalawi,voir "Touhfah Ithna Achariyah - Page 144) ont souligné que l'auteur chîite ne s'est pas contenté de faire un travail de synthèse : Il a intégré dans son ouvrage des ajouts personnels et a procédé à des modifications dans le contenu de certains récits.Et quand on constate combien son résumé de la chronique de Tabari est utilisé par les propagandistes chîites duo-décimains et les détracteurs de l'Islam dans leurs attaques visant à discréditer l'action des Compagnons(radhia Allahou Anhoum) et à salir leur honneur et leur mémoire,on peut se faire une idée assez claire des altérations du texte original auxquelles il s'est livré.

Bref,le conseil le plus judicieux que je puis donner au lecteur non arabophone qui ne dispose pas de moyens fiables pour vérifier systématiquement les récits présents dans la traduction française de l'ouvrage d'Al Bal'ami est d'éviter à tout prix de le consulter,et encore moins de chercher à partir de celui-ci à en savoir un peu plus sur l'histoire de l'Islam et des musulmans : c'est là le meilleur moyen pour éviter de perdre un temps précieux,mais aussi et surtout de protéger sa foi et son iman.
Wa Allahou A'lam!



0
 Réponse n°2417 de Youssef le 11/03/2006 à 13:58:30

France

  Tu as tout a fait raison Frère Ayman, on en a aucune réelle preuve, et ce que j'ai cité n'est qu'en autre les travaux de Tabari...
Et je ne pense pas qu'il y ai plus de précision, même dans le Tafsir de cette sourate, à ma connaissance bien sur!

Mais toutesfois, ca n'empeche pas que le porc reste un animal impur, et la réponse de la soeur qui a répondu est la plus simple et va droit au but.

Merci mon frère.
Salam aleykoum.



0
 Réponse n°2475 de ali le 12/03/2006 à 18:19:13

France

  Je pense que Allah n a pas donner d autre raisons que celle ci : s6 v 145 toute personne sincere et pieuse doit s en tenir a ces versets.



0
 Réponse n°2477 de ali le 12/03/2006 à 18:28:48

France

  Je pense qu Allah n a pas donner d autre réponse que la s 6 v 145 et que toute personne sincere et pieuse doit s en tenir a ca.je ne pense pas que ton amie ser'a convaincue de la sincerité de notre religion par une telle question.L approche la plus fiable de l islam est la méditation de la création de ce qui nous entoure s 45 v 1,2,3,4,5,6 et tu pourra en trouver d autre dans le coran. q allah guide ton amie.



0
 Réponse n°2489 de Youssef le 12/03/2006 à 22:54:37

France

  Mon frère Ahmed, je viens de revenir de la mosquée, on a fait donc un Tafsir, par ailleurs j'aurais ue question à vous présenter, je vous la ferais parvenir sous un sujet, je ne pense pas que vous trouveriez de réponse, j'en suis même persuadé.

Par ailleurs, je me suis renseigner sur Ibn Jarîr At-Tabari, appellé aussi le doyen des exégèses, personne à ma connaissance n'a contré, ou dit que ses recherches étaient des fables, ou si sa science et sa connaissance était tordue...
Comme quoi il faut se renseigner avant de dire que ca relève de la fable, et tu compare ca à Darwin?
Darwin n'était pas du tout musulman, pourquoi parler de lui à coté d'un homme comme Ibn Jarîr At-Tabari?

Abou Ja'far Mohammad ibn Jarîr Ibn Yazid Tabarî est le premier musulman qui ait composé une chronique générale. Né en 224 de l'Hégire (838-839 ap. J.C.) il passa la plus grande partie de sa vie à Bagdad.

Quelques années avant sa mort, il composa sa volumineuse chronique, qui embrasse l'histoire du monde depuis la création jusqu'à l'an 302 de l'Hégire. Cet ouvrage acquit de bonne heure une grande réputation dans le monde musulman. Vers 352 de l'Hégire (963 ap. J.C.).
Cette biographie traditionnelle du Prophète de l'islam, Tabarî l'a puisée aux meilleures sources de la tradition et de l'exégèse de son temps. Il offre un document assez exceptionnel à la fois sur Mohammed, moins de deux siècles après sa mort, et sur la manière d'écrire l'histoire à Bagdad au ix- siècle.

Et puis il a cité plusieurs hadtihs, qui ont été pourtant évalué SAHIH.

En faite mon frère vu que je viens d'avoir connaissance de tout ca, j'aimerais savoir ce qui t'as amené à dire que son exégèse sur Nouh (AWS) relève de la fable, peut etre as tu entendu quelque part ou je ne sais pas, j'attends ta réponse mon frère...

A bientot, et n'oublis pas de jeter un oeil sur la Question difficile N°2 Inch'Allah que je posterais bientot...



0
 Réponse n°2491 de ahmed le 12/03/2006 à 23:51:58

France

  salam frere youssef
excuse moi je n'ai rien compris a ta question je ne sais pas de quoi tu parle
je pense que tu te trompe de personne
enfin explique moi



0
 Réponse n°2492 de Youssef le 12/03/2006 à 23:55:35

France

  Ah...
Tu n'as rien compris, tout simplement parce que je voulais dire AYMAN au lieu de Ahmed!
Ahlalala excuse moi mais c'est à chaque fois que je me trompes entre vous deux, Ayman Ahmed c'est presque pareil la confusion désolé mon frère!



0
 Réponse n°2494 de ahmed le 13/03/2006 à 00:08:24

France

  oui je viens de relire et je t'ais compris
je ne suis pas un specialiste en cochonnerie (si je peux m'exprimer ainsi )mais il m'est arriver il y a bien longtemps alors que j'allais encore a l'ecole que j'avais poser la question de savoir pourquoi le cochon est rose et il m'avait ete repondu que le porc que l'on connais aujourd'hui est issue de nombreux croisement
fait par l'homme
quand a l'illustre tabari j'ai lu l'histoire de l'arche de noe ou il dit que le porc sort de l'anus de l'elephant et le chat d'uun eternuementd'un lion
je t'avoue sincerement que sa m'avait fait sourire et que je pense aussi qu'il s'agit d'une fable
mais tu as pique ma curiosite et demain j'irai acheter un de ces receuil



0
 Réponse n°2499 de sami_ mahmoud le 13/03/2006 à 10:29:27

France

  Je pense que vous avez tout dit juste peut etre oublier de presicer que le metabolisme du porc ressemble de pret a celui de l'etre humain (canibalisme),en plus sachez que c le seul animal qui na pas d'orgeuil et n'est pas jaloux de sa femelle ,si un autre male porc l'acouple il ne dit rien ,se qui es contraire au cheval par exemple,et si en le mange en deviens comme lui .si quelqun samuse a vouloir toucher a nos femmes en dit rien .regarder leur echangismes.



0
 Réponse n°2509 de Sarah95 le 13/03/2006 à 14:27:11

France

  Salam

Je ne sais plus qui l'a dit plus haut, mais effectivement j'ai moi aussi lu dans les Chroniques de Tabarit que le porc à été créé par Allah sur l'Arche de Noë pour manger les déchets qui s'accumulaient, à la demande de Noë.

Ce qui explique que cet animal est malsain

Salam Aleykoum



0
 Réponse n°2558 de Ayman le 14/03/2006 à 14:57:50

Algérie

  Frère Youssef,je n'ai pas compris ce revirement de ta part.Dans un de tes posts tu disais : "Tu as tout à fait raison frère Ayman,on en a aucune preuve réelle et ce que j'ai cité n'est autre que les travaux de Tabari".
Tu as rajouté : "je ne pense pas qu'il y ai plus de précision,même dans le tafsir de cette sourate,à ma connaissance bien sûr".
Je t'avais pourtant précisé que les travaux de cet éminent savant et historien avaient été altérés par le chîite Al-Bal'ami.Il a intégré dans les ouvrages de Tabari ses ajouts personnels et procédé à des modifications dans les récits.Ce n'est pas moi qui le dit mais des Oulémas sunnites qui l'ont affirmé selon le docteur Mohammed Patel.
Puisque tu sembles être très au courant des affaires de Sidna Nouh,pourrais-tu me dire si celui-ci fêtait Achoura car selon tes dires celui-ci jeûnait ce jour et c'est ce jour que ce soit-disant porc est sorti de l'anus de l'élephant (je ne me contenterai pas de ce qui l'imam que tu consultes si celà n'est pas etayé par des hadiths ou versets).
Je trouve bizarre que ce jour béni soit une occasion pour Nouh de sortir le cochon animal impur pour le grand nettoyage.
Quant au frère Ali,avant de délivrer le certificat de "bon" musulman au mal "guidé" et de mettre en doute la sincérité des gens envers la religion,tu dois savoir que l'"amie" nommé Ayman n'a que faire de tes propos auxquels il ne tient aucunement compte,ceux-ci n'ayant aucune relation avec l'affaire dont il est question.
Tu cites la Sourate 45 "L'Agenouillée" et les versets 1,2,3,4,5,6.
Voilà ce que disent ces versets :
1- "Hâ Mîm"
2- "La révélation du Livre émane d'Allah,le Puissant,le Sage"
3- "Il y a certes dans les cieux et la terre des preuves pour les croyants"
4- "Et dans votre propre création,et dans ce qu'Il dissémine comme animaux,il y a des signes pour des gens qui croient avec certitude".
5- "De même dans l'alternance de la nuit et du jour,et dans ce qu'Allah fait descendre du Ciel,comme subsistance (pluie) par laquelle Il redonne la vie à la terre une fois morte,et dans la distribution des vents,il y a des signes pour des gens qui raisonnent".
6- "Voilà les versets d'Allah que Nous te récitons en toute vérité.Alors dans quelle parole croiront-ils après (la parole) d'Allah et après Ses signes?".

A moins que je sois atteint de cécité,je ne vois aucune référence ou indice concernant l'histoire de Sidna Nouh,objet de notre présent débat.
Je te demande frère Ali de mesurer tes propos avant de traiter les autres de ne pas appartenir à l'Islam et les mauvaises pensées que tu as sur eux,tu voudras bien les chasser de ton esprit.



0
 Réponse n°2564 de Youssef le 14/03/2006 à 15:51:34

France

  Mon frère Ayman, ne peut on pas changer d'avis lorsque d'autres preuves favorables, d'autres avis, viennent peser sur la balance?
Nan je te rassure je ne change pas d'avis pour le plaisir juste comme ca histoire de, mais j'aime bien me renseigner jusqu'au bout, voir de mes propres yeux le pourquoi du comment, voir le parcours exacte de Tabari, son parcours dans le Dine, qu'est ce qu'il a donné pour l'Islam, ses travaux, ses hadiths rapportés.
Oui j'ai vu que certains de ces écrits ont été malheureusement détournés, MAIS pas tous, bien heureusement hamdoulillah!
Pour ce qui concerne NOTRE sujet, donc celui de ses chroniques sur Nouh (AWS) par exemple, je t'ai juste dis que je n'ai pas trouvé de faits, ou d'avis qui dit que c'est absolument faux!
Et je ne pose pas mes questions à un imam, l'imam dirige la prière à la mosquée, il a des savoirs et connaissances certes, mais il n'en sait pas plus que celui que je consulte, mais ALLHOU AHLEM, loin de moi l'idée de penser que tout ce que tu diras est absolument faux, on le sait tous ici, tes réponses sont concises précises, et très respectée pour leur droiture, je le souligne!
C'est pour ca que je demande to navis aussi à toi, c'est pour te dire que je t'écoute aussi toi qui c'est, ca se trouve tu as la réponse, et des autres non, on ne sait pas, donc j'attends toujours tes réponses avec imaptience parce que je sais que tes recherches sont très ciblées.

Ce que je te propose mon frère, c'est moi je vais recherché précisément, sur ces chroniques, sur Nouh(AWS), et toi si t'as plus de d'infos parvient les moi mon frère stp.
Rien ne nous empeche de trouver une réponse inch'Allah.

A bientot Akhi.



0
 Réponse n°2581 de Ayman le 14/03/2006 à 21:10:39

Algérie

  Frère Youssef,je te remercie pour l'explication sur ton point de vue,malgré que je ne le partage pas.
Je n'ai pas la certitude que ce porc (qui nous cause bien des soucis) soit issu de l'éléphant.
En me documentant sur l'éminent savant Tabari qui était célèbre comme historien,j'ai relevé que ses oeuvres avaient été traduites par un chîite Iranien du nom de Bal'ami.Ce dernier n'avait pas respecté l'intégralité des ouvrages en supprimant certaines parties et en y rajoutant d'autres.Ce qui fait que l'oeuvre de Tabri,notamment "l'Histoire des Prophètes et des Rois" n'était plus fiable à cent pour cent.
Des Oulémas sunnites avaient mis en garde les lecteurs sur ces altérations.Même sa traduction en français par Hermann Zotenberg n'a pas été reproduite fidèlement.
Tu dois également savoir que même pour les hadiths,à l'époque des émirats et des roitelets,ces souverains ordonnaient à leurs théologiens de modifier des hadiths qui leur étaient favorables pour assurer leur règne.Heureusement que Al-Boukhari et Moslim ont fait un excellent travail.
Par exemple les califes omayyades qui avaient dû faire face à des hadiths forgés et diffusés par leurs ennemis comprirent vite qu'il était inutile de crier au faux et à la calomnie et que la meilleure riposte consistait à user des mêmes armes.Avec leurs partisans,ils forgèrent des hadiths à leur avantage.
Et lorsqu'ils voulaient défendre une politique,imposer une opinion,les califes ommayades cherchaient d'abord un hadith authentique suceptible de l'étayer.A défaut,ils l'inventaient.
Ainsi le nom du prophète (sws) servait de caution à des mensonges,que l'on combattait par des mensonges plus gros encore.
La fin justifiant les moyens,tout expédient était bon,y compris l'invention et la diffamation,pourvu qu'il serve une noble cause,consolider la Foi,rétablir dans leur droit ceux qui en étaient lésés,écarter ceux qui n'en étaient pas dignes,éradiquer les germes de la discorde.
A partir de ces éléments,connaissant la rivalité qui opposait et oppose toujours les chîites et les sunnites (voir en Irak),le traducteur de ces ouvrages étant chîite,il est fait référence à l'Achoura,journée pleine de symboles pour cette communauté chîite.
Sidna Nouh a donc fait le jeûn le jour de l'Achoura et fait sortir le cochon ce même jour.Pour moi,celà ne tient pas la route car dans le doute,et si l'on fait appel à la logique,il est impensable qu'un éléphant puisse accoucher d'un porc et le jour de l'Achoura!
Si tu revisite l'histoire,tu constateras que c'est à travers les anciennes écritures babyloniennes et sumériennes que les historiens et chercheurs de l'ancienne époque ont pu,à partir de fraguements,reconstituer quelques éléments de l'histoire des prophètes jusqu'à Sidna Nouh.Les travaux de déchiffrage ont été repris par la suite par les chrétiens et ainsi de suite.
Biologiquement,logiquement,rien ne laisse supposer un tel "croisement".
Je ne met pas en doute le fait que ce prophète pouvait avec la permission d'Allah créer des miracles mais sincèrement,une approche sensée de cet "accouchement" me permet de dire que je n'y crois pas.



0
 Réponse n°2594 de Youssef le 15/03/2006 à 00:05:13

France

  C'est moi qui te remercie pour tes précisions mon frère, merci!
Alors satisfait de ma 2eme question difficile, à force de les trouver , crois moi je vais en poser de plus en plus dures mon frère ;)
Salam aleykoum!



0
 Réponse n°3381 de Nabil le 31/03/2006 à 10:57:50

Maroc

  Je pense que le fait de manger le porc est interdit ds l'islam, c'est parce qu'il se decompose tres vite et surtout ds les pays chauds, et il faut savoir que les scientiphiques ont trouvé ds la viande du porc ce qu'on appelle (l'Uré)je ne sais si s'ecrit comme ça en tous cas c tres nocif pour l'organisme humain, salam à tous



0
 Réponse n°3433 de mila le 03/04/2006 à 18:33:04

France

  Je voudrais demander à Nadiya qui a dit que le porc n'avait pas de cou ce qui montre qu'on ne peut pas l'égorger et donc le manger.Mais comment il n'a pas de cou? Car si j'explique ça on va rigoler et me demander comment il n'a pas de cou et comment tiens sa tete??? Ou autre tu vois je voudrais etre apte à répondre si on me demander cela.
Merci



0
 Réponse n°3434 de Youss le 03/04/2006 à 20:17:04

France

  Il n'a pas de cou, car ne pouvant lever la tete vers le ciel... et puis tu n'as pas besoin de cou pour tenir ta tete, les animaux sont très différent des humains.



0
 Réponse n°3459 de mila le 05/04/2006 à 15:07:55

France

  ok merci



0
 Réponse n°3540 de ali le 08/04/2006 à 15:58:03

France

  Je pense que le frere ayman a mal lu la réponse que j ai donner il faudrait qu il la relise. je n ai j amais ecrit ce qu il a dit Ce que je voulais faire comprendre c est que les freres se sont eloignes du plus important.Quand on regarde de plus près la question , l'amie du frère est interessée par la religion et je pense que la question du porc n est pas tres importante dans ce cas la.je voulais simplement la dirigée vers plus concret et plus important dans la recherche de la véracité de notre religion. s étendre sur la question du porc ne vous mènera qu'a des débats inutiles .peut etre
que chez certains frères la question du porc est plus importante que essayer de diriger une ame a reconnaitre son créateur a travers sa création.Mes frères je ne doute pas de votre engagement a essayer de répondre du mieux possible a cette question qui a été posée mais vous vous éloignez du plus important.



0
 Réponse n°4392 de Camélia le 01/05/2006 à 11:35:55

France

  Salam, je suis reconvertie depuis peu et en faite l'explication que j'ai trouvé dans un livre venant de la mosquée est la suivante:
en faite Allah a changé en changé en porc des humain qui ne lui avait pas obéïs, et les a mélangé au autres, donc pour éviter de manger un des ses humains Allah a interdit a ses créatures de manger du porc, d'en vendre ou de faire quelque commerce que ce soit avec eux!!



0
 Réponse n°4394 de fadma le 01/05/2006 à 11:47:15

France

  ma chère camélia,C une falcification, total faux,sans doute une version juive.Le porc est haram pour d´autres raisons.



0
 Réponse n°4429 de nordin le 01/05/2006 à 23:44:03

France

  Je pense que camélia n a pas lu entre les lignes de ce livre.il est vrai qAllah le tout puissant a transformé des etres humains en porcs mais ils ( les porcs)existaient deja bien avant q Allah les transforment...



0
 Réponse n°4454 de Camélia le 02/05/2006 à 16:36:10

France

  mais je c tout ca je voulais juste apporté une réponse en plus que j'avais lu dans un livre de la mosquée...bien entendu il n'y a pas que celle là!!!!!!c même logique...
Et je connais d'autres raison peut etre pas toutes mais j'en connait une partie...



0
 Réponse n°6208 de Abdeslam le 25/05/2006 à 17:59:50

France

  L'interdiction du porc



Question : Pourquoi l'islam interdit-il la consommation de porc?



Réponse :

Le fait que le porc soit interdit en islam est une chose bien connue. Les points suivants expliquent différents aspects de cet interdit :

Le porc est interdit dans le Coran :
Le Coran interdit la consommation du porc dans au moins 4 versets différents, c'est- à-dire 2:173, 5:3, 6:145 et 16:115.

{Vous sont interdits la bête trouvée morte, le sang, la chair de porc, ce sur quoi on a invoqué un autre nom que celui d'Allah...} [Le Coran, 5:3].

Ces versets coraniques à eux seuls suffisent à convaincre les musulmans du bien-fondé de l'interdiction du porc.

Le porc est interdit dans la Bible :
Peut-être le chrétien sera-t-il plus convaincu par ses propres écritures.

La Bible interdit la consommation du porc dans le Lévitique :
"Vous tiendrez pour impur le porc parce que tout en ayant le sabot fourchu, fendu en deux ongles, il ne rumine pas."
"Vous ne mangerez pas de leur chair ni ne toucherez à leur cadavre, vous les tiendrez pour impurs" [Lévitique, 11:7-8].

Le porc est également interdit dans le Deutéronome :
"Et le porc, qui a bien le sabot fourchu et fendu mais qui ne rumine pas; vous le tiendrez pour impur. Vous ne mangerez pas de sa chair et ne toucherez pas à son cadavre" [Deutéronome, 14:8].

On retrouve un interdit similaire dans Isaïe, chapitre 65, verset 2-5.

La consommation du porc peut être la cause de plusieurs maladies :
Les autres non-musulmans et athées ne seront d'accord avec cet interdit que si on leur présente des preuves logiques et scientifiques. La consommation du porc peut être la cause de pas moins de 70 types de maladies. Une personne peut avoir plusieurs helminthes comme l'ascaride, l'ankylostome, etc. L'un des plus dangereux est le Taenia Solium qui, dans la terminologie courante est appelé ténia, ou ver solitaire. Il se réfugie dans l'intestin et il est très long.

Ses oeufs pénètrent le système sanguin et peuvent ainsi atteindre pratiquement tous les organes. S'ils pénètrent dans le cerveau, ils peuvent provoquer des pertes de mémoire. S'ils pénètrent dans le coeur, ils peuvent provoquer un arrêt cardiaque. S'ils pénètrent les yeux, ils peuvent causer la cécité et s'ils pénètrent le foie, ils peuvent y causer de sérieux dommages. Ils peuvent endommager presque tous les les organes du corps.

Une idée reçue répandue au sujet du porc veut que si celui-ci est bien cuit, les oeufs de vers qu'il contient meurent. Dans un projet de recherche entrepris aux états-Unis, il a été découvert que parmi 24 personnes ayant contracté le Trichura Tichurasis, 22 avaient fait bien cuire leur viande de porc. Cela indique que les oeufs présents dans la viande ne meurent pas lorsque exposés à des températures de cuisson.

La viande de porc génère surtout de la graisse La viande de porc ne génère que très peu de tissus musculaires et contient un excès de gras. Ce gras se dépose dans les vaisseaux et peut causer de l'hypertension et/ou un arrêt cardiaque. Il n'est donc pas surprenant que plus de 50% des Américains souffrent d'hypertension.

Le porc est l'un des animaux les plus sales qui soient Le porc est l'un des animaux les plus sales de la terre. Il vit dans la boue, le fumier et la saleté. C'est le meilleur charognard que Dieu ait créé. Dans les villages où il n'y a pas de toilettes modernes et où les villageois font leurs besoins à l'extérieur, très souvent, ce sont les porcs qui les débarrassent de leurs excréments en les mangeant. Certains avanceront que dans les pays développés comme l'Australie, les porcs sont élevés dans des conditions on ne peut plus hygiéniques. Mais même dans ces conditions, les porcs sont confinés à des porcheries et en dépit des efforts déployés pour les garder propres, ils demeurent sales de nature. Ils mangent avec appétit leurs propres excréments comme ceux de leurs voisins.

Le porc est l'animal le plus obscène qui soit Le porc est l'animal le plus obscène que l'on retrouve sur cette terre. C'est le seul animal qui invite ses compagnons à s'accoupler avec sa partenaire. Aux états-Unis, la majorité des gens consomment du porc. Il est fréquent qu'ils organisent, après une soirée bien arrosée, un échange de partenaires, i.e. "tu couches avec ma femme et je couche avec la tienne". Si vous consommez du porc, vous finissez par vous comporter comme des porcs.


Par Dr. Zakir Abdul Karim Naik.



0
 Réponse n°6317 de Camélia le 26/05/2006 à 20:10:18

France

  Je voulais dire que je trouve que les propos de FADMA son un peu dur avec moi je ressen comme de la méchanceté je commence seulement depuis peu dans le religion et essais de me renseigner je n'ai pas besoin que l'on me fasse des reflexion comme les tiennes....



0
 Réponse n°18641 de Mokhtar le 15/10/2006 à 14:50:23

France

  Assalam alioukoum

Le porc a était interdit au temps de Moîse, Moîse qui voyait son peuple mourir dès qu'il mangeait du porc, lui demanda de ne plus en manger, étant donner la région géographique dont laquelle vivait ce peuple qui est trés aride, trés chaude, ne diposant pas de moyen de réfrigération, si bien que le porc ne supporte pas la chaleur et devient bleu provoquant par la même des maladies quand il est consommé, çà n'a rien à voir avec le mode de conservation actuel, s'agissant que le porc mange des excréments, il ne faut pas oublier que la volaille ne se prive pas non plus et ce n'est pas pour ça que c'est interdit. Pour le reste ce n'est que fantaisies.
C'est une reflexion qui est plus plausible concernant l'interdiction du porc.



0
 Réponse n°18887 de ali le 16/10/2006 à 20:45:52

France

  allah a transformé des juifs qui transgressaient le sabbah en singes et des hommes qui avec leurs rois avaient decider de vivre dans la decheance en porc. La viande de porc et ses organes ressemble a ceux des humains ainsi que les singes... Voilà pourquoi manger du porc est interdit.



0
 Réponse n°18899 de souad mini pouce le 16/10/2006 à 21:33:12

France

  gspr ke tout ce ke je vais te dire t'aideras a faire comprendre a ton amie ke l'ISLAM est LA RELIGION.le porc ce n'est pas haram pour rien.l'or est haram pour les hommes parske ça diminue les hormones masculin et peut etre cancerigène(scientifikmen prouvé);avoir des raports sexuelles avant le mariages avec pls personnes peut avoir comm conséquance d'atrapé une maladie grav transmisiibl,l'alcool est haram car il rend malade ainsi ke les cigarettes...LE PORC:une parti du porc est dangereuse provoque des maladies graves mais la sciences n'a pas encore trouvé cette parti c pour cela k'ALLAH la rendu haram entièrement.tu vois...sbhanallah tout ce ki est haram pour les hommes,il fo les éviter pour notre bien.de plus, tout ce ki est bien pour nous c écrit;exemple:manger avec les doigts(libération des sucs digestifs ce ki facilite la digestion)c'est prouvé scientifikement.tu pourra lui ajouter ke tout est écrit dans le Coran depuis des millénaires et petit a petit,tout est prouvé scientifikment.sinon,il est écrit ossi ke dans une partis de l'océean,o milieu,l'eau est sucrée non salée;un scientifik(dsl jme souvien pas de son nom si jle trouv jte le dirai) a cherché cette endroit et est parvenu a le trouvé,il s'est reconverti ossi tot.l'existance des hommes ki deviennent femmes et les femmes ki deviennent hommes(stahfollah),ça oci c'est écrrit dan le Coran depuis des lustres!avant meme ke la chiurgie existe.tout ce ki nous entoure prouve kALLAH TOUT PUISSANT est le seul, l'unique.la verité=la religion musulmane.ya des preuves partout mais ya des personnes ki se voile la face et choisient la voie de la facilité malheureusement(kALLAH les pardonne et nous pardonne.).je te souhait un bon ramadan
A3LEKOM SALAM



0
 Réponse n°18940 de creazy le 17/10/2006 à 03:56:44

France

  Je pense que le scientifique dont tu parle qui a trouvé de l'eau de source au milieu de l'océan c'est le commandant cousteau



0
 Réponse n°18985 de souad mini pouce le 17/10/2006 à 13:52:32

France

  oui exactement creazy! c lui! jme suis renseignée et c bien Cousteau.merci et bonne fin de ramadan :-)



0
 Réponse n°23999 de nassima le 11/12/2006 à 21:52:19

France

  Je pense que a un moment donner il faux arreter de se poser trop de question il ne faux pas oublier que le sheitane nous pousse a soit disant bien faire et on tombe dans un cercle vicieux il faux s arreter aux verset coranique ne pas se poser trop de question alor s v p y a autre chose plus magnifique a faire comme recherche



0
 Réponse n°40573 de alain adil le 09/10/2007 à 16:01:37

France

  salam a tous je voudrais savoir si de travailler dans une usine de porc etait interdit dans l islam merci je veut pas du allèatoire que la paix sois sur vous



0
 Réponse n°43279 de Gildas le 13/02/2008 à 14:01:28

France

  Je suis converti, et musulman de foi, et non de naissance. C'est pourquoi je ne suis pas d'accord avec nassima. Que vaut la foi si elle est aveugle et non appropriée ? La foi ne consiste t elle pas justement à chercher la voie perpetuellement ? Etre né de parents musulmans est une chance, mais le risque est que l'enfant ne cherche pas à adhérer à l'islam, et juste à suivre sans réfléchir. Je trouve ça dommage. Il faut suivre l'esprit de l'Islam et toujours essayer de chercher à comprendre. Du moins, c'est mon point de vue. Voici donc mon humble opinion concernant la présenté question : Pour le cou, je n'y crois pas trop : le poisson est particulièrement pratique quand on doit manger en ville puisqu'il est hallal. Pourtant, il n'a pas de cou et on n'a pas à l'égorger. En ce qui concerne les maladies, il est rare de trouver des animaux qui ne sont pas porteurs : volaille grippe aviaire, boeuf kreutzfeld/jacob vache folle, etc... La volaille mange également un peu n'importe quoi : excréments, huile moteur, écrous, etc... Bref, je pense que ces raisons ne sont pas les bonnes. Personnement, je pense qu'Allah a voulu protéger l'homme encore faible dans l'apprentissage de la science auquel il l'a soumis. Il doit y avoir d'autres raisons. En effet, ceci n'est qu'une conséquence de sa décision : si le porc se conserve mal, c'est bien parcequ'Allah l'a décidé. Il y a donc un raison à cela, et indirectement, c'est une des raisons pour lesquelles il ne faut pas en consommer. Au delà de tout ça, je voulais dire qu'il est bon de voir des gens réfléchir, discuter, partager leurs opinions, s'entraider dans leur recherche vers la sainte voie. Peut-être que certaines personnes ici n'arriveront pas à se mettre d'accord. Mais qui peut prétendre avoir la vérité ? Nous ne sommes que de simples hommes, et il n'y a pas de musulman parfait. Nous devons faire de notre mieux. En tout cas, le fait de confronter nos avis nous permet à chacun de progresser, et cela, Allah nous en récompensera. Si mon avis contraire au votre vous fortifie au contraire dans votre idée, mais renforce également votre foi, alors je ne peux espérer mieux.



0
 Réponse n°45665 de porcinet le 16/05/2008 à 21:36:07

France

  le porc s'egorge tres facilement , on le fait depuis toujours dans les cours de fermes

c'est meme avec le sang qu'on fabrique le boudin

le porc ne mange pas d'excrements

deux verrats se battent pour la femelle

alors arreter de dire des conneries



0
 Réponse n°45739 de mokdude le 19/05/2008 à 16:12:42

France

  N'étant pas musulman pratiquant, je pense que le porc se conserve trés bien,de nos jours et que le risque d'infection n'est pas plus élévé que n'importe lequel des autres viandes ( même hallal)(mouton, boeuf, volailles..) je suis d'accord avec "porcinet" pour dire qu'il n'est pas plus sale que la poule, le pigeon ou le mérou,et ce qui pouvait être une loi de sauvegarde humanitaire , il y 'a des siècles, n'a pas lieu d'être aujourd'hui. l'évolution d'une religion pourrait simplement se faire d'une manière naturelle pour le bien des gens qui la pratiquent, quelque soit la religion. j'ai moi-même mangé du porc à la cantine étant jeune (jambon, boudin blanc et noir, petit salé...)ma famille musulmane n'était pas aveuglément contre. qui n'a pas gouté un bon jambon fumé ou une rillette du mans rate quelque chose. comment imaginer qu'un musulman qui mange du porc sain n'est plus un musulman? et puit le cochon est l'animal lep plus intelligent qui soit, renseignez vous et explorer votre culture. bon appétit



0
 Réponse n°46393 de adil le 12/06/2008 à 06:27:06

Belgique

  qu est ce que un lion ou un elphant faisait dans l arche de NOH ???
tout les prophetes ont ete envoyer a des peuples bien definie et l histoire du deluge (l innondation de toute le terre )est biblique.
dieu ne detruit les villes qu apres avoir envoyer un messager pourquoi donc il aurait innonder toute la terre???
he oui un peu de logique mes freres noh vivait en mesopotamie (l IRAQ actuelle)c est ce peuple uniquement qui a ete puni par dieu.
et NOH devait prendre dans l arche les betes domestiques qui vont l aider a survivre dans l arche et sur terre apres la fin du deluge.
le lions et l elephant n en faisait pas partis.



0
 Réponse n°46602 de pinkley le 20/06/2008 à 10:51:16

France

  le cochon creature d'Allah, comme tout ce qui est sur terre ou ailleurs dans l'univers, et meme là ou nos yeux ne voi pas, Tout ce qu'Allah crées est bon...
Quand Allah dit a Adam et Sa compagne de pas s'approcher de cet arbre, Allah ne lui en donne pas la raison, Allah lui ordonne.
Alors meme si aucune raison viens justifier de manger ou pas manger de cochon, peu importe. Allah te l'ordonne. Quand enfant, ta mere te tenais la main, tu ne lui demandais pas pourquoi tu te laissai conduire, et bien je pense que la reponse a vos question sans reponse ce trouve en votre crainte d'Allah.



0
 Réponse n°46994 de jef le 13/07/2008 à 01:07:37

France

  Je suis chrétien évangélique. Pour informations, les internautes qui citent des versets de l'Ancien testament concernent historiquement le peuple Juif. Le christianisme, qui démarre au Nouveau testament et à la naissance du Christ, ne donne aucune règle de consommation du porc. Les chrétiens se basent sur ce que Jésus a enseigné, qui lui même se base sur les tables de la loi de l'ancien testament.
Concernant les risques sanitaires de la viande porcine, d'autres espèces animales sont sujet à risque (boeuf, oeufs,...). Et le mouton et l'agneau c'est très gras et ca fait grossir



0
 Réponse n°47099 de djamel le 18/07/2008 à 22:45:26

Allemagne

  Je pense qu'il est nécessaire d'approfondir nos connaissances mais il ne faut pas "demander" à Allah ce qu'il doit faire ou ne pas faire. L'interdiction du porc ,de l'adultère,du mensonge ,du meurtre,etc doivent être prises à la lettre.Essayer de trouver des justifications scientifiques pour soi-disant affermir sa foi et se donner l'air d'être "à la mode" ou si l'on veut "moderne" est une démarche qui n'honore pas son auteur et peut même se retourner contre lui et le décrédibiliser car toute science dans un temps donné reste relative et imparfaite.



0
 Réponse n°47285 de benabit le 01/08/2008 à 12:42:20

Algérie

  salem aliykom je pose une question pourquoi la viande de porc haram chokrèn



0
 Réponse n°47446 de abdel le 10/08/2008 à 19:33:18

France

  fadma t pas sympa mais camelia avait raison certes ce n'est pas la seule raison pour laquelle le porc est interdit, mais c'est l'une des raisons quand même. Sois tout de même plus indulgente avec les convertis qui donnenet leurs opinions, ils ne sont pas plus idiots que les autres, bien au contraire !!



0
 Réponse n°47703 de fred le 20/08/2008 à 19:16:27

France

  et les merguez? c bio peut etre



0
 Réponse n°48429 de dekka le 12/09/2008 à 02:36:58

France

  pourquoi ne faut il pas manger du porc ????

du point de vue scientifique y'a 500 raisons
les unes plus valables que les autres
que vous avez du moin presque toutes citées!!!
d'un point de vue religieux maintenant il n'y qu'une seule et unique raison
dieu a dit vous ne mangerais pas de porc et ne nous a pas dit pourquoi
c'est un de c'est commandement un point c' est tout ........... pour moi la religion est la question !!!et la science une de ces reponses



0
 Réponse n°48526 de joh le 15/09/2008 à 11:14:47

France

  je suis rentré sur le site pour connaitre les propos de chacun sur la question de l'interdiction du porc en islam. Tout cela pour un malentendu avec mon mari. Reconvertie depuis des années à l'islam j'ai grandi dans une famille française catholique je suis musulamne pratiquante, mon mari a grandi dans une famille musulmane mais n'est pas pratiquant!!et me reproche mon ignorence sur beaucoup de point en islam. Pour revenir à la question pour moi : le porc est interdit parce qu'une partie de celui ci est nocif pour la santé alors le porc est interdit dans son intrégralité. il me semble que en se rapportant au coran c'est ce que l'on peut comprendre. pour mon mari, il a des propos comme tels : ne protège pas sa femelle, mange ses escréments, animal sale....
je pense que meme si ces explications sont justifiées et observées via la biologie et le mode de vie de l'animal, est ce vraiment la réponse a laquelle faut s'appuyer quant à l'interdiction de manger du porc dans l'islam?



0
 Réponse n°48762 de rachid le 22/09/2008 à 23:08:02

France

  Les explications concerant la pretendue salete du porc ou sa maniere de vivre sont sans interet du point de vue du croyant. Allah n interdit pas les choses pour la seule raison qu elles sont nocives a la sante de l homme.

depuis des annees on entend ces histoires de morceau interdit mais on sait pas lequel (je voudrais bien connaitre la source de cette histoire) celle de l arabe qui un jour en a mange et en est mort (c est passe dans le journal ca???) celle de c est un animal sale (il l est pas plus qu un autre) et autres conneries en tous genres que la diaspora arabo musulmane a pu inventer.

les seuls arguments a retenir sont les arguments religieux et j invite donc toutes et tous a relire et etudier les interdits juifs qui sont a ce jour issus de la plus vieille revelation du dieu unique sur cette terre. Meditez donc les regles concernant le pied et les dents des animaux (le porc a des caninnes et n est donc pas un herbivore) mais surtout prenez en compte le fait que le dieu unique afin de punir des hebreux qui ne repectaient pas le sabah les a transforme.

a ce propos est ce que certains d entre vous savent que la greffe d un organe de porc sur un homme a beaucoup de chances de tenir assez longtemps car ce sont des tissus vivants tres semblabes.

arretons donc de vouloir toujours donner des explications pratiques aux choses. elles ne sont utiles qu a ceux qui n ont pas envie d etudier la religion et se contentent de dire "au bled on fait comme ca". c est un argument qu on enetend trop souvent.



0
 Réponse n°50197 de Imed le 30/10/2008 à 16:09:30

Tunisie

  Rachid, je suis vraiment très content de ta réponse. Car personnellement je la trouve la plus convaincante et la plus cohérente avec la science. Pour cela, je soutiens l'idée que le porc est interdit car il y a des êtres humains convertis en porcs. Donc, dieu ne veut pas que l'être humain mange la viande du corps d'un être humain. De plus, il faut changer notre vision au porc, ne pas dire qu'il est sale car il ne faut pas oublier que c'est une création du Dieu.

Pour ceux qui peuvent poser la question suivante: pourquoi dieu n'a pas interdis le singe aussi?
Je dis tout simplement car inconsciemment nous ne pensons jamais à le manger car il nous rassemble bcp.
Al7amdoulelleh 3ala din al islam



0
 Réponse n°51037 de Pierre le 23/11/2008 à 20:21:59

Mali

  Bonsoir à tous, merci pour cette passionante discussion.
Hier soir, je discutais avec des amis, musulmans, et nous parlions du porc, entre autre. Outre le fait que le porc ne mange des déchets que s'il n'a que ça à manger, comme n'importe quel être humain en captivité, outre le soi disant fait que le porc ne peut pas être égorgé, ce qui est faux, outre le fait qu'il donne le ténia, tout comme le boeuf, outre le fait qu'il nous ressemble presque en tout point, régime alimentaire, organisme, épiderme, etc... personne n'avait de solution ou de réponse claire, à part : puisque c'est interdit, c'est interdit. L'histoire de Noé est toute nouvelle pour moi, je viens de l'apprendre en vous lisant. Quand on n'a pas de réponse, on a tendance à dire : ça a été décidé ainsi par un sage, un ancien, un dieu, donc, il faut faire ce qui a été décidé par l'ancêtre. Mais n'est-il pas vrai qu'un ancien doit être capable d'écouter son enfant et de se remettre en question ? (même si c'est dur) Existe t'il des sages vraiment sages qui ne tiennent aucun compte de leur entourage, de leur époque ? Bref, personne n'avait de réponse claire, à part un de mes amis qui pour sa part, a dit qu'à son avis, si le prophète venait faire un tour aujourd'hui, il dirait : mais qu'avez vous fait du cerveau que Dieu vous a donné, n'avez-vous pas été doté d'un libre arbitre ? Qu'est ce qui vous différencie de l'animal si ce n'est cette capacité à évoluer qui est le propre de l'homme ? Pourquoi ne pas vivre avec votre temps, puisqu'il vous a été donné la possibilité intellectuelle de vous adapter, d'inventer des frigos pour conserver la viande, nous n'avions pas ça avant, pourquoi ce gachis de facultés ?
J'ai trouvé que c'était une remarque intéressante.
Qu'en pensez-vous ?
Une autre question : que pensez-vous du fait qu'on mangeait (avant l'islamisation de l'afrique noire) et qu'on mange toujours du phacochère en afrique, que cet animal est un porc sauvage et qu'il ne mange pas ses excréments, comme il est dit pour le porc. Quelle est la différence entre un porc sauvage et un porc qui a été croisé et avili par l'homme pour ses propres besoins ? Comment qualifier un animal, une création de dieu, d'impur, alors que c'est l'homme lui même qui le fait vivre dans des conditions indignes de n'importe quel être vivant. Qui qualifierait un prisonnier réduit à boire son urine et à manger ce que son geolier lui donne pour ne pas mourrir, d'impur ?



0
 Réponse n°52736 de Steven le 22/01/2009 à 12:07:51

France

  Boujour, je suis scientifique, biologiste et catholique. Certaines de vos explications sur le porc me dresse les oreilles sur la tête. 1- le porc n'est pas un animal sale (souillure), c'est le seul animal de la ferme assez brillant pour se rouler dans la boue pour éviter les insolations ou les piqures d'insectes, comme le fait d'ailleurs les éléphants, les gnous d'Afrique... ...
3- l'acide urique c'est l'être humain qui la fabrique en mangeant en particulier de la viande rouge (bœuf,)
4- Les parasites que peuvent avoir le porc sont les mêmes pour le boeuf, et autres animaux de la ferme (informez-vous)
5- La viande de porc est l'une des viandes les plus maigre (si on enlève le gras qui est sur le dessus de la viande, il est meilleure pour la santé que le boeuf, car le cholestérol n'y est presque plus, contrairement au boeuf où le gras est mélangé a la viande.
6- Vous considérez le porc comme démoniaque car il a des sabots fourchus (séparé en deux) comme les cervidés (rennes, chevreuils, orignal, élan, daims et bien d'autres... (questionjs de religions)
7- un éléphant ne pourrait pas (chier un porc, comme certains le dit ici) car un éléphant, c'est végétarien et donc impossible de passer dans le système digestif (révisez vos cours de biologie...)
8- Au Canada et en Europe et ailleurs, on fait des greffes de peau, d'organes de porcs chez les humains parce que c'est l'animal qui ressemble le plus à l'homme (à part les primates) informez vous !!!.
9- Le porc est omnivore comme l'humain, et il a un cou avec des vertèbres comme les nôtres, c'est un vertébrés (étudiez un peu la biologie animal)
10- Dans les années où il n'y avait pas de frigo, c'est certains que la viande de porc était plus dangereuse un peu que les autres car les parasites du porc ressemblent plus à ceux des humains. Pourquoi les mexicains épicent leurs nourritures, parce qu'ils veulent tuer les bactéries, parasites ... Pourquoi on mange du poisson salés ou autres viandes salés, les vers dans la viandes qui trainent sont tués par le sel et se ne son6t pas des vers mais les larves de mouches qui pondent .
11- Les parasites comme les néréis (vers solitaires) sont rencontres chez beaucoup d'animaux (l'homme, primates, bovidés, cervidés, le porc, les moutons ..........
12 sans rancunes, il ne faut pas confondre interprétation du Coran ou de la Bible avec la science ??? !!!



0
 Réponse n°52819 de pierre le 25/01/2009 à 20:13:04

France

  je comprens se point de vue neanmoins en cas de famine ,si un enfant musulman mourrait de faim et qu il n y aurait que ca pour le nourir ,que ferait un pere ? le laisserait il mourir de faim ou le nourrirait il avec du porc . que dit le coran a ce sujet



0
 Réponse n°52965 de Cirrus le 31/01/2009 à 12:57:09

France

  La raison fondamentale en est plus simple: les religions ont besoin de codes. Codes pour que les croyants se reconnaissent entre eux et surtout pour que les autorités (religieuses ou politiques) puissent identifier les croyants des autres.
Porc pour Islam, Vache pour l'Hindouisme,...



0
 Réponse n°52969 de fouad le 31/01/2009 à 20:31:46

France

  ce qui est écrit dans le CORAN doit etre respecté et pratiqué par n'importe quel musulman pratiquant...on a lu precedemment qu'il est écrit dans le CORAN que le porc ne devait pas etre consommé par l'etre humain...en concluion le tout c'est d'avoir la foi et quelqu'un qui se pose des questions de ce type est une personne qui l'a perdu ou qui ne l'a jamais eu ou qui doute



0
 Réponse n°53261 de kine le 11/02/2009 à 20:48:46

France

  merci steeve y a rien a rajouter et que le cochon soit le seul animal a pouvoir guerir ou reparer l'etre humain par ses greffons et peut etre la reponse a la question...mais bon depuis 2 ans j'espere que camellia a trouvée des raisons plus spirituelles pour guider son amie vers la vérité absolue!



0
 Réponse n°53433 de Emi le 18/02/2009 à 16:00:50

France

  Bonjour.
Je suis chrétienne et je me pose beaucoup de question sur la religion musulmane et sur la mienne.
Les expériences que j'ai eu dans ma vie, m'ont appris à ne pas écouter bêtement un discour et le fais que des gens ont suivies comme un mouton sans chercher à comprendre m'a énormément fais de mal et m'a fait comprendre qu'il faut chercher plus loin que le bout de son nez.
J'ai la foi et je crois en dieu mais je n'aime pas l'homme qui utilise la religion pour faire les pires obscénités. C'est trop facile de dire s'il n'y avait pas de religion, il n'y aurait pas de guerre. C'est surtout s'il n'y avait pas l'homme il n'y aurait pas de guerre et surtout si l'homme ne la déformait pas ou ne l'utilisait pour osn propre plaisir.
J'ai une passion folle pour les animaux que j'ai trouvé parfois bien supérieure dans leur action que les hommes.
Je n'estime pas un animal inférieure à l'autre car si l'on compare la taile du cerveau nous serions 10 fois plus bêtes qu'un éléphant
Si je me décide à écrire c'est que ce qui m'hérisse les cheveux sur la tête c'est que tous le monde (musulman, chrétien...) lis les textes religieux de façon littéral et non comme un texte sacré qui est bien plus dure et compliqué à lire qu'un texte normal.
Pour l'istoire de l'éléphant, je verrai quand je lirais en entier le coran mais dans tout les cas, bien sur que ce n'est pas possible qu'un éléphant fasse sortir de lui un porc! C'est une métaphore qu'il faut replacer dans un contexte (si ceci à bien été écrit) et avec la traduction des mots (beaucoup de mots anciens n'ont pas la même signification qu'à leur actuel).



0
 Réponse n°54943 de Imed le 21/04/2009 à 12:50:54

Tunisie

  Réponse pour pierre
Salut pierre, Le coran (dans un texte clair et net) donne la permission de manger le porc si on est obligé de le faire. Et dans la situation que tu as décrit. Le père doit (et je dis bien doit) donner manger à son fils de la viande du porc. et plus que ça, s'il ne le fait pas il est criminel car il n'a pas obéis à l'ordre de dieu. et en résumé, dans le coran, la vie de l'être humain passe avant tous.
Vous pouvez vérifier ça dans sourat "ALBAKARA" verset 172



0
 Réponse n°55044 de Historien anonyme le 24/04/2009 à 16:09:05

France

  Bonjour, répondre à cette question : l’interdit de la viande de porc, est fort complexe. Les uns la consommant défendront farouchement les bienfaits de cette viande, les autres ses méfaits, mais au final aucun jugement objectif n'apparaitra. La vérité c'est qu'il faut comprendre cet interdit avant de le défendre ou de le critiquer, mais le comprendre, dans son aire chrono-culturelle, et idéologique, chose trés difficile car cela nécessite des données historico-religieuses qui nous échappent encore.

En premeir lieu, on trouve tout d’abord cet interdit dans les livres de Moïse, puis fut reprise dans le Coran par les musulmans. De toutes les explications qui ont été fournies pour rendre compte de cette prohibition, l'une des plus anciennes, puisqu’elle remonte au moins à Maïmonide, au XIIe siècle, est d’ordre hygiénique. La viande de porc se gâterait plus rapidement que les autres dans le climat chaud du Proche-Orient ; le porc est connu comme vecteur de la trichinose, une maladie à l’issue souvent fatale provoquée par la trichine, un parasite minuscule.
Si l’on examine cette thèse de plus près, on s’aperçoit qu’elle ne tient pas. Le risque de trichinose peut difficilement être à l’origine de la prohibition, puisque ce parasite, qui fut observé pour la première fois par des chercheurs en 1821 (Dictionnaire de la medecine), resta considéré comme inoffensif pendant encore une quarantaine d’années. Et non seulement il y avait bien peu de chances pour que soit établie une relation de cause à effet entre le porc et cette maladie, les symptômes de la trichinose apparaissant seulement plusieurs jours après la consommation de viande contaminée, mais en outre, tout semble indiquer que la trichinose était inconnue en Palestine à l’époque biblique. On pourrait aussi se demander pourquoi, dans ce cas-là, Moïse n’aurait pas également interdit la consommation de la viande de bœuf, de mouton et chèvre, laquelle peut transmettre plusieurs maladies comme l’anthrax ou la brucellose…

L’affirmation voulant que le porc soit tabou parce qu’il est sale ne tient pas non plus. A l’état sauvage, les cochons ne sont pas sales ; ils ne se roulent dans la boue et les excréments que lorsqu’ils sont confinés dans des porcheries, car, étant donné qu’ils ne disposent pas de glandes sudoripares, c’est le seul moyen dont ils disposent pour se rafraîchir par évaporation…

On peut expliquer la prohibition de la viande de porc observée par les musulmans, par un phénomène d’interaction entre une idéologie, un système culturel et l’écologie. C’est au septième siècle que l’islam fit son apparition, et son livre sacré, le Coran, a intégré nombre des règles diététiques de la Loi de moîse, cette prohibition comprise. En réalité, l’interdit portant sur le porc est beaucoup plus nettement marqué dans le Coran que dans l’Ancien Testament, et il semble bien qu’il soit au moins pour une part le fruit d’une décision d’ordre tactique : il donnait à l’islam un point sur lequel il se distinguait clairement du christianisme, les chrétiens étant ses adversaires principaux et n’ayant rien contre la viande de porc, et, en outre, pouvait lui permettre de gagner le soutien de ses voisins juifs du Proche-Orient. Une éventuelle conversion de ces derniers à l’islam aurait été ainsi encouragée en incluant ce tabou dans le Coran, tout comme le christianisme avait fait coïncider les fêtes de Pâques avec celles de l’équinoxe de printemps des païens pour attirer ces dernier.

Mais l'argument que tous le monde néglige est d'ordre paléoenvironnementaliste, je m'explique : d’un point de vue écologique, il aurait été maladroit, d’encourager l’élevage du cochon pour les raisons suivantes. Depuis l’époque de Moïse, déjà, le paysage du Proche-Orient avait subi des changements dramatiques, dus à l’élevage et à des cultures trop intensives…des textes anciens ne manquent pas pour étayer ces propos. Pour sa nourriture, le cochon entre en compétition directe avec l’homme et certains autres animaux domestiques… Il était donc absolument essentiel d’interdire l’usage d’un animal qui se serait transformé en catastrophe économique et écologique, si les gens avaient continué de l’élever en grand nombre.
L'interdiction du porc dans l'islam est donc un code pour se ditinguer du christianisme mais repond aussi à un souci de preservation ecologique, je citerais pour finir un article paru récement : "Savez vous que l'elevage intensif du porc est en train de detruire les eco-systemes de bretagne ?"
Voila j'ai essayé d'être court en prenant en considération tous les phénomenes historiques, religieux et biologiques. Mais ce sujet est vaste comme vous avez pu remarquer. Il est intraitable en quelques lignes.



0
 Réponse n°55197 de Mamie le 01/05/2009 à 13:51:24

France

  Bonjour,

Mon petit fils de 8an, me posa cette question: pour quelles raisons il est interdit aux musulmans de manger du porc?

Je lui ai répondu que dans l'islam comme d'autres religions il y avait des règles propres à chaque religion, ce qui est permis
et ce qui est interdits dans de nombreux domaines...entre autre le domaine alimentaire...et que ces interdits permettaient d'être tolérants dans un espace
de vie commun...cela append à respecter les
différences...Il y a des gens qui pour des raison de santé ne peuvent pas manger certains aliments car ils sont alergiques et peuvent même mourrir s'ils en mangent. Donc on fait trés attentions à ne pas leurs donner à manger ces aliments qui leur sont néfastes...il en va de même à la cantine
on ne donne pas à manger du porc aux enfants musulmans et on fait en sorte, quand les enfants qui peuvent manger du jombon ...on leur donne une tranche de dinde ou de poulet...On peut tous manger
ensemble...même si dans les assiettes
il n'y a pas la même chose...L'important n'est pas ce qu'il ya l'assiette c'est le respect qu'on doit à l'autre...dans sa différence et ses croyances...C'est comme
accepter l'opinion, les points de vue des
autres...on a pas toujours raison sur tout

On a pas le droit de trangresser les règles
et plus particulièrement celles des autres.
Les régles c'est les règles...C'est comme le
réglement de l'école...il n'est à contester
ni à trangresser. c'est la loi!

Quelques temps après cette discussion, mon petit fils revint à la charge on me disant
que son copain Mehdi,(...) avait un autre
point de vue concernant l'interdit du porc
dans l'Islam...Je lui ai répondu que d'autres copains auront d'autres points de vue...C' est comme en démochratie...
l'essentiel est de respecter la loi étabit.

le salut à vous tous.



0
 Réponse n°56040 de Abdelali le 01/06/2009 à 11:49:24

France

  reponse à Historien anonyme
Musulman converti , j'ai fais de nombreuses recherche a ce sujet et je te félicite pour ton argumentation qui me semble la plus probable.
Il y a de plus un fait qui eu son importance dans l'interdiction de manger ou nom du porc.
Tu voudras bien m'excuser, pour le manque de précision je n'ai plus les dates en t^^ete.
Cependant durant les croisades une armée Arabe assiegant une des ville sainte, fut décimée par une intoxication due au porc quelque 3000 personnes moururent et ce alors que la ville etait prete a tomber.

Il me semble que Saladin commandait les troupes.

Je recherche actuellement les dates de ce siège qui pourrait avoir été commandé par saladin.
Si c'est effectivement le cas cela prouverait que les Musulman on bien consommé du porc avant de prendre des mesures sanitaires.
Le Porc est effectivement une viande qui est dangereuse consommée en pays chaud.
Je tiens d'ailleurs à préciser que beaucoup de Musulman vivant en Europe on su faire la
différence entre ces règles d'hygienne et les préceptes du Coran.
Pour finir je voudrais ajouter que beaucoup de mes frères musulman ont déja manger du porc souvent sans le savoir.
La graisse de porc rentre dans tellement de procédé de fabrication qu'il est quasi impossible de passer à coté.
Quelques exemples
Toutes les confiseries Style crocodile contiennent des graisse de porc.
Le rouge a levre il y a quelque années , les graisses animal ayant été remplacée par des graisse artificielle a present
Les Flans eux aussi contienne souvent des graisse a base de porc...
ETC ETC



0
 Réponse n°56128 de Zadi le 03/06/2009 à 22:23:11

France

  j'essaye par cet ecrit de donner une réponse à votre question qui dit pourquoi dieu a intérdit la consommation du porc, en premier lieu je tiens à vou dire que l'adoration de dieu consiste à lui obéir et ne point le désobeir, donc il faut se mettre dans la téte qui si dieu nous refuse de consommer une chose, ce n'est pas parceque celle ci est impure ou mauvaise, mais cela fait partie de notre devoir d'obeir à dieu,c'est vrai que j'ai remarqué que bcp de gens essayent tjrs de dire que telle chose est haram parceque elle n'est pas bonne à la consomation, ou parcequ'elle provoque telle maladie,cé vrai qu'il ya de cela, mais dieu nous donne ces epreuves pour que seul ceux qui lui obeissent iront au paradis et seul ceux qui lui désobeissent iront en enfer,exemple,le sahabi ompar ibn el khettab radhia allahou anhou etait un super consommateur de vin, personne peut etre à sa place n'aurait pu arréter de boire, mais pour plaire à dieu il l'a fait, j'espére que je vous ai un peu eclairé sur ce sujet grace à dieu.



0
 Réponse n°56666 de neutre le 20/06/2009 à 18:59:05

France

  ç'est nul toutes ces croyances moyen-âgeuse, chacun dit la sienne,
un collègue m'a dit que c'est une partie seulement du cochon qu'il ne fallait pas manger une partie précise d'après je ne sais quel prophète, mais comme personne ne sait quelle partie, tout le monde s'abstient.

Je crois en dieu, mais je suis convaincu que la religion ne sert qu'à manipuler les individus et a été inventée par les dictateurs. Avant on brûlait les sorcières, dans certains pays ont excise des fillettes, on lapide les femmes adultères. Les catho veulent faire croire que Jésus marchait sur l'eau que sa mère était vierge.
Les religions (plutôt les religieux, pour assoir leur pouvoir politique) fondent leur autorités sur les peurs en exploitant la naïveté des gens crédules.

Il est temps d'arrêter d'être con et de penser par sois même.



0
 Réponse n°56956 de ZADIG le 29/06/2009 à 19:29:18

France

  j'ai lus et relus tous les commentaires et j'avous que y'a des personnes qui disent n'importe quoi.
comme quoi le commandant COTEAU s'est reconvertit a l'islam!!! c'est de la propagande islamiste, une rumeur qui a fait le tour du monde, la famille costeau a nié tous cela et elle l'a fait par écrit.
en plus il suffit de se renseigner sur le type d'obsèque fait au défun costeau, des funeraire catholique dans une église et enterré dans un cimetière catholique, a vous de cherchez et vérifier cette vérité.
en plus l'eau douce dans la mer.... c'est vieux depuis l'antiquité, l'homme connaissait cette histoire depuis les ancienne civilisations, dans les cote de sud de presqu'ile d'arabie (yemene d'aujourd'hui) les homme qui etait pour la plupart des pecheurs découvrirent que dans certains endroits au fond de la mer l'eau est douce, c'est la nappe phréatique qui remontée sur la surface du fond de la mér, des écrit des civilisations yéminites de l'époque ont relaté cela sur des gravures sur pière sur des mures en ruine...
en outre les babylonien ont fait référence a ce phénomène (oh combien mystérieux pour les gens d'époque) qui n'ont pas assez de savoir pour ne pas s'etonner.
comme je le dit, les babylonien ont fait réference a ce phénomene sur les cotes du golf percique et...au croisement du tigre et l'euphrate.
un des deux fleuves salé et l'autre genere de l'eau douce, au croisement de ces deux fleuves l'eau ne se mélange pas, d'un coté l'eau est douce et de l'autre coté l'eau est salé sur un prolongement de quelques dixaines de metres et dépendemment des périodes et saisons ça peut aller jusqu'a quelque centaines de metres.
ce phénomene on le trouve dans toute les mers du mondes ou des nappes phréatiques importantes peuvent exiter sous les mère. des fois ce phénomene est consideré mystérieux et de domaine du miracle religieux alors que c'est purement scientifique, a un moment donner dans l'atlentique on parlais des birmudes, maintenant personnes n'ont parle, parce que les gens savent que l'eau sous terraine qui remonte des fois jusqu'a la surface de l'eau de mer ce qui engendre une poussé d'archimede réduite par rapport a l'eau salé, nous savons tous que ce qui fait flotter les navire c'est la poussé d'archimèd, cette poussé est assez importante pour l'eau salé que pour l'eau douce. un navire en mere peut présenter une semilitude de naufrage quant il flottera sur cet endroit d'eau douce generée par la remonté des eaux de la nappe phréatiques et parfois un naufrage total.
quand on connait la réponse logique a un phénomène mystique ou surnaturel on dit aaahhh c'est pour ça...mais beaucoups de gens insiste et obstine a dire que c'est du miracle ou reste de domaine mystique ou " ça c'est dans le corant depuis 14 ciecle", bon je vous ai dit que ce que je pense, ce que vous dites concernant l'eau douce et l'eau salée est dite depuis plus de 3000 ans. donc avant vos 1400 ans. mais de la même manière ont lui a donné a ce phénomeme une dimension mystique.
maintenant vous pouvez me traitez de tous les nom et maux que vous voulez. mais je vous salut quand même.



0
 Réponse n°57172 de Abdeljalil le 08/07/2009 à 13:20:32

France

  vos reponses m'inspirent certaines remarques1-pour nous croire a tort ou a raison que cousteau s'est converti a la religion du createur des mers dont il tire ses enseignements,c'est une maniere d'honorer a tort ou a raison un savant estime digne d'une telle prise de position .2.les miracles scientifiques et plus que scientifiques du Coran sont incessamment devoiles aux ames pures.La parole d'Allah est intarissable-le relatif s'incline sans arret consciemment ou inconsciemment devant l'absolu.N'erigeons pas nos connaissances trop relatives en juge supreme de la parole divine archi absolue.3.disons avec Victor Hugo:Que ta volonte trooop haute pour nos yeux soit faite sur la terre comme dans les cieux.Nos dires pour essayer d'expliquer pourquoi Allah interdit le porc par exemple,restent toujours une tentative en deca de l'entendement d'Allah vers qui nos esprits microscopiques s'inclinent -ce qui les honore-obeir a Allah le guide supreme parce qu'on a confiance en lui ...personne absolument personne ne conteste le foctionnement de l'appareil respiratoire,de l'appareil digestif ......tels qu'ils doivent fonctionner et dont il nous a dotes .Qui d'autre que lui pourrait mieux nous guider par ses conseils et ses interdits?Que deviendrait l'univers si les atomes cessaient d'agir comme il se doit?nous vivons dans un univers ou meme les jeux imposent des regles aux joueurs;La religion serait elle moins importante alors qu'elle est uniquetdel´unique?.4.CErtains, en parlant du Prophete trahissent une monstrueuse ignorance...ils ne savent pas de qui ils parlent-ou ne veulent pas le savoir-IL est question de l´ultime envoyé avec un ultime message.



0
 Réponse n°57515 de magid le 21/07/2009 à 13:52:20

France

  salam a tous
j'aimerais bien savoir a quoi le chat aurait servi alors c'est un animal propre au contraire quelqu'un peut il me donner cette reponse



0
 Réponse n°57523 de aiki le 22/07/2009 à 00:46:44

France

  zadi; steven le super scientifique et pierre ;vous savez que le porc est aussi charognard (contrairement au mouton )et qui mange l'homme !!! Vous avez votre religion , nous nous avons la notre!!! sans rancunes!!!



0
 Réponse n°58161 de Sophie le 18/08/2009 à 18:05:02

France

  Bonjour,

Je suis Française, chrétienne et mariée à un Musulman pratiquant. N'ayant pas de réponse claire sur le fait de l'interdiction de manger du porc en islam (ni par lui, ses amis musulmans ou les membres de sa famille : c'est interdit : point barre..) je suis tombée par hasard sur le site et la longue liste d'écriture depuis 2006!!! Comme quoi, le sujet est vaste... Pour ma part, depuis notre mariage, je ne mange plus de porc (en sa compagnie), et mange Hallal même si le fait de savoir qu'on égorge les animaux sans les assommer auparavant me dérange un peu (parfois beaucoup même). Je constate simplement qu'en France beaucoup de choses sont faites pour les musulmans (même s'il reste encore à faire) mais que quand on va dans un pays musulman, il est très difficile de faire appliquer ses propres croyances ou convictions notamment religieuses ou même tout simplement idéologiques(trouver une église ou un saucisson de porc devient une véritable expédition!!). Tolérance et respect des différences : la est la clé des relations entre tous les peuples et toutes les religions. Mais hélas, il y a beaucoup de chemin à parcourir. Pour finir, je vous recommande de lire "le père de nos pères" de Bernard Weber pour qui l'homme descendrait du porc!!enrichissant et amusant : à méditer...(humour)



0
 Réponse n°58486 de Thierry le 27/08/2009 à 09:09:28

France

  Bonjour,
Je suis entré en Islam il y a 8 ans et voici mon sentiment, en comprenant très bien les avis différents.

Hier mon fils de 15 ans m'a demandé pourquoi on ne mange pas de porc, je lui ai répondu :"pourquoi un musulman ne jette pas un Coran dans la poubelle et pourquoi il enlève ses chaussures pour prier sur son tapis?"
Je lui ai dit aussi dans un match de football, imagines pendant le match ou après, les joueurs qui poserait la question de savoir pourquoi on a pas le droit de prendre le ballon avec les mains, pourquoi seulement avec les pieds? parce que c'est la règle imposée. et que celui qui la transgresse fini par avoir un carton rouge,

effectivement, la foi c'est de croire en quelque chose qui n'est pas visible, alors il n'y a pas d'homme en noir avec un sifflet puis que nous avons le libre arbitre, si je puis dire alors je lui ai dis aussi ceci:

pour revenir à la viande de porc,

Pour moi, le postulat de la foi c'est de croire en Allah, ses livres et ses envoyés, c'est une question de respect de la parole Divine et de non transgression de ses ordres, avant je mangeais du porc et après être entré en Islam, je n'en mangeais plus car je respecte Sa parole, et si ça m'avait posé problème j'aurai choisi une autre religion, franchement je ne m'en suis pas posé. ce n'est pas très difficile, je conçois que àa l'est peut-être plus pour ceux qui n'en ont jamais mangé et qui vivent avec ceux qui en mangent, pour vous dire, on achète de la charcuterie Hallal qui est très bien maintenant...à la maison on fait de la raclette Hallal et ça nous fait rire,

c'est pour moi l'idée que si on respecte les règles, on se sent en accord avec Celui qui les a édicté, parce qu'on l'aime, et si on ne les respecte pas on s'en éloigne, une question de Baraka, moi j'arrive à voir quand je m'éloigne d'Allah et quand je m'en approche, je ne me sens pas bien, ou je me sens bien et après alors c'est sûr, pour ceux qui ont une crise de foi ;-), ou parce que notre ego se comporte toujours comme un cheval qui veut aller brouter l'herbe ailleurs ou ne pas avancer quand on le dirige, comme analyser les versets pour savoir si Allah à raison ou non d'avoir apposé tel commandement dans le Coran, Astaghfighullah, on va alors chercher à comprendre par la raison pourquoi tel commandement est là, mais pour moi, ça se comprends avec le coeur, c'est comme quand ton père te disait rentre à la maison avant minuit, tu te dis pourquoi minuit, pourquoi pas une heure, toi la raison t'échappe mais il y a une sagesse, mais si tu ne la respecte pas, c'est la baraka qu'il y a entre vous qui va être affectée, c'est pareil avec Allah, mais l'homme veut toujours savoir pourquoi? pourquoi? comme si on était son égal,
le premier à avoir posé la question "pourquoi?" est Iblis, pourquoi je m'agenouillerai devant ce corps d'argile, as t'il dit, et depuis ça n'arrête pas, on étudie le Coran en le dissequant et en vérifiant si c'est vrai ou pas,

c'est toute la différence entre parcourir le Coran et se laisser parcourir par le Coran, et s'il ya des choses qui me gênent à la lecture, je les mets de côté en attendant de savoir pourquoi avec mon coeur, et en questionnant ceux qui savent vraiment mais franchement le Cochon...

Certains Occidentaux ont fait pareil avec les évangiles jusqu'à mesurer les rue de Jérusalem et la croix de Jésus pour dire que scientifiquement ce n'est pas possible, et c'est comme ça que commence le début de la fin ou commencer éloigner les gens d'Allah en dix leçons...

Je comprends les gens qui ne croient pas, j'en ai à la maison et nous vivons avec beaucoup d'amour et de respect, car je crois en l'exemple, maintnenant il y a 3 personnes qui sont dans l'Islam et un fils qui n'y est pas dans la maison, et alors? je le respecte il me respecte, des fois il me dit qu'il a mangé du porc en Espagne,
J'avoue que ça me fait mal au coeur, mais c'est son choix, il vaut mieux faire les choses avec sincérité que par Obligation, au début il y avait du porc à la maison quand je suis entré dans l'Islam et ils se sont réunis et ils ont décidé qu'on n'en mangerait plus à la maison et en ma présence, mais je n'ai rien demandé, et rien dit.

Les anges n'ont aucun effort pour louanger Allah et respecter ses commandements, les animaux sont concupiscence, et les humains, qui sont entre les deux, s'interrogent parfois sur les commandements divins et l'existence d'Allah, ils ont la possibilité d'être au-dessus des anges ou d'être en-dessous des animaux tellement même que ceux-ci n'en voudraient pas.

Tous les prophètes messager ont dit le message, même Sayyidina Adam l'a montré,Car Allah ne nous a créé que pour être louangé,
Toutes les louanges à Allah et le respect à ses commandements.

On a pas d'obligation démesurées, (moins que nos cousins juifs pas exemple) les 5 Piliers, et puis parmi les autres ne pas manger de porc et on pourrait aussi rajouter ne pas faire la prière en état d'ivresse, et on pourra toujours trouver des gens qui diront ou mais combien de Grammes, est-ce que 0,8 c'est suffisant pour faire la prière,
Franchement, quand on me demande, je dis que c'est écrit et que je respecte autant que je crains la parole d'Allah, et que c'est comme ça. Alhamdulillah, le Coran est un Ocean de Sagesse sans fonds et sans rivages, ou même le mot "mécréant" à la même racine que "Graine qui va germer".

Qu'allah me pardonne et qu'il vous bénissent et vos familles aussi...Amin.
et bon Ramadan à tous et à toutes,
Ahmed



0
 Réponse n°58916 de nasty73 le 10/09/2009 à 21:48:43

France

  salam ou bsr ,
je me permet de donner suite au débat qui c eloigné de la questiion initiale .
Tres riche et interressant toutefois .
Il n'est pas interdit de comprendre ou de vouloir comprendre ce qui est écrit ds l'islam ,sans pour autant denigrer celui-ci .Je pense meme que cela a une valeur ajoutée ds le sens où l'on a cherché à se rapprocher de dieu

Je souhaite le bonheur de tout le monde sur terre :)



0
 Réponse n°59546 de jacques le 06/10/2009 à 13:39:19

France

  Lorsque Muhammad voulait être reconnu comme prophète et chef incontesté à Médine, tenue par les marchands juifs, issus d'une religion où les prophètes nombreux avaient façonné leur vision du monde, ces derniers lui ont dit qu'ils l'accepteraient comme tel, s'il prenait à son compte leurs interdits alimentaires, qui était de ne pas boire de vin et de manger du porc. Il faut savoir que dans la civilisation anté islamique, on élevait du porc et on le mangeait (pour savoir cela il faut lire les livres d'histoire et faire des recoupements d'auteurs différents, R. Caratini par ex.) même du temps de Muhammad. Sur ces paroles, Muhammad a eu une révélation, fort à propos comme c'était souvent le cas et du jour au lendemain il a été interdit de manger du porc en islam. Lorsque Muhammad s'est représenté devant les marchands juifs, armé, ils lui ont fait remarquer que quelqu'un qui se prenait pour un prophète n'avait pas besoin d'armes. Il est reparti plutôt vexé a quitté Médine pour la Mecque où la révélation des versets coraniques est devenue intolérante. Quelques années après il est retourné à Médine et a tout massacré. Il a pris le pouvoir à ce moment-là. Au passage, le porc bouilli ou cui à la vapeur (encore mieux) ne présente aucun inconvénient. Si vous mangez du boeuf trop souvent vous aurez aussi des dépots d'acide urique de la même manière qu'avec le porc. Les conditions d'hygiène ne sont plus les mêmes qu'il y a 14 siècles en arrière. Il faudrait un peu ouvrir les yeux et la connaissance.. cela ne ferait de mal à personne. L'Europe et une grande partie du monde est une civilisation du porc, que je sache il n'y a pas d'épidémie particulières. Le mouton a donné "sa tremblante", le boeuf "l'encéphalopathie spongiforme" .. seraient-ils impurs eux aussi ? Pourquoi pas... je mange de tout et je me porte très bien.



0
 Réponse n°60544 de marie le 21/11/2009 à 10:05:47

France

  je viens de lire tous les commentaires de votre site, je travzaille en ecole maternelle, et je m occupe de servir les enfants à la cantine, et hier ,il y avait du jambon au menu et naturellement les enfants musulman ont eu un autre menu, un enfant français à demandé pourquoi son camarade ne mangeait pas la même chose, nous lui avons répondu que son camarade n avait pas le droit de manger du jambon et il nous à demandé pourquoi et je vous avoue qu avec mes collégues nous étions incapable de lui donner une réponse; Aussi la lecture de votre site m a éclairée,malgré quelques contreversions mais je respecte l 'avis de chacun, et la prochaine foi je pourrais donner une réponse sans trop entrer dans les détails car trops complexes pour un enfant de maternelle, merci à vous de nous avoir éclairé,



0
 Réponse n°61176 de Kefir le 12/12/2009 à 10:15:05

France

  Eh vous etes tous dingues de ne pas manger de porc !



0
 Réponse n°61216 de jacques le 13/12/2009 à 08:35:43

France

  C'est bien de vouloir donner une information aux "poussins" de nos écoles. Il ne faut pas oublier que ces interdits sont essentiellement politiques. Au même endroit à la même époque certains mangeaient du porc et d'autres pas, les conditions d'hygiène étaient les mêmes pour tous. Les interdits acceptés par ceux qui allaient devenir des musulmans étaient pour faire plaisir aux juifs de l'époque qui détenaient le pouvoir. Muhammad devait en passer par là pour se faire reconnaître comme prophète (pardon d'y revenir...) mais cela n'a pas marché... Aujourd'hui ces mêmes interdits n'ont aucun sens, la conservation des viandes étant excellente, celle du porc pas plus grasse que les autres (il faut se documenter) et le sens politique n'ayant plus sa raison d'être, sauf si les musulmans veulent toujours faire plaisir aux juifs... Peut-être faudrait-il suggérer à ces enfants qu'ils auront toujours la liberté de choisir entre appliquer une règle parfaitement dépassée et la volonté de faire évoluer une idéologie qui en a bien besoin. Mais peuvent-ils comprendre ces propos, et qu'en penseraient leurs parents qui eux devraient se poser un minimum de questions ? Mais votre démarche est excellente...



0
 Réponse n°61256 de AICHA le 13/12/2009 à 21:11:00

France

  désolée, jacques, le prophète n'a pas eu besoin de l'approbation des juifs, beaucoup sont devenus musulmans d'ailleurs!!! il était prophète point, par la volonté de dieu!!par contre on ne l'a pas reconnu comme tel!!même si
les juifs savaient qu'un prophète allait arriver, "mohammedin", selon leur écrits!!!
le prophète n'avait peur de personne, encore moins des juifs, il a eu du courage!!!et il n'avait pas tellement de moyens, mais il s'est battu quand il a fallu!!!
une histoire à dormir debout ce que tu racontes!!!



0
 Réponse n°61258 de jacques le 13/12/2009 à 22:56:19

France

  Pas vraiment... il faut ouvrir des livres d'histoire et suffisamment pour avoir une vue un peu plus cohérente de ce qu'il se passait à l'époque. Les riches marchands juifs tenaient les clés de la ville tant du point de vue social, culturel qu'économique. Muhammad a pu être accepté avec sa nouvelle religion car à l'époque la plupart étaient polythéistes, et l'islam n'était qu'une autre religion parmi tant d'autres, un dieu pouvait toujours s'arranger avec un autre. Les principes de Muhammad n'avaient pas plus de valeur que d'autres, chacun acceptait que son voisin pense différemment et honore ses divinités. Désolé d'insister, mais il a bien voulu être reconnu par les gens du Livre qui avaient une antériorité et le pouvoir tout en attendant le Messie qu'ils ne voyaient pas en lui. Il a bien quitté Médine pour la Mekke, il est revenu avec la ferme intention de s'imposer et c'est ce qu'il a fait en tout massacrant. Peut-être que pour une musulmane cela ne te fait pas plaisir mais il faut ouvrir les yeux et surtout les pages des ouvrages d'histoire pour savoir ce qu'il s'est vraiment passé. Il ne faut pas enguirlander les faits et les prendre en fonction de ses convictions qui ne reposent que sur une idée non documentée et non argumentée.
L'histoire des faits est parfois difficile à accepter surtout lorsqu'on s'accroche à une idéologie fabriquée de toute pièce. Et je n'ai rien contre cela si les Hommes arrivent à trouver un sens à leur vie à condition de pas prendre ses désirs pour des réalités.



0
 Réponse n°61261 de blanc&noir le 14/12/2009 à 00:16:57

France

  l'Histoire c'est justement des histoires. Eh oui, tu te crois documenté et informé parce que tu as lu quelques bouquins. Depuis quand lire un livre d'histoire te donne la certitude de ce qui s'est passé dans le passé? Tu dois savoir pour en avoir lu plus d'un (normalement) que chaque historien à sa version de l'histoire. la notre tu peux la penser fausse et la tienne tu peux la penser juste. Chacun pense comme cela lui convient mais de là à construire avec certitude que ce que tu avance est la 'vrai Histoire' c'est un peu hative. Tu étudie l'histoire depuis combiende temps? Tu as lu les livres de tout auteurs ou juste ceux qui comme je l'ai lu insultent le prophète Mohamed d'aliéné? As tu été sur place dans les vestiges du passé pour confirmer tes dires et ceux des historiens? Si tu as lu l'histoire tu dois savoir que rien n'est certain et encore moins en matière de religion où des hommes sont prets a modifier certains éléments du passé pour calmer leurs crainte de la vérité.
Je suis musulmane et c'est vrai que sur certaines attestations je me pose des questions je ne connais pas parfaitement l'hisotire de la vie du prophète mais jamais je me permettrait de qualifier un homme choisi par Dieu de corrompu, ni Moise, ni Jésus, ni Noé, ni Abraham ect...
chaque personne pense être dans la vérité mais de là à dénigrer un homme qui est tant aimé par toute une communauté je trouve cela osé et irrespectueux. une seule certitude est que tous ce qui est écrit dans le coran s'est réalisé ou va se réalisé. Et dans ma vie j'ai eu suffisamment de preuves qui sembles trop évident pour être une simple "coîncidence" ou le fait "du hasard" comme certains aiment bien dire pour douter de ma religion. Mais je ne t'en veux pas d'agir de la sorte car quand on a 'un voile sous les yeux" c'est très difficile d'admettre l'existence d'un dieu et d'un prohète et donc d'une religion. Tous ce que j'en sait en matière de porc c'est que seul un endroit nous ai interdit le prophète a voulu savoir lequel et à demander à Allah quand il visiter les paradis et enfer mais Allah a refuser de lui répondre. Donc par mesure de précaution le porc nous a été interdit dans son entier. Et en étudiant j'ai appris que le coeur du cochon ressembler à 99% de celui de l'être humain et comme c'est bizar mais le coeur permet a tous le sang du corp de circuler donc tous le sang est passé par le coeur et est passé par les autres membres du corps. D eplus quand vous manger du porc vous libéré une odeur particulière (je la reconnait car j'ai des amies qui mangent régulièrement du porc et un jour une autre personne j'ai pu lui dire qu'elle avait manger du porc rien qu'a son odeur elle s'en souvenait mm plus elle s'est rappelmée qu'elle avait manger un roti de porc et des haricots vers la veille elle était étonnée!). En plus quand vous mangez du porc vous avez un teint bizar comme celui des canibals. Voilà tout en espérant avoir été utile sur cette question.



0
 Réponse n°61263 de jaccques le 14/12/2009 à 09:29:29

France

  Oh la la !! Pardon si mon intervention donne l'impression de ne pas respecter Muhammad, bien au contraire, il est à l'origine d'une immense modification religieuse sociale, politique et à cet égard on ne peut rien nier. Reste à savoir comment tout cela s'est effectivement passé. Sur les livres d'histoire j' ai lu une centaine d'auteurs et de confessions diverses car c'est en allant chercher ailleurs aussi qu'on a de très bonnes informations. Par exemple sur les croisades (ce n'est pas le sujet qui nous occupe) mais le livre de Amin Maalouf "les croisades vues pas les Arabes" est à bien des égards très instructif. Il donne une vision des relations à cette époque qui ne sont pas abordées par d'autres auteurs.
Il ne faut pas confondre foi et histoire ce n'est pas du tout la même chose. Je respecte la foi de chacun dès lors qu'il ne fait pas de prosélytisme et sait rester discret sans imposer quoi que ce soit en respectant les autres.
Les livres d'histoire sur ce sujet, j'en ai lu une centaine environ, entre autres sont divers et variés, d'auteurs actuels, plus classiques, occidentaux, orientaux, de confessions différentes. Les origines des religions dites du Livre avec leurs différentes interprétations et il est vrai que certains faits historiques ne peuvent pas toujours faire plaisir. J'ai vu suffisamment d'étudiants à la faculté ne pas supporter des faits historiques qui les hérissaient car la belle image qu'ils s'étaient faite commençait à s'éffriter. Mais ce n'est pas grave, cela ne change pas la conviction qui donne un sens à sa vie dès lors qu'on reste dynamique et attentif. Sur le porc, vraiment dire que quelqu'un qui a mangé du porc transpire son odeur ... Sais-tu que dans le foie du mouton un parasite redoutable se transmet dans les selles et passe sa barrière intestinale pour se retrouver dans la musculature, viande que vous mangez... et je ne te dis pas l'odeur du mouton. Ouvre des livres de médecine et de biologie suffisamment pour te faire une opinion qui tienne la route. C'est ce que je dis à mes étudiants. Car là ton argument est vraiment étrange.



0
 Réponse n°61267 de ratio le 14/12/2009 à 10:37:47

France

  j ai le plus grand respect pour la culture des autres, moins pour les religions en générale, elle sont source de conflit.
Ne serait il pas temps pour l'islam de se moderniser, comme a su le faire l ' église catholique, heureusement et grâce a la science, par exemple, je ne pense pas que les catholiques croient encore que dieu ait pu créer le monde.
Honnêtement posez vous la question du pourquoi, l islam est né dans un pays chaud ou l'alcool agit plus vite en plein soleil et ou les viandes tournent plus vite, si Mahomet était né en Norvège, croyez vous sincèrement que les règles seraient les mêmes.
Il est peut être temps de relativiser, il serait peut être bon que d une religion, l islam en Europe devienne une tradition culturelle sans être une religion, pour ne pas oublier ses propres racines, tout comme beaucoup vont a la messe à Noël et à Pâques mais s en foutent, c est juste pour ne pas oublier la tradition.
Je me sent très ouvert aux autres mais choqué par les interdit et le refus de dialoguer et de profiter des bons côtés des autres cultures.
tout comme je suis choqué par ceux qui refusent que les gens changent de religion ou l'abandonne, après tout on peut bien changer d opinions politiques, quand les hommes en général mettront la loi des hommes au dessus de celle des dieux on aura progressé, ensemble



0
 Réponse n°61278 de AICHA le 14/12/2009 à 17:11:25

France

  ce que je veux dire Jacques, c'est que le prophète quand il a eu les révélations, il a été au bout de sa mission, c'est tout!!!
oui, les batailles, y en a eu, à l'époque ça n'a rien de choquant!!!
c'est pour ça que je dis de lui, un être courageux!!!et qu'il n'a pas attendu qu'on lui donne le feu vert, un guerrier a ses stratégies, à la guerre, c'est la guerre!!!!
je ne suis pas du tout choquée moi, à l'époque, y avait des tribus, de confessions différentes, moi, j'ai lu dernièrement philippe aziz "la vie du prophète" entres autres! qui justement retrace la vie mais l'histoire aussi du prophète.



0
 Réponse n°61281 de jacques le 14/12/2009 à 19:24:55

France

  Oui on pourra toujours échanger sur qui était Muhammad. C'est bien de reconnaître qu'il était un guerrier... mais quid de l'amour du prochain ? Il y a un mélange des genres qui est plutôt surprenant... Sa mission ? ou sa volonté de prendre le pouvoir ? A l'époque tout le monde se battait et la seule façon de chercher à être reconnu c'était de passer par la religion seule référence parmi les humains. Oui il a tout détruit, il était dans un paysage multiconfessionnel, il a réduit tout cela à une seule voie. Les 360 idoles de la Kaaba, les temples, les autres religions, tout détruit et obligé de se soumettre, c'est tout de même la définition de l'Islam "soumission". Tout comme le mot Abd que l'on prend pour serviteur mais qui veut dire esclave dans sa conception originelle.
Là nous nous éloignons du pourquoi on ne consomme pas de porc en islam.
Je répète même si cela ne fait pas plaisir que cette interdiction était strictement politique et secondairement pour l'hygiène puisque on en élevait et on en consommait. Je passe sur les commentaires très légers sur la viande de porc qui serait moins bonne qu'une autre, ou qui donnerait un couleur proche du visage des cannibales (je ne savais pas qu'en islam on rencontrait des cannibales pour pouvoir comparer... j'ai dû louper un épisode...).
Muhammad a réussi à unifier et conquérir énormément de pays, soumis des civilisations qu'il a détruites chaque fois et dont il s'est approprié les richesses. Tout cela c'est de l'histoire.
Quant au versant de la foi, il a fait évoluer certaines règles notamment concernant les femmes qui avaient une vie épouvantable. Mais quelques traditions antéislamiques ont perduré après sa mort et n'ont jamais pu être éliminées malgré sa volonté de le faire. Il n'y a qu'à voir, de nos jours, la vie des femmes en pays théocratiques ou plus largement l'absence de liberté pour tout un chacun. Dommage que la séparation du temporel et du spirituel ne soit pas de mise en Islam, c'est un point important qui freine considérablement l'évolution que cette religion devrait avoir de nos jours.
En tant que musulman(e)s seraient-vous prêt(e)s à aller vivre dans un pays théocratique ? qui applique les règles de l'Islam ? D'après vos dires c'est une vie de conduite qui surpasse celle des autres....



0
 Réponse n°61283 de blanc&noir le 14/12/2009 à 21:08:46

France

  bonsoir jacques, j'ai eu l'impression d'un certain dénigrement envers le prophète mohamed c'est pour cela rien de plus. Je respecte vos avis bien que je ne suis pas d'accord avec sur tout. Quant à l'affaire de l'odeur ce n'est pas un argument mais un fait ceux qui mangent du porc libèrent une odeur. Je ne dit pas qu'ils sentent le porc mais ils ont une odeur que je reconnait. C'est tout il n'y avait rien à sous entendre là dessus. Ta version de l'histoire est peut etre vrai ou fausse nul ne le sait car en réflechissant à l'histoire cela m'a rappeler les fameuses illustrations tel que par expl lorsque un groupe de prsonnes assistent à une scene de ménage si vous les interrogez chacun a part il y aura a chaque version une divergence. Puis si vous les interroger 1an après ce sera encore d'autres sortes de divergences et de même 2,3,4,5ans après. L'histoire pour moi c'est exactement cela tous vous dirons qu'il y a bien eu dispute mais en ce qui concerne les autres points chaque version et selon les années aussi seront différentes. il se peut qu'une personne parmis ces témoins ai raison mais il est fort possible que cette personne ne connait pas tous les revers de l'évenement. Donc pour moi mohamed à bien existé il a proscrit le porc, pour quelles raison? Je dirai que seul dieu sait si on ne se fie pas à la version islamique. et effectivement la religion n'est pas à imposer à l'autre mais il me semble humain et mm bien de montrer aux êtres le véritable islam et non ce que veulent nous faire croire les médias.



0
 Réponse n°61307 de AICHA le 15/12/2009 à 17:34:23

France

  jacques, tu parles de l'évolution de l'islam ?
pour qui parles tu ?
l'islam tel qu'il est, c'est à dire révélé bien sûr suffit aux musulmans, ils n'ont pas idée de réformer, regardez ce que l'évolution a fait par ici...La modernité, l'évolution, je veux bien qu'on en parle mais dans un sens bien mieux que ce à quoi j'assiste ici..
Crois moi qu'il y a plus d'une chose choquante dans l'évolution...
faut pas comparer l'incomparable, moi, je n'ai pas envie de copier la modernité ici, ni l'évolution ici, non merci!!!!je préfère de loin suivre l'islam tel qu'il est avec son esprit d'ouverture, d'amour, et universalité..
Que des pays aient choisi de mettre la religion à la poubelle!!ça les regarde!!l'islam n'est pas à réformer, ni a changer, il est. Les musulmans ont une religion qui n'a pas besoin d'évolution, ils s'adaptent à elle.
le regard que j'ai sur l'islam n'est pas le même que le tien!!car à la différence entre toi et moi, moi suis musulmane, toi, tu lis, tu te documente, tu compare, tu te penche sur ce qui peut te choquer, etc...on n'a pas le même regard!!!!



0
 Réponse n°61317 de jacques le 16/12/2009 à 08:11:56

France

  Ne pas réformer ? Cette réponse me fait froid dans le dos.

Tu as entendu parler des Lumières ? qui ont permis à l'occident de sortir de cette léthargie dans laquelle la religion les avait plongés ?
Tu trouves intéressant de s'habiller et d'appliquer des principes bédouins du VII°siècle ?
Je parle pour moi, mais parmi ceux que je fréquente et ils sont nombreux, je suis le seul à prendre un peu de temps pour venir sur ce forum.

Tu es musulmane et tu me dis que les musulmans ne veulent pas réformer l'Islam, ils le prennent comme il est c'est à dire clé en main avec une réponse pour tout et sur tout. Appliquer des règles édictées au VII ° siècle... c'est sûrement cela pour toi l'évolution.
Rien n'est pas parfait dans l'évolution mais elle permet d'ouvrir un peu l'esprit et la responsabilité plutôt que d'éviter de se poser la moindre question pour devenir autonome. C'est écrit alors on l'applique.
C'est la différence entre quelqu'un qui fait preuve d'intelligence et un autre (faculté d'adaptation).

Les musulmans ne veulent pas de réforme ?
Les noms qui me viennent à l'instant : Mohammed Arkoun, Fouad Laroui, Galeb et Shoheib Bencheik, Chahdortt Dhavann, Ayaan Hirsi Ali, Abdelwahab Meddeb, Ibn Warraq, Slimane Zeghidour, Zinedine Meriboute, Malek Chebel.

Le Coran est un ensemble de message transmis à Muhammad, puis il est devenu un livre mais de quelle façon ? On s'accorde à le reconnaître sous le califat Uthman 644-656.
La rédaction de ce texte a connu une histoire et une évolution beaucoup plus complexe qui se termina au X° siècle avec la fixation d'un corpus intangible tel qu'il est aujourd'hui. Ce choix c'est fait dans un contexte de divisions politiques de tensions religieuses avec une intervention pour trancher ces conflits des autorités califales avec des débats sur le statut du Prophète, l'origine et la nature du message.

Tu vois dès le début il y avait des débats et pas des moindres, très vifs qui ont donné ce texte clos et figé. Ce sont les orthodoxes ont "emporté" la partie face a des humanistes qui trouvaient ces révélations et cette démarche innovante en un mot très humaine. Cela changeait sur ce qui se déroulait à l'époque, mais cette compétition a donné la victoire au côté dur du message et transmis tel quel jusqu'à nos jours.

Message d'amour certes, mais aussi de destruction. Dans le Coran il y a tout et son contraire et les "pas tendres" ont beau jeu de dire qu'ils appliquent ce qui est écrit et ils n'ont pas tort.

Si il y a eu de nombreuses modifications dans le choix des versets, dans leurs retranscriptions dès le début et pendant des siècles, il serait aussi normal et compréhensible qu'il y en ait de nos jours. C'est tout au moins le point de vue de bon nombre de musulmans et pas des moindres.
Il faut étudier le texte avec les mêmes outils que pour un autre tout comme pour son fondateur selon les méthodes et les questionnements tels qu'on les utilise dans les recherches actuelles sur la littérature religieuse.

Mais c'est tellement plus facile d'appliquer sans se poser la moindre question.



0
 Réponse n°61335 de AICHA le 16/12/2009 à 19:27:24

France

  on change tout pendant que tu y es!!!????
non, jacques, ce que vous avez fait, vous l'avez fait, les musulmans pourquoi, ils ne feraient pas autrement!!!vous n'êtes certainement pas le modèle à imiter, surement pas!!les lumières je connais, l'humanisme etc...mais l'absurdité, et là où on est je connais aussi.
je n'étudie pas le coran, ne suis pas savante, mais il n'est pas utile, ni indispensable, ni opportun de toucher à un écrit et pas n'importe lequel, il est révélé, il ne s'agit pas d'un livre commun!!!non, faut l'étudier, oui, faut y méditer, oui, mais le changer, non!!!faut pas changer un message, car il n'en serait plus un. On réforme tout ce que tu veux, pour ma part, mais dans le coran, on parle des réformateurs et de ceux qui se disent réformateurs!!!!et c'est la raison pour laquelle je dis non, suis pratiquante lamda,pas spécialiste, non, les hommes n'ont pas à changer, car dans leur lancée ils modifieront le sens du message!!!faut chercher oui, à comprendre, et ça on n'a pas fini avec un message.
ça ne veut pas dire appliquer sans comprendre et réfléchir..
jacques tout est question de regard, tu as le tien, façonné par ton histoire, ta culture, etc, et moi musulmane j'ai le mien, et là notre regard sur le coran n'est pas le même. avant de vouloir réformer quelque chose encore faut il l'étudier en profondeur, car une lecture au mot à mot ne suffit pas à mon avis. Je pense aussi qu'il y a des gens qui se penchent sur les versets, et ceux qui te semblent à toi et à ceux qui veulent réformer à première vue contradictoires!!
un message divin, à mon sens ne peut être compris par n'importe qui du 1er coup, non, encore une fois, de mon point de vue, on n'est que des humains, mais dieu a le sens caché des choses!!et il donne de son savoir à qui il veut!!!le savoir n'est pas à la portée de tout le monde!!!l'homme de mon point de vue est parfois prétentieux, il croit savoir, il réforme, il prend la place de dieu et nous voilà, dans de beaux draps!!!non, à mon humble avis, faut procèder autrement!!!



0
 Réponse n°61340 de Citoyen de la terre le 17/12/2009 à 00:50:07

France

  Va dire qu'il faut modifier / reformer la joconde ou tout autre oeuvre d'art car elle n'est pas actuelle !
Et je n'ose même pas comparer le Coran à une misérable oeuvre d'art qui est pourtant si bien protégé de toute copie / modification / exploitation non autorisé / reforme etc . . .!
Le Coran est une oeuvre divine et il n'y a AUCUN débat ! pas de changement et pas de réforme !
Et l'Islam en est la religion qui en découle et qui à traversé le temps sans altération.
Cependant chaque homme a le libre arbitre !
Libre à toi d'y adherer ou pas, entierement ou en partie.
Ce sont les hommes qui deteriorent, deforment, etc . . .
C'est comme si tu allait au cinema pour voir un film dont tu sait qu'il est pourrit et qu'ensuite tu te plaigne qu'il soit pourrit, et qu'ensuite tu impose la decision de le modifier, reformer etc ... sous pretexte qu'il n'est pas à ton gout !
Tu ne veux pas être musulman libre a toi, passe ta route, tu ne heurtera l'Islam, et l'Islam ne te heurtera pas.
Je ne peut pas en dir autant des Hommes !
S'il faut modifier ou reformer quelquechose c'est l'Homme !

Et contrairement à ce que tu pretend, Mohamed n'est pas un guerrier mais un prophete qui s'est defendu !
Il n'a point massacré bien au contraire, il a preservé !
J'accepte l'échange mais pas la deformation et le mensonge.



0
 Réponse n°61386 de jacques le 18/12/2009 à 10:14:11

France

  Réformer ne veut pas dire tout refaire. Il faut revoir les définitions.

Je ne me place sur pas le plan des croyances ou des convictions, cela ne me concerne pas mais sur les textes fondateurs et les conditions dans lesquelles cela a été possible.
Je ne passe pas mon chemin sur ce point.

Comparer une oeuvre d'Art et un film à un discours civilisationnel est pour le moins étrange. Autant le faire entre une carotte et un navet. Hors sujet.

Tu n'as pas bien lu mon post qui doit être très court sur ce site.

Dès le début et pendant 3 siècles il y a eu des débats intenses sur les versets que devaient être gardés et ceux qui ne le devaient pas. Certains califats sont intervenus pour trancher et donner un avis définitif.

Tu vois que les hommes de l'époque ne se sont pas génés pour retenir ce qu'ils pensaient être bien sur des versets dits révélés. Quid de l'inviolabilité des textes donnés par Dieu ?

Bon nombre de versets sont la copie quasi conforme de certains passage de la Tora, d'autres d'histoires de la Perse antique repris par Muhammad et de récits tirés de cultures en cours à cette époque.

Je comprends que cela ne te fasse pas plaisir mais les faits sont là et incontournables.
Il faut lire les récits et commentaires d'auteurs d'autres cultures de la même époque pour pouvoir faire des recoupements et en tirer des conclusions.

Pour cela il faut se documenter suffisamment.

Voilà ce que dit Jacqueline Chabbi spécialiste des origines de l'islam, professeur à l'université de Paris VIII Saint Denis sur son ouvrage "une approche historico-critique de l'islam des origines" :

"Un historien n'a pas de leçon à donner à un théologien, même s'il doit à l'évidence étudier son mode de pensée et sa doctrine. Bien entendu, il n'a pas non plus à recevoir de leçon de lui, en vertu d'un quelconque principe d'autorité qui interdirait de poser certaines questions". "S'agissant d'une religion ou d'une grande croyance collective, cela implique que la représentation que chaque époque se donne de son passé ne correspond pas forcément à une réalité historique vécue".

Et plus loin :

"Ainsi en va-t-il également de certains rituels dont on s'imagine à tort qu'ils sont primitifs alors que c'est la pratique collective dominante qui a fini par les imposer. L'actuel sacrifice du mouton qui clôt le pèlerinage musulman est censé commémorer le sacrifice d'Abraham ; il correspond en fait à une pratique proche-orientale qui s'est vraisemblablement imposée seulement après la conversion des populations concernées. Les Arabes d'Arabie, en tant que grands pasteurs, sacrifiaient des chameaux ! Quant à la connexion abrahamique du sacrifice et du pèlerinage, elle est ignorée par le Coran".

Et pour terminer :

"J'ai humanisé Mahomet. En effet, le seul moyen de comprendre le personnage, c'est de lui appliquer une grille de lecture anthropologique. De le remettre dans son contexte social réel, et non dans un contexte ou le fait religieux est surestimé." "Mais comme toutes les grandes religions, l'islam a une histoire réelle faite de développements, de ruptures et de fractures dont on n'aime guère à se souvenir, quitte à s'inventer, dans un certain nombre de cas, un passé de substitution. Pour moi, la tâche des historiens est d'investir le champ d'une histoire tout simplement humaine".

Histoire de démêler ce qui relève de la légende dorée et ce qui paraît vraisemblable. Vraisemblable seulement ...

Et un petit dernier pour la route...

Pour Alfred-Louis de Prémare, historien des textes et des idées, "...Le travail et les débats sur les textes s'achevèrent dans la première moitié du X° siècle, par la sélection des variantes de lecture qui seraient désormais les seules autorisées dans l'enseignement et les pratiques cultuelles, pour le Coran au texte unique, officiel et définitivement clos. Les autres recensions, qui étaient encore en circulation, furent proscrites définitivement". (Aux origines du Coran. ed.cérès)

Le coran avait sept niveaux de lecture, les décideurs de l'époque en ont gardé un seul avec la suppression de versets qu'ils considéraient comme inopportuns.

Ce sera ma dernière contribution.
Je critique des idées et non des personnes. Mon discours est seulement au niveau des idées.

Je te laisse à tes réflexions.



0
 Réponse n°61394 de blanc&noir le 18/12/2009 à 15:08:01

France

  bonjour Jacques, pourriez vous nous dire si ces versets écartés existent toujours quelque part et où on pourrait les lires. Car voyez vous cela m'intéresse d'autant plus que je suis certaine que cela concernera du moins en partie la condition de la femme musulmane car voyez vous je trouve qu'il y a plusieurs points où j'ai une interrogation sur la validité des interprétations donnée. Merci beaucoup pour votre contribution!



0
 Réponse n°61399 de Yûsuf le 18/12/2009 à 16:17:37

France

  Donc Jacques, que veut tu a la fin? L'ISLAM est la religion de tout croyant en Dieu, un juif et un chrétien sont musulmans je tien a le rappeler vu qu'ils croient en Un Seul Dieu Unique...

Après je suis d'accord le Coran doit être lu te relu, doit être lu et relu entre les lignes, tu juge des versets qui on été choisi par des califats etc... Je dis que tu a as raisons c'est vrai c'est mentionné dans l'histoire que c'est après la mort du Prophète Muhammad (sws) qu'on à réuni tout les versets qui était écris sur les omoplate de chameau ou parchemin etc.. mais tout cela ne change absolument pas le fond de l'Islam

Islam = être humain soumis a Dieu(unique) mais Islam vient de Salam (paix) donc Islam = être humain qui a acquis la paix en se soumettant à la volonté de Dieu,

Le Coran est un bouclier pour évité les malheurs de se monde...

A vous le choix et le libre arbitre de suivre ces conseil et ces "déconseilles"

pas d'interdictions ou d'obligations, juste des conseils et des "déconseilles" a vous le choix de les suivre ou pas,

Le libre arbitre , le don de Dieu qui nous rend supérieur a tout autre être vivant ...

Mais dans le fond, dans l'enseignement de l'islam il n'y a rien a changer...



0
 Réponse n°61416 de AICHA le 18/12/2009 à 20:40:55

France

  on trouvera toujours des arguments pour ceux qui veulent réformer!!!
ce qui est formé, dit et formuler, ne saurait de mon point de vue être modifier, réformer.
ça voudra dire qu'on prendrait des choses qu'on pense pas actuels ou applicable et on les réforment, qui est t-ton pour juger de ça ? des réformateurs, on pense qu'on a la légitimité car historiens ou autre de mettre en forme et de reformer les choses!!ça me parait si loin de l'idée que je me fais de l'islam, du coran, etc...
Qu'on ait à parler, analyser, étudier, oui, modifier non!!!car réformer n'est ni plus ni moins que modifier...pour moi. N'oublions pas qu'il y a pleins de niveaux de lecture, et qu'il faut rester humble sur notre façon de comprendre ce qu'on lit.



0
 Réponse n°61417 de AICHA le 18/12/2009 à 20:54:01

France

  de plus, l'islam aujourd'hui, est pratiqué par des millions d'êtres sur terre, les gens sont divers dans leurs cultures, traditions, origines, etc, et pourtant ils pratiquent un islam, les 5 piliers etc..tout porte à croire qu'il est ouvert à tous, accessible et universelle
eux, les pratiquants ne vont pas vous dire qu'il faille réformer puisque l'islam leur va!!
par contre ceux qui veulent réformer, ils sont baignés dans un cadre non religieux, et ils veulent faire comme bon nombres ont fait, en pensant qu'ils feront à leur tour du bien à l'islam. Ors l'islam n'a besoin de personne il est, les gens s'adaptent à l'islam pas l'inverse une fois de plus!!!
il n'y a qu'allah qui puisse réformer, ors il a donné un dernier prophète et donc, le message est fini, y a rien à y toucher!!!



0
 Réponse n°61483 de moussa le 21/12/2009 à 14:21:57

France

  expliquez moi poirquoi le coran interdit de consomer du port si dieux l'a crée,il a loupé son coup !!!!!



0
 Réponse n°61486 de jacques le 21/12/2009 à 15:21:16

France

  Pour Blanc&noir.
Tu trouveras ce que tu cherches dans « Les Tabaqât d’Ibn Sa’d » (m.845) . (« Les grandes classes ou générations – al-Tabaqât al-kûbra »). Il y a 8 volumes de dimensions moyennes, le dernier concerne essentiellement les femmes.
Les références : Ibn Sa'd (Muhammad), al-Tabaqât al-kubrâ, ed. I. 'Abbâs, Beyrouth, Dâr Sâdir, 1985.



0
 Réponse n°61511 de blanc&noir le 23/12/2009 à 23:58:06

France

  merci jacques!! ces volumes on peut les trouver dans n'importe quelle librairie musulmane?



0
 Réponse n°61537 de jaques le 25/12/2009 à 11:22:21

France

  Pour blanc&noir
J'ai trouvé ces volumes dans la bibliothèque de l'université. Peut-être que dans une librairie musulmane cela est possible, je ne sais pas. Mais ce sont des ouvrages peu diffusés et lus par le grand public. En tout cas ils sont d'un grand intérêt.. et ce ne sont pas les seuls. Si tu es vraiment intéressée, ce que je crois, essaie de trouver des informations en prenant contact avec des grandes librairies au Liban, auprès d'ambassades qui seraient susceptibles de t'orienter, de la grande mosquée de Paris, de la TGB (très grande bibliothèque) ou de la Sorbonne.La recherche de documents est longue ... donc patience et surtout ne te décourage pas. A partir de là tu pourras découvrir d'autres ouvrages ou articles qui t'éclaireront grandement dans ta recherche.
Ce sont des ouvrages qui sont aussi cités dans les livres de Alfred Louis de Prémare (décédé en 2006) grand érudit en la matière et maniant la langue arabe avec brio, sachant commenter les textes sacrés.
Je te répondrai chaque fois que tu le désireras.... dans la mesure de mes moyens...
Bonnes lectures et porte toi bien !!!



0
 Réponse n°61545 de blanc&noir le 25/12/2009 à 15:13:50

France

  Merci! a vrai dire je suis étudiante donc je n'ai pas le temps de lire et de faire des recherches actuellemnt (je pense que vous devez comprendre) mais dès que j'en ai le temps je m'y met (cad dès les vac d'été si j'ai pas de rattrapage). Merci vraiment pour cette information car en lisant le Coran j'ai remarquer trop d'incohérence non pas des versets mais des sourates qui ont des versets qui passent d'un sujet à un autre comme s'ils étaient coupé notamment celui 'des femmes' qui parle d'orphelins et autres pour parler des femmes. Bref, ça m'aide car je commençait à me poser de sérieuses questions.



0
 Réponse n°61570 de jacques le 25/12/2009 à 23:49:42

France

  Pour blanc&noir
Bonsoir chère étudiante.
Je vais prendre le temps pour te donner les informations dont tu as besoin (j'ai une profession très prenante... comme beaucoup il est vrai...). Tu n'es pas pressée pour avancer dans tes recherches, et comme tu as la foi en ce que tu fais et vis, cela ne sera pas un problème car il y a toujours une solution aux questions posées....
Que la Paix soit toujours avec toi...
Porte toi bien...



0
 Réponse n°61571 de blanc&noir le 26/12/2009 à 01:45:29

France

  merci M. le professeur de votre patience de votre tolérance et de votre gentillesse ainsi que de votre ouverture d'esprit et de m'avoir permis d'apprendre quelque chose sur ma religion. Portez vous bien vous aussi. Et Joyeux Noêl et Bonne Année 2010!!



0
 Réponse n°61987 de Mestefa le 12/01/2010 à 19:15:58

Algérie

  L'Islam est immuable. Dieu a révélé Le Coran à l'humanité à travers son Prophète(sala Allah 3alih oua salem) pour les guider dans le bon sens de la vie.Il a autorisé certaines choses et interdit d'autres sans donner de raisons .Certe, il y a les orientations du Prophète, et la porte est restée ouverte aux Oulémas (Savants de l'Islam) pour donner suite aux explications qui pourraient prèter à confusion,mais en restant dans la stricte limite prescrite par le Coran. Un vrai croyant ne pose pas de questions sur les décisions Divines . Il y croit en partant du principe que c'est pour son bien et les applique sans demander de reste.En Islam,il ne faut ni en rajouter,ni en réduire. C'est ètre ou ne pas ètre.



0
 Réponse n°62316 de inconnu le 22/01/2010 à 20:08:55

France

  la réponse est que comme les porcs mangent toute sorte de chose même leurs urines et que nous ne pouvons pas manger cela en tant que'Homme et musulman.
J'espère que cette réponse est convaincante pour votre amis .



0
 Réponse n°62385 de basma le 25/01/2010 à 16:21:25

Tunisie

  la réponse est trés simple
la viande de porc est interdit par l'islam parce que cet animal mange l'homme. est ce que c permis a l'homme de manger l'homme?:)



0
 Réponse n°62412 de badredine le 26/01/2010 à 18:17:16

France

  bonjour à tous

je voudrais savoir pourquoi certaines banques dites islamiques font d'énormes bénéfices alors que le coran interdit l'usure donc les profits financiers pour informatons je suis isu du milieu ba,caires et je peux vous garantir que de fond saoudiens quatari etc... autres pays freres musulmans font un tabac sur les marchés financiers : qui peut m'expliquer cettte antinomie avec les principes de notre cher coran te de nos traditions calqués sur ka sunna....A bon entendeur salut



0
 Réponse n°62625 de sevgi le 02/02/2010 à 19:27:56

France

  je ne sais pas non plus pourquoi l'islam interdit de manger du porc??



0
 Réponse n°62817 de Daoud Daoud le 11/02/2010 à 22:12:55

Liban

  On ne mange pas de porc tout simplement parce que ce n'ai pas une viande saine. Le porc mange pleins de cochonnerie et on ne peut pas savoir ce qu'ils peuvent avaler dans la boue où ils se trouvent. Le porc, on le trouve salle, tout simplement. En plus, contrairement à ce qui ont dit que c'est parce que chez nous avec la chaleur c'est plus salle, c'est le contraire car chez nous le respect de l'hygiène dans l'alimentation est beaucoup plus sévère que chez les occidentaux. En tout cas, je parle de la majorité des pays du levant (Liban, Palestine, Syrie) ; sinon, au maghreb, au golf, je n'en ai aucune idée. Parcontre en Islam, l'hygiène est une des chose les plus importantes et un des pillier de l'Islam est la Purification.

La viande de cochon lorsqu'on l'abat est bourrée de bactérie. En Europe, après l'abbatage, on y met surement des produits chimiques pour désinfecter la viande de porc.

Une autre possibilité de pourquoi on ne mange pas de porc, il se pourrait qu'on ait garder la même tradition juif cacher juste par norme. Il y a même certains chrétiens au Liban, en Palestine, en Syrie qui ne mangent pas de porc, et attention, ce n'est pas à cause de leur relations sociales avec les musulmans. C'est juste qu'ils sont convaincus du fait que manger le porc, c'est salle, que ça se trouve en Suède, qu'en Inde.



0
 Réponse n°63016 de Fatiha le 04/03/2010 à 15:03:46

France

  Bonjour à tous, je prends aujourdhui le tps de comprendre pourquoi je ne mange pas de porc, alors ce qui est rigolo c'est que je ne sais toujours pas, même si j'ai lu et relu tous ces commentaires.Tous ce que je sais c'est que mes parents m'ont appris à en être dégouté.A ce jour j'apprend à mes enfants à l'être aussi.Ai-je le droit?



0
 Réponse n°63528 de colustre le 28/04/2010 à 11:04:04

France

  juste en reponse a neutre : regarde un peu le numeros de ta reponse en relation avec se que tu as dit pose toi des question neutre au lieu de dire vraiment n'importequoi j ai une phrase pour toi et pour ceux qui se sentent conserner seulement car je ne veux offencer personne : "pour ceux qui ne croient pas en Dieu sachez que le diable croit en vous" désoler si cette phrase est limite extremiste mais pour m'a part il y a un nombre fou de gens qui se penses athées alors qu'il son agnostique , agnostique veut dire : celui qui ne sait pas si ne croit pas ou si il croit en Dieu alors qu'athée veut dire ne croit pas en Dieu, malheureusement souvent des personne ne savent meme pas qu il sont agnostique puisqu'il ne saivent pas que sa existe alors bizarrement il vont se dire athée je vous assure je comprend pas pkoi mais je sais que sa arrive souvent ce cas de figure enfin escuser moi de déviez du sujet initiale je suis content de retrouver sur ce forum se que je penseait il y a fort longtemp mais que je ne me souvenait plus du tout ou je l'avais apris a propos des cochons transformer en homme par Dieu dans les temps anciens en tout cas bcp de gens me soutenait que c'etait faux (musulmans comme non musulman) alors que j'en ai toujours été persuadé en tout cas merci pour les autres informations complementaire a ce sujet que j'ai pus apprendre bonne journée a tous.



0
 Réponse n°63648 de David le 12/05/2010 à 13:46:25

France

  Bonjour.

Je dois avouer que je n'ai pas tout lu, que je me suis arrêté au 3 premier avis, qui sont des points de vu religieux.

Mais quand je lis que le cochon n'a pas de cout et ne peut donc pas être égorgé... la je dis stop, renseignez vous amis musulmans. Je viens d'une région ou l'on élève les cochons en France et on tue le cochon en l'égorgeant, et ce depuis la nuit des temps dans les campagnes.

J'ajoute juste ceci, la religion ne doit pas cacher les réalités de la vie. Quelle que soit la religion et quelle que soit la réalité.



0
 Réponse n°63918 de tomy le 04/06/2010 à 19:33:56

France

  simplement lors du partage le prophète ne savait quels morceaux des cinq manger un en étant sale donc interdit d'en manger surprise qu'aucun musulman ne le sache!!!



0
 Réponse n°64780 de hasan le 24/09/2010 à 13:45:05

France

  selam i aleykum je voudrai vous dire que tt le monde raconte un peu ceu qu on leur raconte certe la religion s apprend mai j pense oci que il faut reflechir qand on vous dit quoique sa soit il fau un peu de logique pas croire tt sequ on vous dit car aujourd ui on en arive a un point tt le monde fai sa religion.liser mè reflechisser frere et soeur car moi mem j li bokou mè jcroi pa tt.moi on ma dit que on l islam interdisai le porc car il arive que le porc mange ses petits et que c est un animal carnivore c est pour cet raison que c est haram moi qd j li sa bin j reflechi et j:me di ui c est pour moi la seul et vrai reponse.citez moi un autre animal carnivore que l etre humain consome?merci



0
 Réponse n°65018 de djess le 12/10/2010 à 00:33:30

France

  tout ces commentaires sont trés intérèssant et trés constructif.
je pense que la majorité des raisons donné sont exacte.
allah nous a ordonné de ne pas manger de porc sans donner de raison mais les découvértes scientifiques sont la pour nous les donner justement les raisons,comme pour la séparation des mers ou les étapes de la naissance.
toutes vos raisons sont plus ou moins viables mais le fait que nous ne puissons pas en manger ne nous donnes pas le droit de denigrer une creature du tout puisssant.il ont un role a jouer ici bas,tout comme nous.



0
 Réponse n°65870 de Diane le 29/11/2010 à 21:36:21

Canada

  j'avais justement ce sujet de conversation avec mon ami morocain hier soir. Mais j'ai tjs de la misere a comprendre le pourkoi de l'interdiction de manger la viande de porc , j'ai dit a mon copain tu manges bien la viande du poulet et le poulet est aussi mangeur de toute sorte de choses. ex (sa propre merde) s'il vous plait j'aimerais bien avoir une réponse a cette question Merci.



0
 Réponse n°65947 de AMINE le 03/12/2010 à 00:16:20

Algérie

  lorsqu'on est musulman croyant on a pas le droit de se poser des questions sur des ORDRES que DIEU nous a donner a travers le CORAN on les applique tel quelles sont, je suis sure que dieu a fait tout ça pour mon bien.
DIEU a aussi interdit l'alcool, je ne crois pas que vous n'êtes pas d'accord avec ça.



0
 Réponse n°66185 de Tareq le 13/12/2010 à 19:15:57

Vietnam

  Toute question a un sens... Si on la pose çà ne veut pas forcément dire que nous ne sommes pas d'accord ! On peut bien essayer de chercher, de comprendre. C'est cette passivité d'accepter les choses telles quelles sont qui fait que nous sommes devenus ce que nous sommes aujourd'hui... Soit, toutes les maladies liées au porc sont absurdes, comment un grand chercheur scientifique médecin peut manger cette viande tout en sachant qu'elle est contaminée et porteuse de maladie ??? Il faut être naïf pour admettre cet argument.. Vous croyez que le monde occidental va accepter ca rien que pour nous contredire ??? c'est n'importe quoi !!! Un scientifique athée laïc, il s'en fout de toutes les religions du monde monothéistes ou autres... Dans le temps, certes, cette viande pouvait être mal conservée, mal traitée mais ce n'est plus le cas de nos jours!!
Je ne trouve pas hélas des hadiths a ce sujet ??? Pourtant les gens à la naissance de l'islam se posaient plusieurs questions... C'était la seule bête interdite et bien spécifiée... Mais à la Mecque, le porc existe-t il en abondance à cet époque ?? Faisait-il partie des habitudes alimentaires des gens ?? En tous cas, moi je ne pense pas... Sinon, les gens forcés à ne pas manger une telle viande allaient se poser la question, comme ce fut le cas pour l'alcool ou pour d'autres choses... D'où, cette ambiguïté de l'interdiction...
Je cite ce passage du coran: "« 172. Ô les croyants ! Mangez des (nourritures) licites que Nous vous avons attribuées. Et remerciez Dieu, si c'est Lui que vous adorez. 173. Certes, Il vous est interdit la chair d'une bête morte, le sang, la viande de porc et ce sur quoi on a invoqué un autre que Dieu. Il n'y a pas de péché sur celui qui est contraint sans toutefois abuser ni transgresser, car Dieu est Pardonneur et Miséricordieux. (sourate II 172-173) »"...
Il y a des zones d'ombres partout, même dans la science...
Qu'Allah nous éclaire le chemin !!! Et qu'il fortifie notre foi, c'est le plus important ! L'être humain naît faible, quitte ce monde étant faible...



0
 Réponse n°67064 de mapomme le 30/01/2011 à 22:25:04

France

  Bonjour à tous,
une "version" qui m'a été donnée, n'étant moi-même pas musulmane, mais elle me vient d'un musulman dioula:
Un jour Mahomet(ou bien un autre prophète?) s'est trouvé en mauvaise posture dans le désert, la soif menaçait lui et ses compagnons. C'est alors qu'il aperçut un porc qui marchait, ils le suivirent et arrivèrent à une mare ou ils purent se désaltérer. En remerciement à l'animal salvateur il décida que désormais on ne mangerait plus de porc.
Bon c'est joli tout ça, mais pourquoi je ne trouve nulle trace de cette histoire sur le net? Pas que je croie ou pas à la véracité mais juste si d'autres la connaissent? merci!



0
 Réponse n°67760 de momo le 02/03/2011 à 18:13:21

France

  salam oulikoum mes freres,pour le singe un aveugle verrait qu'il ressemble a l'homme mais
pour le porc il a fallut attendre le 20ème
pour comprendre qu'il avait la peau qui se rapprochait le + de celle de l'homme tout en ne lui ressemblent pas phisyquement et vous connaissaient les sourate du coran ou il est stipulés que DIEU transforma des juifs en porcs et en singes au 6ème siecle il y a memes des juifs quand tu les regardent ont diraient des
porcs pourquoi dit on que le porc est impur
est pourquoi appelle t on le juif jifa ?



0
 Réponse n°68431 de faf le 04/04/2011 à 15:41:23

France

  Il n’y a pas que chez les musulman même au temps de la bible le cochon étais considéré impur parce que le porc mangeait n’importe quoi un porc mange les déchets et c’est assez dégoutant ,et petit information s sur le porc il peut manger son propre enfant s’il est mort un porc peut manger des animaux mort et infectés . ils sont charognard et ce qui est intéressant c’est que le cochon a le système digestif le plus rapide et le plus pauvre de tous les animaux cela lui prend 4 heure pour digérer et c’est a cause de cette rapidité et pauvreté de son système disgestif que souvent les toxines de la nourriture ne sont pas correctement éliminées et donc stockées dans sa propre graisse cela veut dire que ce cochon mange toutes sortes de déchets et choses infectées puis se retrouve 4 heures plus tard à l’abattoir et quelque jours plus tard vous l’avez dans votre assiettes a la maison LE PROBLEME est donc que les toxines n’ont pas été éliminées de l’animal de l’autre côté les animaux que dieu nous autorise a manger (ex bœuf mangent des végétaux frais et propres leur système disgestif est bien plus sophistiqué. d’ailleurs le bœuf a 4 estomacs et cette végétation passe par un système disgestif qui prend 24 heure pensez y 24h contre 4 h pour le cochon
Voudriez vous manger un animal qui mange des ordures ou un animal qui mange des végétaux frais ?
Un animal qui digère mal sa nourriture et qui stocke les toxines dans sa graisse ?
Ou un animal qui élimine correctement les toxines de son corps ?
Je sais pas vous mais je ne prendrai pas le risque d’absorber ce genre de cochonnerie
Dieu et bon et il veut ce qu’il a de bon pour toi si il te dit ne mange pas de porc c qu’il a une raison
Voila pourquoi chez les musulman il est interdit parce qu’il est impur pour toute c raison très sale se cochon



0
 Réponse n°69131 de madou le 20/05/2011 à 18:59:49

Sénégal

  Tout musulman doit faire des efforts personnels pour lire et s'approprier les Paroles de Dieu et de s'y conformer. La viande de porc est interdite un ,point c'est tout. La foi ne se commente pas.



0
 Réponse n°70150 de lolita le 17/08/2011 à 15:00:40

France

  en 2011 les contrôle sont effectués aussi bien sur les porcs que sur le boeuf le veau qui présentaient le mêmes maladies (la ténia) à l'époque du prophète bien évidemment c'était pour protéger le peuple à cause de la chaleur, idem pour les ablutions le gens ne se lavaient pas et pour éviter les maladies le prophète à instaurer les ablutions par sécurité, tout celà n'a plus lieu d'exister de nos jours quant au ramadan il étaiet instaurer pour aider pendant ce mois les gens qui souffraient de la pauvreté hors aujourd'hui tout le monde se baffre pendant le ramadan mais personne pense à son voisin



0
 Réponse n°71048 de daniel le 17/11/2011 à 12:10:43

France

  Dieu,Yhavé celui qui est dans la bible a dit,vous ne mangerez pas de bêtes immolée et ne buvrez pas son sang,il ne parle pas du cochon,je crois que tout le monde arange ça à sa sauce,les uns ne pas manger de cochon ,les autres pas de transfusions sanguine,et Jésus christ est venue pour abolir certaine pratic qui malheureusement sont toujours d'actualitée,comme la lappitation,que celui qui n'a jamais pêché jette la premiére pierre,Dieu,mon Dieu est un Dieu d'amour et de pardon se qui n'ai pas le cas dans l'islam.



0
 Réponse n°71049 de Fouad le 17/11/2011 à 16:29:01

France

  Pour l'ami Daniel
Je te conseille de lire le lévitique, chapitre 11 verset 7 :
Il commence ainsi : Vous ne mangerez pas de porc....
Ceci dit, tu parles de quelle bible puisque vous en avez un paquet ?



0
 Réponse n°71053 de Fouad le 17/11/2011 à 19:21:50

France

  Pour Daniel :
Je dois avouer que je n'ai pas lu tous les échanges, j'ai juste vu que l'ami Daniel défend sa religion avec le faux et je ne pouvais pas laisser passer cela. Il a l'air de prendre les musulmans pour des incultes. En ce qui concerne le problème du porc (moins que le cochon ne soit pas un porc!), la bible interdit sa consommation. Serait-il sélectif dans sa lecture de la bible. Je l'invite donc à lire : Le livre le lévitique (de mémoire, le troisième de la bible), chapitre 11 verset 7 qui dit : vous ne mangerez pas le porc, qui ...
Ignore-t-il sa religion ou essaie-t-il de tromper les musulmans?
Nous, musulmans, nous appliquons beaucoup plus de prescriptions de la bible que lui. Il n'est pas circoncis, il consomme l'usure (arriba), il mange le sang, il mange le vivant (les huitres) et j'en passe.
Le plus étonnant, c'est qu'il parle de deux Dieux : celui des musulmans et le sien. Quelle ignorance des religions monothéistes. Mon ami, tu devrais d'abord connaitre ta religion, ensuite celle des autres avant d'en parler. Je parie que tu n'as jamais lu la bible. Je suis musulman et je peux modestement t'apprendre ta religion.



0
 Réponse n°71982 de Bruno le 25/01/2012 à 03:01:31

France

  je suis d'obédiance chrétienne. Je refuse absolument de pratiquer. Croyez vous qu'il existe une petite place au paradis pour moi?



0
 Réponse n°73310 de JC le 15/07/2012 à 20:14:30

France

  VOICI LA REPONSE POURQUOI LE PORC .....Les apôtres et les frères qui étaient dans la Judée apprirent que les païens avaient aussi reçu la parole de Dieu. [2] Et lorsque Pierre fut monté à Jérusalem, les fidèles circoncis lui adressèrent des reproches, [3] en disant: Tu es entré chez des incirconcis, et tu as mangé avec eux. [4] Pierre se mit à leur exposer d'une manière suivie ce qui s'était passé. [5] Il dit: J'étais dans la ville de Joppé, et, pendant que je priais, je tombai en extase et j'eus une vision: un objet, semblable à une grande nappe attachée par les quatre coins, descendait du ciel et vint jusqu'à moi. [6] Les regards fixés sur cette nappe, j'examinai, et je vis les quadrupèdes de la terre, les bêtes sauvages, les reptiles, et les oiseaux du ciel. [7] Et j'entendis une voix qui me disait: Lève-toi, Pierre, tue et mange. [8] Mais je dis: Non, Seigneur, car jamais rien de souillé ni d'impur n'est entré dans ma bouche. [9] Et pour la seconde fois la voix se fit entendre du ciel: Ce que Dieu a déclaré pur, ne le regarde pas comme souillé. [10] Cela arriva jusqu'à trois fois; puis tout fut retiré dans le ciel.



0
 Réponse n°73318 de Fouad le 17/07/2012 à 08:50:34

France

  JC, le porc est interdit dans l'ancien testament. De quels apotres tu parles ?
Au cas où tu ne le sais pas l'ancien testament date d'avant Jésus.



0
 Réponse n°73841 de philippe le 17/09/2012 à 18:58:10

France

  Bonjour a tous,
un petit rétablissement de la vérité, pas la mienne qui suis chrétien, mais celle de la parole de Dieu.
c'est exact que le porc est interdit dans la thora dans plusieurs versets ainsi que beaucoup d'autres animaux impur ...
Mais après la venu de Jésus Christ beaucoup de chose on étais aboli, comme les sacrifices et je site un verset Matthieu chapitre 22 verset 37 à 40: Jésus dit: Tu dois aimer ton Dieu de tout ton cœur et de toute ton âme, et de toute ta pensée. 4est la le 1er commandement. Le 2eme qui lui est semblable, est celui-ci: Tu dois aimer ton prochain comme toi-même. A ces 2 commandement toute la loi est suspendue, ainsi que les prophètes.
Maintenant j'en site un autre qui est au cœur du sujet, 1 er lettre de Timothée chapitre 4 verset 1 à 5:
Cependant, la parole inspirée dit clairement que dans les période à venir quelques uns abandonneront la fois, faisant attention à des paroles inspirées trompeuses et à des enseignements de démons, par l'hypocrisie d'hommes qui disent des mensonges, étant comme marqués au fer rouge dans leur conscience; interdisant de se marier, ordonnant de s'abstenir d'aliments que Dieu à créés pour être pris avec action de grâces par ceux qui ont foi et connaissant exactement la vérité. En effet toute créature de Dieu est belle, et rien n'est à rejeter si on le reçoit avec action de grâces, car c'est sanctifié par le moyen de la parole de Dieu et la prière.
Et pour finir un verset qui va dans le sens du Coran: dans le livre des Actes au chapitre 15 verset 29 : Vous devez vous abstenir des choses qui ont été sacrifiées aux idoles, et du sang, et de celui qui est étouffé ....



0
 Réponse n°73842 de NOOR le 17/09/2012 à 21:52:08

France

  Salam à tous,

Philippe, tu dis, je cite : " Mais après la venue de Jésus Christ beaucoup de chose on était aboli"

Je crois qu'il est important de citer ce chapitre de la bible à mon avis tu ne l’as pas lu ! Jésus a dit d'après l'Evangile selon Matthieu
5.17
Ne croyez pas que je sois venu pour abolir la loi ou les prophètes ; je suis venu non pour abolir, mais pour accomplir.
5.18
Car, je vous le dis en vérité, tant que le ciel et la terre ne passeront point, il ne disparaîtra pas de la loi un seul iota ou un seul trait de lettre, jusqu'à ce que tout soit arrivé.
5.19
Celui donc qui supprimera l'un de ces plus petits commandements, et qui enseignera aux hommes à faire de même, sera appelé le plus petit dans le royaume des cieux; mais celui qui les observera, et qui enseignera à les observer, celui-là sera appelé grand dans le royaume des cieux.




0
 Réponse n°73844 de philippe le 18/09/2012 à 19:16:59

France

  Bonjour Salam,

Dans les versets que tu me site, c'est clair, Jésus et venu pour faire l'accomplissement final de la loi Mosaïque (c'est pour cela que les deux livres sont ensemble, pas comme le Coran qui est la plupart du temps toujours seul).

Vous êtes entrain de me dire que la bible qui viens de Dieu se contredit??? Pourtant elle est cité en référence dans le Coran...


Les sacrifices pour les péchés ont-ils étais aboli ? OUI (vous non plus vous ne les faites pas, à méditer...)

Grâce au sacrifice d'un seul homme mais qui était parfais comme Adam.
Romain chapitre 5 versets 12 à 14
Voilà pourquoi, de même que par un seul homme le péché est entré dans le monde et par le péché la mort, et qu’ainsi la mort s’est étendue à tous les hommes parce que tous avaient péché... Car jusqu’à la Loi le péché était dans le monde, mais le péché n’est porté au compte de personne quand il n’y a pas de loi. Toutefois la mort a régné depuis Adam jusqu’à Moïse, même sur ceux qui n’avaient pas péché selon la ressemblance de la transgression d’Adam, lequel est comparable à celui qui devait venir.

Première lettre de Jean chapitre 1: 2 à 6

Mes petits enfants, je vous écris ces choses pour que vous ne commettiez pas de péché. Et pourtant, si quelqu’un vient à commettre un péché, nous avons un assistant auprès du Père, Jésus Christ, un juste. Et il est un sacrifice propitiatoire pour nos péchés, pas seulement pour les nôtres cependant, mais aussi pour ceux du monde entier. Et par là nous savons que nous avons appris à le connaître, c’est-à-dire si nous continuons d’observer ses commandements. Celui qui dit : “ J’ai appris à le connaître ”, et qui pourtant n’observe pas ses commandements, est un menteur, et la vérité n’est pas en celui-là.Mais celui qui observe sa parole, véritablement en celui-là l’amour de Dieu a été rendu parfait. Par là nous savons que nous sommes en union avec lui. Celui qui dit qu’il demeure en union avec lui est tenu, lui aussi, de continuer à marcher tout comme celui-là a marché.

Je peut te citer d'autre choses ( d'apres la bible), qui ont étaient aboli.

Mais le sujet c’était la nourriture ... d’après des livres sacrés bien sur , pas d’après des citation d'homme ...



0
 Réponse n°73846 de philippe le 18/09/2012 à 21:50:09

France

  Juste une autre chose qui n'est plus obligatoire d’après la bible: c'est la circoncision ( je dit pas, qu'il ne faut pas la pratiquer, mais qu'elle n'est plus une obligation pour faire parti du peuple de Dieu)
1ere lettre au corinthien ch 7:17 à 24
Seulement, comme Dieu a donné à chacun une part, que chacun marche comme Dieu l’a appelé. Et c’est ainsi que je le prescris dans toutes les congrégations. Quelqu’un a-t-il été appelé étant circoncis ? Qu’il ne devienne pas incirconcis. Quelqu’un a-t-il été appelé étant dans l’incirconcision ? Qu’il ne se fasse pas circoncire. La circoncision ne signifie rien, et l’incirconcision ne signifie rien, mais [ce qui importe], c’est l’observation des commandements de Dieu. Dans l’état où chacun a été appelé, qu’il y demeure. As-tu été appelé alors que tu étais un esclave ? Ne t’en soucie pas ; mais si tu peux aussi devenir libre, saisis plutôt l’occasion. Car tout homme dans le Seigneur qui a été appelé alors qu’il était un esclave est l’affranchi du Seigneur ; de même, celui qui a été appelé alors qu’il était un homme libre est un esclave de Christ. Vous avez été achetés à un prix ; cessez de devenir esclaves des hommes. Dans la condition où chacun a été appelé, frères, qu’il y demeure dans sa relation avec Dieu.

Je peut citer d'autre verset si vous voulez?
Je pense que celui-là est suffisant.



0
 Réponse n°73850 de philippe le 19/09/2012 à 22:36:50

France

  Bonsoir Salam,
Une dernière chose quand même, tu à citer des verset de l’apôtre Matthieu ( que j'ai lu et relu, car qui ne connait pas le sermon sur la montagne de Jésus... qui est la base de ceux qui ont la foi).
Ces versets sont applicable donc aussi pour le Coran.
Pourtant le Coran n'a t il pas Aboli:
Le verre de vin cité dans différente écriture comme étant bien (Psaume 104:15, 1 Timothée 5:23 et d'autres) ...
Les animaux impurs cité dans Lévitique vous en tenais compte ? ,
Le fait d'avoir qu'une seule épouse ... cité aussi dans les écritures etc, etc...
Tous ça vous l'avaient aboli dans le Coran, NON?
Vous ne faite plus de sacrifice comme les chrétien, les Juifs les faisais ? pourquoi?
La bible et capable de répondre à tous ce qui à étais aboli, posé moi des question... La bible y répondra.



0
 Réponse n°73851 de NOOR le 19/09/2012 à 23:58:11

France

  Philippe épargne moi tes écrits inutiles, je suis une convertie, je connais bien la bible, là on parle de Porc Ok, je te défie, de me trouver un chapitre ou Jésus lui-même autorise les chrétiens de manger la chair de Porc. Et merci de ne pas m’écrire des pages et des pages sans aucun fondement en rapports avec le Porc, je connais bien la bible, je n’ai pas le temps, tu sais me fais penser à une personne qui intervient sur ce site sans aucun fondement, essaye de meubler le site inutilement
Tu as dit « un petit rétablissement de la vérité, PAS LA MIENNE qui suis chrétien, mais celle de la parole de Dieu. » et tu as dit « Mais après la venue de Jésus Christ beaucoup de choses ont étaient abolies » Philippe, Je n’ai fait qu’apporter la vérité qui vient de la bible mais pas la mienne cela prouve que ce que tu as dit vient de toi et non de la bible



0
 Réponse n°73856 de philippe le 20/09/2012 à 21:01:12

France

  Bonsoir madame Noor,
Je ne meuble pas le site inutilement...
Effectivement comme tu le dit (et je l'ai dit aussi) si bien je me suis égaré sur des versets qui ne parle pas de viande interdite ou pas... Je répondais seulement a M.Salam qui lui même me citer des versets qui parlaient pas du porc...
Et quand je cite des versets c'est tous simplement pour faire connaitre aux autres (qui ne connaisse pas la bible comme vous) non ce que je pense , mais la Parole de Dieu. comment des petits êtres que nous sommes nous ne pouvons expliquez des idée qui sont parfaite! A part les orgueilleux qui se servent de leurs pensées...
Je ne relève pas de défis, que je laisse aux orgueilleux qui veulent toujours avoir raison... (la parole de Dieu est vivante et puissante ; elle est plus acérée qu’aucune épée à double tranchant et elle pénètre jusqu’à la division de l’âme et de l’esprit, des jointures et de [leur] moelle, et elle est à même de discerner les pensées et les intentions. Hébreu ch4:12)
Pourquoi voulez vous que Jésus mange du PORC ou du chameau? Alors que les Juif ne devais pas en manger à ce moment là (ainsi que d'autre animaux impur)
PEUT ÊTRE PAR RESPECT ( la c'est mon opinion, car j'aurais fais de même)
Invité chez vous des Indous, vous leurs proposerez du bœuf?
Mais je maintien mes versets qui parle d'animaux qui étais impur :
1ere lettre de Timothée ch 4 verset 1 à 5 (que vous connaissez bien aussi):
Cependant, la parole inspirée dit clairement que dans les période à venir quelques uns abandonneront la fois, faisant attention à des paroles inspirées trompeuses et à des enseignements de démons, par l'hypocrisie d'hommes qui disent des mensonges, étant comme marqués au fer rouge dans leur conscience; interdisant de se marier, ordonnant de s'abstenir d'aliments que Dieu à créés pour être pris avec action de grâces par ceux qui ont foi et connaissant exactement la vérité. En effet toute créature de Dieu est belle, et rien n'est à rejeter si on le reçoit avec action de grâces, car c'est sanctifié par le moyen de la parole de Dieu et la prière.
Expliquez moi ces versets madame, puisque la Coran confirme l’authenticité de la bible.
Et expliquez moi aussi pourquoi vous mangez des aliments jadis impur dans la Thora en Lévitique si ce n'est grâce à ce verset?
Ensuite je vous redit que tous ce que je dit est accompagné de verset de la bible et qui ne sont pas de moi donc, comment cela pourrais venir de mon opinion (puisque vous connaissez la bible et que je cite les versets)?
Expliquez moi ce que j'ai dit et qui contredit la parole de Dieu (je m'en excuse d'avance auprès de Dieu, car je m'en suis pas aperçu)?



0
 Réponse n°73857 de wallo le 21/09/2012 à 09:29:05

France

 
La Bible
version : Darby
Ancien Testament

Genèse, Exode, Lévitique, Nombres, Deutéronome, Josué, Juges, Ruth, 1 Samuel, 2 Samuel, 1 Rois, 2 Rois, 1 Chroniques, 2 Chroniques, Esdras, Néhémie, Esther, Job, Psaumes, Proverbes, Ecclésiaste, Cantique des cantiques, Esaïe, Jérémie, Lamentations de Jérémie, Ezéchiel, Daniel, Osée, Joël, Amos, Abdias, Jonas, Michée, Nahum, Habakuk, Sophonie, Aggée, Zacharie, Malachie

Nouveau Testament

Matthieu, Marc, Luc, Jean, Actes, Romains, 1 Corinthiens, 2 Corinthiens, Galates, Éphésiens, Philippiens, Colossiens, 1_Thessaloniciens, 2_Thessaloniciens, 1_Thimothée, 2_Timothée, Tite, Philémon, Hébreux, Jacques, 1_Pierre, 2_Pierre, 1_Jean, 2_Jean, 3_Jean, Jude, Apocalypse




--------------------------------------------------------------------------------


LÉVITIQUE

Chapitre
1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25
26 27


--------------------------------------------------------------------------------





Chapitre 1


1 Et l’Éternel appela Moïse, et lui parla, de la tente d’assignation, disant :
2 Parle aux fils d’Israël, et dis-leur : Quand un homme d’entre vous présentera une offrande* à l’Éternel, vous présenterez votre offrande de bétail, du gros ou du menu bétail.
— v. 2 : dans tous ces passages : offrande ; hébreu : corban, dérivé du verbe traduit par : présenter.
3 Si son offrande est un holocauste de gros bétail, il la présentera, — un mâle sans défaut*; il la présentera à l’entrée de la tente d’assignation, pour être agréé devant l’Éternel.
4 Et il posera sa main sur la tête de l’holocauste, et il sera agréé pour lui, pour faire propitiation pour lui.
5 Et il égorgera le jeune taureau* devant l’Éternel ; et les fils d’Aaron, les sacrificateurs, présenteront le sang, et ils feront aspersion du sang tout autour sur l’autel qui est à l’entrée de la tente d’assignation ;
6 et il écorchera l’holocauste et le coupera en morceaux.
7 Et les fils d’Aaron, le sacrificateur, mettront du feu sur l’autel, et arrangeront du bois sur le feu ;
8 et les fils d’Aaron, les sacrificateurs, arrangeront les morceaux, la tête et la graisse, sur le bois qui est sur le feu qui est sur l’autel.
9 Et il lavera avec de l’eau l’intérieur et les jambes, et le sacrificateur fera fumer* le tout sur l’autel ; [c’est] un holocauste, un sacrifice par feu, une odeur agréable à l’Éternel.
— v. 3 : hébreu : parfait ; ainsi partout. — v. 5 : ou : veau ; hébreu : le fils du gros bétail. — v. 9 : voir note à Ex. 29:13.
10 Et si son offrande pour l’holocauste est de menu bétail, d’entre les moutons ou d’entre les chèvres, il la présentera, — un mâle sans défaut ;
11 et il l’égorgera à côté de l’autel, vers le nord, devant l’Éternel ; et les fils d’Aaron, les sacrificateurs, feront aspersion du sang sur l’autel, tout autour ;
12 et il le coupera en morceaux, avec sa tête et sa graisse, et le sacrificateur les arrangera sur le bois qui est sur le feu qui est sur l’autel ;
13 et il lavera avec de l’eau l’intérieur et les jambes ; et le sacrificateur présentera le tout et le fera fumer sur l’autel : c’est un holocauste, un sacrifice par feu, une odeur agréable à l’Éternel.

14 Et si son offrande à l’Éternel est un holocauste d’oiseaux, il présentera son offrande de tourterelles ou de jeunes pigeons*.
15 Et le sacrificateur l’apportera* à l’autel, et lui détachera la tête avec l’ongle, et la fera fumer sur l’autel ; et il en épreindra le sang contre la paroi de l’autel ;
16 et il ôtera son gésier avec son ordure*, et les jettera à côté de l’autel, vers l’orient, au lieu où sont les cendres ;
17 et il fendra l’oiseau* entre les ailes, il ne le divisera pas ; et le sacrificateur le fera fumer sur l’autel, sur le bois qui est sur le feu : c’est un holocauste, un sacrifice par feu, une odeur agréable à l’Éternel.
— v. 14 : ou : colombes. — v. 15 : ailleurs : présenter. — v. 16 : quelques-uns : son jabot avec sa plume. — v. 17 : litt.: le fendra.
*


Chapitre 2
Top


1 Et quand quelqu’un présentera en offrande* une offrande de gâteau à l’Éternel, son offrande sera de fleur de farine, et il versera de l’huile sur elle, et mettra de l’encens dessus ;
2 et il l’apportera aux fils d’Aaron, les sacrificateurs ; et le sacrificateur prendra une pleine poignée de la fleur de farine et de l’huile, avec tout l’encens, et il en fera fumer le mémorial sur l’autel : [c’est] un sacrifice par feu, une odeur agréable à l’Éternel ;
3 et le reste de l’offrande de gâteau sera pour Aaron et pour ses fils : [c’est] une chose très sainte entre les sacrifices de l’Éternel faits par feu.
— v. 1 : hébreu : corban ; voir note à 1:2.
4 Et quand tu présenteras en offrande une offrande de gâteau cuit au four, ce sera de la fleur de farine, des gâteaux sans levain, pétris à l’huile, et des galettes sans levain ointes d’huile.
5 Et si ton offrande est une offrande de gâteau cuit sur la plaque, elle sera de fleur de farine pétrie à l’huile, sans levain.
6 Tu la briseras en morceaux, et tu verseras de l’huile dessus : c’est une offrande de gâteau.
7 Et si ton offrande est une offrande de gâteau cuit dans la poêle, elle sera faite de fleur de farine, avec de l’huile.
8 Et tu apporteras à l’Éternel l’offrande de gâteau qui est faite de ces choses, et on la présentera au sacrificateur, et il l’apportera à l’autel.
9 Et le sacrificateur lèvera de l’offrande de gâteau son* mémorial, et le fera fumer sur l’autel : [c’est] un sacrifice par feu, une odeur agréable à l’Éternel.
10 Et le reste de l’offrande de gâteau sera pour Aaron et pour ses fils : [c’est] une chose très sainte entre les sacrifices de l’Éternel faits par feu.
— v. 9 : c. à d. de l’offrande
11 Aucune offrande de gâteau que vous présenterez à l’Éternel ne sera faite avec du levain ; car du levain et du miel, vous n’en ferez point fumer comme sacrifice par feu à l’Éternel.
12 Pour l’offrande* des prémices, vous les présenterez à l’Éternel ; mais ils ne seront point brûlés** sur l’autel en odeur agréable.
13 Et toute offrande de ton offrande de gâteau, tu la saleras de sel, et tu ne laisseras point manquer sur ton offrande de gâteau le sel de l’alliance de ton Dieu ; sur toutes tes offrandes tu présenteras du sel.
— v. 12* : hébreu : corban ; voir note à 1:2. — v. 12** : ou : offerts, comme 14:20.
14 Et si tu présentes à l’Éternel une offrande de gâteau des premiers fruits, tu présenteras, pour l’offrande de gâteau de tes premiers fruits, des épis nouveaux rôtis au feu, les grains broyés d’épis grenus ;
15 et tu mettras de l’huile dessus, et tu placeras de l’encens dessus : c’est une offrande de gâteau*.
16 Et le sacrificateur en fera fumer le mémorial, une portion de ses grains broyés et de son huile avec tout son encens : [c’est] un sacrifice par feu à l’Éternel.
— v. 15 : voir note à Ex. 29:41.
*


Chapitre 3
Top


1 Et si son offrande* est un sacrifice de prospérités, si c’est du gros bétail qu’il présente, soit mâle, soit femelle, il le présentera sans défaut devant l’Éternel ;
2 et il posera sa main sur la tête de son offrande, et il l’égorgera à l’entrée de la tente d’assignation ; et les fils d’Aaron, les sacrificateurs, feront aspersion du sang sur l’autel, tout autour.
3 Et il présentera, du sacrifice de prospérités, un sacrifice fait par feu à l’Éternel : la graisse qui couvre l’intérieur, et toute la graisse qui est sur l’intérieur,
4 et les deux rognons, et la graisse qui est dessus, qui est sur les reins, et le réseau qui est sur le foie, qu’on ôtera jusque sur les rognons ;
5 et les fils d’Aaron feront fumer cela sur l’autel, sur l’holocauste qui est sur le bois qui est sur le feu : [c’est] un sacrifice par feu, une odeur agréable à l’Éternel.
— v. 1 : hébreu : corban ; voir note à 1:2.
6 Et si son offrande pour le sacrifice de prospérités à l’Éternel est de menu bétail, mâle ou femelle, il le présentera sans défaut.
7 Si c’est un agneau qu’il présente pour son offrande, il le présentera devant l’Éternel ;
8 et il posera sa main sur la tête de son offrande, et il l’égorgera devant la tente d’assignation ; et les fils d’Aaron feront aspersion du sang sur l’autel, tout autour.
9 Et il présentera, du sacrifice de prospérités, un sacrifice fait par feu à l’Éternel : sa graisse, la queue qu’on ôtera entière jusque contre l’échine, et la graisse qui couvre l’intérieur, et toute la graisse qui est sur l’intérieur,
10 et les deux rognons, et la graisse qui est dessus, qui est sur les reins, et le réseau qui est sur le foie, qu’on ôtera jusque sur les rognons ;
11 et le sacrificateur fera fumer cela sur l’autel : [c’est] un pain de sacrifice par feu à l’Éternel.

12 Et si son offrande est une chèvre, il la présentera devant l’Éternel ;
13 et il posera sa main sur sa tête, et il l’égorgera devant la tente d’assignation ; et les fils d’Aaron feront aspersion du sang sur l’autel, tout autour ;
14 et il en présentera son offrande, un sacrifice par feu à l’Éternel : la graisse qui couvre l’intérieur, et toute la graisse qui est sur l’intérieur,
15 et les deux rognons, et la graisse qui est dessus, qui est sur les reins, et le réseau qui est sur le foie, qu’on ôtera jusque sur les rognons ;
16 et le sacrificateur les fera fumer sur l’autel : [c’est] un pain de sacrifice par feu, en odeur agréable. Toute graisse appartient à l’Éternel.
17 [C’est] un statut perpétuel, en vos générations, dans toutes vos habitations : vous ne mangerez aucune graisse ni aucun sang.

*


Chapitre 4
Top


1 Et l’Éternel parla à Moïse, disant : Parle aux fils d’Israël, en disant :
2 Si quelqu’un* a péché par erreur contre quelqu’un des commandements de l’Éternel dans les choses qui ne doivent pas se faire, et a commis quelqu’une de ces choses :
3 si c’est le sacrificateur oint qui a péché selon quelque faute du peuple, alors il présentera à l’Éternel, pour son péché qu’il aura commis, un jeune taureau* sans défaut, en sacrifice pour le péché.
4 Et il amènera le taureau à l’entrée de la tente d’assignation, devant l’Éternel ; et il posera sa main sur la tête du taureau, et égorgera le taureau devant l’Éternel ;
5 et le sacrificateur oint prendra du sang du taureau, et il l’apportera dans la tente d’assignation ;
6 et le sacrificateur trempera son doigt dans le sang, et fera aspersion du sang sept fois, devant l’Éternel, par devant le voile du lieu saint ;
7 et le sacrificateur mettra du sang sur les cornes de l’autel de l’encens des drogues odoriférantes qui est dans la tente d’assignation, devant l’Éternel ; et il versera tout le sang du taureau au pied de l’autel de l’holocauste qui est à l’entrée de la tente d’assignation.
8 Et toute la graisse du taureau du sacrifice pour le péché, il la lèvera : la graisse qui couvre l’intérieur, et toute la graisse qui est sur l’intérieur,
9 et les deux rognons, et la graisse qui est dessus, qui est sur les reins, et le réseau qui est sur le foie, qu’on ôtera jusque sur les rognons,
10 comme on les lève du boeuf* du sacrifice de prospérités : et le sacrificateur les fera fumer sur l’autel de l’holocauste.
11 Et la peau du taureau et toute sa chair, avec sa tête, et ses jambes, et son intérieur, et sa fiente,
12 tout le taureau, il* l’emportera hors du camp, dans un lieu net, là où l’on verse les cendres, et il* le brûlera sur du bois, au feu ; il sera brûlé au lieu où l’on verse les cendres.
— v. 2 : litt.: une âme. — v. 3 : ici et ailleurs, litt.: un jeune taureau, fils du gros bétail. — v. 10 : bête du gros bétail, mâle ou femelle. — v. 12 : ou : on.
13 Et si toute l’assemblée d’Israël a péché par erreur et que la chose soit restée cachée aux yeux de la congrégation, et qu’ils aient fait, à l’égard de l’un de tous les commandements de l’Éternel, ce qui ne doit pas se faire, et se soient rendus coupables,
14 et que le péché qu’ils ont commis contre le [commandement] vienne à être connu, alors la congrégation présentera un jeune taureau en sacrifice pour le péché, et on l’amènera devant la tente d’assignation ;
15 et les anciens de l’assemblée poseront leurs mains sur la tête du taureau, devant l’Éternel ; et on égorgera le taureau devant l’Éternel.
16 Et le sacrificateur oint apportera du sang du taureau dans la tente d’assignation ;
17 et le sacrificateur trempera son doigt dans ce sang, et en fera aspersion, sept fois, devant l’Éternel, par devant le voile ;
18 et il mettra du sang sur les cornes de l’autel qui est devant l’Éternel, dans la tente d’assignation ; et il versera tout le sang au pied de l’autel de l’holocauste qui est à l’entrée de la tente d’assignation.
19 Et il lèvera toute la graisse, et la fera fumer sur l’autel :
20 il fera du taureau comme il a fait du taureau pour le péché ; il fera ainsi de lui. Et le sacrificateur fera propitiation pour eux, et il leur sera pardonné.
21 Et on emportera le taureau hors du camp, et on le brûlera comme on a brûlé le premier taureau : c’est un sacrifice pour le péché pour la congrégation.

22 Si un chef a péché, et a fait par erreur, à l’égard de l’un de tous les commandements de l’Éternel, son Dieu, ce qui ne doit pas se faire, et s’est rendu coupable,
23 si on lui a fait connaître son péché qu’il a commis, alors il amènera pour son offrande* un bouc, un mâle sans défaut ;
24 et il posera sa main sur la tête du bouc, et il l’égorgera au lieu où l’on égorge l’holocauste devant l’Éternel : c’est un sacrifice pour le péché.
25 Et le sacrificateur prendra avec son doigt du sang du sacrifice pour le péché, et le mettra sur les cornes de l’autel de l’holocauste, et il versera le sang au pied de l’autel de l’holocauste ;
26 et il fera fumer toute la graisse sur l’autel, comme la graisse du sacrifice de prospérités ; et le sacrificateur fera propitiation pour lui [pour le purifier] de son péché, et il lui sera pardonné.
— v. 23 : hébreu : corban ; voir note à 1:2.
27 Et si quelqu’un du peuple du pays a péché par erreur, en faisant à l’égard de l’un des commandements de l’Éternel, ce qui ne doit pas se faire, et s’est rendu coupable,
28 si on lui a fait connaître son péché qu’il a commis, alors il amènera son offrande*, une chèvre, une femelle sans défaut, pour son péché qu’il a commis ;
29 et il posera sa main sur la tête du sacrifice pour le péché, et égorgera le sacrifice pour le péché au lieu où [l’on égorge] l’holocauste.
30 Et le sacrificateur prendra du sang de la [chèvre] avec son doigt, et le mettra sur les cornes de l’autel de l’holocauste, et il versera tout le sang au pied de l’autel.
31 Et il ôtera toute la graisse, comme la graisse a été ôtée de dessus le sacrifice de prospérités ; et le sacrificateur la fera fumer sur l’autel, en odeur agréable à l’Éternel ; et le sacrificateur fera propitiation pour lui, et il lui sera pardonné.
32 Et s’il amène un agneau pour son offrande* de sacrifice pour le péché, ce sera une femelle sans défaut qu’il amènera ;
33 et il posera sa main sur la tête du sacrifice pour le péché, et l’égorgera en sacrifice pour le péché au lieu où l’on égorge l’holocauste.
34 Et le sacrificateur prendra, avec son doigt, du sang du sacrifice pour le péché et le mettra sur les cornes de l’autel de l’holocauste, et il versera tout le sang au pied de l’autel.
35 Et il ôtera toute la graisse, comme la graisse de l’agneau a été ôtée du sacrifice de prospérités ; et le sacrificateur la fera fumer sur l’autel, sur les sacrifices de l’Éternel faits par feu ; et le sacrificateur fera propitiation pour lui pour son péché qu’il a commis ; et il lui sera pardonné.
— v. 28, 32 : hébreu : corban ; voir note à 1:2.
*


Chapitre 5
Top


1 Et si quelqu’un a péché en ce que, étant témoin et ayant entendu la voix d’adjuration, ayant vu ou su, il ne déclare pas [la chose], alors il portera son iniquité ;
2 — ou si quelqu’un a touché une chose impure quelconque, soit le corps mort d’une bête sauvage impure, ou le corps mort d’une bête domestique impure, ou le corps mort d’un reptile impur et que cela lui soit resté caché, alors il est impur et coupable ;
3 — ou s’il a touché l’impureté de l’homme, quelle que soit son impureté par laquelle il se rend impur, et que cela lui soit resté caché, quand il le sait, alors il est coupable ;
4 — ou si quelqu’un, parlant légèrement de ses lèvres, a juré de faire du mal ou du bien, selon tout ce que l’homme profère légèrement en jurant, et que cela lui soit resté caché, quand il le sait, alors il est coupable en l’un de ces points-là.
5 Et il arrivera, s’il est coupable en l’un de ces points-là, qu’il confessera ce en quoi il aura péché ;
6 et il amènera à l’Éternel son sacrifice pour le délit*, pour son péché qu’il a commis, une femelle du menu bétail, soit brebis, soit chèvre, en sacrifice pour le péché ; et le sacrificateur fera propitiation pour lui [pour le purifier] de son péché.
— v. 6 : le mot hébreu est dérivé d’un verbe traduit par : être coupable, verset 2, et ailleurs.
7 Et si ses moyens ne peuvent atteindre à un agneau*, il apportera à l’Éternel, pour son délit qu’il a commis, deux tourterelles ou deux jeunes pigeons, l’un pour le sacrifice pour le péché, et l’autre pour l’holocauste.
8 Et il les apportera au sacrificateur, et le sacrificateur* présentera celui qui est pour le sacrifice pour le péché, premièrement, et lui détachera la tête avec l’ongle près du cou, mais il ne le divisera pas ;
9 et il fera aspersion du sang du sacrifice pour le péché sur la paroi de l’autel, et le reste du sang, il l’épreindra au pied de l’autel : c’est un sacrifice pour le péché.
10 Et du second, il en fera un holocauste selon l’ordonnance. Et le sacrificateur fera propitiation pour lui [pour le purifier] de son péché qu’il a commis, et il lui sera pardonné.
— v. 7 : ou : chevreau. — v. 8 : litt.: il.
11 Et si ses moyens ne peuvent atteindre à deux tourterelles ou à deux jeunes pigeons, alors celui qui a péché apportera pour son offrande* la dixième partie d’un épha de fleur de farine en sacrifice pour le péché ; il ne mettra pas d’huile dessus, et il ne mettra pas d’encens dessus ; car c’est un sacrifice pour le péché.
12 Et il l’apportera au sacrificateur, et le sacrificateur en prendra une pleine poignée pour mémorial, et la fera fumer sur l’autel sur les sacrifices faits par feu à l’Éternel : c’est un sacrifice pour le péché.
13 Et le sacrificateur fera propitiation pour lui, pour son péché qu’il a commis en l’une de ces choses-là, et il lui sera pardonné ; et le [reste] sera pour le sacrificateur, comme l’offrande de gâteau.
— v. 11 : hébreu : corban ; voir note à 1:2.
14 Et l’Éternel parla à Moïse, disant :
15 Si quelqu’un a commis une infidélité et a péché par erreur dans les choses saintes de l’Éternel, il amènera son sacrifice pour le délit à l’Éternel, un bélier sans défaut, pris du menu bétail, selon ton estimation en sicles d’argent, selon le sicle du sanctuaire, en sacrifice pour le délit.
16 Et ce en quoi il a péché [en prenant] de la chose sainte, il le restituera, et y ajoutera par-dessus un cinquième, et le donnera au sacrificateur ; et le sacrificateur fera propitiation pour lui avec le bélier du sacrifice pour le délit ; et il lui sera pardonné.
17 Et si quelqu’un a péché, et a fait, à l’égard de l’un de tous les commandements de l’Éternel, ce qui ne doit pas se faire, et ne l’a pas su, il sera coupable, et portera son iniquité.
18 Et il amènera au sacrificateur un bélier sans défaut, pris du menu bétail, selon ton estimation, en sacrifice pour le délit*; et le sacrificateur fera propitiation pour lui, pour son erreur qu’il a commise sans le savoir ; et il lui sera pardonné.
19 C’est un sacrifice pour le délit ; certainement il s’est rendu coupable envers l’Éternel.
— v. 18 : ou : selon ton estimation du délit.
20 Et l’Éternel parla à Moïse, disant :
21 Si quelqu’un a péché, et a commis une infidélité envers l’Éternel, et a menti à son prochain pour une chose qu’on lui a confiée, ou qu’on a déposée entre ses mains, ou qu’il a volée, ou extorquée à son prochain ;
22 ou s’il a trouvé une chose perdue, et qu’il mente à ce sujet, et qu’il jure en mentant à l’égard de l’une de toutes les choses qu’un homme fait de manière à pécher en les faisant*;
23 alors, s’il a péché et qu’il soit coupable, il arrivera qu’il rendra l’objet qu’il a volé, ou la chose qu’il a extorquée, ou le dépôt qui lui a été confié, ou la chose perdue qu’il a trouvée,
24 ou tout ce à l’égard de quoi il a juré en mentant ; et il restituera le principal, et ajoutera un cinquième par-dessus ; il le donnera à celui à qui cela appartient, le jour de son sacrifice pour le délit.
25 Et il amènera, pour l’Éternel, au sacrificateur, son sacrifice pour le délit, un bélier sans défaut, pris du menu bétail, selon ton estimation, en sacrifice pour le délit.
26 Et le sacrificateur fera propitiation pour lui devant l’Éternel ; et il lui sera pardonné, quelle que soit la faute qu’il ait faite en laquelle il s’est rendu coupable.
— v. 22 : litt.: par elles.
*


Chapitre 6
Top


1 Et l’Éternel parla à Moïse, disant :
2 Commande à Aaron et à ses fils, en disant : C’est ici la loi de l’holocauste. C’est l’holocauste : il sera sur le foyer sur* l’autel toute la nuit jusqu’au matin ; et le feu de l’autel brûlera sur lui.
3 Et le sacrificateur revêtira sa tunique de lin, et mettra sur sa chair ses caleçons de lin, et il lèvera la cendre* de l’holocauste que le feu a consumé sur l’autel, et la mettra à côté de l’autel ;
4 et il ôtera ses vêtements, et revêtira d’autres vêtements, et il emportera la cendre hors du camp en un lieu pur.
5 Et le feu qui est sur l’autel y brûlera ; on ne le laissera pas s’éteindre. Et le sacrificateur allumera du bois sur ce [feu] chaque matin, et y arrangera l’holocauste, et y fera fumer les graisses des sacrifices de prospérités.
6 Le feu brûlera continuellement sur l’autel, on ne le laissera pas s’éteindre.
— v. 2 : C’est l’holocauste parce qu’il brûlera sur. — v. 3 : cendre qui contient des chairs brûlées, et non de la cendre ordinaire.
7 Et c’est ici la loi de l’offrande de gâteau : [l’un] des fils d’Aaron la présentera devant l’Éternel, devant l’autel.
8 Et il lèvera une poignée de la fleur de farine du gâteau et de son huile, et tout l’encens qui est sur le gâteau, et il fera fumer cela sur l’autel, une odeur agréable, son* mémorial à l’Éternel.
9 Et ce qui en restera, Aaron et ses fils le mangeront ; on le mangera sans levain, dans un lieu saint ; ils le mangeront dans le parvis de la tente d’assignation.
10 On ne le cuira pas avec du levain. C’est leur portion, que je leur ai donnée de mes sacrifices faits par feu. C’est une chose très sainte, comme le sacrifice pour le péché et comme le sacrifice pour le délit.
11 Tout mâle d’entre les enfants* d’Aaron en mangera ; [c’est] un statut perpétuel en vos générations, [leur part] des sacrifices faits par feu à l’Éternel : quiconque** les touchera sera saint.

— v. 8 : c. à d. de l’offrande. — v. 11* : ordinairement : fils. — v. 11** : ou : tout ce qui ; ici, et verset 20.
12 Et l’Éternel parla à Moïse, disant :
13 C’est ici l’offrande* d’Aaron et de ses fils, qu’ils présenteront à l’Éternel, le jour de son onction : un dixième d’épha de fleur de farine, en offrande de gâteau continuelle, une moitié le matin et une moitié le soir.
14 Elle* sera apprêtée sur une plaque avec de l’huile ; tu l’apporteras mêlée [avec de l’huile] ; tu présenteras les morceaux cuits du gâteau en odeur agréable à l’Éternel.
15 Et le sacrificateur d’entre ses fils qui sera oint à sa place, fera cela ; [c’est] un statut perpétuel : on le fera fumer tout entier à l’Éternel.
16 Et tout gâteau de sacrificateur sera [brûlé] tout entier ; il ne sera pas mangé.
— v. 13 : hébreu : corban (note à 1:2). — v. 14 : c. à d. : l’offrande.
17 Et l’Éternel parla à Moïse, disant :
18 Parle à Aaron et à ses fils, en disant : C’est ici la loi du sacrifice pour le péché : au lieu où l’holocauste sera égorgé, le sacrifice pour le péché sera égorgé devant l’Éternel : c’est une chose très sainte.
19 Le sacrificateur qui l’offre pour le péché le mangera ; on le mangera dans un lieu saint, dans le parvis de la tente d’assignation.
20 Quiconque* en touchera la chair sera saint ; et s’il en rejaillit du sang sur un vêtement, ce sur quoi le sang aura rejailli, tu le laveras dans un lieu saint ;
21 et le vase de terre dans lequel il a été cuit sera cassé ; et s’il a été cuit dans un vase d’airain, il sera écuré et lavé dans l’eau.
22 Tout mâle d’entre les sacrificateurs en mangera : c’est une chose très sainte.
23 Nul sacrifice pour le péché dont le sang sera porté dans la tente d’assignation pour faire propitiation dans le lieu saint, ne sera mangé ; il sera brûlé au feu.
— v. 20 : ou : tout ce qui.


Chapitre 7
Top


1 Et c’est ici la loi du sacrifice pour le délit ; c’est une chose très sainte.
2 Au lieu où l’on égorge l’holocauste, on égorgera le sacrifice pour le délit, et on fera aspersion de son sang sur l’autel, tout autour.
3 Et on en présentera toute la graisse, la queue, et la graisse qui couvre l’intérieur,
4 et les deux rognons et la graisse qui est dessus, qui est sur les reins, et le réseau qui est sur le foie, qu’on ôtera jusque sur les rognons.
5 Et le sacrificateur les fera fumer sur l’autel, comme sacrifice par feu à l’Éternel : c’est un sacrifice pour le délit.
6 Tout mâle d’entre les sacrificateurs en mangera ; il sera mangé dans un lieu saint : C’est une chose très sainte.
7 Comme le sacrifice pour le péché, ainsi est le sacrifice pour le délit ; il y a une seule loi pour eux : il appartient au sacrificateur qui a fait propitiation par lui.
8 — Et quant au sacrificateur qui présentera l’holocauste de quelqu’un, la peau de l’holocauste qu’il aura présenté sera pour le sacrificateur : elle lui appartient.
9 Et toute offrande de gâteau qui sera cuit au four ou qui sera apprêté dans la poêle ou sur la plaque, sera pour le sacrificateur qui le présente : elle lui appartient.
10 Et toute offrande de gâteau pétri à l’huile et sec, sera pour tous les fils d’Aaron, pour l’un comme pour l’autre.

11 Et c’est ici la loi du sacrifice de prospérités qu’on présentera à l’Éternel :
12 Si quelqu’un le présente comme action de grâces, il présentera, avec* le sacrifice d’action de grâces, des gâteaux sans levain pétris à l’huile, et des galettes sans levain ointes d’huile, et de la fleur de farine mêlée [avec de l’huile], en gâteaux pétris à l’huile.
13 Il présentera pour son offrande, avec les gâteaux, du pain levé avec son sacrifice d’action de grâces de prospérités ;
14 et de l’offrande entière, il en présentera un en offrande élevée à l’Éternel : il sera pour le sacrificateur qui aura fait aspersion du sang du sacrifice de prospérités ; il lui appartient.
15 Et la chair de son sacrifice d’action de grâces de prospérités sera mangée le jour où elle sera présentée ; on n’en laissera rien jusqu’au matin.
16 Et si le sacrifice de son offrande est un voeu, ou [une offrande] volontaire, son sacrifice sera mangé le jour où il l’aura présenté ; et ce qui en restera sera mangé le lendemain ;
17 et ce qui restera de la chair du sacrifice sera brûlé au feu le troisième jour.
18 Et si quelqu’un mange de la chair de son sacrifice de prospérités le troisième jour, [le sacrifice] ne sera pas agréé ; il ne sera pas imputé à celui qui l’aura présenté : ce sera une chose impure ; et l’âme qui en mangera portera son iniquité.
19 Et la chair qui aura touché quelque chose d’impur ne sera point mangée : elle sera brûlée au feu. Quant à la chair, quiconque est pur mangera la chair.
20 Et l’âme qui, ayant sur soi son impureté mangera de la chair du sacrifice de prospérités qui appartient à l’Éternel, cette âme-là sera retranchée de ses peuples.
21 Et si une âme touche quoi que ce soit d’impur, impureté d’homme, ou bête impure, ou toute [autre] chose abominable et impure, et qu’elle mange de la chair du sacrifice de prospérités qui appartient à l’Éternel, cette âme-là sera retranchée de ses peuples.
— v. 12 : litt.: sur.
22 Et l’Éternel parla à Moïse, disant :
23 Parle aux fils d’Israël, en disant : Vous ne mangerez aucune graisse de boeuf ou de mouton ou de chèvre.
24 La graisse d’un corps mort ou la graisse d’une [bête] déchirée pourra être employée à tout usage, mais vous n’en mangerez point ;
25 car quiconque mangera de la graisse d’une bête dont on présente à l’Éternel un sacrifice fait par feu, l’âme qui en aura mangé sera retranchée de ses peuples.
26 Et vous ne mangerez aucun sang, dans aucune de vos habitations, soit d’oiseaux, soit de bétail.
27 Toute âme qui aura mangé de quelque sang que ce soit, cette âme-là sera retranchée de ses peuples.

28 Et l’Éternel parla à Moïse, disant :
29 Parle aux fils d’Israël, en disant : Celui qui présentera son sacrifice de prospérités à l’Éternel apportera à l’Éternel son offrande, prise de son sacrifice de prospérités.
30 Ses mains apporteront les sacrifices faits par feu à l’Éternel ; il apportera la graisse avec la poitrine : la poitrine, pour la tournoyer* comme offrande tournoyée devant l’Éternel.
31 Et le sacrificateur fera fumer la graisse sur l’autel ; et la poitrine sera pour Aaron et pour ses fils.
32 Et vous donnerez au sacrificateur, comme offrande élevée, l’épaule droite de vos sacrifices de prospérités.
33 Celui des fils d’Aaron qui présentera le sang et la graisse des sacrifices de prospérités aura pour sa part l’épaule droite.
34 Car j’ai pris des fils d’Israël la poitrine tournoyée et l’épaule élevée de leurs sacrifices de prospérités, et je les ai données à Aaron, le sacrificateur, et à ses fils, par statut perpétuel, de la part des fils d’Israël.
35 C’est là [le droit de] l’onction d’Aaron et [de] l’onction de ses fils, dans les sacrifices de l’Éternel faits par feu, du jour qu’on les aura fait approcher pour exercer la sacrificature devant l’Éternel,
36 ce que l’Éternel a commandé de leur donner, de la part des fils d’Israël, du jour qu’il les aura oints ; [c’est] un statut perpétuel en leurs générations.
— v. 30 : ou : balancer, ici et ailleurs.
37 Telle est la loi de l’holocauste, de l’offrande de gâteau, et du sacrifice pour le péché, et du sacrifice pour le délit, et du sacrifice de consécration, et du sacrifice de prospérités,
38 laquelle l’Éternel commanda à Moïse sur la montagne de Sinaï, le jour où il commanda aux fils d’Israël de présenter leurs offrandes* à l’Éternel, dans le désert de Sinaï.
— v. 38 : hébreu : corban (note à 1:2).
*


Chapitre 8
Top


1 Et l’Éternel parla à Moïse, disant :
2 Prends Aaron et ses fils avec lui, et les vêtements, et l’huile de l’onction, et le jeune taureau du sacrifice pour le péché, et les deux béliers, et la corbeille des pains sans levain ;
3 et convoque toute l’assemblée à l’entrée de la tente d’assignation.
4 Et Moïse fit comme l’Éternel lui avait commandé, et l’assemblée fut convoquée à l’entrée de la tente d’assignation.
5 Et Moïse dit à l’assemblée : C’est ici ce que l’Éternel a commandé de faire.
6 Et Moïse fit approcher Aaron et ses fils, et les lava avec de l’eau ;
7 et il mit sur lui la tunique, et le ceignit avec la ceinture, et le revêtit de la robe, et mit sur lui l’éphod, et le ceignit avec la ceinture de l’éphod, qu’il lia par elle sur lui ;
8 et il plaça sur lui le pectoral, et mit sur le pectoral les urim* et les thummim**;
9 et il plaça la tiare sur sa tête, et, sur la tiare, sur le devant, il plaça la lame d’or, le saint diadème, comme l’Éternel l’avait commandé à Moïse.
10 Et Moïse prit l’huile de l’onction, et oignit le tabernacle et toutes les choses qui y étaient, et les sanctifia ;
11 et il en fit aspersion* sur l’autel sept fois, et il oignit l’autel, et tous ses ustensiles, et la cuve et son soubassement, pour les sanctifier ;
12 et il versa de l’huile de l’onction sur la tête d’Aaron, et l’oignit, pour le sanctifier.
— v. 8* : lumières. — v. 8** : perfections. — v. 11 : comme Ex. 29:21 ; Lév. 4:6 ; 5:9, etc…
13 Et Moïse fit approcher les fils d’Aaron, et les revêtit des tuniques, et les ceignit de la ceinture, et leur attacha les bonnets, comme l’Éternel l’avait commandé à Moïse.
14 Et il fit approcher le taureau* du sacrifice pour le péché, et Aaron et ses fils posèrent leurs mains sur la tête du taureau du sacrifice pour le péché ;
15 et on l’égorgea, et Moïse prit le sang, et en mit avec son doigt sur les cornes de l’autel, tout autour, et il purifia* l’autel ; et il versa le sang au pied de l’autel et le sanctifia, faisant propitiation pour** lui.
16 Et il prit toute la graisse qui était sur l’intérieur, et le réseau du foie, et les deux rognons, et leur graisse, et Moïse les fit fumer sur l’autel.
17 Et le taureau, et sa peau, et sa chair, et sa fiente, il les brûla au feu, hors du camp, comme l’Éternel l’avait commandé à Moïse.
18 Et il fit approcher le bélier de l’holocauste, et Aaron et ses fils posèrent leurs mains sur la tête du bélier ;
19 et on l’égorgea, et Moïse fit aspersion du sang sur l’autel, tout autour ;
20 et on coupa le bélier en morceaux, et Moïse en fit fumer la tête, et les morceaux, et la graisse ;
21 et on lava avec de l’eau l’intérieur et les jambes, et Moïse fit fumer tout le bélier sur l’autel : ce fut un holocauste en odeur agréable, ce fut un sacrifice par feu à l’Éternel, comme l’Éternel l’avait commandé à Moïse.
22 Et il fit approcher le second bélier, le bélier de consécration ; et Aaron et ses fils posèrent leurs mains sur la tête du bélier ;
23 et on l’égorgea, et Moïse prit de son sang, et le mit sur le lobe de l’oreille droite d’Aaron, et sur le pouce de sa main droite, et sur le gros orteil de son pied droit ;
24 et il fit approcher les fils d’Aaron, et Moïse mit du sang sur le lobe de leur oreille droite, et sur le pouce de leur main droite, et sur le gros orteil de leur pied droit ; et Moïse fit aspersion du sang sur l’autel, tout autour.
25 Et il prit la graisse, et la queue, et toute la graisse qui était sur l’intérieur, et le réseau du foie, et les deux rognons et leur graisse, et l’épaule droite ;
26 et il prit, de la corbeille des pains sans levain qui était devant l’Éternel, un gâteau sans levain, et un gâteau de pain à l’huile, et une galette, et les plaça sur les graisses et sur l’épaule droite ;
27 et il mit le tout sur les paumes des mains d’Aaron et sur les paumes des mains de ses fils, et les tournoya comme offrande tournoyée devant l’Éternel.
28 Et Moïse les prit des paumes de leurs mains, et les fit fumer sur l’autel sur l’holocauste : ce fut un sacrifice de consécration, en odeur agréable ; ce fut un sacrifice par feu à l’Éternel.
29 Et Moïse prit la poitrine, et la tournoya comme offrande tournoyée devant l’Éternel ; ce fut, — du bélier de consécration, — la part de Moïse, comme l’Éternel l’avait commandé à Moïse.
30 Et Moïse prit de l’huile de l’onction et du sang qui était sur l’autel, et il en fit aspersion sur Aaron, sur ses vêtements, et sur ses fils et sur les vêtements de ses fils avec lui : il sanctifia Aaron, ses vêtements, et ses fils et les vêtements de ses fils avec lui.
31 Et Moïse dit à Aaron et à ses fils : Cuisez la chair à l’entrée de la tente d’assignation, et vous la mangerez là, ainsi que le pain qui est dans la corbeille de consécration, comme j’ai commandé, en disant : Aaron et ses fils les mangeront.
32 Et le reste de la chair et du pain, vous le brûlerez au feu.
33 Et vous ne sortirez pas de l’entrée de la tente d’assignation pendant sept jours, jusqu’au jour de l’accomplissement des jours de votre consécration ; car on mettra sept jours à vous consacrer*.
34 L’Éternel a commandé de faire comme on a fait aujourd’hui, pour faire propitiation pour vous.
35 Et vous demeurerez pendant sept jours à l’entrée de la tente d’assignation, jour et nuit, et vous garderez ce que l’Éternel vous a donné à garder, afin que vous ne mouriez pas ; car il m’a été ainsi commandé.
36 Et Aaron et ses fils firent toutes les choses que l’Éternel avait commandées par* Moïse.
— v. 14 : jeune taureau, partout ici. — v. 15* : proprement : purifia du péché. — v. 15** : ou : sur ; voir Ex. 29:36 et note à Ex. 30:10. — v. 33 : voir note Ex. 28:41. — v. 36 : litt.: par la main de, ici et ailleurs souvent.


Chapitre 9
Top


1 Et il arriva, le huitième jour, que Moïse appela Aaron et ses fils, et les anciens d’Israël ;
2 et il dit à Aaron : Prends un jeune veau pour le sacrifice pour le péché, et un bélier pour l’holocauste, sans défaut, et présente-les devant l’Éternel.
3 Et tu parleras aux fils d’Israël, en disant : Prenez un bouc pour le sacrifice pour le péché ; et un veau, et un agneau, âgés d’un an, sans défaut, pour l’holocauste ;
4 et un taureau et un bélier pour le sacrifice de prospérités, pour sacrifier devant l’Éternel, et une offrande de gâteau pétri à l’huile, car aujourd’hui l’Éternel vous apparaîtra.
5 Et ils amenèrent* devant la tente d’assignation ce que Moïse avait commandé ; et toute l’assemblée s’approcha, et ils se tinrent devant l’Éternel.
6 Et Moïse dit : C’est ici ce que l’Éternel a commandé ; faites-le, et la gloire de l’Éternel vous apparaîtra.
— v. 5 : litt.: prirent.
7 Et Moïse dit à Aaron : Approche-toi de l’autel, et offre ton sacrifice pour le péché, et ton holocauste, et fais propitiation pour toi et pour le peuple ; et offre l’offrande du peuple, et fais propitiation pour eux, comme l’Éternel a commandé.
8 Et Aaron s’approcha de l’autel, et égorgea le veau du sacrifice pour le péché, qui était pour lui ;
9 et les fils d’Aaron lui présentèrent le sang, et il trempa son doigt dans le sang, et le mit sur les cornes de l’autel, et versa le sang au pied de l’autel.
10 Et il fit fumer sur l’autel la graisse, et les rognons, et le réseau pris du foie du sacrifice pour le péché, comme l’Éternel l’avait commandé à Moïse.
11 Et la chair et la peau, il les brûla au feu, hors du camp.
12 Et il égorgea l’holocauste, et les fils d’Aaron lui présentèrent le sang, et il en fit aspersion sur l’autel, tout autour.
13 Et ils lui présentèrent l’holocauste [coupé] en morceaux, et la tête, et il les fit fumer sur l’autel ;
14 et il lava l’intérieur et les jambes, et il les fit fumer sur l’holocauste sur l’autel.
15 — Et il présenta l’offrande du peuple : il prit le bouc du sacrifice pour le péché qui était pour le peuple, et l’égorgea, et l’offrit pour le péché, comme précédemment [le veau].
16 Et il présenta l’holocauste, et le fit selon l’ordonnance.
17 Et il présenta l’offrande de gâteau, et il en remplit la paume de sa main et la fit fumer sur l’autel, outre l’holocauste du matin.
18 Et il égorgea le taureau et le bélier du sacrifice de prospérités qui était pour le peuple, et les fils d’Aaron lui présentèrent le sang, et il en fit aspersion sur l’autel, tout autour.
19 Et [ils présentèrent] les graisses du taureau et du bélier, la queue, et ce qui couvre [l’intérieur], et les rognons, et le réseau du foie ;
20 et ils mirent les graisses sur les poitrines, et il fit fumer les graisses sur l’autel.
21 Et Aaron tournoya en offrande tournoyée devant l’Éternel les poitrines et l’épaule droite, comme Moïse l’avait commandé.
22 — Et Aaron éleva ses mains vers le peuple et les bénit ; et il descendit après avoir offert le sacrifice pour le péché, et l’holocauste, et le sacrifice de prospérités.

23 Et Moïse et Aaron entrèrent dans la tente d’assignation ; puis ils sortirent et bénirent le peuple : et la gloire de l’Éternel apparut à tout le peuple ;
24 et le feu sortit de devant l’Éternel, et consuma sur l’autel l’holocauste et les graisses, et tout le peuple le vit, et ils poussèrent des cris de joie, et tombèrent sur leurs faces.
*


Chapitre 10
Top


1 Et les fils d’Aaron, Nadab et Abihu, prirent chacun leur encensoir, et y mirent du feu, et placèrent de l’encens dessus, et présentèrent devant l’Éternel un feu étranger, ce qu’il ne leur avait pas commandé.
2 Et le feu sortit de devant l’Éternel, et les dévora, et ils moururent devant l’Éternel.
3 Et Moïse dit à Aaron : C’est là ce que l’Éternel prononça, en disant : Je serai sanctifié en ceux qui s’approchent de moi, et devant tout le peuple je serai glorifié. Et Aaron se tut.
4 Et Moïse appela Mishaël et Eltsaphan, fils d’IJziel, oncle d’Aaron, et leur dit : Approchez-vous, emportez vos frères de devant le lieu saint, hors du camp.
5 Et ils s’approchèrent, et les emportèrent dans leurs tuniques hors du camp, comme Moïse avait dit.
6 Et Moïse dit à Aaron, et à Éléazar et à Ithamar, ses fils : Ne découvrez pas vos têtes et ne déchirez pas vos vêtements, afin que vous ne mouriez pas, et qu’il n’y ait pas de la colère contre toute l’assemblée ; mais vos frères, toute la maison d’Israël, pleureront l’embrasement que l’Éternel a allumé.
7 Et ne sortez pas de l’entrée de la tente d’assignation, de peur que vous ne mouriez, car l’huile de l’onction de l’Éternel est sur vous. Et ils firent selon la parole de Moïse.

8 Et l’Éternel parla à Aaron, disant :
9 Vous ne boirez point de vin ni de boisson forte, toi et tes fils avec toi, quand vous entrerez dans la tente d’assignation, afin que vous ne mouriez pas. [C’est] un statut perpétuel, en vos générations,
10 afin que vous discerniez entre ce qui est saint et ce qui est profane, et entre ce qui est impur et ce qui est pur,
11 et afin que vous enseigniez aux fils d’Israël tous les statuts que l’Éternel leur a dits par Moïse.

12 Et Moïse dit à Aaron, et à Éléazar et à Ithamar, ses fils qui restaient : Prenez l’offrande de gâteau, ce qui reste des sacrifices de l’Éternel faits par feu, et mangez-la en pains sans levain, à côté de l’autel ; car c’est une chose très sainte.
13 Et vous la mangerez dans un lieu saint, parce que c’est là ta part* et la part de tes fils dans les sacrifices de l’Éternel faits par feu ; car il m’a été ainsi commandé.
14 Et vous mangerez la poitrine tournoyée et l’épaule élevée, dans un lieu pur, toi et tes fils et tes filles avec toi ; car elles vous sont données comme ta part et la part de tes fils dans les sacrifices de prospérités des fils d’Israël.
15 Ils apporteront l’épaule élevée et la poitrine tournoyée (avec les sacrifices par feu, qui sont les graisses), pour les tournoyer comme offrande tournoyée devant l’Éternel ; et cela t’appartiendra, et à tes fils avec toi, par statut perpétuel, comme l’Éternel l’a commandé.
16 Et Moïse chercha diligemment le bouc du sacrifice pour le péché ; mais voici, il avait été brûlé ; et [Moïse] se mit en colère contre Éléazar et Ithamar, les fils d’Aaron qui restaient, et il [leur] dit :
17 Pourquoi n’avez-vous pas mangé le sacrifice pour le péché dans un lieu saint ? car c’est une chose très sainte ; et Il vous l’a donné pour porter l’iniquité de l’assemblée, pour faire propitiation pour eux devant l’Éternel :
18 voici, son sang n’a pas été porté dans l’intérieur du lieu saint ; vous devez de toute manière le manger dans le lieu saint, comme je l’ai commandé.
19 Et Aaron dit à Moïse : Voici, ils ont présenté aujourd’hui leur sacrifice pour le péché et leur holocauste devant l’Éternel, et ces choses me sont arrivées ; et si j’eusse mangé aujourd’hui le sacrifice pour le péché, cela eût-il été bon aux yeux de l’Éternel ?
20 Et Moïse l’entendit, et cela fut bon à ses yeux.
— v. 13 : ailleurs : statut.
*


Chapitre 11
Top


1 Et l’Éternel parla à Moïse et à Aaron, leur disant :
2 Parlez aux fils d’Israël, en disant : Ce sont ici les animaux dont vous mangerez, d’entre toutes les bêtes qui sont sur la terre.
3 Vous mangerez, d’entre les bêtes qui ruminent, tout ce qui a l’ongle fendu et le pied complètement divisé.
4 Seulement de ceci vous ne mangerez pas, d’entre celles qui ruminent, et d’entre celles qui ont l’ongle fendu : le chameau, car il rumine, mais il n’a pas l’ongle fendu ; il vous est impur :
5 et le daman, car il rumine, mais il n’a pas l’ongle fendu ; il vous est impur :
6 et le lièvre, car il rumine, mais il n’a pas l’ongle fendu ; il vous est impur :
7 et le porc, car il a l’ongle fendu et le pied complètement divisé, mais il ne rumine nullement ; il vous est impur.
8 Vous ne mangerez pas de leur chair, et vous ne toucherez pas leur corps mort ; ils vous sont impurs.

9 Vous mangerez de ceci, d’entre tout ce qui est dans les eaux : vous mangerez tout ce qui a des nageoires et des écailles, dans les eaux, dans les mers et dans les rivières.
10 Et tout ce qui n’a point de nageoires et d’écailles, dans les mers et dans les rivières, de tout ce qui fourmille dans les eaux et de tout être* vivant qui est dans les eaux, — vous sera une chose abominable.
11 Cela vous sera une chose abominable ; vous ne mangerez pas de leur chair, et vous aurez en abomination leur corps mort.
12 Tout ce qui, dans les eaux, n’a point de nageoires et d’écailles, vous sera une chose abominable.
— v. 10 : litt.: toute âme.
13 Et d’entre les oiseaux, vous aurez ceux-ci en abomination ; on n’en mangera point, ce sera une chose abominable : l’aigle, et l’orfraie, et l’aigle de mer,
14 et le faucon, et le milan, selon son espèce ;
15 tout corbeau, selon son espèce ;
16 et l’autruche femelle, et l’autruche mâle, et la mouette, et l’épervier, selon son espèce ;
17et le hibou, et le plongeon, et l’ibis,
18 et le cygne*, et le pélican, et le vautour,
19 et la cigogne, [et] le héron, selon son espèce, et la huppe, et la chauve-souris.
— v. 18 : selon quelques-uns : la poule pourprée.
20 Tout reptile* volant qui marche sur quatre [pieds], vous sera une chose abominable.
21 Seulement de ceci vous mangerez, d’entre tous les reptiles volants qui marchent sur quatre [pieds], ceux qui ont, au-dessus de leurs pieds, des jambes avec lesquelles ils sautent sur la terre.
22 Ce sont ici ceux d’entre eux dont vous mangerez : la sauterelle selon son espèce, et le solham selon son espèce, et le khargol selon son espèce, et le khagab selon son espèce*.
23 Mais tout reptile volant qui a quatre pieds vous sera une chose abominable ;
24 et par eux vous vous rendrez impurs : quiconque touchera leur corps mort sera impur jusqu’au soir ;
25 et quiconque portera [quelque chose] de leur corps mort lavera ses vêtements, et sera impur jusqu’au soir.
26 Toute bête qui a l’ongle fendu, mais qui n’a pas le [pied] complètement divisé et ne rumine pas, vous sera impure ; quiconque les touchera sera impur.
27 Et tout ce qui marche sur ses pattes, parmi tous les animaux qui marchent sur quatre [pieds], vous sera impur ; quiconque touchera leur corps mort sera impur jusqu’au soir ;
28 et celui qui aura porté leur corps mort lavera ses vêtements, et sera impur jusqu’au soir. Ils vous seront impurs.
— v. 20 : voir verset 29. — v. 22 : solham, khargol, khagab, espèces de sauterelles.
29 Et ceci vous sera impur parmi les reptiles qui rampent* sur la terre : la taupe, et la souris, et le lézard selon son espèce ;
30 et le lézard gémissant, et le coakh*, et le letaa*, et la limace, et le caméléon.
31 Ceux-ci vous seront impurs parmi tous les reptiles ; quiconque les touchera morts sera impur jusqu’au soir.
32 Et tout ce sur quoi il en tombera quand ils seront morts, sera impur : ustensile de bois, vêtement, peau, ou sac, — tout objet qui sert à un usage quelconque, sera mis dans l’eau, et sera impur jusqu’au soir ; alors il sera net ;
33 et tout vase de terre dans lequel il en tombe quelque chose,... tout ce qui est dedans, sera impur, et vous casserez le [vase] ;
34 et tout aliment qu’on mange, sur lequel il sera venu de [cette] eau, sera impur ; et tout breuvage qu’on boit, dans quelaue vase que ce soit, sera impur ;
35 et tout ce sur quoi tombe quelque chose de leur corps mort, sera impur ; le four et le foyer seront détruits : ils sont impurs, et ils vous seront impurs +
36 mais une fontaine ou un puits, un amas d’eaux, sera net. Mais celui qui touchera leur corps mort sera impur.
37 Et s’il tombe quelque chose de leur corps mort sur une semence qui se sème, elle sera pure ;
38 mais si on avait mis de l’eau sur la semence, et qu’il tombe sur elle quelque chose de leur corps mort, elle vous sera impure.
39 — Et s’il meurt une des bêtes qui vous servent d’aliment, celui qui en touchera le corps mort sera impur jusqu’au soir ;
40 et celui qui mangera de son corps mort lavera ses vêtements, et sera impur jusqu’au soir ; et celui qui portera son corps mort lavera ses vêtements, et sera impur jusqu’au soir.
— v. 29 : proprement : le fourmillant qui fourmille, ici, et verset 41, 42, 43. — v. 30 : espèce de lézard.
41 Et tout reptile qui rampe sur la terre sera une chose abominable ; on n’en mangera pas.
42 De tout ce qui marche sur le ventre, et de tout ce qui marche sur quatre [pieds], et de tout ce qui a beaucoup de pieds, parmi tous les reptiles qui rampent sur la terre, vous n’en mangerez pas ; car c’est une chose abominable.
43 Ne rendez pas vos âmes abominables par aucun reptile qui rampe, et ne vous rendez pas impurs par eux, de sorte que vous soyez impurs par eux.
44 Car je suis l’Éternel, votre Dieu : et vous vous sanctifierez, et vous serez saints, car je suis saint ; et vous ne rendrez pas vos âmes impures par aucun reptile qui se meut sur la terre.
45 Car je suis l’Éternel qui vous ai fait monter du pays d’Égypte, afin que je sois votre Dieu : et vous serez saints, car je suis saint.

46 Telle est la loi touchant les bêtes et les oiseaux, et tout être vivant qui se meut dans les eaux, et tout être qui rampe sur la terre ;
47 afin de discerner entre ce qui est impur et ce qui est pur, et entre l’animal qu’on mange et l’animal qu’on ne mangera pas.




0
 Réponse n°73859 de NOOR le 21/09/2012 à 22:33:40

France

  Mr Philippe bonsoir, quand,j e parlais de "tu me fais rappeler une personne qui intervient sur ce site qui ne fait que meubler inutilement" je ne parlais pas de toi.

Bonne continuation cher philippe



0
 Réponse n°74373 de dudu le 26/12/2012 à 15:02:07

France

  aucune preuve ne se trouve dans le coran interdissant le porc .Il est que fortement déconseiller



0
 Réponse n°74620 de dayen-kann le 03/03/2013 à 02:42:00

France

  tout le monde s'agitent, j'ai beau à cherché je ne trouve rien que si ce n'est qu'il soit déconseiller.



0
 Réponse n°74623 de selim le 03/03/2013 à 21:56:45

France

  le cochon et le singe ainsi que d'autres animaux sont des transgresseurs manifestés ainsi en outre il y a des cellules cancerigenes dans le porc meme cuites elles ne meurent pas elles peuvent se reveiller à tout instant; je rappelle que le porc est le seul animal à avoir 4 races(blanche, noire, jaune,rouge) comme les humains ainsi que plusieurs autres similitudes; vous remarquerez aussi que les femmes qui en consomment ont souvent avec l'age des varices



Restaurant oriental

visitez ma vitrine n°1139 sur MariageService.com
MariageService
Indiquez ici votre réf.

Ajouter aux favoris cette page comme page de démarrage Envoyer à un ami Nous envoyer un email

Espace Connexions
Login :
Passe :
S'inscrire
Problème de connexion
création de site dynamique




Les heures de prières sur votre téléphone portable
caméra photo mariage oriental

Dj Oriental

[ Accueil | Echange de liens | Page de démarrage | Ajouter aux favoris | tarifs et avantages | Contact ]
Orientalement.com © Tous droits réservés. Conception et réalisation de 01Pro
Dernière mise à jour :  28/08/2014 - Nombre visiteurs : 463 757 040

dj Anouar |Voiture |Neggafa |salles |Patisserie |Orchestre oriental |orchestre marocain |StudioProd |negafa algérienne |annuaire mariage |Traiteur |Restaurant |horaires |Dj oriental |Déco |restaurant |reportage |orientalement |dj Oriental |