Orientalement.com!! le portail du Maghreb et de l'Orient

 Points de vue
QUELLE EST LA MEILLEUR DECISION??
Ils partent en Syrie à 15 ans, leurs parents pleurent, pourquoi?
ÇáÇÍÊáÇÝ ÇáÓæÓíæËÞÇÝí
L'apres printemps arabe!!!
seule dans ma famille
pourquoi autant de haine envers l'islam
la fraternité ??
Devons-nous nous inquieter?
eclipse
millionnaire!
ou en etons avec les recherche sur le petrol au maroc?
force de frappe
mafia politique
la crise financiere globale
a quand la fin de la colonisation
francais circonstanciel de pays
Qu'attendent les pays arabes pour intervenir en syrie?
algeriens reveillez vous
Pouvez dire à Dieu qu'il arrête tout ça.
la coeur ou la raison
Témoignages de personnes ayant décidé de se marier avec une personne en situation irrégulière
Témoignages de personnes ayant décidé de se marier avec une personne en situation irrégulière
Un peuple en détresse
JE N'AVANCE PAS DU TOUT DANS MA VIE ...SERAIT-CE UNE PUNITION ?
Ni pute ni soumise
Culture dites- vous ! Alors danser le ventre vide !!!
Peut-on associer Wikéleaks au printemps arabe ?
Tout le monde debout le président arrive
comment pourrai-je supporter l'idée le fait que mon mari a fait la prison
Pourquoi est-ce si difficile ...?
injustice venant de ma belle famille
le taghout
Nessma a été détruite par un missile !!!
Etre sauvé par un être totalement différent de vous
IVG pour ou contre?
Manifestation LYBIE
le secret
les collaborateurs
le nucléaire
la lune
les gays et l'islam
le voyage nocturne du prophete
faire suivre ou non?
pension veuve de chahid
LA TUNISIE,UN GRND TOURNANT!!!!
dajjal
pourquoi la justice elle bouge pas en algerie ?
Les occidentaux veulent precher la bonne parole...
bougies ou électricité
trompette
procréation pour autrui - mères porteuses
bonnes pensées à tous
hadith:est-ce une valeur sur?
Mariage \"protégé\" de la polygamie
Violences Psychologiques
Virginté
divorce
je ne comprend pas
Protestation ou Extremisme
livret de famille algerien
iran israel
traductions
\"je crois au dieu qui a créé les hommes mais pas au dieu que les hommes ont créé\"
Déprime
bon ramadan !
RAMADAN 2010
Sport à Barcelone
Bête en court affaire !
Dieu, inspiration
le mariage via le net
Imprudence, connerie et folie passagère ?
Légitime défense
Triste histoire :Expulsion entre maghrébins
Epargne
Cuisine
Bonnes vacance ???!
Expulsion par la France ???
sport et idôlatrie
Programme scolaire
Différence entre élèves et professeurs : tenue vestimentaire et uniforme
Désunion face à un Dieu commun - Expulsion
réussir
la loi et les \"gosses majeurs\"
vitamines
rumeur ou intox ? Fin du monde pour 2012 ?
Une pensée
Ô désolation ! France, que deviens-tu ?
Encore une honte !
choix de vie
la notoriété coûte cher
parents d\'enfant trisomique
gran maghreb
israel a lancer un assaut contre un convoit d aide humanitaire
aidez moi a traduire....
mon mari
Bourka en France
il es ou l\'argent du peuple algeriens
Viande halal en Guyane
frigidité de la femme
divorce et harcèlement que faire ?
L\'Algérie à la Coupe du Monde
ou sont les hommes serieux
honteux de leurs propre race!!
Les femmes arabes victimes de harcèlement
jeune fille paumée..
Mes sincères remerciements
\"rbat\"
GRAND DIEU,COMMENT ALLONS-NOUS NOUS EN SORTIR ?
Qui a vu des extraterrestre?
Carte de séjour
homme chauve
Turquie
Répression
les kabyles
spoliation du patrimoine marocain
Lecture audio du Qoran
célibat et maternité
Anti-français ???
lamort suspecte de Michael Jackdon
Réforme du champ religieux et formation des imama
comment faure pour justufier mon innocence
Confus!!!
attirer les jeunes en algerie
discours d\'obama au Caire (5juin 2009)
Dieudonné et son parti \"anti sionniste\"
Les hommes mariés qui continuent leur vie de célibataire
ÏíãæÞÑÇØíÉ ÇáÚÓÇßÑ
Palestine israel bombardement gaza
different des autres
RUPTURE DIPLOMATIQUE
REPRESAILLES POLICIERES CONTRE MAGRIBINS
Dou3aa des chefs des etats arabes
ENCORE UN MONTADAR
rachida dati
SERMON AU Soldat de tSAHAL
IMPORTANT:la preuve que kfc n est pas hallal
(UAM93) POUR LA CREATION DE TV AL-JAZEERA EN FRANCAIS
israel bombarde gaza,plus de 150 morts!!!
UNE FEMME PEUT 4ELLE DEMANDER UN HOMME EN MARRIAGE
Les chaussures de Muntazer Al-Zaidi
Que feriez-vous s\'il ne vous reste plus que 24h à vivre?
PETITION ( AUGETRAENGTE JUSTIZ )
PETITION ( Justice imposée)
gouvernement
boutef au pouvoi pour la vie
Commémoration de la Marche Verte
a l aide
barak obama 44eme president des etas unis
Selon vous la communauté maghrébine en France est elle sur le point d'imploser
La poupée vaudou de SARKO vous connaissez?
Comment un extraterrestre peut-il influencer notre pensée ?
HELP!!!BESOIN DE VOS AVIS!!!
Votre point de vue a propos de l'âme soeur .
34 ans et toujours vierge
LA CIGARETTE ET LA FEMME MUSULMANE
je suis musulmane et ALORS?
famille révolutionnaire
non à BOUTEFLIKA
ÕÍÇÝÉ ÇáÊÝÑÞÉ
Abandon de l'enseignement de la Shoah en GB
se faire avorter
La jalouse et l´envie ( AL HASSAD )
ou sont les occidentales qui aiment les hommes arabes dans ce pays?
peut on se marier avec son oncle dans la religion musulmane ?
CONTRAT DE MARIAGE EN ALGERIE
le mariage mixte
le sehr / magie noire
La france raciste
LA TERRE MUSULMANE????
lettre ouverte à un "Harrag"
RESPECTEZ NOUS
Fierte!!!
Par les couilles!!!
Tariq Ramadan
Chanteurs Raï
Quand ça viendra qui ira visiter leur tombe?
reproduction des commentaires
une"fitna contre l islam"le coran agresser
Communiqué
moyen orient
egalite entre race
Comment se comporter avec les adolescents
Peut-on autoriser les signes religieux à l'école ?
La france intègre-t-elle correctement les Francais d'origine étrangère?
Rechauffement du climat
Zoo-prison!
COMPESSION
Pop star nue!
Mon ex femme et moi
UN TORCHON QUI FAIT DEGUEULER !!!
Choisissez-vous un emploi pour l'argent ou l'amour
présidentielle 2007 : sarkosy président de la France
sida HIV
ESCROQUERIE
Sarkosy et son double langage
presidentielle:sarkosie,segolene que choisissez vous?
fantôme
Bouteflika aura t-il le courage d'assumer sa responsabilite?
extra terrestre existe t il vraiment ?que dit lecoran labible et la thora la dessus
J'ACCUSE!!!!
Votre profil pour les présidentielle
Un Islam des musulmans
arret de la priere
bONNE FETE
Les vraies raisons de l'ATTENTAT du 11 septembre 2001
TuNiSie : Du MaRiaGe Au LiVreT De Famille
harki et mariage avec un policier
Islam et thèorie de Darwin,
La Palestine un peuple asphyxié
Comment une mère peut-elle tuer ces propres enfants?
de l art du port et du cochon
Star ac maghreb, enfin !!!!
RAPATRIES D'ALGERIE
Contestation : suicide chez renault
François BAYROU représente-t-il le mieux la communauté mulsumane en france ?
dehors mr bouteflika!!!!
Votre conception du bonheur
---Avignon--
Fallait-il publier les caricatures de Mahomet ?
Comment diriger son vote tt en étant musulman?
LA Tunisie deviendrait-elle un pays mécréant?
trop dur de trouver un homme
Ecole privée musulmane
Les medecins préconisent que ma copine sera stérile
Un hommage à l'Abé Pierre
LIBÉRER LA GRANDE ET BÉNITE VILLE SAINTE DE JÉRUSALEM !
Tous les pays arabe réunis en un seul état, qu'en pensez vous ?
une pensée à Zyed et Bouna
A 100 jours des élections présidentielles, pour qui voteriez-vous ?
Poulet HALAL ?
les filles du bled
Que savez vous sur le prophète
humiliations et provocation
enfant mixte père tunisien /mere belge
LA MORT ME FAIT PEUR
L'aïd et les pauvres
les prenoms musulmans
pour ou contre la peine de mort
qu'est ce que pour vous la sagesse?
Peut on avoir honte de ses enfants parcequ'ils ont choisi de travailler durement comme leur parents
---Varennes--
PERTE DE CHEUVEUX
NON AU KFC HALLAL !!!
Comment appeler à l’Islam ?
inconu
Notre Maghreb est beau
La séparation
jeune, et refaire sa vie après avoir perdu son epoux
danemark:Le Centre culturel islamique incendié
INTERCESSION DU PROPHETE MUHAMMAD(SAW)
Qualité de l'expression
segoléne
LAVAGE DE CERVEAU
QU´EST CE QUE L´AMITIE ???
MARIAGE
ZarzisTunisie
la terre nous appariens
BESOIN D AIDE!!!!!!!!
REPONSE A CEUX QUI PENSENT QUE LA SALAT N'EST PAS UNE CONDITION POUR ETRE MUSULMAN
le monde occidental nous a t'il fait perdre nos valeurs en tant que musulmans
anniversaire des emeutes de banlieus
AID EL FITR MOUBARAK
saraharaha
l'agression israélienne contre le Liban massacre cana
Vos réactions sur : La finale du coupe du monde 2006 France-Italie
MARIAGE PAR PROCURATION
LE M O N D E I N F O R M A T I K
kader,sarazin!
Malade à la maison quelles solutions ???
palestine le droit a la resistance!
A comme Algérie - Moment de recueil
mariage entre cousin
La fatalité
Diffamation, complicité, propagande électorale et ignorance
Une vidéo à ne pas manquer
la fuite des sujets du baccalauretas a meknes
Amour : Aimer tout simplement
sujet courant mais...
retransmission de la coupe du monde:le monde arabe privee
LE BAC : est-il une carte joker ou un passage obligatoire
création de projet
---Leiba-Bronstein--
Amitié Algéro-Francaise : pourquoi la France refuse de reconnaître ses torts dans la colonisation de
video wafa sultan
paracelsus
KADER ET SARAZIN
qu'apporte la population vivant à l'etranger à son pays natal
pk divorcé alors quon prétebdais saimé
l esclavage
arabo-centrisme
l'arabie saoudite
ASSURANCE VIE
ESCLAVAGE
petite kestion sur l'islam
---USS-Liberty--
loi sur l'immigration
renouvellement de visa
INDUSTRIE NUCLAIRE !! PQUOI PAS IRAN ??
pote 1 jugemt sur otrui
Caricatures du prophète Mahomet (mohamed mohammad) journal France-Soir
Y en a marre du mot sioniste
Le comble de l'absurdité
DEPENSE INUTILE
le hamas
B'NAI B'RITH : Loge sioniste très influente
le hamas au pouvoir
La Palestine abandonnée
CIA: des enlèvements en Europe ?
d'ou sort "l'état" d'israel?expliquez-moi,jaimerai tellement comprendre
l'amour d'un homme en situation irrégulière
coupe d afrique des nations 2006
Autisme au maroc
POURQUOI PAS 2 FEMMES !
COMPREHENSION ET COMPASSION
waswas
Actes d'adoration
le respect
amour platonique
Aid Moubarak à vous tous..
waswas
la nouvelle présentation du site
Le 1er pas
Aid Mubarak
l'islam dans l'occident , les jeunes beurs et beurettes kel tristesse
quel beau pays!!!
Manipulation médiathique
YOUPI !!! Sharon est en train de mourir...
le coran
sharon lutte contre la mort
cherche temoignage personne marié avec indonesienne?
l'islam
Rétrospectives et bonnes résolutions.
BONNES RESOLUTONS POUR 2006
BONNE ANNEE
bonjour
Safar Tours - Air horizons
BONNE ANNEE
Le CV anonyme: La nuit, les chats sont-ils tous gris?
que pour vanessa
pour ou contre le mariage?
La peine du converti
--Missions Apollo--
Candidature à l'élection Présidentielle de Dieudonné
VOTE DES IMMIGRES ET ENFANTS D'IMMIGRES........
Déçue par Jamel Debbouze
parents trop stricts, angoisse permanente!
LE TRANSGRESSEUR(la strategie sioniste)
RESTAURANT HALLAL sur paris et region parisienne POUR LE 31 DECEMBRE
RESTAURANT HALLAL sur Paris POUR LE 31 Décembre
bouteflika, quelle est la verite sur sa sante?
A R N A Q U E !!!!
un escrou sur le site
BONNE NOUVELLE : Sarkozy dégringole
erreur sur la personne
SUPER SARKO LE RETOUR!!!
FINKIELKRAUT ET LE DJINN
Les femmes: avenir de l'Islam?
le grand moyen orient selon bush
KADER...
--Les massacres de Danzig--
--Benito Amilcare Andrea Mussolini--
SECHEZ VOS LARMES !
JUSTICE EGALITÉ LIBERTÉ
--Les Chevaliers du Temple--
MICKAEL JACKSON : "Il ne semble pas aimer les Juifs"
mariage mixte
c les arabes qui crées les emplois
PISCINE POUR FEMMES
Banlieues "Tout est bien,qui finit bien"
JE VOUDRAI ETRE POLYGAME
Marre des faux débats
SMSI kels libertes nous restent-ils??
"Le petit salaud"
le mensonge
A C T U A L I T É S - II -
Halte à la haine
un grand ouf !!!
SUITE EXCLUE?
EXCLUE???
Les banlieues :Media Francaise et international
La meute, l’émeute et l’impasse
le voile
--libération conditionnelle--
ONU-Israel:Le Monde à l'envers.
mariage
debutant
Pourquoi?
--Les actualités--
commentaire amical
au secccoooouuuurrrrss
Emeutes anti Européens
Emeutes anti Européens
la garde des enfants au père
Mes parents refusent un reconverti QUE FAIRE????
mourir chez sois...
--Etroite collaboration--
Sommes-nous français ?
mardouma
les violences vues de l etranger
--La croisade des démocraties--
sans papiers mais mon intention de fonder une famille est bonne.
sarko pompier pyromane
L'ALDULTéRE EST-IL UN PéCHé GRAVE?
--Clichy-sous-Bois--
Monsieur Nicolas Sarkozy.
AID MOUBARAK
--La déclaration de Balfour--
une française pour lewrikat
ayez du bon sens !!!
ou sont-il?
mohamed(pbsl)dans les ecritures anciens
nationalisme entre musulmans
demande de papier !!!
que faire
la croyance
Pourquoi qu'aventure et sexe, où va t-on?
Comparaison
Chuis trop Décue :-(
partir a alger
jugement de saddam hussein
felicitation au webmaster
sincere felicitation
MARIAGE A L ETRANGER : TRANSCRIPTION DU LIVRET DE FAMILLE
Quels sont les procédés pour une
Qu'est ce que le RESPECT ?
couple franco musulmanE
NOIR ET MAGHREBENS
algerie:non a l impunite
LE SAHARA OCCIDENTAL !!!
L'UMA c'est pour quand ???
referendum pour la reconciliation nationale:etes vous convaincue?
Phénoméne de Société
election partielle en kabylie:quel enjeux?
JE REVIENS MES CHERS(ES) AMIS(ES)
quel est la region la plus toucher par la debauche en algerie?
Division entre hommes et femmes maghrébines?
nous solidariser et créer...
proposition nouvelle
kabyl besoin d'aide
la masturbation est-elle un péché
Tourisme
match moroc tunisie qualification coup du monde 2006
QUESTIONS IMPORTANTES
Relation et ambiguité
Le retrait de Gaza
---Le sionisme expliqué à mon prochain---
UN ANCIEN BAROUDEUR PRED CONGÈ, VOIR MÊME RETRAITE
Les animaux venimeux d afrique du nord
mariage française/marocain et parents contre!
Attentats de Londres : Al Qaïda ou Al Qimma (Le sommet)?
ni putes ni soumises
DIPLOMATES ALGERIENS OTAGES EN IRAK
les dangers de la medisance
a quand l union des pays arabes?
le jugement final aproche
...SOUS LE SIGNE DU SCORPION...
pourquoi l'african est til mal vue
Autopsie de la Yougoslaviepour comprendreles prochaines guerres de la globalisation
connaisez vous bien votre ennemi le chaytane ?
l algerie possede t elle la bombe atomique?
fascisme noir
comment convaincre un athé
foi et engagement/ appel de coeur
Ancienne colonisation
maghrébines sortent les crocs
Trop de maghrébins en France?
conduire en algerie
***laTyranie et l'Occupation Syrienne
réflexion constructive
Felleg 'traitre
Enrico Macias
ethnopsychiatrie
...La résistance irakienne...
GAD JAMEL ou SMAIN ??
que penser vous du nouveau point de vue
Banlieues / Quartiers Résidentiel: une scolarité à deux vitesse
je ne peux plus etre vierge
soyez realistes demandez l'impossible.
Sémite et non Sémite ??
NON AU PORT DE LA MUSEAULIÈRE
--Affaire Dutroux--
orientalement .com en danger d etre censuree
une femme musulmane peut-elle devenir IMAM?
filles et mariage
BIENVENUE RAMADAN KARIM
ALGERIE:un probleme qui disparait un autre survient
Réfenrendum
RELIGION NOUVELLE
TGV en algerie pour bientôt
match moroc tunisie qualification coup du monde 2006
Abdelaziz Bouteflika désavoué par le Conseil de Sécurité de l’ONU
tamazirth ne sera jamais langue officiel
attention à l'arnaque
aidez-moi!renseignez-moi!
les tabous chez les magrébins
election partielle en kabylie:quelle enjeu?
--attentats de Madrid--
11 septembre 4 ans après
La diabolisation de l'islam
amitie forte et pur
amitie forte et pur
Que pensez-vous de Philippe de villiers ?
remettez vous dans le droit chemin
---Le Talmud---
MAROC POUR QUAND L'INDEPENDANCE?
JE REVIENS MES CHERS(ES) AMIS(ES)
--Les prisonnières palestiniennes--
personne handicapé
algerie2 nigeria5
reconciliation nationale:un referendum pour consolider le pouvoir de bouteflika
La prière de consultation
Histoire juive-Religion Juive
Mais où est kader ????
mariage en algerie
le malaise du football algerien
je voudrai savoir qu'est ce que un DOUAA
QU'EST CE QUE LE BONHEUR ? EST CE L'ABSENCE DE MALHEUR ?
CHASSER LES FAUSSES MUSULMANES
Autres horizons
que pensez vous de la nouvelle autoroute est ouest en algerie
TEMPS QUE LA FRANCE DOIT PASSER À LA CAISSE
VANESSA C'est POUR TOI
Mariages entre deux partenaires de cultures trés differentes
Contre qui l’Algérie s’arme-t-elle ?
chanteurs de raï
L'ONU : DEUX POIDS DEUX MESURES
respect de l'espace virtuel de chacun
je n ai plus de religion? je suis trop sceptique, je me sens perdue
Que signifie la barbe dans l'Islam ?
fellag meilleur que djamel debouzze?
education de nos enfants
Citations et proverbes.
Vos poèmes arabes préférés
occupation "bonne ou mauvaise"
L'ALGERIE LIBERE LES PRISONIERS MAROCAINS
---Le sionisme expliqué à mon prochain---
Un peuple oublié : les Tchétchénes
referendum sur la reconciliation nationale :encore de la manipulation
bravo au webmaster de orientalement.com
evangelisation de la kabylie a des fins politique
Reviens Hamid de Lyon jai les meme à la maison!!!
Pourquoi je ne suis pas serieuse dans ma priere???
---Un peu d'Histoire---
complot americanosioniste pour envahir l algerie
les visiteurs
projet de reconciliation national du president bouteflika:pour ou contre?
vive kader
Invitation pour la source et pour Kader
Y aura-t-il bientôt une 3ème guerre mondiale?
Amour à distance
Que pensez vous de la voyance ?
Dialogues Homme / Femme
la langue berbere est officiel
la discrimination envers les arabes
comment vivent les immigrés en europe?
l'equivalence entre femme et homme
Attention aux annonces Bidons
les assotiations
l'adolesence
l'amitié....mythe moderne!!!
le probléme du voile dans les pays arabe
française/marocain et parents contre
BEKKOUCHE LAKHDAR
Le retrait de Gaza
nous les femmes doit-on vraiment être prête à tout pour faire plaisir à notre bien aimé ?
racisme a lembauche envers les arabes
mariage avec un cousin
Le beur ou le magrebin vecteur de rassemblement en France !!
polygamie
LA MISERE EN FRANCE EST PLUS QU'en ALGERIE
VIVRE EN FRANCE ?
S'installer en ALGERIE suis content
la radioactivité a reggane (Algerie)
ELISEZ ici LA PLUS BELLE VILLE D'ALGERIE ?
qui c qui a raison alors ???
Rencontre , Mariage et Convertie
reviens je taime trop pour souffrir seule
lorsque 2 familles s'opposent à une une union mixte
les MST
Chirac pro-arabes ou hypocrites
le refus du mariage a cause des origines???quoi faire???
le refus des parents face au mariage dus au origine???
comment être dûr que son mariage sera une réussite
SARKOZY pour ou contre ???
le SIDA en Algerie
l'ambivalence de la virginité
Souvenirs / Temoignages
que pensais vs daller vivre au bled????
aaniverasaire de l assassinat de matoub lounes.crime d etat ou gia?
Que pensez vous des femmes qui font de la boxe????
L'amour réciproque éternel
Ne faite pas pleurer vos parents !!!
peut on perdre sa virginité sans coucher
La vision que se font les mecs de France des nanas
croyez vous en la sorcèlerie??
L'attitude des immigrés au bled
ECHANGE de point de vue
comment savoir si mon ami de zarzis est marie
STOP !!!!!!
cours de langue
la nature est elle plus cruelle que l'Homme?regarder le sunami et l'après sunami
quel genre de femme cherche les hommes?
soirées marocaines
L’Algérie dans le collimateur de Washington ?
Les radios arabes: une honte.
l'amour entre l'african noir et l'arabe musulman
don d'organe
l'amour sur le net
est il vrai que la kabylie voulait avoir son independance?
Regain de tension entre le Maroc et l’Algérie
indépendance !!!
aimer c'est cruel
Canal Algérie ? Vous aimez ?
le scorpionisme au maghreb
est- il plus sage de suivre sa tête ou son coeur pour prendre une décision?
mariage avec un mec du bled
la croyance en dieu
Pied noire ou Bled Yea or Nea?
À propos de EL KEHINA
Pourquoi les gars du bled ont une mauvaise image des filles maghrébines en france?
initiatives
Qualification d'un marriage
Le mythe du VIH/SIDA
SOUFISME
A propos d un ouvrage
couple mixte
LES DRUZES
Tous les même
conversion a l'islam
Comment Vous Avez Arrive ou vous ete maintenant dans la vie?
recherche d'un beau prenon pour le miracle de la vie.
que coûte un mariage en tunisie?
Que pensez vous de Zineddine ZIDANE ?
mariage avec un gas du bled
hommes ,femmes tous égaux devant DIEU
la vie de la femme dans les pays islamique (pays musulmans)
Comment contribuer au développement de l'Algérie?
Pourquoi ne médiatise t-on pas les Mghrebins surdiplomés?
les kabyles ne sont pas musulmans(ils ont été islamisés de force)
Qui connait le terme de Chorfa ?
Pourquoi une majorité de kabyles deteste les arabes
les hommes d'aujourd'hui
Religion, Principes et Actes: questions importantes, j'attend vos réponses
pourquoi parler religion sans arrêt?
Votre avis M’intéresse concernant la corse.
mariage avec une fille du bled
Bébé eprouvette
rencontre sur le net
LA VERITE ENFIN SUR MISS MAGHREB 2005/ DM PRODUCTION: SCANDALE!!!
LA VERITE ENFIN SUR MISS MAGHREB 2005/ DM PRODUCTION: SCANDALE!!!
LA VERITE ENFIN SUR MISS MAGHREB 2005/ DM PRODUCTION: SCANDALE!!!
Que pensez vous de l'intégration pour/contre
que pensez vous de jamel debbouzze
virginité
bete et mechant
une personne me confie pourquoi elle n'est pas croyante
Donner moi des signes que dieux existent, pour que je entre en l'islam
Adoption
le problème des cités
les fautes d'orthographes
Nedjma
Libérez Florence et Hussein
Islam ou christianisme ou peut être rien.
l'animation télevisée
peut-on envisager de vivre chacun de son côté tout en étant marié
Le Maghreb Uni 2005
ENFANT Hors mariage
que pensez-vous des filles arabes de maintenent?
C'est pas parce qu'on est née en France qu'on est pas des filles bien
l'amour à distance
Que pensez vous de la voyance?
rectification
l'islam,la vraie solution à tous nos problèmes!
hypocrisie - blabla
Rappel
Message de notre messager Mohamed -sas-
un chretien kabyle
La dimension berbère en Afrique du Nord.
Le Liban, la paix enfin ?
le consulat de METZ nous vole
Cogitations d'un musulman algérien à l'aube de ce troisième millénaire
parlons de la danse oriental
critique sur les chanteurs
Visa réfusé
ADOPTER un enfant pourkoi
pourquoi les pays du maghreb sont ils pas unis
la gauche au maghreb
La recherche de l’âme sœur sur Internet…
suggestion
pourquoi les algeriens vendent leurs ames pour des papiers
il y a de plus en plus de beurette qui tourne des film pornographique et pourquoi ca?
les sans papiers
le racisme en france
l'aspect des autres
Le divorce
L'adultère
pkoi tant d'intolérance?
pourquoi les arabes n'arrivent pas s'unir
Mode et beurettes!
Le racisme entre musulmans
Suggestion
pourquoi les beurettes ne se respect plus
les rapports avant le mariage
ATTENTION SUJET TABOU!!!!
nouveau projet
peut on aimer deux personnes à la fois?
Suggestion
union franco arabe
POINT DE VUE!!!
Nait-on ou devient-on musulman? De quelles moyens dispose -t-on pour connaître sa religion?
Conversion
Le choix de sa moitié
Les vacances d'été au bled
Le jeûne du mois de Ramadan en France
L'abandonnement de la langue Arabe

Ajouter un nouveau sujet
Questions autour de l'Islam

Annuaire Oriental
Caméraman photographe mariage
Caméraman / Photographe

Location de salles de réception
Location salle de réception

Restaurant Oriental
Restaurant oriental

location de voitures luxe limousine mariage
Location de voiture

negafa neggafa location de robes orientales
Negafa, coiffure, beauté


Décoration orientale

traiteur halal hallal cuisine hallal
Traiteur hallal

patisserie orientale
Pâtisserie Orientale

dj oriental mariage oriental
Dj oriental

orchestre oriental
Orchestre oriental
Autres rubriques [Suite...]


Pages oranges
Mosquée/Islam
Consulat d'Algérie
Consulat du Maroc
Consulat de la Tunisie
Journaux, Revues, Magazines
Radio tv arabe Orientale
Boucherie Hallal/Epicerie
Associations humanitaires
Sites de Musique orientale
Artistes maghrébins/Orientaux
Recettes orientales
Villes arabes/berbères
Orientalement.net
Autres liens


Page du Caftan





Whois-is de la rubrique points de vue

[Ses pseudos][Ses sujets][Ses réponses]

Les pseudos utilisés par cet auteur

[AHMED] [ahmed] [momo] [hamed] [Le Sarrazin]

Les sujets proposés par cet auteur

Blog p1027 posté le 24/01/2006 à 20:59:27 par ahmed
La Palestine abandonnée
Subtilement, insensiblement, au cours des dernières années, dirigeants mais aussi médias européens ont changé leur manière d’aborder le drame de la Palestine et la solution du conflit israélo-palestinien. Durant tout ce que l’on a nommé le « processus d’Oslo », il était clair que la solution passait par une négociation d’ensemble fondée sur un retrait des troupes israéliennes des territoires occupés en 1967, y compris la partie Est de Jérusalem, l’établissement de frontières durables entre l’Etat palestinien et Israël, et une solution acceptable pour les réfugiés palestiniens. Les négociations de Camp David (juillet 2000) comme celles de Taba (janvier 2001) portaient sur ces contentieux.
0 Pour ; 0 Contre
Blog p1026 posté le 24/01/2006 à 17:56:45 par ahmed
CIA: des enlèvements en Europe ?
DR
Plus d'une centaine de personnes auraient été enlevées ces dernières années par la CIA sur le Vieux continent


Elles auraient été livrées dans des pays où elles auraient été torturées mais il n'existe pas de "preuves irréfutables" de l'existence de prisons secrètes en Pologne et en Roumanie, selon un rapport du Conseil de l'Europe.

Le rapport note qu'il n'existe pas des "preuves irréfutables" de l'existence de prisons secrètes en Europe.

Dans ce document, rédigé par Dick Marty, un parlementaire suisse du Conseil de l'Europe (et ancien procureur), "des centaines de vols d'avions affrétés par la CIA sont passés par de nombreux pays européens". A ce stade, "il n'y a pas de preuves formelles et irréfutables de l'existence de centres de détention secrets" de la CIA en Europe, ajoute-t-il.

Des personnes suspectes aux yeux des autorités américaines auraient été enlevées avant d'être transportées par avion vers un pays où elles seraient torturées. "De nombreux indices, cohérents et convergents, permettent de conclure à l'existence d'un système de 'délocalisation' ou de 'sous-traitance' de la torture", estime le parlementaire qui se réfère aux déclarations de fonctionnaires américains. A ses yeux, "il est fort improbable que les gouvernements européens, ou tout au moins leurs services de renseignements, n'aient pas été au courant de ces 'livraisons'".

Evoquant l'enlèvement musclé en février 2003 à Milan par la CIA d'Abou Omar, soupçonné d'être un activiste islamiste, il s'étonne que les autorités italiennes aient démenti avoir été informées. "La présence d'au moins 25 agents étrangers qui procédent à l'enlèvement d'une personne plaçée sous surveillance par les Italiens, aurait dû susciter une vive réaction", selon Dick Marty. Il estime que cet enlèvement vers l'Egypte "illustre de façon exemplaire la procédure de 'livraison extraordinaire'". Rome a depuis lancé des mandats d'arrêt contre plusieurs agents de la CIA.

Le document énumère les réponses de plusieurs pays. S'agissant de la France, il indique que Paris vérifie avec l'Aviation civile deux vols ayant fait escale sur le territoire national et qui auraient été affrétés par la CIA.

La Commission de l'UE a demande "fermement" aux Etats membres de "coopérer pleinement" avec l'enquête menée par le parlementaire suisse.

0 Pour ; 0 Contre
Blog p985 posté le 08/01/2006 à 19:43:08 par ahmed
quel beau pays!!!
Les jeunes Tchèques fument le cannabis plus et à un âge plus bas que leurs confrères ailleurs en Europe. La consommation des drogues dures a en revanche tendance à diminuer.
[


www.radio.cz
[28-11-2005] Par Alena Gebertova->http://www.radio.cz/fr/article/73184]

Voilà deux constats qui ressortent du dernier rapport de l’Observatoire européen des drogues et des toxicomanies. Laissons parler les chiffres. Près d’un cinquième des Tchèques entre 15 et 34 ans fument ou auraient essayé la marihuana ce qui dépasse de dix pour cent la moyenne européenne. Une triste primauté à l’échelle européenne revient à la Tchéquie en ce qui concerne les personnes de 15 à 19 ans : dans cette tranche d’âge, un élève sur deux aurait été initié à la marihuana. L’extasy est une autre drogue, dont la consommation est très répandue parmi les jeunes Tchèques - six pour cent d’entre eux l’auraient utilisée. En Europe, seuls les Britanniques semblent en consommer davantage. Quelle est l’explication de cet état de choses ? Certains dénoncent qu’en Tchéquie il n’y a pratiquement pas de programmes de prévention visant les drogues douces. D’autres estiment que c’est une tolérance généralement élevée au sein de la société tchèque envers les drogues qui en est coupable. Une tolérance qui s’étend également sur l’alcool et qui fait que le nombre de très jeunes gens qui boivent est aussi considérable. Le rapport de l’Observatoire européen indique en outre que la drogue dure est en légère baisse, en République tchèque. C’est le pervitine (le métamphétamine) qui y est le plus populaire et qui est utilisé par plus de vingt mille Tchèques. Fabriquée dans le pays dès le début des années 80 déjà, cette drogue est considérée comme une « spécialité tchèque ». Y a-t-il lieu de faire une distinction entre la drogue dure et la drogue douce ? Jiri Komorous, chef de la centrale anti-drogue, la refuse farouchement. La semaine prochaine, ce sont les députés qui pourront en quelque sorte trancher le problème en se penchant en troisième lecture sur un projet de loi autorisant la légalisation de la marihuana, en quantité limitée, pour « un besoin personnel ». Les données révélées par le rapport européen concerné - pas très favorables -sont appelées à être prises en compte

0 Pour ; 0 Contre
Blog p955 posté le 28/12/2005 à 13:37:56 par ahmed
que pour vanessa
comme tu le vois nous autres lorsque nous affirmons quelques chose on peu le prouver et nous n'avons pas besoin d'aller ala biblioteque pendant 10 jours
et oui les etrangers ont le droit vote en tchequie sur la base de la reciprocite
et oui ce n'est pas mon imagigation qui me joue des tours







Reforma veøejné správy

úvod kontakty na úøady samospráv veøejnoprávní smlouvy územní zmìny ve veøejné správì vzdìlávání a akreditace informatizace zprávy o postupu prací na reformì Phare


unofficial translation,
partial amendment envisaged

128
ACT
of 12th April 2000
on Municipalities (Establishment of Municipalities)

--------------------------------------------------------------------------------



Parliament has resolved to pass the following law of the Czech Republic:




PART ONE
ESTABLISHMENT OF MUNICIPALITIES


TITLE I
GENERAL PROVISIONS


Status of Municipalities


§ 1

A municipality is a basic self-governing territorial community of citizens; it forms a territorial unit which is delimited by the boundaries of the municipality's territory.


§ 2

1) A municipality is a public corporation and has its own assets. A municipality shall act on its own behalf in legal relations and bear the responsibility ensuing from such relations.

2) Each municipality shall take care of the overall development of its territory and the needs of its citizens; in performing its tasks, it shall also safeguard the public interest as expressed in laws and other legal regulations.


§ 3

1) A municipality with a population of over 3 000 is a city if the Chairperson of the Chamber of Deputies so stipulates after receiving a statement from the government.

2) If two or more municipalities merge and at least one is a city, the municipality formed in the merger is a city. If a city is divided into two or more municipalities, the municipality which retains the name of the city, or a part of the said name, shall continue to be a city if it has a population of at least 3 000.


§ 4

1) The following cities (hereinafter referred to as "statutory cities") have a special status: Kladno, Èeské Budìjovice, Plzeò, Karlovy Vary, Ústí nad Labem, Liberec, Hradec Králové, Pardubice, Jihlava, Brno, Zlín, Olomouc, Ostrava, Opava, Havíøov and Most.

2) The territory of a statutory city may be divided into city areas or city districts with their own autonomous authorities. Statutory cities divided in this manner shall arrange their internal relations by means of a generally binding regulation (constitution).


§ 5

1) Municipalities, city areas and city districts and organisational units and legal entities founded or established by municipalities, city areas and city districts may use the emblem and flag of the municipality. Other entities may use the emblem of the municipality only with the consent of the municipality; however no consent is required for the use of the flag of the municipality.

2) If a city area or city district has its own emblem and flag, paragraph 1 applies to the use thereof.

3) An emblem and flag may be assigned to a municipality which does not have these symbols by the Chairperson of the Chamber of Deputies at the proposal of the municipality in question. A municipality may apply to the Chairperson of the Chamber of Deputies to change its emblem and flag.

4) An emblem and flag may be assigned to a city area or city district which does not have these symbols by the Chairperson of the Chamber of Deputies after a statement from the statutory city in question. A city area or city district may apply to the Chairperson of the Chamber of Deputies to change its emblem and flag.

5) A municipality may use its flag and emblem in addition to the greater state emblem1) to mark buildings in which municipal bodies are based; in the case of city areas and city districts, the emblem and flag of the city area or city district may also be used.


§ 6

Municipalities, city areas and city districts may use a municipal stamp with the emblem of the municipality. The emblem of the municipality is to be placed in the centre of the stamp and the full name of the municipality is to be stated around the perimeter; in the case of a city area or city district, the name of the city area or city district is also to be stated. A stamp with the emblem of the municipality may only be used by the municipality or by a city area or city district in cases in which a separate law does not specify that a stamp with the lesser state emblem is to be used1).


§ 7

1) A municipality has the right to self-government; it shall perform tasks which fall within the self-government of the municipality (hereinafter referred to as "independent authority") to the extent stipulated by law and in accordance with the requirements of the municipality.

2) If a law entrusts a municipality with performing state administration (hereinafter referred to as "devolved authority"), the territory of the municipality shall be deemed to be an administrative district. Areas and districts of statutory cities divided into city areas or city districts are administrative districts if the law or the city's constitution entrusts them with exercising devolved authority. Bodies of a municipality, city area or city district are obliged to ensure the performance of tasks which fall within their devolved authority.


§ 8

If a separate law treats the authority of municipalities and does not specify whether it relates to independent or devolved authority, the activities in question are always deemed to fall within the independent authority of the municipalities.


§ 9

In order to perform its work, a municipality may found and establish legal entities and organisational units of the municipality without the legal personality2), unless this law stipulates otherwise.


§ 10

A municipality may impose duties within its devolved authority by means of a generally binding regulation in the following cases:

in matters stipulated by a separate law,
to arrange local matters of public order; in particular it may be stipulated which activities, which might disturb public order in the municipality or which may be contrary to good morals or the protection of safety, health and property, may only be performed in places and at times stipulated in a generally binding regulation, or it may be stipulated that such activities are prohibited in certain publicly accessible places in the municipality,
for the organisation, running and closing of publicly accessible sporting and cultural enterprises, including dancing entertainment events and discotheques, by stipulating binding conditions to the extent necessary to ensure public order,
to arrange the maintenance of cleanliness on the streets and in other public spaces, to protect the environment, vegetation in built-up areas and other vegetation in public places3) (hereinafter referred to as "public vegetation") and to make use of municipal facilities which serve the requirements of the public.

§ 11

On the basis and within the scope of the law, a Municipal Council may issue legal regulations on matters which fall within its devolved authority. Such legal regulations are referred to as municipal decrees.


§ 12

1) Generally binding regulations of the municipality and municipal decrees (hereinafter referred to as "legal regulations of the municipality") must be made public. Legal regulations of the municipality are to be made public by being displayed on the official notice board at the Municipal Authority (§ 112) for 15 days, otherwise they are invalid. A legal regulation of the municipality is deemed to have been made public on the first day on which it is displayed on the official notice board. Legal regulations of the municipality may additionally be made public in a manner which is customary in the locality.

2) A legal regulation of the municipality comes into effect on fifteenth day after it is made public, unless it is stipulated in the said regulation that it is to come into effect on a later date. If the urgent general interest so requires, a legal regulation of the municipality may come into effect on the date on which it is made public. The reasons which constitute the urgent general interest, and the fact that the legal regulation of the municipality in question is to come into effect on an earlier date, must be stated in the legal regulation of the municipality.

3) Legal regulations of the municipality must be available to all at the Municipal Authority in the municipality by which they are issued. The Municipal Authority shall submit legal regulations of the municipality to the relevant District Authority without delay. The Municipal Authorities of the cities of Brno, Ostrava and Plzeò shall submit legal regulations of the municipality to the relevant Regional Authority.


§ 13

1) Governmental authorities and regional bodies shall, if possible, consult municipalities in advance on any measures which directly affect the municipalities' self-government (autonomy).

2) Governmental authorities shall, on request, provide municipalities with any information which they may require for the exercise of their authority, unless the provision of such information is prevented by laws on confidentiality or an injunction against the publication of such information4). Municipalities have the same obligation with respect to governmental authorities and regional bodies.


§ 14

1) Municipalities are obliged to issue confirmation and produce reports for the requirements of legal entities and natural persons if a legal regulation so stipulates.

2) Municipalities are obliged to issue confirmation for the exercise of rights in other countries only in the event that they are aware of the required information.


§ 15

1) Each municipality is to be administered by the Municipal Assembly; other bodies of the municipality are the Municipal Council, the Mayor and the Municipal Authority. In a City, the function of the Municipal Assembly is to be performed by the City Assembly; other bodies of the city are the City Council, the Lord Mayor and the City Authority.

2) In a statutory city, the function of the Municipal Assembly is to be performed by the City Assembly; other bodies of the statutory city are the City Council, the Lord Mayor and the City Authority. In statutory cities which are divided into city areas or city districts, each city area or city district shall have its own Assembly; other bodies of a city area are the City Area Council, the Mayor and the City Area Authority; other bodies of a city district are the City District Council, the Mayor and the City District Authority.

3) Special bodies established under a separate law are also municipal bodies.

4) Municipalities may establish a municipal police force as an organisational unit of the municipality. The establishment and activity of municipal police forces is handled in a separate law5).


Citizens of the Municipality


§ 16

1) A citizen of a municipality is any natural person who:

is a citizen of the Czech Republic, and
is registered for permanent residence in the municipality6).
2) A citizen of a municipality who has reached the age of 18 shall have the following rights:

to elect and be elected to the Municipal Assembly, under the conditions laid down in a separate law7),
to vote in a local referendum under the conditions laid down in a separate law8),
at meetings of the Municipal Assembly, to express views on the matters under discussion in accordance with the rules of procedure,
to express views on the draft municipal budget and on the municipality's annual financial statement for the past calendar year, either in writing by a stipulated deadline or in person at a meeting of the Municipal Assembly,
to inspect the municipal budget and the municipality's annual financial statement for the past calendar year, the resolutions and minutes of the Municipal Assembly in session, resolutions of the Municipal Council, Committees of the Municipal Assembly and Commissions of the Municipal Council, and make notes therefrom,
to request that the Municipal Council or the Municipal Assembly discuss certain matters within their independent authority; if such a request is signed by at least 0.5 % of the citizens of the municipality, it must be discussed at a meeting of the above bodies within 60 days at the latest,
to submit proposals, comments and suggestions to municipal bodies; municipal bodies shall handle such proposals, comments and suggestions without undue delay and not later than within 60 days.
3) Any natural person who has reached the age of 18 and owns real property in the municipality shall also enjoy the rights specified in paragraph 2 items c) to g).


§ 17

The rights specified in § 16 above shall also be enjoyed by any natural person who has reached the age of 18, is a citizen of a foreign country and has permanent residence registered in the municipality, if an international treaty by which the Czech Republic is bound and which has been promulgated so stipulates.


Territory of Municipalities and Changes Thereto


§ 18

1) Every part of the Czech Republic is a part of the territory of a municipality unless a separate law stipulates otherwise9).

2) Every municipality has one or more cadaster areas.


§ 19

1) Two or more municipalities which border on one another may merge by agreement. The territory of the municipality formed in such a merger consists of the territory of the municipalities which merged.

2) Before entering into an agreement to merge, the municipalities concerned shall discuss the said agreement with the District Authority. After the merger, the municipality shall bear the name of one of the municipalities which merged. Should the municipalities fail to decide on a name, the matter is to be decided by the Ministry of the Interior.

3) A municipality may, by agreement, join a neighbouring municipality after discussion with the District Authority.

4) An agreement on the merger of municipalities or on a municipality joining another municipality may be executed under a decision of the Municipal Assemblies of the respective municipalities unless a proposal for a local referendum on this matter is lodged within 30 days of the said decision being made public8). Should such a proposal be lodged, the said agreement shall be subject to an affirmative result of the local referendum held in the municipality in which the proposal for this referendum was lodged.

5) Any agreement on the merger of municipalities or on one municipality joining another municipality shall:

state the day, month and year as of which the municipalities merge or a municipality joins another municipality,
state the name of the municipality and the head office of its bodies in case of a merger,
specify which legal regulations, issued by the municipalities which merge or by the municipality which joins another, remain in force in the municipality or parts thereof after the merger or joining,
enumerate the cadaster areas of the municipality after the merger or joining,
specify the assets, including finances, other rights and obligations, legal entities and organisational units of the municipalities which merge or of the municipality which joins another municipality.
6) The legal successor to all the merged/joined municipalities is a municipality resulting from the merger or a municipality which does not cease to exist after joining. The assets, including finances and organisational units, of municipalities which cease to exist, other rights and obligations of such municipalities, including their rights as a founder and establisher of legal entities, pass to the aforementioned municipality, on the day on which the municipalities are merged or one municipality is joined to another. The newly created municipality, or the municipality which did not cease to exist after joining, shall send a copy of the agreement to the Ministry of the Interior and to the relevant Land Registry and tax office.


§ 20

1) A city area or city district in a statutory city may be established or abolished on the basis of a decision of the City Assembly, unless a proposal for a local referendum on this matter is lodged within 30 days of the said decision being made public. Should such a proposal be lodged, the said establishment or abolition of the city area or city district shall be subject to an affirmative result of the local referendum held in the geographical area in which it is proposed that a city area or city district be established or abolished.

2) City areas and city districts are organisational units of the city.

3) A city area or city district may join another city area or city district on the terms set out in paragraph 1.

4) A decision to establish or abolish a city area or city district or to join one city area or city district to another must include the particulars specified in § 19 par. 5; however the name of the city area or city district to be established, or the name of the city area or city district to which another city area or city district is to be joined, must be stated in place of the name of the municipality.

5) The statutory city shall send a copy of the decision to the Ministry of the Interior and to the relevant Land Registry and tax office.


§ 21

1) A new municipality may be created by the separation of a part of a municipality, which part must have a separate cadaster area which borders on at least two municipalities, form a continuous geographical area and have at least 1 000 citizens after separation. The municipality from which a part is separated must also fulfil the same conditions after the separation. The separation of part of a municipality is subject to an affirmative result of a referendum held on the matter in the part of the municipality which is to be separated.

2) In a part of a municipality which wishes to separate from the municipality, the citizens of the municipality shall set up a preparation committee. The preparation committee shall consist of an authorised citizen10) and his/her deputies. Only one preparation committee may be established. The preparation committee shall have an odd number of members not less than three. Only citizens of the municipality with permanent residence in the part thereof which wishes to separate from the municipality may be members of the preparation committee.

3) The preparation committee shall:

propose that a local referendum be held on the separation of part of the municipality, and participate in the preparation and implementation of the said referendum,
take part in preparing the proposal for the separation of part of the municipality,
be a party to the proceedings on separation of part of the municipality; however, the preparation committee may not submit a proposal for the separation of part of the municipality to the Regional Authority11).
4) The work of the preparation committee ends on whichever of the following dates is applicable:

the date on which a negative result of the local referendum is declared, or
the date on which the decision of the Regional Authority to separate a part of the municipality comes into legal force.

§ 22

1) Decisions on separation of a part of a municipality are to be taken by the Regional Authority on a proposal from the municipality, which proposal is to be submitted by the municipality on the basis of an affirmative result of a local referendum held in the part of the municipality which is to be separated. Should the municipality fail to submit a proposal within 30 days after the date on which the results of the local referendum are declared, or if the municipality alters the proposal to separate a part of a municipality in a manner contrary to the decision of the citizens of the municipality, any citizen of the municipality may do so.

2) The proposal to separate a part of a municipality shall:

state the day, month and year as of which the part of the municipality is to be separated,
state the name of the new municipality,
define the territory of the new municipality after the separation by an enumeration its cadaster areas including the relevant maps,
specify the division of assets, including finances, other rights and obligations, legal entities and organisational units of the municipality,
specify the number of citizens of the municipality on the date on which the proposal to separate a part thereof is submitted and the number of citizens of the municipality in the individual parts which are to be separated from the municipality.
3) The Regional Authority shall issue a decision to approve the municipality's proposal to separate a part thereof if all the conditions stipulated by law are fulfilled.

4) The decision to separate a part of a municipality must include the particulars stipulated in paragraph 2. The Regional Authority shall send a copy of the legitimate decision to the Ministry of the Interior and to the relevant Land Registry and tax office.


§ 23

1) Within 3 months after the first meeting of the Municipal Assembly of the new municipality, the existing municipality shall transfer the assets which belong to the new municipality according to the decision of the Regional Authority to the new municipality. The existing municipality and the new municipality shall make a written record of the transfer of assets. Until the time of transfer, the said assets, including finances, receivables and obligations, are to be administered by the existing municipality, which however may not dispose of the said assets in any other manner than making use thereof to pay costs associated with necessary maintenance of property and with the operation of organisational units of the new municipality and rent for the use of items by the said municipality.

2) Legal regulations of the municipality which were valid in the territory of the new municipality before it was created continue to apply in the new municipality until abolished or replaced with new legal regulations.


§ 24

Municipalities may be merged and municipalities, city areas or city districts may be joined to others only at the beginning of a calendar year or on the date of elections to Municipal Assemblies. Parts of municipalities may be separated only on the date of elections to Municipal Assemblies. Proposals to separate parts of municipalities must be submitted to the Regional Authority at least 6 months before the first day of the month in which elections to Municipal Assemblies are to be held.


§ 25

1) An agreement to merge municipalities or to join a municipality to another municipality, or a decision of the Regional Authority to separate a part of a municipality, is a basis for the entry of alterations to the property rights of the municipalities in question into the land register12) and for alteration of information on the cadaster areas and boundaries of the municipalities in the land register.

2) A decision of a City Assembly to establish or abolish a city area or city district or to join one city area or city district to another is a basis for the entry of alterations to the property rights of the city areas or city districts in question into the land register12).


§ 26

1) Alterations to the boundaries of municipalities in which municipalities are not merged, divided or joined to others may be made on the basis of an agreement between the municipalities in question after discussion with the relevant land registry.

2) Alterations to the boundaries of municipalities in which municipalities are not merged, divided or joined to others, if the territory of the municipalities in question falls within the administrative districts of several District Authorities, may only be made by means of an Act of Parliament.


Names of Municipalities, Parts Thereof, Streets
and Public Spaces and Numbering of Buildings


§ 27

1) Every municipality has a name; changes in the name of a municipality are to be approved by the Ministry of the Interior at the proposal of the municipality.

2) Parts of municipalities also have names. A part of a municipality is a unit for the purposes of records and consists of buildings with descriptive numbers and registration numbers (§31) assigned in a single sequence of numbers, which are located in a single continuous geographical area. The names of parts of municipalities are usually to be taken from the names of former municipalities, settlements or historical areas in which the said parts of the municipality are located.


§ 28

1) Each municipality is entitled to decide on the names of parts of the municipality, streets and public spaces.

2) Each municipality shall inform the Ministry of the Interior and the relevant land registry of the names of newly created parts of the municipality, changes in the names of parts of the municipality and the abolition of parts of the municipality.


§ 29

1) The names of municipalities, parts thereof, streets and other public spaces are to be stated in the Czech language. Streets or other public spaces shall not be named after living personalities in public life.

2) In a municipality inhabited by members of ethnic minorities, the names of the municipality, parts thereof, streets and other public spaces and the marking of buildings of governmental authorities and self-governing territorial units shall also be stated in the language of an ethnic minority if, according to the last census, at least 20 % of the citizens of the municipality consider themselves to be members of the minority in question and if at least 50 % of the adult citizens of the municipality who consider themselves to be members of the minority in question so request by means of a petition.


§ 30

The marking of streets and other public spaces is to be carried out by the municipality at its own expense. Owners of property are obliged to allow signs indicating the name of the street or other public space to be affixed to their property free of charge and may not place other signs in the vicinity of such signs. Such signs may not be damaged, removed or covered.


§ 31

1) Each building13) must be marked with a descriptive number unless otherwise stipulated below.

2) Attachments to buildings which are a part of the building as a whole (e.g. factory halls within one enterprise, garages associated with buildings, small constructions) shall not be marked with separate descriptive numbers.

3) Buildings for individual recreational purposes shall be marked with registration numbers.

4) To aid orientation, the buildings in individual streets and other public spaces may be marked with an orientation number in addition to the descriptive number.

5) Decisions on the numbering of buildings with descriptive, orientation and registration numbers are to be made by the municipality. Each descriptive or registration number must be unique within the relevant part of the municipality.


§ 32

1) The owners of buildings are obliged to mark their buildings, at their own expense, with a number determined by the municipality, and to maintain the same in a proper condition. The colour and design of such numbers is to be specified by the municipality.

2) Buildings are to be renumbered in exceptional cases only, if their exist serious reasons for doing so. The municipality shall pay for new numbers from its budget. The municipality shall inform the relevant land registry of the renumbering of buildings.


§ 33

An executive regulation is to specify the following:

the means of marking streets and other public spaces with names,
the means of use and location of numbers for marking buildings,
the essentials to be included in a notification on renumbering of buildings.

§ 34

The following are public spaces: all squares, streets, marketplaces, pavements, public vegetation, parks and other spaces accessible to all without limitation, i.e. those which are for general use, regardless of the ownership of such spaces.


TITLE II
INDEPENDENT AUTHORITY OF MUNICIPALITIES


1.


§ 35

1) The independent authority of a municipality comprises the administration of matters which are in the interests of the municipality and its citizens, unless such matters are entrusted to regions under a separate law11) or the exercise of devolved authority is involved, and matters entrusted to the independent authority of the municipality by a separate law.

2) In particular, the matters set out in § 84, 85 and 102 fall within the independent authority of the municipality, with the exception of issuing municipal decrees. Within its independent authority and in its territorial area, the municipality shall further ensure, in accordance with local conditions and local custom, that conditions are created for the development of social care and to meet the needs of its citizens. In particular, this relates to meeting needs for housing, protection and development of health, transport and communications and needs for information and education, overall cultural development and the protection of public order.

3) In exercising its independent authority, the municipality shall by governed by the following legal regulations:

in issuing generally binding regulations, by Acts of Parliament,
in other cases, also by other legal regulations issued on the basis of an Act of Parliament.

§ 36

1) A municipality may confer honorary citizenship of the municipality on natural persons who have significant merits for the development of the municipality. An honorary citizen of a municipality has the right to express, in line with the rules of procedure, his/her opinions at meetings of the Municipal Assembly.

2) A municipality may grant municipal awards for significant artistic, scientific and other works, in particular those having a bearing on the municipality.


§ 37

Municipalities in which governmental authorities or bodies of the region are based shall assist in ensuring that the said bodies have suitable premises corresponding to the significance of such bodies.


2.
Financial Management of the Municipality


§ 38

1) The assets of a municipality must be used in an effective and economical manner and in accordance with the interests of the municipality and with tasks which ensue from the authority set out by law. The municipality is obliged to take care of the maintenance and development of its property. The municipality shall keep records of its property.14)

2) Municipal property must be protected from destruction, damage, theft or misuse. Municipalities shall dispose of unneeded property in the manner and on the terms set out in separate legal regulations15), unless this law stipulates otherwise.

3) Municipalities are obliged to protect their property from unauthorised interference and to exercise the right to compensation for damages, and the right to claim back unreasoned enrichment, in good time.

4) Municipalities are obliged constantly to monitor whether debtors fulfil their obligations in a proper manner and in good time, and to ensure that the rights which ensue from such obligations are not lost under the statute of limitations or otherwise.


§ 39

1) Municipalities are to make public their intention to sell, exchange, make a gift of or rent out immovable property, or to provide immovable property as a loan, at least 15 days before discussion in municipal bodies, by means of a notice on the notice board at the Municipal Authority, in order to allow those interested to make comments and submit bids. The municipality may also publish such an intention in another manner which is customary in the locality. Should the municipality fail to publish such an intention, the legal act is null and void.

2) If assets are transferred, the price is usually to be in the amount which is usual in the locality and at the time in question, unless the price is regulated by the state. Departures from the usual price must be justified.

3) The provisions of paragraph 1 do not apply in the case of rental of housing or graves or the rental or loan of assets of the municipality for a period shorter than 30 days.


§ 40

1) When movable property, rights and immovable property are transferred or passed to a municipality by the state and when the state co-finances the acquisition of such municipal assets, the state is entitled to reserve the right to set terms for the later management and disposal of the said assets.

2) When movable property, rights and immovable property are donated to a municipality by a region and when a region co-finances the acquisition of such municipal assets, the region is entitled to reserve the right to set terms for the later management and disposal of the said assets.

3) In the event of a breach of duties imposed on a municipality in accordance with paragraphs 1 and 2, the district authority may impose a fine of up to 1 000 000 CZK on the municipality in proceedings under a separate law. In the case of the cities of Brno, Ostrava and Plzeò, the said authorisation of the district authority pertains to the Ministry of Finance or a tax office relevant to the location and authorised by the Ministry of Finance. The proceeds from such fines are revenue in the state budget.

4) Should a municipality perform any act with the property set out in paragraph 1 contrary to the stipulated conditions, and if the property cannot be returned to its original purpose, the municipality is obliged to pay a sum corresponding to the usual price of the property in question into the state budget.

5) Should a municipality perform any act with the property set out in paragraph 2 contrary to the stipulated conditions, and if the property cannot be returned to its original purpose, the municipality is obliged to pay a sum corresponding to the usual price of the property in question into the budget of the region.


§ 41

If the law stipulates that a legal act on the part of a municipality must previously be made public or approved or that prior consent must be given for such an act, the document verifying the said legal act is to be furnished with an annex confirming that the said conditions have been fulfilled.


§ 42

1) Municipalities shall have their financial management over the past calendar year reviewed by the relevant District Authority or by an auditor.

2) A municipality may request that an extraordinary review (audit) of its financial management be performed during the calendar year by the District Authority or by an auditor.

3) In the cities of Brno, Ostrava and Plzeò, reviews (audits) of the financial management of city areas and city districts are to be performed by the City Authority of the relevant city and reviews (audits) of the financial management of the city are to be performed by the Ministry of Finance, unless the city has its financial management reviewed by an auditor.

4) Each municipality shall pay the costs of reviews (audits) of its financial management from its budgeted resources.


§ 43

The Municipal Assembly shall discuss the annual financial statement, together with a report on the results of reviewing of the financial management of the municipality over the past calendar year, by 30th June of the following year, and shall take measures to correct any deficiencies.


§ 44

The process of drawing up the budget and annual financial statement, and the management of budgeted finances, are also governed by a separate law.


§ 45

1) Should a municipality fail to request that the District Authority review its financial management over the past year by 31st January or arrange a review of its financial management by an auditor, the District Authority may impose a fine of up to 100 000 CZK on the municipality in proceedings under a separate law16). In such a case the review (audit) of financial management is to be performed by the district authority.

2) In the case of the cities of Brno, Ostrava and Plzeò, the said authorisation of the district authority pertains to the Ministry of Finance or a tax office relevant to the location and authorised by the Ministry of Finance.

3) The proceeds from such fines are revenue in the state budget.


3.
Co-operation between Municipalities


§ 46

1) In exercising their independent authority, municipalities may co-operate with one another.

2) Co-operation between municipalities is to be carried out as follows:

on the basis of a contract concluded in order to perform a particular task,
on the basis of a contract to form a voluntary association of municipalities (hereinafter referred to as an "association of municipalities"),
by the founding of a legal entity under a separate law17) by two or more municipalities

§ 47

1) Municipalities may not associate under regulations on association of citizens.

2) The provisions of the Civil Code concerning interest groups of legal entities and those concerning association agreements may not be applied to co-operation between municipalities.


§ 48

1) A contract between two or more municipalities to perform a particular task may be concluded for a fixed or indefinite term. The creation of a legal entity may not be the subject of such a contract. Such a contract must be in writing and must be approved in advance by the Municipal Assemblies in the municipalities concerned in order to be valid.

2) The contract must:

indicate the parties to the contract,
define the subject matter of the contract and the scope thereof,
state the rights and duties of each party to the contract,
if the subject matter of the contract is construction work, state the means of use of the construction once it is completed,
state by what means the parties to the contract may withdraw from the contract and reach a settlement in terms of assets and property rights.
3) Property acquired through joint activities of municipalities on the basis of a contract as set out in paragraphs 1 and 2 shall become the joint property of all parties to the said contract. Shares in property acquired through joint activities are equal unless the contract stipulates otherwise.

4) The parties to the contract are bound jointly and severally by obligations to third parties unless the contract stipulates otherwise.


Associations of Municipalities


§ 49

1) Municipalities have the right to be members of an association of municipalities for the purpose of protecting and promoting their common interests.

2) Municipalities may form associations of municipalities or may accede to associations of municipalities which have already been formed. Only municipalities may be members of associations of municipalities.

3) An association of municipalities is a legal entity.


§ 50

1) The sphere of activities of an association of municipalities may be the following in particular:

work in the sphere of education, social care, health, culture, fire protection, public order, environmental protection, tourism and care for animals,
ensuring the cleanliness of the municipality, management of vegetation and lighting in public places, collection, removal and safe treatment, use or disposal of domestic refuse, water supply and sewage disposal and treatment,
installation, expansion and improvement of mains networks and public passenger transport systems to provide transport services in the area in question,
work concerning air quality protection and work associated with arranging the conversion of heating and hot water systems from solid fuels to more ecologically appropriate sources of heat in housing and in other buildings owned by the municipalities,
the operation of quarries and installations for the purposes of mining and treatment of mineral raw materials,
administration of the property of the municipalities, especially local roads, woods, the housing stock, sport and cultural facilities and other facilities administered by the municipalities.
2) The articles of an association of municipalities must be attached to the contract on its formation and must state the following:

the name and registered address of the members of the association of municipalities,
the name, registered address and sphere of activity of the association of municipalities,
the bodies of the association of municipalities, the means by which they are to be established, the scope of their authority and the means by which they are to take decisions,
the assets of the members of the association of municipalities which are invested in the association,
the sources of revenue of the association of municipalities,
the rights and duties of the members of the association of municipalities,
the means of division of profit and the members' share in the payment of losses of the association of municipalities,
terms of joining and leaving the association of municipalities, including settlement of investments,
the content and scope of supervision of the association of municipalities by the municipalities which formed the association.

§ 51

1) A municipality is bound by a draft contract in the terms of § 46 par. 2 items a) and b) from the date on which it is approved by the Municipal Assembly until the date stipulated for its acceptance, unless another municipality for which the draft contract is intended rejects it before the deadline for its acceptance.

2) A contract in the terms of § 46 par. 2 items a) and b) comes into effect on the date on which it is accepted by all parties thereto, unless the contract specifies otherwise.

3) A separate law18) applies to the legal capability of an association of municipalities and to its registration, abolition and extinction.

4) The provisions of § 20j of the Civil Code apply in an analogous manner to the abolition and extinction of an association of municipalities.

5) A separate law applies to the financial management of an association of municipalities.


§ 52

1) The citizens of the municipalities which formed an association of municipalities have the following entitlements:

to attend meetings of the bodies of the association of municipalities and to inspect the minutes of such meetings,
to submit written proposals to a body of the association of municipalities.

§ 53

1) Associations of municipalities shall have their financial management over the past calendar year reviewed by the relevant District Authority or by an auditor.

2) The expenses of a review (audit) of the financial management of an association of municipalities are to be paid by the association from its budgeted resources.

3) The provisions of § 43 and 45 hereof apply in an analogous manner to an association of municipalities.


§ 54


Co-operation with Other Entities

The provisions of the Civil Code on interest groups of legal entities and those concerning association agreements apply to co-operation between municipalities and legal entities or natural persons in civil law relations.


4.
Co-operation with Municipalities in Other Countries


§ 55

1) Municipalities may co-operate with municipalities in other countries and be members of international associations of local authorities.

2) Associations of municipalities may enter into contracts on mutual co-operation with associations of municipalities in other countries. The subject of co-operation may only be activities which are included in the sphere of activities of the association of municipalities which entered into the contract on mutual co-operation.

3) The contract must be in writing and must be approved by the Municipal Assembly in order to be valid. The written contract must include the following:

the name and registered address of the parties to the contract,
the subject of co-operation and the means of financing co-operation,
the bodies of the international association and the means by which they are to be established,
the period for which the contract is valid.
4) A legal entity may be created on the basis of a contract on co-operation only if this is specified in an international agreement by which the Czech Republic is bound.

5) A contract on the basis of which a legal entity is to be created or which is to establish membership of a legal entity which already exists is subject to the prior approval of the Ministry of the Interior. Approval may be denied only if the contract is in conflict with the law or with an international agreement by which the Czech Republic is bound and which has been promulgated, or with important foreign policy interests. The Ministry of the Interior shall give approval after discussion with the Ministry of Foreign Affairs.


5.
Sanctions


§ 56

If a natural person or legal entity who/which owns real property infringes the duty stipulated in § 30 or fails to fulfil the duty stipulated in § 32 par. 1, the municipality may impose a fine of up to 10 000 CZK.


§ 57

1) If a natural person fails to keep the land which he/she owns or uses clean and tidy and thus disturbs the appearance of the municipality, the municipality may impose a fine of up to 10 000 CZK.

2) If a natural person in the course of doing business or a legal entity fails to keep the land which he/she/it owns or uses clean and tidy and thus disturbs the appearance of the municipality, the municipality may impose a fine of up to 50 000 CZK.

3) If a natural person in the course of doing business or a legal entity pollutes public spaces or discards objects elsewhere than in reserved areas and fails to correct the irregular condition without delay, the municipality may impose a fine of up to 200 000 CZK.


§ 58

If a natural person in the course of doing business or a legal entity infringes a duty imposed by a legal regulation of the municipality, the municipality may impose a fine of up to 200 000 CZK.


§ 59

1) Proceedings on the imposition of a fine may be commenced up to one year after the date on which the municipality discovered the act as set out in § 56 to 58 and not later than two years after the date on which the act in question occurred.

2) The periods set out in paragraph 1 do not include any period during which criminal proceedings were held on the same case under a separate law.

3) Paragraph 1 does not apply if a separate law stipulates a higher sanction for non-fulfilment or infringement of the said duties.

4) The imposition of a fine in accordance with § 56 to 58 does not release the persons mentioned in the said provisions from the duty to correct the irregular condition by a stipulated deadline. If they fail to do so, the municipality may do so itself at the expense of the liable party or impose a fine repeatedly.

5) The proceeds of a fine are revenue for the municipality.


6.
Elections to Municipal Assemblies and Local Referenda


§ 60

Elections to municipal assemblies and local referenda are governed by separate laws 7),8).


TITLE III
DEVOLVED AUTHORITY


§ 61

1) Each municipality shall perform state administration in its territory in the matters stipulated by law; its authority in such matters is the devolved authority of the municipality.

2) In exercising devolved authority, municipal bodies are to be governed by the following regulations:

in issuing municipal decrees and in deciding on the rights, legally protected interests and duties of natural persons and legal entities, by Acts of Parliament and executive regulations issued on the basis of an Act of Parliament,
in other cases, also by government resolutions and directives from central administrative authorities; government resolutions and directives from central administrative authorities may not impose duties on municipal bodies unless such duties are stipulated by law. Directives from central administrative authorities are not valid unless published in the government Bulletin for regional bodies, district authorities and municipal bodies.

§ 62

Municipalities shall receive a contribution from the state budget for the exercise of devolved authority.


§ 63

1) Neighbouring municipalities may apply to the District Authority for permission to exercise devolved authority jointly in the municipalities in question. The application must include the means of division of devolved authority in the relevant municipalities and the scope of devolved authority entrusted to the Municipal Authority for the joint exercise of authority.

2) If an application as set out in paragraph 1 is approved, the District Authority shall stipulate by decree that the Municipal Authority in one of the municipalities in question is to exercise devolved authority to a defined extent in the territory of the other municipalities involved. The head of the District Authority shall also stipulate the means of division of the state contribution for the work of the municipalities in question in devolved authority according to the extent to which devolved authority is exercised.


The Authorised Municipal Authority


§ 64

1) An Authorised Municipal Authority is a municipal body which exercises devolved authority for several municipalities in administrative districts to the extent set out in separate laws (hereinafter referred to as an "Authorised Municipal Authority").

2) An executive regulation is to stipulate the head offices and administrative districts of individual authorised municipal authorities.


§ 65

1) Should a municipality fail to arrange the due exercise of devolved authority, the Authorised Municipal Authority in whose administrative district the municipality in question is situated shall take over the exercise of devolved authority in full or in part. The corresponding amount of the contribution for work in devolved authority is also to be transferred to the Authorised Municipal Authority.

2) The District Authority shall stipulate by decree the date when the relevant Authorised Municipal Authority is to begin exercising the devolved authority set out in paragraph 1.


§ 66

The Authorised Municipal Authority shall decide in the first phase of administrative proceedings on the rights, legally protected interests and duties of natural persons and legal entities unless this or another law stipulates otherwise.


TITLE IV
MUNICIPAL BODIES


1.
The Municipal Assembly


§ 67

The Municipal Assembly is composed of members of the Municipal Assembly. The number of members of the Municipal Assembly is to be stipulated for each session by the Municipal Assembly at least 85 days before the date of elections to Municipal Assemblies; in the event of new elections19) this period may be reduced by one third.


§ 68

1) In stipulating the number of members of the Municipal Assembly, the Municipal Assembly shall take account in particular of the size and population of its geographical area. The number of members is to be stipulated as follows according to the population of the municipality, city, city area or city district:

population up to 500 5 to 9 members
population over 500 but not more than 3 000 7 to 15 members
population over 3 000 but not more than 10 000 11 to 25 members
population over 10 000 but not more than 50 000 15 to 35 members
population over 50 000 but not more than 150 000 25 to 45 members
population over 150 000 35 to 55 members.

2) The number of members of the Municipal Assembly to be elected is to be displayed on the official notice board at the Municipal Authority not later than two days after it is stipulated. The number of members of the Municipal Assembly may additionally be made public in a manner which is customary in the locality.

3) The number of members of the Municipal Assembly is to be determined on the basis of the number of inhabitants of the municipality according to the statistical lexicon of municipalities on 1st January of the year in which elections are held.

4) If the municipality does not have a Municipal Assembly, the number of members of the Municipal Assembly to be elected is to be stipulated by the Regional Authority. If a city area or city district of a statutory city does not have a City Area Assembly or City District Assembly, the number of members of the relevant assembly to be elected is to be stipulated by the City Authority. If the number of members of the Municipal Assembly is not stipulated by the deadline stated in § 67 or if the number of members of the Municipal Assembly is stipulated in a manner contrary to paragraph 1, the number of members of the assembly to be elected is the lower limit of the range stated in paragraph 1.


§ 69

1) A member of the Municipal Assembly acquires a mandate upon being elected; the moment of election is the moment when voting closes.

2) Each member of the Municipal Assembly is to make the following pledge at the beginning of the first meeting of the Municipal Assembly which the member attends after being elected: "I promise loyalty to the Czech Republic. I promise upon my honour and conscience that I will discharge my office conscientiously and in the interest of the municipality (city) and its citizens and be governed by the Constitution and laws of the Czech Republic." The member of the Municipal Assembly assumes rights and duties by making the said pledge.

3) The member of the Municipal Assembly is to make the above pledge to the member chairing the meeting of the Assembly and utter the words "I promise". The member of the Municipal Assembly is to confirm the pledge with his/her signature.

4) Members of the Municipal Assembly are obliged to exercise their mandates in person in accordance with their pledge and in doing so are not bound by any orders.


§ 70

The discharge of the office of a member of the Municipal Assembly is regarded as discharging a public office20). A member of the Municipal Assembly may not be limited in the rights which ensue from his/her working or other similar relations as a result of discharging his/her office.


§ 71

1) Members of the Municipal Assembly who are given long-term leave from work21) in order to discharge their office and members who were not employed before they were elected to the office of a member of the Municipal Assembly but discharge their office to the same extent as members of the Municipal Assembly who are given long-term leave from work (hereinafter referred to as "members given leave") are hereunder to be paid a fee by the municipality for discharging the office of a member given leave. The said fee is to be paid from the municipality's budgeted resources.

2) The fee means the payment provided by the municipality to members given leave, in return for discharging their office; payment provided in connection with the discharge of the office of a member of the Municipal Assembly under a separate legal regulation, in particular travel expenses, are not regarded as part of the fee.

3) The fee as set out in paragraph 1 consists of:

a monthly fee
a further fee
a fee at the end of the term of office
4) Members of the Municipal Assembly other than those defined in paragraph 1 (hereinafter referred to as "members not given leave"), if they are employed, are to be given paid time off work22) by their employers to discharge their office; the amount of time necessary for the discharge of their office is to be determined in each case by the municipality. The employers of such members of the Municipal Assembly are to be reimbursed by the municipality under a separate legal regulation23) for the payment of wages or salaries. Members not given leave who are not employed or in a similar relation are to be compensated by the municipality from the municipality's budgeted resources for their loss of earnings in connection with the discharge of their office, in a fixed amount which is to be stipulated by the Municipal Assembly for the calendar year in question.


§ 72

Members not given leave may be paid a monthly fee and a further fee. The amount of such fees is to be stipulated in an executive regulation.


§ 73

1) The monthly fee is the payment provided monthly according to the type of work performed and the population of the municipality, in an amount and on terms to be stipulated by means of an executive regulation. The monthly fee consists of a fixed component stipulated according to the type of office held and a supplementary payment depending on the population of the municipality. The determination of the amount of the supplementary payment depending on the population is to be based on the number of residents who are registered for permanent residence in the municipality on 1st January of the calendar year in question. The number of residents is to be rounded up to the nearest hundred.

2) In municipalities with an Authorised Municipal Authority, the monthly fee for members given leave is to be increased by an amount which is to be stipulated in an executive regulation.

3) If a member of the Municipal Assembly does not discharge his/her office as a result of illness, injury, pregnancy or maternity, he/she is not entitled to a monthly fee.


§ 74

The further fee is a single payment provided to members of the Municipal Assembly on terms and in an amount to be stipulated by means of an executive regulation.


§ 75

1) A member given leave, or a member not given leave who holds the office of Mayor, if entitled to a monthly fee at the time of the elections to the Municipal Assembly, is entitled to the said fee for three months after the elections if he/she has not again become entitled to a monthly fee.

2) If the former Mayor performs work as set out in § 107 par. 1 after elections to Municipal Assembly, he/she is entitled to a monthly fee in the former amount until the first meeting of the new Municipal Assembly; the entitlement set out in paragraph 1 remains unaffected.

3) A member given leave, or a member not given leave who holds the office of Mayor, whose term of his/her office ended before the elections to the Municipal Assembly, may be provided the said monthly fee for three months after his/her term of office ends.


§ 76

The due dates and payment of fees for members of the Municipal Assembly and deductions from fees are governed by legal regulations concerning the payment relations of municipal employees24). The Labour Code and government decrees issued to implement the Labour Code25) apply in an analogous manner to the extent and order of deductions from such fees.


§ 77

1) The fee is to be paid for the first time in the month in which the member of the Municipal Assembly acquires rights and duties hereunder.

2) If a member of the Municipal Assembly holds several offices at the same time, the monthly fee is to be paid according to the office for which the highest fee may be paid.


§ 78

In connection with the discharge of their office, members of the Municipal Assembly are entitled to reimbursement of travelling expenses in the amount and on the terms stipulated by legal regulations which apply to employees26).


§ 79

1) Members given leave are entitled to a holiday allowance for the calendar year; such members whose term of office has not lasted for an entire calendar year are entitled to a proportionate part of the said holiday allowance.

2) The said proportionate part of the holiday allowance amounts to one twelfth of the holiday allowance for a calendar year per month, or part thereof, of the duration of the member's office.

3) The holiday allowance for a member given leave is five weeks.

4) The monthly fee for a member given leave is not to be reduced for the duration of the holiday allowance.


§ 80

1) The provisions of the Labour Code apply to relations which ensue from the office of a member given leave, unless this Act stipulates otherwise. For labour law purposes, the fee for a member given leave is regarded as the income of an employee; the municipality is regarded as an employer and members given leave as employees.

2) For tax purposes the fee for members given leave is regarded as a benefit of office27).


§ 81

The municipality may pay single fees to citizens for their work as members of committees, commissions and special bodies of the municipality (§ 106).


§ 82

In discharging his/her office, a member of the Municipal Assembly has the following rights:

the right to submit proposals to the Municipal Assembly and to other municipal bodies of which the member of the Municipal Assembly is a member,
the right to make enquiries, comments and suggestions to the Municipal Council and its individual members, to committees and the heads of organisational units established by the municipality or to representatives of the municipality in the bodies of legal entities founded by the municipality; replies to the above must be given without delay but not later than within 30 days, unless the provision of a reply is not prevented by laws on confidentiality or an injunction against the publication of such information4), 17)
the right to require information on matters connected with the discharge of the office of a member of the Municipal Assembly from employees of the municipality assigned to the Municipal Authority, unless the provision of such information is not prevented by laws on confidentiality or an injunction against the publication of such information4), 17). The said information must be provided within 30 days.

§ 83

1) A member of the Municipal Assembly is obliged to attend meetings of the Municipal Assembly and of any other municipal bodies of which he/she is a member, and to perform any tasks which these bodies may set him/her, to defend the interests of citizens of the municipality and to act in such a manner as not to jeopardise the esteem in which his/her office is held.

2) If circumstances indicate that the involvement of a member of the Municipal Assembly in discussing and deciding on certain matters in municipal bodies might involve an advantage or detriment to the said member or to a person closely associated with the said member, or for a natural person or legal entity represented by the said member by law or on the basis of a power of attorney (conflict of interests), the member is obliged to notify the municipal body which is to discuss the matters in questions of this fact before the proceedings begin. The said body of the municipality shall decide on the question of whether there exists a reason for exclusion from discussion and decision-making on the said matter.


2.
Jurisdiction of the Municipal Assembly


§ 84

1) The Municipal Assembly shall take decisions on matters which are included in the independent authority of the municipality (§ 35 par. 1); it shall take decisions on matters in the devolved authority of the municipality only if this or another law so stipulates.

2) The following matters are reserved for the Municipal Assembly:

approval of the development plan for the municipality's geographical area
approval of the municipality's zoning plan and regulation plan28) and publishing the binding parts thereof as a generally binding regulation,
approval of the municipality's budget and annual financial statement,
establishing and abolishing permanent and temporary monetary funds of the municipality,
establishing and abolishing subsidised organisations and organisational units of the municipality and approving their establishment deeds,
approval of the foundation and establishment deeds, founding contracts, deeds of association29) and articles of association of commercial companies and other legal entities which the municipality intends to found, and decisions on the municipality's participation in legal entities which have already been founded,
appointing delegates, with the exception of § 102 par. 2 item c), to represent the municipality at general meetings of commercial companies in which the municipality has shares,
proposing the appointment and dismissal of delegates to represent the municipality in other bodies of commercial companies in which the municipality has shares,
issuing generally binding regulations of the municipality,
decisions on declaring local referenda,
proposing alterations to cadaster areas within the municipality and approving agreements on alterations to the boundaries of the municipality and on the merger of municipalities,
election of the Mayor and Deputy Mayor and other members of the Municipal Council (councillors), and dismissing the same, stipulation of the number of members of the Municipal Council and the number of members of the Municipal Assembly given long-term leave from work, establishing and abolishing committees, election of the chairpersons and other members of such committees, and dismissing the same,
stipulation of the amount of fees for members not given leave,
stipulation of the amount of wage, salar

4 Pour ; 0 Contre
Blog p936 posté le 17/12/2005 à 17:41:35 par ahmed
bouteflika, quelle est la verite sur sa sante?
Monde










Des associations algériennes en France veulent « la vérité »
Persuadées en dépit des démentis officiels de l'état grave, voire même du décès du président Abdelaziz Bouteflika, hospitalisé à Paris depuis 20 jours, des associations algériennes en France demandent «la vérité» et des bulletins de santé sur le chef de l'Etat algérien.
Le président Abdelaziz Bouteflika, 68 ans, a été opéré d'un « ulcère hémorragique au niveau de l'estomac », selon le seul communiqué médical algérien diffusé le 5 décembre après l'admission du chef de l'Etat à l'hôpital du Val-de-Grâce.
Le chef du gouvernement, Ahmed Ouyahia, a affirmé jeudi que le chef d'Etat sortirait « dans quelques jours » de l'hôpital. Il a démenti « fermement les rumeurs insensées, véhiculées par certaines sources étrangères, au sujet de l'état de santé » de Bouteflika.
Cheb Mami, une figure du rai proche du président Bouteflika et première personnalité à témoigner directement après lui avoir rendu visite, jeudi, a abondé en ce sens. Le président « allait vraiment bien » et « n'était pas du tout fatigué » a assuré hier le chanteur.
Secret médical
« Je pense qu'il est mort depuis quatre jours », assène pourtant Mostefa Ramdani, président de l'association humanitaire franco-maghrébine et Insertion (AHFMI), ancien membre de l'ambassade d'Algérie en France (1976-1995) et pro-Bouteflika. « J'ai eu des appels de mon village de Maghnia, dans la région de Tlemcen (ouest algérien) d'où est originaire la famille d'Abdelaziz Bouteflika. Ils me disent : Mostefa, maintenant on attend le cercueil », ajoute-t-il.
« Le président est mort depuis près de 48 heures », assure aussi Saada Zaoui, président du Rassemblement démocratique algérien pour la Paix et le Progrès, qui a soutenu lors de la campagne présidentielle de 2004 le rival de M. Bouteflika, Ali Benflis.
Ces associations réclament au gouvernement algérien d'apporter la preuve qu'il va bien. « Le peuple algérien veut la vérité sur le président. On veut des bulletins de santé », affirme Djoudi Taïeb, président du comité de soutien d'Abdelaziz Bouteflika lors de ses deux campagnes présidentielles de 1999 et 2004.
Saada Zaoui s'en prend aussi à « la complicité des autorités françaises » qui se sont retranchées derrière le « secret médical ».
M. Ramdani évoque aussi les « rumeurs » sur l'aéroport Houari Boumediène d'Alger décoré en vue des obsèques, une tombe creusée aux côtés de celle de Boumediène au cimetière national El Alia à Alger. A Alger, un journaliste de l'AFP n'a rien constaté de tel.

0 Pour ; 0 Contre
Blog p916 posté le 28/11/2005 à 13:40:21 par ahmed
le grand moyen orient selon bush
Voici le projet de bush pour ce qu’il appelle le grand moyen orient
http://radio-canada.ca/nouvelles/regardInteractif/gmo/

7 Pour ; 0 Contre
Blog p874 posté le 17/11/2005 à 18:04:30 par ahmed
un grand ouf !!!
comme vous l'avez tous vu nous avons ete leser ces derniers temps mais grace a la mobilisation de tous et en particulier de l'administrateur du site celui ci nous revient
un grand merci a tout les internautes qui se sont mobiliser restons vigilant et mobiliser
ce site est le notre et nous nous devons de le defendre contre les attaques malvaillante de gens qui n'aime pas les orientaux en general
nous traversons une periode ou tout musulman et en particulier arabe est mal vu et je dirais meme hai , les media s'acharche sur tous ce qui atres a l'islam tout est pretexte pour nos demolir meme les plus farfelu exemple:( le mal des banlieu est du a la polygamie )nous devons nous mobiliser pour nous faire entendre!!

7 Pour ; 0 Contre
Blog p869 posté le 13/11/2005 à 12:22:48 par ahmed
La meute, l’émeute et l’impasse
Depuis plus d’une semaine en France, voitures et écoles se consument, des pneus éclatent, des cocktails Molotov explosent, des jeunes des classes populaires, issus ou non de l’immigration postcoloniale, ne dissimulent plus leur envie d’en découdre avec le monde " blanc ", cette arrogante République française " une et indivisible ". Ils n’ont jamais été les bienvenus, à moins de laisser derrière eux - après une heure de bus - leur culture, leur religion et leur histoir
e. Après trois morts, dont deux suspectes, les familles restent dignes, les quartiers populaires sont submergés par l’émotion, la colère, la rage et le deuil, comme ils ont trop souvent l’habitude. Toutes les nuits sont hantées par le bruit, les odeurs, et la lumière jaune. C’est l’émeute : " un soulèvement populaire, généralement spontané et non organisé, pouvant prendre la forme d’un simple rassemblement tumultueux accompagné de cris et de bagarres ", nous dit le dictionnaire

0 Pour ; 0 Contre
Blog p822 posté le 02/11/2005 à 18:52:29 par ahmed
AID MOUBARAK
Assalam alikoum

Aïd moubarak oua kouli am antoum bi kheir, takabala allahou mina oua minkoum.

Que dieu vous garde toutes et tous en bonne santé vous et votre famille. Qu'allah nous unisse dans le bien et les actes de biens, qu'allah vous pardonne vos fautes mêmes si elles étaient aussi nombreuses que l'écume de la mer. Qu'Allah nous fasse comprendre le sens du mot "Oumma".

Mes pensées vont à mes frères et mes soeurs dans le besoin, en ce jour de fête, qu'ils puissent y retrouver toute la solidarité dont ils auraient besoin en ce jour béni. Qu'Allah leurs facilitent l'accès au paradis avec la plus grande facilité et qu'Allah leurs ouvrent, grandes les portes du jardin d' Eden.

Mes pensées vont également, à tous nos frères et soeurs oppréssés dans le Monde qu'ils les libèrent de la tyrannie et de l'injustice. Et leurs ouvrent les portes de l'équité, de la justice, de la droiture, du respect et de la tolérance.

Et qu'il nous réunissent dans le paradis comme il nous a réunis par le biais d'internet.

Je voudrais rajouter un aïd moubarak à tous les internautes de la région de Strasbourg et environs.

Wa salam alikoum wa rahmatoullah wa barakatouho

2 Pour ; 0 Contre
Blog p813 posté le 28/10/2005 à 18:05:32 par AHMED
ou sont-il?
J’aimerai savoir où sont ces internautes ?, Salwa, Ninou, Momo,

J’aimais beaucoup vous lire et vous me manquer SVP faite nous signe !


Dans l’attente de vos prochain post en toute amitié

0 Pour ; 0 Contre
Blog p787 posté le 18/10/2005 à 13:12:54 par ahmed
proposition nouvelle
Bonjour a tous les internautes,

Voila encore une fois le webmaster a du intervenir, pourquoi ?
La réponse est parce que nous autres nous ne savons pas faire la part des choses
Sommes nous plus idiot que les autres ethnies ?
Sommes nous capable d’avoir des débats constructif ?
Somme nous capable de dépasser tous les griefs que nous nous portons ?
Voila ce que je vous propose :
Comme vous l’avez remarquer les point de vue qui sont affiche sont complètement vider des réponses des diffèrent intervenants, ils sont devenu inutiles puisque vider de leurs substances
De plus ils sont trop nombreux.
Demandons à ce que tout ces blogs soit retire et nous repartiront sur de nouvelles bases
Mais lorsque je dit sur de nouvelle base cela veut dire que tout arrivant sur le site sera bien accueilli
Tout sujet ne déclenchera pas un feu nourri des autres internautes
Si vraiment quelqu’un exagère il reste le système de vote

Bien j’attend vos suggestion !

7 Pour ; 0 Contre
Blog p96 posté le 18/10/2005 à 04:15:41 par AHMED
conduire en algerie
Sur un parc automobile de 4.600 000 véhicule il y a depuis 1970 115.041mort, rien que sur l’année 2004, 4356 mort .Il est vrai que souvent cela est du a l’inconscience de certain conducteur (dans la ville de set if on dit q’un homme ne sera véritablement un homme uniquement s’il meurt au volant) entre nous je n’arrive pas a comprendre ce genre de mentalité. Le manque de civisme et l’inconscience ont une bonne part dans la façon de conduire en algerie, mais le manque de gens réellement former pour enseigner l’art de conduire en est une autre. Combiner a cela l’état des routes (déforme, absence de signalisation ; dos d’âne, panneau invisible de nuit) et le mauvais état des voiture en général (la aussi absence de formation des réparateur auto, pièce de rechange de contrefaçon) conjuguer avec l’inertie dont fait preuve la police et nous avons un début de réponse
0 Pour ; 0 Contre
Blog p331 posté le 18/10/2005 à 04:07:20 par ahmed
que penser vous du nouveau point de vue
Tout d’abord je voudrais remercier les administrateurs d’avoir remis en ligne les points de vues
Je pense qu’il est bien de savoir qui vous adresse ses posts et c’est un point largement positif
En se qui concerne le système de vote je reste sur ma faim et j’attend de voir ce que cela puisse donner dans l’avenir
J’aimerai savoir ce que pense les internautes et je demande a tous d’apporter des suggestion afin d’améliorer le site (si les administrateurs sont d’accord)

9 Pour ; 9 Contre
Blog p439 posté le 25/08/2005 à 20:05:18 par ahmed
education de nos enfants
Aujourd'hui en France, 1 mariage sur 2 finit en divorce. Cela provoque beaucoup de conséquences sur l'enfant, bien que le divorce soit en voie de banalisation (malheureusement). Rajoutons à cela l'augmentation alarmante des maladies d'ordre psychiques, telles que les dépressions généralisées, les phobies en tout genre, les "crises d'adolescence" (qui cachent plutôt une déstabilisation profonde). A cela s'ajoute la consommation de drogues généralisée, entre cannabis, alcool, cigarette il y a l'embarras du choix (selon les statistiques, la première cigarette est fumée à 13 ans). Le tout, est emballée dans une société qui développe ces troubles psychiques. Citons les affiches érotiques omniprésentes, l'apologie de l'homosexualité, et aussi la promotion du matérialisme individualiste. Toute cette tchektchouka va faire que l'éducation des enfants sera à l'avenir, plus difficile que jamais.
Je parle bien sûr de la France, mais l'Algerie n'est pas en reste. Les valeurs morales de nos villages ont laissée dans bien des endroits, place aux habitudes citadines, avec les défauts qu'elles comportent. La solidarité tend à disparaître, laissant place à un individualisme égoïste, que nous ne connaissions pas auparavant (et pour cause, il est étranger à notre culture). La prostitution fleurit dans les 4 coins de l'Algerie, dans l'indifférence la plus totale. Comment donc, ne pas tenir compte de tous ces éléments dans l'éducation à donner à des enfants, qui ne manqueront pas de s'engouffrer dans les pièges de notre société actuelle ?
Pour ce qui est de l'éducation religieuse, je pense qu'il est important de familiariser l'enfant avec la religion dès son plus jeune age. Ainsi, il ne sera pas handicapé par un manque de connaissances , et de ce fait il sera plus apte à ne pas tomber plus tard entre les mains de gourous manipulateurs. Là aussi, je remarque que nous manquons de connaissances religieuses. Que peut donc apprendre un ignorant à son fils ou sa fille ?
Cela dit, qu'Allah nous facilite. Amine

0 Pour ; 0 Contre
Blog p121 posté le 02/05/2005 à 19:45:42 par ahmed
bete et mechant
Somme nous tous devenu fou il suffit que nous exposons quelque point de vue pour que sa devient la guerre !
Ce n’est pas donner a tous le monde de faire un débat .il est vrai que c’est plus facile de se prendre pour quelqu’un de supérieur, de mentir pour se valoriser d’être sur que l’on détient seul la vérité et de se prendre pour le nombril du monde
Franchement les amis et amies j’ais honte .honte de voir a quel point nous somme faible
Honte de l’image que l’on donne
Qu’est ce que sa peu nous rapporter (RIEN)

Part contre qu’est ce que les gents doivent rigoler en vous lisant, quelle belle image on donne !
Sur ce site et dans la plupart des points de vue on en revient souvent sur la religion
Et elle est belle l’image donner bravo ; bravo ,bravo

Arrêtons les amis sa fait plus de mal que de bien et je suis sur qu’aucun de vous ne désire ce qu’il se passe actuellement sur le site ni ne sais très bien pourquoi c’est comme cela
Soyons intelligent et juste et arrêtons d’être bête et méchant


merci

0 Pour ; 0 Contre
Blog p110 posté le 24/04/2005 à 21:29:06 par ahmed
les fautes d'orthographes
Que penser des gents qui font des fautes d’orthographes ou de grammaires
Penser vous que cela puisse nuire a des idées de débats
Penser vous que cela ne porte pas préjudice au personnes qui font des fautes si on les exclu

Ne penser vous q’il vaut mieux faire des fautes q’écrire en langage MSN

Ahmed.

0 Pour ; 0 Contre

Les réponses de cet auteur

Point de vue n°18441 posté le 02/10/2006 à 22:52:51 par ahmed
Réponse au blog p180
hamdoulillah! et bon vent!!
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°18433 posté le 02/10/2006 à 19:57:32 par ahmed
Réponse au blog p180
juste en passant tu semble oublier que pour les musulman on n'adore qu'allah
adorer quelqu'un d'autre ou autre chose fais de toi une kouffara
pas etonnant vu ton parcours!!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°18428 posté le 02/10/2006 à 18:09:17 par ahmed
Réponse au blog p180
Qu’est ce que tu veux prouver j’habite en France comme toi ! Mais moi j’ai le droit d’aller en algerie vous pas ! Et tu peu argumenter comme tu veux si je remplace le mot harkis par traître c’est ce que vous este des vendu sans récompense (je me souvient des parole de georges freche qui vous qualifie de sous homme) que ta mère aille a dubai et alors sa me fait une belle jambe (bien entendu sans son mari) tu peu même aller en israel l’important est que pour l’algerie c’est niet !
Je ne relèverai pas ta tentative de discrédit un ami t’as dit que …
Je sait ou vous estes parquer aujourd’hui encore dans le sud de la France j’ai vu cela de mes yeux alors ferme ta bouche tu es une merde
Tu crois quoi quand tu dit moi je respire l’air vivifiant de la tour effeil tu devrais respirer celle du bois de Vincennes, même tes goûts musicaux sont a chier
Je te le dit je hais les traîtres, les goumis on devrais tous les tuer
Et arrête avec tes excuse de viol ton père a fait cela pour de l’argent c’est un judas et rien d’autre
Je me demande même que fait tu sur un site pour les orientaux a mes yeux tu n’en ai pas une
Dégage tu nous pollue !!!
Pour fati un petit coucou, bien ton intervention !saha ftrourouk
Un petit Salam a Safia que j’aime toujours lire avec plaisir, saha ftrourouk
Un grand Salam a tous les arabe fiers de leurs pays saha ftroukoum

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°18406 posté le 01/10/2006 à 21:25:22 par ahmed
Réponse au blog p180
telle pere, telle fille!!
je garde mes moutons, toi reste fidele a l'ignonemie de tes parents!!!
l'algerie refuse les gens comme vous des traitres et tu le sait tres bien meme pas pour etre enterrer on vous veut!

0 Pour ; 0 Contre
Réponse de ahmed n°18401 désactivée par les votes des visiteurs.
Réponse de Le Sarrazin n°18376 désactivée par les votes des visiteurs.
Point de vue n°17835 posté le 23/08/2006 à 22:29:36 par ahmed
Réponse au blog p1150
AMNESTY INTERNATIONAL COMMUNIQUÉ DE PRESSE

Israël/Liban. Des éléments montrent que des infrastructures civiles ont été délibérément détruites

Amnesty International a rendu publics ce mercredi 23 août 2006 les résultats d’investigations montrant qu’Israël a mis en œuvre lors du conflit récent une politique délibérée de destruction d’infrastructures civiles libanaises, qui s’est traduite dans certains cas par des crimes de guerre.

Les dernières informations publiées par l’organisation montrent que la destruction par Israël de milliers d’habitations, ainsi que les frappes qui visaient de nombreux ponts et routes et des installations de stockage de l’eau et du carburant, faisaient partie intégrante d’une stratégie militaire au Liban et ne constituaient pas des « dommages collatéraux » résultant de la prise pour cibles légitime d’objectifs militaires.

Le rapport renforce la nécessité de l’ouverture urgente par les Nations unies d’une enquête exhaustive et indépendante sur les graves violations du droit international humanitaire dont se sont rendus coupables le Hezbollah et Israël pendant le conflit qui les a opposés un mois durant.

« L’affirmation par Israël que les attaques des infrastructures étaient légales est de toute évidence erronée, a déclaré Kate Gilmore, secrétaire générale adjointe exécutive d’Amnesty International. Nombre de violations décrites dans notre rapport, telles que des attaques disproportionnées et menées sans discrimination, constituent des crimes de guerre. Les éléments suggèrent fortement que la destruction massive de centrales d’eau et d’électricité et d’infrastructures indispensables au transport de la nourriture et de l’aide humanitaire était délibérée et s’inscrivait dans une stratégie militaire. »

Le gouvernement israélien a affirmé qu’il prenait pour cibles les positions et les installations auxiliaires du Hezbollah et que les autres dommages occasionnés aux infrastructures civiles étaient dus au fait que le Hezbollah avait utilisé la population civile comme « bouclier humain ».

« Le mode, l’étendue et l’intensité des attaques ôtent toute crédibilité à l’affirmation d’Israël selon laquelle il s’agirait de dommages collatéraux », a déclaré Kate Gilmore.

« Les victimes civiles des deux parties au conflit ont droit à la justice. La gravité des violations commises rend d’autant plus urgente la tenue d’une enquête sur la conduite des deux parties. Il faut que les auteurs de crimes de guerre rendent des comptes et que les victimes obtiennent réparation. »

Intitulé Deliberate destruction or ’collateral damage’? Israeli attacks against civilian infrastructure, le rapport s’appuie sur des informations de première main que l’organisation a rassemblées lors des entretiens avec des dizaines de victimes, de représentants des Nations unies, des Forces de défense d’Israël (FDI) et du gouvernement libanais qu’elle a réalisés au cours de missions de recherche récentes au Liban et en Israël. Certaines informations du rapport proviennent de déclarations officielles et de la presse.

Le rapport contient des éléments faisant état :

de la destruction massive par les forces israéliennes de quartiers et de villages civils ;
d’attaques de ponts dans des zones n’ayant pas d’importance stratégique flagrante ;
d’attaques de stations de pompage et de traitement des eaux et de supermarchés, en dépit de l’interdiction de prendre pour cibles des objectifs indispensables à la survie de la population civile ;
de déclarations de responsables militaires israéliens indiquant que la destruction d’infrastructures civiles faisait effectivement partie des objectifs de la campagne militaire israélienne visant à dresser la population et le gouvernement libanais contre le Hezbollah.

Le rapport décrit un modèle d’attaques disproportionnées et menées sans discrimination, qui ont provoqué le déplacement de 25 p. cent de la population civile. Ce modèle, rattaché aux déclarations officielles, montre que les attaques sur les infrastructures étaient délibérées et non pas inhérentes à la poursuite d’objectifs militaires légaux.

Amnesty International lance un appel en faveur de l’ouverture de toute urgence par les Nations unies d’une enquête exhaustive, indépendante et impartiale sur les violations du droit international humanitaire commises par les deux parties au conflit. L’enquête devra porter en particulier sur les conséquences de ce conflit sur la population civile ; elle devra avoir pour objectif de déterminer la responsabilité des individus dans les crimes de droit international qui ont été commis et d’accorder des réparations aux victimes.


Document public Pour obtenir de plus amples informations, veuillez contacter le Service de presse d’Amnesty International à Londres, au +44 20 7413 5566 Amnesty International, 1 Easton St., Londres WC1X 0DW. web : http://www.amnesty.org

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°17834 posté le 23/08/2006 à 22:24:49 par ahmed
Réponse au blog p487
voici une video edifiante
http://video.google.fr/videoplay?docid=6092407206488176378&q=loose+change

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°17631 posté le 13/08/2006 à 00:01:30 par ahmed
Réponse au blog p1150
Alors que le Conseil de sécurité a adopté la résolution prônant l’arrêt des hostilités, Israël, fidèle à sa politique, la viole avant sa mise en œuvre. Washington est consentant. La résolution du reste satisfait toutes les exigences israéliennes. Le Liban est contraint de s’en satisfaire.

La résolution adoptée par le Conseil de sécurité de l’ONU pour mettre fin aux hostilités entre le Hezbollah et Israël est “dans l’intérêt du Liban”, a déclaré le Premier ministre libanais Fouad Siniora peu avant une réunion de son gouvernement qui devait se prononcer, samedi en fin d’après-midi, sur le texte voté vendredi à l’unanimité par les 15 membres du Conseil.
En réalité, le Liban ne pouvait pas rejeter un texte que le monde entier a présenté comme une victoire sur la guerre. L’avalanche de positions favorables à la résolution, qui a déferlé tout au long de la matinée de samedi, était autant de pressions pour contraindre le Liban à accepter le verdict du Conseil de sécurité. Le gouvernement libanais exige, néanmoins, que le cessez-le-feu soit effectif et surtout qu’il ne donne pas prétexte à la poursuite de l’agression israélienne, devait expliquer le ministre libanais de la Communication qui a annoncé que la résolution satisfait “plus ou moins” le plan en sept points de son gouvernement et qui vise à sauvegarder la souveraineté du Liban jusqu’à la frontière avec Israël. Le gouvernement où siègent deux ministres du Hezbollah avait prévu de déployer 15 000 militaires dans le présumé fief du Hezbollah, une région ravagée par les tirs israéliens et d’où Israël a été chassé en 2000 par le… Hezbollah. Le texte, négocié pendant deux semaines par la France et les États-Unis, prévoit que le Liban et une force intérimaire des Nations unies (Finul) renforcée déploient leurs forces ensemble à travers le sud du Liban, tandis qu’Israël retire parallèlement les siennes du Liban-Sud.
Les capitales occidentales ont salué l’adoption de la résolution onusienne adoptée — sous l’œil vigilant de la secrétaire d’État américaine, Condoleezza Rice, une proche du président Bush. Paris, qui s’est dépensé pour confectionner un compromis avec Washington, déclare continuer à exhorter toutes les parties concernées à mettre en place un cessez-le-feu immédiat, tout en mettant sur pied un réseau d’assistance humanitaire que la France veut le plus efficace, à la hauteur de sa politique arabe singulière tout de même par rapport aux atlantistes fidèles inconditionnels des États-Unis. La Chine titulaire du droit de veto a également salué la résolution 1701, espérant que les parties concernées vont la mettre en œuvre de manière tangible pour que le Liban revienne rapidement à la paix et à la stabilité. Dans les pays arabes, l’Égypte et la Jordanie, qui ont des relations diplomatiques avec Israël, ont fait part de leur satisfaction et adhèrent sans réserves à la résolution onusienne. Les Émirats arabes unis se déclarent prêts à financer l’opération de déminage du Liban-Sud, dès le retrait des Israéliens, comme ils l’avaient fait en 2000. Les pays du Maghreb attendaient certainement la position du gouvernement libanais.
Damas n’avait pas soufflé mot, mais Téhéran n’a pas manqué de relever que cette résolution était “unilatérale” et ne servait que “les intérêts du régime sioniste”. Le numéro deux du gouvernement israélien, Shimon Peres, ne s’est pas empêché de crier victoire en affirmant que son pays avait obtenu satisfaction sur presque toute la ligne dans la résolution onusienne. “Ce que nous pouvions obtenir aux Nations unies, nous l’avons obtenu. Nous avons obtenu satisfaction sur la quasi-totalité de nos exigences. C’est sans précédent”, s’est-il félicité à la radio publique israélienne. La résolution justifie, en effet, l’agression israélienne en rejetant la balle dans le camp du Hezbollah, faisant l’impasse sur les pertes humaines et matérielles occasionnées par Israël et créant la “zone démilitarisée” que le gouvernement hébreu n’a cessé d’exiger, avec 15 000 soldats libanais et jusqu’à 15 000 soldats de la Finul et d’autres soldats venant d’ailleurs, probablement de la Malaisie, dont le pouvoir a d’ores et déjà fait des offres dans ce sens lors d’une réunion de l’OCI, qui n’avait même pas pu regrouper le quorum nécessaire lors de l’examen de l’agression israélienne.
Il ne faut pas perdre de vue que la résolution 1701 a été concoctée par Paris et Washington, et qu’avant son vote par le Conseil de sécurité, Tel-Aviv en a eu une copie. Olmert a remercié Bush pour son travail sur le projet, a-t-on confirmé à la Maison-Blanche. Bush a réaffirmé à son interlocuteur que la crise a été provoquée par le Hezbollah avec le soutien de l’Iran et de la Syrie. La résolution est inique, et il est peu probable qu’Israël la respecte. Non seulement l’État hébreu a fait de la violation des résolutions onusiennes sa spécialité, et il est à se demander pourquoi l’État hébreu a déclenché le lendemain de son adoption une vaste offensive terrestre dans le Sud-Liban.

La 1701 pèche par ses non-dits explicites
La résolution franco-américaine prône l’arrêt immédiat des hostilités, basée “en particulier sur l’arrêt immédiat de toutes les attaques du Hezbollah et de toutes les opérations militaires offensives d’Israël”. Elle appelle “le gouvernement du Liban et la Finul à déployer leurs forces ensemble à travers le sud du Liban” et le gouvernement d’Israël, “tandis que commence ce déploiement, à retirer parallèlement toutes ses forces du Liban-Sud”. Elle autorise une augmentation des effectifs de la Finul, qui compte 2 000 hommes, pour les faire passer à un maximum de 15 000 hommes et élargit son mandat qui comprend désormais, notamment “la surveillance du cessez-le-feu”, “l’accompagnement et le soutien des forces libanaises pendant leur déploiement dans le Sud, y compris le long de la Ligne bleue, tandis qu’Israël retire ses troupes du Liban”, et “la coordination de ce déploiement avec les gouvernements du Liban et d’Israël”. La résolution appelle également à la libération “inconditionnelle” des deux soldats israéliens dont l’enlèvement par le Hezbollah a été le prétexte avancé par Tel-Aviv pour déclencher son agression, le 12 juillet dernier. La résolution ne souffle cependant pas un mot sur la facture de l’agression israélienne : plus de 1 000 morts, dont le tiers sont des enfants et des vieux, un pays totalement rasé par les bombardements ininterrompus et des pilonnages à partir des côtes.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°17629 posté le 12/08/2006 à 21:56:31 par ahmed
Réponse au blog p1150
Salam aleykoum ma sœur,
J’ai peut être été trop expansif sûrement un zeste trop virulent mais tu m’as blesser et c’était un peu dur a avaler
Mais tes mots on enlever toute la rancoeur qui été rentrer dans mon cœur aussi je voudrais te faire savoir que je ne t’en veut plus et qu’au contraire j’admire la personne qui sait s’excuser
C’est sans aucune rancune que je te prie de croire que tu es pour moi une sœur en allah
Ma sœur je ne sais de quelle région tu es mais j’ai mis une liste de manifestation de plusieurs villes de France pour ma part je suis avec eux tout les samedi et je donne ce que je peu
Qu’allah te facilite dans ta vie ma sœur

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°17613 posté le 12/08/2006 à 16:34:25 par ahmed
Réponse au blog p1150
Salam aleykoum fati tu ne me connaît pas comment peut tu me traiter de lâche !
Les plus grand lâche sont les gouverneurs de tous les pays arabes eux qui non seulement ne font rien mais qui osent condamner l’action mener par nos frères chiites
Ouvre les yeux ma sœur et tu verra que non seulement on ne nous donne pas les moyens mais si tu fait la moindre action elle sera réprimer durement
Non je n’irai pas au Liban mais j’œuvre quand même pour le Liban de différente facon (manif, aide alimentaire et médicamenteuse et sur le site on m’entend aussi et pas pour dire a un frère qu’il est un lâche
Sur ce au revoir
Ps . que fait tu toi ?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°17606 posté le 12/08/2006 à 11:38:02 par ahmed
Réponse au blog p1150
Bonjour, la propagande contre les musulmans et les arabes coulent à flot, aprés on s'étonne que des citoyens européens d'origines arabes ou de confession musulmane malgré leurs diplômes et leurs motivations ont du mal à trouver leur juste place dans les sociétés ou ils vivent, ont du mal à faire entendre leurs voies, comme certains lobby. Les conséquences indirectes seront grave et préjudiciable, surtout pour les jeunes, plus de CV pour recherche d'emplois finiront à la poubelle.


On lit et on relit tout s’écrit à propos du «complot terroriste», à «dimension inimaginable» qui, semble-t-il, a provoqué une «panique mondiale» et l’on ne peut s’empêcher de constater qu’il vient très opportunément créer un écran médiatique au massacres contre les civils au Liban et en Palestine menés par Israël avec la complicité active de Londres et de Washington.

Si on n’a pas les moyens de douter de la véracité du «complot» annoncé par les services britanniques, n’oublions pas que dans un passé récent, ils ont également fait des annonces et des accusations aussi alarmistes qui se sont révélées fausses.

Des Algériens avaient été arrêtés au nord de Londres et ils ont été présentés comme des membres d’une «cellule terroriste» qui se préparaient à tuer des «milliers» de personnes avec des bombes chimiques au sarin. Cette grandiloquente affaire s’était dégonflée totalement devant la justice britannique.

Pour cette affaire où le réseau de jeunes britanniques d’origine pakistanaise était suivi depuis des mois, ce serait une subite décision de passage à l’acte qui a poussé les services britanniques à agir avec un sens remarquable de la dramatisation. L’opinion occidentale, et singulièrement britannique, qui commençait à dire franchement son écoeurement et son dégoût des assassinats de masse qui se déroulent au Liban, est la cible directe de cette monumentale orchestration.

Tony Blair, plus que jamais contesté dans sa fonction de «caniche de Bush», situation des plus humiliantes pour la Grande-Bretagne, a désormais son «complot terroriste» qui tombe à pic. On peut s’étonner qu’il soit parti en vacances alors que depuis des mois ses services pistaient une opération terroriste d’une «dimension inimaginable», mais apparemment les vacances, c’est sacré.

Mais peu importe qu’il soit à Londres ou non, désormais la grande orchestration de la peur va permettre de faire oublier que les trois quarts des Britanniques ne supportent pas sa politique.

Les dirigeants de «l’axe du bien» ont appris certains trucs: des bombes sur la tête des Libanais et des Palestiniens, cela déplaît, on agite et l’on exagère la menace terroriste que l’on sait si bien fabriquer.

Il ne restait plus à George W. Bush qu’à reprendre l’esprit de croisade et de nous donner le fin mot de l’histoire: la civilisation est en guerre contre les «fascistes musulmans». Et donc, les bombes made in Usa qu’Israël déverse sur les Libanais, c’est la civilisation qui se défend. Le message est limpide.

La ficelle est grosse, mais l’intense matraquage que subissent les opinions occidentales a toujours été rendu efficace quand il fonctionne sur le ressort de la peur. Et durant ce week-end, ils ont été servis.

Et on peut ajouter que «Al-Qaeda» sert toujours à merveille les intérêts des dirigeants de «l’axe du bien». Il y avait peut-être un projet terroriste -l’avenir le confirmera- mais il y a sûrement orchestration pour justifier les carnages dont M. Blair et Bush sont directement responsables au Moyen-Orient.

En ce sens, on est bien dans une manipulation destinée à affoler les citoyens occidentaux et à les convaincre que les guerres qu’ils livrent sont «justes». Mais au Liban, en Palestine et ailleurs, les opinions arabes savent où se trouve le fascisme et le voient en action. Rien ne fera écran, pas même de supposés attentats «inimaginables», aux corps des enfants mutilés et assassinés.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°17596 posté le 11/08/2006 à 23:20:28 par ahmed
Réponse au blog p1150
Salam aleykoum sœur fati
En réponse a ta question : oui allah peut le faire quand il veut et de la manière qu’il le veut ,il lui suffit de dire soit et sa volonté s’accomplit !!!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°17582 posté le 10/08/2006 à 02:08:54 par ahmed
Réponse au blog p1128
Depuis quelques temps un internaute bien connu de l’équipe du site usurpe
>mon pseudo qui je le rappelle est mon nom d’identité,
>Heureusement l’administrateur est un homme vigilant et as de suite vu qui
>est à l’origine des posts diffamatoire qu’il poste
>Je voudrais lui rappeler qu’il ne trompe que lui-même et lui demande de ne
>plus user de mon nom pour faire de la diffamation
>Je suis avec Kader le plus ancien du forum et mes posts ne seront jamais
>celle d’un sioniste convaincu
>Je demande a la direction d’être attentif et de bannir c’est odieux
>personnage qui n’as rien a faire sur ce site
monsuier ben fodil ce n'est pas correct du tout mais comme on dit chassez le naturel il reviens au galop

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°17435 posté le 03/08/2006 à 16:29:37 par ahmed
Réponse au blog p1150
Voici le lien pour boycotter les produits israéliens
Listes des produits : http://www.ism-france.org/news/article.php?id=3769&type=campagne&lesujet=Boycott

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°17393 posté le 02/08/2006 à 12:54:09 par ahmed
Réponse au blog p1150
Solidarité avec les peuples Palestinien et Libanais.
Liste des manifestations en France et en Europe :



Mercredi 2 août 2006 à 18h30 à Opéra
Arrêt immédiat des bombardements / Solidarité avec les peuples Palestinien et Libanais / Médiation internationale pour l’échange des prisonniers / Non à l’alignement de la France sur la politique américaine / Respect et application des droits nationaux du peuple Palestinien
Premiers signataires : Agir contre la guerre (ACG), Alliance for Freedom and Dignity (AFD), Les Alternatifs, Alternative citoyenne, Américains contre la guerre (AAW), Association France-Palestine-Solidarité (AFPS), Association pour l’enseignement et la formation des travailleurs immigrés et de leurs familles (AEFTI), Association des jumelages France-Palestine (AJFP), Associattion des Marocains en France (AMF), Association des travailleurs maghrébins en France (ATMF), Association des Tunisiens en France (ATF), Campagne civile internationale pour la protection du peuple palestinien (CCIPPP), Centre Malcolm X, Centre de recherches et d’initiatives de solidarité internationale (CEDETIM), Collectif des musulmans de France (CMF), Collectif Paix-Palestine-Israël de Saint-Denis, Collectif Faty Koumba (CFK), Comité pour le respect des libertés et des droits de l’Homme en Tunisie (CRLDHT), Coordination des groupes femmes “ Egalité ”, Droit-Solidarité, Fédération des Tunisiens pour une citoyenneté des deux rives (FTCR), Femmes en noir, Indigènes de la République, Liban-Palestine-Solidarité, Ligue communiste révolutionnaire (LCR), Ligue des droits de l’Homme (LDH), Mouvement de l’immigration et des banlieues (MIB), Mouvement contre le racisme et pour l’amitié entre les peuples (MRAP), Mouvement de la paix, Mouvement pour une alternative républicaine et sociale (MARS), Participation et spiritualité musulmanes (PSM), Parti communiste français (PCF), Parti communiste libanais (PCL), Parti communiste des ouvriers de France (PCOF), Fédération SUD-PTT, Union générale des étudiants de Palestine (GUPS-France), Union juive française pour la paix (UJFP), Union syndicale Solidaires, Union des travailleurs immigrés tunisiens (UTIT), les Verts. La Confédération générale du travail (CGT)a également appelé à participer à cette manifestation
au HAVRE
Manifestation vendredi 4 août 2006 -MANIFESTATION AU HAVRE CONTRE LES MASSACRES DE L’ARMEE ISRAELIENNE EN PALESTINE ET AU LIBAN VENDREDI 4 AOUT 17H00 DEVANT LE MONUMENT DE LA RESISTANCE
à MARSEILLE
Tous les jours à partir de 19h, jusqu’au dimanche 6 aôut 2006, Rassemblement au vieux port de Marseille
A l’appel de (premiers signataires) :
UDAF (Union démocratique arabe en France), Parti communiste libanais, RFPP (Rassemblement Franco-Palestinien pour la paix), UJFP (Union Juive française pour la Paix), Femmes en Noir, Vpaixmed, Ajial-France, LCR, PCF, Grandir à Gaza, Résister !, Ballon Rouge, Palestine 13, Alternatifs 13, MRAP, JC 13, Confluences, Témoignage chrétien, AMFP Aubagne, Région Provence/Partit Occitan, Attac Marseille...
à AUBENAS
Présence tous les samedis matin au marché d’Aubenas à partir de 10h30
à MONTELIMAR
TOUS LES VENDREDIS DU MOIS D’AOUT à 19 H 00 PARVIS DU TEMPLE ET DE LA MEDIATHEQUE
à LYON
Après le rassemblement spontané du dimanche 30 juillet et comme annoncé samedi matin devant l’Hôtel de Ville de Lyon, retrouvons-nous ce jeudi 3 août à 18h place des Terreaux.

à NANCY
partir du samedi 29 juillet, rassemblement de solidarité tous les samedis à 15 heures place Maginot à Nancy, à l’appel d’un collectif d’associations, dont l’AFPS.
à STRASBOURG
APPEL A SE RASSEMBLER PLACE KLEBER A STRASBOURG LES SAMEDI 5, 12, 19 et 26 août à 17 h
Rassemblement mardi 1er août 2006 - A l’appel des étudiants libanais de Strasbourg et en hommage aux victimes libanaises et palestiniennes il y aura une veillée avec bougies le : MARDI 1er AOUT A 19H PLACE KLEBER et à partir de 18h un rassemblement de soutien aux libanais et aux palestiniens au palais universitaire à Strasbourg.
à PERIGUEUX
Rendez-vous unitaire hebdomadaire à Périgueux les mercredis à 18 h devant "l’arbre de la liberté" (en face de la poste). La décision a été prise lors d’un rassemblement untaire le 26 juillet (plus de 60 participants
à ST-MALO
Rassemblement jeudi 3 août de 18h30 à 20h, Porte St-Vincent (AFPS St-Malo
à TOURS
Rassemblement - samedi 29 juillet 2006 - à 18h place Jean Jaurès le comité (comité Tourangeau France Palestine Solidarité)
Tous les mercredi du mois d’août à 18 heures place Jean Jaurès, auront lieu des rassemblements pour protester contre l’agression d’Israël sur la Palestine et le Liban, organisés par les étudiants franco-libanais, le Collectif Palestine 37 et le Comité tourangeau (AFPS, Saint-Pierre des Corps).
Rassemblements dans le reste de l’Europe
en Belgique
BRUXELLES
Rassemblements devant les bâtiments de l’UE , au Rond-Point Shuman de 12h30 à 14 h tous les jours de la semaine
en GRANDE-BRETAGNE
LONDRES
Le samedi 5 août à 12h00, Hyde Park (au Speaker’s corner) en direction du Parlement

0 Pour ; 0 Contre
Réponse de ahmed n°17262 désactivée par les votes des visiteurs.
Point de vue n°17166 posté le 30/07/2006 à 11:16:43 par ahmed
Réponse au blog p41
Vanessa,
Mais qu’est ce que tu racontes, comme d’habitude des conneries nauséabonde
Certain sur se site ne te connaisse pas, toi-même tu ne sais pas ce que tu es
Tu te souvient lorsque je t’avais parler de theodore herz tu ignorer qui c’était !
Mort de rire voici une personne qui se dit juive et sioniste et qui ignore qui as fondé cette merde
Jamais un musulman ne dira qu’il ignore le nom de son prophète saws
Mais pour Vanessa ce n’est pas une contradiction elle ignore qui est son gourou
Savez vous qu’elle prétend être marier avec un palestinien
Mort de rire !
Même la plus grande serpillière ne se marierai pas avec toi et tu le sais bien
Qui voudrais de toi (à part le veuf Harry qui se morfond dans sa cage)
Tu nous mets des liens de gens qui appelle à une guerre de religion et tu te crois intelligente et objective
Je voudrais savoir ton commentaire sur le lien que j’ai mis mais la tu t’abstiens ou comme a ton habitude tu vas dire que c’est bien fait pour eux n’est ce pas ?
Tu es vraiment pathétique !
Quelle culture as-tu ? (celle qui nous enseigne que boumedienne est le président tunisiens) harff ahhrff mort de rire
Je prie pour que quelqu’un t’enferme la où tu dois être
Tous tes écris respire la haine et le racisme
Certain ne te qualifie même plus d’être humain et je me joins a eux !!
Tu n’est rien Vanessa !!Heureusement que tu as trouver se site pour pouvoir exister et tu devrais nous dire merci grâce aux musulmans tu existe que ferai tu sans orientalement tu le sais bien c’est le néant !!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°17132 posté le 29/07/2006 à 18:14:34 par ahmed
Réponse au blog p41
salam mon frere le sarrazin :
je vous poste un lien pour que tu vois ce que font les israeliens et les juifs regarde et dit moi ce que tu en pense

http://arbs2day.com/files/lebanon.htm

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°17133 posté le 29/07/2006 à 18:14:34 par ahmed
Réponse au blog p41
j'ai oublier de preciser ame sensible s'abstenir les images sont tres dure avoir

http://arbs2day.com/files/lebanon.htm

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°17096 posté le 27/07/2006 à 01:03:12 par ahmed
Réponse au blog p1133
Depuis plus d’un mois nous vivons au rythme des tueries quotidiennes en Palestine et au Liban. J’ai souvenance que la Coupe du monde 1982 a été gâchée par l’invasion israélienne du Liban, les tueries de Sabra et Chatila suite à une entente des phalangistes et un certain général Sharon qui fut d’ailleurs condamné par la Cour suprême israélienne. Près de 25 ans plus tard, même scénario en pleine Coupe du monde, Israël prend prétexte de «récupérer le soldat Shalit pour envahir et démolir Ghaza faisant au passage des dizaines de morts». Le 12 juillet, Israël bombarde le Liban ; cette fois le prétexte est la récupération de 2 soldats qui se sont aventurés en territoire libanais. Depuis quinze jours au Liban, c’est l’horreur au quotidien. Israël démolit le Liban pierre par pierre, les ponts, les infrastructures, les usines. Bref, tout ce que le Liban a tenté de reconstruire depuis les accords de Taif il y a une quinzaine d’années. Devant le silence assourdissant de tous les laudateurs de Tsahal, les intellectuels de gauche si prompts à dégainer quand il s’agit de faire la chasse à l’arabe, il m’a semblé de mon devoir, toute proportion gardée, de faire appel à l’aide de Zola et de sa célèbre lettre « J’accuse » quand il a lancé ce cri contre l’injustice des hommes et l’antisémitisme rampant en France. Ce même antisémitisme qui a eu une brillante consécration avec le nazisme et Vichy. Ecoutons le:

«La vérité est en marche»

«Monsieur le Président, la vérité, je la dirai, car j’ai promis de la dire, si la justice, régulièrement saisie, ne la faisait pas, pleine et entière. Mon devoir est de parler, je ne veux pas être complice. Mes nuits seraient hantées par le spectre de l’innocent qui expie là-bas, dans la plus affreuse des tortures, un crime qu’il n’a pas commis. Et c’est à vous, monsieur le Président, que je la crierai, cette vérité, de toute la force de ma révolte d’honnête homme....Pendant ce temps, le malheureux s’arrachait la chair, hurlait son innocence. Et l’instruction a été faite ainsi, comme dans une chronique du quinzième siècle, au milieu du mystère, avec une complication d’expédients farouches...».(1)
Ce n’est pas, d’ailleurs, que je désespère le moins du monde du triomphe. Je le repère avec une certitude plus véhémente : la vérité est en marche, et rien ne l’arrêtera. Quand on enferme la vérité sous terre, elle s’y amasse, elle y prend une force telle d’explosion, que, le jour où elle éclate, elle fait tout sauter avec elle. J’accuse les bureaux de la guerre d’avoir mené dans la presse, particulièrement dans l’Éclair et dans L’Echo de Paris, une campagne abominable, pour égarer l’opinion et couvrir leur faute. Quant aux gens que j’accuse, je ne les connais pas, je ne les ai jamais vus, je n’ai contre eux ni rancune ni haine. Ils ne sont pour moi que des entités, des esprits de malfaisance sociale. Et l’acte que j’accomplis ici n’est qu’un moyen révolutionnaire pour hâter l’explosion de la vérité et de la justice. Je n’ai qu’une passion, celle de la lumière, au nom de l’humanité qui a tant souffert et qui a droit au bonheur. Ma protestation enflammée n’est que le cri de mon âme.(1)
Le monde de 2006 est, à bien des égards, une période marquée par un antisémitisme-Les Arabes sont aussi des sémites-. A bien des égards les conflits qui agitent le monde d’aujourd’hui sont les produits de l’intolérance, le refus de dignité, le mythe récurrent de la race supérieure. Au passage nous remarquons comment Zola dénonce la presse partisane. Un siècle plus tard ces accusations n’ont pas pris une ride. On diabolise dangereusement les autres sémites que sont les Arabes.
Ce cri du coeur qui a fait date dans l’histoire de France résume à lui seul, et toute proportion gardée, la similitude entre l’antisémitisme dont a souffert Dreyfus et l’antisémitisme dont souffrent depuis plus de 40 ans les Palestiniens et les Libanais. S’agissant de la similitude avec ce qui nous révolte actuellement, il faut revenir aux faits. En fait de quoi s’agit-il? Voilà un gouvernement sioniste théocratique quand cela l’arrange, se piquant d’être «démocrate»-que nous ne devons pas confondre, on ne le dira jamais assez, avec le peuple juif- qui a droit à l’existence, à la dignité, à la paix au même titre que le peuple palestinien ou libanais. On nous dit qu’Israël a le droit de se défendre, contre qui? contre des Libanais chiites qui défendent leur terre qui disposent de lance-pierres en face de l’armada israélienne qui dispose de bombes à laser, à fragmentation, à phosphore, qui dispose d’appareils qui arrivent à détruire tout un pays sous le seul prétexte de récupérer deux soldats enlevés par le Hezbollah -remarquons au passage que les médias mainstream mettent sur le même pied les pétards du Hezbollah et les drones d’Israël. De qui se moque-t-on! On détruit toute l’infrastructure d’un pays, on tue près de 400 personnes, on traumatise des milliers et on pousse à l’exode plus de 800.000 personnes ( ¼ de la population erre sur les routes).
Dès le départ, les Etats-Unis ont adoubé cette opération qui devait être limitée dans le temps. Seulement, elle ne s’est pas passée comme prévu, il se trouve que des patriotes- sans être une armée régulière- ont résisté, il existe encore des Arabes qui refusent de se mettre à plat ventre comme le suggère le vice-ministre israélien tentant de faire semer le trouble entre les Libanais pour aboutir à la solution américano-israélienne d’une partition confessionnelle du Liban sur le modèle de l’Irak. Pour ce faire, Israël exige que le Hezbollah soit désarmé conformément à la résolution 1559. Combien de dizaines de résolutions ont été bafouées par Israël? Souvenons-nous de la 242, souvenons-nous de l’arrêt de la Cour internationale contre le mur de séparation. En fait Israël fait ce qui lui plaît pour le plus grand malheur des peuples de la région, peuple juif compris. Quand une mère palestinienne perd son enfant, sa douleur est la même que celle d’une mère israélienne.
La fameuse résolution 1559 qui a permis de bouter la Syrie hors du Liban a été imposée par le rapprochement de la France et les Etats-Unis. Le prétexte est de désarmer le Hezbollah pour asseoir, nous dit-on, la souveraineté de l’armée libanaise. Emile Lahoud l’a bien dit à France 3 le 21 juillet: «Les militants du Hezbollah sont des patriotes libanais qui sont là pour défendre le pays». Le parti Hezbollah est né, on s’en souvient, après l’invasion du Liban en 1982. 25 ans après, le problème reste entier. La Palestine est toujours occupée, Israël ne veut pas restituer les fermes de Chaba’a, (territoire libanais), ni le Golan syrien.
La conférence du mercredi 26 juillet à Rome s’ouvre sur des incertitudes. Les Américains et les Israéliens exigent un accord avant le cessez-le-feu, contrairement aux autres participants, Libanais qui, eux, vivent le cauchemar. On remarquera au passage que les trois pays arabes, Egypte, Arabie Saoudite et Jordanie font preuve d’un silence religieux tout au plus, ils accusent le Hezbollah et le Hamas de provoquer Israël. Il est prévu nous dit-on une force d’interposition en territoire libanais pour sécuriser Israël en désarmant le Hezbollah et faire ainsi le sale boulot d’Israël par procuration.
Si le déploiement d’une force multinationale est effectivement à l’étude dans plusieurs capitales, on soulignera qu’il ne pourra probablement pas se faire à court terme. Les Etats-Unis maintiennent en effet leur volonté de laisser du temps à Israël pour «nettoyer» le Hezbollah. On estime donc, dans les états-majors, qu’un minimum de 10.000 hommes serait nécessaire pour arriver au résultat escompté. Le mandat de ces troupes devra être précis et clair et elles devront être en mesure de s’opposer par la force à toute tentative d’infiltration du Hezbollah mais aussi, comme l’a souligné le Président Jacques Chirac il y a quelques jours, de continuer à désarmer cette organisation «si nécessaire par des moyens coercitifs» pour appliquer la résolution 1559. On remarquera au passage la volte-face de la France qui considère «de facto» le Hezbollah «comme l’ennemi à abattre, rejoignant en cela la position israélienne qui impose à l’Europe de considérer le Hezbollah comme une organisation terroriste. En dépit de sa participation au gouvernement élu démocratiquement, le Hezbollah comme le Hamas en Palestine sont des organisations terroristes pour les Américains et les Israéliens. Pour s’être aligné de plus en plus sur la position dénuée d’équilibre, américaine et partant israélienne, l’influence de la France dans le Monde arabe dans ce cher Liban», et, pour reprendre l’expression du général de Gaulle, devient de plus en plus évanescente.

Echecs répétés

Par ailleurs, la plupart des tentatives de l’ONU ou de la communauté internationale de «restaurer la paix» par la force ou de la «maintenir» par les mêmes moyens se sont terminées, ces 25 dernières années, par de sanglants échecs et des tragédies pour les populations civiles, depuis le Liban, déjà, en 1982, jusqu’à la Bosnie en passant par la Somalie et le Rwanda. Georges Corm, ancien ministre libanais, politologue, avec sa lucidité coutumière, ne dit pas autre chose quand il dénonce la résolution 1559. Ecoutons le: «Les décideurs internationaux ont la mémoire courte. Face à l’immensité de l’agression israélienne sur le Liban, ils pensent pouvoir l’exploiter pour mettre en oeuvre par la force la fameuse résolution 1559 qui a rendu le Liban à son statut d’Etat-tampon où se règlent en toute impunité les tensions et conflits régionaux.»(2)
«En proposant la constitution d’une force multinationale à déployer au sud du Liban, la «communauté internationale» risque fort de rééditer les mêmes erreurs que celles qui ont présidé à la constitution de la Force multinationale d’interposition (FM), créée à l’initiative de François Mitterrand lors de l’invasion israélienne de l’été 1982. Cette force avait pour mission d’assurer l’évacuation des combattants palestiniens hors du Liban, qualifiés alors de «terroristes», et de protéger la population civile libanaise et palestinienne martyrisée par l’invasion brutale de la moitié du Liban. Comme aujourd’hui, où la totalité du Liban est prise en otage par l’armée israélienne, la moitié du pays le fut alors, au cours de l’été 1982, par cette même armée ; elle fut aussi, comme en cet été 2006, bombardée nuit et jour durant deux mois et demi par terre, par mer et par air, sans distinction entre objectifs militaires et civils ; l’eau et l’approvisionnement furent coupés aux habitants de Beyrouth encerclée. Yasser Arafat était l’objet de poursuites aériennes, tout comme l’est aujourd’hui le chef du Hezbollah. On peut se rappeler aussi qu’en juillet 1982 les dirigeants du G7 étaient alors somptueusement réunis au château de Versailles et trop occupés par leurs agapes pour daigner même regarder mourir des milliers de Libanais et de Palestiniens ensevelis sous les décombres de leurs habitations ou bombardés alors qu’ils tentaient de fuir l’enfer. Il n’y avait pas à l’époque de Hezbollah, mais Israël voulait éradiquer le «terrorisme» palestinien présent au Liban et imposer un gouvernement libanais à sa solde qui termine le travail d’éradication violente.
«La force d’interposition débarqua effectivement à Beyrouth, fit sortir Yasser Arafat et deux ou trois mille combattants palestiniens, s’assura de l’élection d’un président phalangiste (Bachir Gemayel) qui avait cautionné l’invasion israélienne, puis rembarqua. La suite fut un désastre : assassinat du président, entrée des troupes israéliennes à Beyrouth et massacres horribles de femmes et d’enfants palestiniens dans les camps de Sabra et Chatila. François Mitterand obtint alors le retour précipité de la FM au Liban: cette dernière assista sans broncher aux massacres du Chouf, encouragés par l’armée israélienne (10.000 victimes, 200.000 chrétiens chassés par la force de cette région). Le gouvernement américain, de son côté, encouragea le gouvernement phalangiste libanais à signer un traité inégal avec Israël, résultat? Des attentats spectaculaires contre les troupes américaines et françaises (450 morts) en octobre 1983 et une relance sanglante jusqu’en 1990 de la guerre entre milices libanaises».
Si, en revanche, l’existence du Hezbollah au Liban, comme celle du Hamas en Palestine, n’est pas une simple création machiavélique de l’axe Téhéran-Damas, mais le résultat des quarante ans d’occupation par Israël de la Cisjordanie, de Ghaza, de la Palestine et du Golan syrien, de vingt-deux ans d’occupation d’une large partie du sud du Liban par Israël (1978-2000) -en infraction à toute légalité internationale-, alors le traitement de la question libanaise doit être tout autre. Le Liban, en effet, ne se gouverne pas par la force ni par la loi de la majorité. Il est une démocratie consensuelle et fragile du fait justement du contexte régional si agité, mais aussi de son régime communautaire. Il faudrait aussi reconnaître la complexité des forces politiques en présence au Liban et ne pas présenter exclusivement le point de vue des factions sympathisantes de la politique américaine ou française et hostiles au Hezbollah. Ne serait-il pas temps d’ailleurs au Proche-Orient de tenter une autre voie que la politique de la canonnière, qui a si bien caractérisé le XIXe siècle colonial et qui renaît de ses cendres aujourd’hui de façon scandaleuse. Avec cette dernière phrase, tout est dit, Georges Corm nous incite à nous ressouvenir des politiques coloniales des accords de Sykes Picot qui ont vu le dépeçage de l’Empire ottoman. L’histoire se répète , Condoleeza Rice affirme, le 25 juillet à Ramallah, que le «Nouveau Proche Orient» accouche dans la douleur. Nous sommes d’accord avec elle en ce qui concerne la douleur.
Le moment est venu, à l’instar de Zola, d’affirmer haut et fort, au nom de la dignité, au nom de l’humanité, au nom du droit, au nom des religions une seule phrase: J’accuse ! J’accuse le monde occidental de poursuivre sa course folle vers l’abîme de l’injustice, de ne pas faire preuve de discernement devant ces génocides silencieux pour lesquels la conscience du monde se tait, pour lesquels les intellectuels se taisent. J’accuse les dirigeants arabes de ne pas être à la hauteur des espoirs placés en eux par leur peuple. J’accuse les Nations unies de vouloir laisser faire, sous prétexte de politique politicienne et d’ambition personnelle de son secrétaire général de laisser s’éteindre des civilisations.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°16753 posté le 14/07/2006 à 03:05:18 par ahmed
Réponse au blog p1149
Quoi que l’on puisse penser monsieur zinedinne zidane est devenue une légende au même titre que pele , cruif ou maradonna
Je suis un éducateur et je vous demande de regarder les enfants ceux qui se souviendrons de cet homme et qui s’identifie a lui
Il as très bien fait de s’excuser auprès des enfants, comme il as très bien fait de ne pas le regretter c’est cela avoir de l’honneur et être un grand homme

Je voudrais quand même répondre a Vanessa l’entraîneur de l’Espagne était l’adjoint d’arsene wenger qui lui-même est entraîneur de l’équipe d’arsenal
Et c’est par ses mots lors d’un entraînement ou il s’adresse a Reyes (jouer d’arsenal et de l’équipe d’Espagne)en lui disant qu’il ne devait pas se laisser faire ^par un nègre alors qu’il était en lutte avec le jouer français Thierry henry

Maintenant et la c’est flagrant c’est que pendant cette coupe du monde les joueurs ont été impliquer contre le racisme mais on peu s’apercevoir que ce n’est qu’une façade ,de la poudre au yeux et rien d’autre

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°14132 posté le 21/03/2006 à 21:29:03 par ahmed
Réponse au blog p48
Alors que ce qu'il est convenu d'appeler l'opinion publique découvre avec les émeutes de banlieue l'ampleur du sentiment d'exclusion d'une grande partie de la population issue de l'immigration et de sa colère, la lutte contre la discrimination dans le logement s'organise peu à peu sur le plan institutionnel, avec la mise en place de la Haute autorité de lutte contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE), mais aussi et de façon plus spectaculaire sur le plan judiciaire, avec une rafale de condamnations d'agents immobiliers, administrateurs de biens, et propriétaires, ou sur le plan médiatique avec l'affaire du manuel de procédures internes de Foncia, n°1 de l'administration de biens en France, révélée par le Canard Enchaîné...
Actions judiciaires : agents immobiliers et administrateurs de biens en première ligne

Longtemps non poursuivie et pourtant de toute évidence omniprésente, la discrimination à la location a brusquement fait irruption dans les tribunaux correctionnels à partir de 2003-2004, après que des associations comme SOS Racisme ait entrepris des opérations de "testing" : elles consistent à "piéger" l'agent immobilier ou le propriétaire en lui envoyant coup sur coup des candidats visiblement issus de l'immigration mais aux ressources respectant largement les critères et qui se font pourtant refouler, puis des candidats sans signes distinctifs, aux ressources suffisantes mais plus justes, acceptés cette fois sans sourciller...

Résultat : 3.000 euros d'amende et des dommages et intérêts pour un propriétaire d'immeuble et une directrice d'agence immobilière à Toulouse, poursuivie quant à elle pour avoir au cours d’une conversation téléphonique enregistrée à son insu, déclaré "ne pas pouvoir louer à des gens de couleur" (2)

Autre affaire également à Toulouse : la gérante d'une autre agence immobilière toulousaine, dénoncée par une ancienne salariée, a été condamnée le 3 août 2005 à huit mois de prison avec sursis et 10.000 euros de dommages et intérêts pour avoir systématiquement tenu compte des desiderata de ses clients en portant des mentions "P.E." (pas d’étrangers) sur les fiches de location correspondantes et ne pas avoir soumis des offres de logement pendant des années à des candidats d'origine principalement maghrébine et d'Afrique noire.

Lors du procès, elle aurait reconnu avoir eu "l'idée de ce fonctionnement", mais elle avait affirmé avoir ainsi "rendu service" à des clients étrangers qui lui demandaient eux-mêmes de "faire le tri" dès le départ, pour ne pas se rendre à des visites de logements vouées à l'échec et perdre du temps... SOS Racisme, partie civile, entendait selon l'AFP poursuivre son combat sur cette affaire, et remonter aux 250 propriétaires qui ont demandé à voir leur offre de location marquée "P.E."...

Paris n'est pas en reste : cette fois c’est une employée d’une agence immobilière parisienne, relaxée en première instance, qui est condamnée en appel à une amende de 2.000 euros pour avoir refusé de louer un appartement à un chauffeur de taxi ivoirien, sous prétexte que le propriétaire ne voulait pas "louer aux gens de couleur" (3)...

La Cour d’appel s’est fondée sur le fait que la candidature du plaignant avait été "écartée a priori" sans avoir été "ni présentée au propriétaire ni même prise en compte" par l'agence, et que celui-ci "n'a été à aucun moment invité à justifier ses revenus"...

Par ailleurs, un jugement du tribunal correctionnel de Meaux a même condamné un agent immobilier à une amende de 1.500 euros pour avoir subordonné la location à l'exigence de la fourniture d'une caution de nationalité française par le candidat locataire de nationalité étrangère (4)

Par contre, deux employés d'une agence immobilière du 15e arrondissement de la capitale, accusés d'avoir refusé la location, en janvier 2001, d'un appartement à une personne d'origine africaine ont été finalement relaxés pour manque de preuves. Ce n’est cependant que partie remise, SOS Racisme, partie civile, ayant annoncé son intention de faire appel...

Notons aussi les poursuites contre la gérante d'un immeuble parisien qui avait refusé de louer un de ses appartements situé au 6ème étage à une avocate handicapée, au motif que le nombre d'étages était trop important pour une personne à la mobilité réduite, en cas de panne d'ascenseur ! Choquée par ce refus, la candidate locataire a porté plainte pour "discrimination à la fourniture d'un logement à raison d'un handicap". Devant la 17ème chambre du tribunal correctionnel de Paris, la gérante a expliqué que, si elle avait accepté, elle aurait "agi comme Ponce Pilate et [se serait] sentie responsable de non-assistance à personne en danger". Tel n’a pas été l’avis du tribunal (5), qui l'a condamnée une à une amende de 1.500 euros, dont 1.000 euros avec sursis, lui reprochant de "vouloir faire le bonheur de la partie civile malgré elle"...

Sans compter quatre mois de prison avec sursis et 10.000 euros d'amende infligés par le tribunal correctionnel de Grenoble, le 15 septembre 2004, à une propriétaire qui ne voulait pas vendre "à un arabe", dénoncée cette fois par un agent immobilier (ô tempora, ô mores...) !


Le n°1 de l'administration de biens épinglé

A côté, le péché pourrait paraître véniel : il a pourtant valu au groupe Foncia (260 agences, 166.000 logements locatifs gérés et 40.500 locations par an) une plainte de SOS Racisme et la "une" de la presse dans la foulée du Canard Enchaîné qui lui a consacré une demi-page sous le titre : "la préférence nationale fait toit chez Foncia" (6)...

L'hebdomadaire satirique paraissant le mercredi s'est visiblement procuré un manuel interne de procédures destiné aux agents de l'entreprise chargés des locations, dont un chapitre intitulé "la sélection du locataire" suggère un "profil" idéal du candidat et la possibilité d'effectuer une "sélection qualitative" : celle-ci est censée faire appel à la présentation, notamment vestimentaire, et au comportement du candidat, reflétant "une bonne éducation et droiture d'esprit", mais aussi à sa "nationalité" !

Et le manuel de préciser selon l'hebdomadaire qu' "en faisant abstraction de toute notion de ségrégation raciale ou confessionnelle à l'égard de quelque nationalité que ce soit, l'expérience [...] conduit à privilégier les dossiers des candidats français ayant leurs attaches professionnelles et familiales sur le territoire", évitant "les nombreux problèmes" liés "au mode de vie, de coutumes ou d'usages incompatibles avec la bonne harmonie de l'immeuble"...

Selon le groupe Foncia, embarrassé, le manuel date de 1990, et si l'on mesure ainsi le chemin parcouru dans les mentalités du grand public, celui-ci est probablement moins long dans celle de ses clients, les propriétaires des logements loués, que toute cette publicité rassurera probablement : certes, le manuel sera promptement retiré si ce n'est déjà fait, mais les agents de location auront été à bonne école, qui en l'occurrence est celle, il ne faut pas se leurrer, d'une bonne partie de la profession et des bailleurs privés. En tous cas, les affaires passées en justice le laissent malheureusement penser...

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°14129 posté le 21/03/2006 à 21:05:20 par ahmed
Réponse au blog p48
Lors de l'embauche. Le taux de chômage des jeunes diplômés issus de l'immigration est trois fois plus élevé que celui de la moyenne nationale. "Paradoxalement, plus on a de diplômes plus le risque de se voir refuser à un emploi qualifié est élevé, indique SOS Racisme (...) C'est à partir du niveau bac +2 que la discrimination est la plus importante ". Cette réalité, qu'elle touche le domaine de l'emploi ou les stages en entreprise, est quotidienne et reconnue. "Je suis le seul de ma promo, alors que j'en suis sorti major, à être toujours à la recherche d'un emploi " s'étonne ce jeune Supélec d'origine d'Afrique de l'Ouest. Certains recruteurs n'hésitent pas à procéder à un "tri" à partir du nom ou de la photo figurant sur un CV. D'autres prétextent que tel poste est déjà attribué, ou posent de nouvelles exigences exagérées (qualification, horaires...). "Malgré mon niveau d'études élevé, ce n'est qu'en réussissant à décrocher des rendez-vous par mon réseau que j'ai réussi à trouver un poste. Mon CV seul, du fait de mon nom, n'a donné pratiquement aucun retour", témoigne Peng Han Cheung, conseiller en gestion de risques financiers, récemment embauché.

Le plafond de verre. Mais la discrimination ne cesse pas nécessairement après l'embauche d'une personne d'origine étrangère. Elle peut prend différentes formes au sein de l'entreprise. Les tâches peuvent être "ethnicisées" : au même niveau de diplôme, certains occupent des postes moins qualifiés (et donc moins rémunérés) que les jeunes d'origine française. Une personne d'origine étrangère ne bénéficiera pas des mêmes augmentations de salaire que ses collègues effectuant le même travail et sera systématiquement écartée de toute promotion dans l'entreprise. Ainsi, ce Togolais, formateur depuis huit ans dans la même entreprise, qui s'est vu "souffler" le poste de DRH par un "cadre blanc" externe. Sa direction prétend que son origine n'a rien à voir avec cette nomination."On m'a rétorqué que là n'était pas la question, que je n'y étais pas du tout... sans pouvoir m'opposer d'arguments valables " témoigne ce formateur. Un cas typique du fameux plafond de verre.

Le cas des jeunes femmes diplômées. Les femmes issues des minorités ethniques rencontrent " une double discrimination de par leur origine et (...) parce qu'elles sont femmes ". C'est ce qui ressort d'une enquête réalisée en 2000 par l'AFIJ (Association pour Faciliter l'Insertion professionnelle des Jeunes diplômés) auprès de 1341 jeunes dont la formation va de Bac+1 au doctorat. Alors que plus de la moitié des hommes et 45% des "autres " femmes décrochent un CDI, les jeunes diplômées d'origine étrangère l'obtiennent à 30%. Elles sont plus nombreuses à avoir un CDD et de courte durée, de 4 à 5 mois, et à accepter des contrats type CES, CIE... ou en alternance. Elles déclarent aussi ne pas avoir un poste en adéquation avec leur dernier diplôme ou projet. Quant à celles qui ont un niveau d'étude supérieur au bac+3, aucune n'a obtenu un poste au statut de cadre. Seulement 20% ont obtenu un poste à responsabilité contre 62% pour les autres femmes et 74% pour les hommes. On peut aussi noter que ce sont les jeunes femmes d'origine asiatique qui s'insèrent le mieux sur le marché du travail (79% ont un emploi) contrairement aux femmes originaires des Dom-Tom (42%), d'Afrique (50%) et du Maghreb (52%).

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°14128 posté le 21/03/2006 à 20:55:36 par ahmed
Réponse au blog p48
La vaste majorité des victimes de violences policières sont étrangères ou leur nom ou leur apparence physique laissent penser qu'elles le sont, selon un rapport présenté vendredi par la commission nationale Citoyens Justice Police.

Cet organe regroupe la Ligue des droits de l'homme (LDH), le Mouvement contre le racisme et pour l'amitié entre les peuples (MRAP), le Syndicat des avocats de France (SAF) et le Syndicat de la magistrature (SM).

Entre juillet 2002 et juin 2004, la commission Citoyens Justice Police a reçu près de 200 courriers postaux et électroniques. Cinquante dossiers de violences illégitimes de la part de fonctionnaires de police ont été "travaillés au fond", selon le rapport d'activité.

"Dans 60% des cas, les victimes sont des ressortissants étrangers", principalement en situation régulière, relève l'étude. "Dans les 40% restants, les victimes sont de nationalité française mais, à quelques exceptions près, leur nom ou leur apparence physique peut laisser penser qu'elles sont d'origine étrangère".

D'après la commission, les victimes sont issues de catégories socioprofessionnelles très diverses mais ce sont en majorité des hommes (78%). Et ce sont essentiellement de jeunes adultes puisque la moyenne d'âge s'élève à 31 ans.

La plupart des auteurs présumés des violences sont des fonctionnaires de la police nationale en tenue ne faisant pas partie d'unités spéciales. Dans plus de la moitié des cas, les faits ont lieu la nuit.

"Les opérations de police propices aux dérapages conduisant à des actes de violence sont majoritairement les contrôles d'identité", précise Citoyens Justice Police.

La commission demande aux magistrats de "jouer pleinement leur rôle" en matière de "surveillance et de contrôle de l'action policière". En outre, "l'autorité politique doit s'interroger sur la culture du résultat imposée aux services de police, qui a pour effet une augmentation importante du nombre de procédures d'outrages et de rébellion, en l'absence de toute autre infraction".

"Les fonctionnaires de police ou de gendarmerie doivent également bénéficier d'un encadrement sur le terrain, contrairement à la tendance actuelle qui consiste à placer les agents les plus inexpérimentés sur les quartiers difficiles, notamment la nuit", préconise encore le rapport.

Enfin, "le législateur doit remettre en cause la légalité des contrôles d'identité effectués à titre préventif dont la multiplication engendre davantage de trouble à l'ordre public qu'elle n'en assure le maintien". Il doit aussi assurer "la possibilité pour les citoyens (...) d'exercer un recours dès lors que leurs droits auraient été violés par un membre des forces de l'ordre".


--------------------------------------------------------------------------------

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°14127 posté le 21/03/2006 à 20:18:07 par ahmed
Réponse au blog p48
La tonalité de récents faits divers a incité le ministre de la Justice à réunir les procureurs généraux, vendredi, pour faire le point sur la lutte contre le racisme et l'antisémitisme. La gamme des infractions et des profils est très large : négationniste, patron qui discrimine à l'embauche, supporter qui hurle des insultes au stade, blogeur ou taggeur haineux, tueur qui choisit sa cible en fonction de la couleur de peau... Ce qui incite à manier les statistiques avec prudence.

Sur le même sujet
Pari du dialogue dans la capitale
L'an dernier, la chancellerie a mis au point un outil qui permet de recenser le nombre d'affaires de cette nature, dénoncées dans les parquets de France et de Navarre. Sur les 3 683 plaintes répertoriées (80 % pour racisme ; 20 % pour motifs religieux), un peu plus de 400 ont débouché sur des poursuites. Le reste est en cours de traitement, classé sans suite (232), ou fait l'objet d'alternatives aux poursuites (320 réglées par des médiations, rappel à la loi ou mesures de réparation). Pascal Clément souligne que le nombre de condamnations n'a cessé de croître ces dernières années, preuve que les infractions sont mieux poursuivies, selon lui. Elles sont passées de 178 en l'an 2000 à 434 l'an dernier.

Les condamnations les plus nombreuses relèvent de la rubrique «injure publique envers un particulier en raison de sa race, de sa religion ou de son origine par parole, image, écrit, moyen de communication audiovisuelle ou électronique» : 118 condamnations en 1998, 231 en 2004. Logiquement : dans ces cas-là, l'infraction est évidente et l'auteur facile à identifier. Même si les choses peuvent se corser quand le raciste ou l'antisémite se réfugie sur l'Internet, via un hébergeur situé à l'étranger. Pour ces infractions, les juges prononcent parfois des peines de prison (35 en 2004, dont 31 avec sursis et 5 peines fermes).

L'action d'associations comme SOS Racisme se lit dans les statistiques. Leurs campagnes de testing à l'entrée des boîtes de nuit, restaurants ou auprès d'agences immobilières ont contribué à accroître le nombre de condamnations pour «discrimination dans l'offre ou la fourniture d'un bien ou d'un service» en raison de la race, de l'ethnie ou de la nationalité. Même si elles restent peu nombreuses, elles ont culminé en 2002 (22 condamnations) pour refluer ensuite (13 en 2004). Ces affaires médiatisées ont poussé les commerçants à changer d'état d'esprit, sans doute avec l'aide de leur fédération professionnelle. Ou à se montrer plus habiles. Pour ce type d'infractions, les juges prononcent des peines d'amendes qui s'élèvent en moyenne à 1 500 euros.

Encore plus rares, les condamnations pour discriminations à l'embauche en raison de l'appartenance à une ethnie, une race ou une religion : une seule condamnation en 2004 (sanction : 1 500 euros d'amende). Pourtant très lourdes de conséquences, ces infractions sont difficiles à prouver, donc à poursuivre. D'où la réflexion autour des CV anonymes.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°14124 posté le 21/03/2006 à 19:38:25 par ahmed
Réponse au blog p48
Donc si je te suis avant les émeutes il n’y avait pas de racisme !
Pourtant bien avant que ces enfants soient nés, il y avait des ratonnades
Souvient toi de la manifestation pacifique ou l’état français a donner l’ordre de casser du bougnoule
Tu as raison les entreprise embauches les immigres, c’est pour cela que sarko veut instituer la discrimination positive
C’est pour cela qu’ils ont inventé le CV anonyme
Tu as raison tout vas pour le mieux et les émeutes n’était pas pour exprimer un désespoir et un mal vivre
Tu as raison quelqu’un qui est nés français depuis 3generation est toujours vu comme un immigres
Franchement quand je te lis je me demande si tu est vraiment un arabe

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°14113 posté le 21/03/2006 à 17:25:23 par ahmed
Réponse au blog p48
Un Français sur trois s'avoue raciste, selon un sondage
Bron: Belga

21/3/2006 10:41



PARIS 21/03 (BELGA/AG) = Un Français sur trois se dit raciste, selon un sondage publié par la Commission nationale consultative des droits de l'Homme (CNCDH) qui a remis mardi son rapport annuel au Premier ministre Dominique de Villepin. Selon ce sondage réalisé en novembre dernier, une personne interrogée sur trois répond qu'elle dirait d'elle-même qu'elle est raciste, une "augmentation inquiétante" de huit points par rapport à 2004 (25,1 pc), a indiqué la CNCDH. 40 pc des personnes interrogées se défendent de toute attitude raciste, ce qui représente un recul de 8 points par rapport à l'année précédente, indique la Commission. Toutefois, selon des chiffres publiés en janvier par le ministère de l'Intérieur, l'année 2005 a été marquée par une diminution globale des actes racistes (-38 pc) avec 974 actions et menaces racistes, xénophobes et antisémites contre 1574 en 2004. Mais depuis 1993, a souligné la CNCDH, "on est dans une tendance en forte augmentation" puisque le nombre de violences et menaces racistes et antisémites sont globalement passées d'environ 200 annuellement à un millier aujourd'hui". (NLE)

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°14093 posté le 20/03/2006 à 21:52:11 par ahmed
Réponse au blog p856
Les Marines auraient tué
15 civils par vengeance

NOUVELOBS.COM | 20.03.06 |

Selon Time, des Marines américains auraient tué quinze civils irakiens par vengeance fin 2005.

Deux Marines américains dans une zone de combats située au sud de Bagdad (AP)

L 'hebdomadaire Time révèle lundi 20 mars que des Marines américains auraient tué 15 civils irakiens, dont sept femmes et trois enfants, dans leurs maisons, le 19 novembre 2005 à Haditha. L'hebdomadaire se base sur le témoignage d'une fillette de neuf ans qui a perdu sept membres de sa famille.
D'après des associations de défense des droits de l'homme, si ces accusations se vérifient, il pourrait s'agir du pire massacre délibéré de civils irakiens perpétrés par des militaires américains depuis le début de la guerre en Irak il y a trois ans, écrit Time.
L'armée américaine a ouvert une enquête sur ces événements pour déterminer si ses troupes ont usé de la force de façon appropriée, après l'explosion d'un engin explosif au passage de leur convoi à Haditha, le matin du 19 novembre, ont indiqué jeudi dernier des responsables de la Défense à l'Associated Press.


Les civils seraient morts sous les balles des Marines

Des responsables militaires en Irak ont effectué une enquête préliminaire sur cet incident qui a fait 23 morts, dont 15 sont considérés comme des civils par l'armée américaine et huit autres comme des combattants ennemis.

La bombe qui a explosé au passage du convoi américain à Haditha a causé la mort d'un Marine âgé de 20 ans. Dans une première version, l'armée affirmait que les civils irakiens avaient eux aussi été victime de cet engin explosif. Mais l'enquête préliminaire a déterminé qu'ils étaient en fait morts sous les balles des Marines, rapporte Time. Des témoignages recueillis sur place pendant dix semaines par le magazine américain Time laissent craindre des représailles sanglantes de la part des militaires qui venaient de perdre l'un des leurs.

Les adultes ont protégé les enfants de leur corps

Après l'explosion, les Marines se sont dirigés vers une maison d'où ils disent avoir vu venir des tirs. Eman Waleed, fillette de neuf ans, qui se trouvait dans le salon et a raconté le raid aux journalistes, a entendu des coups de feu dans la chambre de son père puis elle a vu les militaires abattre son grand-père et sa grand-mère. Les autres adultes ont été tués par balles en protégeant de leurs corps Eman et son petit frère Abdul Rahman, huit ans. Les deux enfants, seuls rescapés de la famille, ont été blessés.
Les Marines affirment que lorsqu'ils se trouvaient dans la maison des Waleed, ils ont entendu le son d'un Kalachnikov que l'on chargeait et ont cru être pris en embuscade, ajoute Time. Pensant essuyer des tirs provenant d'une autre maison, les militaires américains ont jeté une grenade et ont ouvert le feu, tuant les huit occupants -des civils.

La question de la légitime défense en suspens

Les soldats ont inspecté d'autres habitations d'Haditha. Dans l'une d'elles, ils ont vu un homme armé d'un Kalachnikov et un autre qui semblait vouloir saisir une arme. Ils ont abattu ces deux hommes. Ils n'expliquent pas comment sont morts deux autres hommes, décédés dans cette maison. Ces quatre hommes font partie des personnes considérées comme "combattants ennemis", au côté de quatre jeunes abattus près du site de l'explosion. L'armée américaine a classé comme victimes civiles les 15 personnes -dont sept femmes et trois enfants- tuées dans les deux premières maisons. Le NCIS (Navy Criminal Investigative Service) devra déterminer si les Marines les ont tués en légitime défense ou se sont rendus coupables d'homicides par négligence, ajoute l'hebdomadaire. (AP)
__________________

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°13848 posté le 13/03/2006 à 21:33:18 par ahmed
Réponse au blog p259
fodil stp clique sur le blog n°1022 coupe d'afrique des nations 2006
puis tu clique sue le point d'interrogation et tu nous rend compte si tu veut

0 Pour ; 1 Contre
Point de vue n°13790 posté le 10/03/2006 à 14:23:40 par ahmed
Réponse au blog p543
laisse tomber chere haby
depuis quand vanessa comprend parle et commente l'arabe!!!!
comme a sont habitude elle dit ce qui l'arrange et oublie d'etre un tans soit peu credible

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°13611 posté le 01/03/2006 à 12:48:10 par ahmed
Réponse au blog p97
Vraiment je lit n’importe quoi !!
Imaginons que tu trouves un homme qui accepte cette situation, vous vous voyait pourquoi ?
Pour l’éducation des enfants ?
Pour les besoins du ménage ?
Payera t’il le loyer avec toi ?
Feras t’il les courses pour tes enfants ?
Lorsque tu seras malade il viendra prendre les enfants chez lui ?
Le devoir d’un homme musulman est de subvenir au besoin du ménage même si la femme st riche
Arrêtons cette hypocrisie et soit toi-même réaliste
Tu désires un homme pourquoi ?
Et en plus tu ne veut pas être juger
Je sait que ta situation n’est pas facile mais allah sait ce qu’il te réserve, soit patiente
Tes enfants mange a leurs faim ils sont habiller convenablement, ils ont leurs maison, ils vont a l’école ils ne sont pas seul, dit toi que l’essentiel il l’ont !
Le reste c’est du superflu et si allah le veut tu auras ta récompense
J’ai l’occasion de voir des musulmans qui sont dans une situation pire que la tienne et qui s’accroche
Ma sœur oublie ces pensée qui ne t’apporteront que des problèmes, qui risquent de faire plus de mal que de bien

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°13580 posté le 28/02/2006 à 00:43:07 par ahmed
Réponse au blog p982
je te rejoint tout a fait ma soeur ceux qui ont agit de cette maniere ne merite meme pas le nom d'etre humain je suis degoute qu'ils existe des gens capable d'autant de cruauté et ma pensee vas a la mere de ce pauvre garcon
nous devon condamné ce types de violence gratuite
je te rejoins aussi pour que l'on arrete de faire l'amalgame avec l'islam qui n'as rien a faire dans cette sordide affaire les medias ne sont pas etrangers a cette exploitation
j'ai répondu personnelement dans des forum tf1 et d'autres et bizarrement aucune de mes sujets n'est passer
il y a eu une autres histoires qui est passer pratiquement inapercu
celle de se gendarme que la populaces a laisse mourir il est mort en se faisant traiter de sale blanc
il faut dire halte au racisme quel qui soit

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°13475 posté le 24/02/2006 à 16:15:27 par ahmed
Réponse au blog p48
tu sait Benoit le sujet c'est le racisme en France et l'affaire du voile n'est qu'une excuse sait tu que les personne qui porte le voile était certainement celle qui poser le moins de probleme a l'ecole dans leurs comportement et dans l'assuidite au cours
sait tu que cette loi a ete vote pour environ 200 personne et je suis large
quand on dit que la france est de plus en plus raciste on dit une chose avere il est evident que tous les francais ne le sont pas mais cela devient de plus en plus inquietant
lorsque tu vois que les jeunes ne de parents qui eu meme sont ne de parent francais et que ces jeunes sont toujours appelle immigres tu trouve cela comment?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°13318 posté le 20/02/2006 à 22:56:03 par ahmed
Réponse au blog p877
La secrétaire d’Etat américaine Condoleezza Rice commencera lundi 20 février un voyage de 5 jours au Moyen-Orient, afin de s’assurer que les pays arabes ne fournissent pas d’aide à l’Autorité palestinienne dirigée par le Hamas. Elle essaiera également de renforcer le front international contre le Hamas.
Les Etats-Unis ont déjà décidé de ne pas donner directement de fond au gouvernement du Hamas, et de réviser les programmes d’aide existants. Les Américains vont maintenant plus loin en fermant les différentes voies par lesquelles le Hamas pourrait recevoir de l’argent de l’étranger.

Le département d’Etat américain a annoncé vendredi 17 février que les Etats-Unis avaient demandé à l’Autorité palestinienne de lui rendre les 50 millions de dollars reçus l’année dernière, pour financer des infrastructures à Gaza après le désengagement.

Selon le porte parole du département d’Etat Sean Mc Cormack, l’Autorité a accepté de restituer l’argent. "Soucieux que ces fonds n’aillent pas remplir les coffres d’un futur gouvernement palestinien, nous leur avons demandé de nous les retourner. Les Palestiniens ont accepté" a-t-il dit.

Les Américains empêchent tous leurs fonds d’arriver à l’Autorité. De plus, ils intensifient leurs efforts pour s’assurer que d’autres pays ne financent pas l’Autorité à leur place. La pression exercée par les Etats-Unis afin de bloquer toute subvention à l’Autorité palestinienne n’inclut pas les projets d’aide humanitaires.

Ces derniers mois, les Américains ont poussé les pays arabes à soutenir le gouvernement de Mahmoud Abbas. A présent, ils demandent à ces mêmes pays d’arrêter la prise en charge de tout projet non humanitaire.
Les Etats-Unis sont conscients des conséquences : la suspension des aides conduira l’Autorité palestinienne à ne pas pouvoir payer les salaires de ses fonctionnaires. Mais ces mesures sont indispensables pour faire pression sur le Hamas.

"Les Palestiniens ont besoin d’1.9 milliard de dollars par an pour vivre", a dit Condoleezza Rice vendredi 17 février. "Il serait intéressant de voir si ces fonds peuvent être fournis par des Etats non engagés dans le processus de paix".

Au cours de ses rencontres en Arabie Saoudite, dans les Emirats arabes unis et en Egypte, Rice insistera sur le fait que les pays arabes devraient se joindre aux efforts de la communauté internationale pour stopper toute subvention à l’Autorité jusqu’à ce que le Hamas reconnaisse Israël et renonce à la violence.

"J’espère que tout Etat qui envisagera de financer un gouvernement Hamas réfléchira aux conséquences que cela aura au Moyen-Orient", a déclaré Rice à un groupe de journalistes arabes à Washington vendredi 17 février.

Rice soulignera également qu’une fois que le gouvernement aura été formé par le Hamas, tout virement de fonds direct à l’Autorité palestinienne sera vu comme une rupture de la guerre contre le financement du terrorisme. Initiée par les Etats-Unis, elle avait pour but de couper les versements à al-Qaïda.

L’Iran n’adhérant pas à ces règles globales reste un problème majeur. Vendredi 17 février, Rice a prévenu l’Iran de ne pas entrer en conflit avec la communauté internationale à propos des Palestiniens.

En même temps qu’ils se consacrent à stopper les versements de fond à l’Autorité palestinienne, les Etats-Unis appellent différents pays à limiter leur liens avec le Hamas et à utiliser les rencontres afin de pousser le Hamas à devenir un partenaire légitime. Les Etats-Unis ne sont pas parvenus à isoler le Hamas puisque la Russie, la Turquie et les pays arabes ont invité le Hamas.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°13281 posté le 19/02/2006 à 23:03:41 par ahmed
Réponse au blog p877
C’EST D’ABORD AMNESTY INTERNATIONAL qui, en Mai 2005, avait parlé, à propos de Guantanamo de "Goulag de notre époque". Puis, quelques mois plus tard, c’est le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) qui dénonçait le fait que les militaires américains chargés de l'interrogatoire des terroristes présumés détenus à Guantanamo auraient utilisé, sous contrôle médical, des techniques "équivalentes à la torture" dans le but d'en obtenir des renseignements. Hier c’est l’ONU qui a demandé la fermeture du camp, le transfert aux Etats-Unis des prisonniers qui devraient être soit jugés, soit libérés. Selon le rapport, "les conditions générales de détention" à Guantanamo "équivalent à un traitement inhumain" des prisonniers. Dans certains cas, les traitements infligés aux détenus "s'apparentent" à des tortures. C’est que depuis le 11 septembre, aux yeux de l’administration américaine, la lutte contre le terrorisme rend obsolètes les protections juridiques assurées aux prisonniers de guerre par les conventions de Genève, une formule employée par George Bush lui-même dans un mémorandum confidentiel révélé par le magazine Newsweek.



Après la guerre d’Afghanistan, la base américaine de Guantanamo a ainsi été aménagée en une prison spéciale, en une zone de non droit, à l’abri des regards, où les détenus ne disposent d’aucun statut, ni celui de prisonniers de guerre ni celui de détenus de droit commun. " Ici, on n’a pas le droit d’avoir des droits ", écrivait à sa famille lyonnaise un des sept prisonniers français, entre temps transférés dans notre pays. Pour l’administration américaine, les accusations de l’ONU ne seraient qu’un " réchauffé d’allégations " de prisonniers, les inspecteurs étant accusés de n'avoir pas accepté de venir se rendre compte sur place, alors qu’en fait ils avaient renoncé à cette une mission, les Etats-Unis leur ayant refusé de s'entretenir en tête-à-tête avec les détenus. La plus grande démocratie du monde qui devrait donner l’exemple, a ainsi entrepris depuis l’attaque des tours jumelles de banaliser la torture, en la "redéfinissant" et en l'"édulcorant", sous prétexte d’empêcher des attentats. Le dossier s’est encore épaissi avec la sous-traitance de la torture grâce au transfert de présumés islamistes dans des pays, notamment arabes, peu regardants sur les méthodes d’interrogatoire

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°13262 posté le 19/02/2006 à 12:38:33 par ahmed
Réponse au blog p1048
"Je ne me sens pas responsable de ces morts"
Le ministre est accusé d'avoir insulté l'islam en arborant un T-shirt avec les caricatures controversées du prophète Mahomet. Il le portait jeudi soir et l'a montré en ouvrant sa chemise lors du journal télévisé de 20H sur la première chaîne de la RAI (photo). Son initiative et de nouvelles accusations contre l'islam vendredi dans les médias italiens ont déclenché de violentes manifestations antiitaliennes en Libye d'où le malaise du chef du gouvernement italien. Silvio Berlusconi, qui avait scandalisé le monde arabe en affirmant "la supériorité de la civilisation occidentale" le 26 septembre 2001, deux semaines après les attentats à New York, avait déjà éprouvé les plus grandes difficultés à réparer les conséquences de ces propos.
Le chef de l'Etat italien Carlo Azeglio Ciampi (qui nomme les ministres sur proposition du chef du gouvernement, mais n'a pas le pouvoir de les révoquer) est intervenu samedi et a invité les membres du gouvernement à faire montre de "comportements responsables" dans cette crise et a déploré "les graves incidents qui se sont déroulés à Benghazi en Libye qui ont coûté tant de vies humaines". Mais jusqu'à l'annonce de sa démission, Roberto Calderoli ne semblait pas disposé à s'excuser. "Je ne me sens pas responsable de ces morts", a-t-il déclaré, cité samedi par le quotidien Corriere della Sera.
Les autorités italiennes redoutaient ce week-end de nouvelles manifestations antiitaliennes dans le monde musulman, mais également des réactions en Italie. Silvio Berlusconi a demandé une surveillance des bureaux de la Ligue du Nord et a assuré que "toutes les mesures de protection" avaient été prises "pour les représentations de l'Italie à l'étranger". Le chef de la diplomatie italienne Gianfranco Fini a pour sa part décidé de se rendre samedi à la mosquée de Rome pour tenter d'apaiser les tensions avec le monde musulman. Cette crise tombe au plus mauvais moment pour Berlusconi, engagé dans une difficile campagne pour les élections législatives des 9 et 10 avril.
Roberto Calderoli a accepté de démissionner. Accusé par la Libye d'offense à l'Islam, et invité par Silvio Berlusconi à quitter le gouvernement, le ministre italien des Réformes a annoncé samedi sa décision. Mais pour obtenir son départ, et tenter d'apaiser les tensions provoquées dans le monde musulman par ses insultes contre l'islam, Silvio Berlusconi a dû engager un bras de fer avec ses alliés de la Ligue du Nord...
Ancien médecin spécialisé dans la chirurgie maxillo-faciale, Roberto Calderoli, 49 ans, est un des durs de la Ligue du Nord, le mouvement populiste et xénophobe allié à Silvio Berlusconi. Il était entré au gouvernement en juillet 2004 pour remplacer Umberto Bossi, contraint à la démission après avoir été victime d'un accident cardiaque

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°13261 posté le 19/02/2006 à 12:35:17 par ahmed
Réponse au blog p168
Je pense que ce n'est pas trop correct de se moquer de quelqu'un qui n'as visiblement pas toutes ses facultes
laissons la divaguer!!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°13250 posté le 19/02/2006 à 10:01:15 par ahmed
Réponse au blog p168
c'est vraiment ce que tu pourrais le mieux faire
retourne a tes discution qui ne veulent rien dire avec ton gentlemanganster

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°13190 posté le 17/02/2006 à 17:13:10 par ahmed
Réponse au blog p833
je vous prie d'excuser mon intervention mais comme tu viens de le dire soeur haby la soeur fati est certainement quelqu'un de naive et certainement quelqu'un qui est tres timide
elle réussit a vaincre sa timidite par le biais du forum et se n'est pas cool de la casser
cela fait un petit moment que je suis les posts de la soeur fati
elle viens juste de rentre dans les point de vue mais elle as poster pas mal sur les forum
et je vous prie de croire sans que je sois moi meme un psychologue
il suffit d'un peu de bon sens pour s'en apercevoir

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°13180 posté le 17/02/2006 à 15:55:27 par ahmed
Réponse au blog p1048
les 57 pays de l'Organisation de la conférence islamique (OCI) ont porté sur le terrain de l'ONU leur combat contre les caricatures de Mahomet en déposant un texte affirmant que "la diffamation des religions et des prophètes est incompatible avec le droit à la liberté d'expression". L'amendement, controversé, est destiné à être intégré à l'acte de naissance du Conseil des droits de l'homme, voué à remplacer la commission éponyme de Genève, discréditée par la présence en son sein de régimes répressifs.



Le projet donnerait pour mandat au nouvel organe onusien de "promouvoir le respect universel de toutes les religions et valeurs culturelles" et de "prévenir les cas d'intolérance, de discrimination, d'incitation à la haine et à la violence (...) contre les religions, les prophètes et les croyances". L'amendement de l'OCI précise que les attaques contre les religions causent des "dissonances sociales qui conduisent à des violations des droits de l'homme".

"L'islam est diffamé dans de nombreux pays et nous voulons y mettre un terme", explique Munir Akram, l'ambassadeur du Pakistan à l'ONU, initiateur de la démarche. Les pays occidentaux ont toutefois rejeté en bloc la proposition, qu'ils jugent dangereuse pour la liberté d'expression et celle de la presse. "Nous avons étudié le langage proposé et il est inacceptable" dans le cadre du Conseil des droits de l'homme, affirme l'ambassadeur américain, John Bolton.

"Nous ne pouvons pas donner carte blanche au nouveau conseil pour devenir une police religieuse", estime un diplomate européen. "Qui peut s'opposer à un tel texte ?", insiste toutefois l'ambassadeur pakistanais. "Au moment où nous créons un nouvel organe, nous voulons être sûrs qu'il va promouvoir le respect des religions", ajoute-t-il, prévenant que la prise en compte des revendications de l'OCI sera "une ligne rouge dans la négociation".

L'irruption de cette polémique ralentit une négociation déjà épineuse. Le président de l'Assemblée générale de l'ONU, Jan Eliasson, souhaitait pourtant boucler rapidement son projet de résolution créant le Conseil des droits de l'homme, pour faire l'économie d'une nouvelle session, en mars, de la commission de Genève, qui souffre, selon les termes de Kofi Annan, le secrétaire général des Nations unies, d'un "crédit en déclin" et "jette une ombre sur la réputation de l'ONU".

"Nous travaillons à un compromis sur la base de formules générales, moins liées à l'actualité et agréées par les 191 pays membres dans des déclarations antérieures", indique un proche de M. Eliasson. Mais une réunion de conciliation entre représentants de l'Union européenne et de l'OCI, jeudi 16 février, n'a porté aucun fruit, et les pays de l'organisation islamique n'excluaient pas de porter l'affaire devant le Conseil de sécurité.

De nombreux autres points, dont dépendra l'efficacité du nouveau conseil, restent en suspens : le mode d'élection et le nombre des membres, leur bilan en matière de droits de l'homme... M. Eliasson devrait faire circuler la semaine prochaine un compromis final, qui pourrait se heurter aux exigences des Etats-Unis, favorables à un conseil fort, et aux réticences des pays en voie de développement, hostiles à un conseil aux airs de tribunal.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°13159 posté le 17/02/2006 à 12:09:06 par ahmed
Réponse au blog p94
bien sur que c'est important lorsque tu te marie tu dois penser a long terme et faire le mariage civil sera utile pour les droits des enfants en cas de separation pour les droit d'heritage il evite pas mal de tracasserie administrative
mais pour moi c'est le mariage religieux qui est le plus important
lors de notre mariage nous avons fait une fete lorsque la fatha a ete faite et je suis aller quelques jours plus tard a la mairie acompagner de ma femme son frere et du mien et apres chaqu'un chez soit
j'ai ete une fois temoin du mariage d(un ami kabyle et il as fait comme moi
la mairie n'as ete qu'une formalite administrative
je voit souvent des post sur le mariage je lit souvent que des hommes se marie pour les papiers ,les femmes aussi d'ailleurs et crois moi si cela ete fait dans ce que nous recommande l'islam il y en aurais moins

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°13142 posté le 17/02/2006 à 10:08:49 par ahmed
Réponse au blog p94
fathi ne me fait pas dire ce que je ne dit pas
nous parlons du fait que tu ne seras pas proteger par aucun mariage si tu as epouser un homme de peu de foi
il me semble evident ( a mes yeux en tout cas)que ma femme porte mon nom donc je ne dirais jamais a quelqun de ne pas aller a la mairie
je rappelle seulement que si tu ne fait pas le mariage religieux tu n'est pas dans l'halall
donc mon conseil est de faire le mariage religieux et apres la mairie

pour ta question j'ai fait cela il y a22 ans

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°13133 posté le 17/02/2006 à 01:01:20 par ahmed
Réponse au blog p932
il vous a aussi demander d'aller voir ailleurs non? amors ne fait pas semblant de ne pas l'avoir lu comme dans tes habitudes tu retiens que ce qui vas ton sens
jjjje suis content de ne plus te voir!!!

0 Pour ; 0 Contre
Réponse de ahmed n°13106 désactivée par les votes des visiteurs.
Réponse de ahmed n°13104 désactivée par les votes des visiteurs.
Point de vue n°13103 posté le 16/02/2006 à 18:44:04 par ahmed
Réponse au blog p1048
ne te casse pas la tete soeur majat je pense que tout le monde a compris
bienvenue a toi et j'espere te relire sur d'autres sujet

je pique une replique a un de nos amis (j'espere qu'il ne vas pas s'offusquer pour le plagiat)

nous autre orientaux pouvons parfois nous mordre mais jamais nous nous devorons!!!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°13102 posté le 16/02/2006 à 18:29:14 par ahmed
Réponse au blog p94
tu sait lorsque l'on fait un mariage religieux il est fait au yeux de dieu ,ce dieu que nous venerons et si des hommes abusent d'une femme apres s'etre marier selon les preceptes de l'islam
il aura sa recompense le jours de sa mort!!
mais j'aimerai savoir qu'est ce qui empeche ce genres d'homme de disparaitre apres un mariage civil ?
pense tu que c'est parce qu'un divorce coute de l'argent?(rien l'oblige a pas prendre un avocat)
ou bien cela sera la seule consequence que cet homme n'est pas un bon musulman!!
dans un ahdits il est dis que la meilleure maniere de choisir son epoux(se) est de prendre le vertueux(se)

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°13018 posté le 14/02/2006 à 23:30:33 par ahmed
Réponse au blog p1048
mort de rire!!!!
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°13011 posté le 14/02/2006 à 21:00:33 par ahmed
Réponse au blog p1048
a l'attention de safia,
quand il y marque non valider par l'auteur cela veut dire que tu vas recevoir un email du site et du devras cliquer sur le lien pour valider ton textes
cela m'est arriver aussi et le webmaster ma dit que c'etait parce que j'avais mis mon adresse en majuscule et d'habitude elle est en minuscile
voila safia , ala prochaine

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12972 posté le 14/02/2006 à 09:36:52 par ahmed
Réponse au blog p94
stp vraiment j'aimerai bien que tu m'expliquecette phraseje te cite:

Tout d'abord, tombe enceinte est la benediction de ALLAH, donc il faut faire la difference entre etre enceinte et faire l'amour avant le mariage.

je suis curieux de savoir ton interpretation

0 Pour ; 0 Contre
Réponse de ahmed n°12960 désactivée par les votes des visiteurs.
Point de vue n°12932 posté le 13/02/2006 à 16:45:47 par ahmed
Réponse au blog p1035
Vladimir Poutine invite
le Hamas à Moscou
Le président russe a annoncé jeudi à Madrid qu'il inviterait "prochainement" des responsables du Hamas à Moscou. Paris soutient l'initiative.





en invitant inopinément le Hamas à Moscou, Vladimir Poutine s'implique personnellement au Proche-Orient avec le discret espoir que son initiative audacieuse rétablira l'influence de la Russie sur la scène mondiale.
Il a pris à contre-pied Israël et ses propres partenaires au sein du "quartet" de médiateurs - Etats-Unis, Union européenne, Onu - qui s'étaient eux-mêmes privés d'une telle marge de manoeuvre en s'enfermant dans le refus de tout contact avec un mouvement classé comme terroriste. L'initiative russe "peut contribuer à faire avancer nos positions" prises au sein du Quartette a toutefois estimé vendredi le ministère français des Affaires étrangères.
"C'est une initiative qui a été prise sans concertation avec les partenaires (du Quartette), mais pour autant que nous restons dans le cadre des objectifs et des principes que nous nous sommes fixé, nous estimons que c'est une initiative qui peut contribuer à faire avancer nos positions", a déclaré le porte-parole adjoint du ministère, Denis Simonneau.
"Nous partageons avec la Russie l'objectif d'amener le Hamas vers des positions qui permettent d'atteindre l'objectif de deux Etats vivant en paix et en sécurité", a souligné le porte-parole.
Paris rappelle que "dans cette perspective, la France, l'Union européenne et le Quartette ont toutefois posé des principes clairs sur la base desquels un dialogue politique avec le Hamas pourrait s'instaurer".

"Nous insisterons sur un changement de politique"

Vladimir Poutine a fait valoir que la Russie n'avait pas aveuglément classé le Hamas comme un mouvement terroriste et qu'elle était d'autant plus en droit de prendre langue avec lui qu'il était arrivé "au pouvoir en Palestine autonome lors d'élections démocratiques et légitimes".
Pris au dépourvu, les Etats-Unis exhortent Vladimir Poutine à ne pas se départir, dans son dialogue privé ou public avec la direction du mouvement intégriste, de la ligne mise au point le 30 janvier à Londres par le "quartet": qu'il renonce au recours aux armes et qu'il accepte la coexistence avec Israël.
L'émissaire russe au Proche-Orient, Alexandre Kalougine, s'est empressé de rassurer les Occidentaux sur ce point: "Nous insisterons pour un changement de politique du Hamas. Tout le monde dit au Hamas qu'il doit adopter une attitude modérée car il n'ira pas loin avec une telle attitude radicale".
"Ce que nous voulons, c'est qu'ils respectent les accords passés et qu'il n'y ait plus d'actes de terrorisme. Et, bien sûr, qu'ils avancent vers une reconnaissance de l'Etat d'Israël", a souligné le diplomate russe, dont les propos étaient rapportés vendredi par l'agence de presse Interfax.

Un nouveau souffle

L'initiative russe a été chaleureusement accueillie par les dirigeants de l'intérieur et en exil du Hamas, qui a déjà implicitement reconnu les accords d'Oslo en participant aux législatives du 5 janvier et a prorogé de facto et sine die la trêve observée depuis un an.
Le coup de pied dans la fourmilière d'un Poutine qui prend bien soin de réaffirmer son respect des principes du "quartet" a suscité l'effervescence dans les chancelleries, où on n'est pas loin de penser que le président russe a annexé le processus de paix.
"Dans une situation où tous les autres médiateurs de paix se sont avérés paralysés, nous avons, en Russie, saisi une occasion de donner un nouveau souffle au processus de paix", observe plus simplement l'analyste Sergueï Markov, proche du Kremlin.
Le Quai d'Orsay dit "partager avec la Russie l'objectif d'amener le Hamas vers des positions qui permettent d'atteindre l'objectif de deux Etats vivant en paix et en sécurité" et pense qu'elle "peut contribuer à faire avancer" les choses si elle ne déborde pas du cadre du "quartet".
Toutefois, selon un diplomate occidental en poste à Moscou, l'initiative de Poutine, considérée en Israël comme "un coup de poignard dans le dos", a tendance à repousser les limites des positions du "quartet".
"Il est allé assez au-delà en invitant la direction du Hamas à Moscou sans fixer au préalable les principes qui devront être respectés". Mais, ajoute ce diplomate, Poutine pourra toujours faire machine arrière si le Hamas, une fois au pouvoir, ne revient pas sur son hostilité à Israël."

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12898 posté le 12/02/2006 à 21:24:15 par ahmed
Réponse au blog p1048
"La démocratie est alimentée par la liberté d'expression. La critique de la religion est légitime dans un Etat de droit et elle doit le rester", avait déclaré avant l'audience Philippe Val.


Quoi?! Il a la mémoire courte ou quoi ce Philippe Val?! On se souvient bien l'an dernier quand le tribunal de grande instance de Paris a interdit la campagne d’affichage de la publicité (qui représentait une parodie du tableau de la Cène de Léonard de Vinci) des créateurs de mode Marithé et François Girbaud « en tous lieux publics et sur tous supports» pour cause RELIGIEUSE! La Cour d'appel relèva qu'il s'agissait d'un «événement fondateur du christianisme»

Voici quelques extraits des liens ci-dessou:

"La Cour d'appel de Paris a confirmé vendredi le jugement de première instance interdisant une affiche publicitaire inspirée de La Cène de Léonard de Vinci, au motif qu'elle constituait une injure aux sentiments des catholiques. Sollicitée par une association représentant l'Église, la Cour convient qu'il «est fait gravement injure aux sentiments religieux et à la foi des catholiques et [que] cette représentation outrageante d'un thème sacré détourné par une publicité commerciale cause un trouble manifestement illicite».

"La publicité représente une libre interprétation de la Cène de Léonard de Vinci (1498), évocation du dernier repas du Christ avant sa mort, dans laquelle les apôtres comme le personnage de Jésus sont des femmes habillées de vêtements de la marque, sur fond gris perle. Un seul homme, situé à la droite du Christ, c’est-à-dire à la place occupée dans le tableau original par Marie-Madeleine, apparaît, torse nu et de dos, habillé d’un jean et entouré des bras de l’une des « apôtres »."

"cette « affiche aux dimensions imposantes, qu’aucun regard ne peut éviter, constitue un acte d’intrusion agressive et gratuite dans le tréfonds des croyances intimes ». « L’injure ainsi faite aux catholiques apparaît disproportionnée au but mercantile recherché », a souligné le tribunal. Le tribunal a assorti « cette condamnation d’une astreinte de 100.000 euros par jour de retard, à compter du 3e jour suivant la signification » de cette ordonnance aux parties."

"La procédure fait suite à une plainte de l'association Croyances et libertés, représentant les évêques de France, pour «injure visant un groupe de personnes en raison de leur appartenance à une religion déterminée, en l'occurrence le catholicisme». Ses avocats se sont déclarés satisfaits de la confirmation du jugement, car il «reconnaît l'importance de l'atteinte symbolique à la foi»"

"En première instance, comme en appel, le parquet s'était prononcé contre l'interdiction, qualifiée «d'acte de censure». La Cour rejette l'argument invoquant la liberté d'expression, rappelant qu'elle peut être soumise à des restrictions."

http://www.fairelejour.org/article.php3?id_article=813

http://www.ledevoir.com/2005/04/11/79054.html

nouvel obs...

1 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12894 posté le 12/02/2006 à 20:57:21 par ahmed
Réponse au blog p166
laisse tomber bouz ,laisse tomber!!
sa ne vaut rienet tu te depense pour rien

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12893 posté le 12/02/2006 à 20:48:19 par ahmed
Réponse au blog p1048
non on vas rien faire on vas leurs dires bravo vous avez raison de nous faire subir tout cela
*
SAFIA DEGAGE!!! tu crois quoi on ne doit rien dire je vote contre tout tes posts et un courrier sera fait pour ton bannissement fout le camp !!!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12777 posté le 10/02/2006 à 17:12:41 par ahmed
Réponse au blog p543
rachid ton ecris est tres juste malheureusement
il me suffit de regarder autour de moi

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12775 posté le 10/02/2006 à 17:03:55 par ahmed
Réponse au blog p1048
karim au lieu de dire des connerie tu ferais mieux de te tire ce sont des gens comme toi qui font honte a notre communaute
la premiere fois tu dit que tu a honte des gens de banlieue et qu'ils doivent etre karcheriser
maintenant tu nous dit que nous sommes des terroriste reste a ta place !
un courrier sera fait pour ton bannissement du site

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12774 posté le 10/02/2006 à 16:57:54 par ahmed
Réponse au blog p543
salam rachid ,

je sait bien que se sont des coups dans l'eau mais j'ai toujours le doute
peut etre est ce de l'ignorance et dans ce cas sa ne me coute rien d'essaye avec mes moyens de faire comprendre cela
mais si sont amie est musulmanes elle doit aussi lui expliquer

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12771 posté le 10/02/2006 à 16:43:05 par ahmed
Réponse au blog p543
Je pense que tu te trompe
en effet en islam tu ne peut pas interprete selon tes pensees et toute innovation est fortement prohibe

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12752 posté le 10/02/2006 à 13:28:09 par ahmed
Réponse au blog p1048
Les manifestations contre la publication des dessins se sont poursuivies hier, mais sans les violences de ces derniers jours.



De 10 000 à 15 000 membres de la communauté musulmane d'Afrique du Sud ont défilé pacifiquement dans les rues du Cap.




Dans la banlieue de Beyrouth, où plusieurs centaines de milliers de chiites étaient rassemblés pour commémorer le deuil chiite de l'Achoura, le chef du Hezbollah libanais, cheikh Hassan Nasrallah, a exigé hier des excuses et une législation européenne interdisant les insultes.



Cependant, les déclarations incendiaires sont de plus en plus contre-balancées par les appels à l'apaisement. À commencer par le chef du bureau politique du mouvement islamiste palestinien Hamas, Khaled Mechaal, dont la formation vient de remporter les élections législatives dans les territoires palestiniens. «Le mouvement est disposé à jouer un rôle pour apaiser la situation entre le monde islamique et les pays occidentaux à condition que ces pays s'engagent à mettre fin aux atteintes aux sentiments des musulmans», a-t-il déclaré.

Une centaine de personnalités politiques et d'intellectuels arabes et européens ont lancé à Paris un appel à la modération publié à l'occasion d'une réunion organisée par l'association Reporters sans frontières.

Au Danemark, 3000 personnes ont signé une lettre ouverte sur Internet dans laquelle elles prennent leurs distances avec les caricatures et affirment vouloir vivre en paix avec le monde musulman.

Ali al-Samman, responsable du dialogue interconfessionnel à al-Azhar, la plus haute autorité de l'islam sunnite, au Caire, a demandé que l'on dépasse le cadre émotionnel. Son objectif serait désormais d'obtenir un cadre juridique international permettant à terme de réprimer l'islamophobie à l'instar de l'antisémitisme.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12733 posté le 10/02/2006 à 01:08:41 par ahmed
Réponse au blog p1048
L’affaire vire à la crise diplomatique le 26 janvier, lorsque le royaume saoudien rappelle son ambassadeur au Danemark. Un geste immédiatement imité par l’Iran et la Libye, qui franchit même un palier supplémentaire en fermant son ambassade à Copenhague. Des mesures décidées dans la précipitation, par des régimes sur la défensive, soucieux de se mettre au diapason d’une opinion publique chauffée à blanc par la propagande islamiste. À Gaza, les manifestations se multiplient, on piétine et brûle les drapeaux scandinaves. Un peu partout, les esprits s’enflamment. On se croirait revenu aux pires heures de l’affaire Salman Rushdie. Les autorités danoises peinent à cacher leur désarroi. Elles multiplient les démentis, les mises au point. Décident d’évacuer leurs ressortissants de Gaza, conseillent à ceux qui se trouvent en Cisjordanie de partir. Et appellent leurs compatriotes à faire preuve de vigilance accrue en Algérie, en Égypte, en Jordanie, au Liban, en Arabie saoudite, en Syrie et au Pakistan. C’est la psychose. Les apprentis sorciers du Jyllands-Posten finissent par faire amende honorable. Et publient un éditorial d’excuses, le 30 janvier, imités le lendemain par les Norvégiens de Magazinet. En vain. L’affaire a pris une tournure européenne, avec la publication, par plusieurs journaux français, italiens, espagnols, néerlandais, allemands et hongrois, des caricatures incriminées. Au nom, toujours, de la liberté d’expression, du droit à l’information. Les journaux britanniques, en revanche, se sont sagement abstenus de reproduire des dessins « susceptibles d’offenser ». Et « pas nécessaires à la compréhension du sujet ». Une réaction d’autocensure qui s’explique en bonne partie par le traumatisme provoqué par les attentats de juillet 2005 à Londres. Prévisible, le bouillonnement de ces derniers jours n’est pas sans rappeler l’emballement qui avait suivi la fatwa contre les Versets sataniques de Salman Rushdie, en 1989, les polémiques nées autour des écrits de Taslima Nasreen ou, plus près de nous, la querelle du voile islamique français. Avec à chaque fois à peu près les mêmes ingrédients, les mêmes provocations, les mêmes outrances, les mêmes dérapages, et, au final, le même délire, et le sentiment consternant d’une formidable incompréhension entre musulmans et Occidentaux. Islam rétrograde et intolérant contre valeurs fondatrices - et non négociables - de la civilisation européenne. Une pièce cent fois rejouée par des « idiots utiles ». Un dialogue de sourds pathétique qui sert objectivement les desseins des extrémistes des deux bords, islamistes et populistes xénophobes européens, qui ne cessent de marquer des points.
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12732 posté le 10/02/2006 à 01:07:42 par ahmed
Réponse au blog p1048
Trop peu. Trop tard. Entre-temps, rapporte le quotidien français Libération, une délégation de représentants d’une vingtaine d’organisations islamiques danoises s’est rendue au Moyen-Orient. Pour jeter de l’huile sur le feu ? Impossible de l’affirmer avec certitude. Mais, troublante coïncidence, juste après son passage, les rumeurs les plus folles se mettent à circuler : des caricatures, qui ne sont pas celles du Jyllands-Posten, montrant - suprême outrage - le Prophète sous les traits d’un cochon ou dans des postures obscènes et insupportables seraient publiées sur Internet. Le gouvernement danois est obligé de démentir. Ambiance…

La fièvre gagne la Norvège voisine le 10 janvier, lorsque le magazine chrétien Magazinet décide, à son tour, de publier les caricatures parues dans le journal danois. Difficile, cette fois, de plaider le malentendu ou l’ignorance. C’est une provocation délibérée, vécue comme telle dans les pays islamiques. C’est l’escalade. Le 21, l’Union internationale des oulémas menace d’appeler au boycottage des produits danois et norvégiens. Les effets de la grogne des consommateurs moyen-orientaux commencent à se faire sentir. Le groupe agroalimentaire Nestlé, qui craint l’amalgame, prend les devants, achète de coûteux encarts publicitaires dans les journaux arabes, comme Al-Sharq Al-Awsat, pour préciser que ses produits sont bien made in Switzerland… La chaîne d’hypermarchés Carrefour, implantée notamment en Égypte et à Dubaï, décide d’arrêter la distribution des produits danois. Le groupe laitier Arla Foods, à capitaux suédo-danois, numéro deux européen du secteur, constate l’effondrement de ses ventes, qui atteignaient quotidiennement 1,5 million de dollars au Moyen-Orient, et ferme son usine de Riyad. Paradoxe : un millier de salariés, musulmans dans leur grande majorité, se retrouvent au chômage technique ! À Copenhague, les chefs d’entreprise font grise mine : le Danemark a exporté l’an passé pour 1 milliard de dollars de marchandises vers les pays du Golfe.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12731 posté le 10/02/2006 à 01:06:34 par ahmed
Réponse au blog p1048
La publication des caricatures dans un journal populaire mais réputé proche du Premier ministre Rasmussen provoque un tollé sur place. Les représentants de la communauté musulmane manifestent et réclament des excuses officielles. Le gouvernement refuse net. Tout comme il refuse, fin octobre, de recevoir une dizaine d’ambassadeurs de pays musulmans. La polémique enfle. L’indignation gagne petit à petit la rue arabe et musulmane. De Rabat à Djakarta, des appels au boycottage des produits danois sont lancés. La colère des bonnes gens, outrés qu’on puisse se moquer du Prophète, est attisée par certains islamistes. Mais elle plonge aussi ses racines dans la conviction, largement partagée - et pas complètement infondée - selon laquelle artistes, éditorialistes et « humoristes » occidentaux se permettent avec l’islam ce qu’ils ne s’autoriseraient jamais avec le judaïsme. On n’insistera jamais assez sur les ravages du sentiment du « deux poids, deux mesures », ancré dans l’opinion arabe et musulmane, persuadée que les attaques contre l’islam participent d’une campagne déclenchée après le 11 septembre 2001.

Pétitions, lettres ouvertes, listes de produits scandinaves à boycotter commencent à se multiplier. Les diplomates danois tirent la sonnette d’alarme, et s’inquiètent des conséquences économiques d’un mouvement qui commence à s’étendre aux pays du Golfe. Gros exportateur de produits laitiers, le Danemark a des intérêts à défendre. Réunis au Caire le 29 décembre, les ministres des Affaires étrangères de la Ligue arabe condamnent les caricatures. Lors de ses vœux de fin d’année, le Premier ministre danois tente, le 5 janvier 2006, de rectifier le tir, et revient sur l’affaire Jyllands-Posten dans un discours traduit en arabe. La liberté d’expression est « non négociable », c’est un droit fondamental, mais « toute forme d’expression, d’action ou de signes qui tenteraient de diaboliser un groupe de personnes sur la base de leur religion ou de leur origine ethnique » doit être condamnée.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12730 posté le 10/02/2006 à 01:05:39 par ahmed
Réponse au blog p1048
Tout a commencé l’été dernier, du côté de Copenhague. Kare Bluitgen cherche un dessinateur pour illustrer son ouvrage sur la vie de Mohammed. Un livre pour enfants. Mais tous les illustrateurs contactés se dérobent : l’assassinat du réalisateur néerlandais iconoclaste (et accessoirement islamophobe) Theo Van Gogh, un an plus tôt, dans la paisible Hollande, a marqué les esprits. Personne ne veut prendre le risque de titiller une susceptibilité islamique aujourd’hui à fleur de peau. Kare Bluitgen est bien embêtée. Le tabloïd conservateur Jyllands-Posten s’empare de l’affaire, s’indigne de l’inquiétante propension de ses compatriotes à l’autocensure, et lance un concours de caricatures ayant pour thème « les visages de Mohammed ». Les responsables du quotidien, qui plaident la bonne foi et invoquent aujourd’hui la thèse du malentendu, pouvaient-ils vraiment ignorer que, par refus de toute idolâtrie, toute représentation du Prophète est formellement proscrite en islam, et que leur initiative ne manquerait pas d’entraîner une violente réaction de la communauté musulmane locale, forte d’environ 160 000 âmes ?

Le 30 septembre 2005, une douzaine de caricatures sont publiées par le Jyllands-Posten. Certaines sont anodines, et représentent le Prophète en simple berger. D’autres sont franchement incompréhensibles. Mais la plupart sont offensantes ou carrément injurieuses : elles dépeignent l’Envoyé de Dieu sous la forme d’un barbu patibulaire au nez crochu, coiffé d’une ceinture d’explosifs en guise de turban, brandissant un cimeterre, ou accueillant des kamikazes encore fumants aux portes du Paradis… Une provocation caractérisée qui intervient dans un contexte particulièrement tendu. Le petit royaume nordique est en effet confronté à une inquiétante vague xénophobe, alimentée par la députée populiste Pia Kjaersgaard, fondatrice du Parti du peuple danois, qui a recueilli 13 % des suffrages aux législatives de février 2005. Authentique Pasionaria du combat anti-immigrés, Kjaersgaard, 54 ans, qui pense que les musulmans sont inassimilables dans la société danoise et ne cache pas son envie de changer de trottoir lorsqu’il lui arrive de croiser un immigré, soutient le gouvernement du Premier ministre libéral Anders Fogh Rasmussen. Minoritaire, celui-ci ne peut se passer de son appui au Parlement. Le Danemark a, ces dernières années, considérablement durci sa politique d’immigration et érigé des entraves quasi insurmontables au regroupement familial et à la naturalisation. De surcroît, il participe à la Coalition en Irak, où sont toujours ses soldats.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12729 posté le 10/02/2006 à 01:04:48 par ahmed
Réponse au blog p1048
À qui profite l’outrage ?
- 5 février 2006 - par YASRINE MOUAATARIF ET SAMY GHORBAL

La publication par des journaux scandinaves de dessins tournant en dérision le Prophète - ou l’assimilant à un terroriste - déclenche la colère du monde arabo-musulman. Et ouvre une crise diplomatique aux conséquences imprévisibles.

Le monde musulman s’est enflammé pour quelques coups de crayon. Les caricatures du Prophète publiées il y a quatre mois par un quotidien danois, reprises début janvier par un magazine norvégien, et reproduites aujourd’hui au nom de la liberté d’expression dans la plupart des grands journaux européens ont déclenché, de Rabat à Djakarta, en passant par Gaza et Riyad, une tempête de protestations. Ces dessins, jugés islamophobes et blasphématoires, sont aujourd’hui au cœur d’une crise diplomatique entre Copenhague et Oslo d’un côté, les pays de la Ligue arabe et l’Iran de l’autre. Une crise aux conséquences imprévisibles.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12694 posté le 09/02/2006 à 14:18:29 par ahmed
Réponse au blog p1048
Voici la lettre d'excuses transmise par le quotidien danois Jyllands Posten à la presse algérienne de jeudi par le biais de l'ambassade du Danemark à Alger :
Traduction en français du quotidien algérois La Tribune.

Citoyens musulmans,
Permettez-moi, tout d’abord, d’affirmer que notre journal, Jyllands Posten, croit en la liberté d’appartenance religieuse et la valorise, soutient la démocratie et respecte tout individu. Nous nous excusons pour le grand malentendu généré par la publication des caricatures qui ont présenté le Prophète Mohamed (QSSSL) et nourri des sentiments belliqueux à l’égard du Danemark ainsi que des appels au boycott des produits danois. Et là, permettez-moi d’apporter certaines clarifications dans l’espoir de dissiper le malentendu. Jyllands Posten a publié le 30 septembre 2005 12 caricatures du Prophète Mohamed (QSSSL) dessinées par 12 caricaturistes danois.



Il est d’une importance capitale de préciser que ces caricatures ne visaient nullement à porter atteinte à la personne du Prophète (QSSSL) ni à diminuer de sa valeur, mais elles étaient proposées comme préambule à un dialogue sur la liberté d’expression dont nous sommes fiers dans notre pays.
Cependant, nous n’avons, à aucun moment, réalisé l’extrême sensibilité des musulmans vivant au Danemark et celle des millions de musulmans à travers le monde face à cette question. La publication de ces caricatures ne transgresse aucune loi danoise relative à la liberté de la presse et celle d’expression.
Cependant, ces caricatures ont manifestement porté atteinte à des millions de musulmans à travers le monde et c’est pour cette raison que nous présentons aujourd’hui nos excuses et nos profonds regrets pour ce qui vient de se produire et qui n’était nullement dans l’intention du journal, lequel a été lauréat du Prix d’excellence de la Commission européenne à la suite de la publication d’une série d’articles dans son supplément spécial consacré à la cohabitation pacifique, au respect mutuel entre Danois et toutes les autres minorités vivant au Danemark.
Beaucoup de sujets abordés dans ce supplément étaient consacrés, de façon positive, à l’Islam et aux musulmans.
Ce qui s’est produit après, en fait, c’est la publication et la diffusion dans le monde musulman de caricatures intentionnellement blasphématoires contre l’Islam et son Prophète Mohamed (QSSSL). Ces caricatures n’ont aucun rapport avec notre journal ni avec nous, et nous en sommes innocents, car elles n’ont jamais été publiées dans les pages du Jyllands Posten. Nous avons toujours veillé et insisté sur l’éthique basée sur le respect des principes. C’est pour cette raison que nous exprimons notre profond regret pour l’amalgame entretenu entre nous et ces caricatures tendancieuses.
Concernant les 12 caricatures publiées par notre journal, certaines s’expliquent par un malentendu dû à des différences culturelles et nous ne préférons pas une culture par rapport à une autre. Ces caricatures ont donc été présentées comme une campagne féroce que nous aurions engagée contre les musulmans au Danemark et à travers le monde.
Nous rejetons cette approche et la condamnons, car nous croyons en la liberté de toutes les religions et sacralisons la liberté des individus dans l’exercice de leurs cultes religieux. Nous n’avons jamais pensé et nous ne pensons jamais porter atteinte ou agresser une quelconque religion. Nous regrettons le fait d’avoir été mal compris et affirmons que l’objectif n’a jamais été d’attenter à quiconque.
Et dans une tentative sincère, de notre part, de dissiper ce malentendu, nous avons tenu une série de réunions avec les représentants de la communauté musulmane au Danemark. Ces rencontres ont été positives et le dialogue fructueux. Nous visons, et par tout moyen, à consolider les liens avec les musulmans du Danemark.
Notre espérons, au sein de notre journal, que se réalise la cohabitation pacifique entre les peuples et que règne l’esprit de dialogue avec les musulmans danois.
Enfin, permettez-moi, au nom du journal Jyllands Posten, de présenter mes excuses pour tout ce qui s’est produit et d’affirmer ma totale désapprobation de tout acte visant à porter atteinte à toute religion, toute nationalité et à tout peuple. J’espère qu’ainsi j’aurais dissipé le malentendu. Que Dieu vous aide !

Meilleurs sentiments

Carsten Juste
Rédacteur en chef de Jyllands Posten

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12600 posté le 08/02/2006 à 13:29:53 par AHMED
Réponse au blog p1048
Charlie Hebdo entre dans la polémique
"Mohamed débordé par les intégristes". "C'est dur d'être aimé par des cons". Les assignations en référé d'organisations islamistes françaises, dont le Conseil français du culte musulman (CFCM), déboutées mardi par la première chambre civile du tribunal de grande instance de Paris, n'y auront rien fait : l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo est bien sorti en kiosque mercredi (8 février). Avec, en Une, sous le titre "Mohamed débordé par les intégristes", un dessin du prophète signé Cabu se tenant la tête et déplorant "c'est dur d'être aimé par des cons".

Dans ce "numéro spécial", Charlie Hebdo consacre 11 de ses 16 pages à la polémique née de la publication, fin septembre, de caricatures du prophète Mohamed dans le quotidien danois Jyllands-Posten. Caricatures qui ont été ces dernières semaines à l'origine de vifs débats et parfois de violences dans de nombreux pays. "Charlie tente d'analyser la polémique et ses conséquences. Histoire de montrer que la liberté d'expression doit être plus forte que l'intimidation", écrit l'hebdomadaire. "La tolérance n'est pas l'indifférence", assure plus loin un de ses journalistes. En conséquence, le journal a pris le parti de publier, en petit format, les douze dessins incriminés par le monde musulman, y compris le plus controversé représentant Mohamed coiffé d'un turban en forme de bombe à la mèche allumée.

Ce mercredi matin, les kiosquiers ont donc reçu leur livraison de Charlie Hebdo. Mais certains ont décidé de ne pas les mettre en vente. C'est le cas d'Abdou, kiosquier sur le boulevard Barbès à Paris. Il est musulman modéré et il ne vendra pas l'hebdomadaire, craignant que celui-ci ne rajoute encore de l'huile sur le feu. Il refuse même de lire le titre du journal. Il affirme que ce n'est pas sa religion mais sa conscience qui l'a poussé à prendre une telle décision. Cent mètres plus loin, autre point de vente, autre son de cloche : ici, on mise plutôt sur des ventes records.

Par ailleurs, Jacques Chirac a condamné mercredi en conseil des ministres "toutes les provocations" susceptibles "d'attiser dangereusement les passions" face à la vague de violences provoquée dans le monde musulman par la publication en Europe de caricatures du prophète Mohamed.

D'autre part, l'Union des associations musulmanes de Seine-Saint-Denis (UAM 93) a annoncé mardi avoir appelé, avec plusieurs autres associations musulmanes d'Ile-de-France, à manifester samedi à Paris pour protester contre la publication des caricatures de Mohamed. La marche devrait partir de la place de la République samedi à 14h.

Caricaturer l'holocauste : le nouveau "jeu" iranien
En France la couverture de Charlie Hebdo. En Iran, un concours de caricatures sur l'Holocauste. Comme si les presses occidentales et musulmanes se livraient à une guerre de civilisations à coup de crayons. Le Hamchari, journal iranien le plus vendu du pays et principal quotidien proche de l'Ayatolah Khamenei, propose en effet à ses lecteurs de publier les 12 meilleurs dessins humoristiques qui lui seront envoyés avec pour thème l'Holocauste des juifs. Le but : "tester" la tolérance des Occidentaux qui arguent de la liberté d'expression pour justifier la parution des dessins de Mohamed. Et c'est là que ce révèle la différence entre une démocratie et une théocratie totalitaire.

Les caricatures du journal danois, aussi mauvaises et gratuites soient-elles, comme les dessins sarcastiques, irréverentieux et drôles de Charie Hebdo sont dans la tradition des caricatures de la presse des grandes démocraties. Ils brocardent, non pas les musulmans, les juifs ou les catholiques, mais les pouvoirs religieux, les institutions, les extrémistes et les dirigeants obscurantistes. Les caricatures antisémites du Hamchari se moquent, non pas d'un pouvoir, mais des victimes d'un génocide. Pas étonant. Car dans une dictature, aucun contre pouvoir ne peut être toléré. La caricature, dans un environement sans liberté, ne peut être que le bras de la propagande.
TRAITER LES MUSULMANS DE CONS CE N’EST PAS LES INSULTER PEUT ETRES ?

1 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12599 posté le 08/02/2006 à 13:19:21 par ahmed
Réponse au blog p1048
Jacques Chirac a condamné mercredi "toutes les provocations" susceptibles "d'attiser dangereusement les passions" face à la vague de violences provoquée dans le monde musulman par la publication en Europe de caricatures du prophète Mohamed."Je condamne toutes les provocations manifestes, susceptibles d'attiser dangereusement les passions", a dit le chef de l'Etat en conseil des ministres.
Charlie Hebdo publie mercredi les douze caricatures de la discorde, parues pour la première fois en septembre dernier dans un journal danois. L'hebdomadaire satirique publie en "Une" un dessin de Mohamed, l'air consterné, déclarant: "C'est dur d'être aimé par des cons".
Des organisations représentatives de l'islam français, dont le Conseil français du culte musulman (CFCM), qui réclamaient la saisie du magazine au nom du "respect des sentiments religieux", ont été déboutées mardi par le tribunal de Paris.
"Tout ce qui peut blesser les convictions d'autrui, en particulier les convictions religieuses, doit être évité. La liberté d'expression doit s'exercer dans un esprit de responsabilité", a souligné Jacques Chirac, selon des propos rapportés par Jean-François Copé, porte-parole du gouvernement.
"Si la liberté d'expression est un des fondements de la République, celle-ci repose également sur les valeurs de tolérance et de respect de toutes les croyances", ajoute-t-il.
Le président de la République a réitéré sa condamnation des violences perpétrées contre les ressortissants ou représentations étrangères, notamment en Syrie, au Liban et en Iran, et a rappelé que "les gouvernements sont responsables de la sécurité des personnes et biens étrangers installés sur leur territoire".
Il a demandé au gouvernement d'être "particulièrement vigilant sur la sécurité" des ressortissants français à l'étranger.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12582 posté le 08/02/2006 à 02:28:23 par ahmed
Réponse au blog p1048
cher hocine tu as raison sur ce point
il faut que tu sache que je fait les recherche et apres c'est du copier coller ,mais tu as tout a fait raison je corriger dorenavant

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12562 posté le 07/02/2006 à 20:50:03 par ahmed
Réponse au blog p1048
L'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo publiera mercredi les caricatures danoises de Mahomet qui font scandale dans le monde musulman, à la suite d'une victoire judiciaire contre des associations représentant l'islam français.

Statuant en "référé" (urgence), le tribunal de Paris a rejeté une demande de saisie du journal au nom du "respect des sentiments religieux". La publication des dessins constituait une "injure raciale", selon ces organisations.

Les juges n'ont pas statué sur le fond mais sanctionné des vices de forme dans la demande présentée conjointement par le Conseil français du culte musulman (CFCM), les mosquées de Paris et Lyon, l'Union des organisations islamiques de France (UOIF) et la Fédération nationale des musulmans de France (FNMF).

Le magazine, qui a augmenté son tirage, publiera donc mercredi les 12 caricatures parues initialement en septembre dernier dans un journal danois, avec une "Une" montrant Mahomet consterné, le visage caché derrière les mains qui déclare: "C'est dur d'être aimé par des cons".

Ces dessins seront accompagnés de commentaires d'intellectuels musulmans favorables à leur publication, a dit à la presse le directeur de Charlie Hebdo, Philippe Val.

Les associations musulmanes ont annoncé qu'elles engageraient jeudi de nouvelles poursuites qui devraient viser Charlie Hebdo mais aussi France Soir, premier journal français à avoir publié les caricatures, mercredi dernier.

"On aurait aimé que la volonté d'apaisement règne. Charlie Hebdo veut mettre de l'huile sur le feu, les musulmans de France disent 'non'. On ne peut pas permettre dans nos sociétés d'encourager l'insulte", a dit à la presse Fouad Alaoui, secrétaire général de l'UOIF.

Les plaignants n'ont pas notifié leur demande au parquet comme c'est obligatoire, n'ont pas justifié de leurs statuts et ont omis d'assigner Philippe Val, a expliqué le tribunal.

Les responsables du magazine humoristique ont été placés sous protection policière par anticipation, de même que les locaux de l'organe de presse, dit-on à Charlie Hebdo.

"C'est une bonne nouvelle pour nous tous, 'Charlie' va paraître comme d'habitude. Nous défendons par principe le droit à la caricature et à la satire", a déclaré Philippe Val.

"On veut le débat. On a envie de savoir de quoi l'avenir de la satire sera fait dans les prochaines années, si on aura encore le droit de dire du bien et du mal du clergé, quel qu'il soit", a dit le dessinateur de Charlie Hebdo, Luz.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12541 posté le 07/02/2006 à 15:41:49 par ahmed
Réponse au blog p1048
le plus grand quotidien iranien, Hamshahri, a lancé un concours de dessins sur l'Holocauste pour « tester la tolérance des pays occidentaux qui mettent en avant la liberté d'expression pour défendre la publication de caricatures du prophète Mahomet ».
1 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12475 posté le 06/02/2006 à 10:39:14 par ahmed
Réponse au blog p1048
jeudi 14 avril 2005, 15h38 "Nous devons prendre au sérieux le défi de l'Islam" selon la reine danoise


COPENHAGUE (AFP) - La reine Margrethe II de Danemark a estimé nécessaire de "prendre au sérieux le défi que représente l'Islam, à la fois sur le plan local (dans son royaume) et mondial", dans un nouveau livre de confidences publié jeudi.

"C'est un défi que nous sommes obligés de prendre au sérieux. Nous avons laissé cette question flotter trop longtemps car nous sommes tolérants et bien paresseux", met-elle en garde dans ce livre intitulé "Margrethe", écrit par la journaliste Annelise Bistrup.

"Il y a quelque chose d'un peu impressionnant chez ces gens pour qui la religion est toute leur vie, imprègnant leur quotidien du matin au soir, du berceau à la tombe", écrit notamment la souveraine âgée de 64 ans, en référence aux musulmans, constatant qu'"il existe aussi des chrétiens qui sont ainsi".

"On doit montrer une opposition à l'Islam, et on doit, de temps à autres, courir le risque d'avoir une étiquette moins flatteuse collée sur soi, car il y a certaines choses pour lesquelles on ne doit pas faire preuve de tolérance".

"Et quand on est tolérant, on doit sentir si c'est par commodité ou conviction", a ajouté la souveraine sur le trône depuis 1972.

Dénonçant le fondamentalisme sans le nommer, la reine, qui revendique une connaissance des fondements de l'islam par son goût pour l'archéologie, constate qu'il "est clair que les jeunes de confession musulmane peuvent se sentir attirés" par les valeurs absolues de leur religion où ils cherchent refuge, "étant écartés de notre communauté en raison de l'insuffisance de leurs connaissances linguistiques".

"Ce n'est pas seulement une question de parler et de comprendre" le danois, selon la reine, mais "de saisir le code de cette langue, et nous devons les y aider".
La reine est chef de l'Eglise évangélique-luthérienne. 85% des 5,4 millions d'habitants danois en sont adeptes et environ 3% sont de confession musulmane.
D'autre elle rappelle dans son livre qu"elle n'a pas l'intention de prendre sa retraite ou d'abdiquer en faveur de son fils aîné, le prince héritier Frederik.
"Etre une reine c'est une profession, un travail, une fonction, une position pour toute la vie. Pour moi, c'est une responsabilité qui ne comprend pas une abdication", a-t-elle-souligné dans sa biographie.
Evoquant Frederik, 36 ans, la souveraine estime qu'il a "mûri surtout après sa rencontre avec Mary" Donaldson, son épouse d'origine australienne qu'il a connue aux Jeux olympiques de Sydney en 2000. Frederik et Mary ont effectué récemment un long voyage très médiatisé en Australie, au point d'avoir volé la vedette au prince Charles et à Camilla, qui se trouvaient au même moment dans ce pays, avant leur mariage.

*********************
source: yahoo
________________________________
---------------------------------------------------
Les gouvernements s'entendent lorsque les peuples les obligent à s'entendre.
Il vaut mieux faire l'information que la recevoir ; il vaut mieux être acteur que critique.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12415 posté le 05/02/2006 à 19:00:39 par ahmed
Réponse au blog p1048
voila la listes des produits danois a boycotter

http://www.lovely0smile.com/?View=Archive&Msg_Id=117

puisque eux venerent l'argent alors n'achetons plus ses produits!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12414 posté le 05/02/2006 à 18:48:19 par ahmed
Réponse au blog p1048
Le ministère irakien des Transports a annoncé dimanche l'annulation des contrats passés avec des entreprises danoises et le rejet de toute aide à la reconstruction venant du Danemark afin de protester contre la publication dans ce pays de caricatures jugées offensantes pour le prophète Mahomet.

Le ministre Salam al-Maliki a précisé que cette décision concernait des contrats conclus dans les secteurs des ports, de l'aviation et des transports ferrioviaire et maritime.

"Le ministère rejettera toute donation danoise pour la reconstruction en guise de protestation", a-t-il déclaré.

M. Al-Maliki n'a fait allusion qu'aux contrats danois, mais un haut responsable de son ministère a affirmé que ceux passés avec des firmes norvégiennes seraient eux aussi annulés. La Norvège est le deuxième pays où ont été reproduits ces dessins.

Le ministre, de confession chiite, est un partisan de l'imam radical Moqtada al-Sadr, dont l'organisation est à l'origine de bon nombre des manifestations dénonçant les caricatures blasphématoires.

La Danemark maintient 430 hommes dans le sud de l'Irak dans le cadre de la force multinationale stationnée dans le pays.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12327 posté le 03/02/2006 à 00:36:36 par AHMED
Réponse au blog p950
C'est d'une mère bretonne et d'un père camerounais que Dieudonné M'bala doit la vie. Son enfance se passe sans encombre grâce à la vie plutôt bourgeoise qu'il mène.



Il se trouve très rapidement une passion pour l'écriture qu'il ne pourra malheureusement pas pratiquer immédiatement. C'est en effet dans de petits métiers qu'il nourrit ses rêves. Il passera tour à tour de vendeurs de voitures, de téléphones, de photocopies ...



C'est alors qu'il reprend contact avec un ancien copain. Un certain Elie Semoun à l'humour compatible. Ils écrivent à deux des sketches qu'ils monteront très vite sur différentes planches. ils connaîtront grâce aux télévisions un succès immédiat et grandiose. Nous sommes en 1991.



Il connaîtront une petite apogée en 1996, où l'on se bouscule pour les admirer dans leur spectacle "Elie et Dieudonné en garde à vue". C'est également l'année des premiers pas dans le monde du cinéma. 1996 restera pour Dieudonné la succession de trois films: Didier, le déménagement et le clone.



Par la suite c'est la grande séparation. les deux humoristes poursuivent leur chemin individuellement. Dieudonné enchaîne directement avec son spectacle "Dieudonné tout seul"... il délaissera un peu la scène pour se consacrer aux films de Valérie Lemercier: "le derrière" et "Vive nous" pour enfin revenir avec son spectacle "Pardon Judas" qu'il présentera au "festival juste pour rire" en 2001.



2001 continue à demeurer synonyme de succès puisque ont été projetés différents films comme: "une famille très ordinaire", voyant lumineux" et "H.S." où il tient le rôle vedette.


La séparation



On le sait aujourd'hui, Elie et Dieudonné ne seront plus jamais ensemble. Il suffit de jeter un coup d'œil sur les propos d' Élie Semoun présents dans ce même site pour s'en rendre compte.



Un Élie Semoun qui selon Dieudonné n'a pas toujours été sympa dans ses paroles envers lui, quand la presse lui tendait le micro.

Mais apparemment, il ne lui en veut absolument pas:

"Bien sûr. Il y a prescription. Élie est et restera un ami quoi qu'il dise et quoi qu'il advienne... On ne se voit plus; mais on ne se fréquentait pas non plus énormément avant, en dehors de la scène. Nous n'avons jamais fréquenté les mêmes personnes. C'est aussi ce qui faisait la richesse de notre duo parce qu'on arrivait avec deux univers complètement différents".



Mais il nous avoue que c'est cette même raison qui les a fait se séparer:

"Entre autre, oui. Et puis moi, je me suis engagé politiquement. Je pense qu'Élie, ce n'était pas son truc".



Mais Dieu donné son pardon à Elie:



Mais si Dieudonné pardonne à Élie ce qu'il a pu faire, il ne le fait pas de la même manière envers tout le monde:

"En ce qui concerne Judas (référence à l'un de ses spectacles), je prends la responsabilité, aujourd'hui, devant témoin, de lui pardonner... Pour le reste, je n'en suis pas toujours capable. J'essaie, mais c'est parfois difficile... Certains discours extrémistes, ainsi que certaines attitudes de l'Église".



Le défenseur:



Mais à côté de l'humoriste, il y a aussi l'homme qui s'est présenté aux élections législatives et régionales, l'homme qui a soutenu le droit au logement, l'homme qui a parrainé "Stop à la violence", l'homme qui a milité pour la représentation des gens de couleurs à la télé......



" Vous savez, je préférerais m'amuser sur scène et rentrer chez moi pour m'occuper de mes trois enfants. La communauté noire est malheureusement l'une des rares à ne pas être structurée et nous sommes très peu nombreux à prendre la parole. On nous a toujours cantonné dans un rôle de bonne humeur et de soleil or, derrière tous ces grands sourires, il y a aussi beaucoup de drames et un vrai blues".



Président de la république ?



En effet, à l'exemple de Coluche qui en 1981 s'était présenté aux élections présidentielles; Dieudonné fait de même pour 2002. Cependant alors que Coluche faisait cela dans l'optique d'attirer l'attention sur certains points; Dieudonné lui est bien déterminé à y aller jusqu'au bout. il a donné à son mouvement le nom d"Utopiste" un nom qui paraît ne pas être très sérieux mais il le justifie de la sorte: "je pense que l'utopie, c'est le point de départ de tous projets et réalisations".

Si on devait retirer les grandes lignes de son programmes ce seraient celles-ci:

la refonte de la justice, l'augmentation du budget de l'Education nationale, le droit au logement avec une baisse de 50% des loyers.

Son gouvernement serait composé de Jamel Debbouze au poste de premier ministre, Guillaume Depardieu à la culture, Emmanuelle Béart au ministère de l'Education...

un choix qu'il justifie de la manière suivante: "Ces personnalités ont toute la sensibilité et l'honnêteté qui manquent aux politicards".

Maintenant nous verrons bien quelle sera l'évolution de l'implication que cet humoriste met en avant sur sa carrière artistique...



Coup de gueule sur la télé:



En effet, Dieudonné est en froid avec plusieurs personnalités de la télé. On peut citer Arthur ainsi que Patrick Sébastien.



"Entre Patrick Sébastien et moi, il s'agit d'une différence de point de vue, d'humour et de conscience politique. Je ne comprends pas qu'on puisse diffuser à 20h30 un sketch de Jean-Marie Le Pen chantant "casser du noir". Quand à Arthur, à l'époque ou Élie et moi étions encore ensemble, il a multiplié les risques et les vannes douteuses. Je ne discute pas avec ces gens-là".





Décembre 2003: L'humoriste ne plaît pas à tout le monde:



Mois critique pour l'humoriste, il passe en direct dans l'émission de Marc-Olivier Fogiel: "On ne peut pas plaire à tout le monde" qui exceptionnellement est diffusée en prime time. Selon les dire du présentateur, Dieudonné devait faire un mini sketch sur Jamel Debbouze lui aussi invité à cette spéciale "humour". Seulement voilà, généralement les séquences sont répétées avant l'émission. Mais Dieudonné n'a pu se rendre à ses fameuses répétitions, si bien qu'il était le seul à connaître le contenu de son intervention.



Le moment arrive et l'humoriste fidèle à son personnage – souvenons nous de l'acharnement qui s'est abattu sur lui après ses propos sur le terroriste n°1 et George Bush après le 11 septembre 2001 - tente de profiter du direct pour tenir des propos ambigus. Hélas, cette fois-ci il touche un sujet hautement sensible pour la France qui est en plein cœur d'un débat sur les appartenances aux diverses religions. Nous ne décrirons pas les propos qu'il a tenu afin de ne pas relancer un débat qui porterait à confusion, mais disons que l'humoriste aime provoquer. C'est ce qu'il a fait ce fameux lundi 01 décembre: habillé avec une cagoule noire, une veste en treillis et un chapeau noir caractéristique des juifs orthodoxes il provoque une première fois. Sa deuxième provocation a été dans son discours volontairement ciblé. Mais voilà le fond intérieur de l'humoriste n'est pas suffisamment connu: que ce soit auprès de la population ou même d'une partie de la masse média. Dieudonné aime dénoncer ce qu'il considère comme aberrant en incarnant parfois des personnages qui sont l'inverse de ce qu'il pense. Une sorte de dénonciation par l'extrême. C'est-à-dire qu'en montrant le pire, il veut dénoncer ce qu'il représente.



Un peu compliqué à expliquer, mais surtout très compliqué à comprendre. Et forcément arrive ce qui arrive. La plupart ne déchiffrent pas la subtilité du discours de Dieudonné. Cette fameuse lecture entre les lignes. Et la plus grosse erreur de Dieudonné est de se plaire à rester énigmatique face à des présentateurs qui tente tant bien que mal à lui faire tenir des propos clairs. Agacés, ceux-ci participent parfois à empirer la situation.



Ne nous éternisons pas avec cette histoire en concluant que tout cela se solde pour l'humoriste à une lourde peine: L'annulation de la plupart de ses spectacles soit volontaire (par manque de spectateurs) soit imposé (villes dans lesquelles le maire, par peur de soulèvement de certains et risques de troubles de l'ordre public ont préférés ne pas prendre le risque ). Inutile de dire que l'humoriste est choqué, tant par les proportions qu'a pris cette histoire, que par ses détracteurs qui sont pour beaucoup dans l'annulation de ses spectacles.



D'autant plus que l'histoire ira bien plus loin. Le jeudi 05 février 2004 alors qu'il jouait à Lyon (ville dans laquelle le maire voulait annuler le spectacle, mais où Dieudonné à eu gain de cause), des militants ont d'abord attendu le public de l'humoriste en brancardant des pancartes "oui à l'humour, non au racisme" pour ensuite tenter d'empêcher les fidèles d'entrer en salle. Les spectateurs ont néanmoins su se frayer un passage jusqu'à leur siège. Mais hélas les incidents ne se sont pas arrêtés là. A peine le spectacle commencé certains ont criés "Dieudo, facho". L'artiste a donc rallumé la salle avant de donner l'opportunité aux manifestants de s'exprimer. Seule une personne s'est avancée jusqu'à la scène pour déchirer son billet d'entrée aux pieds de l'humoriste. Plus tard quelqu'un a provoqué l'apparition d'une fumée épaisse avec de l'acide. Ce qui a suscitée l'inquiétude chez les pompiers d'autant qu'une personne a été blésée à l'oeil et que deux autres en ont été incommodées . Ceux-ci ont voulu évacuer la salle mais c'était sans compter sur un public solidaire qui a lancé d'une seule voix "on reste, on reste". L'humoriste est donc parvenu avec peine jusqu'à la fin de son spectacle en concluant: "c'est l'une des meilleures soirées que j'ai passées depuis longtemps, merci".



Il s'excusera néanmoins d'avoir blessé des gens qui ont vécu le drame atroce qu'est la shoah, mais continue à dire qu'il y a eu une organisation autour de cette affaire qui a influencée beaucoup de ses détracteurs. Ce qui a donc aggravé l'incompréhension et la mauvaise interprétation de nombreuses personnes ! De même pour s'expliquer plus en avant sur sa version des faits, il avoue que son sketch chez Fogiel n'était certainement pas sa meilleure oeuvre. Mais qu'à la base il était destiné à faire rire Jamel Debbouze. Car c'était grâce à lui que l'humoriste était présent sur le plateau. Chaque invité "principal" pouvait choisir un invité et Jamel avait donc choisi l'humoriste au coeur de tout les débats. Il s'étonne d'ailleurs que personne ne condamne les personnes qui tiennent des propos similaires au sien lorsqu'il s'agit de noir plutôt que de juif.



Mais voilà, les dernières paroles de l'humoriste semble tomber dans le vide. La machine infernale continue à tourner et prend de plus en plus d'ampleur au détriment de Dieudonné. Les menaces des détracteurs se sont multipliées à une allure vertigineuse. Des pétitions qui circulaient sur le net ont appelés à boycotter les futurs spectacles de l'humoriste et à saturer des numéros de téléphone stratégiques tels que salle de spectacle, commissariat, ... Ce qui a finit par payer les opposants ! Genève puis Bruxelles ont annoncées l'annulation des représentations de l'humoriste prévues en mars. Ensuite, c'est la célèbre salle parisienne qui a donnée le dernier coup de massue à l'humoriste en annulant la représentation qui devait se tenir le 20 Février 2004. Pourtant 1500 places avaient été vendues malgré l'absence totale de promo et le climat générée par cette affaire. L'établissement a justifiée sa décision suite à l'annonce du préfet de police qui avait annoncé au directeur de la salle qu'il prenait ses responsabilités et que c'était à lui d'assurer la sécurité. Face à l'extrême violence des détracteurs de l'humoriste celui-ci à cédé. Il faut dire que plusieurs menace à la bombe ont même été prononcés et que le standard de l'Olympia a sauté plusieurs fois face aux nombres incalculables d'appels et de fax à l'encontre de Dieudonné.



Notre mot de la fin sera que ceci n'enlève en rien la qualité des spectacles de Dieudonné. Et que justement on parvient parfois à l'intérieur de ceux-ci à comprendre comment l'humoriste opère pour dénoncer certains sujets. Ainsi nous aimerions rajouter pour contrebalancer la proportion que prennent les propos de ses opposants que nous sommes persuadés que l'humoriste n'est pas raciste et que du contraire essaye d'apporter sa goutte d'eau pour lutter contre ce à quoi on l'accuse. La seule remarque qu'on pourrait lui donner, c'est que visiblement il s'y prend mal quand il est sur un plateau télévisé. Nous espérons simplement que cette affaire ne va pas achever totalement l'humoriste et que celui-ci reviendra grandit et plus fort sur les prochaines scènes qui l'accueilleront une fois cette histoire calmée.

0 Pour ; 0 Contre
Réponse de ahmed n°12302 désactivée par les votes des visiteurs.
Point de vue n°12301 posté le 02/02/2006 à 20:36:17 par ahmed
Réponse au blog p239
cher ami internautes ,
voila j'ai derape et honnetement je vous demande de voter contre mon texte
il n'est pas digne de parler comme cela et je m'en repent sincerement
voter contre svp

1 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12299 posté le 02/02/2006 à 20:26:20 par ahmed
Réponse au blog p1048
Les réactions de la ligue arable, de la conférence islamique, des différentes ONG arabo-musulmanes et certains états comme le Koweït et l'Arabie saoudite qui ont boycotté les marchandises du Danemark, sont des réactions responsables et efficaces à mon avis.
Il faudrait que tout les pays musulmans dirigent leurs économies vers l est
soit la chine l’inde et le japon
cela sera le seul moyen de se faire respecter
ou pour les faires rager
vers la Pologne la Hongrie
Mais avec tout les corrompu à la tête de nos pays est ce réalisable ?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12266 posté le 02/02/2006 à 09:33:06 par ahmed
Réponse au blog p1048
Raymond Lakah, propriétaire de France Soir, a annoncé avoir limogé hier soir Jacques Lefranc, président et directeur de la publication, après la reproduction des caricatures de Mahomet provenant du journal danois Jyllands-Posten. Il justifie sa décision en invoquant le «respect des croyances et des convictions intimes de chaque individu». Eric Fauveau, directeur général de Presse Alliance, assurera l'interim.
Le quotidien populaire France Soir a été jusqu'ici le seul quotidien français à publier hier les 12 caricatures à l'image supposée du prophète Mahomet avec en titre de «Une»: «Oui, on a le droit de caricaturer Dieu». L'éditorial précisait qu'«il n'y a dans les dessins incriminés aucune intention raciste, aucune volonté de dénigrement d'une communauté en tant que telle».
France Soir est en redressement judiciaire depuis octobre 2005, l'interlocuteur des administrateurs provisoires est justement le directeur de la publication. Or Eric Fauveau, désigné par Raymond Lakah pour remplacer Jacques Lefranc, a lui-même déposé une offre de reprise du quotidien. Il se trouve donc, du fait de la décision de M. Lakah, à la fois juge et partie, d'une part pour étudier la pertinence des offres de reprise, d'autre part comme possible repreneur.

0 Pour ; 0 Contre
Réponse de ahmed n°12257 désactivée par les votes des visiteurs.
Point de vue n°12247 posté le 01/02/2006 à 18:13:14 par ahmed
Réponse au blog p1048
ce torchon n'as que se qu'il merite car c'est vrai ilest en faillite
moi aussi j'en ai marre que l'on me prenne pour un con
pourquoi nos gouvernement ne reagisse pas
on la ferme un peu trop et les sois disant democrate cherche la petite bete
une chose est sure si cette parution fait une victime je ne la pleurerais pas
j'ai ecris au journal cela serais bien d'avoir l'adresse email
un journal allemand a aussi publier ces horreur peut etre kader pourra nous en dire plus

9 Pour ; 2 Contre
Point de vue n°12246 posté le 01/02/2006 à 18:07:39 par ahmed
Réponse au blog p1048
j'ai recu une lettre ouverte pour le premier ministre danois ,vous n'avez qu'a faire un copier coller et envoyer un email acette adresse!:
envoyer ce message a cette adresse ( ministre danois )
um@um.dk
Citation:
HIS EXCELLENCY, Dr. Per Stig Møller the minister of the foreign affairs of the Denmark

Peace be upon those who follow the true guidance:

I have reviewed what some of the news agencies dealt with concerning the Danish news agency Jyllands-Posten had published, which I believe it to be a heinous mistake and dreadful deviation from the path of justice, reverence and equality. The said agency published 12 cartoon caricatures on the 30th of September, 2005, ridiculing Mohammed , the messenger of Islam. One of these cartoons pictures Allah's Messenger PBUH, wearing a turban that resembles a bomb wrapped around his head. What a pathetic projection!

I was extremely saddened to read such news.
I personally visited the site of the agency on the net.
I examined the size of the blundering scandal it was. On Sept 29th, 2005 issue of , Jyllands-Posten, I saw and read dreadful news and cartoons.
The news and the cartoons were horrifying and extremely disturbing to me.

I believe al Muslims who read, viewed or learned about this news were equally saddened, disappointed and disturbed. All criticized such work and felt awful and dismayed about it. Similarly, I do believe that all sane and wise people, I believe, would feel the same about it.

The contemporary world is witnessing today great much confusion all over. Innocent blood is being shed. Innocent lives are being harvested by oppression and transgression. We are in utmost need to spread peace, justice and love all over the world. We need to call for the respect and reverence of all Divine and heavenly Messages and Scriptures. By doing so, we would be able to preserve the divine messages and demonstrate love, appreciation and reverence to the Prophets and Messengers of Allah, the Almighty to this world.
We would further help to preserve the souls, honor and belongings of all mankind all-over-the-world. We would further demonstrate the respect and honor of the human rights all over the world.

The claim of Jyllands-Posten newspaper that they allow, promote and practice freedom-of-speech, by publishing cartoons ridiculing Mohammed the Prophet of Islam, is a non-convincing claim. All worlds' constitutions and international organizations insist on and demand to respect all the Prophets and Messengers of Allah, the Almighty. Moreover, they confirm the necessity to respect the Divine Messages, respect others and do not attack the privacy, dignity and honor and principles of others.

In the International World Federation Council of media and press people, it is stated:

Media people must be alert of risks that may arise as a result of prejudice and discrimination implied by the media. The Council would exert every possible effort to avoid being involved in such calls, which are based on prejudice and religion, *** or other social differences discrimination.
A media man may commit a dangerous professional deviation such as: claiming other's work, ill-interpretation of facts, false accusations of others, condemning others for no basis, accusing others with their integrity and honor for no sound basis or accepting bribes to either publish or prevent the publishing of specific materials.
A noteworthy media-person should believe that it is their duty to give an honest attention to the aforementioned items, and through the general framework of the law in each country.
Therefore, we also base our opinion and/or statements herein on an honest and sound media proclamation requesting the Danish newspaper to apologize for what they did. The proclamations states: "The media person would exert every possible effort to correct, modify any published information that he/she noticed that they are inaccurate and/or harmful to others."

Undoubtedly, what the Danish newspaper; Jyllands-Posten published is harmful not only for more than two hundred thousand Danish citizen, but also to more than one-billion-three-hundred-million Muslims along with others who are fair and just people. All these hurt people honor, respect and love Mohammed the Prophet. This action will continue to hurt and harm all Muslims so long we live on the face-of-this-earth. Denmark, if does not deal with this problem on a fair ground, will also continue to be a source of harm and convulsion to many Muslims. This is because of the mentality of some Danish individuals who are anti-prophets, messengers and divine messages.

We would like to remind also with the decree which the Human Rights Agency in the United Nations adopted on the 12th of April, 2005. This decree insisted on the ban of distortions and vicious attacks against religions and especially Islam; which had been strongly attacked in the last few years.

Finally, I would like to inform you that all Muslims will certainly stop their commercial business dealing with Denmark until they openly and officially apologize for the shameful attack to the person of Allah's Messenger SAAW by Jyllands-Posten newspaper

1 Pour ; 1 Contre
Point de vue n°12217 posté le 31/01/2006 à 22:21:20 par ahmed
Réponse au blog p1048
L'affaire dite des caricatures, qui avait suscité de violentes réactions à l'automne, a été relancée en fin de semaine dernière par l'Arabie Saoudite. Le 26 janvier, Riyad annonçait le rappel «pour consultation» de son ambassadeur au Danemark. Comme nombre de ses voisins, le royaume wahhabite reproche au Premier ministre danois de ne pas avoir condamné les dessins satiriques, dont la plupart associent l'image du prophète au fondamentalisme islamique ou au terrorisme d'Al-Qaeda. Ce week-end, la révolte s'est propagée à l'ensemble du Moyen-Orient, la Libye allant jusqu'à fermer son ambassade à Copenhague. En Irak, où le royaume compte 530 soldats au sein de la force multinationale, Ali Sistani, la plus haute autorité religieuse chiite du pays, a réclamé hier de Copenhague des «mesures dissuasives» à l'encontre de ceux qui ont «offensé» Mahomet. Quant à l'Organisation de la conférence islamique et la Ligue arabe, elles veulent déposer à l'ONU une résolution «interdisant toute atteinte aux religions».

Manque à gagner. En visite à Copenhague, le président afghan Hamid Karzaï s'est, en revanche, estimé satisfait, «en tant que musulman», des explications données par le chef du gouvernement danois. De fait, Anders Fogh Rasmussen refuse d'intervenir dans un dossier qui, selon lui, ne relève que des tribunaux. Il a rappelé que le gouvernement «ne peut exercer une quelconque influence sur les médias et ne peut, de même que le Danemark en tant que nation, être tenu pour responsable de ce qui est publié dans un média indépendant».

Au Danemark, les critiques enflent contre le Jyllands-Posten, blâmé pour le boycott des produits danois encouragé par les chefs religieux de plusieurs pays du Golfe. Le manque à gagner s'élèverait déjà à plusieurs millions d'euros. Hans Skov Christensen, président de la Confédération des industries danoises, exige que le journal «prenne ses responsabilités». Samedi, le rédacteur en chef du quotidien, Carsten Juste, a adressé une lettre ouverte aux Saoudiens. Il y exprime ses «regrets», affirmant que l'objectif de son journal n'était «pas d'insulter [leur] foi». Mais ses propos semblent n'avoir convaincu personne. Hasard ? Hier matin, le site Internet du quotidien était, pour la troisième fois en moins d'une semaine, paralysé par une salve de cyberattaques.

«Solidarité». L'opposition de gauche réclame que le gouvernement intervienne. Au contraire, la présidente du Parti du peuple danois (extrême droite), Pia Kjærsgaard, estime que ce serait là «faire preuve de faiblesse». Selon un sondage publié ce week-end, 79 % des Danois jugent que leur Premier ministre n'a pas à s'excuser. Réunis hier à Bruxelles, les ministres européens des Affaires étrangères ont exprimé leur «solidarité», réitérant leur «attachement à la liberté de la presse». La Commission européenne menace, de son côté, de saisir l'Organisation mondiale du commerce si des gouvernements encourageaient au boycott des produits danois. Quant à l'ex-président américain Clinton, qui s'exprimait depuis Doha, il a condamné les caricatures du prophète, qu'il considère comme «un outrage à l'islam».

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12216 posté le 31/01/2006 à 22:20:01 par ahmed
Réponse au blog p1048
Le Danemark continue de se débattre dans la «crise des caricatures de Mahomet», qui ont suscité le tollé dans les pays musulmans et le début d'un boycottage des produits danois au Moyen-Orient. A l'appel du Jihad islamique, des milliers de Palestiniens ont manifesté mardi à Gaza, brûlant notamment des drapeaux danois et une photo du Premier ministre Anders Fogh Rasmussen. Réunis à Tunis, les ministres de l'Intérieur de dix-sept pays arabes ont par ailleurs demandé au gouvernement danois de «sanctionner fermement» les auteurs des douze dessins satiriques parus dans le journal «Jyllands-Posten». Pour la première fois depuis qu'il a publié, fin septembre, cette série sur «Les visages de Mahomet», le quotidien conservateur est passé des «regrets» aux «excuses» : dans une lettre ouverte, publiée dès lundi soir sur le site internet du journal, le rédacteur en chef Carsten Juste admet que ces caricatures du prophète «ont indiscutablement offensé de nombreux musulmans», mais répète que telle n'était pas leur intention.
Des excuses qui n'ont absolument pas fait retomber la tension dans le monde musulman, où les consignes de boycottage se multiplient. A Copenhague et Aarhus, les bureaux du quotidien danois ont d'ailleurs dû être évacués mardi en fin d'après-midi à la suite d'alertes à la bombe. Plus tôt dans la journée, les ambassadeurs danois en poste à Bagdad et Téhéran avaient été convoqués pour recevoir les protestations des gouvernements irakien et iranien. Le scandale provoqué par ces dessins, dont l'un représentait le prophète coiffé d'un turban en forme de bombe, est tel que le ministère danois des Affaires étrangères a invité ses ressortissants à renoncer à tout déplacement non indispensable en Arabie saoudite et à faire preuve de prudence dans d'autres pays musulmans tels que l'Egypte, l'Iran, le Liban, l'Algérie, le Pakistan et les territoires palestiniens.
Beaucoup de Saoudiens ont commencé à boycotter les produits danois. Et, dans la région du Golfe, plusieurs supermarchés ont retiré les aliments «made in Denmark» de leurs étals. A Khartoum, le gouvernement soudanais appelle lui-aussi à ce boycottage. Tandis que le Hamas, vainqueur des élections palestiniennes, exhorte «les nations musulmanes à boycotter tous les produits danois parce que le peuple danois a soutenu le racisme haineux sous prétexte de liberté d'expression». Parmi les grandes marques visées : les laitages Arla Foods ou les jouets Lego.
`La chaîne publique danoise TV2 a diffusé lundi soir un programme spécial sur la «crise des caricatures», en duplex avec plusieurs capitales arabes. L'occasion pour le Premier ministre danois de tenter de dissiper ce qu'il a qualifié de «malentendus» et de «désinformation». «J'ai personnellement un tel respect pour les croyances religieuses des gens que je n'aurais jamais pu représenter Mahomet, Jésus ou d'autres figures religieuses d'une manière qui peut être insultante envers d'autres», a déclaré Rasmussen. Sans goûter l'humour de ces dessins, Rasmussen reste pourtant ferme sur ses principes : il n'a pas à présenter d'excuses officielles dans la mesure où «les médias sont libres et indépendants et décident seuls quelles caricatures ils veulent publier»
La crise a pris une telle ampleur ces derniers jours, avec l'incendie de drapeaux danois, le boycottage commercial et le rapatriement de plusieurs Scandinaves en poste dans des pays arabes, que les musulmans du Danemark cherchent désormais à apaiser les esprits. «Nous devons travailler ensemble à l'instauration d'un ton raisonnable dans le débat et d'un bon dialogue au sujet de l'islam et des musulmans. Et ensuite, nous devons déterminer comment arrêter ce boycottage qui fait du tort au commerce danois», a déclaré mardi Kasim Amat, un porte-parole de la Communauté religieuse islamique du Danemark.

1 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12197 posté le 31/01/2006 à 17:04:03 par ahmed
Réponse au blog p1048
Enregistrement telephonique :

Allô ?
- Bonjour, cher monsieur, je voudrai avoir votre avis sur les dessins publiés au Danemark et qui créent la polémique dans le monde musulman.
- C’était ce qui était voulu, non ?
- Heu…, non, l’idée était de tester où en est l’état de la liberté de la presse vis-à-vis des religions.
- ah… et qu’ont dit les dignitaires juifs du Danemark ?
- mais… à quel propos ?
- mais à propos du dessin les concernant.
- heu… je crois qu’il n’y avait pas de dessins les concernant.
- vous venez de me dire que des articles ont été publiés pour vérifier l’état de la liberté de la presse vis-à-vis des religions.
- oui, je vois ce que vous voulez dire, mais enfin, en Europe on peut se moquer des chrétiens sans déchaîner les foudres.
- se moque-t-on aussi des rabbins ? de Moïse ?
- Mais vous savez bien qu’il y a eu un grand drame au XX° siècle. On ne peut pas le faire.
- Il faut donc attendre que les musulmans subissent un grand drame pour que l’on ne se moque plus d’eux ? C’est bien cela que je dois comprendre.
- vous déformez mon propos.
- avez-vous lu les propos de Mr Clinton ?
- non
- il dit qu’en Europe, il ne faudrait pas que les clichés anti-musulmans remplacent les clichés antisémites. Est-ce qu’il a tort ? Allô ? Allô ? Allô ?…

13 Pour ; 17 Contre
Point de vue n°12187 posté le 31/01/2006 à 15:32:51 par ahmed
Réponse au blog p1033
j'ai mis un peu de temps mais j'ai retrouver ta source
il faut dire que retrouver ce livre est tres difficile
il y as pas mal de gens qui disent que c'est un faux ou un plagiat
mais force est de reconnaitre que souvent ceux qui le pretende ne l'ont pas lu
ceux qui l'on lu (comme moi) se poses des question
car il suffit de voir la chronologie actuelle de la vie et je me demande si l'auteur n'avait pas un don pour predire l'avenir
comme je ne crois pas que quelqu'un puisse le faire (a part le createur)
je pense que l'auteur dit surement vrai

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12186 posté le 31/01/2006 à 15:28:15 par ahmed
Réponse au blog p1027
Comment jugez-vous les galas de soutien à l’armée israélienne organisés annuellement par des juifs français?
P.S.: L’UJFP participe régulièrement à toutes les manifestations de rue contre les dérives communautaristes de soutien à l’occupation ou à l’armée israélienne. Cela vaut pour les galas de l’ABSI («Association pour le bien-être du soldat israélien»), pour ceux du KKL («Keren Kayemeth Leisraël) qui collecte des fonds pour la colonisation et essaie de promouvoir «l’Alya» (l’émigration des juifs français) ou Magav qui collecte des fonds pour la police des frontières. Ces galas sont immoraux, ils participent à l’effort de guerre. Ce qui est grave, c’est que ces manifestations d’aide à l’occupation reçoivent souvent des subventions ou une aide des collectivités locales qu’elles soient UMP ou PS. Tout se passe comme si l’Occident continuait de faire payer au peuple palestinien pour un crime qu’il n’a pas commis: l’antisémitisme européen et le génocide nazi.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12185 posté le 31/01/2006 à 15:26:48 par ahmed
Réponse au blog p1027
Pouvez-vous nous donner un bref aperçu de l’Union Juive Française pour la Paix? Comment se positionne-t-elle par rapport à la question palestinienne? Est-elle représentative de l’ensemble des juifs de France?
P.S.: L’UJFP a été créée en 1994, mais elle s’est réellement développée avec la deuxième Intifada. Elle fait partie d’un réseau européen d’associations juives progressistes qui existent dans une dizaine de pays. Nous n’avons pas accepté que les violations permanentes des droits fondamentaux se fassent en notre nom. Nous avons refusé que l’antisémitisme et le génocide nazi dont nos familles ont été les victimes servent à justifier un projet colonial et la destruction de la société palestinienne. Nous expliquons sans relâche qu’il ne faut pas confondre juif, sioniste et Israélien. Nous nous réclamons d’une histoire qui a vu les juifs participer massivement à des mouvements progressistes, anticolonialistes ou révolutionnaires. Nous refusons le repli communautaire qui voudrait nous obliger à être complices de ce qui se passe au Moyen-Orient. Nous contestons totalement au CRIF («Conseil représentatif des institutions juives de France») le droit de parler au nom des juifs. Nous faisons partie des collectifs d’associations qui défendent les droits du peuple palestinien. La présence d’une association juive montre que ce conflit n’est pas une guerre raciale ou religieuse, c’est une guerre sur l’égalité des droits et la justice. Nous soutenons activement en Israël la petite minorité qui se bat tous les jours: les refuzniks qui refusent d’aller à l’armée, celles et ceux qui vont sur les barrages, qui manifestent contre le Mur...
Nous n’avons, bien sûr, pas la prétention d’être majoritaires parmi les juifs français. Le Sionisme exploite habilement la peur d’un retour des persécutions. Mais nous représentons un courant d’opinion non négligeable.
L’UJFP prône une paix entre Palestiniens et Israéliens basée sur l’égalité des droits et la Justice. Elle dénonce le caractère colonial de ce qui se passe dans les territoires occupés. Elle revendique la reconnaissance de la «Naqba», la libération de tous les prisonniers, le droit au retour des réfugiés. Elle associe son combat pour une paix juste au Moyen-Orient, à «vivre ensemble» en France. Elle dénonce la politique raciste de Sarkozy vis-à-vis des immigrés et des sans-papiers. Elle a demandé l’abrogation de la loi sur les «bienfaits» du colonialisme. Elle a dénoncé les déclarations de Finkielkraut comme celle d’Arno Klarsfeld.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12184 posté le 31/01/2006 à 15:25:49 par ahmed
Réponse au blog p1027
Qualifier Ariel Sharon d’«homme de paix» semble vous choquer.
P.S.: L’arrivée au pouvoir en Israël de Menahem Begin, puis de ses successeurs Shamir, Netanyahou ou Sharon, c’est un peu comme si l’OAS avait pris le pouvoir en France pendant la guerre d’Algérie. La droite israélienne a le même programme depuis les années 1930: assurer ce qu’elle appelle le «transfert», c’est-à-dire l’expulsion des «autochtones». Sharon a un long passé militaire et il s’est rendu coupable de nombreux crimes de guerre dont le plus célèbre a été commis quand il a ouvert les camps de Sabra et Chatila aux tueurs des Forces libanaises. Il a volontairement déclenché la deuxième Intifada par sa provocation sur l’Esplanade des mosquées. Il est arrivé au pouvoir avec l’idée de «terminer la guerre de 1948», c’est-à-dire d’expulser les Palestiniens. Qu’est-ce qui a changé? Malgré la férocité de la répression, Sharon a compris que le temps travaillait contre lui et que les Palestiniens étaient sur le point de devenir majoritaires entre Méditerranée et Jourdain.
Il a donc changé de politique et s’est mis à prôner des évacuations unilatérales pour pouvoir appliquer son nouveau programme: «établir les frontières d’Israël». Ces frontières, grâce au Mur, engloberont la moitié de la Cisjordanie et le Golan. Donc qualifier cet homme «d’homme de paix» est assez indécent.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12183 posté le 31/01/2006 à 15:24:45 par ahmed
Réponse au blog p1027
Certains pensent que la prise en mains du gouvernement par le Hamas est un coup d’arrêt au «processus de paix» engagé depuis Oslo. Partagez-vous cette appréciation?
P.S.: Le «processus de paix» est mort depuis longtemps et ce sont les différents gouvernements israéliens qui l’ont tué avec la bénédiction américaine. En 1988, l’OLP a décidé, à Alger, de limiter ses revendications à 22% de la Palestine historique (les territoires conquis par Israël en 1967) et de reconnaître l’Etat d’Israël dans ses frontières de 1949 (les seules qui sont internationalement reconnues). À l’inverse, la reconnaissance réciproque, celle d’un peuple palestinien bénéficiant des mêmes droits que les Israéliens, n’a jamais eu lieu. Les accords d’Oslo auraient dû aboutir rapidement à la fin de l’occupation, au démantèlement des colonies et à la création d’un Etat palestinien. Or, entre la signature de ces accords et l’assassinat d’Itzhak Rabin, plus de 50.000 nouveaux colons se sont installés. Toutes les négociations qui ont suivi ont eu pour but de faire accepter à l’Autorité palestinienne de reconnaître les annexions et d’accepter de limiter l’Etat palestinien à des bantoustans reliés par des tunnels. Sur toutes les questions essentielles: Jérusalem, les colonies, le droit au retour des réfugiés, les gouvernements israéliens n’ont jamais bougé. Ils n’ont eu de cesse que d’exiger que l’occupé garantisse la sécurité de l’occupant. Le nombre des prisonniers est toujours impressionnant (8.000) ce qui signifie que, même sur ce point, les accords d’Oslo ont été violés. Le Hamas a bénéficié de la permanence de son discours. Il était depuis le début hostile aux accords d’Oslo. Ceux qui souhaitaient que ce processus débouchent sur la paix n’avaient qu’une seule chose à faire: en finir avec l’occupation et la colonisation et ils ne l’ont pas fait.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12182 posté le 31/01/2006 à 15:24:04 par ahmed
Réponse au blog p1027
Que signifie pour vous la victoire du Hamas?
Pierre Stambul: Il faut d’abord souligner que le vote qui vient d’avoir lieu en Palestine, vote massif dont le résultat n’est contesté par personne, est un bel exemple de démocratie. C’est avant tout un vote de protestation et de résistance. Depuis des années, la société palestinienne est méthodiquement étranglée et détruite: 750 barrages sont synonymes d’humiliations permanentes et rendent la vie quotidienne intenable. Malgré la décision de la Cour internationale de La Haye, le Mur continue d’avancer et les Palestiniens ont clairement compris qu’il signifie à terme l’annexion de la moitié de la Cisjordanie. 60% des Palestiniens vivent sous le seuil de pauvreté, on pille les terres et l’eau des Palestiniens. Les colonies ne cessent de s’agrandir. 450.000 Israéliens vivent dans les territoires conquis en 1967. Sans indépendance, sans économie viable, sans avenir, avec 650.000 personnes qui ont été à un moment ou à un autre, emprisonnés depuis le début de l’occupation et avec des centaines de milliers de réfugiés vivant toujours dans des camps, la société palestinienne vit en plus d’autres contradictions: la corruption, l’opposition entre ceux qui sont rentrés en Palestine après Oslo et le reste de la population, le clivage entre laïques et religieux... Dans ce contexte et alors que les sondages indiquaient l’inverse et que le Fatah avait choisi le très populaire Marwan Barghouti comme tête de liste, les électeurs ont clairement dit à l’occupant: «Ça suffit. Vous voulez nous écraser et rendre définitifs les grignotages incessants, nous ne l’accepterons pas». Ils ont estimé que la volonté de dialogue avec les différents gouvernements israéliens, sous la coupe américaine, ne leur avait rien apporté. Face à l’éclatement de leur société, ils ont dit non à la corruption. Le vote pour le Hamas est apparu, dans l’isoloir, comme le seul moyen de porter un coup d’arrêt à cette dégradation.
Et il est probable que le Hamas ait bénéficié d’une bonne image pour son travail d’aide sociale, sur le terrain. Dans l’avenir, des questions restent posées.
Le peuple palestinien est «pluriel». Le Hamas, qui n’est pas un parti laïc, respectera-t-il cette pluralité? Sera-t-il capable d’obtenir la fin de l’occupation? Il est trop tôt pour répondre.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12181 posté le 31/01/2006 à 15:22:26 par ahmed
Réponse au blog p1027
A la lecture de ses communiqués et de ses réactions à propos de la question palestinienne, on comprend aisément que l’Union Juive Française pour la Paix (UJFP) n’a pas bonne presse en France. C’est que le discours de ses animateurs est franchement à l’opposé des professionnels de la «lutte contre l’antisémitisme».
Le communiqué de l’UJFP, rendu public au lendemain des résultats des élections législatives palestiniennes où le vote populaire a donné la majorité absolue au mouvement Hamas, est assez éloquent. Au moment où elle considère que le vote pour Hamas «est un vote de protestation et de résistance», L’UJFP n’est pas avare de critiques à l’endroit de la politique coloniale et d’épuration éthnique des différents gouvernements israéliens. D’ailleurs, le pire pour l’UJFP est de qualifier Sharon d’«homme de paix».
Dans cet entretien qu’il nous accorde, Pierre Stambul, vice-président de l’Union Juive Française pour la Paix, revient sur ces questions et d’autres relatives à la place et aux positions de l’UJFP parmi les juifs de France.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12179 posté le 31/01/2006 à 15:17:56 par ahmed
Réponse au blog p1048
Dessiner le Prophète Mohamed est déjà problématique pour un musulman, mais un Danois ne l’étant pas forcément, cela peut se comprendre.
Le caricaturer en poseur de bombes ou en vieillard haineux armé d’un poignard et entouré de deux femmes en burqa, c’est utiliser le cliché le plus nauséabond pour lancer une provocation frontale, un appel à réactions.
Depuis les «versets sataniques» de Salman Rushdie, la recette à faire enflammer le monde musulman est connue et éprouvée. C’est cette recette qu’a utilisée, en fait en septembre dernier, le quotidien danois, Jyllands Posten, en publiant une douzaine de caricatures sur le Prophète de l’Islam, histoire, affirme-t-il, de «tester» le degré d’autocensure des artistes sur l’Islam. Le test est assurément réussi: le journal danois a «exercé» sa libre expression d’un racisme anti-musulman crétin. Dividende assuré: camper le rôle du journal libre menacé par les musulmans et montrer encore une fois que le «choc des civilisations» n’est pas une vue de l’esprit. Localement, au Danemark, cette liberté d’exprimer des opinions racistes surfe totalement sur un climat de xénophobie entretenu par le mouvement lepeniste local, le Parti populaire danois (13,2% aux élections législatives de février), dont le soutien au gouvernement est indispensable. Dans l’exercice de la libre expression du racisme, la candidate de ce parti à la mairie de Copenhague a dit que les musulmans étaient une «tumeur cancéreuse» et des «violeurs potentiels». Classé sans suite par la police danoise au grand dam des musulmans danois. Bref, le terreau raciste, xénophobe et islamophobe est fertile, le quotidien danois n’avait plus qu’à flatter la bête et attendre la réaction. Le journal savait sur quelle eau il s’aventurait et un des douze caricaturistes sollicité a refusé de jouer le jeu raciste en envoyant un dessin où un écolier prénommé Mohamed écrivait sur un tableau que «les journalistes du Jyllands Posten sont une bande de provocateurs réactionnaires».
Provocation réussie et, une fois n’est pas coutume, la première réaction est venue des ambassadeurs de 11 pays musulmans qui ont demandé à être reçus par le Premier ministre danois, Anders Fogh Rasmussen. Tenu par l’extrême droite dont il a besoin au parlement, le chef du gouvernement refuse de recevoir les ambassadeurs en arguant du caractère sacré de liberté d’expression. Le chef du gouvernement aurait pu faire l’effort de les recevoir quitte à leur dire de s’adresser aux tribunaux, mais il semble avoir délibérément choisi de leur faire un affront.
A la mi-décembre, 22 ambassadeurs danois à la retraite sonnent l’alerte, critiquent l’attitude du gouvernement et mettent en garde contre «une surenchère, qui pourrait être interprétée comme une persécution à l’encontre de la minorité» des quelque 200 000 musulmans vivant au Danemark. Lors de ses voeux pour le nouvel an, le Premier ministre danois a tenté de rattraper les choses. Son discours, traduit en arabe, affirmait que la liberté d’expression est «vitale», «absolue» et «non négociable», mais il «condamne toute forme d’expression, d’action ou de signes qui tenteraient de diaboliser un groupe de personnes sur la base de leur religion ou de leur origine ethnique». La Ligue arabe s’en est contentée et le 5 janvier, on a décidé de mettre fin à la controverse. Entre-temps, deux journaux, norvégien et suédois, publient à leur tour les dessins. Les organisations musulmanes en Occident montent au créneau, l’Organisation de la conférence islamique également. Le vent d’indignation ne baisse plus, de la Mauritanie à l’Iran. Les parlements nationaux dans le monde arabe se mettent de la partie et dénoncent à leur tour un «affront fait à tous les musulmans». Une campagne de boycott des produits danois se met déjà en branle dans les pays du Golfe. Les employés des grandes surfaces ont mis des affiches indiquant ostensiblement: «ceci est un produit danois». Le groupe laitier dano-suédois Arla Foods a indiqué jeudi que les produits danois étaient menacés en Arabie Saoudite par une campagne de boycottage en signe de protestation contre la publication des caricatures.
Le recours au boycottage des produits danois et norvégiens est une option arrêtée par l’Union internationale des oulémas que dirige Cheikh Al Qaradhaoui.
Les Etats suivent le thermomètre de l’indignation populaire: l’Arabie Saoudite a rappelé son ambassadeur à Copenhague, l’Iran a protesté officiellement tout comme le Koweït qui a qualifié ces dessins de «forme de racisme». Les parlements jordanien et yéménite ont dénoncé «l’affront». La vague a atteint la Mauritanie où des imams ont appelé au boycott des produits du Danemark, de la Norvège et de la Suède et demandé au gouvernement de rompre les relations diplomatiques avec eux. Le gouvernement norvégien tente de circonscrire le problème en demandant à ses diplomates d’exprimer ses regrets car le ton ne cesse d’enfler dans le monde musulman. Il ne reste plus qu’à faire la chronique d’une provocation raciste parfaite. Chacun sait qu’il s’agit d’une provocation mais personne ne veut l’ignorer...

18 Pour ; 15 Contre
Point de vue n°12141 posté le 29/01/2006 à 21:23:20 par ahmed
Réponse au blog p897
kader, il n'est nullement besoin de se facher un courier aete fait au webmaster et c'est idiot ne passera plus
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12106 posté le 29/01/2006 à 00:13:42 par ahmed
Réponse au blog p543
etienne, ce que tu dis te regarde tu peu aimer ta femme la question est de savoir si elle est musulmane et si elle est pratiquante
si elle est pratiquante alors la question de ta reconvertion doit se poser
si elle ne pratique pas alors d'accord la question ne se pose pas et on se demande pourquoi tu rentre dans le debat

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12101 posté le 28/01/2006 à 17:51:14 par ahmed
Réponse au blog p1027
fodil deja je ne comprend pas pourquoi tu t'adresse a kader et moi
tu crois franchement que je puisse insulte la maman de quelqu'un?
mais comme je te connais depuis le debut je sait que tu est capable de nous sortir de paraille fadaises
je me souvient que c'est toi qui utilise les pseudo d'autres pour insulte les gens et cela a ete prouve et tu as d'ailleurs fait ton mea culpas
je me demande et j'aimerai bien que tu me reponde !: qu'est ce qui as pu te faire penser que je connais la personne qui t'envoie des messages sur ton email
nous sommes tous anonymes sur le site et tu doit savoir a qui tu as donner ton adresse email non!
je suis d'ailleurs tres decu car je suis le seul qui a pris ta defense lorsque tu as merde et ma recompence est de me faire accuse de telle chose
merci fodil!!

bon je te promet que je n'ai rien avoir avec ton affaire si celle si est vrai
je me mefie de toi desormais!
ou est le vrai ou est le faux!!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12048 posté le 25/01/2006 à 21:09:34 par ahmed
Réponse au blog p1026
Avec une minutie toute helvétique, le sénateur libéral suisse Dick Marty a présenté hier sa «seconde note d'information sur les allégations de détentions secrètes dans les Etats membres du Conseil de l'Europe», suite aux révélations de médias américains sur les activités de la CIA dans la traque aux terroristes, activités qu'elle a étendues à l'Europe.
Il ne s'agit pas d'une enquête parlementaire : Dick Marty est seul à être chargé de ce travail et demande aux députés des Etats membres de mener chez eux leur enquête nationale. Enfin, le sénateur suisse - d'ailleurs ancien procureur - agit dans le cadre du mandat qui lui a été confié.


Deux activités très spéciales


Le Conseil de l'Europe n'a pas à se prononcer sur les activités d'une agence gouvernementale américaine - donc sur la politique américaine - mais seulement sur l'éventuel concours donné par des Etats européens à la CIA. Cette «aide» pourrait violer la Convention européenne des droits de l'homme qui, entre autres dispositions protégeant la dignité de la personne, interdit l'arbitraire.
Deux «activités» très spéciales intéressent particulièrement le Conseil de l'Europe :
- Les «restitutions extraordinaires» («extraordinary renditions») reconnues par la secrétaire d'Etat Condoleezza Rice lors de sa tournée européenne début décembre. Le terme signifie que des vols transportant des détenus vers des «centres» existent bel et bien. Or, il est avéré que des centaines de «voyages spéciaux» ont touché l'Europe, sans qu'un plan de vol ait été déposé, car ces «Hercules» ou «Boeing» ont atterri pour «escale technique»... Le sénateur Marty vient seulement de recevoir les archives d'Eurocontrol sur le trafic aérien de ces dernières années : un immense travail de décryptage en perspective...
Qui ces avions ont-ils chargé lorsqu'ils ont redécollé ? Et qui leur a remis leur(s) passager(s) anonyme(s) ? Pour quelle destination ? Guantanamo, une prison américaine en Afghanistan, en Irak ou ailleurs sur une base américaine en Europe, par exemple Ramstein dans le Palatinat ?


Ceux qui ont parlé n'avaient plus d'ongles aux mains
et aux pieds


- La «délégation de torture». En Afrique du Nord, en Egypte, en Syrie jusqu'en 2004, beaucoup de «restitués» sont passés aux aveux. Dans quelles conditions ? Ceux qui ont parlé en Egypte n'avaient plus d'ongles aux mains et aux pieds, d'autres ont disparu. L'ancien ambassadeur britannique en Ouzbékistan - démis de ses fonctions - Craig Murray a témoigné hier sur le cas de prisonniers afghans transférés à Tachkent en 2003 pour être «débriefés» (un euphémisme pour «torturés») par les services ouzbeks pour le compte du MI6 britannique et de la CIA. Ensuite, les rapports d'interrogatoires relatent ces aveux sans préciser comment ils ont été obtenus (sous la torture, ils n'ont aucune valeur juridique)... ce qui permet aux ministres de prétendre qu'«à leur connaissance», la torture n'existe pas.


25 mandats d'arrêt contre les hommes de la CIA


Le sénateur Marty a été beaucoup critiqué car il n'apporterait aucune preuve à l'appui de ses affirmations. Selon l'ancien ministre britannique Denis MacShane, la «note d'information» contiendrait «plus de trous qu'un fromage suisse». Mais le faisceau de présomptions est très dense, ce qui permet à l'élu suisse de dire que «de nombreux indices, cohérents et convergents, permettent de conclure à l'existence d'un système de délocalisation ou de sous-traitance de la torture».
Quant aux Etats européens, ils ne pouvaient pas ne pas être au courant. Même si certains gouvernements mentent avec un bel aplomb, comme celui de Silvio Berlusconi : il a démenti avoir été informé de l'enlèvement, par 25 agents de la CIA, de l'activiste islamiste Abu Omar le 17 juin 2003 en plein centre de Milan... Mais la justice italienne a montré son indépendance en émettant 25 mandats d'arrêt contre les hommes de la CIA.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12027 posté le 25/01/2006 à 13:41:16 par ahmed
Réponse au blog p1027
tu n'as pas besoin de me donner les dates de quoi que se soit
l'etat israelien tue tout les jours que dieu fait et le nombre de palestinien mort depasse et de loin celui de tes compatriotes
tu sait tres bien qu'israel ne respecte pas la parole donner
quand ont ils respecte leurs parole ?
meme le bon dieu il ne l'ont pas ecoute et cela a fait de lui un peuple maudit
ne vient surtout pas me dire que c'est la fautes a arafat , oujourd'huiil n'est plus la et votre parole ne vaut pas un pet de lapin
reste chez toi vas pour moi vous ne valez certainement pas mieux que les pires bandits
de toute facon c'est bien vous qui etes responsable de tous les maux de la terre
allah akbar!!

10 Pour ; 1 Contre
Point de vue n°12022 posté le 25/01/2006 à 12:41:05 par ahmed
Réponse au blog p1026
merde vanessa je suis pris bon j'avoue ils font cela parce qu'il s'enuie
tu voit un peu la conversation
"les amies je m'enuie , q'est ce que je pourrais bien faire "
et si on se faisait exploser!!
vraiment tu est tare vanessa ,complretement!
je sait que si demain les terres vole avec la complicite internationale etait rendu on n'entendrai plus parle de bombe humaine
tu sais tres bien que les evenement du 11 septembre sont lier au vol de tes compatriotes
tu sait tres bien que vous etes fautifs et un jours ou l'autres vous le payerais
deja ton sahron paye et j'espere qu'il voit aujourd'hui son chatiment et celui que vous reservent le tres haut
allah akbar!!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12015 posté le 24/01/2006 à 21:07:47 par ahmed
Réponse au blog p1027
Le « processus de paix » ouvert par les accords d’Oslo est mort et enterré. On peut penser qu’il aurait pu représenter une voie vers le règlement, que des occasions ont été manquées. Quoi qu’il en soit, il n’est plus possible de revenir en arrière. Faut-il espérer en l’application de la Feuille de route, dans la victoire du « centriste » Ariel Sharon en mars prochain ? Non, car l’équation reste la même : les Palestiniens continuent de vivre sous occupation, leur vie quotidienne est insupportable, leurs aspirations à l’indépendance bafouées. Il est illusoire de penser que l’on pourra assister, dans la prochaine période, à un changement d’orientation du gouvernement israélien sans des pressions internationales soutenues pour faire appliquer le droit international, rien que le droit international, tout le droit international. La résistance des Palestiniens et la mobilisation de la fraction pacifiste de l’opinion israélienne doivent être soutenues par des sanctions internationales.

Comme le demande M. Moustapha Barghouti : « Une manière de corriger la situation est de faire ce qui a été fait avec succès en Afrique du Sud, appliquer des sanctions. Un élément-clé est de rompre les relations militaires avec Israël, le quatrième exportateur d’armes dans le monde. Nous avons besoin d’un mouvement de non-coopération militaire qui se concentre sur les désinvestissements dans ce domaine et qui lie les relations économiques avec Israël à l’application du droit international et l’application des résolutions internationales. » Un mouvement puissant en ce sens s’est développé dans le monde anglo-saxon. L’accord d’association entre l’Union européenne et Israël offre à Bruxelles d’immenses possibilités puisqu’il prévoit explicitement la possibilité de suspendre celui-ci en cas de violation de son article 2 : « Les relations entre les parties, de même que toutes les dispositions du présent accord, stipule-t-il, se fondent sur le respect des droits de l’homme et des principes démocratiques, qui guide leur politique intérieure et internationale et constitue un élément essentiel de cet accord. » C’est pourquoi, le 10 avril 2002, en pleine opération « Rempart » en Cisjordanie, le Parlement européen avait demandé, à une large majorité, à la Commission et au Conseil « la suspension de l’accord d’association euro-méditerranéen UE-Israël ». En vain… N’est-il pas temps de revenir à cette mesure qui permettra à l’Union européenne de mettre ses actes en accord avec ses paroles, de soutenir l’application du droit international et de jouer un rôle actif au Proche-Orient ?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12014 posté le 24/01/2006 à 21:06:48 par ahmed
Réponse au blog p1027
Comment s’étonner alors que l’Union renforce ses relations avec Israël, qu’elle soit plus prompte à faire pression sur l’Autorité qu’à mettre en œuvre les sanctions prévues par les accords d’association euro-méditerranéens en cas de violation des droits de la personne, violations qui sont quotidiennes dans les territoires occupés ; à recevoir les dirigeants israéliens pour les « encourager » à poursuivre dans la même voie, alors que cette voie mène directement à l’annexion d’une grande partie de la Cisjordanie et de Jérusalem-Est. La France, il faut le regretter, a renoncé à son action autonome et visible en faveur des droits des Palestiniens : elle reçoit le premier ministre Ariel Sharon et reprend sa coopération militaire et même sécuritaire avec Israël (6) ; nombre de ses ministres, dont M. Nicolas Sarkozy, multiplient les visites en Israël ; ce sont deux sociétés françaises qui construisent un tramway reliant le centre de Jérusalem à deux colonies juives situées à l’est de la ville, contribuant ainsi à la politique israélienne d’occupation. Cette stratégie, qui s’inscrit dans un rapprochement plus large avec les Etats-Unis au Proche-Orient, de l’Irak à l’Afghanistan, va à l’encontre de décennies de politique française sur le conflit israélo-palestinien.
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12013 posté le 24/01/2006 à 21:05:51 par ahmed
Réponse au blog p1027
L’Autorité n’est pas un Etat
Amira Haas, la correspondante permanente du quotidien Haaretz dans les territoires occupés, connue pour ses reportages courageux, commentait ainsi la victoire du Hamas aux élections municipales de décembre 2005 en Cisjordanie : « La victoire du Hamas aux élections locales a fleuri sur un terrain fertile. Les gens en ont assez des mensonges qui ont accompagné leurs vies durant les treize dernières années [depuis la signature des accords d’Oslo] ; qu’Oslo signifie la paix ; que la création d’une Autorité palestinienne est une victoire et un symbole, qui abolirait tous ses échecs ; que l’Autorité est un Etat (4). »

La journaliste ne dédouane pas pour autant le Hamas, dont la propagande s’appuie, selon elle, sur trois mensonges : le mouvement islamiste prétend que la bande de Gaza a été « libérée », alors que c’est le résultat d’une décision unilatérale israélienne ; que cette évacuation est le résultat de la « lutte armée », alors que « les attentats-suicide ont seulement renforcé le soutien de l’opinion israélienne à toutes les formes de prise de contrôle de la Cisjordanie » ; que les élections législatives de janvier 2006, auxquelles le Hamas a décidé de participer, sont fondamentalement différentes de celles de 1996, alors qu’elles se déroulent dans le même cadre, celui fixé lors des accords d’Oslo.

Les appels à la démocratisation de l’Autorité palestinienne apparaissent aussi vides de sens. Lors de l’élection présidentielle de janvier 2005, il était clair que l’Union européenne ne voulait qu’un vainqueur, M. Mahmoud Abbas : les nombreuses pressions exercées par le Fatah sur la commission électorale ne furent donc pas dénoncées par les observateurs internationaux ni relayées par les médias (5). Désormais, M. Javier Solana, haut représentant de l’Union européenne pour la politique étrangère et de sécurité commune (PESC) menace l’Autorité palestinienne de lui retirer le soutien de Bruxelles, en cas de victoire de Hamas au scrutin de janvier 2006. En somme, l’Europe des Vingt-Cinq accepte les élections à la condition que les candidats qu’elle préfère soient élus…

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12012 posté le 24/01/2006 à 21:05:17 par ahmed
Réponse au blog p1027
Je pense que Les conséquences de la construction du mur de séparation sur la ville de Jérusalem sont confirmées par un rapport récent des chefs de mission de l’Union européenne à Jérusalem-Est (3). Ce texte, relève, parmi d’autres, certains axes de la politique israélienne dans la ville sainte :

le presque achèvement de la barrière autour de Jérusalem-Est, loin de la ligne verte (ligne de cessez-le-feu de 1967) ;

la construction et l’expansion des colonies illégales, par des entités privées et par le gouvernement israélien, à l’intérieur et autour de Jérusalem-Est ;

la démolition des maisons palestiniennes construites sans permis (qui sont presque impossibles à obtenir) ;

le plan d’expansion de la colonie de Maaleh Adoumim, qui menace d’achever l’encerclement de la ville par les colonies juives et de diviser la Cisjordanie en deux secteurs géographiques.

Et les consuls européens à Jérusalem soulignent que « les actions d’Israël à Jérusalem sont en violation de ses engagements envers la Feuille de route et du droit international ». Résultat de ces constats ? L’Union européenne a décidé, courageusement, de ne pas publier ce rapport…

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12011 posté le 24/01/2006 à 21:04:25 par ahmed
Réponse au blog p1027
La colonisation avance
M. Moustapha Barghouti, candidat ayant obtenu environ 20 % de suffrages à l’élection du président de l’Autorité palestinienne, en janvier 2005, face à M. Mahmoud Abbas, a publié récemment un article intitulé « La vérité que vous n’entendez pas » (2). Il y fait le bilan de la situation sur le terrain, en Cisjordanie et à Gaza, un bilan bien éloigné de la version israélienne qui « présente une image à l’opposé absolu de la réalité » ; bien éloigné aussi de l’image que peuvent transmettre la plupart des médias occidentaux.

Ainsi, la colonisation avance rapidement. « La population totale des colons (…) est désormais de 436 000 : 190 000 à Jérusalem et 246 000 en Cisjordanie. Seulement 8 475, soit 2% de ce total, de colons illégaux ont été évacués de Gaza et de la région de Jénine. Durant la même période, la population des colonies de Cisjordanie a augmenté massivement de 15 800. »

Il raconte aussi la vie quotidienne imposée par le mur de séparation, qui entoure complètement une ville comme Qalqiya, avec une seule porte dont les soldats israéliens ont la clé. « Un permis est nécessaire pour franchir le mur, un permis qu’il est pratiquement impossible d’obtenir. Même quand on réussit, il faut se débrouiller avec les horaires spéciaux d’ouverture. Dans la région de Jayous, vous pouvez traverser entre 7h40 et 8 heures du matin, entre 14 heures et 14h15, et entre 18h45 et 19 heures : au total 50 minutes par jour. Parfois l’armée oublie d’ouvrir les portes, et les élèves, les professeurs, les fermiers, les malades, et les gens ordinaires doivent attendre indéfiniment. »

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12010 posté le 24/01/2006 à 21:03:38 par ahmed
Réponse au blog p1027
Pis, l’évacuation de Gaza a été présentée comme un « geste » significatif de M. Ariel Sharon. Elle lui a permis de renforcer son crédit aux Etats-Unis et en Europe, et lui a ouvert les portes d’une visite officielle, en grande pompe, en France. Pourtant, comme le rappellent les Nations unies, Gaza reste un territoire occupé, les troupes israéliennes y opèrent des nombreuses incursions – le gouvernement israélien vient même de décider d’installer une « zone de sécurité » sur le territoire palestinien, en évacuant une partie de la population… La menace de couper l’électricité pour toute la bande de Gaza constitue aussi une punition collective, contraire aux conventions de Genève. L’organisation américaine Human Rights Watch faisait remarquer, dans un communiqué du 23 décembre 2005, qu’une telle mesure représenterait une violation des lois de la guerre, comme celle que Tel-Aviv avait décrétée en interdisant, entre le 24 septembre et le 12 novembre, l’entrée de son territoire aux 5 000 travailleurs palestiniens, rajoutant aux souffrances d’une population qui vit à 68 % sous le seuil de pauvreté (1).
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12009 posté le 24/01/2006 à 21:02:50 par ahmed
Réponse au blog p1027
Un cas d’école est fourni par l’éditorial de Libération du 2 janvier 2006, qui se désole sur la situation qui prévaut en Palestine. Mais à qui la faute ? « Il y a un an, écrit Patrick Sabatier, l’élection de Mahmoud Abbas au fauteuil d’Arafat avait été une raison d’espérer. Une fenêtre d’opportunité avait été ouverte, par laquelle pouvaient souffler un vent de démocratisation et de réformes dans les Territoires palestiniens (sic !, surtout n’utilisons pas le mot d’occupation), en même temps que celui d’une démilitarisation de la politique palestinienne en vue d’une reprise des négociations avec Israël. Aujourd’hui, cette fenêtre est sur le point d’être claquée au nez des partisans de la paix. » La responsabilité du gouvernement de M. Sharon est à peine évoquée…

L’évacuation de la bande de Gaza durant l’été 2005 a représenté, de ce point de vue, un autre exemple édifiant. Pendant des semaines, les médias internationaux ont braqué leurs projecteurs sur les quelques milliers de colons évacués, s’étendant sur leur souffrance comme sur les pleurs des soldats chargés de les évacuer. Peu de journalistes ont rappelé que la « colonisation » représente, selon les normes de la Cour pénale internationale, un crime de guerre. Que nombre de ces colons sont des fanatiques près à faire le coup de feu contre les civils palestiniens. Que des dizaines de milliers de Palestiniens de Gaza ont été déplacés au cours de ces dernières années, sans que cela soulève la moindre émotion en Occident.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12008 posté le 24/01/2006 à 21:01:36 par ahmed
Réponse au blog p1027
L’éclatement de la seconde Intifada, fin septembre 2000, la répression sanglante mise en œuvre par l’armée israélienne dès les premiers jours – des mois avant les premiers attentats-suicide –, l’escalade de la violence, l’élection de M. Ariel Sharon au poste de premier ministre, la multiplication des attentats contre des civils israéliens, puis la reprise du contrôle total par l’armée israélienne des territoires occupés ont ponctué les dernières années. Pourtant, du point de vue du droit international, et quelle que soit l’appréciation que l’on puisse avoir sur la stratégie et de la tactique de l’Autorité palestinienne, les problèmes de base demeurent : la Cisjordanie, Gaza et Jérusalem-Est restent des territoires occupés, Israël reste une puissance occupante, et la création d’un Etat palestinien indépendant reste la clef de la paix.

Crimes de guerre occultés
Pourtant, à lire les déclarations des dirigeants européens, à suivre les actualités répercutées par les médias, on constate un renversement de perspective : désormais c’est aux Palestiniens, c’est-à-dire aux occupés, de faire la preuve de leur bonne volonté. Les références de l’Union européenne aux obligations de l’un et l’autre camp cachent mal le ralliement à la vision du premier ministre israélien : toute avancée sur la voie de la paix dépend de l’Autorité palestinienne ; c’est elle qui doit se réformer, liquider les groupes armés, faire la preuve de sa volonté de coexister avec Israël. Ce ralliement est aussi très sensible dans les médias, qui tendent à gommer la réalité de la politique israélienne sur le terrain, à sous-estimer son caractère répressif et contraire au droit international, à occulter les crimes de guerre commis. En France, les violentes campagnes menées contre certains journalistes et intellectuels, de Daniel Mermet à Edgar Morin, en passant par Jean Ferrat, ont contribué à tétaniser une partie des journalistes : qui souhaiterait être taxé, même à tort, d’antisémitisme ?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12002 posté le 24/01/2006 à 20:18:13 par ahmed
Réponse au blog p1026
et voila vanessa tu est toujours en train de bouziller un blog
je vais te repondre si ceux qui ont la force , les moyens et l'argent se comporter comme des etres humains digne de se nom il n'y aurais pas de kamikase car pour faire cela il faut vraiment etre desesperer
ne parle pas de ce qui c'est passer en algerie car la aussi si il n'y avait pas eu ingerence de ceux qui pense que seule leurs vu est juste tout cela ne se passerais pas
vanessa juste pour plaisanter tu aime le foot?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°12000 posté le 24/01/2006 à 19:50:22 par ahmed
Réponse au blog p1026
Les transferts de terroristes présumés enlevés par les Américains ont eu lieu non seulement dans les zones de conflits comme l’Afghanistan et l’Irak, mais dans le monde entier, que ce soit en Bosnie, en Croatie, en Macédoine, en Albanie, en Libye, au Soudan, au Kenya, en Zambie, au Pakistan, en Indonésie ou en Malaisie. Le terme employé officiellement par la CIA pour désigner ce système est celui de « restitution extraordinaire », et aucun responsable américain en fonction ne s’aventurera à aborder le sujet en public. En revanche, un ancien responsable haut placé de la CIA, M. Michael Scheuer, qui a dirigé à la fin des années 1990 l’unité chargée de traquer M. Oussama Ben Laden et qui n’a quitté l’agence qu’en novembre 2004, en a livré une explication détaillée lors d’une interview sur la BBC (1), confirmant que l’affaire suédoise faisait partie d’un système beaucoup plus vaste.
Selon lui, « la pratique consistant à intercepter des personnes et à les transférer dans des pays tiers a été mise au point parce que l’exécutif a assigné la tâche de désorganiser et de démanteler les cellules terroristes et d’en arrêter les membres. Quand la CIA a ensuite demandé aux décideurs où ils voulaient mettre ces terroristes, on lui a répondu : c’est votre boulot. Nous avons donc mis au point ce système pour aider les pays dont la justice recherche des personnes inculpées ou condamnées, en arrêtant ces personnes à l’étranger et en les ramenant dans le pays où elles sont poursuivies ».

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11999 posté le 24/01/2006 à 19:47:52 par ahmed
Réponse au blog p1026
M. Mohamed Al-Zery a été libéré depuis et n’a fait l’objet d’aucune inculpation. Mais il n’a pas le droit de quitter l’Egypte ni de s’exprimer publiquement sur son séjour en prison. M. Ahmed Agiza est toujours incarcéré. Interrogée au Caire, sa mère, Mme Hamida Shalibai, qui l’a vu en prison à de nombreuses reprises, nous a rapporté : « Lorsqu’il est arrivé en Egypte, on l’a emmené, cagoulé et menotté, au sous-sol d’un bâtiment. Ils ont alors commencé l’interrogatoire et les sévices. Dès qu’ils n’obtenaient pas de réponse à une question posée, ils lui administraient des chocs électriques et le frappaient. (...) Pendant le premier mois d’interrogatoires, il était complètement nu. Il est presque mort de froid. »
La confirmation de l’implication des agents américains dans cette affaire suédoise et celle des actes de torture qui ont suivi ont fourni les premiers éléments de preuve concrets de ce que l’on soupçonnait depuis le 11-Septembre : les Etats-Unis sont impliqués dans l’organisation d’un trafic mondial de détenus. Les enquêtes officielles et journalistiques à travers le monde démontrent que les Etats-Unis organisent systématiquement la déportation de militants islamistes dans des pays du Maghreb et du Proche-Orient, où ils courent le risque de subir le type d’interrogatoires musclés que les agents américains ne sont pas autorisés à pratiquer eux-mêmes. Certains qualifient ce système de « torture par procuration ».

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11998 posté le 24/01/2006 à 19:46:51 par ahmed
Réponse au blog p1026
Pendant des mois, rien n’a filtré sur ces événements ni sur l’identité de ces agents américains cagoulés. Mais les signes d’inquiétude se multipliant en Suède, le Parlement a ouvert une enquête, et les documents publiés confirment ce qui s’est passé à l’aéroport et éclairent l’identité de ces agents. Dans l’un de ces rapports, M. Arne Andersson, qui a dirigé l’opération au sein des services de sécurité, admet qu’il n’avait pas réussi à obtenir un avion cette nuit-là : « Nous avons fini par accepter l’offre de nos amis américains, à savoir de nos homologues de la CIA, ce qui nous a permis de disposer d’un avion muni d’autorisations de survol direct de toute l’Europe et qui pouvait se charger de l’expulsion de façon très rapide. »
Le gouvernement suédois, qui a donné son accord au transfert des deux prisonniers en Egypte, affirme avoir obtenu l’assurance diplomatique que les deux hommes ne seraient pas soumis à des sévices et qu’ils pourraient recevoir des visites régulières de diplomates du consulat suédois au Caire. Mais la Suède s’est bien gardée de faire connaître les mauvais traitements dont se sont plaints les prisonniers. Les autorités ont au contraire déclaré au Parlement et à un comité des Nations unies que les prisonniers n’avaient jamais formulé de telles accusations. En réalité, dès qu’ils purent recevoir une visite dans leur prison, les deux hommes déclarèrent qu’ils avaient été gravement torturés. Selon Me Kjell Jönsson, « Al-Zery a été victime d’actes de torture. Il a été placé dans une cellule minuscule et glacée, il a été battu. C’est à l’électricité qu’il a été le plus gravement torturé, des électrodes étant placées sur toutes les zones sensibles de son corps à de nombreuses reprises, sous la surveillance d’un médecin ».

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11997 posté le 24/01/2006 à 19:45:20 par ahmed
Réponse au blog p1026
L’avocat avait pourtant obtenu du gouvernement suédois la promesse qu’aucune décision hâtive ne serait prise et que la demande de statut de réfugié serait examinée sérieusement, M. Mohamed Al-Zery risquant d’être torturé à son retour au Caire. En trente ans de carrière, Me Kjell Jönsson n’a jamais assisté à une expulsion aussi rapide. Cinq heures après son arrestation, M. Mohamed Al-Zery quittait l’aéroport Brömma de Stockholm en compagnie d’un autre Egyptien également arrêté, M. Ahmed Agiza.
Cette affaire – qui ne fut révélée que deux ans plus tard – s’est déroulée dans le plus grand secret, grâce à la présence sur les pistes de Brömma d’un avion et d’une équipe d’agents américains. Ces derniers ont interpellé les deux suspects, les ont menottés, revêtus d’une combinaison orange et poussés dans l’avion après leur avoir administré une sorte de drogue. Qui étaient ces agents américains ? « Ils portaient des cagoules noires, mais pas d’uniforme, ils étaient en jeans, a déclaré Me Kjell Jönsson. La police suédoise chargée de la sécurité a affirmé qu’ils étaient très professionnels. » L’opération a pris moins de dix minutes. « Il est évident qu’ils n’en étaient pas à leur coup d’essai », a précisé l’avocat.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11996 posté le 24/01/2006 à 19:43:47 par ahmed
Réponse au blog p1026
Voici une étrange histoire qui met en scène un avion privé se servant de l’Allemagne comme base, un enlèvement en pleine rue dans un pays européen, des tortures pires que celles de Guantanamo et d’Abou Ghraib, avec pour acteurs un avocat, des espions et un terroriste présumé. Une histoire véridique. Et, si elle a pu avoir lieu, c’est parce que « la notion de droits humains est très souple », comme nous le confie un ancien agent de la Central Intelligence Agency (CIA) américaine.
L’affaire commence dans l’après-midi du 18 décembre 2001, peu après les attentats du 11-Septembre, alors que Me Kjell Jönsson, un avocat suédois spécialiste de l’immigration, parle au téléphone à l’un de ses clients, un demandeur d’asile égyptien du nom de Mohamed Al-Zery. « J’ai soudain entendu une voix intimant l’ordre à Al-Zery de mettre fin à la conversation téléphonique, se souvient Me Kjell Jönsson. La police suédoise était venue l’arrêter. »

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11994 posté le 24/01/2006 à 18:21:08 par ahmed
Réponse au blog p1026
L' affaire Khaled Al-Masri, du nom de ce citoyen allemand qui poursuit la CIA en justice aux Etats-Unis en disant avoir été enlevé par erreur et détenu cinq mois en Afghanistan, fait encore parler d'elle en Allemagne. D'après l'hebdomadaire Die Zeit, un islamiste allemand d'origine égyptienne, Reda Seyam, connu de Khaled Al-Masri, aurait pu subir le même sort que lui, s'il n'avait été protégé par la police allemande. Selon Die Zeit, cinq fonctionnaires de l'Office fédéral de la police criminelle (BKA), ont escorté Reda Seyam entre l'Indonésie et l'Allemagne, en juillet 2003, de peur qu'il ne soit kidnappé
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11993 posté le 24/01/2006 à 17:47:22 par ahmed
Réponse au blog p1022
kader tu imagine un peu vanessa en short!!
mais tout les spectateurs n'oront des yeux que pour elle
et toi mon ami tu ne seras pas jaloux!! lol

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11991 posté le 24/01/2006 à 17:16:53 par ahmed
Réponse au blog p1022
un arbitre ce doit d'etre impartial et je crains qu'elle n'est pas assez de carton pour tout le monde de plus elle leurs donnera d'autres regle
seule les siennes sont bonnes!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11990 posté le 24/01/2006 à 17:11:10 par ahmed
Réponse au blog p218
c'est pas grave vu qu'il vas disparaitre
il faut voter contre sur le sujet ,tout en haut blog 218

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11987 posté le 24/01/2006 à 16:49:46 par ahmed
Réponse au blog p218
et tu peu voter contre mes textes!!
il y as un proverbe qui dit: suis le menteur jusqu'au seuil de sa porte
j'espere que tu comprend ce que je veut dire?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11986 posté le 24/01/2006 à 16:31:54 par ahmed
Réponse au blog p218
au cas ou tu ne le sait pas il suffit de cliquer sur le point d'interrogation pour voir que tu fait et les question et les reponses
tu est marie et tu est isa
ton histoire on s'en fout elle n'as aucun interet
aussi le blog vas disparaitre !!

0 Pour ; 1 Contre
Point de vue n°11984 posté le 24/01/2006 à 15:14:30 par ahmed
Réponse au blog p218
quel sujet !! marie et isa sont une seule et meme personne et ce blog n'est fait que pour salir malek
je vote contre ce blog doit disparaitre!!!

0 Pour ; 1 Contre
Point de vue n°11944 posté le 22/01/2006 à 23:09:31 par ahmed
Réponse au blog p1022
tiens fodil tu est la?
tu sais que j'aime trop le foot hein!!
ne t'inquiète pas même si le maroc a perdu il a fait grosse impression et la tunisie défendra son titre vaillamment
mais je pense qu'il y auras un bon spectacle

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11943 posté le 22/01/2006 à 23:00:29 par ahmed
Réponse au blog p984
kader 0 ahmed 1!!!!
mais pour te consolervanessa veut connaitre le vrai kader ah ah ah

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11935 posté le 22/01/2006 à 21:27:19 par ahmed
Réponse au blog p1021
le monde est vraiment petit!
j'habite schiltigheim
j'ai un bon boukin ate conseiller:pour soigner l'enfant autiste de jacques hochmann ,edition odile jacob

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11934 posté le 22/01/2006 à 21:04:11 par ahmed
Réponse au blog p1023
VANESSA!!!!
c'est bien la première fois que je te vois pondre une réponse qui n'est pas sujette a la polémique
pour anima seul ton coeur et ta raison pourrons faire ta décision
je lit souvent que les bledart (c'est ainsi que généralement sont appeler ces immigres la)sont tous des hyppocrites pourtant il m'arrive souvent de les côtoyer et je trouve que contrairement a ce qu'il se dit il ont vraiment le sens de la famille et sont généralement plus l'écoute que les jeunes qui sont ne en France
je ne peu evidemment pas te dire de l'épouser de suite mais si tu écoute attentivement peut être trouvera tu ce qui le motive

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11931 posté le 22/01/2006 à 20:52:49 par ahmed
Réponse au blog p984
je te prie de croire tout le respect que j'ai pour la soeur safia ces ecrit je les aime vraiment!
je voulais aussi te remercier pour ton intervention sur religion j'ai beaucoup apprecier et je m'apercoit encore une fois que mon opinion sur toi est juste
j'aime aussi quand il y a un peu d'humour dans nos echanges

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11930 posté le 22/01/2006 à 20:46:41 par ahmed
Réponse au blog p1021
naim est pris encharge par le sises ce qui veut dire service d'insertion et sociale c'est un service de aapei de strasbourg
http://www.aapei-strasbourg.com/
met le lien pour autisme maroc

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11928 posté le 22/01/2006 à 20:03:31 par ahmed
Réponse au blog p984
safia ,

j'aurais aimer que tu soit ma soeur de sang car j'auria pu te faire la bise( kader! pas de blague je te connaît)
merci pour tes paroles je les ai bu comme le meilleurs de nectars
honnêtement je crois que nous savons tous ce que valent les écris de vanessa et le mieux est de les ignorer tous simplement et cela même si elle dit les pires connerie
wa salamo alaïkom

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11925 posté le 22/01/2006 à 19:54:03 par ahmed
Réponse au blog p1021
Bonjour,
Mon fils s’appelle naim
Il a 11ans et il commence seulement à compter jusqu'à vingt
Tu vois c’est peu et c’est beaucoup il écris son nom aussi
Il aime mais vraiment il aime avoir un livre avec lui (des livres de dragon ball z)
Partout ou il vas il les emporte avec lui grâce a ses livres je me suis aperçut qu’il arrive a savoir quel est le premier et quel est le dernier
Il les dispose toujours dans l’ordre et ils sont toujours impeccablement rangés
Parfois je m’amuse a lui en déplace ou je met un livre de travers et il s’en aperçoit aussitôt
Par contre sa mémoire est largement au dessus de la moyenne si tu l’emmène une seule fois dans un endroit qu’il ne connaît pas je peu être sur qu’il a graver cela dans sa mémoire
Une chose qu’il aime en particulier c’est la piscine il est a l’aise comme un poisson et il est difficile de le faire sortir
Par contre ces rapport avec sa mère et moi ne sont pas pareil j’arrive a lui faire faire ce que je veut ce qui n’est pas le cas avec sa maman
Honnêtement il me procure de très grandes joie et j’en suis fou pour te dire quand il est a la maison je l’appelle souvent et je lui pose des questions car il faut faire les choses régulièrement mais quand elle sont assimiler il les fait par automatisme
Ta filles est encore petite n’oublie jamais qu’elle est malade et que rien n’est banal ou facile pour elle
Tiens moi au courant lorsque tu te posera des question je n’aurais peut être pas la réponse mais si je peu t’aider je le ferais avec le cœur grand ouvert

1 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11904 posté le 22/01/2006 à 02:12:21 par ahmed
Réponse au blog p1021
je n'arrive pas a dormir alors j'en profite pour te poser des question
comme tu la signaler tous les autistes sont différents
est ce que ton enfant se laisse toucher?
essaye toujours de capter son regard car ils
cherche toujours a l'éviter .
soit patiente car tu peu passer un temps fou a essayer de lui inculquer une chose et soudainement c'est lui qui en redemande après que toi tu es perdu espoir
mon fils a 11 ans je me suis rendu compte qu'il était autiste a l'âge de 3 ans

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11898 posté le 21/01/2006 à 23:06:44 par ahmed
Réponse au blog p1021
je suis papa d'un enfant autiste et je sais la difficulté pour trouver de l'aide ici en France ,je n'ose imaginer ce que cela doit être au maroc
je ne peu hélas t'aider sinon de bien t'entourer et de donner de l'amour et du temps a ton enfant
le miens a été pris en charge par une association et je peu te dire qu'il y a toujours de l'espoir
ces enfants peuvent progresse mais il faut que tu leur accorde du temps
je te souhaite de trouver l'aide que tu as besoin et souhaite a ta fille tout mes voeux de rétablissement

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11892 posté le 20/01/2006 à 23:20:20 par ahmed
Réponse au blog p1018
je t'assure kader , si tu as deux femmes tu vas toi te retrouver a la porte et seul!!!
et pour que tu te remarie elle te demanderas le contrôle technique et parole il vaux mieux pas que tu le passe!!!!!

c'est dangereux a notre age!!!!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11889 posté le 20/01/2006 à 22:50:15 par ahmed
Réponse au blog p1018
un jour j'ai parler a ma femme de cette question ,
pour essaye de la convaincre je lui ai dit que c'est surtout pour elle que je voulais faire cela
je lui ai dit quelle aurais moins de travail et que le temps gagner elle le passerais dans les loisir
elle m'as dit que c'etait une tres bonne idee elle serais d'accord mais pour bien faire elle et la nouvelle ferais mieux de se mettre d'accord entre elle et qu'elle me jeterais a la porte car les hommes sont plus que la moitie de leurs travai

bien sur elle et moi disions cela sur le mode de la plaisanterie neanmoins sa reponse me fait dire que c'est une chose )peut etre bonne en des temps anciens mais plus du tout dans notre siecle et je rejoints tout a fais safia dans son analyse

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11871 posté le 20/01/2006 à 12:08:12 par ahmed
Réponse au blog p1017
En islam, un travail sur soi-même, sur sa famille ou sur ses frères et sœurs musulmans ne doit pas être constitué du simple fait d'édicter un grand nombre d'obligations et d'interdits. La révélation a, au contraire, choisi la voie de la formation des cœurs, de l'éducation, du pragmatisme et de la patience, et c'est cette voie qu'il nous faut suivre, aujourd'hui encore, pour vivre l'islam.

Ce n'est qu'après un profond travail sur les cœurs que la révélation s'est mise à édicter obligations et interdits. Et même ici, elle a encore choisi la voie du pragmatisme. Le texte coranique témoigne ainsi, aujourd'hui encore, de la patiente progression et de la pédagogie qui furent les siennes dans la mise en place de l'interdiction : l'exemple bien connu de la législation relative à l'alcool l'illustre parfaitement, puisqu'il montre une progression s'étendant sur une période de nombreuses années et comportant plusieurs étapes intermédiaires avant l'interdiction complète, survenue seulement en l'an 8 de l'hégire (Fat'h ul-bârî, tome 8 p. 353), soit quelques... 18 années après le début de la prédication publique du Prophète.

Aujourd'hui encore, il faut donc, d'une part, ne pas oublier le travail primordial sur la profondeur et l'intensité de la foi, et, d'autre part, comprendre les priorités par rapport à la situation d'un lieu donné, à un moment donné, pour rappeler graduellement obligations et limites

il est des obligations et interdits dont l'applicabilité même dépend du contexte dans lequel les musulmans vivent, en correspondance étroite avec les différentes situations

Lorsqu'il avait envoyé Mu'âdh ainsi que Abû Mûssâ au Yémen, le Prophète leur avait également recommandé ceci : "Rendez facile et non difficile. Donnez la bonne nouvelle et ne faites pas fuir". An-Nawawî écrit en commentaire : "Ce Hadîth ordonne de donner la bonne nouvelle de la grâce de Dieu et de Sa grande Miséricorde, et interdit de faire fuir en ne mentionnant que les menaces de châtiment sans mentionner avec celles-ci les bonnes nouvelles. Ce Hadîth enseigne d'être doux avec ceux qui se sont récemment convertis, de même qu'avec ceux qui sont enfants et adolescents, de même qu'avec ceux qui se sont repentis : il faut être doux avec eux et leur communiquer progressivement les actes de dévotion. Les enseignements de l'islam ont été révélés progressivement. Si on rend les choses faciles pour celui qui entre dans la dévotion ou qui veut y entrer, elles seront faciles pour lui, et le plus souvent il progressera et augmentera. Mais si on rend ces choses difficiles pour lui, il ne se mettra pas à les pratiquer ; et s'il les pratique, il ne le fera pas longtemps ou ne les appréciera pas" (Shar'h Muslim, tome 12 p. 41). Car il faut comprendre qu'un homme ou un groupe d'hommes qui étaient jusqu'à présent éloignés de la religion ont besoin d'une certaine progressivité pour se mettre à pratiquer tout ce qui est obligatoire sur eux. Il faut être patient avec eux, tout en rappelant la nécessaire constance dans la pratique.

Il faut donc, d'une part, graduellement rappeler les normes et les règles. Et il faut aussi et surtout, d'autre part, ne pas oublier le travail sur l'intensité de la foi : renforcer son lien avec Dieu, intensifier pour Lui l'amour et la crainte révérentielle dont tout croyant porte une parcelle dans les profondeurs de son cœur. Il faut commencer par le commencement, par là où a commencé le Coran, parler des rétributions de l'au-delà, évoquées dans le Coran et la Sunna… Alors nous pourrons inshâ Allâh vivre nous aussi ce que Jundub a raconté : apprendre la foi et apprendre les normes, la foi préparant le terrain pour l'acceptation des normes, et la connaissance des normes faisant augmenter la foi.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11864 posté le 19/01/2006 à 18:03:11 par ahmed
Réponse au blog p856
Saint Brice, ville casher

C’est quoi un "Erouv" ?
D’après la Torah, il est interdit, durant le sabbat, de porter quoi que ce soit entre un domaine public et un domaine privé. Par contre, si on entoure un espace d’une clôture faite de poteaux haut d’au moins quarante centimètres, reliés entre eux par une corde qui passe par le sommet des poteaux, l’espace est alors considéré comme domaine privé, une fois qu’a été prononcé l’ « Erouv ».
Un "erouv" est donc un domaine privé dans l’espace public, permettant aux juifs orthodoxes de vaquer à leurs occupations comme à l’intérieur de leur maison, sans enfreindre le repos du sabbat. Ils pourront notamment porter des clefs, des mouchoirs et des livres, ainsi que pousser des chaises roulantes ou des poussettes le jour du sabbat.
En Israël toutes les villes ont un « Erouv ». Ils existe aussi des « Erouv » en Amérique du Nord, à Londres, à Strasbourg, et bientôt à ....Saint Brice, en banlieue parisienne.
La laïcité à double vitesse
Saint Brice est une petite localité de la banlieue Nord de Paris située entre Sarcelles-le- village et Montmorency. Son maire M. Alain Lorand grand ami d’Israël vient de donner son autorisation pour entourer sa ville par ce fameux cordon métallique nommé « Erouv ».
L’excès de zèle de ce maire n’a pas d’égal dans la France « égalitaire » et « laïque ». Sa petite commune de 13 000 habitants possède en plus du futur "Erouv" : une Synagogue de 400 places, une cantine « cachère » ouverte aux écoliers juifs des écoles communales, un « carré juif » indépendant dans le nouveau cimetière de la commune, un centre communautaire de 4000 m2 et la liste des avantages est encore longue.
Pendant ce temps, la France se gargarise de sa laïcité et prive ses enfants du droit fondamental à l’éducation, refuse la carte de résident « de dix ans » à une personne étrangère, interdit à une soeur d’être témoin lors du mariage de son frère, à une maman d’assister au conseil des parents d’élèves, à une patiente de rester dans une salle d’attente..., tout cela au prétexte d’un port de foulard !

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11844 posté le 18/01/2006 à 23:34:47 par ahmed
Réponse au blog p999
j'en ai encore mal au ventre ,kader ne t'inquiete pas je te promet de faire une doua pour toi au cas tu aurais le waswas sioniste et d'autre la ferons aussi lol!!!
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11841 posté le 18/01/2006 à 23:26:20 par ahmed
Réponse au blog p999
ah ah ah ah tu m'a fait trop rire kader
je suis ecrouler !!!mdr
bravo pour ton mot d'excuse

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11802 posté le 18/01/2006 à 10:45:15 par ahmed
Réponse au blog p953
vaessa ,
quand est ce que tu comprendras qu'un arabe n'est pas obligatoirement musulman
dans le monde musulman ils serait meme minoraitere
un arabe peut etre athee, chretien, boudhiste, sioniste , idiot ,con et que sait je encore
tu as le tors de faire l'amalgame "arabe =musulman=terroriste= intolerence
reveille toi un peu !!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11772 posté le 16/01/2006 à 22:41:18 par ahmed
Réponse au blog p982
paracelsus,
tu voulais une reponse la voici :je m'amuse tout simplement ,je ne parle pas seul je sais qui m'ecoute et je sais qui j'entend
completement d'accord avec toi lorsque tu dit l'impossibilite de dialogue avec vanessa mais ce n'est plus un dialogue ,je m'amuse
tu me dira il ne m'en faut pas beaucoup ,c'est vrai
voit tu pour diverse raison je doit passer pas mal de temps ala maison et ce forum est un passe temps pour moi pour dire vrai la rubrique islam me passionne et point de vue m'amuse me ait plaisir parfois m'enerve mais a chaqu'un sa motivation
ai je repondu?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11767 posté le 16/01/2006 à 21:55:57 par ahmed
Réponse au blog p982
Israël est depuis 1976 le plus grand destinataire de l'aide étrangère américaine annuelle, et le plus grand bénéficiaire toute sommes cumulées depuis la Seconde Guerre Mondiale, selon un rapport publié par le Congressional Research (CRS) de Washington.

L’aide directe américaine à Israël était de près de 2,6 milliards de dollars en 2005, avec 3 milliards supplémentaires fournis par des garanties de prêts.

On ne sait pas exactement quelle proportion de cet argent est utilisée dans les colonies et leur expansion ou pour la construction et la maintenance du mur.

A l'inverse des autres destinataires de l’aide américaine, Israël ne doit pas indiquer la façon dont il dépense l'argent qu'il reçoit des Etats-Unis et ne doit pas les prêts, selon le rapport du CRS.


Le quotidien israélien Ha’aretz a découvert dans un rapport d’enquête qu'Israel a dépensé 550 millions de dollars dans des aspects non-militaires de l’entretien et de l’expansion de la colonisation.

La Knesset israélienne estime qu’Israël dépensera 3,4 milliards de dollars pour le mur de séparation, dont 80% est construit à l'intérieur de la Cisjordanie Occupée.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11766 posté le 16/01/2006 à 21:53:39 par ahmed
Réponse au blog p982
Le gouvernement d'Ariel Sharon, confronté à une situation économique très difficile, prépare une cure d'austérité et demande à Washington une aide financière exceptionnelle.


Frappée depuis deux ans par la reprise de l’intifada palestinienne et la crise du secteur high tech, Israël connaît aujourd’hui une situation économique très difficile. D’après les estimations gouvernementales, publiées mardi par la presse locale, le PIB a en effet diminué de 1,1% l’année dernière, après avoir déjà baissé, de 0,9%, en 2001. Et cela ne s’arrange pas : confrontée à une chute de ces recettes fiscales de l’ordre de 17,5%, le gouvernement d’Ariel Sharon prépare une cure d’austérité, qui passe par des coupes budgétaires de l’ordre de 3,4% à 4,7% dans le budget 2003. Ce qui représente une somme comprise entre 2 et 2,8 milliards de dollars. Un programme qui pourtant risque de ne pas suffire.

C’est en tout cas ce qu’a avoué à la radio le directeur général du ministère des finances, Ohad Marani, qui a admis que «nous ne nous en sortirons pas sans une aide extérieure». Accompagné du directeur de cabinet d’Ariel Sharon, il devait à ce propos s’envoler mardi soir pour Washington, afin d’y négocier une aide record. Israël, qui reçoit déjà tous les ans 3 milliards de dollars des Etats-Unis, dont les deux tiers en matériel militaire, demande 4 milliards supplémentaires dans ce domaine, et 8 milliards de garanties bancaires. Ceci afin de pouvoir lever des emprunts avantageux sur les marchés financiers. L’acceptation par l’administration Bush d’un tel soutien pourrait être liée, selon Eytan Gilboa, un expert cité par l’AFP, à l’attitude de l’Etat juif dans le conflit avec les Palestiniens. Les récentes ouvertures faites par Ariel Sharon pourraient d’après lui faire pencher la balance en faveur du «oui».

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11765 posté le 16/01/2006 à 21:45:50 par ahmed
Réponse au blog p982
honnetement tu veut la reponse?
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11763 posté le 16/01/2006 à 21:37:18 par ahmed
Réponse au blog p982
vanessa,
tu voit que tu n'est pas objective!
les palestinien avait commencer a structurer leurs pays et qui a detruit toute leurs infracstruture ?qui a aneanti l'aeroport ?palestiniens qui les empeche de travaille? leurs terre?(quand il en reste)qui leurs empeche la libre circulation?
soit un peu honnete quelle machine ont laisser deriere eu les colons de gaza
tu sait tres bien tout comme le monde entier sait qu'ils ont tout demoli tout emporter a part les synagogues
tu vas aussi dire que ce n'est pas vrai!!!
objevtif objectif
au fait j'ai releve un joli lapsus dans ton dernier ecris!!!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11756 posté le 16/01/2006 à 20:50:49 par ahmed
Réponse au blog p982
Ariel Sharon, dont le nom d'origine est Sheinerman, est né en 1928 à Kfar Malal dans un moshav (communauté agricole). Très actif dans la Haganah (organisation juive d'autodéfense) dès son plus jeune âge, il est commandant de section durant la guerre de 1948. En 1952-53, il étudie l'Histoire et les Etudes Orientales à l'Université Hébraïque de Jérusalem. Il fonde en 1953 l'Unité 101, un corps d'élite spécialisé dans les opérations de représailles contre les fedayins palestiniens qui agit à partir de la Bande de Gaza et de la Cisjordanie.
Durant la guerre de 1956, il est commandant d'une brigade parachutiste. Son manque de discipline durant cette guerre excède ses supérieurs et sa promotion dans la hiérarchie est bloquée durant des années. Après une année d'études, en 1957-58, à l'Ecole Militaire de Camberley au Royaume-Uni, il commande une brigade d'infanterie tout en étudiant le Droit à l'Université de Tel-Aviv. En 1962, il devient Commandant des brigades blindées de l'armée israélienne. Il est ensuite promu Chef du Commandement Nord en 1964, puis Chef du Commandement Sud en 1969. Considérant que ses chances de devenir un jour Chef d'Etat-Major sont minces, Sharon quitte l'armée en juin 1972. Il est toutefois brièvement rappelé sous les drapeaux durant la guerre de 1973.
En décembre 1973, il est élu à la Knesset sur les listes du Likoud. En 1974, il quitte son siège et le Likoud pour devenir, jusqu'en 1977, conseiller spécial du Premier ministre Yitzhak Rabin pour les questions de sécurité.
En 1976, il forme un nouveau parti, Shlomzion, qui récolte deux sièges lors des élections de 1977. Ce parti disparaît peu après lorsque Sharon rejoint à nouveau les rangs du Likoud et est nommé dans le gouvernement Begin ministre de l'Agriculture et président du comité ministériel en charge des colonies de peuplement jusqu'en 1981. Bien qu'il n'ait jamais été religieux, il soutient le Goush Emounim et est considéré, aujourd'hui encore, comme le protecteur des colons religieux. Il encourage alors la mise sur pied d'un vaste réseau de colonies de peuplement israéliennes dans les Territoires Occupés et conteste la possibilité d'un retour de ces territoires sous souveraineté arabe.
Ministre de la Défense dans le second gouvernement Begin en 1981, il est le maître d’œuvre de l'invasion israélienne du Liban en juin 1982. Une commission officielle d'enquête (la Commission Kahan) le tient indirectement responsable des massacres perpétrés dans les camps palestiniens de Sabra et Chatila en septembre 1982. Il démissionne de son poste à la Défense en 1983 mais reste ministre sans porte-feuille jusqu'en 1984.
Shimon Peres le nomme ministre du Commerce et de l'Industrie dans le gouvernement d'union nationale de 1984. En mai 1990, il devient ministre de la Construction et du Logement dans le gouvernement Shamir jusqu'à la défaite du Likoud aux élections de 1992. A la Knesset, il est membre de la commission des Affaires Etrangères et de la Défense de 1990 à 1992 et préside le comité chargé de la supervision de l'immigration juive en provenance d'URSS.
Nommé en 1996 ministre des Infrastructures Nationales - un poste spécialement créé pour lui - dans le gouvernement de Benjamin Netanyahou, il devient, le 9 octobre 1998, ministre des Affaires Etrangères. Ce choix est censé rassurer l'aile droite du gouvernement. Sharon, connu pour être un des "faucons" les plus durs du Likoud, a toujours proposé des solutions radicales au "problème palestinien" comme par exemple l'annexion de la majeure partie de la Cisjordanie.
Suite à la victoire d'Ehud Barak et des Travaillistes aux élections de mai 1999 et la démission de Netanyahu de la présidence du Likoud, Ariel Sharon succède à ce dernier à la tête du parti le 2 septembre 1999. Sa visite controversée de la Mosquée al-Aqsa en 2000 est considérée comme l’un des facteurs qui déclencha la deuxième Intifada. Du fait d'enquêtes judiciaires contre M. Netanyahu, Ariel Sharon reste à la tête du Likoud et se présente aux élections du 6 février 2001. Il gagne ce scrutin avec 62,5 % des votes et devient Premier ministre d'Israël. Suite à cette victoire électorale, il forme un gouvernement de coalition avec sept partis, qu’il présente à la Knesset le 7 mars.
Peu après sa victoire, la question de sa responsabilité dans les massacres de Sabra et Chatila est relancée par une émission diffusée par la chaîne télévisée britannique BBC. Quasi simultanément, en juin 2001, une plainte contre Sharon pour crime contre l’humanité est déposée en Belgique par un avocat libanais au nom de 23 survivants desdits massacres. La plainte, jugée recevable par le parquet belge grâce à la loi de compétence universelle de 1993, qui permet aux tribunaux belges de juger les crimes de droit international (crimes de guerre, crimes contre l’humanité,…), est ensuite jugée irrecevable le 26 juin 2002 par un arrêt de la chambre des mises en accusation. Puis, en janvier 2003, la Cour de Cassation annule la décision de justice antérieure, réouvrant la voie des poursuites lorsque le Premier Ministre ne sera plus en fonction. Finalement, à cause de l’embarras diplomatique engendré par cette loi, le nouveau gouvernement adopte en juillet 2003 un projet de loi abrogeant la compétence universelle, et les actions en cours sont suspendues. Cette affaire a néanmoins provoqué l’inquiétude et la colère de Sharon.
Sharon est considéré, à l'instar de Rabin, comme un héros militaire. Tout au long de sa carrière, il s'est assuré, grâce à un discours populiste prônant la sécurité, une large audience parmi l'électorat de droite. Il a une réputation d'homme qui, convaincu de l'hostilité des Palestiniens (les "autochtones" dans son discours) et du destin tragique réservé aux Juifs, ne connaît pas de limites et qui use de la force sans ménagement.
Cette caractéristique s’est vue confirmée par l’offensive brutale lancée en Cisjordanie le 29 mars 2002 après une série d’attentats meurtriers en Israël, visant à démanteler les infrastructures terroristes (détruisant par la même occasion toutes les structures civiles et officielles construites depuis l’inauguration de l’Autorité Nationale Palestinienne) et à isoler le président palestinien, Yasser Arafat, auquel Sharon refuse de s’adresser depuis décembre 2001. Le siège et la réoccupation des villes autonomes de Cisjordanie ont suscité de vives réactions dans la communauté internationale, choquée par le degré d’oppression dont a fait l’objet la population civile palestinienne.
Sharon est également l’un des principaux promoteurs de la colonisation des territoires palestiniens. En mai 2001, il rejette les conclusions du rapport Mitchell qui appelle au gel de l’expansion des colonies dans les territoires occupés, qu’il qualifie d’ « entreprise nationale vitale ». Il possède une maison qui arbore en permanence un gigantesque drapeau israélien en plein cœur du quartier musulman de Jérusalem-Est (mais il n'y réside pas) et est l'éleveur de bétail le plus riche d'Israël. En juin 2002, son gouvernement adopte un plan relatif à la construction d’une barrière de séparation entre Israël et la Cisjordanie. La construction controversée de ce mur est en cours aujourd’hui.
En octobre 2002, les travaillistes annoncent leur départ du gouvernement Sharon en protestation contre des crédits alloués à la colonisation juive dans les Territoires Occupés, amenant Sharon à proclamer la dissolution du Parlement et la tenue d’élections anticipées. Celles-ci ont lieu le 28 janvier 2003, amenant une victoire écrasante pour le Likoud avec 38 sièges, alors que le parti travailliste d’Amran Mitzna ne remporte que 19 sièges. Le 27 février 2003, Sharon présente son gouvernement, formé d’une coalition entre le Likoud, le Parti National Religieux (PNR) (porte-voix des colons), le Shinui (laïc militant), et l’Union Nationale (extrême droite).
En mai 2003, Sharon approuve la « Feuille de Route » rédigée par le Quartet (Etats-Unis, UE, Russie et ONU), entame un dialogue avec Mahmoud Abbas, et s’engage à la création d’un Etat palestinien. Il rejette cependant le droit au retour des réfugiés palestiniens en Israël. Depuis, le cycle de violence n’a fait que s’amplifierr et la perspective de la paix semble s’être éloignée. En avril 2004, Sharon obtient l’appui du président américain George W. Bush pour son plan de désengagement unilatéral de Gaza, s’assurant par la même occasion du soutien de Bush pour le maintien des principales colonies de la Cisjordanie et pour la négation du droit de retour des réfugiés palestiniens en terre israélienne. En déclarant que les réalités actuelles ne permettraient pas un retour aux frontières de 1967, Bush est devenu le premier président ayant légitimé la présence de colonies en territoires occupés, considérées illégales par la loi internationale. Son plan est rejeté par une grande majorité des membres du Likoud lors d’un referendum le 2 mai 2004.
En octobre 2004, le plan de désengagement des colonies juives de la Bande de Gaza voulu par Ariel Sharon est entériné par la Knesset grâce au soutien des travaillistes (67 voix contre 45 et 7 abstentions). C’est une décision historique puisque c’est la première évacuation de colons en 37 ans d’occupation des territoires palestiniens.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11755 posté le 16/01/2006 à 20:50:06 par ahmed
Réponse au blog p982
Son père Shmouel Scheinerman est un technicien agronome originaire de Brest-Litovsk en Biélorussie ou Russie blanche. Sa mère Véra est un médecin originaire de Mohilev en Ukraine.
Tous deux ont connu dans leur enfance les pogroms antijuifs de 1903-1905 dans la Russie Tsariste. Ils migrent en Palestine en 1920 et s'installent en 1922 dans le moshav (village agricole) de Kfar Malal où naît Ariel Sharon. Il a une soeur aînée, Yehoudit ou Judith.
On rapporte que son père est autoritaire et presque asocial. La famille cultive une défiance vis-à-vis des Arabes et plus généralement une méfiance de ce qui sort du cercle familial. Shimon Shiffer (journaliste, chroniqueur au quotidien Yediot Aharonot) rapporte que sa mère lui répétait : "les Arabes ? Ne croie pas un mot de ce qu'ils te disent".
L'enfant puis l'adolescent est ombrageux et solitaire.
A 14 ans, il entre dans le mouvement de jeunesse paramilitaire Gadna puis s'implique dans l'organisation juive d'autodéfense Haganah avant qu'elle ne se fonde dans Tsahal après la guerre d'indépendance d'Israël en 1948-49.
Lors de la guerre de 1948, il est commandant de détachement dans la Brigade Alexandroni dans la Haganah. Il est gravement blessé lors de la seconde bataille de Latroun contre la Légion Arabe.
Ouzi Benziman rapporte qu' "il se fait un nom dans sa capacité à terroriser les Arabes". Selon ses camarades, son adaptativité, son audace et son esprit d'initiative compensent son aspect "étrange".
En 1949, il est promu commandant de compagnie et en 1951, officier dans les services secrets.
Après des études à l'Université hébraïque de Jérusalem, on lui demande de reprendre du service actif en prenant le commandement de l’Unité 101, première unité des forces spéciales israéliennes.
Ariel Sharon montre en 1952 des tendances factieuses. Il cherche à monter sa propre unité de commandos spécialisés dans les opérations de représailles. Sa hiérarchie s'y oppose. Il va alors monter une provocation. Il monte une embuscade dans le no man's land sans en informer sa hiérarchie. Deux femmes palestiennes sont abattues près d'un puits, ce qui déclenche des tirs de mortier de l'armée jordanienne sur des villages israéliens. Sharon en profite pour réitérer sa demande, qui est finalement acceptée par Ben Gourion. C'est ainsi que l'unité 101 est créée. En 1953, l’Unité 101 (ou Force 101) rase le village jordanien de Qibya en représailles aux incursions palestiniennes en Israël et en particulier à un attentat qui a fait trois victimes israéliennes les jours précédents. Soixante-neuf civils sont tués, dont des femmes et des enfants dans le dynamitage des maisons du village. De nombreux pays condamneront ce massacre.
En 1956, durant la guerre de Suez, les Israéliens coopèrent à la tentative de prise de contrôle du Canal de Suez par les corps expéditionnaires franco-britanniques suite à sa nationalisation par Nasser. Ariel Sharon commande la 202e brigade parachutiste et se distingue au sein de l'état-major par la promptitude avec laquelle les forces qu'il dirige entrent dans le Sinaï.
Sa Brigade parachutiste, lachée au Mémorial Parker, est arrivée au col de Mitla tenue par une garnison constituée, principalement, de douaniers et gardes frontière soudanais en majorité. La garnison était en fuite et le col n'était plus défendu. C'était là que se fût produit un "incident" digne d'une épisode de T.E. Lawrence d'Arabie.
Un incident se serait déroulé au cours de ces opérations. Les troupes de parachutistes commandées par Rafaël Eytan (dépendant du commandement d'Ariel Sharon) sont accusées d'avoir exécuté plus de 200 prisonniers égyptiens et civils soudanais capturés et de les avoir jetés dans des fosses communes. Aucune preuve n'a jamais été apportée et la responsabilité d'Ariel Sharon n'a jamais été mise en cause.
En 1957, il part pour un an à l'École militaire de Camberley au Royaume-Uni. À son retour, il étudie le droit à l'Université de Tel-Aviv.
En 1967, lors de la guerre des six jours, il commande une des divisions qui participent à la prise du Sinaï. Ariel Sharon y acquiert un grand prestige auprès de ses hommes et de l'opinion publique israélienne. Le commandement reconnait en lui un grand stratège mais n'apprécie pas son indiscipline.
En 1971, Ariel Sharon prend en charge le commandement du front sud (Sinaï) et en particulier de la zone le long du Canal de Suez (ligne Bar-Lev). Il sera également chargé de mettre un terme aux activités terroristes dans la bande de Gaza. Ses troupes tueront alors plus de 100 civils palestiniens et en emprisonneront des centaines d'autres.
En 1973, l'Égypte et la Syrie lancent une attaque surprise contre Israël le jour de la fête juive du Yom Kippour. Ariel Sharon est rappelé d'urgence sur le front sud dont il vient d'abandonner le commandement et y prend la tête d'une division de chars. Lors de la guerre du Kippour, il augmente encore son prestige auprès de l'opinion publique et confirme ses talents de tacticien hors pair, suite notamment à plusieurs manœuvres audacieuses grâce auxquelles il encercle et isole la IIIe armée égyptienne et donne la victoire aux Israéliens.
Avec cette magnifique manoeuvre, "Arik" Sharon a fait franchir le canal à ses chars qui se sont trouvés aux portes du Caire. Plus tard, en 1977, le "Pharaon" Sadate, qui avait signé la paix avec Israël et qui était en visite à Jérusalem, promettait, en plaisantant, à "Arik" une fessée pour une prochaine visite éventuelle sans invitation.
Il est élu à la Knesset en 1973 sur la liste du Likoud, poste qu'il quitte en 1974 après avoir été appelé par le Premier Ministre Yitzhak Rabin pour devenir Conseiller Spécial à la Sécurité.
En 1974, Sharon prend personnellement la tête d'un groupe de colons pour établir un avant-poste illégal près de Naplouse. Cette expérience a ensuite été renouvelée à plusieurs reprises.
Ministre de l'agriculture de Menahem Begin en 1977, il permet l'expansion massive des implantations agraires juives en Cisjordanie et à Gaza.
Sous sa houlette, entre 1977 et 1981, plus de 25 000 Juifs s'installent dans les territoires occupés dans des opérations nommées "Jumbo", "Judée et Samarie" ou "Meteor".
Il est réélu député de 1977 jusqu'à aujourd'hui.
En 1982, il est ministre de la Défense. Il dirige les opérations d'évacuation du Sinaï, notamment de la ville de Yamit, que quelques centaines de colons israéliens irréductibles refusaient d'évacuer. Il envoie l'armée les emmener de force, et démolir leurs maisons (Opération Colombe rouge). La diffusion par la télévision qui filme les opérations marque durablement l'opinion israélienne.
Suite aux attaques répétées des organisations palestiniennes le long de la frontière libanaise, l'armée israélienne envahit le Liban (alors en guerre civile) pour en chasser définitivement l'OLP. Lors des opérations, des phalangistes chrétiens libanais attaquent les camps de Sabra et Chatila alors sous contrôle israélien et y assassinent, selon des sources différentes, entre 700 et 3 500 Libanais musulmans et réfugiés palestiniens. Le 8 février 1983, la commission d'enquête officielle dirigée par le président de la Cour Suprême, le juge Yitzhak Kahan, publie son rapport. Ce dernier évoque la « responsabilité personnelle » de Sharon, pour « n’avoir pas ordonné que les mesures adéquates soient prises pour empêcher d’éventuels massacres. » Ariel Sharon est alors contraint de démissioner.
De 1990 à 1992, il est Ministre de la Construction et de l'Aménagement ainsi que Président du Comité Ministériel sur l'Immigration et l'Absorption. Suite à la chute de l'Union Soviétique et aux vagues d'immigration depuis la Russie, il initie et mène à bien un programme incluant la construction de 144 000 appartements pour absorber les immigrants à travers le pays.
De 1992 à 1996, pendant la période des accords d'Oslo, il est membre du Comité de Défense et des Affaires Etrangères de la Knesset.
En 1996, Ariel Sharon est nommé Ministre de l'Infrastructure Nationale et est impliqué dans la stimulation d'entreprises conjointes avec la Jordanie, l'Égypte et les Palestiniens. Il est également Président du Comité Ministériel pour l'avancement des Bédouins.
En 1998, Ariel Sharon est nommé Ministre des Affaires Etrangères et dirige les négociations avec l'Autorité palestinienne.
En tant que Ministre des Affaires Etrangères, Sharon rencontre des leaders américains, européens, palestiniens et arabes pour faire avancer le processus de paix. Il collabore au "Flagship Water Project" fondé par la communauté internationale pour trouver une solution à long-terme à la crise de l'eau dans la région et servant de bases à des relations pacifiques entre Israël, la Jordanie et les Palestiniens.
Après l'élection au poste de Premier Ministre de Ehud Barak en mai 1999, Ariel Sharon devient leader du Likoud suite à la démission de Benjamin Netanyahou, et ce jusqu'en 2005. Il est également membre du Comité de Défense et des Affaires Etrangères à la Knesset.
Sa responsabilité dans le déclenchement de la seconde Intifada est discutée: cette dernière s'est déclenchée après sa visite sur l'Esplanade des mosquées/Mont du Temple à Jérusalem, mais certains commentateurs israéliens et internationaux n'y voient que le prétexte au déclenchement d'une insurrection préparée par Yasser Arafat depuis l'échec des négociations de Camp David à l'été 2000 et après 8 ans de négociations infructueuses et dans le contexte des attentats par les groupes extrémistes palestiniens. D'autres analystes excluent le caractère prémédité du soulèvement et pense au contraire qu'Arafat n'a pris qu'en marche le train de l'Intifada.


En 2001, Ariel Sharon est élu au poste de Premier Ministre de l'État d'Israël sur un programme portant principalement sur la sécurité contre le terrorisme palestinien. Il est réélu en mars 2003, suite à des élections anticipées.
Il stoppe toute négociation avec Yasser Arafat qu'il considère responsable de la situation et lance une campagne de répression très dure contre les activistes palestiniens. Il entame également la construction d'une barrière de séparation à l'intérieur de la Cisjordanie et autour de Jérusalem. Fin 2003, on estime que l'activité terroriste a chuté de 90 %.
En 2004, peu après le décès de Yasser Arafat, il entame des pourparlers de paix avec le nouveau leader de l'Autorité palestinienne, Mahmoud Abbas. Parallèlement, Sharon annonce sa détermination à effectuer un retrait unilatéral des colonies israéliennes de la bande de Gaza, qui prendra fin le 11 septembre 2005.
Après l'opposion d'une partie des membres du Likoud à ce retrait, Sharon doit composer une alliance avec le parti travailliste de Shimon Peres. L'élection d'Amir Peretz à la place de Shimon Peres en novembre 2005 menace la coalition. Ariel Sharon demande au président Moshe Katsav de dissoudre le parlement puis il démissionne du Likoud le 21 novembre 2005. Il crée alors son propre parti "En Avant" (Kadima en hébreu) de sensibilité centre-droite, que Shimon Peres rallie, en vue des élections générales anticipées prévues en mars 2006. Il évoque à l'occasion que ce parti a pour but de suivre la "feuille de route" et qu'il ne remet pas en cause l'évacuation déjà réalisée des colonies de la bande de Gaza (évoquant même l'éventualité d'évacuations de colonies de Cisjordanie).

En décembre 2005 et janvier 2006, Sharon subit deux attaques cérébrales, la première mineure, l'autre beaucoup plus grave.
Le 18 décembre 2005 au soir, à trois mois des élections annoncées, Ariel Sharon est hospitalisé d'urgence à l'hôpital Hadassah Ein Karem de Jérusalem après avoir été victime d'une attaque cérébrale. Le chef du gouvernement est pris d'un malaise peu après avoir quitté la présidence du Conseil à Jérusalem, sur la route reliant Jérusalem à Tel Aviv, alors que sa voiture roule vers son ranch dans le Néguev. Il est aussitôt admis en service de traumatologie où il subit dans la nuit des examens médicaux. Le 20 décembre soit deux jours après son accident cérébral, Ariel Sharon quitte l'hôpital en fin de matinée. Selon le directeur de l'hôpital, les médecins ont retiré un caillot de sang qui gênait la circulation sanguine du Premier Ministre et il n'aurait pas de séquelles. Toutefois, une intervention cardiaque est prévue dans les semaines suivantes.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11735 posté le 15/01/2006 à 19:38:27 par ahmed
Réponse au blog p985
mais non kader il ne faut pas etre triste vanessa ne t'oublie pas elle veut rencontrer le vrai kader!!
et moi je ne te souhite pas du mal ,pense au nombre de assanet que tu aura, et puis moi j'aime bien manger et je suis sur que tu vous aller nous gater lol!! mdr!!!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11730 posté le 15/01/2006 à 18:08:34 par ahmed
Réponse au blog p953
oui mais quand tu lit cela je ne peut pas etre d'accord
Pour préparer leur implantation, il leur fallait donc conquérir la terre, et pour cela le mouvement sioniste s'est organisé sur plusieurs niveaux : la diplomatie, la mobilisation des ressources financières, l'achat de terres, les lois, le déplacement de population et la préparation de l'occupation. En 1895, il se convertit au sionisme et le 15 février 1896, il publie « L'État des Juifs - Der Judenstaat ».

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11729 posté le 15/01/2006 à 18:03:11 par ahmed
Réponse au blog p953
voila les references
Theodor Herzl
Docteur des droits.
Berlin et Vienne 1896.
M. Breitenstein's librairie d'édition
Vienne, IX, course seulement d'Ing monétaire 5
Der Judenstaat

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11725 posté le 15/01/2006 à 17:18:53 par ahmed
Réponse au blog p953
Le livre que j’ai lu s’appelle :

« L'État des Juifs, recherche d'une réponse moderne à la question juive »
son auteur est Theodor Herzl

c'est quand meme un personnage cle du sionisme qui l'a ecrit donc il est forcement objectif!!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11722 posté le 15/01/2006 à 17:05:03 par ahmed
Réponse au blog p985
tu m'atriste lorsque tu dit pour une fois mais on y arrive
comme quoi rien n'est jamais perdu d'avance mais sa ete dur!!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11720 posté le 15/01/2006 à 16:59:07 par ahmed
Réponse au blog p953
tu peu me croire que j'ai lu ce qu'est le sionisme et il me semble que je l'avais expliquer a ton ami mosche qui m'avait repondu que mon expliquation etait bien meilleure que la sienne
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11718 posté le 15/01/2006 à 16:54:07 par ahmed
Réponse au blog p985
Je pense que un peu d'humour vaut mieux que les haituel ecris
et imagine un peu le denouement de cette histoire ,kader et toi meme le meilleur scenariste ne l'aurai jamais imaginer lol!!!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11717 posté le 15/01/2006 à 16:49:54 par ahmed
Réponse au blog p953
vanessa tu te trompe ,je n'est pas de préjuges me venant des médias arabe je ne regarde pas la télévision rarement si ce n'est pour voir du foot
par contre tu as raison je suis antisioniste ,je n'aime pas cette idéologie qui prêtent avoir le droit de voler la terre a d'autre peuple

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11714 posté le 15/01/2006 à 16:45:06 par ahmed
Réponse au blog p985
Mon cher Kader,
Crois moi tu sera vraiment plus beau que moi
Je te voit avec ta gandoura et Vanessa a cote de toi accompagne de negaffas
Toi et elle assis sur un trône porte par de vigoureux jeunes hommes
Et les femmes pousseront de joyeux youyous
C’est pas beau sa !!!
Je t’offre les agneaux !!!
Crois moi tu as plus de chance que moi et je ne veut pas me fâcher avec un frère

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11709 posté le 15/01/2006 à 14:20:54 par ahmed
Réponse au blog p985
enfin vanessa pour une fois tu repond a une question
tu vois c'est pas difficile

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11694 posté le 14/01/2006 à 21:54:04 par ahmed
Réponse au blog p985
kader excuse moi de redemander cela mais j'aimerai vraiment que ton amie nous explique comment fait elle pour ecrire des posts alors que pour elle c'est shabbatt !!il me semble que du vendredi soir au samedi a la tomber de la nuit il ne le peuvent pas !!
mais c'est vrai je suis bete sa ne s'applique pas a vanessa car elle est unique dans son genre et puis qu'est ce que je raconte je suis completement a cote de la plaque vanessa a une tres bonne explication
n'est ce pas vanessa?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11685 posté le 14/01/2006 à 17:44:01 par ahmed
Réponse au blog p985
tu sait quoi vanessa , tu as fait exactement ce que je pensait grâce a toi j'ai gagner un super repas
j'avais fait le paris avec un de mes amis que tu dirais cela
ta mauvaise foi est évidente!!!!
et tout les foremeur du site ont pu le constater
merci vanessa je vais me regaler!!!
au fait j'ai encore une question quel jour sommes nous aujourd'hui?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11671 posté le 14/01/2006 à 12:01:42 par ahmed
Réponse au blog p985
Je pense que si tu tape : STERILISATION DES FEMMES TZIGANES EN REPÜBLIQUES TCHEQUE ,tu devrais avoir réponses a tes question
mais comme je commence a te connaître et que tu vas nier ou minimiser au maximum,j'invite les différents lecteurs d'orientalement de donner leurs point de vue
quand a ta ta question sur les crimes d'honneurs dans les pays arabes
mon opinion est que s'il ils corresponde au loi de la charria et si celle si est en vigueur dans ces pays je ne vois pas pourquoi je serais contre
pour rappel toute les loi française je ne les approuve pas mais je suis respectueux des loi du pays ou je vis
mais je te vois venir et pour vous seul le modele occidental est le bon n'est ce pas vanessa?





kader , c'est vrai que je suis plus jeune que toi mais je ne suis pas debile ni un aliene mental pour avoir la moindre vue sur vanessa
apres tout tu la connais mieux que moi et elle dit qu'elle veut connaitre le vrai kader ,,, petit cachotier vas!!!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11667 posté le 14/01/2006 à 01:59:43 par ahmed
Réponse au blog p985
Je pense que tu as le droits de faire un sujet sur les pays arabes je ne t'en empêches pas on est en démocratie vanessa
voila j'ai répondu a ta question
peut TU répondre a la mienne. que pense tu du programmes de stérilisation des femmes tziganes en république tchèque?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11666 posté le 14/01/2006 à 01:54:02 par ahmed
Réponse au blog p473
Bonjour Rachid
Tout d’abord je dois te dire que je comprends ce que tu as ressenti la première fois que l’on t’apprend cette nouvelle
J’ai moi aussi appris que mon fils été autiste a l’age de trois ans quand il est rentre a la maternelle
Depuis les années ont passe et j’ai du m’adapter a naim
Mon conseil est que tu dois te documenter le plus que tu peu sur la maladie de ton fils
Ensuite renseigne toi quel sont les diffèrent lieu ou ton enfant pourra évoluer
Quelle sont les écoles qui pourrons l’accueillir, jusqu ‘a quel ages, quels sont les programmes que l’on vas lui enseigner qui se chargera de l’amener tout les jours et qui le ramènera
Crois moi il faut vraiment bien te renseigner car on ne t’aidera pas beaucoup
Il n’existe pas énormément de structure pour les enfants handicaper et les places sont restreinte
Il vas falloir que tu te batte pour lui et tu verra l’amour qu’on ces enfants
Moi j’ai voulu que mon fils vive le plus normalement possible
J’ai réussi a lui faire intègres une classe ou il n’y a que quatre élève et les progrès qu’il fait sont incroyable
J’arrive a discuter avec lui il arrive a se faire comprendre
Il est très douer pour certaine chose beaucoup plus que les enfants dit normaux mais tout a Un prix, j’ai du me trouver un autre emploi et allah me la donner je suis très souvent avec lui je lui consacre beaucoup de temps et je suis très souvent seul avec
C’est pour cela que je suis souvent sur l’ordinateur
Je suis à ta disposition si tu as besoin de savoir comment procéder

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11656 posté le 13/01/2006 à 19:51:39 par ahmed
Réponse au blog p985
répond déjà a la question
as tu le permis de conduire?
et que pense tu du programme de stérilisation des femmes tziganes en tchequie?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11654 posté le 13/01/2006 à 17:49:01 par ahmed
Réponse au blog p985
je repond d'abord ata question
non je ne parle pas le tcheque mais il n'y aos besoin de le parler les information on les trouve aqui sait chercher
j'ai moi aussi une question A TU TON PERMIS DE CONDUIRE?

Une trentaine de personnes emprisonnées à Prague vont porter plainte à l'ONU pour mauvais traitement.
Lors des manifestations anti-mondialisation à Prague du 26 au 29 septembre entre 850 et 900 personnes ont été interpellées. Parmi elles se trouvaient 300 citoyens tchèques (source : Ambassade de la République tchèque à Paris).
Après avoir été relachées, une centaine de personnes qui avaient été interpellées sont allées déposer leur témoignage au centre de l’INPEG prévu à cet effet à Prague. Après analyse de ces attestations, il ressort notamment que 62% des personnes ont été battues, presque toutes ont été empéchées de dormir et plus de la moitié d’entre elles n’ont pas eu accès à un traducteur. Malheureusement la plupart de ces témoignages ne sont pas utilisables juridiquement : ils ne donnent pas assez de détails sur les circonstances des arrestations et les conditions de détention (certaines personnes ont simplement marqué « j’ai été battu » sans dire quand, où, combien de temps…). Selon les observateurs légaux, il est possible de porter une trentaine de témoignages devant la justice. Parmi eux on recense :
Abus sexuels
Contrairement aux rumeurs qui ont été relayées ça et là, aucun témoignage de viol n’a été recueilli. Cependant, plusieurs manifestantes se sont plaints des comportements et remarques sexistes à leur égard ainsi que d’attitudes déplacées. Lors d’arrestations, des policiers hommes ont réalisé des fouilles corporelles sur des femmes, alors que la loi tchèque stipule qu’elles ne doivent être effectuées que par des personnes du même sexe ou par un médecin. Comme l’attestent plusieurs témoignages, certains membres des forces de l’ordre en ont profité. Pour preuve la photo publiée dans un journal tchèque (www.pravo.cz) d’un policier brandissant le soutien-gorge d’une manifestante. Ces comportements et fouilles corporelles se sont poursuivis après les arrestations, dans les commissariats. Un des observateurs légaux qui travaille encore à Prague cite le témoignage d’une femme « qui prenait une douche quand des policiers ont ouvert la porte ». Autre exemple de ces attitudes sexistes, le témoignage d’un homme arrêté qui a vu « un policier accompagner une fille aux toilettes. En revenant, il a essuyé le bout de la matraque comme s’il l’avait pénétrée et les autres ont ri ».
Tabassages
Cinq à six témoignages font état de violences corporelles poussées sur les personnes interpellées. Un des cas les plus marquants est sans doute celui de Sylvie Yolande Mach, une ressortissante autrichienne mineure. Après avoir été arrêtée alors qu’elle ne prenait part à aucune action violente comme l’atteste une vidéo tournée à ce moment-là. Elle s’est fait battre avant d’être jetée dans un car de police. Au commissariat, de l’argent lui a été volé et des policiers l’ont brutalisée : « Après 23 heures de cruauté et de privation de liberté complètement injustifiée, j’ai subi un interrogatoire, fus informée des accusations contre moi et de mon incarcération jusqu’à ma condamnation. A bout d’espoir et terrorisée à l’idée d’être encore illégalement détenue, sans pouvoir donner de nouvelles – une idée que je ne pouvais supporter - , je sautai par la fenêtre. Je me suis cassée le pied ( gardant sûrement des séquelles à vie), la jambe (en plusieurs morceaux), une vertèbre et me suis endommagée la hanche et le bassin. Je fus amenée à un hôpital où je fus traitée de manière inhumaine, sous surveillance policière constante et eu à subir de nombreux abus. Je ne reçus aucun traitement pour atténuer la douleur bien que criant pour en avoir, et quand les infirmières trouvaient que je criais trop, elles me fermaient la bouche et remuaient ma jambe la plus sérieusement atteinte pour me punir ». Sylvie Yolande Mach est toujours hospitalisée dans un établissement autrichien. Elle risque de ne pas pouvoir se lever avant un mois et est susceptible de garder des séquelles à vie. D’après un membre des observateurs légaux, « les troubles viennent du fait qu’elle n’a pas été opérée immédiatement. Si elle avait subi une intervention chirurgicale juste après, elle serait sans doute sur pieds à présent ».
Le cas de Joshua Tzarfaty, un étudiant en médecine franco-israélien est tout aussi tragique. Il faisait partie de l’assistance médicale (ces hommes et femmes, portant un dossard avec une croix-rouge, apportaient les premiers secours aux personnes –manifestants mais aussi journalistes et parfois policiers - blessées et gazées). Voici un extrait de son témoignage :
« Un policier m'a rattrapé, m'a plaqué violemment sur le sol, a arraché le morceau de tissus couvert d'une croix rouge que j’avais sur mon sac et m'a frappé une première fois au visage. Un deuxième policier est arrivé, a sorti une sorte de sangle ou de lanière en cuir et m’a enserré les mains avec, suffisamment fort pour que les marques soient encore bien visibles plusieurs jours après. J’ai été mis dans un fourgon où se trouvaient déjà 7 personnes interpellées. J’ai été maintenu sur le sol, face contre le plancher. Un policier m'a frappé à la tête. D'autres policiers sont arrivés, m'ont retourné et m’ont étendu les bras et les jambes. J’ai alors été matraqué sur les bras, sur les jambes, plus particulièrement sur les articulations, sur le torse. (…) Un peu plus tard, on m'a emmené dans une autre pièce où j’ai de nouveau été frappé pendant plusieurs minutes, sur le dos, le ventre, aux lèvres, puis on m'a reconduit dans une cellule ».
Plusieurs personnes, dont Jean-Philippe Joseph, incarcéré au même endroit, ont pu témoigner de l’état de Joshua : « quand je l’ai vu, il avait un coquard, boitait lourdement et il avait des côtes cassées (il se pliait à chaque toux) »
Il est à noter que les forces de l’ordre ont indiféremment traité manifestants « violents »/manifestants non violents et passants comme l’atteste cette lettre adressée au président:
« Président Haclav Havel,
Je suis le professeur, docteur, ingénieur Giancarlo SPANDANUDA (58 ans), l'un des plus grands experts italiens sur l'électromagnétisme. Le 27 septembre, avec mon fils Albert (16 ans) nous avons atterri à Prague pour faire du tourisme. A 19 heures, alors que nous marchions seuls rue LUBLANSKA, près du métro I.P.Pavlova, nous avons été battu brutalement et sans raison par 3 hommes en civil. Après, nous avons vu ces hommes discuter de nous avec des policiers. (…) J'ai un certificat médical pour attester d'un traumatisme crâniens à cause des coups ».
Un observateur légal cite le cas de ce professeur coréen, donnant des cours à l’Université des sciences sociales de Prague, et arrêté alors qu’il rentrait chez lui. Il ne prenait pas part aux manifestations, n’est même pas contre la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (il développe d’ailleurs un projet financé grâce à l’une de ces institutions). Pourtant il s’est fait battre sévérement au commissariat.
Autres accusations
Bien que beaucoup moins spectaculaires et graves, beaucoup d’autres violations du droit ont eu cours dans les commissariats. Ces entorses répétées à la légalité inquiètent fortement les observateurs légaux qui continuent de travailler à Prague. « L’immense majorité des personnes arrêtées ont été traitées avec une force non nécessaire », déclare Sergio, un des OPH. « On leur a refusé le droit de passer des coups de téléphone, ils n’ont pas eu droit à des traducteurs professionnels. Et normallement, lorsqu’une personne arrêtée peut prouver son identité, la police n’a pas le droit de prendre des photos ou les empreintes digitales ». C’est pourtant ce qui s’est passé à de nombreuses reprises. Beaucoup ont aussi eu à soutenir des positions très incomfortables pendant plusieurs heures. Voici pour preuve des extraits du témoignage de Jean-Philippe Joseph, interpellé le 26 septembre alors qu’il ne menait aucune action violente comme le prouve un film réalisé par des journalistes français :
« Les policiers nous ont assis en tailleur, face au mur d’un commissariat, la tête baissée (…) J’ai reçu une claque puis une autre quand je relevais la tête. (…) Nous avons demandé à téléphoner, refus et moquerie. Nous sommes restés 24 heures dans ce commissariat sans couverture, en dormant sur le sol. (…) On m’a pris en photo avec un numéro sous le visage, on a pris mes empreintes digitales. (…) Un policier a hurlé mon nom. Il m’a donné une pile d’affaires et m’a indiqué en criant la direction de la douche. On m’a écrit le numéro 2678 sur l’avant-bras au marqueur. (…) Les policiers nous empêchaient de dormir en tapant sur les gilles avec leurs matraques et en nous forçant à nous lever. »
L’Etat continue à nier
L’Etat refuse toutes ces allégations. Contactée par téléphone le 2 octobre, la responsable de la communication de l’Ambassade de la République tchèque à Paris a réfuté ces accusations. Elle a fermement condamné les accusations de violences sexuelles et a admis « un cas de mauvais traitement » sans savoir précisément lequel. « Les forces de l’ordre n’ont pas non plus refusé de donner des repas aux prisonniers. Ce sont les personnes interpellées qui les refusaient ». Il est vrai que certains détenus avaient décidé d’entammer une grève de la faim pour protester contre les violences policières et pour obtenir des plats sans viande, beaucoup d’entre eux étant végétariens. « Personne non plus n’a été maintenu au froid », a ajouté l’Ambassade, citant les conclusions du rapport de la commission spéciale d’inspection établie par le Ministère de l’Intérieur tchèque. Les témoignages apportés par les participants ne sont à leurs yeux pas crédibles :
« J’ai vu une vingtaine de témoignages, continue la représentante de l’Ambassade. Tous sont formulés de la même façon. On a l’impression que c’est une source unique copiée et envoyée. C’est la même formulation mot à mot. Ils les ont très peu convaincus (les autorités ndr). La plupart sont des allégations sans fondement faites par des personnes qui ne sont pas capables de répondre quand on leur pose des questions précises sur les faits concrets : les rues, les policiers, les commissariats… ».
Au cours d’un entretien téléphonique le jour d’après, la même représentante de l’Ambassade s’est montrée un peu plus nuancée. Elle a toujours refusé les allégations de violences sexuelles mais a admis que certaines personnes avaient dû attendre plusieurs heures avant de pouvoir téléphoner et que peu avaient eu droit à des traducteurs car « c’était physiquement impossible ». Elle a reconnu un cas où une personne n’a pas eu de couverture « mais la nuit était chaude, il n’y a donc pas eu de souffrance ».
Elle a rappelé que 50 policiers avaient été blessés au cours de ces manifestations et qu’il y avait 20 millions de couronnes tchèques de dégat. Selon la version officielle, il n’y a donc pas eu de violences. Et, toujours selon la porte-parole de l’Ambassade de République tchèque à Paris, les commissariats ont été visités par Petr Uhl, délégué aux Droits de l’homme auprès du gouvernement, « une personne moralement hors de tout soupçon, signataire de la Charte 77, ami de Vaclav Havel, opposant au régime communiste, ayant lui-même passé des années en prison ». Une preuve infaillible selon elle qu’aucune violation des droits de l’homme n’a pu avoir lieu dans les commissariats tchèques.
Démenti
Joint par téléphone à Prague, Petr Uhl a tenu un discours très différent en insistant d’abord sur la fait « que sa position avait été marginale, secondaire ». Contrairement à ce qu’avait affirmé le représentante de l’Ambassade, il n’a jamais eu accès aux commissariats, n’a pas pu faire d’enquête ni ouvrir de dossier.
Son rôle s’était limité à servir d’intermédiaire entre un groupe d’étudiants tchèques juristes qui, quelques mois avant les manifestations, avaient voulu préparer le terrain en rencontrant les autorités. Il les a aidés à rencontrer des représentants du Ministère de l’Intérieur et l’adjoint du chef de la police et a participé aux réunions. Résultat de ces réunions : les observateurs légaux avaient l’autorisation de se rendre dans les commissariats vérifier que tout se passait dans la légalité. Selon les propres mots de Petr Uhl, ces étudiants « étaient non violents, raisonnables et valables ». Ces observateurs légaux ont aussi obtenu que les personnes interpellées puissent téléphoner, ce qui n’était pas une obligation de la loi. Or, comme l’a noté Petr Uhl, seuls deux ou trois observateurs légaux ont été autorisés à se rendre dans les commissariats « justement dans ceux où tout était calme » et peu de personnes ont été autorisées à téléphoner. Pourtant, toujours d’après Petr Uhl, l’existence de ces observateurs légaux était d’une importance cruciale. Lors d’une réunion, il a entendu le vice-président dire de la police que « s’il n’y avait pas eu ces gardes civils juridiques, il y aurait eu des morts»...
Petr Uhl a cependant tenu à souligner que les forces de police avaient accompli beaucoup de progrès ces dernières années en matière de respect de la légalité et des personnes.
Mobilisation internationale
Des protestations de soutien aux prisonniers se poursuivent dans le monde entier.
En Grande Bretagne : des activistes ont occupé l’Ambassade tchèque à Londres. Et mercredi 18 octobre, une petite centaine de personnes ont occupé des salles de séminaire dans l’Université de Sussex pour empécher la journée de recrutement des jeunes professionnels de la Banque mondiale.
Au Canada, aux Etats-Unis, en France, en Suisse… : des manifestations ont eu lieu devant et dans les consulats et ambassades. En France, Marie-Hélène Aubert, députée verte d’Eure-et-Loir, a posé une question à Hubert Védrine, ministre des affaires étrangères sur ces « événements ». En voici un extrait : « Près de 900 personnes ont été arrêtées. Les témoignages qui reviennent de ces arrestations et des prisons tchèques sont accablants et effarants : passages à tabac en règle, tortures, privation des droits civiques, interdiction de voir un médecin, de nourriture... Selon des témoignages, un citoyen franco-israélien a été durement tabassé pendant 40 mn, des numéros d'arrestation ont été tamponnés sur le bras des personnes arrêtées, les détenus ont reçu des coups, des femmes ont dû se déshabiller devant des policiers... La France assurant la Présidence de l’Union européenne, il est important qu’elle dénonce ces traitements inhumains et dégradants subis par les ressortissants français en particulier et tous les manifestants arrêtés en général dans un pays-candidat aussi proche de l’adhésion à l’Union européenne. Elle lui serait reconnaissante de lui faire savoir quelles initiatives ont été prises auprès du gouvernement Tchèque pour que ces graves débordements policiers soit réparés et ne se reproduisent plus ». Cette question a été publiée au Journal officiel cette semaine. Le ministre a deux mois pour répondre.
Cette mobilisation internationale commence à porter ses fruits. A Prague la semaine dernière, plusieurs personnes sont allées devant le château, qui abritait une réunion avec entres autres Vacla Havel et le Dalaï Lama, avec des banderolles « si se battre pour la vie et la liberté est un crime, alors je suis un criminel ». Autorisation leur a été donnée d’entrer pour présenter leur version des événements. L’un d’entre eux s’est retrouvé à côté du président tchèque et du Dalaï Lama et a pu parler des exactions commises pendant S26. Le lendemain matin la personne responsable des amnisties a passé la matinée avec Havel. Conséquence directe ou non (il est impossible de l’affirmer), 11 prisonniers étaient libérés le soir-même. Et, le lendemain, Vaclav Havel a usé de son pouvoir d’amnistie pour faire libérer un adolescent de 16 ans qui était toujours sous les verrous.
Les discours médiatiques évoluent également. Des journaux pragois commencent à publier des lettres de résidents tchèques dénonçant les violences policières qu’ils ont pu observer, voire qu’ils ont subies.
D’après les personnes sur place, les médias commencent à changer de discours et commencent même à écrire des articles sur les violences policières. Des journaux publient les témoignages des Pragois passés à tabac. Un article entier a été écrit sur Sylvie Yolande Mach, l’Autrichienne toujours hospitalisée. L’auteur conclue que « malheureusement les mécanismes de contrôle actuellement en place sont inférieurs à ceux qui existaient sous le communisme, quand l’armée enquétait sur les allégations sur les mauvais comportement des policiers. Aujourd’hui la police enquête sur elle-même ».

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11651 posté le 13/01/2006 à 16:30:15 par AHMED
Réponse au blog p985
Et voila !! Notre chère Vanessa qui nous dit que les roms sont tous des voleurs et ils sont tous méchant, la preuve ils l’ont attaque
Cela me fait penser a un de tes anciens posts où tu disais la même chose des arabes, ILS M’ON ATTAQUE !!!! J’étais pionne et les méchant arabes m’ont agressé !!!
Mais ne t’inquiète pas je vais te démontre que ton pays est affreusement raciste et je ne suis pas étonner de ton attitude puisque depuis toute petite tu baigne dans le racisme
Crois moi ou pas mais aucun pays arabes n’a jamais ériger un mur pour isoler une partie de sa population a ma connaissance je ne connais que trois pays qui l’ont fait

J’aimerai que tu me parle de ces femmes tzigane qui ont été stérilisé malgré elles
Ne t’abstiens pas j’ai l’information
N’est pas du racisme ?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11652 posté le 13/01/2006 à 16:30:15 par AHMED
Réponse au blog p985
Et voila !! Notre chère Vanessa qui nous dit que les roms sont tous des voleurs et ils sont tous méchant, la preuve ils l’ont attaque
Cela me fait penser a un de tes anciens posts où tu disais la même chose des arabes, ILS M’ON ATTAQUE !!!! J’étais pionne et les méchant arabes m’ont agressé !!!
Mais ne t’inquiète pas je vais te démontre que ton pays est affreusement raciste et je ne suis pas étonner de ton attitude puisque depuis toute petite tu baigne dans le racisme
Crois moi ou pas mais aucun pays arabes n’a jamais ériger un mur pour isoler une partie de sa population a ma connaissance je ne connais que trois pays qui l’ont fait

J’aimerai que tu me parle de ces femmes tzigane qui ont été stérilisé malgré elles
Ne t’abstiens pas j’ai l’information
N’est pas du racisme ?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11623 posté le 12/01/2006 à 11:35:41 par ahmed
Réponse au blog p1000
AMINE,
je suis desole je suis passer a cote de tes textes et je voulais te dire merci au nom de tout les intervenat du site et au mien bien sur
continue a exposer tes points de vue ma soeur

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11604 posté le 11/01/2006 à 19:33:22 par ahmed
Réponse au blog p999
as salam alaykoum wa rahmatoulah wa barakatouh!

Pour le waswas , il y a les 3 derniers sourates du coran, il faut les réciter encore et encore.
et aussi les rappels et invocations, dont celle-ci

"Bismillahi ladhi la yadhourou ma'a Ismihi chay'oun fil ardhi wala fi sama'i wa houwa as sami'ou al 'alimoun" soir et matin 3 fois comme celà est attesté dans la sounnah authentique.

"A'oudhou bi kalimati Tammati min Charri ma khalaq" le soir 3 fois

en réfléchissant aux sens de ces paroles , avec conviction du coeur
et concentration.

as salam alaykoum wa rahmatoulah wa barakatouh

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11597 posté le 11/01/2006 à 14:35:55 par ahmed
Réponse au blog p985
Vanessa ,
Contrairement a toi je ne suis pas raciste, pas le moins du monde
Depuis le début et cela fait quelques bon mois l’ensemble des participants te demande de respecte les point de vue et toi tu revient systématiquement sur les immigrés et en particuliers les enfants du Maghreb
Tu es contre la discrimination positive mais ton propre pays l’applique
Pour toi les arabes sont tous des dealer mais dans ton pays il y a encore plus de trafiquants
Lorsque l’on te dit que tu es islamophobe tu le nie mais tes écris le prouve
Il y a un proverbe qui dit ne fait pas a autrui ce que tu n’aimerai pas que l’on te fasse et en démontrant que ton pays dont tu nous assure qu’il est accueillant a aussi ses tares j’espère te prouver que partout dans le monde il y a des inégalités et ce n’est pas de la façons dont tu traites les problèmes que tu feras un monde meilleur
A propos le pays dont je suis issue est très beau et il est connu que les arabes ont une hospitalité légendaire
Tu voit on parle des problèmes qui se passe ici en France, pas dans un autre pays et c’est toi qui détourne le message
Je te conseille d’être un peu plus a l’écoute de l’autre, d’arrête tes délires car ce n’est rien d’autre tu entends une information et tu la détourne dans le sens que tu le désire
Soit juste et je le suis aussi !!!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11589 posté le 10/01/2006 à 23:45:50 par AHMED
Réponse au blog p985
Comment, comment ?
Je ne salit rien puisque se sont des fait tirer de journaux tchèque
N’as-tu pas toi-même conseillé de lire les journaux de ton pays ?
Tu disais qu’ils sont bien plus objectifs que tous les journaux de France !!
Je n’invente rien tu sais je peu te citer les sources
Je n’ai pas pu m’empêcher de faire la parallèle avec les méthodes employer par israel,je pense que tu comprendra
Je n’ai pu m’empêcher de te rappeler que dans ton pays on deale a fond la drogue et ce ne sont pas des arabes qui le font mais bel et bien les natif de ton pays
Je ne peu pas laisser passer le taux important de femmes battues dans ta patrie et que tu as occulte de dire
J’ai d’autre info à ma disposition et je ne manquerai pas de les afficher
Tu comprendra qu’il est facile de critiquer a tord et a travers
Lorsque tu me dis de retourner dans mon pays tu fais preuve de racisme et tu as l’arrogance de prétendre le contraire

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11580 posté le 10/01/2006 à 20:53:51 par ahmed
Réponse au blog p985
La République tchèque s'est jointe à la campagne mondiale contre la violence conjugale, lancée par l'organisation Amnesty International. Il était grand temps : 38% des femmes Tchèques en seraient victimes...
Campagne contre la violence conjugale, photo: CTK
La violence à l'encontre des femmes a été ici, pendant de longues années, un sujet tabou. Pour y voir plus clair, les sociologues de l'Académie des sciences et de l'Université Charles ont effectué, auprès d'environ 2000 femmes, un sondage détaillé. Le bilan ? La République tchèque serait, avec presque 40% des femmes maltraitées, au-dessus de la moyenne mondiale. Deux femmes questionnées sur trois auraient été tapées, giflées, tirées par les cheveux, menacées d'une arme, contraintes à l'acte sexuel ou victimes d'une autre forme de violence, sans oublier la pression psychique. Les agressions physiques les plus graves ont été commises par les conjoints. Parmi les autres agresseurs, souvent à l'origine des violence sexuelles, on trouve les amis, les proches des victimes, ou alors des inconnus. Enfin, deux chiffres qui inquiètent particulièrement les spécialistes : alors que plus de 40% des Tchèques sondées estiment que leur vie était en danger, seulement 8% d'entre elles ont fait appel à la police ou à une des associations, destinées aux femmes en détresse. La peur, la honte, le lien sentimental, les enfants... Voilà ce qui se cache derrière l'incapacité d'agir des victimes.
Briser les préjugés ancrés, sensibiliser la population au phénomène à l'aide de spots télévisés, de brochures et de conférences, mais surtout améliorer la législation - tels sont les objectifs des ONG qui s'impliquent dans la question, des experts de différents ministères, du Conseil gouvernemental pour la parité et de la police. Au printemps, le gouvernement devrait se pencher sur une série de modifications des lois, visant à renforcer la sécurité des femmes maltraitées. Une mesure-clé : permettre à la police de séparer la victime de l'agresseur. Imposer ces amendements sera long et difficile, prévoient les représentants des ONG. Mais quand même, les choses commencent à bouger : selon le Code pénal modifié qui entrera en vigueur un juin prochain, la violence conjugale sera sanctionnée d'une peine de plusieurs années de prison. C'est déjà un succès...

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11555 posté le 10/01/2006 à 01:23:31 par ahmed
Réponse au blog p953
vanessa , ne te fait pas plus bête que tu l'est ,tu sait très bien de quel préjuges je parle .tu est semble t-il souvent devant les émissions télé moi je regarde peu la télé mais je lit!!
nous serons toujours contre l'idéologie sioniste et sa ne sera jamais une religions
beaucoup de juif pratiquant sont aussi contre et ne fais pas semblant de ne pas le savoir!
personne n'as jamais dit du mal des juif pratiquant et personne ne le dira
tu peu essaye de nous faire dire cela aucun véritable musulman ne le feras
car on nous enseigne que la thora a été révèle par allah et la bible aussi ,le coran est venu parachever le tout
je constate que fidèle a ton habitude tu as pourri tous les posts tu reviens toujours avec les même parole ,les même revendication
tu ne répond jamais aux question
je me demande même si tu es normale!
franchement tu nous fatigue avec toujours tes même rengaine
jamais tu n'est venu avec du positif
jamais tu n'est rentre sur un thème sans dévier
qu'est ce qu'il faut qu'on fasse pour que tu comprenne que nous ne voulons pas e toi sur le site
d'ailleurs si tu veut on fait un sondage pour voir ce que tu apporte au site si tu veut il nous suffits se faire un sujet sur cela
qu'est ce que tu en pense ? si tu voit que tu nous casse les pieds est ce que tu accepte de partir?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11554 posté le 10/01/2006 à 00:58:58 par ahmed
Réponse au blog p993
aid moubarak a tous mes freres et soeurs
ta'atakum de taqabbalallah(dieu peut recevoir vos voeux)
le mien est qu'il y ai moins de soufrance dans ce monde
Aidkoum adha mubarak

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11502 posté le 08/01/2006 à 20:07:35 par ahmed
Réponse au blog p985
mais non najet c'est pour se protéger!! que vas tu penser !! les pauvres ils sont constamment agresser alors le ghetto c'est ce qu'il trouve de mieux pour ces pauvres gens!!
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11498 posté le 08/01/2006 à 19:48:23 par ahmed
Réponse au blog p982
Je pense que personne n'est dupe ma chere malika
vanessa n'est qu'une menteuse et c'est une dangeureuse mithomane
regarde ces post je croyait que les vrai juif pratiquant n'ont pas le droit d'allumer leurs ordinateur le samedi mais ce n'est pas valable pour vanessa!!!

5 Pour ; 1 Contre
Point de vue n°11495 posté le 08/01/2006 à 19:45:54 par ahmed
Réponse au blog p985
Tchéquie. Érection d’un mur de la honte en Bohême Un ghetto pour les Tziganes
La municipalité d’Usti-nad-Labem a décidé de séparer

ses " Roms " du restant de la population. Protestations

dans tout le pays et au sein de l’Union européenne

C’est une histoire de mur et de honte, comme il en a existé par le passé à Berlin, comme il en existe toujours dans les rues de Belfast, quand l’intolérance et le sectarisme prétendent sceller le sort des hommes. Aujourd’hui on bétonne en République tchèque, à Usti-nad-Labem, au nord de la Bohême, pour mieux exclure les différences et ceux qu’une partie de la ville voudrait désormais cacher : les Tziganes.

La municipalité s’y est en tout cas employée. Elle a décidé de reprendre et d’achever la construction de ce mur qui doit séparer les Tziganes des autres habitants de la rue Maticni. Un cordon de quelque 80 agents de la police a été formé hier vers 4 heures du matin autour du chantier, afin de protéger les ouvriers d’une entreprise de bâtiment chargée des travaux. La rue Maticni, clôturée en même temps par une palissade provisoire, devait rester ainsi bloquée jusqu’au soir en attendant que le mur de la ségrégation soit terminé.

Prise en septembre 1998 par la mairie de Nestemice (commune faisant partie d’Usti-nad-Labem), la décision d’ériger le " mur de la honte " - une barre de béton coulée entre des HLM habités pour la plupart par les " Roms " et des maisons de familles habitées par des " Blancs " - a suscité de vives protestations de la part des Tziganes, des militants des droits de l’homme ainsi que de l’Union européenne et d’autres organismes internationaux.

Les travaux avaient été suspendus la semaine dernière, après le démontage par des Tziganes d’une dizaine de mètres d’éléments du mur en béton préfabriqué. Le président de l’Initiative civique des Roms (ROI), Emil Scuka, s’est déclaré prêt à poursuivre son action de protestation contre l’édification de ce ghetto à la frontière de parpaings : " Le mur sera à nouveau démonté dans les jours à venir ", a-t-il prévenu.

L’affaire du mur, loin d’être circonscrite à Usti-nad-Labem, est en train de secouer tout le pays. D’après un sondage réalisé récemment par l’institut d’opinion publique STEM, 56 % des Tchèques sont persuadés que cette réalisation porte préjudice à l’image de la Tchéquie. Le chef du gouvernement social-démocrate Milos Zeman a lui-même exprimé récemment son inquiétude face à la poursuite des travaux de construction du mur, malgré l’avis négatif de dirigeants de l’État.

Usti-nad-Labem, chef-lieu de la Bohême du Nord, serait aussi pour Milos Zeman une tache sombre sur l’atlas : " Le mur devient en effet un mur entre les Tchèques et l’Union européenne", a déclaré Milos Zeman, dénonçant également ceux " qui rendent un très mauvais service à la République tchèque ". Il sera encore question du mur d’Usti-nad-Labem dans les jours qui viennent au menu des débats à la Chambre des députés. En souhaitant que toute cette mauvaise histoire ne soit plus conjuguée qu’au passé.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11494 posté le 08/01/2006 à 19:40:03 par ahmed
Réponse au blog p953
a l'attention de vanessa Islamophobie : haine, rejet d'un islam réduit à une essence maléfique alors que l'islam est de fait pluriel tant au niveau social, géographique, historique que culturel. Cette haine est alimentée par des préjugés et des stéréotypes négatifs qui, le plus souvent, pratiquent l'amalgame entre : "islam, arabe, musulman, islamiste, terroriste, intégriste" mais aussi entre culture et religion.

L'étymologie du mot peut prêter à confusion, "phobie" émanant du grec "phobos" qui signifie peur, effroi. L'islamophobie traduirait à ce titre une réaction de peur devant une menace perçue à tort ou à raison comme objective. En réalité, cette phobie relève bien d'une pathologie sociale comme l'agoraphobie est une pathologie individuelle. Autant un individu tente de maîtriser ce mal dont il est le premier à souffrir, autant une société se doit d'intervenir contre cette déviance qui agresse une partie de ses membres et mine les fondements d'une vie commune.

Il importe aussi de distinguer l'islam qui, comme toute religion, mérite respect - un respect qui dans une perspective démocratique, ouverte et laïque n'exclut ni le dialogue ni la critique - de l'islamisme qui instrumentalise le religieux à des fins politiques, idéologiques ou personnelles. Autant donc la critique de l'islam dans le cadre légal du respect est un droit, autant combattre l'islamisme dans ses visées terroristes relève d'un devoir. L'amalgame entre islam et islamisme, musulman et islamiste relève à ce titre d'une erreur intellectuelle doublée d'une faute morale, voire d'une incitation à la haine punissable par la loi

4 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11389 posté le 05/01/2006 à 00:09:36 par ahmed
Réponse au blog p966
L’intolérance gagne du terrain dans le monde aujourd’hui, semant la mort, le génocide, la violence, la persécution religieuse ainsi que que des affrontements à différents niveaux. Tantôt il s’agit d’une intolérance raciale et ethnique, tantôt d’une intolérance religieuse et idéologique, et tantôt d’une intolérance politique et sociale. Dans tous les cas, l’intolérance est néfaste et douloureuse. Comment pouvons-nous résoudre le problème de l’intolérance ? Comment pouvons-nous affirmer nos propres croyances et nos positions sans être intolérants envers les autres ? Comment pouvons-nous promouvoir la tolérance dans le monde aujourd’hui ?
Je souhaiterais discuter de ces sujets d’un point de vue islamique. Qu’est-ce que la tolérance ? Littéralement, la "tolérance" désigne le fait de "supporter". Conceptuellement, la tolérance signifie "le respect, l’acceptation et l’appréciation de la grande diversité des cultures du monde, des formes d’expression et des comportements humains". En arabe, la tolérance est appelée "tasâmuh". Elle a également d’autres synonymes, tels que "hilm" (patience), "`afw" (pardon, rémission) ou "safh" (magnanimité, indulgence). Dans les langues persane et urdue, nous employons le mot "rawadari" qui est formé des mots "rawa" qui signifie "acceptable ou supportable" et "dashtan" signifiant "juger". Ainsi, "rawadari" signifie juger que quelque chose est acceptable ou supportable.
La tolérance est un principe fondamental en Islam. C’est un devoir moral et religieux. Elle ne signifie pas "la concession, la condescendance ou l’indulgence". Elle ne consiste pas à renoncer à ses principes, ou à considérer ses principes avec peu de sérieux. Parfois, on dit que les gens sont tolérants dans les domaines qui ne les intéressent pas. Mais, ce n’est pas le cas en Islam. La tolérance, selon l’Islam, ne signifie pas que nous croyons que toutes les religions se valent. Elle ne signifie pas que nous ne sommes pas convaincus de la supériorité de l’Islam sur les autres croyances et les autres idéologies. De même, elle ne signifie pas que nous nous abstenons de transmettre le message de l’Islam aux autres, ni que nous ne souhaitons pas qu’ils deviennent musulmans.
Les principes de l’UNESCO concernant la tolérance stipulent :
« Conformément au respect des droits de l’homme, pratiquer la tolérance ce n’est ni tolérer l’injustice sociale, ni renoncer à ses propres convictions, ni faire de concessions à cet égard. La pratique de la tolérance signifie que chacun a le libre choix de ses convictions et accepte que l’autre jouisse de la même liberté. Elle signifie l’acceptation du fait que les êtres humains, qui se caractérisent naturellement par la diversité de leur aspect physique, de leur situation, de leur mode d’expression, de leurs comportements et de leurs valeurs, ont le droit de vivre en paix et d’être tels qu’ils sont. Elle signifie également que nul ne doit imposer ses opinions à autrui. »
La tolérance émane de la reconnaissance de :
1. la dignité des êtres humains,
2. l’égalité fondamentale de tous les êtres humains,
3. l’universalité des droits de l’homme,
4. la liberté fondamentale de pensée, de conscience et de croyance.
Le Coran parle de la dignité de tous les êtres humains. Le Prophète - paix et bénédictions sur lui - parla de l’égalité de tous les êtres humains, indépendamment de leur race, de leur couleur, de leur langue ou de leurs origines ethniques. La Législation islamique reconnaît à tous les hommes le droit à la vie, à la propriété, à avoir une famille, à l’honneur, à la liberté de conscience.
L’Islam met l’accent sur l’établissement de l’égalité et de la justice, ce qui est impossible sans un certain degré de tolérance. L’Islam reconnaît depuis toujours le principe de liberté de conviction ou de liberté religieuse. Il a stipulé très clairement qu’aucune coercition n’est permise en matière de foi et de conviction. Le Coran enseigne à cet effet : « Nulle contrainte en religion ! »
Si, dans les questions de religion, la coercition n’est pas permise, alors, par voie de conséquence, cela n’est pas admissible non plus dans d’autres questions d’ordre culturel et pratique. Dans la sourate Ash-Shûrâ, Allâh dit au Prophète - paix et bénédictions sur lui - « S’ils se détournent, Nous ne t’avons pas envoyé pour assurer leur sauvegarde : tu n’es chargé que de transmettre le message » . Dans une autre sourate, Allâh dit : « Par la sagesse et la bonne exhortation appelle les gens au sentier de ton Seigneur. Et discute avec eux de la meilleure façon. Car c’est ton Seigneur qui connaît le mieux celui qui s’égare de Son Sentier et c’est Lui qui connaît le mieux ceux qui sont bien guidés » .
De plus, Allâh dit aux croyants : « Obéissez à Allah, obéissez au Messager, et prenez garde ! Si ensuite vous vous détournez, alors sachez qu’il n’incombe à Notre messager que de transmettre clairement le message »
On peut également citer les paroles suivantes d’Allâh : « Dis : "Obéissez à Allâh et obéissez au Messager. S’ils se détournent, il n’est alors responsable que de ce dont il est chargé ; et vous assumez ce dont vous êtes chargés. Et si vous lui obéissez, vous serez bien guidés". Et il n’incombe au Messager que de transmettre explicitement son message »
Tous ces versets indiquent que les Musulmans ne contraignent personne ; ils sont tenus de présenter aux autres le message de la manière la plus convaincante et la plus claire, les inviter à la Vérité et veiller à présenter le message de Dieu à tous les hommes, libre à chacun de l’accepter ou non. Allâh dit : « Et dis : “La vérité émane de votre Seigneur”. Quiconque le veut, qu’il croie, et quiconque le veut qu’il mécroie”. »
On peut donc nous demander : si Allâh donne aux hommes le choix de croire ou de ne pas croire, alors pourquoi punit-Il le peuple du Prophète Noé, les `Âd, les Thamûd, le peuple du Prophète Lot, le peuple du Prophète Shu`ayb ainsi que Pharaon et ses sectateurs ? La réponse est dans le Coran lui-même. Ces gens ne furent pas punis seulement pour leur incroyance, mais parce qu’ils étaient devenus oppresseurs : ils attaquaient ceux qui adoptaient la bonne voie et empêchaient les autres de suivre la voie d’Allâh. Nombreux sont ceux qui ne croyaient pas en Allâh, mais Il ne punit pas chacun d’eux. Ibn Taymiyyah, le célèbre savant musulman, dit : « Les États peuvent vivre longtemps malgré l’infidélité de leurs peuples, mais ils ne vivent pas longtemps lorsque leurs peuples deviennent oppresseurs. »
Une autre question peut être soulevée au sujet du jihâd. Certains disent : "N’est-il pas du devoir des Musulmans de faire le jihâd ?" Mais le but de jihâd n’est pas de convertir les gens à l’Islam. Allâh dit : « Nulle contrainte en religion ! » [8]. Le vrai but du jihâd est de mettre fin à l’injustice et à l’agression. Il est permis aux Musulmans d’entretenir de bonnes relations avec les non-Musulmans. Allâh dit : « Allâh ne vous défend pas d’être bienfaisants et équitables envers ceux qui ne vous ont pas combattus pour la religion et ne vous ont pas chassés de vos demeures. »
L’Islam prêche que les Musulmans ne combattent que ceux qui leur font la guerre. Allâh dit : « Combattez dans le sentier d’Allah ceux qui vous combattent, et n’agressez pas. Certes, Allah n’aime pas les agresseurs ! »
L’Islam peut tout tolérer, mais il n’admet aucune tolérance en cas d’injustice, d’oppression, ou de violation des droits de l’homme. Allâh dit : « Et qu’avez-vous à ne pas combattre dans le Sentier d’Allah, et pour la cause des faibles : hommes, femmes et enfants qui disent : "Seigneur ! Fais-nous sortir de cette cité dont les gens sont injustes, et assigne-nous de Ta part un allié, et assigne-nous de Ta part un secoureur." » L’Islam enseigne la tolérance à tous les niveaux : au niveau des individus, des groupes et des États. Ce devrait être une exigence politique et légale. La tolérance est le mécanisme qui assure les droits de l’homme, le pluralisme (y compris le pluralisme culturel), et le règne de la loi. Le Coran indique très clairement : « À chaque communauté, Nous avons assigné un culte à suivre. Qu’ils ne disputent donc point avec toi l’ordre reçu ! Et appelle à ton Seigneur. Tu es certes sur une voie droite. Et s’ils discutent avec toi, alors dis : “C’est Allâh qui connaît le mieux ce que vous faites. Allâh jugera entre vous, le Jour de la Résurrection, de ce en quoi vous divergiez. » La tolérance s’exerce à divers niveaux :
a. Entre membres de la même famille, entre mari et femme, entre parents et enfants, entre frères et sœurs.
b. Entre les membres de la communauté : tolérance sur les points de vue et les d’opinions, tolérance entre les écoles de jurisprudence.
c. Entre les Musulmans et les non-Musulmans (relations inter-religieuses, dialogue et coopération interconfessionnels).
Les Musulmans ont généralement fait preuve de beaucoup de tolérance. Nous devons aujourd’hui mettre l’accent sur cette vertu parmi nous et dans le monde entier. La tolérance est nécessaire dans nos communautés : nous devons favoriser la tolérance par des politiques et des efforts réfléchis. Nos centres devraient être multi-ethniques. Nous devrions enseigner à nos enfants le respect mutuel. Nous devrions nous abstenir des généralisations consistant à émettre un jugement sur les autres races et les autres cultures. Nous devrions favoriser les échanges de visites et les réunions avec les autres. Il faut même encourager les mariages mixtes entre les Musulmans de différentes origines ethniques.
Vis-à-vis des non-Musulmans, nous devrions établir un dialogue et entretenir de bonnes relations avec eux, sans pour autant accepter ce qui va à l’encontre de notre religion. Nous devrions les informer de ce que nous jugeons acceptable ou non. Grâce à l’information, je suis sûr que le respect et la coopération se développeront entre nous.

1 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11350 posté le 02/01/2006 à 18:35:00 par ahmed
Réponse au blog p960
bonjour grand vent!! et bonne annee!!
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11349 posté le 02/01/2006 à 18:27:25 par ahmed
Réponse au blog p967
pardon mais je suis bete et intiligent comme tu le dit ,aussi je vote contre ton posts
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11300 posté le 30/12/2005 à 20:12:58 par ahmed
Réponse au blog p951
Tito,
Apres ton lapsus révélateur, tu t’attaque a Kader
Mon pauvre, depuis le début il y a doute sur toi mais qui peu a peu se transforme en certitude
Un mot est fait pour l’administrateur qui fera ce qu’il croit juste envers toi !!

3 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11269 posté le 29/12/2005 à 14:46:41 par ahmed
Réponse au blog p955
Vanessa, allons tu t’énerve ? Pourquoi ?
Je ne prétends pas connaître ton pays mieux que toi, je ne le connais pas
Pourquoi veut tu que je retourne dans mon pays puisque en ce moment même je m’y trouve !!
Comme toi je possède la double nationalité
Peut tu m’expliquer le terme : Cechy et puis le terme : Cesko
Cela ne doit pas te poser de problème puisque c’est du tchèque

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11265 posté le 29/12/2005 à 14:23:23 par ahmed
Réponse au blog p955
Le terme Tchéquie est apparu en 1993 pour désigner la République tchèque (en tchèque Česko) par opposition avec Bohême (en tchèque Čechy), qui en désigne une des régions.

Le ministère tchèque des Affaires étrangères a annoncé en 1993 que le nom Česko (Tchéquie) (1 et 2, en tchèque et anglais) devait être utilisé dans toutes les situations autres que les documents officiels et les noms complets des institutions gouvernementales. Cette décision n'a cependant pas été entérinée pour d'autres langues comme le français ou l'espagnol, la forme longue restant la seule reconnue (ONU, ISO, etc.) bien que l'utilisation informelle de la forme courte gagne du terrain.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11262 posté le 29/12/2005 à 14:07:18 par ahmed
Réponse au blog p955
encore une foid tu est hors sujet !!!
je ne cherche pas a dire que je suis un maitre ni un savant,mais je voulais te demontre que le vote des etrangers n'as rien avoir avec la nationalite
on donne le droit au tcheque nouvellement arrive en france et qui ne parle pas francais ni ne sais qui est qui et l'africain qui est la depuis 40ans n'y apas drois chercher la raison!
je n'ai ni l'envie de repondre ates questions ni ne les connait toutes
par contre je te remercie de m'avoir appris que boumedienne est un ancien president tunisien cart je l'ignorer!
ps relit bien le texte ou adresse toi au ministre de l'interieur tcheque

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11258 posté le 29/12/2005 à 10:17:09 par ahmed
Réponse au blog p954
tito!
qu'est ce qui te fait dire que je cherche une femme
je suis marier depuis 24ans ,pere de trois enfants de 18, 16, et 11ans et hamdoulallah mon couple se porte bien et je suis tres heureux
dit moi ou tu as lu que je cherche chaussure amon pied?
le prophete a toujours encourage le mariage et n'aimer pas le celibat c'est vrai!!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11251 posté le 28/12/2005 à 20:20:19 par ahmed
Réponse au blog p955
desole , il manque la fin de mon dernier posts:

Thank you that you are interested in our legislation and if you have any other questions do not hesitate to contact me.

Yours sincerely

Mgr. Petra Wagnerová
an official of the Ministry of Interior of the Czech Republic

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11238 posté le 28/12/2005 à 13:46:11 par ahmed
Réponse au blog p955
Le droit de vote des étrangers en Tchéquie

From: "Pierre-Yves Lambert"
To:
Subject: foreign residents and voting rights for the municipal elections
Date: Sat, 26 Oct 2002 18:02:19 +0200
Dear Sir, Madam,
At the page http://www.mvcr.cz/reforma/zakony/an_muni.html ("ACT of 12th April 2000 on Municipalities (Establishment of Municipalities"), I read that "The rights specified in § 16 above shall also be enjoyed by any natural person who has reached the age of 18, is a citizen of a foreign country and has permanent residence registered in the municipality, if an international treaty by which the Czech Republic is bound and which has been promulgated so stipulates."
I guess the "international treaty" will principally be the one by which the Czech republic will enter the European Union, but I'd like to know if, like the Spanish and Portuguese legislations, this possibility will also be extended to "third countries" that grant all foreign residents voting rights for municipal elections (Norway, Venezuela, Argentina, Burkina Faso etc.).
Is there already such a treaty that would enable some foreign residents to vote for the coming municipal elections of november, 1-2 ?
Best regards.
Pierre-Yves Lambert (Brussels)
webmaster of the "Suffrage Universel" site http://www.suffrage-universel.be/

From:
To:
Sent: Monday, November 04, 2002 10:58 AM
Dear Mr. Lambert,
let me answer to your question about possibility of foreign residents to vote in municipal elections in 1 and 2 November 2002. An international treaty which would enable the above mentioned persons to vote in these elections does not exist at the moment.
According to the provision of § 4 of the Act on elections to the local authorities (No. 491/2001 LD), the possibility will be exist for all foreign residents if they are citizens of a country with which the Czech Republic has signed a relevant type treaty (which description is enacted in § 4). There is not supposed the possibility will be only for the citizens of the member states of the EU.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11215 posté le 27/12/2005 à 19:00:18 par ahmed
Réponse au blog p50
Le prophète-saws-a dit: " La femme qui aura su préservé sa virginité, qui aura accompli ses salat, qui aura jeûné les mois de ramadan et qui aura obtenu la satisfaction de son mari entrera au Paradis sans que rien ne lui soit demandé " hadith sahih.
Celui, qui dit que les beurettes ne sont pas chastes et qu'elles pratiquent la fellation et la sodomie, ne doit pas être blâmé car il dit la vérité. Cependant, celui qui remplace le mot beurette par musulmane-muslima = soumise à Allah- dans ce genre de déclaration commet un acte horrible car il insulte par la même le tout-puissant et celui qui insulte le Créateur doit s'attendre à un châtiment à la hauteur du blasphème...les muslimettes ne sont pas les beurettes; il faut clarifier le vocabulaire: une muslima est une femme qui respecte de manière ferme les injonctions d' Allah, le Pur, que cette femme soit d'origine ethnique africaine, européenne, asiatique, ou autre. En terme théologique, on dit que les hommes et femmes, dont les parents sont des croyants muslimines, sont présélectionnés pour l'accession au Paradis car ils ont eu le privilège de naître et d’être élevés dans la pureté de l’Islam; toutefois présélection n'est pas synonyme de sélection, les épreuves d'Allah étant imposées pour distinguer les croyant (es) sincère(s) des hypocrites-munafiqines-. Dans le Qoran il est dit: " Croyez-vous que nous allons vous laissez dire "nous croyons" sans vous éprouvez? "...
Après cela, chacune est libre de faire ce qu'elle veut mais elle doit faire face à ses responsabilités et surtout ne pas salir la religion du Très-Haut ; Allah dit: " nulle contrainte en religion car l'égarement s'est distingué du droit chemin donc quiconque croit en Allah et ne s'engage pas dans la rebellion saisit l'anse la plus solide qui ne peut se briser "
Il y a une limite à chaque chose et Allah le tout-puissant ne nous à rien demander d'insurmontable.Voilà la raison pour laquelle les excuses seront inutiles dans bien des cas.Allah sait qui est de bonne foi et qui est de mauvaise foi et il est impossible de le tromper comme on peut le faire avec les humains.

2 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11214 posté le 27/12/2005 à 18:54:38 par ahmed
Réponse au blog p954
Le mariage tiens une place majeure dans l'islam car la structure de base de la société islamique est la famille. Le Coran et la tradition (Sunna) conseillent de se marier et de marier ses proches. Mais le mariage islamique n'est pas un sacrement comme le mariage chrétien, c'est un contrat passé entre la femme et l'homme.
Quiconque se dit croyant ou croyante se doit de contribuer à agrandir la Umma Islamiya, c'est à dire engendrer une descendance nombreuse et croyante .Dans cette optique, nous devons nous encourager au mariage et à la vie conjugale et ce le plus tôt possible. Il ne faut en aucun cas calquer notre mentalité sur celle des incroyants ou des adeptes d'autres religions qui n'ont pas recours au mariage ou le retardent; car chez ces derniers le mariage n'a pas le caractère primordial qu'il revête dans l'Islam. En effet, il n'existe pas dans la religion d'Allah de relation homme-femme hors mariage. Dans les textes sacrés issus du Quran al karim ou de la Sunna du prophète -saws- lorsque sont évoquées l'homme et la femme, dans un cadre amoureux et sexuel, les termes employés sont époux, épouse, mari et femme. Le prophète-saws-a dit dans un hadith sahih: "le mariage est la meilleure chose pour les amoureux". Ceux et celles qui se retrouvent hors de ces statuts sont dans la débauche -prostitution- et commettent des fornications. Encourageons-nous au mariage! car, lorsqu'un croyant et une croyante s'unissent devant Le Seigneur Tout-Puissant, ils réalisent la moitié de la Foi, l'autre étant la crainte d'Allah. Et blâmons la zina = les fornications car lorsqu'on demanda à l'envoyé d'Allah -saws- ce qui envoyait le plus au paradis, il répondit: "La crainte d'Allah et les bonnes oeuvres" et ce qui envoyait le plus en enfer, il répondit: "la bouche et le sexe" hadith sahih.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11195 posté le 27/12/2005 à 13:28:21 par ahmed
Réponse au blog p951
Canton de Neuchâtel
Le canton suisse de Neuchâtel a reconnu dès 1850 le droit de vote, mais pas d'éligibilité, des résidents étrangers aux élections municipales. Il faut rappeler qu'au XIXe siècle le droit de vote et d'éligibilité n'était pas automatiquement garanti aux citoyens d'un canton dans un autre canton.
Pour en savoir plus:
Thierry CHRIST, "Il est juste que ceux qui paient puisse voir ce qu'on fait de leur argent": Le droit de vote des étrangers dans les débats politiques neuchâtelois de la seconde moitié du XIXe siècle , Revue Historique Neuchâteloise N° 3-4 (Des chartes de franchises à la nouvelle Constitution: une histoire des institutions neuchâteloises), janvier/juin 2002, pp.293-308
Chili
Droit de vote à toutes les élections pour tous les résidents, sans condition de réciprocité.
Vénézuéla
Les étrangers qui résident dans le pays depuis 10 ans ont le droit de vote aux élections municipales et paroissiales dans les mêmes conditions que les Vénézuéliens.
Burkina Faso
Depuis 1993, les étrangers résidant depuis 10 ans ont le droit de vote et d'éligibilité aux élections municipales.
Cap-Vert
Depuis 1997, les citoyens de la Communauté des pays de langue portugaise ont le droit de vote et d'éligibilité aux élections locales.
Guinée
Depuis 1991, les résidents étrangers sont électeurs sur base de réciprocité avec leur pays d'origine, par contre les Guinéens par naturalisation ne sont pas éligibles pendant les 10 premières années après le décret de naturalisation, comme naguère en France.
Israël
Les résidents étrangers ont le droit de vote aux élections municipales.
Belgique
Les ressortissants de l'Union européenne ont le droit de vote et d'éligibilité aux élections municipales (communes et districts infracommunaux) et européennes sans autre condition de durée de résidence que les Belges. Les ressortissants d'autres États ont le droit de vote après 5 ans de résidence légale, mais pas d'éligibilité, aux élections municipales uniquement. Les ressortissants UE doivent s'inscrire sur les listes électorales pour pouvoir voter, alors que l'inscription est automatique pour les Belges. Cette différence s'explique par l'obligation légale de vote en vigueur: la Belgique ne peut pas obliger les ressortissants d'autres pays à voter. Par contre, une fois inscrits sur les listes électorales, ces résidents étrangers sont soumis à l'obligation de vote. Outre l'inscription sur les listes électorales, les ressortissants de pays tiers (hors UE) doivent signer un document par lequel ils s'engagent à respecter la constitution et les lois belges, et la Convention européenne des droits de l'homme. Cette obligation a été imposée par le Mouvement réformateur (droite libérale), dont le soutien parlementaire était nécessaire pour adopter le droit de vote des étrangers hors-UE.
Danemark
Tous les résidents étrangers ont le droit de vote après 3 ans de résidence légale, aux élections municipales uniquement, depuis 1981. Depuis mars 1995 (d'application à partir des municipales de 1997) les ressortissants de l'Union européenne ont le droit de vote et d'éligibilité aux élections municipales et européennes sans autre condition de durée de résidence que les Danois, de même que ceux des pays de l'Union nordique pour les municipales.
Estonie
Depuis 1993, tous les résidents étrangers ont le droit de vote, mais pas d'éligibilité, aux élections municipales. Les ressortissants de l'Union européenne sont quant à eux devenus éligibles à l'entrée de l'Estonie dans l'UE en 2004.
Finlande
Tous les résidents étrangers bénéficient du droit de vote et d'éligibilité au niveau municipal depuis les élections de 1996, les ressortissants des États membres de l'Union européenne, de l'Islande et de la Norvège sans condition de durée de résidence, les autres après deux ans de résidence
Irlande
Les ressortissants de l'Union européenne ont le droit de vote et d'éligibilité aux élections municipales et européennes. Tous les résidents étrangers ont le droit de vote aux élections municipales depuis 1963. Les ressortissants britanniques ont le droit de vote aux élections législatives depuis 1985
Luxembourg
Les ressortissants de l'UE ont obtenu le droit de vote aux élections municipales après le traité de Maastricht, mais avec des conditions plus restricitives (prévues spécifiquement dans ledit Traité) que dans les autres États membres étant donné leur proportion moyenne supérieure à 20%. En 2003, ce droit a été étendu aux ressortissants des pays tiers. Ce droit n'est ouvert qu'après 5 ans de résidence, et l'inscription sur les listes d'électeurs est obligatoire, alors que les nationaux luxembourgeois y sont inscrits automatiquement. La condition de résidence pour l'éligibilité est identique, mais seuls les ressortissants UE sont éligibles.
Tchéquie
La Tchéquie prévoit depuis 2000 l'extension du droit de vote et d'éligibilité aux résidents étrangers sur base de traités de réciprocité, comme en Espagne.
Suisse
[modifier]
Appenzell Rhodes-Extérieures
Chaque commune de ce canton peut introduire le droit de vote des étrangers pour son propre conseil.
Genève
Le 24 avril 2005, 52,3% des électeurs du canton de Genève approuvent une initiative octroyant le droit de vote communal aux étrangers résidant dans le canton depuis plus de 8 ans. Une autre initiative incluant le droit d'éligibilité ne recueille que 47,2% des voix. Genève est le 6e canton du pays à accorder des droits politiques à ses ressortissants étrangers.
La votation vient après quatre tentatives infructueuses : Le 17 juin 1979, 56,3% des électeurs refusent d'accorder aux étrangers les droits de vote et d'éligibilité aux élections prud'homales. Le 6 juin 1993, 71,3% des votants refusent une initiative en faveur du droit de vote et d'éligibilité communal. Le 28 novembre 1993, le même pourcentage de votants refuse une 2e initiative en faveur du seul droit de vote. Enfin, le 4 mars 2001, 52% des électeurs écartent une loi constitutionnelle en faveur du droit de vote et d'éligibilité communal.
Norfolk
Le territoire extérieur australien de l'île de Norfolk, initialement peuplée de descendants de mutins de la Bounty venus de Pitcairn, reconnaît le droit de vote et d'éligibilité au parlement local à toute personne résidant sur l'île depuis 900 jours, sans condition de nationalité ni de réciprocité.
Nouvelle-Zélande
Le droit de vote est reconnu pour toutes les élections à toutes les personnes âgées de 18 ans et plus qui ont résidé en Nouvelle-Zélande pendant une année précédant l'inscription sur le registre électoral, qu'elles aient la citoyenneté néo-zélandaise ou qu'elles aient le statut de "résident permanent" (conformément aux sections 72 à 74 de l'Electoral Act 1993), c'est-à-dire ayant un titre de séjour donnant droit vivre sans limitation de durée en Nouvelle-Zélande, donc pas sous un permis d'étudiant ou de visiteur. Pour les élections locales, en outre, il faut avoir résidé dans la localité un mois avant de s'inscrire. Il n'y a qu'un seul registre électoral pour les élections nationales et locales et les électeurs sont tenus de s'y inscrire, par contre le vote lui-même n'est pas obligatoire.

3 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11194 posté le 27/12/2005 à 13:26:37 par ahmed
Réponse au blog p951
57 % des personnes interrogées sont favorables à l’extension du droit de vote aux élections municipales et européennes pour les étrangers non membres de l’Union européenne. Cette vieille revendication de la gauche n’avait jamais reçu une telle approbation.
C’est une idée qui fait son chemin. L’éventualité que le droit de vote aux élections municipales et européennes soit étendu à tous les étrangers résidant en France est aujourd’hui majoritairement acceptée. Le sondage annuel de l’institut CSA, réalisé pour La Lettre de la citoyenneté (1), en apporte une nouvelle confirmation : 57 % des personnes interrogées se déclarent en effet favorables à ce que les étrangers non-membres de l’Union européenne se voient accorder le même droit que le traité de Maastricht a accordé aux ressortissants de l’Union. Ils ne sont plus que 38 % à se dire opposés à une telle mesure.
D’une année l’autre, la progression est réelle. En octobre 2002, à la même question, 54 % des sondés se disaient favorables contre 40 % opposés. Mais l’évolution de l’opinion est particulièrement frappante sur le long terme. En avril 1994, lors de la première édition de ce sondage publié dans La Lettre de la citoyenneté, les opposants au droit de vote des étrangers étaient largement majoritaires (63 % contre 32 %). Or, depuis 1996, ses partisans n’ont cessé de gagner de nouvelles franges de l’opinion. Seul accident dans cette courbe ascendante : en novembre 2001, l’enquête d’opinion du CSA a constaté un net recul des pro-droit de vote, largement explicable par le climat de peur et de méfiance engendré par les attentats contre le World Trade Center. Cette unique exception est un peu celle qui confirme la tendance de fond : en neuf ans, de 1994 à 2003, la proportion entre les « pour » et les « contre » s’est pratiquement inversée. Et il n’est pas interdit d’y voir l’aboutissement d’un combat politique et culturel ancien.
La question du droit de vote des étrangers se pose en effet depuis les années 1970. Elle a pris une tournure particulière quand, en 1981, le candidat à la présidentielle, François Mitterrand, en a fait l’une de ses « 110 propositions » aux Français. Son élection a soulevé un immense espoir. La déception fut donc immense aussi, lorsque les divers gouvernements de gauche en place ont prétendu, les uns après les autres, « que l’opinion publique n’était pas prête » à accepter cette mesure.
Comment mesurer l’opinion publique ? Politis, en mars 1990, s’y est employé en publiant un premier sondage. La question n’était pas tout à fait la même, elle ne portait que sur le droit de vote aux élections municipales. Mais 46 % des sondés s’y étaient déclarés favorables, contre 49 % opposés. Quand, en 1994, des élus d’Amiens, qui avaient participé à l’expérience des « conseillers étrangers élus, associés au conseil municipal », ont repris cette enquête à leur compte pour la renouveler chaque année, le traité de Maastricht venait d’étendre le droit de vote aux municipales et aux européennes pour les ressortissants des pays de l’Union européenne. Cette extension, rappelée dans la question du sondage de La Lettre de la citoyenneté, n’est pas pour rien dans l’évolution de l’opinion. En effet, comment un démocrate républicain pourrait-il accepter qu’un Allemand ou un Suédois puisse voter dès lors qu’il s’installe en France, alors qu’un Algérien ou un Sénégalais, y résidant depuis vingt ou trente ans, n’en a pas le droit ? Il y a là un défi au bon sens que même Jean-Pierre Chevènement a refusé de cautionner

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11192 posté le 27/12/2005 à 12:28:42 par ahmed
Réponse au blog p269
encore une fois tu est completement hors sujet et franchement cela suffit tu 'es completement parano et n'en deplaise a ayman ou les autres et meme si je dois reste devant l'ordi je dit stop!!!!!
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11057 posté le 23/12/2005 à 21:43:23 par ahmed
Réponse au blog p932
Tito reporte toi au blogs dont Kader nous fait part et continue a soutenir ce qui ne peut l’être
Et tu aura toi aussi sa reponse

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11055 posté le 23/12/2005 à 21:23:05 par ahmed
Réponse au blog p856
tres honnetement abou nos je ne comprend rien a ce que tu baragoiune soit un peu plus clair stp
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11053 posté le 23/12/2005 à 21:01:29 par ahmed
Réponse au blog p932
Cela est en réponse de ton dernier point de vue ; oui tu as blasphémer et gravement
C’est vrai que cela fait un moment et que tu as été banni pour cela
Mais maintenant tu as une autre stratégie tu nous accuse de ne pas être patriote, tu nous accuse de cracher sur la France, tu dit que nous sommes musulmans et pour nous il n(y as que les caves qui sont bonnes pour nous
Je doit te rappeler que contrairement a toi la majorité de ce que tu appelle des immigres sont français et cela depuis trois et même quatre génération
Comment et qui peut cracher sur le pays ou il est ne ou il vit (a part les sionistes) ne confond pas .Nous sommes fiers d’êtres des enfants de la républiques et nous nous battrons pour cette république si celle si nous le demande
La meilleures des preuve est que nos parents se sont illustre pour la France alors qu’elle ne leurs reconnaissais même pas le droit d’être français.
Je ne te reproche pas le fait que tu cherches à débattre avec nous, non tu postes toujours pour recherche la polémique
Et qui sont les gens qui recherche non le débat mais à polluer le site, sinon quelqu’un comme toi absolument raciste mais plus sur les musulmans, cela s’appelle l’islamo phobie
Alors bien entendu que je refuse de discuter avec une personne comme cela, nous t’avons accepter parmi nous, il y avait des condition tu sait lesquelles et tu ne tiens pas tes engagements.
Vas parmi les tiens cela vaudra mieux
Je tiens à te rappeler que tes positions sur le patriotisme des arabes tu le tiens d’israel qui refuse que les arabes israéliens accomplissent leurs services militaire
Prétend le contraire !!!
Un autre conseil retourne vite a tes journaux téléviser tchèque, les journaux français ne te convienne pas !
Je vote contre tes post car je ne veut plus te lire

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11010 posté le 22/12/2005 à 10:12:08 par ahmed
Réponse au blog p918
a degage !!!! vote contre
5 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11009 posté le 22/12/2005 à 10:11:01 par ahmed
Réponse au blog p932
a voter contre
3 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°11002 posté le 21/12/2005 à 22:05:15 par ahmed
Réponse au blog p932
Mon cher ayman,
Tu vois cette personne qui se targue de nous donner des leçons ne mérite rien que du mépris
Elle ose nous donner des leçons
Vous ne rechercher pas l’autre, aller à la rencontre du differents
Mais elle oublie que la pensée sioniste dit tout le contraire
Tout ce quelle écris est le contraire de l’idiologie sioniste


Vanessa on ne veut pas être amis ni ennemis avec toi on préfère que tu nous oublies
Personne ne t’aime et nous ne recherchons pas ton amitié garde la pour tes compères
C’est vrai que tu es très instruite et je te remercie de m’avoir appris que boumedienne est tunisien
Tu dis que tu es enseignante ? Ah ah ah laisse moi rire tu es une mythomane dégage laisse nous tranquille

Si vous les sionistes vous étiez si bien pourquoi le monde ne vous aime pas ?

Kader tu as raison ce texte n’est pas de Vanessa et j’ai moi aussi remarque la faute
Une lettre de protestation sera faite au webmaster
Comme je ne t’aime pas je vote contre tous tes textes a partir de maintenant et j’invite tous les fore meurs d’en faire autant

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10972 posté le 19/12/2005 à 22:32:10 par ahmed
Réponse au blog p932
ce post est depuis 2 heure de l'apres midi sir le site c'est déjà trop mais c'est pas grave si vous voulais le garder tout le monde sait qu'elle est raciste il faut se faire prendre pour un con combien de temps pour que vous juger que c'est politiquement correct,
jene suis pas du tout d'accord avec toi kader

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10969 posté le 19/12/2005 à 21:01:30 par ahmed
Réponse au blog p932
Alors la Vanessa tu montre encore a quel point tu est raciste
Premièrement si sarko veut faire voter la loi sur la laicite sa profite a tout le monde chrétien juif et musulman
C’est normal que tu ne veille pas que l’on construise des mosquées, des synagogues il y en a partout en France et elle sont même très bien baliser alors que le musulman c’est les caves
Sache tout de même que la grande synagogue de Strasbourg a été finance par l’état
Pour le vote les juif votent car malin comme vous este vous avez la nationalité du pays ou vous habite mais une fois en israel c’est la juive qui prime

Ou as-tu lu que nous crachons sur la France ? Comme a ton habitude tu déforme tout tu arrange les fais comme tu le désire
Personne ne hait la France
J’ai moi-même fait mon service dans un régiment français qui s’appelle le premier régiment de spahis et au cas ou tu l’ignore c’est le régiment d’artillerie le plus décore de France grâce notamment au tirailleurs algérien et marocain
Par contre je n’ai jamais rencontré un juif durant tout le temps ou j’ai accompli mon service militaire
Oui vous avez la nationalité française oui vous votez mais pour la fibre patriotique vas chanter ta chanson ailleurs
Tout comme tu ferais mieux de pousser ta chansonnette a d’autre lorsque tu prétend que notre société fonctionne sur la base du mérite explique moi comment on peu laisser une personne comme toi instruire les autres je ne te reconnais aucun mérite tu es fourbe, menteuse, farouchement islamophobe et de plus tu dois ressembler a tes écris ils sont vilains et tu l’es aussi
Ne t’inquiète pas je lit entre les lignes ce qui te dérange a toi et tes collègues c’est que tu ne pourra plus afficher ton racisme avec une ou un collègue musulmans en face de vous car vous este comme cela vous autres devant le sourire mais seul devant l’isoloir on redevint le gros, sale raciste que vous este
Une chose tu es venu baratiner le webmaster pour qu’il te laisse poster sur son site mais je t’assure que je vais l’appeler de suite et j’espère obtenir ton bannissement


Je m’excuse vraiment auprès de tous les lecteurs mais aujourd’hui j’ai la rage de tel écris ne peuvent être tolère et je vous invite tous a voter systématiquement a tous les point de vue de la raciste Vanessa

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10932 posté le 17/12/2005 à 22:31:30 par ahmed
Réponse au blog p936
Pour la première fois depuis son hospitalisation en France, le 26 novembre, la télévision algérienne a montré au journal télévisé de samedi en début de soirée des images du président Abdelaziz Bouteflika en compagnie de son médecin le Pr Messaoud Zitouni, interviewés dans le salon d'une résidence parisienne.
Visiblement fatigué et parlant assez difficilement, M. Bouteflika, qui est âgé de 68 ans, a demandé: «Est-ce que le peuple algérien est un peu inquiet?» avant de répondre lui-même que «le peuple n'avait pas du tout à être inquiet».
Trois semaines après son hospitalisation, Abdelaziz Bouteflika avait quitté le Val-de-Grâce en début de journée où il a été opéré d'un ulcère hémorragique à l'estomac, selon le bulletin médical du professeur Messaoud Zitouni, son médecin personnel, cité par l'agence officielle algérienne APS.
Prenant la parole, le Pr Zitouni a rappelé les différentes étapes de l'hospitalisation depuis le départ d'Alger jusqu'au Val de Grâce pour y subir «des opérations d'investigation et des examens approfondis sur une hémorragie d'origine gastrique. Ces examens approfondis, a ajouté le Pr Zitouni, ont montré qu'il s'agissait d'un ulcère qui nécessitait une intervention chirurgicale. Cette intervention a eu lieu assez rapidement et s'est déroulée dans des très bonnes conditions».
A propos de la durée de l'hospitalisation le Pr Zitouni a expliqué que «les interventions chirurgicales de ce genre nécessitaient une période de suivi post-opératoire de 30 jours et, de ce fait, nous sommes tout a fait dans les normes».
»Il n'y a absolument aucune inquiétude et aujourd'hui, on peut dire que le président, qui a été très bien pris en charge est complètement guéri grâce à l'intervention chirurgicale qui a été, en réalité, assez bénigne puisque elle n'a pas duré plus d'une heure», a assuré le médecin. Celui-ci s'exprimait en français, M. Bouteflika en arabe.
Le Pr Zitouni, s'adressant à son patient sur le ton de la plaisanterie, lui a déclaré que «le peuple attendait (son) retour impatiemment et que (ses) discours lui manquaient». Ce à quoi le chef de l'Etat a rétorqué: «Inch'Allah, si on garde toujours la santé, on leur ajoutera des discours. C'est la volonté de Dieu. Le Pr Zitouni est là avec moi pour répondre à vos questions, avec mon total assentiment».
Parlant ensuite de la gestion de l'information liée à son hospitalisation, le président algérien a assuré «n'avoir rien à cacher»: «Nous avons tout dit en totale clarté et en toute transparence. On ne peut être responsable d'un peuple et d'une nation et vouloir cacher des choses pour lesquelles nous devons rendre compte à Dieu». AP
bG/OAO
© AP - The Associated Press. Tous droits réservés

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10921 posté le 17/12/2005 à 19:50:54 par ahmed
Réponse au blog p936
Attention, moi je n’affirme rien du tout, je souhaite un prompt rétablissement au président (Rabbi Yechfih)
mais c’est vrai que l’absence de nouvelles et de communique me rappelle celle de feu boumedienne
Où est la vérité ??

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10904 posté le 16/12/2005 à 23:09:24 par ahmed
Réponse au blog p929
Et bien Tito, apparemment tu fais l’unanimité
Relis toi un peu
Fodil on te connais tu es en train de prendre un virage a 180 degrés
Mais sa ne change pas le fait que tu n'es soit pas désirer sur le site

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10861 posté le 15/12/2005 à 17:24:35 par ahmed
Réponse au blog p918
Tito,

Il est évident que tu ne puisse pas comprendre l’attitude de certain
Tu est tout nouveau (enfin je l’espère) sur le site et tu n’as par conséquent assister au joute verbale d’une partie des intervenants
Insulte sur le prophete (sws), sur l’islam, insulte sur le webmaster, plainte contre le site, intervention chez l’hébergeur du site, insulte entre
Il y a eu divers intervenant qui ont utilisé plusieurs pseudo pour semer la zizanie
Personne n’était à l’abri
Mais aujourd’hui le webmaster applique une autre méthode et nous autres les anciens nous essayons de faire en sorte que cela marche
Pour toi et c’est dommage ton écris ressemble a un dénomme mosche qui est aujourd’hui bannis du site il faut que tu sache qu’il a réussit plusieurs fois a esquiver les barrages
Kader est la personne qui arrive à le démasquer a chaque fois suivant une méthode qui lui est propre et pour le moment sa marche
Autrefois tu poster une réponse ou un nouveau sujet et instantanément il s’afficher, il n’exister pas de point d’interrogation et le système de vote non plus
Maintenant tu dois attendre que cela soit validé et nous y avons tous perdu dans l’affaire
Je ne dis pas que tu n’es pas celui que tu prétends je préfère que le doute te profite mais honnêtement si je m’aperçoit que tu dérive je serais le premier a voter contre tes posts
Autre choses le site a besoin de ses gardiens car sans eux il n’existerai plus
J’espère que tu ne m’en veux pas si je suis franc avec toi

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10845 posté le 14/12/2005 à 18:05:04 par ahmed
Réponse au blog p918
Contrairement a toi je suis sur se site depuis presque le début et nous avons déjà eu trois interruption du site
Il y a des personnes qui se sont amuser a utiliser les pseudo d’autre pour insulter les differents internautes
Milles et une façon ont été utiliser
Alors on a décidé de se rebeller et Kader est notre spécialiste
Déjà autrefois quand il n’y avait pas le points d’interrogation il a réussit a débusquer les petit malin qui se font passer pour se qu’il ne sont pas

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10843 posté le 14/12/2005 à 16:58:46 par ahmed
Réponse au blog p918
Je pense que c'est pire : c'est kader and co et crois moi rien ne passera mdr!!!!
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10841 posté le 14/12/2005 à 16:37:31 par ahmed
Réponse au blog p930
lorsque je reçois un mail il y a toujours l'adresse de celui qui la poster
si tu n'as trouver que cela pour intervenir sur le site tu es vraiment petit
j'ai intercède en ta faveur il y a quelque temps mais tu n'as pas compris ta chance aujourd'hui il vaudrai mieux que tu t'abstiennes de poster tu n'est pas le bien venu ni toi ni tes comparses

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10835 posté le 13/12/2005 à 22:31:20 par ahmed
Réponse au blog p869
Israël et la France commencent à coopérer sur le front anti-émeute. Gideon Ezra, ministre israélien de la Sécurité intérieure, ainsi que le chef de la police, l'intendant-général Moshé Karadi, accompagnés d'experts, ont entamé dimanche une discrète visite à Paris. Ils devaient notamment s'entretenir avec Nicolas Sarkozy et des dirigeants des services de sécurité français.


« L'objectif est de partager avec nos collègues l'expérience que nous avons acquise sur le terrain durant les cinq années d'Intifada », le soulèvement palestinien, explique un responsable israélien.
Le chefs des « forces spéciales » de la police israélienne Yaakov Nehémia, membre de la délégation, a été chargé de donner des conseils sur la formation professionnelle et l'entraînement des forces de l'ordre confrontées à des émeutiers. « Ce sont les Français qui nous ont demandé notre aide à la suite des violences dans les banlieues », affirme ce responsable.


Empêcher l'embrasement


Ces dernières années, la police israélienne a effectivement eu fort à faire pour maintenir l'ordre sur le territoire israélien ainsi que dans la partie arabe de Jérusalem, où vivent plus de 200 000 Palestiniens, alors que l'armée s'occupe des opérations menées en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.
La police est parvenue à empêcher un embrasement général, sans toutefois éviter des bavures. Au tout début du soulèvement palestinien, en octobre 2000, les forces de l'ordre ont ainsi eu la main lourde lors de manifestations de soutien de l'Intifada organisées par des Arabes israéliens. Treize d'entre eux ont été tués et des dizaines d'autres blessés par balles.
Une commission d'enquête officielle a ensuite mis en cause les responsables de la police en estimant que leurs hommes auraient pu disperser les manifestants sans tirer.


Poigne de fer


Cette politique de la poigne de fer, que certains dans l'opposition de gauche ont dénoncé en Israël alors qu'elle était approuvée par les autres partis, a provoqué un profond traumatisme parmi les Arabes israéliens. Cette communauté de 1,3 millions d'habitants (19% de la population israélienne), est composée de descendants de Palestiniens restés chez eux au moment de la création de l'Etat hébreu en 1948.
En revanche, les policiers mobilisés cet été sont parvenus à contenir des dizaines de milliers de colons et de sympathisants de droite, qui dénonçaient l'évacuation de la bande de Gaza et des colonies installées dans cette région. Des affrontements ont éclaté mais dans ce cas le sang n'a pas coulé.

source ,derniere nouvelle d'alsace

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10733 posté le 10/12/2005 à 01:28:08 par ahmed
Réponse au blog p918
Oui salwa les hommes on peur,
Chez nous autres on ne peut pas le nier c’est dans le sang, l’homme oriental a toujours tenu une place primordiale qui est d’être le chef de famille celui qui travaille et qui subviens au besoin de la famille :
Je vais te raconter deux histoire véridique j’en ai été témoin et dans l’une d’elle j’en ai été un des auteurs
La première se passe il y a5 ou 6 ans j’ai un voisin marocain qui a donner une fesse a son gamin parce qu’il avait voler dans un magasin une babiole
Il lui as descendu son pantalon et lui as porter 3claques sur le postérieur
Mais il a été vu par une enseignante qui est aller porter plainte
Ce voisin que je connaît très bien et qui aime ses enfants et je peut le témoigner n’est ni une brute ni un extrémiste c’est vu condamner a 3 mois d’emprisonnement avec sursis et il a du pendant 2 année aller voir un psy il as aussi du laisser pendant ses deux année laisser venir une assistante sociale a la maison voir si tout vas bien
C’est homme était parti sans avocat quand il est passé au tribunal et mal lui pris

Deuxième histoire ; un autre voisin est venu un jour me cherche ce n’est pas vieux sa date de quelques semaine il me dit que sa fille âgée de 17 ans n’est pas rentre a la maison cela se passe pendant le ramadan, nous avons essaye de la joindre sur son portable en vain,
Le lendemain il m’appelle en me disant que la police est chez lui je me rend chez ce voisin et voit la police ils nous explique que la jeune fille se trouve en danger chez ses parents et que par conséquent il s allez la mettre dans une famille d’accueil
Après avoir pris ses bagages ils l’ont amener
Je suis rester pour calmer les parents car ils été devenu très nerveux
Puis lorsque je suis rentrez chez moi j’ai questionner ma fille qui la fréquente et par son intermédiaire j'apprends ou se trouve cette gamine
Je me rends donc auprès d’elle accompagner de ma fille et entame un dialogue avec elle
Il en ressort que cette enfants fréquente une jeune garçon et qu’elle étais avec lui la veille n’étant pas rentre a la maison elle as eu peur que son père la batte et n’as trouve comme solution que d’aller voir la police et leurs a menti et maintenant elle ne savait quoi faire
J’ai pu raisonner la famille et ramener cette fille chez elle et elle a été pardonnée par sa famille
Par contre j’ai aussi appeler la police et je leurs ai dit qu’il était anormal qu’une mineure qui se rend chez eux pour dire des choses mauvaise sur ses parents et que la seule chose qu’ils ont faite a été d’envoyer un fourgon alors que cela aurais été juste qu’il convoque sa famille pour voir si ses dires était exact
Tu voit des histoire comme cela je suis persuader qu’il en existe des milliers et nous les hommes ont a peurs car on ne peut plus éduquer il y a trop de loi et trop de loi tue la loi
Beaucoup de chose font que peut a peu l’homme perd ses repères
Regarde les derniers événements on reproche la faillite des parents mais c’est une faillite organise par les même qui font le reproche aujourd’hui
Tu dis toi-même que les hommes du bleds sont différents et je suis d’accord avec toi (pour les filles c’est pareils)

1 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10727 posté le 09/12/2005 à 21:36:52 par ahmed
Réponse au blog p918
Je viens de vous relire tous et j’aimerai apporter ma pierre à l’édifice
Tout d’abord moi aussi je constate que certaine filles se détournent des préceptes de l’islam
Mais je ne pense pas que cela soit parce qu’elle sont plus malléable que les hommes
L’occident a depuis longtemps compris que si il veut nous assimiler (et non intègres) il ne pourra le faire qu’a travers nos filles ou nos femmes, il suffit de voir le discours tenu par les politiques et les médias
L’hostilité est dirigée surtout contre les hommes,. Les femmes sont exemptes des stéréotypes les plus négatifs. La “ beurette ” est gentille, par opposition à son frère, le mauvais garçon ou le garçon arabe. Cela explique qu’elles aient un dilemme encore plus difficile à résoudre que les hommes. Soumises au double bind de l’intégration comme examen sans possibilité de réussite, les femmes font l’objet, de surcroît, d’une injonction subliminale. En effet, les gentilles beurettes sont plus plaintes que blâmées. Elles sont plaintes d’être les femmes de ces hommes-là, de ces garçons et pères arabes. On les invite à les quitter. Certaines obéissent, elles quittent leur famille, leur quartier, et se retrouvent isolées.Ainsi sont-elles prises, entre d’un côté le sexisme réel de leur milieu --un sexisme exacerbé par le contre racisme, c’est-à-dire la revendication par les garçons du machisme qu’on leur reproche-, et de l’autre la volonté de la société dominante de capturer les femmes de ceux que l’on voit toujours comme des ennemi
On a vu que le Maghrébin, l’arabe, l’africain, sont caractérisés dans l’idéologie par leur rapport aux femmes, et que la stratégie consiste à condamner cette culture en tant que particulièrement sexiste, dans le même temps qu’en bonne logique patriarcale, elle essaie d’en capturer, au moins symboliquement, les femmes.
La continuité entre l’image du garçon arabe -le sauvageon-- et l’imagerie coloniale de l’indigène hyper sexué, dangereux pour ses femmes et a fortiori celles des autres, est évident
Maintenant coller toutes les fautes a la religion est a mon sens quelques choses que je ne peu accepter
Vous verrez sûrement des musulmanes qui ne portent pas le hijab, ou des musulmans qui boivent de l'alcool, médisent, mentent ou volent, mais sachez que la plupart des "musulmans" de France sont musulmans par "hérédité". Or, l'Islam ne s'hérite pas de la sorte. L'Islam est un choix. Si on n'étudie pas l'Islam, on ne peut pas savoir ce qu'est l'Islam. Malheureusement, c'est le cas de pas mal de musulmans "d'origine". Ils ne savent pas ce qu'ils font. Pour certains d'entre eux, être musulman se résume à "ne pas manger de porc". C'est triste.
Pour résume et je rejoint nedjma tout est une question d’éducation et de dialogue
Je me permet de donner quelques conseil :: Essayez de côtoyer ceux à qui vous voulez ressembler. Comme on dit "Qui se ressemble s'assemble". Et l'inverse aussi marche. C'est en étant avec de bonnes personnes que l'on a le plus de chances d'être bon. Faites attention à la différence entre Islam et cultures (marocaine, algérienne, afghane, turque, etc.). Un certain nombre de musulmans ne font pas encore la distinction entre ce qui est pur Islam et ce qui appartient à la culture du pays d'où ils viennent. Si quelque chose que l'on vous dit vous semble louche, demandez autour de vous. Rien en Islam n'est contre le bon sens. Donc si vous tombez nez a nez avec un contresens, il y a de grandes chances que ça ne fasse pas partie de l'Islam (et par exemple que ce soit lié à une culture quelconque)

5 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10572 posté le 04/12/2005 à 22:43:21 par ahmed
Réponse au blog p918
Non la tu est vraiment trop forte Vanessa
Comment veut tu qu’une seule personne sensée puisque croire que toi tu es épouser un arabe
Mais tu hait les arabes, dois je te rappeler tes propres paroles
Ou bien tu a trouve un fou pour te prendre comme épouse
Et il doit aussi être aveugle et sourd
Stp je te le dit et te le répète nous sommes contre ton idiologie, les juifs ceux qui pratiquent leur religion nous les respectons comme tout les êtres humains
Tu as été banni plusieurs fois et tu reviens déposer ton venin à chaque fois
Jamais tu ne t’excuses
Tu poses des questions mais tu ne reconnais jamais les réponses
Il faut penser comme toi c’est cela !!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10548 posté le 04/12/2005 à 00:19:43 par ahmed
Réponse au blog p918
salwa ,
comme tu le voit ce sont des hommes qui ton répondu pour la plupart (pardon a najat) et voit tu je vois des hommes bon
c'est je l'espère une leçon que tu devrai retenir
malgré les mots que tu as utiliser et qui les ont blesser ils sont la et te donne leurs pardon je me joints a eu
ils ont plus de mérite que moi je te connais un peu plus
revient nous avec un coeur ou la haine n'est plus
j'ajouterai a ayman kader et najat un grand merci pour la noblesse de coeur que vous montrer et vous m'avez beaucoup toucher

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10519 posté le 03/12/2005 à 00:59:18 par ahmed
Réponse au blog p918
Salwa,
A travers ta réponse je me doute que tu as souffert je n’ose imaginer en quoi
De la a dire que tous les hommes sont pareil et en particulier les musulmans
Très honnêtement on ne m’a pas enseigné le mal dans ma religion
Bien au contraire je respecte énormément la femme
Que serions nous sans elles
Le profete (sws) ne dit il pas que le paradis se trouve au pied des femmes
N’a t’il pas dit que le bon musulman est celui qui traite bien sa femme
Je suis triste de voir que certain fasse le mal et ils en répondront devant dieu
C’est vrai que nous ne connaissons rien de toi tout autant que toi ne sais rien de nous
Crois moi salwa tout le monde ne peut pas être mis dans le même sac
Si justice n’as pas lieu dans ce monde il y a une justice divine
Et je le crois sincèrement et fermement
Il n’est pas bon pour toi de vivre avec cette douleur tu est jeune salwa tu as tout l’avenir devant toi j’espère pour toi qu’un jour tu trouve un homme qui saura te le dire et que tu rencontrera le bonheur si tu veut on peut en parler toi et moi tu a mon adresse

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10515 posté le 02/12/2005 à 22:39:41 par ahmed
Réponse au blog p918
Estomaque !!! C’est le mot !!!

Que se passe t-il salwa ?
Les propos tenu ne sont pas de la salwa que je connaît
Très honnêtement je ne comprends plus
Je vais me hasarder à une hypothèse, je dis dit bien une hypothèse,
Peut être est tu sur le coup d’une déception amoureuse et c’est ton dépit qui parle
Mais je ne reconnais pas la salwa que je connais
Tu as été absente longtemps du forum et quand tu revient tu nous pond une bombe
J’ai moi-même demandé à ce que tu apportes un peu dans le forum et jamais tu ne m’as dit quoi que ce soit qui entre dans les propos que tu lance aujourd’hui
Je ne veux que me souvenir de toi avant ces propos
Tu ne peux pas être sérieuse lorsque tu prêtes que tous les hommes sont mauvais et les femmes si bien si gentille et si innocente
Dois je te rappeler l’histoire d’Adam et Eve et on n’est que au commencement du monde dans ce cas la
Il est vrai que ce sont les hommes qui font la guerre
Mais dans combien de cas la femme est a l’origine de conflit
Je te prie de revoir ta copie chère salwa et je reste persuader que ce n’est qu’un dérapage un peu excessif
J’espère que nous allons reste ami

Cordialement ahmed

1 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10458 posté le 01/12/2005 à 13:25:24 par ahmed
Réponse au blog p897
Vanessa ,
Tu est de retour, personne ne te veut ; vas rejoindre les site sioniste ! la bas tu es la bienvenu !a tout prendre je préfère suivre des islamistes que de suivre des gens dont l’idiologie est la même que celle d’Hitler (tu as oublier ?)
Mais il est vrai que vous les sioniste n’este pas a un paradoxe près
Je vais de ce pas demande au webmaster de te bannir

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10419 posté le 29/11/2005 à 19:25:24 par ahmed
Réponse au blog p916
M. Bush risque fort de se rendre compte bientôt que la guerre qu'il a déclenchée n'est pas la jeune femme séduisante qu'elle lui a paru être.

Pour le moment et en ce qui nous concerne, ce que nous pouvons opposer à la mise en place du nouvel ordre mondial basé sur la force brutale et l'accaparement des richesses est l'opinion publique mondiale, du moins ses éléments qui n'ont pas été subjugués par la propagande mondiale de l'hyperpuissance.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10418 posté le 29/11/2005 à 19:24:14 par ahmed
Réponse au blog p916
Monsieur Georges Walker Bush a des références culturelles et historiques intéressantes : il a parlé de "croisade du bien contre le mal" (s'étonnera-t-on ensuite que Ben Laden parle lui aussi de "réagir aux croisés", comme il l'a dit dans son dernier message diffusé sur bande audio ?). Pourtant, d'autres termes, d'autres textes, issus d'autres cultures, existent aussi. Voici par exemple ce qu'a dit un poète arabe d'il y a plusieurs siècles, Imru' ul-Qays :
La guerre est, à ses débuts, une jeune femme
Qui agit par sa parure pour séduire tout ignorant.
Jusqu'à ce que, lorsqu'elle s'enflamme et que son embrasement devient fort,
Elle se change en vieille femme qui n'a aucun compagnon,
Aux cheveux gris, au teint qui n'est pas apprécié, et elle devient
Non agréable à respirer et à embrasser (cité par Al-Bukhârî, Al-Jâmi' as-sahîh, kitâb ul-fitan).

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10417 posté le 29/11/2005 à 19:22:45 par ahmed
Réponse au blog p916
En plus de la question morale que cette guerre soulève – ou ne soulève pas (selon le point de vue que l'on a sur ceux qui ne font pas partie de l'Empire – cf. L'empire et les nouveaux barbares, Jean-Christophe Ruffin) –, tout ceci aura également révélé que la légalité internationale est finalement bien peu de choses face à la raison du plus fort. Les Etats-Unis l'ont démontré, et ont montré – peut-être sans s'en rendre compte, aveuglés par leur force militaire et économique – à tous ceux qui ne respectaient déjà pas tellement cette légalité que cela n'avait finalement que peu d'importance. Les années qui viennent pourraient hélas nous montrer que l'escalade que cela pourrait entraîner risque d'être fort dangereuse.
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10416 posté le 29/11/2005 à 19:20:30 par ahmed
Réponse au blog p916
On peut dès lors regarder les événements du 11 Septembre avec un autre regard. mais ce qu'il y a c'est qu'on ne peut pas ne pas voir que ces événements servent admirablement bien les desseins de l'administration américaine ; et alors on ne peut pas ne pas se souvenir que des informations reçues à propos d'"une imminente attaque sur le sol américain" n'avaient pas été prises "en considération" par de hautes personnalités du FBI et de la CIA ; on se souvient aussi que, bien que l'acier et le béton eux-mêmes avaient été détruits, on avait retrouvé intact le passeport d'un des terroristes dans les décombres du WTC ; on se souvient encore qu'on avait annoncé le chiffre de 5500 morts, chiffre qui avait très progressivement – sur une période de plusieurs mois – baissé avant de se stabiliser à 2800. Aurait-on oublié que l'imminence d'une attaque de Pearl Harbour avait été connue de hautes personnalités américaines mais n’avait volontairement pas été prévenue ? Le but était de forcer l’opinion américaine à approuver l’entrée du pays dans la guerre. Alors peut-être qu'un jour on en saura davantage sur un 11 septembre très à point nommé... Toujours est-il que la formule est bien connue des joueurs d'échecs : "Je fais semblant de ne pas remarquer qu'il met en danger ma tour et je le laisse me la prendre ; mais il ne se rend pas compte que, ce faisant, il va me permettre de lui prendre sa reine et, d'après mon calcul, lui faire ensuite très bientôt échec au roi". Après tout, le monde n'est-il pas, selon la formule d'un grand stratège américain, un Grand Echiquier ?
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10415 posté le 29/11/2005 à 19:18:58 par ahmed
Réponse au blog p916
En plus de permettre sa mainmise sur le pétrole, le contrôle de l'Irak pourrait permettre à Washington de "remodeler le Proche-Orient" en y annihilant tout ce qui pourrait mettre en danger la puissance de son protégé dans la région, l'Etat d'Israël. La guerre en Irak pourrait ainsi – l'avenir montrera ce qu'il en était – servir à appliquer la déclaration Biltmore : créer un État palestinien en Irak et y déporter – pardon, transférer – les populations de Cisjordanie et de Gaza. On ne peut en être certain pour le moment, mais en tous cas l'Etat d'Israël a déjà les coudées franches et détruit, massacre et pille les territoires palestiniens comme il ne l'a jamais fait. Et pour cause : le monde entier a les yeux rivés sur la rive de l'Euphrate et sur celle du Tigre.
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10414 posté le 29/11/2005 à 19:18:00 par ahmed
Réponse au blog p916
Pour mettre la main sur l'Irak, le prétexte est tout trouvé : le pays possède des armes de destruction massive, de plus il a à sa tête un dictateur ; le danger est là et la guerre préventive s'impose donc. Des mois de recherches infructueuses par les inspecteurs de l'ONU n'y changeront rien : s'il n'est pas prouvé – du moins pour l'instant – qu'il possède des armes prohibées, au moins on est sûr que Saddam Hussein est un dictateur : il s'agit donc de libérer le peuple irakien. On n'a plus besoin de ce laïque auparavant rempart contre la contagion révolutionnaire, et on a besoin de le supprimer ; on se souvient donc tout d'un coup qu'il est dictateur et que son peuple souffre sous sa poigne de fer...

La libération du peuple irakien se fait actuellement, sous nos yeux, en direct, à coup de bombes "intelligentes" frappant les enfants, les femmes, les vieillards et les civils ; comme preuve de cette libération, le drapeau américain a été élevé en lieu et place du drapeau irakien dans au moins une place conquise, le peuple résiste et ne montre pas beaucoup d'empressement à être libéré de la sorte, mais l'opération "Liberté en Irak" se poursuit, et des renforts arrivent du côté américain. Mais libère-t-on un peuple en le bombardant et en en tuant les enfants ? Et puis on voit mal les Etats-Unis en champions de la démocratie dans le monde, eux qui avaient soutenu en Grèce la dictature des colonels (1967-1974) parce que cela servait leurs intérêts stratégiques du moment.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10413 posté le 29/11/2005 à 19:16:16 par ahmed
Réponse au blog p916
Pour la fourniture de leur pétrole, les Etats Unis se retrouvent actuellement tributaires principalement de l'Arabie Saoudite. Or le vieillissement des personnalités dirigeantes de cette "dictature protégée" (selon la formule de Foulquier), le réveil de l'islam et le mécontentement grandissant du peuple saoudien n'en font plus un allié sûr dans la région. D'où la nécessité de s'assurer à bon prix une diversification dans l'approvisionnement de l'or noir. Et cette diversification, les Américains l'ont trouvée en Irak.

Le problème c'est que ce pays se trouve depuis 1991 sous embargo, et les Etats-Unis ne peuvent donc pas traiter avec lui. La solution pour eux est donc de dégager Saddam Hussein et de mettre en place un gouvernement qui leur soit redevable.
Voici ce qu'on peut lire sur le site Yahoo : "L'Irak est appelé à remplacer l'Arabie Saoudite dans le rôle du premier exportateur d'or noir. Si actuellement, sa production effective avoisine les 3 millions de barils par jour, les capacités du pays sont en réalité largement ignorées. Sans compter les zones inexplorées et celles laissées à l'abandon depuis la guerre contre l'Iran et le premier conflit du Golfe, le volume total de pétrole en place est estimé à 250 milliards de barils. Un chiffre colossal à mettre en corrélation avec la dépendance logique et croissante des Etats-Unis vis-à-vis des importations de pétrole. L'augmentation de la population et de l'activité industrielle entraîne inévitablement des besoins plus grands. Dès lors, la question semble mathématique et comme le souligne le directeur de la revue "Pétrole et Gaz arabe", "tout responsable politique, aux Etats-Unis et dans tout autre pays importateur, qui se hasarderait à concevoir la politique de son pays au Moyen-Orient en faisant abstraction du pétrole, serait simplement irresponsable"" (source Yahoo).

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10412 posté le 29/11/2005 à 19:14:39 par ahmed
Réponse au blog p916
Le pétrole est chose trop importante pour être laissée dans les mains des Arabes" (Henri Kissinger, lorsque secrétaire d'Etat américain).

Selon un récent rapport américain, la consommation américaine en pétrole devrait passer de 52 % de la consommation mondiale actuellement à 66 % en 2020. La consommation mondiale augmentant elle aussi, les Etats-Unis devraient, en 2020, devoir importer 60 % de pétrole de plus qu'aujourd'hui. Or, dans le même temps, dans les 20 années à venir, les besoins en pétrole de l'Asie devraient eux aussi tripler, tandis que ceux de l'Europe devraient doubler. Résultat : du pétrole, il n'y en aura plus pour tout le monde, et tout ce qui est rare étant cher, il faudra bientôt le payer au prix fort. Or le pétrole est une question vitale pour l'économie actuelle ; c'est une question stratégique majeure, une question de survie pour toux ceux – USA à leur tête – qui entendent garder leur niveau de vie actuel. Le seul moyen de parvenir à résoudre cette question dans le proche avenir est donc de persuader les fournisseurs étrangers d'augmenter leur production et de vendre davantage aux Etats-Unis. Le rapport recommande donc d'"accroître, par la puissance militaire, la sécurité des approvisionnements en pétrole en provenance des pays instables politiquement, notamment au Moyen-Orient".

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10411 posté le 29/11/2005 à 19:14:00 par ahmed
Réponse au blog p916
Hélas pour eux, les gagnants s'avèreront être aussi perdants : de nombreux vétérans de la Guerre du Golfe vont bientôt, après leur retour au pays auréolés de gloire, être atteints d'un mystérieux mal : le syndrome de la Guerre du Golfe. Malgré de multiples démarches, les autorités refuseront à reconnaître que maladie il y a. Et pour cause : comme le documentaire sus-cité le montre, il se pourrait que l'origine en soit la présence d'uranium appauvri dans les obus, utilisé par les Américains dans un souci de recyclage et d'économie ; or, malheureusement pour eux, de nombreux soldats américains ramenaient, en guise de trophée, un morceau du tank irakien qu'ils avaient réussi à détruire grâce à ces obus. En dix ans, plus de 9500 vétérans américains sont décédés. Qu'a-t-il dû en être des Irakiens habitant les environs où ces tanks furent détruits ? Ce sont aussi des êtres humains, n'est-ce pas ? Et ils n'ont pas choisi de se trouver sous la poigne d'un dictateur.
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10410 posté le 29/11/2005 à 19:10:01 par ahmed
Réponse au blog p916
Chez les Etats-Unis, l'engrangement des sommes d'argent se fera sans grands états d'âme : en l'espace de dix années, l'embargo tuera, selon un rapport de l'Unicef, près de 500 000 enfants irakiens de moins de 5 ans. Questionnée par la télévision au sujet de ces milliers d'enfants morts, Madeleine Albright dira : "Si c'est le prix à payer…". Aberrant. De tels propos ne sont pas dignes d'un pays qui se présente comme le phare de la démocratie, comme la liberté éclairant le monde. "In God we trust" ou bien plutôt "In Gold we trust" ?
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10409 posté le 29/11/2005 à 19:08:44 par ahmed
Réponse au blog p916
Le reste est l'affaire de quelques mois : une formidable coalition se forme contre l'Irak sous la houlette des Etats-Unis : en 1991 on assiste à une guerre aveugle malgré les "frappes chirurgicales" ; on assiste aussi sans surprise à la déroute de l'armée irakienne (pourtant présentée depuis des mois dans des médias comme la cinquième armée du monde).
Mais coup de théâtre : alors que les armées approchent de Bagdad et que les soldats croient qu'ils vont mettre fin au régime du dictateur, ils reçoivent l'ordre de stopper leur progression. La raison ne leur sera pas dévoilée, et puis un soldat n'a pas à réfléchir mais à exécuter les ordres, pourtant elle est évidente : l'ordre américain dans la région a besoin de la présence de Saddam Hussein pour encore quelque temps : il faut qu'il demeure pour qu'on puisse justifier la maintenance des bases militaires en Arabie Saoudite ; il faut qu'il demeure pour que le pays puisse être placé sous embargo et que l'absence du pétrole irakien sur le marché permette de garder le prix du pétrole à un prix suffisamment élevé pour que l'Arabie Saoudite puisse régler la facture de la guerre et donc payer les Etats-Unis. Pourquoi n'a-t-on pas dès lors libéré le peuple irakien du dictateur ?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10408 posté le 29/11/2005 à 19:07:59 par ahmed
Réponse au blog p916
La Guerre du Golfe (1991) avait été soigneusement planifiée : les Etats-Unis avaient besoin d'installer des bases dans la région, d'affaiblir l'Irak et d'engranger quelques sommes conséquentes.

De 1980 à 1988, Saddam Hussein guerroie contre l'Iran : il reçoit le soutien des pétromonarchies du Golfe ainsi que des armes en provenance des Etats-Unis. Ces derniers savent déjà qu'il est un dictateur qui n'a pas hésité à faire supprimer ceux qui, même dans son propre camp, pouvaient constituer un danger pour son pouvoir personnel. Mais le dictateur de Bagdad est laïque et il est perçu comme un rempart contre "la contagion révolutionnaire islamique" (la révolution iranienne étant survenue en 1979). Huit années de guerre qui ne serviront à rien (à la fin du conflit, les deux pays seront au même point que là où ils étaient au début) sinon à causer des dizaines de milliers de morts dans les deux camps et à appauvrir l'Irak ; seul l'objectif recherché aura été atteint : pas de contagion révolutionnaire. C'est donc appauvri que l'Irak aborde le tournant des années 90. Or il se trouve que si, au sein de l'Opep, chaque pays membre a un quota de production à respecter, le Koweït a dépassé le sien de 20% lors des années 88-89, ce qui se traduit par une baisse du coût du brut, d'où un manque à gagner pour l'Irak alors même qu'il se trouve dans une situation de pauvreté accrue et qu'il pense avoir contribué à agir pour protéger les monarchies du Golfe. Face au refus de ces dernières d'aider l'Irak, la tension monte. Saddam Hussein se dit alors que le Koweït avait été jusqu'à une époque assez récente une province irakienne et n'avait été érigé en Etat indépendant que par les colonisateurs. Pour S. Hussein, récupérer le Koweït permettrait donc à la fois d'enrichir le pays et de récupérer ce qui n'en avait qu'injustement été détaché. Mais il y a les grandes puissances, notamment les Américains, et il faut s'entendre avec elles. Saddam Hussein convoque alors Glaspie April, ambassadrice américaine en Irak, et évoque devant elle la possibilité qu'il aurait de récupérer ce qu'il dit être une ancienne province de son pays. "Ceci est un conflit entre deux pays frontaliers, ce qui ne concerne absolument pas les Etats-Unis" reçoit-il en substance comme réponse. Il interprète celle-ci comme une promesse de fermer les yeux, le 2 août 1990 il envahit le Koweït, et… il tombe dans le piège que lui dressait Washington.
Le documentaire télévisé Hidden Wars of Desert Storm, réalisé par deux journalistes américains, a prouvé – témoignages filmés à l'appui – que depuis bien avant août 1990, des soldats américains présents dans la région du Golfe avaient reçu l'ordre de se tenir prêts à "un conflit qui allait survenir". Le documentaire montre aussi que lorsque, aussitôt après l'invasion du Koweït, des émissaires américains se rendent à Riyad, c'est munis de photos truquées tablant à faire croire que des mouvements de l'armée irakienne, visibles par satellite, montrent qu'après le Koweït viendra le tour de l'Arabie Saoudite ; "Vous allez être envahis bientôt", disent-ils en substance. Prenant peur, le roi Fahd donne son accord à l'implantation de bases américaines sur le sol de son pays.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10407 posté le 29/11/2005 à 19:06:02 par ahmed
Réponse au blog p916
Plus le temps avance, plus des voix se font entendre qui disent que ce qui se déroule sous nos yeux a probablement été planifié de longue date. L'Irak ne subit actuellement que probablement la première d'une série de "libérations" à venir : après viendra sans doute le tour de l'Arabie Saoudite, puis de la Syrie ; à moins que l'ordre soit inverse ? Et gare à l'Egypte si un futur président venait à adopter une politique autre que celle tracée jusqu'aujourd'hui par un Hosni Moubarak vis-à-vis des Etats-Unis.
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10406 posté le 29/11/2005 à 19:04:55 par ahmed
Réponse au blog p916
Ce à quoi nous assistons actuellement en Irak pourrait bien être la première phase d'un bouleversement radical de l'ordre mondial : il pourrait s'agir de la mainmise prochaine de l'hyperpuissance de la planète sur tous les moyens de contrôle du monde. Et si chez ceux qui s'élèvent contre la guerre en Irak, il y en a qui entendent défendre de la sorte un peuple rendu exsangue par douze années d'embargo, il y en a d'autres qui veulent s'opposer à la première expression concrète de la mise en œuvre de ce nouvel ordre. Car si celui-ci se met effectivement en place, les autres nations ne vont plus avoir le choix qu'entre : – affirmer joyeusement qu'on a toujours été la voix de son maître (comme le fait la Grande-Bretagne) ; – approuver ce que dit le maître pour bénéficier du bien-être (comme le fait l'Espagne) ; – s'y résigner pour ne pas perdre les subventions qu'il accorde (comme le fait l'Egypte) ; – refuser, de façon plus ou moins ouverte, certaines de ses positions (comme le fait la France) ; – refuser franchement de reconnaître l'hyperpuissance comme maître (comme l'ont fait des pays qui ont été aussitôt catalogués comme faisant partie de l'Axe du mal).
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10404 posté le 29/11/2005 à 18:18:38 par ahmed
Réponse au blog p71
a l'attention d'avoes
De nombreuses personnes s'empressent facilement à répondre à des questions de religion sans précision ni vérification tout en prétendant que leur objectif est de corriger les autres et de propager la Religion. Dans le passé, beaucoup de personnes se sont égarées sous prétexte de faire un 'ijtihad. N'est-ce pas que le Prophète nous a appris par sa parole :
« Ma communauté se séparera en soixante-treize groupes, tous méritent l'enfer, sauf celui qui suit ce sur quoi j'étais moi et mes compagnons ».

Ceux qui prétendent connaître la science de la Religion sont nombreux. Ceux qui donnent des avis de jurisprudence sans science sont hélas très nombreux. Pourtant, certains d'entre eux n'ont jamais eu l'honneur de s'asseoir dans les assemblées de science et de savants. Comment pourraient-ils être des savants ou des Mouftis ?!

Donner des avis de jurisprudence sans science, dans certains cas c'est de la mécréance et dans d'autres cas, c'est moins que cela. II n'y a pas de sauvegarde à s'empresser de donner des avis de jurisprudence autrement que conformément à ce que Allah ta^ala a révélé.

En effet, les sources pour la législation islamique sont le Qour'an honoré, la Sounnah pure du Prophète, l'Unanimité (al-'ijma^) et l'analogie (al-qiyas). Il n'y a donc pas lieu que la Religion soit prise selon un avis personnel. Il n'y a pas lieu que quelqu'un dise quelque chose concernant sa Religion selon son avis personnel ou qu'il s'ingère dans n'importe quelle situation qui arrive aux gens pour y donner son avis personnel. Au contraire, il est indispensable de se référer à la parole des savants et de prendre en considération ce qu'ils ont dit.

si le Prophète a enseigné la Religion à ses compagnons par voie orale et que eux, que Allah les agrée, ont retenu par coeur leur religion, puis l'ont transmise aux successeurs après eux, cela indique que la voie correcte et exemplaire pour apprendre la religion et pour l'enseigner aux gens c'est de s'asseoir dans les assemblées de science de la Religion. C'est d'apprendre afin que la personne soit sûre de ne pas tomber dans l'égarement et dans l'erreur possible des manuscrits ou autres imprimés. Afin aussi que la personne ne tombe pas dans le fait de donner des avis de jurisprudence sans science. Parmi ceux qui donnent des avis de jurisprudence sans science, il y en a un qui a dit qu'insulter la Religion n'est pas une mécréance, qu'insulter Allah n'est pas une mécréance, mais que ce serait comme celui qui a juré et qui n'a pas tenu sa parole.

Quel juge acceptera en jugeant deux adversaires, l'un qui prétend une chose et l'autre qui est accusé ; quel juge accepte que l'un d'entre eux se lève et se mette à l'insulter ! Aucun juge ne l'accepte. Immédiatement, il ordonnera qu'il soit emprisonné. Est-ce que celui qui insulte Allah ta^ala ou qui insulte le Prophète est comme celui qui boit de l'eau et qui assouvit sa soif ? Que Allah azza wa jall nous en préserve.

Ils se permettent de donner des avis de jurisprudence sans science alors qu'ils ne se permettraient pas de donner un médicament à un enfant malade. Ils disent bien : « Emmenez-le chez le médecin ». Mais, l'avis donné sans connaissance, celui qui entraîne la précipitation en Enfer et le séjour éternel, beaucoup n'y prêtent pas attention et s'avancent à donner ces fatwas sans science, alors que Allah ta^ala dit [Al-'Isra' n° 17 /36] :

« Certes, l'ouïe la vue et le coeur, sur tout cela, il est responsable ». Et Allah ta^ala dit [Qaf n° 50 / 18] :

« Pas une parole qu'il prononce sans qu'il ait auprès de lui Raqib et ^Atid ». Et, le Prophète a dit :
« Préserve ta langue, que le bien que Allah t'a accordé te suffise et pleure sur ton péché ». Le Prophète a dit à celui qui a demandé le conseil :
« Attache-toi au long silence, sauf pour dire du bien ».

Garde-toi Musulman de donner des avis de jurisprudence sans science car ce qui compte selon le jugement de Allah, c'est la fin heureuse. Nous demandons à Allah ta^ala une fin heureuse.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10385 posté le 28/11/2005 à 16:02:34 par ahmed
Réponse au blog p916
tenez encore un autre lien SVP lisez c'est très instructif:http://alternativelibertaire.org/index.php?dir=journal/al130&page=130_11.htm&n=1
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10383 posté le 28/11/2005 à 15:54:52 par ahmed
Réponse au blog p916
Dans ce contexte, les propos sévères du général William Odom, militaire conservateur à la retraite, ancien directeur de l'Agence nationale de sécurité (NSA), ont le mérite d'apporter un autre éclairage sur les buts cachés de cette guerre : « Il n'y a eu aucune planification, dit-il. Un petit groupe de gens, néoconservateurs, proches du Likoud israélien et de la droite religieuse américaine, a voulu cette guerre pour transformer le Proche-Orient et, croyaient-ils, protéger Israël. Que ce soit la pagaille maintenant, ils s'en moquent ! Ce qui compte, à leurs yeux, c'est que les Arabes soient affaiblis. » Et ce travail d'affaiblissement va se poursuivre, par Israël interposé. Ce dernier, avec le feu vert de Washington, est déjà entré en action en bombardant la Syrie, puis, demain, en s'attaquant au Hezbollah au Liban, avant de mener une frappe symbolique à forte résonance diplomatique sur l'Iran -- ce qui est loin d ?être exclu aujourd'hui.
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10382 posté le 28/11/2005 à 15:43:41 par ahmed
Réponse au blog p916
Depuis le 11 septembre 2001, le complexe militaro-industriel US, les services de renseignement, le travail d'expertise polémologique, etc., se sont redéployés et recentrés sur l'univers arabe et musulman. Il s'agit d'une option doctrinale majeure pour les USA. Il n'est guère difficile, à cet égard, de vérifier cette réalité : les sources ouvertes sont nombreuses et diverses. Rien n'est dit que l'Amérique réussira son nouveau messianisme. En tout état de cause, ses multiples « ratés » en Irak n'augurent rien de bon. L'amplification de la violence montre les limites de la méthode US. Vous avez beau avoir les meilleures technologies du monde et les armes les plus sophistiquées, mais gare aux erreurs psychologiques à l'endroit des Irakiens ! L'antiaméricanisme qu'on observe en Irak et ailleurs sert de ciment à toutes les oppositions, en réveillant parfois les « vieux démons » des peuples. Le dilemme de Bush est de ne pas admettre ses erreurs sur les « faux prétextes » sur les armes de destruction massive de Saddam Hussein. Cette attitude est en train de le conduire dans une « fuite en avant » dont on peut craindre les conséquences. Un autisme qui nourrit tous les extrêmes. Mais qui arrêtera les jardiniers de l'enfer moyen-oriental ?…
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10381 posté le 28/11/2005 à 15:41:07 par ahmed
Réponse au blog p916
Ce projet s'appelle le « Grand Moyen-Orient » (3). Les deux maîtres mots de cette « nouvelle frontière » : démocratie et libre-marché. Voici les deux mamelles -- nous dit-on dans les milieux politiques US -- qui vont nourrir des sociétés arabo-musulmanes, « enfermées dans des archaïsmes moyenâgeux », dont l'intégrisme n'est que le bras armé.
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10380 posté le 28/11/2005 à 15:40:27 par ahmed
Réponse au blog p916
Incontestablement, les USA sont enlisés, mais ils n'abandonneront pas, pour autant, l'Irak. Les néoconservateurs au pouvoir à Washington ont réussi à faire passer leurs idées dans tous les rouages clés de l'Etat fédéral. L'ère du « Global War On Terrorisme » (Gwot) -- la guerre globale contre le terrorisme -- n'est qu'à ses débuts. De l'Afghanistan en Irak, en passant par d'autres pays arabes, les ambitions géostratégiques US dans l'Orient arabe sont loin d'être au stade de l'épure. Le paradigme ne relève plus, en effet, de la seule rhétorique : il est largement entré dans le champ de la concrétisation
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10281 posté le 25/11/2005 à 15:05:59 par ahmed
Réponse au blog p67
a l'attention d'iwan ,je te cite,quant aux arguments de chacuns, je les prends en consideration, mais comme d'habitude je tempere. tout n'est pas blanc ou noir dans ce bas monde. je pars simplement du principe que pour arriver a faire la paix (si c votre souhait) il faut aussi comprendre l'autre
donc si je comprend bien tu approuve l’idiologie sioniste: La particularité du sionisme est d’avoir pour objectif la création d’un État juif (en Palestine, après bien d’autres propositions : Ouganda, Argentine...). Pour opérer cette saisie du territoire palestinien (en 1897, date du congrès sioniste de Bâle, les Juifs représentent 3 % de la population en Palestine), le sionisme devient un mouvement de colonisation. Il construit divers mythes dont celui de la Palestine terre vide, sans peuple. Selon ce mythe récurrent de l’idéologie coloniale, le colonisateur ne trouve au mieux que des peuplades dispersées aux mœurs archaïques.
Avec les déclarations de suspension du “processus de paix” du Premier ministre israélien, se poursuit le projet de séparation contenu dans les accords d’Oslo. Si ceux-ci ne parlent pas d’État pour désigner l’entité palestinienne, il s’agit bien de mettre en place une structure et un territoire (en fait un agrégat de territoires) sous le contrôle de l’État d’Israël.
Quel statut pour les Arabes d’Israël soupçonnés (comme les Juifs en Europe) d’être les citoyens douteux susceptibles de se transformer en cinquième colonne ? Autrement dit, se pose la question de l’égalité entre l’ensemble des habitants (peut-on dire citoyens ?) de l’État d’Israël.
• Quelle insertion des Israéliens dans le Moyen-Orient si Israël continue à nier la dimension orientale des Juifs venus du monde arabe (les Misrahims) et à pratiquer vis-à-vis de cette partie de la population une ségrégation à l’intérieur même de la population juive en Israël ?
• Que deviennent les réfugiés palestiniens ou quelle prise en compte du droit au retour des Palestiniens ? La question du droit au retour est illustrée par un paradoxe. En effet, le “droit au retour” existe pour les Juifs du monde entier qui peuvent devenir automatiquement Israéliens. En revanche, les réfugiés palestiniens n’ont pas de droit au retour
• Tu penses naïvement qu’il suffit de rendre 22 pour cent des terres pour que la paix soit faites
• Une des revendication principales est le retours des réfugiés palestiniens mais la tu passe bien vite
• Je pense sérieusement que tu n’est pas un arabes encore moins un musulmans et tu seras aussi signaler afin que tu ne passe plus sur un site pour les orientaux

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10266 posté le 24/11/2005 à 17:09:35 par ahmed
Réponse au blog p893
Au-delà de la légitime indignation et réprobation causée par la guérilla urbaine qui agite désormais l'ensemble de notre pays et par les actes criminels qui se multiplient, il convient tout de même de reconnaître le cuisant échec de nos hommes politiques de droite comme de gauche, qui n'ont su proposer à une partie grandissante de la population urbaine d'autre perspective qu'une hausse de la promiscuité et de la précarité. Et ce ne sont pas les postures guerrières médiatisées à outrance de Nicolas Sarkozy qui ont amélioré la situation. Trois ans en poste pour quel résultat? Au demeurant, comment notre ministre de l'intérieur peut-il encore se prévaloir d'une quelconque crédibilité dans ses appels au respect du droit et à la justice, alors qu'il bafoue la loi en tant qu'élu local en refusant obstinément d'appliquer une loi faisant obligation à chaque commune de lancer des programmes de logements sociaux (20%)? Les pauvres chez les autres en quelques sortes.

De même, se contenter de masquer ces exactions derrière les manipulations de groupuscules mafieux ou islamistes serait un Nième déni de la réalité. Depuis 3 ans à travers les dernières consultations populaires les messages de ras-le-bol démocratique n'ont cessé d'être envoyés à nos gouvernants. Ils continuent à ne rien entendre et à faire comme si: "nous savons ce qui est bien pour vous".
Pour quels résultats? La précarité s'installe partout, les pauvres de plus en plus nombreux sont de plus en plus pauvres. La classe moyenne fond tels les glaciers sous l'effet du réchauffement planétaire. Il est de plus en plus difficile de se loger, même avec un salaire qui il y a peu était encore considéré comme décent, et ne parlons même pas de l'accession à la propriété. Que dire de l'emploi, plus précaire que jamais. Les études, les diplômes ne sont plus d'aucune garantie. Même les jeunes diplômés occupent de plus en plus d'emplois précaires et sous-payés? Par contre les riches sont de plus en plus riches et le deviennent de plus en plus rapidement. Et si ce n'est pas suffisant, le gouvernement leur vient en aide afin de les soulager de cet injuste ISF. Comme s'il n'y avait pas d'autres priorités!

Rien ne justifie les dépravations et les agressions de ces derniers jours et rien ne saurait les excuser. Toutefois, quels autres moyens ont les jeunes de ces cités pour se faire entendre, dire leur raz-le bol et leur peur de l'avenir. Car au fond c'est bien de cela dont il est question: que propose-t-on comme avenir professionnel, social, familial au sein de notre république à ces jeunes, autre que d'être parqué dans des cités? Et on aurait tort de croire que la question ne concerne que les jeunes des banlieues. Quel avenir pour nos enfants? Une vie de plus en plus précaire, une vie à crédit, une vie à court terme sans perspective et sans assurance quant au lendemain, une vie sur une planète dont l'état se détériore de jour en jour. Et nous laissons faire? A y réfléchir, je n'aimerais pas être à la place de nos enfants, et je conviens finalement que nous portons la même responsabilité dans l'état actuel de notre société que nos hommes politiques. Alors, j'en arrive petit à petit à comprendre la révolte des jeunes de ces banlieues qui finira par se propager aux autres jeunes si nous tardons à leur offrir une d'autres perspectives. Ne pas répondre à cet appel, ou bien n'y répondre que par l'habituelle et insuportable langue de bois ou encore des incantations sécuritaires médiatiques, serait aussi criminel que les actes de violences des jeunes des cités.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10251 posté le 23/11/2005 à 22:30:37 par ahmed
Réponse au blog p893
Le CV anonyme, c'est l'exemple même de la fausse bonne idée. On veut se battre pour un accès plus égalitaire à l'emploi, mais on ne s'attaque pas aux causes des discriminations. Le CV anonyme ne changera rien du tout. Ou alors, si on veut être cohérent, il faut aller au bout de la logique et imposer les embauches selon l'ordre d'arrivée des candidatures, ou en fixant des quotas. La fonction publique n'impose-t-elle pas une condition de nationalité pour ses recrutements? Je ne suis pas favorable aux quotas parce qu'ils vont dans le sens de la discrimination plus que de l'intégration, en raison de la stigmatisation qu'ils induisent.

Le problème de fond est que les Français sont souvent peu ouverts aux étrangers. La seule façon de lutter contre les discriminations est donc d'éduquer en interne
Tout d'abord, je commence par ce fameux CV anonyme qui fait débat actuellement. Il faut savoir que le fait de parler de ce CV et d'en faire un sujet d'actualité prouve que la France a reconnue qu'il y a du racisme profond dans sa société, notamment contre les arabes, les noirs, et les asiatiques. Les asiatiques ont de la chance à mon avis parce que le développement économique augmente d'une manière exponentielle et que les pôles américain et européen seront battus par le pôle asiatique c'est pour cela que les asiatiques n'ont pas autant de problèmes que les autres étrangers.
Revenant à ce CV anonyme, je suis convaincu qu'il ne changera rien du tout, voire qu'il va compliquer les choses, car le recruteur jouera sa carte à la fin de l'entretien. Il suffit d'envoyer un email ou un courrier mentionnant cette fameuse phrase « désolé votre profil ne corresponds pas vraiment au poste à pourvoir ». Vous croyez quoi sincèrement, que ce CV va pousser les DRH à recruter les étrangers, je ne pense pas.
Rappeler vous du secteur du bâtiment après la deuxième guère mondiale, les recruteurs cherchaient de la main d'oeuvre jusque dans le pays de ses étrangers pour travailler dans le bâtiment, les mines etc. Et on les reçoit avec un joli sourire et même on leur offre du café pour signer le contrat. Et pour récompenser ses étrangers, la France a fait un geste pour reconnaître leurs efforts. On les a autorisé à ramener leur famille en France et maintenant ils veulent pas de leurs enfants dans la vie active et aussi à l'école (rappeler vous que des jeunes musulmanes étaient exclues de l'école parce qu'elles porte le voile, ça me fait rire je vous jure parce que je ne trouve pas un commentaire pour ça...)
Lors d'un entretien, parmi la soixantaine que j'ai passé ; un recruteur m'a dit : j'avoue que certains français sont racistes et n'aiment pas les étrangers. Il faut se méfier de leur sourire et forcément ton CV sera bientôt enterré dans une poubelle.
Le deuxième commentaire concerne la personne de DRH qui a répondue à l'interview, d'après ses réponses on a l'impression qu'il faut être idéal pour être accepter dans l'entreprise : tenue vestimentaire, façon de parler, de marcher, de s'asseoir, de sourire, etc. Tout ça pour recruter un collaborateur qui va sacrifier sa vie et sa famille et travailler comme un esclave pour faire gagner de l'argent à l'entreprise et si ce n'est pas le cas il dégage...
Regarder les USA, les fortes entreprises sont américaines. Pourquoi ? Parce que tout simplement ils s'en foutent de la couleur de la peau et de la religion, ils recrutent les gens selon leur savoir faire et leurs compétences. Espérant que les entreprises françaises suivront le même chemin, c'est dans leur intérêt.
La France est un pays formidable mais malheureusement y a des gens (pas tous heureusement) qui pourrissent la réputation de cet aimable pays en matière du racisme à l'embauche...

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10171 posté le 20/11/2005 à 12:30:08 par ahmed
Réponse au blog p862
attention certaines images peuvent choquer mais neamoins c'est tres interresant:
http://www.palestine.ipfixe.com/

1 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10127 posté le 17/11/2005 à 20:29:30 par ahmed
Réponse au blog p500
Pour l'islam, la sexualité et tout ce qui y a trait fait partie de la nature humaine, et il n'y a pas de tabou lié à ce sujet. Par contre il y a en islam, au sujet de la façon de vivre la sexualité comme au sujet de la façon de vivre toute chose, des limites à respecter.
Pour l'islam, l'instinct sexuel ne doit pas être refoulé et considéré comme en soi une mauvaise chose. Mais il ne doit pas non plus être flatté sans cesse. Il doit être orienté. C'est pourquoi les sources musulmanes (Coran et Hadiths) enseignent que le cadre matrimonial est le seul cadre autorisé pour vivre sa sexualité (voir Coran 23/5-6). L'avantage de cette mesure, c'est que l'instinct sexuel sert de la sorte de tremplin à la fondation de familles. Un des objectifs d'un jeune musulman devrait donc être de chercher à gagner sa vie honnêtement pour pouvoir fonder un foyer
Au cas où un jeune homme n'a pas les moyens de se marier et ressent une très forte poussée de l'instinct, le Prophète Muhammad (sur lui la paix) lui a enseigné de faire des jeûnes (rapporté par Al-Bukhârî). Un tel jeune homme devrait également s'occuper à des activités permises (sport autorisé, art autorisé, etc.), qui lui permettraient de penser à autre chose (cela sans pour autant faire de refoulement psychologique, car si l'instinct sexuel doit se vivre dans l'intimité et avec pudeur, il n'en est pas moins quelque chose de naturel dont il ne faut pas avoir honte de l'existence en soi). Cela devrait lui permettre de "rester chaste jusqu'à ce que Dieu l'enrichisse par Sa Grâce", comme énoncé dans le verset ci-dessus.
Malgré tout cela, il peut arriver qu'un jeune homme ressente une poussée de l'instinct telle qu'il "n'en puisse plus" et qu'il craigne de tomber dans la fornication (az-zinâ, relation sexuelle hors du cadre du mariage). Dans ce cas et en dernier recours, face à deux maux (la fornication et la masturbation), certains savants musulmans sont d'avis qu'il peut être amené à avoir recours au moindre mal (cf. Al-halâl wal-harâm, p. 153, et aussi Fatâwâ Ibn Taymiyya, tome 34 p. 230), et ce seulement s'il y a risque réel pour lui de tomber dans la fornication. C'est ce qui est connu en droit musulman comme "akhaffu-dh-dhararayn" (le moins grave de deux maux). Soulignons-le : cela reste quelque chose du dernier recours uniquement, et seulement si le jeune n'a vraiment pas les moyens de fonder un foyer et qu'il craint vraiment de tomber dans un mal plus grave.

4 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10078 posté le 13/11/2005 à 13:06:19 par ahmed
Réponse au blog p869
Les récents événements montre au moins une chose : la police n’est plus sous contrôle républicain. Au lieu de protéger les citoyens, elle installe la peur et la mort par ses provocations. Or lorsqu’une institution de la République viole ses propres principes, le devoir de tout citoyen est de prendre son destin en main. Si la police est incontrôlable, surveillons la police ! Organisons des comités de surveillance, dans chaque quartier, uniquement armés d’un code pénal, d’un calepin ou d’une caméra, pour prouver à la société française que les " racailles " savent se rassembler, réfléchir, s’organiser, et ainsi démontrer que le doigt accusateur ne doit pas être pointé sur eux, mais sur les dysfonctionnements de la société française. Une émeute sans débouché politique raffermit les gouvernements qui la méprisent ou répriment.
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10077 posté le 13/11/2005 à 13:04:12 par ahmed
Réponse au blog p869
Ne confondez plus paix et pacification. Il faut des armes et des hommes en nombre suffisant pour maintenir un état de pacification, mais la justice est la condition de la paix sociale : sans justice, pas de paix. Paradoxalement, c’est cette paix que les incendiaires vous demandent d’avoir le courage de rechercher dans le langage que vous comprenez le mieux.
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10076 posté le 13/11/2005 à 13:03:15 par ahmed
Réponse au blog p869
On ne pouvait pas faire plus clair en matière de punition collective : tout les habitants des quartiers, déjà victimes premières de ces événements (soit parce que leurs proches en sont les acteurs ou soit parce que ce sont leurs biens qui en sont les objets) sont désormais privés de quasiment toutes leurs libertés individuelles. Un contrôle d’identité deviendra une rafle, une interdiction de séjour, un bannissement. Pis, ces nouvelles prérogatives marqueront pour longtemps, même après leur cessation, les pratiques policières dans les quartiers. En d’autres termes, le système d’inspiration coloniale s’auto régénère. La meute se reproduit.
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10075 posté le 13/11/2005 à 13:02:02 par ahmed
Réponse au blog p869
Nous ne pouvons que voir une continuité évidente avec la manière dont l’État appréhende aujourd’hui les émeutiers et leurs motivations, et celle dont hier il comprenait les insurgés algériens. Le recours rarissime à la loi de 1955, celle qui justifia la sanglante intervention policière du 17 octobre 1961, permet rien moins que cela d’instaurer l’état d’urgence sur le territoire national. Ceci trahit inévitablement l’illogisme politicien dans lequel s’est enfermé le gouvernement : l’État ne sait ni ne veut avoir le courage de répondre politiquement à l’explosion des violences émeutières, aussi a-t-il recours à une des lois les plus liberticides de la législation. Sacrifiant les libertés sur l’autel de la sécurité, l’État sécuritaire s’exprime avec toute sa force.

Qu’on se le dise, seront désormais justifiées par la loi : les mesures locales de couvre-feu pour tous (et pas seulement les mineurs), les interdictions de circulation en voiture, les interdictions de réunions, les fermetures de salles pouvant accueillir telles réunions, les assignations à résidence, les interdictions de séjour, les mesures de contrôles de la presse et des télécommunications, les perquisitions de jour comme de nuit, le remplacement de la justice civile par la justice militaire (un simple décret suffira pour cela)...

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10074 posté le 13/11/2005 à 13:00:35 par ahmed
Réponse au blog p869
Cessez d’instrumentaliser l’islam et les musulmans, cessez de danser hypocritement avec celui que vous appelez le " diable vert " une fois le bal terminé. Arrêtez de remercier en secret les " grands frères " parce qu’ils oeuvrent pacifiquement pour la fin des violences, tout en mettant en garde l’opinion publique contre l’omniprésence de l’islamisme dans les banlieues. Ainsi le maire d’une commune de l’agglomération lyonnaise qui, avant de s’en prendre publiquement à un imam de quartier sous le coup d’une inculpation judiciaire et de se faire le défenseur d’une laïcité raciste et discriminatoire, prenait amicalement le train avec lui deux semaines auparavant.

Rendez-leur leur dignité historique. Il est indispensable d’effectuer un retour critique sur le passé colonial en abrogeant la loi négationniste du 23 février 2004 portant sur " l’œuvre positive du fait colonial " et de réhabiliter l’histoire de l’immigration. Si nous ne sommes pas dans une situation strictement coloniale, les logiques de gestion et d’encadrement des populations issues de l’immigration postcoloniale persistent encore aujourd’hui dans les institutions. Abolissons-les.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10073 posté le 13/11/2005 à 12:59:25 par ahmed
Réponse au blog p869
Stoppez la logique sécuritaire de la tolérance zéro, le racisme anti-immigré et la culture du chiffre de la police, qui sont à l’origine de la tension et des provocations dans les banlieues populaires.

Respectez les en tant qu’être humain, arrêtez de les insulter en les qualifiant de " sauvageons ", de " racailles " à nettoyer au " kärcher ". Ce langage infamant, s’il était prononcé par le borgne du Front National, serait dénoncé pour appel au meurtre et au " nettoyage ethnique ". Mais quand il sort de la bouche du ministre de l’Intérieur, l’infamie devient une œuvre de salubrité publique et devient un racisme respectable relayé par tous les médias bien-pensants.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10072 posté le 13/11/2005 à 12:58:18 par ahmed
Réponse au blog p869
Excusez-vous pour toutes les insultes stigmatisant les habitants des quartiers. Excusez-vous pour avoir causer la mort, de manière volontaire ou non (l’enquête nous le dira), de deux jeunes adolescents, coupables de vivre à Clichy et d’être héritiers de l’immigration postcoloniale. Excusez-vous pour la profanation de la mosquée de Clichy. Imaginez-vous la réaction de l’ " opinion publique " si le lieu de culte attaquée avait été une église ou une synagogue ? Tout ce que la France compte de bonne conscience humaniste aurait dénoncé, avec raison, la violation des libertés individuelles. Mais attaquer une mosquée est dans l’air du temps, le " choc des civilisations " a fait du chemin, et ni le premier ministre, ni le ministre de l’Intérieur, ni aucun membre du gouvernement n’a daigné se déplacer pour montrer qu’il n’existe pas, en France, deux poids deux mesures en matières de droits et de libertés.

Mettez fin à la précarisation croissante des habitants des quartiers populaires. Si les notions de flexibilité, d’adaptation, de mixité sociale, d’intégration républicaine, de discrimination positive, etc. sont les maîtres mots de la classe patronale et de ses alliés à l’Assemblée nationale, elles signifient tout autre chose pour ceux qui ont subi vingt ans de politique néolibérale : ségrégation économique et spatiale, logement insalubre, inégalité des chances à l’école, panne de l’ascenseur social, tyrannie des contrats à durée déterminé sans perspective d’avenir, impossibilité de fonder une famille et de vivre dignement, tête coincée en dessous du seuil de pauvreté, séjours répétés au cachot, etc.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10071 posté le 13/11/2005 à 12:57:06 par ahmed
Réponse au blog p869
La deuxième raison tient aux faits et aux circonstances mêmes de l’incident de Clichy-sous-Bois. Étrangement, il n’a pas été révélé que l’un des trois adolescents électrocutés, pourtant mineur et scolarisé, ne disposait pas de papiers. Conséquence directe du durcissement de l’obsessionnelle lutte contre l’immigration illégale, dont le ministre de l’intérieur a été le principal initiateur, ce jeune a fui parce qu’il était sans-papiers. Il a fui parce que la nouvelle loi, promulguée pour mieux assimiler l’étranger à la délinquance, a fait de lui un fuyard. Il a fui pour se sauver, et quelque part, c’est la loi qui a causé sa fuite et donc sa mort. Monsieur Sarkozy, nous comprenons mieux pourquoi ses parents n’ont pas voulu vous rencontrer.

Toutes ces morts viendront augmenter le deuil dans la mémoire des personnes issues de l’immigration postcoloniale. Mais au-delà de cet horizon, elles nous invitent à d’autres réflexions et d’autres propositions pour sortir de l’impasse qu’affectionnent tant, sans jamais se l’avouer, la meute et l’émeute.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10070 posté le 13/11/2005 à 12:55:52 par ahmed
Réponse au blog p869
Un exemple ? Bien, personne ne s’interroge sur les raisons qui peuvent pousser deux adolescents à fuir en courant dès qu’ils entendent au loin les bruits des talkies-walkies des policiers ? Qu’est-ce qui crée chez eux une peur instinctive, qui les poussent à escalader un mur de trois mètres et se cacher dans un transformateur EDF, alors que de l’aveu même des services judiciaires ils ne sont pas délinquants ?

Nous y voyons pour notre part deux raisons principales. La première est que le bruit des talkies-walkies résonne dans nos têtes avec l’arrivée de problèmes en cascade : interpellation musclée, clés-de-bras douloureuses, insultes et brimades au su et au vu de tous, garde-à-vue où - l’histoire l’a amplement démontré - règne l’impunité policière, et plausibles inculpations judiciaires pour outrages et rébellions. C’est tout cela qu’évoque le son de la sirène. C’est tout cela que l’on fuit lorsqu’on a quinze ans, vit en banlieue populaire, et qu’on a rien à se reprocher.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10069 posté le 13/11/2005 à 12:54:53 par ahmed
Réponse au blog p869
Tout d’abord, il faut dire clairement que derrière l’immense majorité des actes de violence, il y a des causes sociales et des responsables politiques, mais aussi, il faut l’admettre, des parcelles de légitimité. Même si toute violence est condamnable, force est de constater que la violence qui nous préoccupe depuis dix nuits n’est que le fruit de l’humiliation et de la relégation sociale qui règnent les 350 jours restants dans la même zone, sans que personne ne s’en émeuve.

Les violences sociales, subies dans le quotidien et dans la chair de millions de citoyens, sont plus légitimes et respectables que les violences urbaines, qui violent la " sarko-sainte " loi de la propriété privée. Cette violence-là sert habilement aujourd’hui de parangon à ceux qui ne veulent pas voir la violence du système qui l’a engendré. Pire, elle allume des feux qui n’éclateront que plus tard : à la différence des pinèdes provinciales, en banlieue, les contre-feux rallument toujours les foyers. Faire mine de découvrir les problèmes, chanter la marseillaise pour exorciser le mal, c’est utiliser la souffrance exprimée aujourd’hui pour camoufler sa responsabilité dans son émergence. Et même si cela n’est pas dit explicitement, tout le monde le ressent.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10068 posté le 13/11/2005 à 12:53:59 par ahmed
Réponse au blog p869
La crise économique, sociale et politique de la société française est à son comble, et la violence prend de l’ampleur dans bon nombre de quartiers populaires de France. Meute et émeute se font face. Mais qu’en sait-on réellement ? Les faits semblent pourtant évidents. A la suite de la mort de deux d’entre eux, des " jeunes " mettent à feu leurs propres quartiers. Dès lors, ils sont présentés comme une organisation criminelle transfrontalière, accusés d’être manipulés par des réseaux islamistes, et soutenus par l’économie mafieuse de la drogue. Au lieu de comprendre l’origine de l’émeute, la société française mène la politique de l’autruche, en parlant de violences irrationnelles et haineuses, qu’il faut réprimer " dans la justice et la fermeté ". Les forces de l’ordre - appellation en elle-même paradoxale - essayent de rétablir le calme, le silence, ou en d’autres termes, l’ordre public. En face de cela, on nous présente le logique ras-le-bol des habitants " non jeunes " et leur soi-disant soutien à l’action gouvernementale de rétablissement de la sécurité et de l’autorité.

Rien n’est plus trompeur.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°10067 posté le 13/11/2005 à 12:53:09 par ahmed
Réponse au blog p869
De l’autre côté de la fameuse " fracture sociale ", les forces de l’ordre, flashballs à la main, hurlent et insultent les familles qui sont aux fenêtres ; humilient et interpellent à tout va mères, enfants et vieillards ; n’hésitent pas à se servir de l’intimidation et de la peur collective pour faire tourner le rapport de force à leur avantage ; ne reculent devant rien pour gazer à l’aveuglette, visant aussi bien les mosquées bondées que les centres commerciaux. Des syndicats réclament l’intervention de l’armée voire, pour certains, l’application de la loi martiale. Le ministre de l’Intérieur fait preuve de politesse racailleuse, et le gouvernement est frappé de myopie politique, frappant du poing sur une table vide, où il a jusqu’ici toujours refusé de s’asseoir. La meute.
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°9889 posté le 08/11/2005 à 21:17:53 par ahmed
Réponse au blog p854
je suis sur et certain que ce post est déjà passe mais ce n'était pas hafid l'auteur mais amine d'ailleurs il a été désactive par les foremeurs du site
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°9887 posté le 08/11/2005 à 20:52:26 par ahmed
Réponse au blog p847
Peut être que je me trompe, mais a priori je serai plus enclin a penser comme najat
Les premier mots de ce post je cite : Il y a + d'un an j'ai rencontré un "français" et moi je suis d'origine algérienne, Au debut je croyais que ca n'allait pas durer donc je ne me posais pas de questions,
Ces mots me font penser que la personne n’est pas une musulmane
Une musulmane ne sort pas avec quelqu’un en sachant que c’est éphémère non elles pense a faire leur vie et si elle fréquente quelqu’un leur but est le mariage.
Ensuite des sujet comme cela il y en plusieurs autres et souvent on c’est aperçu que c’était du uniquement pour polémiquer

Maintenant je peut me tromper auquel cas je m’excuse profondément mais je suis plutôt méfiant et j’aimerai savoir ce que vous en penser réellement

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°9859 posté le 08/11/2005 à 00:06:39 par ahmed
Réponse au blog p839
La femme musulmane a-t-elle le droit de se teindre les cheveux en noir ?

• La majorité des oulémas condamnent cela plus ou moins sévèrement : An Nawawi (rahimahoullâh) soutient que cet acte est makroûh tahrîmî (prequ'interdit), même s'il reconnaît que certains savants considèrent que celui-ci est makroûh tanzîhi (légèrement déconseillé). Cet avis repose sur plusieurs Hadiths dans lesquels le Prophète Mouhammad (sallallâhou alayhi wa sallam) exhorte à éviter la couleur noire comme teinture pour les cheveux.

• Quelques oulémas, se basant sur la pratique rapportée de certains de nos pieux prédécesseurs -parmi lesquels sa'd ibn abi waqqâs (radhia Allâhou anhou), ouqbah ibn âmir (radhia Allâhou anhou), al hassan et al houssain (radhia Allâhou anhoum), djarîr ibn abdillâh (radhia Allâhou anhou), sont d'avis qu'il est tout à fait permis de se teindre les cheveux blancs en noir.

• D'autres oulémas encore autorisent la teinture noire que dans certains cas précis :

-
- Selon Az Zouhri (rahimahoullâh), il est autorisé aux personnes qui, tout en étant encore jeunes, ont les cheveux qui blanchissent d'utiliser la teinture noire.
.
- Pour Ibn oul Qayyim (rahimahoullâh), la teinture noire est prohibée dans le cas où elle constitue un facteur de tromperie concernant l'âge véritable d'une personne. Et si son usage n'implique aucune tromperie ni dissimulation, il reste permis.
- D'après Ishâq ibn râhwaïh (rahimahoullâh), il est autorisé à la femme mariée de se teindre les cheveux en noir afin de s'embellir pour son époux. On rapporte au sujet de l'Imâm Abou Youssouf (rahimahoullâh) (le qâdhi hanafite) qu'il autorisait l'usage de la teinture noire pour la femme mariée qui est encore jeune.

Après avoir passé en revue les différents avis exprimés sur la question, Cheikh Khâlid Sayfoullâh (illustre savant contemporain de l'Inde) affirme que les Hadiths condamnant la teinture noire étant explicites, il est difficile de considérer que son usage ne pose pas de problème et qu'il est tout à fait licite d'y avoir recours dans les différents cas cités…
C’est juste en réponse a lunja comme tu le voit tu peut avoir une réponse a toutes
Questions
Pour l’air il n’y a aucune restriction tu peut respirer comme tu l’entend

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°9789 posté le 06/11/2005 à 01:05:16 par ahmed
Réponse au blog p830
lelien fonctionne
mais tu dois telecharge quik time et si tu as la barre google desactivele blocage des pop up

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°9786 posté le 06/11/2005 à 00:32:13 par ahmed
Réponse au blog p830
Je me demande qui pourra prendre notre défense. Provoquer les gens puis se poser en victime c'est fort. Comme il y a un racisme latent en France, on donne raison à sarko et on pleure les voitures calcinés.
c'est fou quand même .

Il suffit de voir cette vidéo dont parle libération qui a été filmé par des habitants pour comprendre un peu
http://upload3.putfile.com/videos/c6-30306431995.mov

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°9782 posté le 05/11/2005 à 23:43:48 par ahmed
Réponse au blog p830
On sait aujourd'hui que les jeunes gens qui ont tragiquement trouvé la mort dans un transformateur électrique à Clichy-sous-Bois n'étaient pas, pour reprendre l'expression consacrée, « bien connus des services de police ». C'étaient des jeunes gens tranquilles et sans histoire. Mais la réciproque n'était à l'évidence pas vraie. Ils connaissaient bien, eux, les services de police. Ils savaient que s'ils avaient à subir un de ces contrôles d'identité aussi classiques et vexatoires qu'inutiles, ils risquaient de passer, comme tant d'autres avant eux, quelques heures au commissariat, et d'avoir à affronter pendant ce temps le mépris et l'humiliation. Et ils n'avaient pas de temps pour ça. On comptait sur eux à la maison ; l'heure approchait de la rupture du jeûne ; ils avaient envie de manger.

Pourquoi le ministre de l'intérieur, a-t-il tenu à dire que ce drame avait eu lieu à la suite d'une tentative de cambriolage ? Sans doute parce qu'il a voulu utiliser à son profit l'image fantasmatique et désastreuse qu'il contribue lui-même à donner des « cités », décrites comme zones de non droit, règne des petits et gros trafics, vecteurs d'insécurité publique, et terreaux de délinquance. Si des jeunes gens meurent en fuyant la police, autant raconter au bon peuple que c'est parce qu'ils avaient quelque chose à se reprocher. N'importe quelle salade fera l'affaire. Si l'histoire se passe à la lisière d'une cité pauvre de la « petite couronne » de Paris, c'est que l'on a affaire à la racaille Et il s'y connaît, le ministre ! On ne la lui fait pas ! Sans doute passera-t-il Clichy au « karcher » en l'honneur de la « tolérance zéro ». Ce qui est toutefois douteux, c'est que l'on puisse partager sa conception de ce qui est « tolérable » et de ce qui ne l'est pas : car ce qui est le moins tolérable, dans une société civilisée, ce n'est pas d'abord la révolte de celles et ceux dont on traque et dont on tue les enfants, les frères, les amis. C'est d'abord l'attitude des autorités pleines de morgue, celle des policiers irresponsables, celle de l'état qui fait la guerre aux déshérités.

Le comportement des agents de l'État aura été, dans le traitement de ce drame, un comportement de guerre civile. Dans une société d'égalité, rien de tout cela n'aurait été pensable. Lorsque le ministre de l'intérieur donne l'exemple du mensonge, on ne voit pas pourquoi ses subordonnés ne lui emboîteraient pas le pas. Un policier déclare ainsi à la radio qu'aucune grenade lacrymogène n'a été lancée aux abords de la mosquée de Clichy ; qu'au contraire, ce sont les manifestants qui ont employé des « grenades au poivre » ; et que ce sont ces grenades qui ont piqué quelques yeux. Il sait alors parfaitement ce que tout le monde saura par la suite, comme son chef savait parfaitement qu'il n'y avait jamais eu de cambriolage : que ce sont bien des grenades lacrymogènes de policiers qui ont été tirées.

C'est ainsi qu'au moment de leur prière, le Jour du Destin, les musulmans de Clichy auront pu juger de l'efficacité de la police de leur pays. Leur sécurité n'a rien à craindre. Ils auront pu voir fonctionner les Flash-Ball. Ils auront pu voir les enfants courir apeurés, et les mères, essayant de les protéger, se faire poursuivre jusque dans leurs cages d'escaliers délabrées en se faisant traiter de « putains » par la soldatesque de Monsieur Sarkozy. Celles et ceux qui l'auraient ignoré savent à présent ce que signifie la « gestion coloniale des quartiers ».

Demain, il fera jour. Demain, on leur reparlera de république, de liberté, d'égalité et de fraternité. On leur rappellera que le pays des droits de l'homme suscite partout dans le monde l'admiration et le respect. Demain, on s'occupera des banlieues. Et faut voir comme !

Le ministre a déjà pris date ; il visitera chaque semaine un quartier « sensible », puisque c'est le nom désormais consacré des quartiers populaires. Il ne lésinera pas sur les moyens. Il y aura des compagnies de CRS et des brigades de gendarmeries spécialisées. On n'en demandait pourtant pas tant : on ne demandait qu'à vivre. C'était sans doute trop demandé
Quand il était ministre de l'économie, il n'allait jamais dans ces mêmes cités pour les "nettoyer" du chômage qui "sème le désordre et l'insécurité" ! On sait ce qui va se passer, il va envoyer les compagnies de CRS qui ont 2 de Q.I. et qui vont emmerder tout le monde. Pour eux, arabe = voyou

9 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°9769 posté le 05/11/2005 à 20:54:10 par AHMED
Réponse au blog p833
Safiname,
Je ne sais pas ce que tu voulais faire mais si tu as essaye de gagner la confiance de ton amie, je pense que tu auras exactement l’effet contraire
En effet un des point important dans le mariage est la CONFIANCE et comment veut tu qu’une femme te respecte (encore un des point sur lequel est base une bonne relation) si tu lui ment
Réfléchies un peut et soit honnête envers celle que tu épouseras (HONETETE encore un point sur lequel tu doit base une relation)

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°9744 posté le 04/11/2005 à 23:44:27 par ahmed
Réponse au blog p833
Franchement safimane tu envoie un sujet en tant que garçon et après tu te répond mais cette fois en étant une femme
Tu sais que tu es un rigolo !!

0 Pour ; 4 Contre
Point de vue n°9668 posté le 03/11/2005 à 00:48:15 par ahmed
Réponse au blog p815
aid moubarek chip et encore un fois desole
0 Pour ; 7 Contre
Point de vue n°9663 posté le 02/11/2005 à 23:18:23 par ahmed
Réponse au blog p822
chip, je suis désole ,vraiment j'ai fait une erreur de manipulation et ton message a été supprimer .
encore une fois c'est involontaire et je t'invite a le reproduire .
désole et merci pour ta comprehension

0 Pour ; 9 Contre
Point de vue n°9654 posté le 02/11/2005 à 17:04:24 par ahmed
Réponse au blog p815
Je pense que
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°9631 posté le 01/11/2005 à 12:44:46 par ahmed
Réponse au blog p813
salam momo,
je suis bien content de te lire et j'espère que tu redeviendra un membre actif tu vois je modère aussi les point de vues pour que plus jamais les insultes ne soit autoriser sur le site mais je n'oublie pas que nous sommes sur une plate-forme ou le droit d'expression est libre donc tout sujet est accepte a partir du moment qu'il respecte la charte d'orientalement .com

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°9523 posté le 31/10/2005 à 01:40:12 par ahmed
Réponse au blog p813
bienvenue a toi sahrah,
j'espere te relire bientot c'est une recompense pour moi et je t'en remercie

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°9488 posté le 29/10/2005 à 13:56:41 par ahmed
Réponse au blog p813
Salwa , je n’ai pas ton adresse mais si tu me fait un texte dans la rubrique religion,sur question réponse (texte que je n’afficherai pas) alors j’aurais ton adresse et si tu me donne la permission je t’écris sur ton adresse mail
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°9485 posté le 29/10/2005 à 12:22:43 par ahmed
Réponse au blog p813
Chère Salwa,

Sa me fait plaisir de te lire a nouveau et j’espère que tu ne viendras plus que par hasard
Tu sais le site a tout de même changer puisque nous avons des administrateurs c’est un peu plus lents mais si nous sommes plusieurs a nous relayer sa devrais marcher.
Pour ma part j’administre le sujet sur la religion (c’est nouveau) tu clique sur religion et après sur question réponse
Comme je t’apprécie je me suis dit que sa serait bien si tu donner un coup demain au site
Dit moi ce que tu en pense

Amitié

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°9469 posté le 28/10/2005 à 18:04:39 par ahmed
Réponse au blog p805
Je voudrais répondre à Sonia
Je ne crois pas que nous sommes raciste envers nous Sonia mais il est vrai que nous autres orientaux sommes extrêmement chauvin
Cela est du a notre culture ; je suis père de famille et pour être honnête j’aimerai que mes enfants épouse des algériens (es) non pas parce que je n’aime pas les autres ; mais culturellement il y a moins de problème MAIS si mes enfants désires épouser autres chose qu’un algérien (e) alors je m’inclinerai devant leurs choix a condition qu’ils soit de confession musulmane
Ne confond pas racisme et chauvinisme ma chère sonia

cordialement

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°9413 posté le 27/10/2005 à 01:39:59 par ahmed
Réponse au blog p176
Ola !! Cher ami, pourquoi s’exciter ?
On est tous la pour défendre un point de vue et l’idée c’est bien de débattre tu n’est pas d’accord avec moi ?
Tu me dis que je prends mon cas pour une réalité mais je pourrais en dire autant pour toi !
Je te dit et te répète que tu n’as qu’a interroger les jeune algériens sur les programmes tele et tu verra que très très peu te donne le nom d’une émission ou d’un programme ni ne te dira quel film est passe sur telle chaîne.
Juste pour information je suis un pur produit algérien et que j’aime mon pays et j’en suis très fier mais je me doit de dire ce qui ne marche pas dans mon pays et je pense que c’est un bien pour l’Algérie que d’entendre la voix des gents

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°9408 posté le 26/10/2005 à 21:21:48 par ahmed
Réponse au blog p805
Bonjour Farid,

Tu sais nous autres orientaux sommes très compliquer.
Tu as rencontres une fille et tu pense que c’est la bonne,
En islam il faut juste qu’elle soit musulmane, le reste qu’elle soit native de n’importe quel pays ne doit pas êtres un argument pour que tes parents refuse de la voir ou d’en entendre parler
Quand a la théorie du sortilège tu devrais attendre la personne qui prétend cela a la mosquée ou il prie et d’en parler avec l’imam (tu verra la réaction de l’imam et je peu te garantir que ce que prétend ce bonhomme est très mal surtout qu’il se sert du coran pour appuyer ces dire)
Maintenant si tes parents sont pieux je te conseille de faire venir des gents de bonnes éducation islamiques et de t’ouvrir avec tes parents
Et si cela ne va pas marie toi Allah est grand et le temps fait bien les choses

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°9407 posté le 26/10/2005 à 21:03:11 par ahmed
Réponse au blog p176
Je serais toujours admiratif du chauvinisme algérien tout est pour le meilleur du monde !
Pourtant quand on regarde les façades des immeubles, on ne voit que les forets de paraboles et vous n’allez pas dire que c’est pour capte la chaîne algérienne !
ce dire sans hypocrisie que les enfants on pratiquement tous une deuxième télévision au foyer n’est pas dire du mal de notre pays
N’oublions pas que l’un des sports favori de l’algérien Est de pirate tps et canal plus
Quand au progrès il faudrait me dire lesquels ?
Je discute souvent avec les jeunes issues de l’immigration et mon constat est que ces jeunes parle très mal l’arabe et ne comprenne rien à l’arabe littéraire, donc a part voir les images je comprend qu’ils ne regarde pas la chaîne algérienne

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°9367 posté le 23/10/2005 à 23:25:30 par ahmed
Réponse au blog p176
Bonjour bouzid,

Permet moi de te dire que je ne crois pas un mot de tes statistiques .j’ai moi-même la parabole et l’ensemble des habitants de mon quartier la possède également et crois moi ou pas quand on parle de la télévision algérienne c’est pour dire qu’elle est vraiment nulle ses émissions sont insipide voire même soporifique aucune création, aucune imagination, coupure des films ou d’émissions avant qu’ils soit terminer ,outil de propagande de l’état
On dirais que nous n’avons aucun créateur .regarder la tele algérienne maintenant et celle de il y a vingt ans est la même chose
On a l’impression que l’on nous repasse une cassette
Quand à affirmer que les marocains regardent en majorité notre chaîne nationale est un gros mensonge.
Pourquoi voir une chaîne obsolète alors qu’ils on t la m2 ? (Qui soit dit en passant est à des années lumière de la chaîne algérienne)

2 Pour ; 2 Contre
Point de vue n°9363 posté le 23/10/2005 à 20:18:19 par ahmed
Réponse au blog p797
Je ne veux en aucun cas défendre Sadam pour les atrocités commises sous son régime ... mais.

Ce n'est pas un procès: C'est une mascarade digne des américains.

Quand ça ne les arrange pas: Il ne reconnaissent aucun tribunal pour juger les criminels de guerre.
Et quand ça les arrange, c'est eux qui se trouvent derrière la procédure !

Kissinger et Nixon ont initié les pires crimes de guerre des 35 dernières années: Le Chili et le Vietnam, le Nicaragua et El Salvador pour ne nommer que certains.

Même l'ONU se trouve impuissance et même complice.

La Justice ? Il faut écouter La Fontaine: celle du plus fort est toujours celle qui juge ! (Pas nécessairement la meilleure selon moi)

5 Pour ; 1 Contre
Point de vue n°9336 posté le 22/10/2005 à 11:24:09 par ahmed
Réponse au blog p541
Le prophète a dit : « Quand l’un de Bonjour,

Le jeûne indique plusieurs obligations :
- Ne pas manger et s'abstenir de rapports sexuels licites durant la journée ;
- Préserver sa vue de regards pleins de désirs, et pour l'ouïe ;
- Se préserver d'écouter la mécréance (kufr) ou la médisance (ghayba) ;
- Tenir sa langue afin qu'elle ne profère pas de paroles interdites vaines ou mauvaises, et garder son corps afin qu'il ne cherche pas à assouvir ses désirs et à transgresser les ordres divins.
Donc un le jeûne complet et parfait doit contenir l’ensemble de ces indications.

L'Imam Ghazâlî nous dit : « Sache que le jeûne est de trois degrés : le jeûne des communs des musulmans, le jeûne des élus, le jeûne de l'élite des élus de Dieu. »
1/ Le jeûne des communs des musulmans consiste à s'abstenir d'assouvir ses instincts sexuels et de s'abstenir de manger et de boire.

2/Le jeûne des élus de Dieu Le Très-Haut consiste, en plus des abstentions précédentes, à préserver l'ouïe, la vue, la langue, les membres et tous les sens de tout ce qui est interdit. Le jeûne de l'élite des élus est le jeûne du coeur, il consiste à le préserver de toute idée basse et de tout ce qui le détourne de Dieu Le Très-Haut et de son rappel (dhikr).

3/ En ce qui concerne le jeûne des élus, qui est celui des mystiques, il s'acquiert par six conditions :
•La première est de préserver la vue de tout ce qui est interdit et de toute vision qui fait oublier Dieu Le Très-Haut. Le Prophète a dit : « La vision interdite est une flèche du Diable, celui qui s'en garde par crainte de Dieu, Dieu lui donne en échange une foi dont il trouve la douceur dans son coeur. »
•La deuxième est de s'abstenir de parler de choses futiles, de paroles basses et ostentatoires, de la polémique (al-mira), de la médisance (al-ghayba) et du mensonge (al-kadhib) ; obliger la langue à se taire (si ce n'est pour des adorations), s'occuper du rappel et de la lecture du Coran.
Sufyân Thawrî disait : « La médisance gâche et annule le jeûne. » - Mujâhid disait : « Deux choses gâchent et annulent le jeûne : la médisance et le mensonge. »La preuve est dans le verset qui dit :« [... ] Et ne médisez pas les uns des autres. L'un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort ? Non ! Vous en aurez horreur. Et craignez Dieu, car Dieu est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux. » (Sourate 49, verset 12)
•La troisième est de préserver l'ouïe car Dieu Le Très-Haut, parlant des hypocrites dans le Coran, dit : « Ils sont attentifs au mensonge et voraces de gains illicites» (sourate 5, verset 42)
Ceux qui profèrent des paroles illicites et ceux qui les écoutent sont sur le même pied d'égalité. Le jeûne de l'ouïe, comporte le fait de ne pas écouter la mécréance, Dieu Le Très-Haut dit à ce sujet : « Dans le Livre (le Coran), Il vous a déjà révélé ceci : lorsque vous entendez qu'on renie les versets de Dieu et qu'on s'en raille, ne vous asseyez point avec ceux-là jusqu'à ce qu'ils entreprennent une autre conversation. Sinon, vous serez comme eux. Dieu rassemblera, certes, les hypocrites et les mécréants, tous dans l'Enfer. Sourate 4, verset 140)
•La quatrième consiste à préserver les membres, mains et pieds, de tout péché, et à se garder de toute nourriture douteuse ou illicite. Il n'est pas pensable de s'abstenir de ce qui est licite pour jeûner et de rompre ce jeûne par ce qui est illicite.
•La cinquième ; au moment de la rupture du jeûne, le croyant ne doit pas manger excessivement, sinon il perd l'effet du jeûne de sa journée. Comme on l'a dit, le but du jeûne est de maîtriser ses désirs et ses instincts pour les minimiser au maximum afin de se fortifier spirituellement : «Ainsi atteindrez-vous la piété. »

vous jeûne, qu’il s’abstienne de dire des choses obscènes et d’élever la voix. Si quelqu’un l’insulte ou le provoque au combat, qu’il se contente de dire : “ Je suis en état de jeûne ”… » (Hadith unanimement reconnu authentique).

Tout musulman doit tenir sa langue, ne pas prononcer des mots grossiers, il ne doit pas non plus dire des paroles vaines, ni calomnier, ni médire, ni mentir…Ca pour la vie de tout les jours ...Alors au Ramadhan!


Saha F'tourkoum A tous.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°9132 posté le 16/10/2005 à 21:40:23 par ahmed
Réponse au blog p777
Pourquoi poste de tels textes ?
Si vous ne répondez pas a mosche vous vous apercevrez qu’il disparaîtra de lui-même.
Pourquoi le chercher ?
ET QUE VAS NOUS APPORTER LE FAIT QUE DUTROUX SOIT JUIF ?
Si vous voulez que les sionistes ne vous ennuient pas n’essaye pas de les rappeler !
Je suis tout à fait d’accord quand il faut répliquer car nous sommes quand même sur un site fait pour cela
Mais essayons de le faire d’une manière qui soit mieux que celle de l’autre (voir la chartre d’orientalement COM)
Pour Kader, désole mais pour une fois je pense que tu as tord pour noura , je pense sincèrement qu’elle n’est pas Linda , ni ses écris ni son phraser ne se ressemble et Linda ne réagit pas comme elle non plus.
Tout le monde peut faire des erreurs, explique se qui te fait penser que c’est elle
Comme je le dit tout le monde fait des erreurs et tout homme a droit aune chance ; nous somme musulmans et dans le mois ou nous nous devons de faire preuve de bonté et de meansitude (si le très haut peut pardonner, que sommes nous nous autres ?)

(Pardon grand vent) j’ai beaucoup aimer ce que dit un autre internaute et c’est vrai :

Mon devoir
Et voilà venu le mois sacré du ramadan
Mois pendant lequel a été prescrit le coran
Mois pendant lequel est écarté le malin
Mois d'épreuves pour moi en tant qu'être humain

M'ont étaient ôtés les germes de la démonce
Pour que je prenne conscience de mon intolérance
Afin de ne pas croupir dans l'ignorance
En pardonnant en toutes circonstances
En maîtrisant ma violence
Voila kader pour moi je te pardonne et te souhaite la bien venue en te demandant de te retenir un peu (mois de fougue)

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°9109 posté le 16/10/2005 à 19:36:47 par ahmed
Réponse au blog p775
salam la source , juste une question (peut etre deux)
en ce moment tu poste des sujets que je n'arrive pas a ouvrir (windos media)
qu'est ce donc et comment faire pour les ouvrir?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°8589 posté le 09/10/2005 à 00:17:07 par ahmed
Réponse au blog p550
Akil ,


Qu’est que tu cherche ? Tu as posé un blog et on lui a répondu

Tiens voici un lien ‘c’est la réponse d’un theoligien sa répond a ta question http://www.lffm.org/articles/MAJ_ARTICLES/afficheUnArticle.php?id=106

Maintenant pour ta dernière intervention sache qu’elle n’as rien a voir avec le blog que tu as toi-même lancer aussi je vote contre et j’encourage les autres internaute a faire de meme

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°8537 posté le 08/10/2005 à 11:55:19 par ahmed
Réponse au blog p550
Bonjour le mercenaire,



Tout d’abords je rappelle que nous sommes en période de ramadan et qu’il est mal de porte des accusation sur un musulmans sans vérifier ses affirmations

Pour répondre a akhil je répond comme Kader il n’a jamais été admis qu’une femme puisse diriger la prière (autre que celle des femmes)

Plusieurs hadiths le dises pour la femme le meilleurs rangs est le derniers et le pire est le premier.
Personnellement juste celui si me suffit
Pour akhil je ne pense pas que les musulmans du monde vont se faire dictée leurs religion par les américains.

Ce qu’il est important de réaffirmer ici, c’est qu’originellement, vis-à-vis des œuvres cultuelles, la règle est l’interdiction et la prohibition totale sauf ce que permet la Législation à travers des textes authentiques et explicites, afin que les gens ne se mettent pas à instituer au niveau de la religion des pratiques que Dieu n’a pas permises.

Nul n’a le droit de créer une nouvelle forme de culte, d’ajouter des choses à ce qui existe déjà, de revêtir l’existant de nouvelles formes et de nouvelles modalités, pour peu que cela lui semble bon. Quiconque introduit quelque chose dans la religion ou y ajoute ce qui n’en fait pas partie, verra son ajout rejeté.

C’est précisément ce dont prévient le Noble Coran lorsqu’il critique les polythéistes : « Ou bien auraient-ils des associés qui auraient établi pour eux des lois religieuses que Dieu n’a jamais permises ? » [5] C’est également ce dont prévient la Tradition prophétique lorsque le Prophète dit : « Quiconque ajoute à notre affaire - c’est-à-dire à notre religion - ce qui n’en fait pas partie, verra son ajout rejeté » [6].

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°8501 posté le 06/10/2005 à 20:52:47 par ahmed
Réponse au blog p139
Abdelkader est né à el Guetna prés de Mascara en 1808, élevé dans la Zaouia paternelle
dirigée par Si Mahieddine.



Il effectue le pèlerinage à la Mecque avec son père en 1826 et prend contact avec l'Orient. Les
pèlerins se rendent ensuite
à Bagdad pour visiter le tombeau de Sidi Abdelkader Djilâni, fondateur de la confrérie al-Qâdiriyya
à laquelle se rattache
la zaouïa de la Guetna .



Il ne me semble pas que je dis que l’émir descend d’Abdelkader djilani mais qu’il fait partie de la confrérie al qadryya

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°8437 posté le 03/10/2005 à 22:28:11 par ahmed
Réponse au blog p541
bismi Allahi rahmani rahiim
assalamu 'alaykum wa rahmatu Allahi wa barakaatuh

INSHA ALLAH IKHWANI WA AKHAWATI

Bonsoir à tous,

Le mois de Ramadhan commence demain, Mardi 4 octobre, en France.

Je souhaite à tous de passer un excellent mois de ramadhan, dans la paix, et qu'il permette à nous tous de renforcer nos liens, notre solidarité, et notre volonté de sérénité dans notre monde.

Une pensée pour les pays musulmans en guerre, à nos courageux étudiants . Une grande pensée pour les démunis et pour ceux qui sont loin de leurs familles respectifs.

_quelque recommandations
• hâter la rupture du jeûne dès le coucher du soleil
• rompre son jeûne avec un aliment acquis de manière licite
• rompre son jeûne avec des dattes et de l'eau
• faire beaucoup d'actes de charité
• préserver sa langue du bavardage et, de manière plus générale, éviter de commettre tout acte illicite avec ses membres (le regard, les oreilles, ...).
• intensifier ses pratiques religieuses (invocations d'ALLAH, lecture du Coran, ...)
• prendre le repas d'avant l'aube
• retarder le plus possible la prise de ce repas. faire ses prieres
Je ne serais pas sur le forum durant ce mois

saha ramdhankoum ,(soumou tassihou ).ramadhane karim allah akrem

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°8417 posté le 02/10/2005 à 20:06:07 par ahmed
Réponse au blog p539
Cher mamaou,

Si tu interviens de cette façon c’est que tu as sûrement des chose a dire éclaire nous stp si par contre tu as écris cela dans le seul but de semer la zizanie il vaut mieux que tu t’abstienne
Alors je suis impatient de savoir quelle est la juste intervention et que tu vas nous explique. Je suis toute ouie grande ouverte

Bien amicalement

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°8403 posté le 01/10/2005 à 20:37:34 par ahmed
Réponse au blog p473
Il m’est difficile de parler de cela car j’ai moi-même un enfant handicape.

Il s’appelle Naim il n’est pas handicapé physique ; il est autiste, c’est un enfant qui vit dans son monde a lui il prend ce qui lui convient et rejette ce qui ne lui plait pas
C’est un enfant qui est pur, il ignore le mal, il ignore tout nos préjuges, il ignore la méchanceté
Le problème c’est qu’il s’isole, il a très peu d’amis d’ailleurs il ne recherche que très peu le contact avec les autres.
Il a10 ans, il est d’une grande beauté (et je ne dit pas cela avec les yeux d’un père)
Il m’apporte de très grande joie malgré tout et honnêtement moi j’en suis dingue
En ce moment il est dans une classe avec 3 autres élèves et il fait des progrès énorme
Je me dit que sûrement dieu me la donner comme cela pour m’éprouve et je ne cherche pas plus a comprendre car seul lui le sait

Une chose mimi et Elisabeth il y a une place pour tous dans ce monde et si jamais on nous dit le contraire pour ma part je suis détermine a ce que Naim ai la sienne
Ma plus grande peur est ce qui se passera le jour ou ni sa mère ni moi ni son frère et sa sœur ne seront plus la
J’ai précisez pour son frère et sa sœur parce qu’il s’en occupe d’une façon incroyable et parce qu’il un amour pour eux que je ne peux qu’admirer

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°8399 posté le 01/10/2005 à 10:14:19 par ahmed
Réponse au blog p538
D'un point de vue personnel, je considère ce vote comme un oui massif à la paix non un quitus pour la politique actuelle.
Par ailleurs, le contenu de la charte a été largement débattu et malgré ses incohérences apparentes il porte tout de même ce fameux concept qu'est la paix. Alors je dis merhba et uniquement à cette paix tant recherchée, peut importe les résultats (gonflés ou pas) qui seront sans doute exploités à d'autres fins.

La fête n'était pas nécessaire ni au grand sud ni à l'est ni à l'ouest ni au centre, la dignité aurait pu prendre le dessus au regard des victimes qui sont tombés et qui continuent de tomber d'autant plus que le sang continue de couler. Tous les responsables de cette tragédie (pouvoir et terroristes) auront des comptes à rendre à leur créateur

D'une façon ou d'une autre le referendum maintenant est passé, le OUI l'a reporté!!!

Maintenant on attend les grands projets, les projets de loi, le désenclavement des régions oubliées.....

Alors on veut voir des chantiers, de la poussière dans l'air, et les énergies longtemps stigmatisés doivent enfin pouvoir exploser

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°8384 posté le 30/09/2005 à 23:36:29 par ahmed
Réponse au blog p384
tu as raison j'habite strasbourg je ferais une nouvelle adresse email rien que pour toi car je ne veut pas etre ennuyer par des personne non invite.
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°8378 posté le 30/09/2005 à 17:42:13 par ahmed
Réponse au blog p384
bravo a toi kader je dois dire que je ne pense pas a interroger le point d'exclamation mais dorenavant je le ferais . Comment fait tu pour detecter ces gents aussi vite ,ma parole tu dois etre paranormal!!
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°8288 posté le 26/09/2005 à 23:26:24 par ahmed
Réponse au blog p521
On peut définir l'agressivité comme un comportement hostile. L'agressivité est liée aux sentiments de détresse et de frustration et peut mener à des actes de violence physique et verbale

Être sectaire. Ne pas être accueillant. Ne pas aimer ses ennemis.

Considérer comme ennemi quiconque s’oppose à moi. Ne pas accepter volontiers la contradiction. Être destructeur par une critique injuste ou inutile.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°8283 posté le 26/09/2005 à 23:03:47 par ahmed
Réponse au blog p521
1. En général, l'opinion est un jugement porté sans connaissance véritable, un énoncé qui prétend être vrai.
«Le mot opinion n'a pas le même sens dans l'expression: opinion politique. Une opinion politique, c'est une idée ou un avis qu'on partage avec d'autres et qui porte sur ce qu'on devrait faire en ce qui concerne la conduite des affaires publiques.»

2 On a tendance à croire qu'on ne peut penser qu'avec le cerveau, avec la pensée. Ceci dit, la pensée du cerveau est une expression typiquement humaine et extrêmement importante. C'est ce qui fait la caractéristique et l'utilité de l'être humain sur la planète, ce qui le différencie des animaux, c'est la structure de sa conscience, sa construction, son évolution, son imagination

3 La tolérance est le respect, l'acceptation et l'appréciation de la richesse et de la diversité des cultures de notre monde, de nos modes d'expression et de nos manières d'exprimer notre qualité d'êtres humains

pour le reste je pense d’abord que tu devrai t’excuser pour la facon que tu as de parler de l’islam

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°8177 posté le 25/09/2005 à 09:27:43 par ahmed
Réponse au blog p512
Je pense que tu est decidement incorrigible linda alias zboub alias coucouniete mais tu vas ravir un internaute avec ton retour
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°8146 posté le 24/09/2005 à 00:22:56 par ahmed
Réponse au blog p493
Tout d'abord, je pense que vous serez d'accord avec moi: Il faut comparer ce qui est comparable. En matière de culture et de civilisation, il ne suffit pas de se focaliser sur tel ou tel aspect d'une religion ou d'une culture spécifique, d'établir des comparaisons avec sa propre religion et sa propre culture, et de sauter aux conclusions que "ma religion, mon pays… est meilleur que le votre." Arriver à une telle conclusion sans connaître le sens profond de cette "autre" religion, sa philosophie, son histoire, ce qu'elle propose à l'humanité entière, le pourquoi de ses préceptes etc… relève d'une démarche intellectuelle et d'une attitude dangereusement simplistes. Je n'insinue nullement que c'est votre façon de procéder, pour la simple et bonne raison que, selon vos propres dires, vous désirez justement en savoir plus sur l'Islam, mais il importe de faire cette mise au point afin d'éviter de nombreux malentendus et d'engager une discussion constructive, dans un esprit d'objectivité totale.
Je tiens maintenant à rappeler, qu'effectivement, avant d'être une somme de lois (obligations et interdictions), l'Islam est surtout une spiritualité, c'est à dire qu'il représente une façon pour l'homme de se rapprocher de Dieu, de vivre avec Sa pensée, de sentir Sa proximité afin de mieux être envers soi-même et ses semblables. Dieu le rappelle dans le Coran : "Je n'ai crée les hommes et les djinns que pour qu'ils fassent Mon adoration." Cet aspect de l'Islam est fondamental, et on a tendance à l'oublier : l'Islam est avant tout une foi. Mais, il est tout à fait logique que cette foi doit s'exprimer par des actes et gestes extérieurs, et pour cela Dieu a institué, comme Il l'a fait pour les autres religions révélées, un certain nombre de pratiques rituelles, mais aussi un ensemble d'obligations et d'interdictions. Ces obligations et interdictions ne représentent nullement une sorte de "carcan", limitant la liberté de l'être humain, homme ou femme (je tiens à préciser que ce n'est pas seulement la femme qui a des obligations et des devoirs en Islam, l'homme en a tout autant, pour ne pas dire plus…). A vrai dire, l'organisation sociale entière repose sur l'équation "droits et devoirs", car à partir du moment où des êtres humains s'associent pour mener une vie en collectivité, il devient nécessaire de fixer pour chaque individu des droits qu'il pourra revendiquer et des devoirs dont il devra s'acquitter. L'Islam considère l'être humain comme un individu responsable devant Dieu et devant ses semblables ; à partir de là, une musulmane et un musulman a aussi des droits et des devoirs, aussi bien envers Son Créateur qu'envers toutes les créatures (humaines, animales etc…). Ce qui, vous vous imaginez bien représente une somme considérable de règles à respecter, et c'est la raison pour laquelle vous trouverez souvent que les musulmans abordent cet aspect de leur religion. Cela ne signifie pas pour autant que l'aspect de la foi et du spirituel doit être négligé. Et cela n'a aucun rapport avec une quelconque "liberté d'expression"… car je ne vois pas où est la contradiction entre le respect des lois et la liberté d'expression.
En ce qui concerne la situation de la femme musulmane, l'amalgame
"voile"= "restriction de liberté pour la femme et atteinte à son droit d'expression"="la femme est un objet"= "islam est une religion arriérée"
est un pur produit des médias occidentaux. Je ne me permettrai pas de prendre la parole au nom des femmes et exprimer leurs sentiments, mais ce que je peux vous dire, c'est que Dieu a fixé un certain nombre de principes (comme le port du voile, qui pose tant "problème") en ce qui la concerne, et ces principes ont été déterminés pour préserver sa chasteté et son honneur. Ces principes participent de l'enseignement moral prêché par l'Islam. (Nous y reviendront par la suite.) A partir de là, la femme musulmane étant la seule responsable de ses actes devant Dieu, le choix de porter le voile ou non lui appartient. Si elle le porte de son plein gré, il n'appartient à personne de lui reprocher son attitude, car la liberté de conscience ne doit pas être à sens unique. Pourtant, on remarque souvent que les plus virulents à réclamer que la femme devrait être libre de son choix et de son opinion, sont aussi les premiers à critiquer les femmes qui choisissent justement de porter le voile… tout comme si, selon eux, la liberté de choix ne devrait que s'exprimer par le refus du voile… !
Pour conclure, j'ajouterai que je ne tiens nullement à porter de jugement sur la civilisation occidentale, car elle présente beaucoup d'aspects positifs, et il est vrai que de nombreux pays occidentaux offrent de grandes libertés aux musulmans quand à la pratique de leur religion. Mais un des grands problèmes auxquels les sociétés occidentales sont confrontées est celui de la morale. Malheureusement, c'est au nom de toujours plus de liberté que nous constatons la disparition de la morale et des valeurs de nos sociétés (plus particulièrement chez les jeunes), mais aussi l'augmentation de l'impudeur et du libertinage… Ce qui m'amène à penser que ce n'est pas la femme musulmane voilée qui devrait être considérée comme un "objet", mais bien celle qui, de nos jours, est utilisée pour attirer la convoitise des hommes, en jouant notamment le rôle d'appât commercial…. Regardez autour de vous… et vous verrez que quand on veut vendre un produit, on le fait présenter par une belle femme ! Si vous n'appelez pas ça un "objet de marketing", alors ça y ressemble beaucoup.

Que Dieu illumine nos cœurs et nous guide vers la verite

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°8136 posté le 23/09/2005 à 19:50:53 par ahmed
Réponse au blog p493
Bonjour yasmine,

Peut tu m’expliquer ta phrase car je ne voudrais pas mal l’interprète : elles sortent, s'habillent comme elles le veulent, fréquentent n'importe qui, bref, elles vivent quoi...

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°8116 posté le 22/09/2005 à 21:38:35 par ahmed
Réponse au blog p507
Je pense que c'est une belle arnaque .tout les jours j'en recois plusieurs , je vous conseile de ne pas repondre et de faire passer ses messages sur le courrier indesirable
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°8110 posté le 22/09/2005 à 18:46:38 par ahmed
Réponse au blog p493
Il y a des chose que je ne comprend pas, pourquoi dire que nous avons des tabou nous autres musulmans parce que nous parlons peu de sexe ? Ou faisons nous une comparaison avec les occidentaux ? Eux sont libertins, est ce que nous voulons ? Contrairement à ce que beaucoup pense nous parlons sexualité mais les femmes entre elle et les hommes entre eux qui ne l’ont pas fait parmi vous ? La société occidentale est à mes yeux en tout les cas beaucoup trop permissifs et tolérants à l’extrême .est cela que nous voulons ? Qui de nous n’as pas eux honte en regardant la télévision avec sa famille ? Ne pense vous pas qu’être pudique est une qualité rare .est ce que se montre nu devant ses enfants leurs apportera quelque chose ?
Personnellement je n’ai jamais vu ma mère le faire et je ne suis pas traumatise et lorsque je me suis marier je savait comment m’y prendre pas besoin d’éducation sexuelle.
Maintenant si vous parler d’informer les gents sur les dangers des MST, la je suis d’accord !
Mais je rappelle que faire la zina est une chose qui vous est interdite par l’islam
La meilleure des choses est de suivre les prescriptions du coran et ne vous comparer pas avec les gents qui ne sont pas de votre confession

0 Pour ; 0 Contre
Réponse de ahmed n°8098 désactivée par les votes des visiteurs.
Point de vue n°7946 posté le 17/09/2005 à 14:08:44 par ahmed
Réponse au blog p481
Pardonner est un acte difficile. Au mieux, on peut m'aider à oublier. Mieux vaut l'oubli qu'une haine entretenue
C'est pourquoi l'oubli n'est jamais parfait, et le passé resurgit parfois lorsqu'on ne s'y attend pas, sous des formes violentes. Pardonner, c'est supprimer la haine, mais faire face au passé.

Il s'agit de puiser dans nos impératifs de conduite, nos règles morales. Mon exigence morale veut le respect d'autrui. L'injustice que l'on dénonce et que l'on ne veut pas oublier, ne doit pas nous rendre injuste.

Refuser le pardon, c'est refuser de considérer l'autre au-delà d'une action donnée, c'est l'identifier à un acte donné. Il a volé, c'est donc un voleur. Nous tous qui avons déjà fauté, que réclamons-nous en réclamant le pardon? Qu'on ne nous identifie pas à un geste malheureux, qu'on ne nous étiquette pas à l'aide de cette faute, qu'on ne nous réduise pas à un acte accompli. Nous sommes des personnes humaines, nous sommes plus que tel comportement. Et c'est ce que nous voulons retrouver dans le regard de notre victime: la reconnaissance de notre humanité. Il ne s'agit pas d'oublier: en demandant le pardon, nous ne demandons pas d'ignorer le passé. Nous l'assumons. Mais nous demandons à ne pas être réduit à lui.

Pardonner, c'est éteindre la haine sans oublier l'injustice. Le pardon n'a de sens qu'en face d'une personne, d'un être responsable de ses actes.
Nous arrivons à cette conclusion que, là où la question du pardon n'est pas absurde, c'est-à-dire face à la personne humaine, refuser le pardon n'est pas justifiable. Ce serait en effet manqué de respect envers une personne, ce serait être à son tour injuste. L'injustice ne doit pas triompher. Et mieux vaut l'oubli, les crimes effacés que la haine entretenue

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7924 posté le 16/09/2005 à 19:16:07 par ahmed
Réponse au blog p433
Bonjour mosche,

Ces quelques mots pour te dire que je ne suis pas d’accord avec ta définition du sionisme.
Tout d’abord je veut que tu sache que je me suis intéresse a ce mouvement que depuis mon entrée sur ce site.
Comme tu peu le constate c’est quelque chose qui revient souvent, donc je me suis intéresse et grâce a Internet j’ai fait des recherche qui nous donne ; Le mont de Sion est une désignation hébreu antique pour Yerushalayim (Jérusalem). Donc Sion n’est pas dieu !reprend moi si je me trompe mais je crois savoir que vous ne nommer jamais dieu.

Chaque juif doit décider de lui même s'il est sioniste.
Que vous apparteniez ou non à n'importe quelle organisation sioniste, que vous acceptiez ou non n'importe quelle définition "officielle" du sionisme, si vous habitez en Israël ou projetez d’habiter en Israël, si vous croyez que les juifs sont un peuple et soutenez que les juifs ont droit à un foyer national, ou bien alors, si vous êtes prêt à agir pour cela même si c’est un défi, alors vous pouvez vous appeler un Sioniste

Le sionisme signifie le retour à Sion - autre nom de Jérusalem - aspiration qui a toujours existé au sein du peuple juif depuis sa dispersion, suite à la destruction du temple en 70 après l’ère chrétienne. Cette aspiration au retour a tenté parfois de se réaliser individuellement, au cours des siècles, mais n’a pu se transformer en mouvement politique qu’à la fin du 19ème siècle, notamment sous l’impulsion de Théodore Hertzl. Confrontés aux différents mouvements nationaux qui se développaient en Europe, les sionistes constatent que le peuple juif, soumis aux aléas des interdits et des différents mouvements de haine des pays où il vit, ne peut s’émanciper que dans le cadre d’un foyer national juif. Ainsi le sionisme s’oriente vers un projet collectif de libération nationale qui tourne le dos à l’orthodoxie religieuse mais s’ancre dans la culture et l’histoire même du peuple juif.
Plusieurs vagues d’immigration se succèdent de 1880 jusqu’à la création de l’Etat d’Israël, dont les structures sont posées avant la seconde guerre mondiale. La Shoah, si elle a précipité la reconnaissance internationale de l’Etat, a amputé le monde juif de six millions des siens.
Aujourd’hui, le sionisme est entendu comme le fondement idéologique de la légitimité d’Israël. Comme tout mouvement national, le sionisme depuis ses origines comporte différentes tendances en son sein, du sionisme de gauche au sionisme de droite. Ce qui suit parce que je suit d’accord avec kader lorsqu’il dit que c’est raciste
Opposition à la doctrine du sionisme.
L’antisionisme à trois fondements, totalement opposés :
Le premier, humaniste, considère que cette doctrine est néfaste puisque ségrégationniste à l’égard des Palestiniens, ou, tout simplement, parce qu’elle est religieuse et nationaliste. On peut donc être, dans cette optique, antisioniste, tout en étant juif israélien. Plus encore lorsque l’on est palestinien ou arabe israélien.
Le second est dû aux nationalistes. Les juifs sionistes habitants un pays sont considérés comme des traîtres à celui-ci. Assez amusant comme idée, puisque se sont des antisémites qui refusent d’abord de considérer les juifs comme des compatriotes, pour les taxer ensuite d’antipatriotisme..
Le troisième est purement théologique. Certains courants religieux juifs considèrent que le retour en Israël ne peut s’effectuer que lors de la venue sur terre du Messie (sauveur). Le sionisme, dans cette optique, est donc une hérésie.
Les sionistes taxent souvent tous les antisionistes d’antisémitisme (racisme contre les Sémites au sens large, réduit aux seuls juifs dans la réalité), semant ainsi la confusion dans les esprits.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7884 posté le 12/09/2005 à 23:01:13 par ahmed
Réponse au blog p486
Nous assistons aujourd'hui à la montée d'un racisme envers une communauté précise; on parle d'islamo phobie, le terme est juste dans le sens où la majorité des citoyens français éprouvent une crainte et une répulsion qui le plus souvent sont inconscientes, envers tout ce qui tourne autour de notre noble religion.Inconsciente parce qu"on" prend un malin plaisir et beaucoup d'habileté à les conditionner.
Mais plutôt que de se complaire dans la victimisation, nous avons un double devoir.
En premier lieu, n'oublions pas que de nombreuses communautés bien avant nous ont sont passées par cette étape de dénigrement, de haine, voire de profond racisme. La communauté italienne au tout début du siècle, fraîchement immigrée, a peu à peu été l'objet de mesures proprement scandaleuses; la France ayant une vieille querelle avec la religion, elle a vu dans le catholicisme exacerbé des italiens une menace pour le pays; allant même jusqu'à accuser ses immigrés de connivence avec l'appareil despotique mussolinien.
Nous avons vu également comment les juifs avant et après les italiens ont été au ban de la société, représentés et traités sous les pires des formes.
L'islam n'échappe pas à cette règle.Une grande partie de la France d'aujourd’hui vient de découvrir que sur son sol il y avait une communauté qui représente la 2è religion du pays!!! Et les vieux démons de la République qui pensait s'en être affranchie de ressurgir; aidés en celà par une désinformation totale des médias et une diabolisation à outrance donnant libre cours à tous les amalgames.
Nous traversons et continuerons de traverser une époque difficile.
Maintenant la spécificité de l'islam est confronté à une France qui s'est toujours targuée d'être patrie des droits de l'homme, des libertés individuelles et du pluralisme mais qui aujourd'hui, en droit comme en faits, trahit de façon outrageuse tous les principes et valeurs humaines que d'aucuns ont mis des siècles à mettre en place, à gagner, et souvent au prix de leur vie.

L'inquiétude demeure d'autant plus que si les autres communautés ne sont aujourd'hui intégrées que parce qu'elle ont convenu de prendre part au "contrat social" de la France qui passe obligatoirement par l'assimilationniste. Car ne nous trompons pas, la France ne conçoit d’autres possibilités d'intégration que par l’assimilation!
Etre citoyen français et musulman aujourd'hui parait une chose inconcevable à certains esprits. Or l'émergence de citoyens français de culture musulmane qui s'engagent sur tous les terrains, n'est plus à prouver, elle est maintenant à reconnaître, officiellement et dans la population.
Autrement dit, il nous appartient, individuellement et collectivement, de "résister" de la meilleure des façons. Pas en se retirant dans notre communauté car c'est l’objectif inavoué de cet acharnement; mais en nous impliquant davantage dans la vie sociétale avec des valeurs mues avant tout par l'esprit de justice.
Il s'agit là de notre second devoir, car le propre de la foi musulmane est qu’elle est à la fois témoignage et action, de façon indissociable.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7873 posté le 12/09/2005 à 22:16:45 par ahmed
Réponse au blog p449
Vanessa, Vanessa franchement quelle rigolote tu fais.
N’est ce pas toi qui disait qu’il fallait pratiquer la politique de la terre brûle
N’est ce pas toi qui disait qu’il ne fallait pas que les vrai propriétaire de gaza profite du travail des colons (que veut dire colon ?)
Honnêtement j’applaudis des mains et des pieds, rien ils ne veulent rien de vous, si ce n’est leurs terres !!
Tu parle de pillage, je te rappelle que tous ce qui se trouve a gaza appartient aux palestiniens, tout ce qui se trouvent !!
Par conséquent ils sont propriétaires et ils ne peuvent voler ni piller ce qui leurs appartient !
Ne parle pas de ton faux mari comment une personne aussi ouvertement raciste complètement ismalophobe pourrai épouser un musulman.mais ma pauvre a la minute ou tu aurai su qu’il est musulman tu aurai fuit, vas raconter cela a des momes de crèche pas a nous !
tu sais quoi ce soir je vais me brancher sur un site palestinien rien que pour être avec eux et de voir la fête qu’ils font pour leurs terre enfin rendu et quand a toi tu ferais mieux de quitter ce site ou tu n’est pas apprécier et même déteste !!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7833 posté le 11/09/2005 à 23:53:23 par ahmed
Réponse au blog p482
Connu pour sa passion du Moyen Age, le député Philippe de Villiers, a exploité sans vergogne les attentats de Londres, en se présentant avec son arbalète comme l’ultime rempart contre le terrorisme qu’il explique ainsi : « l’islam est le terreau de l’islamisme et l’islamisme est le terreau du terrorisme » .
Cette logorrhée médiévale est tout à fait conforme à « l’idéologie » du président du groupuscule nationaliste MPF (Mouvement pour la France), qui a toujours rêvé d’une Europe forteresse exclusivement blanche et chrétienne, construite sur le mode des châteaux forts médiévaux avec leurs douves et leur pont-levis pour mieux repousser les assaillants mahométans. Car ces néo-barbares sont aux portes de l’Europe, et même au coeur de la Gaule. Ce nostalgique des croisades ne cesse de croiser des sarrasins d’un genre nouveau. Du turc vendeur de kebab à l’épicier arabe en passant par la fille voilée jusqu’ au badaud qui se rend à la mosquée, Philippe de Villiers s’estime envahi de toutes parts.
Mais ce lilliputien de la scène politique hexagonale, a surtout en ligne de mire les élections présidentielles de 2007, et compte se substituer au Front National dont il tente vainement de séduire les militants et l’électorat depuis des années. Pour cette grande échéance électorale, le fanfaron de Villiers, tout droit sorti d’un fabliau, puise son programme sous son armure de croisé. Reconnaissons néanmoins à cet olibrius, la réalisation d’une grande œuvre culturelle et civilisatrice : le parc de loisir du Puy Du Fou en Vendée, avec ses spectacles pompeux glorifiant entre autres les vikings et les castes seigneuriales du Moyen Age.
Rappelons seulement à cet histrion, amateur de châteaux forts, qui songe à marquer l’histoire de France, que son avidité politicienne risque de le mener directement vers un des lieux caractéristiques de ces forteresses féodales : les oubliettes.

Nous connaissons ce DE Villiers ,"noble" comme il faut ,avec son sourire forcé ,connu pour être très anti-musulman.Il est pire que le pen.Il est l'équivalent catholique des évangélistes protestants américains bushistes....Il était la risée de toute la classe politique et artistique française.Il croit que le non à l'Europe a été grâce à lui (ce qui est faux bien sûr ) et ça l'encourage dans


sa croisade contre les musulmans...On se demande où sont nos représentants politiques ,religieux ou associatifs du CFCM...Ce sont des gens sans dignité et sans honneur ces khobzistes...
En tout cas ,moi personnellement je trouve que c'est un extrémiste dangereux...

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7778 posté le 11/09/2005 à 20:19:11 par ahmed
Réponse au blog p439
Je pense que le père est aussi compétent que la mère pour élever un enfant. Et si au sein du couple le dialogue et l'amour sont présent, il y a très peu de problèmes éducatifs car si le dialogue est là , les litiges trouvent toujours une solution .

Un homme ressent et donne autant d'amour qu'une femme envers son enfant et même si, il est plus pudique et le montre différament. Au niveau compétence, elles sont identiques car tout les deux partent de l'inconnu, en tous les cas pour le premier enfant.
Les hommes auront peut être plus de pudeur ou de retenue pour changer ou donner le biberon a un enfant car ils auront peur d'être maladroit mais cela viendra avec le temps. Il faut juste leur faire confiance.

Et puis il y a la théorie et la pratique et ce n'est pas toujours linéaire car chaque enfant etant différent ce qui est possible avec l'un peut devenir impossible avec l'autre.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7739 posté le 11/09/2005 à 09:49:57 par ahmed
Réponse au blog p439
pourquoi cela t'etonne que l'on soit parent? comment nous imagine tu? lol
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7607 posté le 09/09/2005 à 00:13:25 par ahmed
Réponse au blog p449
Je suis mort de rire, vraiment Kader tu es unique je savait qui il faut appeler !
Vanessa tu es vraiment une rigolote et puis tues en train de perdre les pédales essaye le prozac sa ne peu pas te faire du mal et lorsque tu t’échappe de ton hôpital pense a prendre tes cachets, je m’inquiète pour toi, bonjour Momo !

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7554 posté le 08/09/2005 à 00:36:02 par ahmed
Réponse au blog p449
il n'y a pas de quoi frere .pour ma part quelqu'un qui traite le profete (swl) de pedophile ne merite que le mepris
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7552 posté le 08/09/2005 à 00:23:58 par ahmed
Réponse au blog p449
momo tu te souvient tu a essayer de dialoguer avec vanessa , tu as vu le resultat! tu parle a quelqu'un de bien plus kouffar relis ces blogs et lit se quelle dit sur le profete(swl) grave, tres grave.je te conseille de couper court la discution cette personne est surement vanessa. demandons a quelqu' un qui nous surpasse dans l'art de la denicher.ou est tu kader!!!
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7494 posté le 07/09/2005 à 18:09:51 par ahmed
Réponse au blog p475
salut kader, c'est avec joie que que j'apprend ton retour le site etait fade sans toi a tel point que je ne me suis pas connecte ses derniers jours je regarde si tu es la et tchao ! j'espere te relire et j'espere que tu contunuras ame faire rire salut cousin,
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7474 posté le 06/09/2005 à 23:03:42 par ahmed
Réponse au blog p465
Je pense que kader vas revenir tres vite parmi nous le site n'est plus le meme sans lui.je sais qu'il nous lit kader revient !!
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7375 posté le 03/09/2005 à 10:28:07 par ahmed
Réponse au blog p466
Bonjour chip,

C’est bien la première fois que je m’adresse a toi parce que je trouve que tu ne divulguer jamais tes sources et je ne pouvais pas vérifier tes dires. Sur ce que tu a avances la, j’ai lu, vérifier et franchement c’est dégoûtant et même horrible. Dire que sa prêtant faire la leçon au monde et entendre et voir des choses pareille sa me révolte.
Sa c’était bon chip et celui qui prétend que tu mens qu’il en apporte la preuve comme toi !!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7374 posté le 03/09/2005 à 10:25:44 par ahmed
Réponse au blog p463
Bonjour fodil ;

Tu as tout à fait raison, l’algerie manque cruellement d’infrastructures et sa politique sportive est presque du zéro.
J’ai la chance d’intègres un club dans ma région et je m’occupe activement de la section des jeunes, en plus d’entraîner une équipe de 15 ans.
Sais tu combien de bénévoles il faut rien que pour un club régional ?
Je dit bien bénévole avec se que sa impose en temps et en énergie et comme salaire l’unique satisfaction du devoir accompli
Lorsque je vais en algerie je ne peu comprendre que l’état ne fait rien pour les jeunes, je voit tout ces gamins qui joue dans les rues et aucun stade au alentour sauf des stades que j’appelles sauvage comment veut tu que l’équipe nationale puisse se battre a arme égale avec le peu de moyens dont elle dispose
Combien de centre de formation disposons nous ?
Il est impossible d’y arriver sans une politique de formation axe sur les jeunes
Tu fait la remarque que des professionnel évoluant en France refuse la sélection, normal vu l’anarchie qui règne dans les instance dirigeante ou il faut que tu soit apparente avec tel ou tel pour faire parti de l’équipe et aussi la compétence des différent coachs (je ne sais plus lequel prétende a l’époque que zidane était un joueur lent et lourd)
Je suis tout à fait d’accord avec toi que l’investissement est largement détourne
L’année dernière j’ai eu la chance de dîner avec le président de la jsk et moussa saib, ces derniers me disaient à quel point il trouve le système détestable et que le monde politique était en grand parti responsable, par sa rapacité et aussi par son inertie

1 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7211 posté le 30/08/2005 à 22:13:31 par ahmed
Réponse au blog p453
Vanessa, et dire que tu prétends être étudiante ou enseignante dans une école
A partir de la primaire tu apprend que la France ne voulais pas donner son indépendance a l’algerie (qui est mon pays) tout simplement parce que son économie été base sur l’algerie
La France c’est non seulement gave sur le dos des autochtones mais est responsable d’avoir refuse l’éducation des indigènes elle est grandement responsable de pas mal de chose
Et si elle ne reconnais pas sa responsabilité c’est a cause des accord d’Evian

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7210 posté le 30/08/2005 à 21:49:20 par ahmed
Réponse au blog p433
Vanessa, je te rappelle que j’ai dit que les échanges entre Kader et moshe sont cordiaux il me semble qu’il ne sont pas toujours d’accord et c’est faire injure a moshe que de dire qu’il se plie a Kader il y a plusieurs échange entre eux que tu ferai bien de relire.

Maintenant tu dit que tu a fait des recherche sur le coran et tu dit que celui-ci ne vous reconnaît pas .Alors la tu me rend dingue tu a du le lire en passant avec un avion supersonique !!!!
40 Ô enfants d'Israël, rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai comblés. Si vous tenez vos engagements vis-à-vis de Moi, Je tiendrai les miens. Et c'est Moi que vous devez redouter.
41 Et croyez à ce que J'ai fait descendre, en confirmation de ce qui était déjà avec vous; et ne soyez pas les premiers à le rejeter. Et n'échangez pas Mes révélations contre un vil prix. Et c'est Moi que vous devez craindre.
42 Et ne mêlez pas le faux à la vérité. Ne cachez pas sciemment la vérité.
43 Et accomplissez la Salat, et acquittez la Zakat, et inclinez-vous avec ceux qui s'inclinent.
44 Commanderez-vous aux gens de faire le bien, et vous oubliez vous-mêmes de le faire, alors que vous récitez le Livre ? Êtes-vous donc dépourvus de raison ? .
45 Et cherchez secours dans l'endurance et la Salat : certes, la Salat est une lourde obligation, sauf pour les humbles,
46 qui ont la certitude de rencontrer leur Seigneur (après leur résurrection) et retourner à Lui seul.
47 Ô enfants d'Israël, rappelez-vous Mon bienfait dont Je vous ai comblés, (Rappelez-vous) que Je vous ai préférés à tous les peuples (de l'époque).
48 Et redoutez le jour où nulle âme ne suffira en quoi que ce soit à une autre; où l'on n'acceptera d'elle aucune intercession; et où on ne recevra d'elle aucune compensation. Et ils ne seront point secourus.
49 Et [rappelez-vous], lorsque Nous vous avons délivrés des gens de Pharaon, qui vous infligeaient le pire châtiment : en égorgeant vos fils et épargnant vos femmes. C'était là une grande épreuve de la part de votre Seigneur.
50 Et [rappelez-vous], lorsque Nous avons fendu la mer pour vous donner passage ! .. Nous vous avons donc délivrés, et noyé les gens de Pharaon, tandis que vous regardiez.
51 Et [rappelez-vous], lorsque Nous donnâmes rendez-vous à Moïse pendant quarante nuits ! .. Puis en son absence vous avez pris le Veau pour idole alors que vous étiez injustes (à l'égard de vous mêmes en adorant autre qu'Allah).
52 Mais en dépit de cela Nous vous pardonnâmes, afin que vous reconnaissiez (Nos bienfaits à votre égard).
53 Et [rappelez-vous], lorsque Nous avons donné à Moïse le Livre et le Discernement afin que vous soyez guidés.
54 Et [rappelez-vous], lorsque Moïse dit à son peuple : «Ô mon peuple, certes vous vous êtes fait du tort à vous-mêmes en prenant le Veau pour idole. Revenez donc à votre Créateur; puis, tuez donc les coupables vous-mêmes : ce serait mieux pour vous, auprès de votre Créateur» ! ... C'est ainsi qu'Il agréa votre repentir; car c'est Lui, certes, le Repentant et le Miséricordieux !
55 Et [rappelez-vous], lorsque vous dites : « Ô Moïse, nous ne te croirons qu'après avoir vu Allah clairement» ! ... Alors la foudre vous saisit tandis que vous regardiez.
56 Puis Nous vous ressuscitâmes après votre mort afin que vous soyez reconnaissants.
57 Et Nous vous couvrîmes de l'ombre d'un nuage, et fîmes descendre sur vous la manne et les cailles : - «Mangez des délices que Nous vous avons attribués ! » - Ce n'est pas à Nous qu'ils firent du tort, mais ils se firent tort à eux-mêmes

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7157 posté le 29/08/2005 à 23:26:16 par ahmed
Réponse au blog p439
Moi même j'ai des enfants de 18 ,14ans et11 ans ils sont très conscient de la vie d'aujourd'hui, que l'argent ne se gagne pas en restant les bras croisés,les enfants sont éduqués selon l'éducation qu'on veut leur donner,leur donner des limites a ne pas dépasser( ce qui est le problème de nombreux parents)et surtout le respect d'autrui si on veut se faire respecter, le problème de certains parents surtout (Maghreb surtout ) celui que je connais le mieux on donne de l'importance a un garçon des qu'il commence a avoir 2 poils qui poussent sous les bras , on lui permet d'avoir aucune limite ,alors le gamin tout lui est permis ce qu'il croit!! Alors ne blâmons pas les jeunes, il faut absolument éduquer les parents certains !!! Apprenons aux enfants d'avoir une personnalité harmonieuse !!D’apprécier la vie, au lieu de voir le mal partout.
J’ajouterai : Les parents ont l'obligation d'éduquer leurs enfants en leur montrant le droit chemin, car ces enfants constituent un dépôt, accordé par Dieu. Ils en ont la responsabilité et de ce fait devront assumer devant Lui le manque ou l'absence d'éducation religieuse.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7135 posté le 29/08/2005 à 22:40:36 par ahmed
Réponse au blog p442
aida, au cas ou tu ne le sait pas il suffit de cliquer sur le point d'interrogation et aussitot l'on sais qui a poster le message , alors tu peus eviter de changer de pseudo
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7132 posté le 29/08/2005 à 22:34:09 par ahmed
Réponse au blog p384
Je ne peu pas croire a ton départ que ce passe t’il ? tu dit raison personnelle ok mais enfin si tu a besoin appelle on est la!!
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7130 posté le 29/08/2005 à 22:21:55 par ahmed
Réponse au blog p433
Oui Vanessa, Israël est une démocratie mais uniquement pour les israéliens que faite vous des palestinien qui ne veulent pas de votre nationalité ?
On t’il les même droit qu’un israélien ?
Pourquoi les arabes israélien sont t’ils exonère du service militaire ?pose toi la question
Tu vois Vanessa je ne voulais pas discuter avec parce que je pense que tu hais les arabes et forcement nous ne pouvons nous entendre.
Je lit tout les point de vue et j’évite de répondre si je ne suis pas intéresse, pour toi ce qui m’a fait réagir c’est de voir a quel point tu es bute. Tu pose des question, tu te fiche de la réponse puisque quand tu en obtient une tu évite de répondre, et pourquoi ?
Contrairement au autres internaute je pense que tu es quelqu’un d’intelligent, bute et parfois retord mais assurément intelligente !
Pourquoi n’essaye tu pas d’être un peu plus souple ?
Pense tu sincèrement que tu arrivera a dialogue avec des orientaux en ternissant l’islam ?
Ou en te moquant de la croyance des gents ?
Nous autres nous ne haïssons aucune religion car elles sont toute descendues du même dieu
Je ne connais pas bien la tienne (pour ne pas m’y être intéresse) mais je sais que le coran me dit que vous este aussi les gents du livre
Tu vois Vanessa ce n’est pas la religion que je n’aime pas, je n’aime pas l’utilisation que vous en faite
Je reconnais que parmi les musulmans il y a des extrémistes et je le condamne avec énergie
Et toi Vanessa le reconnaît tu pour ceux de ton camp ?
Je voulais parler de Kader, tu te trompe complètement sur lui il n’est pas raciste et si tu changer ton dialogue tu t’en apercevrai !
Regarde les échanges avec moshe, ils sont cordiaux peut être pas aussitôt mais aujourd’hui ils le sont
Si il été raciste crois tu qu’il lui dirais bravo ?
Mon conseil c’est ou tu changes d’attitude et nous dialoguerons avec toi avec respect, retenue et sagesse
Ou bien reste obstine et campe sur tes positions et alors tu ne trouvera que des gens qui te haïsse et ou il n’y aura aucun dialogue et le bien du site s’en ressentira mais peut être c’est ce que tu cherche ?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7035 posté le 28/08/2005 à 23:36:03 par AHMED
Réponse au blog p160
ce qui me concerne j'avoue être rétissent face a ces courants dis "soufis" comme je le suis a tout ce qui n'est pas dans l'esprit islamique originel c'esta dire : simplicié du dogme et austérité du culte. Tout ce qui est ésotérique et élitiste ou tout ce qui n'est pas accéssible au commun des mortels (c'est un peu le cas pour le souffisme puisqu'il prétends amener les hommes, ou certains du moins, a l'ultime "union" avec le Créateur...) tout ca me met mal a l'aise car pour moi l'Islam est une religion toute simple, basée exclusivement sur l'Unicité de Dieu et sur aucune connaissance de type "gnostique".
Tu me diras que tous les courants soufis ne sont pas pareils. Je serai d'accord mais je me poserais bien une question : le Prophète, ou ces compagnons ont-ils adoptés une conduite identique a celle des maitres du souffisme ? Si la réponse est non pourquoi donc ai-je besoin d'imiter ces hommes, aussi pieux qu'ils puisse être alors qu'il sont sensés eux-mêmes imiter le prophète et le salaf !

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7024 posté le 28/08/2005 à 22:44:13 par ahmed
Réponse au blog p449
c'est tres dur a voir et difficillement imaginable et dire que les auteurs de ces massacres ne seront pas puni sauf par LUI
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7023 posté le 28/08/2005 à 22:39:27 par ahmed
Réponse au blog p447
bravo kader c'est tres noble de ta part et comme je le dit nous serons vigilant !
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7017 posté le 28/08/2005 à 22:08:43 par ahmed
Réponse au blog p447
Frère Kader je pense qu’il faut toujours laisser sa chance a un homme, fodil s’excuse auprès de toi faite la paix.ton droit d’être vigilant reste ! Merci cousin
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7013 posté le 28/08/2005 à 21:53:09 par ahmed
Réponse au blog p433
Tu sais Vanessa je ne conteste pas le fait qu’il est été condamner pour sa trahison’ c’est juste que je ne peu comprendre qu’il ai payer sa dette et que le gouvernement ne le laisse pas tranquille alors que judiciairement parler il est quitte. (Je te rappelle parce que tu le dit souvent pour l’islam) qu’Israël n’as digère qu’il ai changer de religion.Comme tu vois Israël a encore beaucoup a apprendre et ne peu en aucun cas prétendre être un pays démocratique et ou les droit pour tous sont respecte
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°7011 posté le 28/08/2005 à 21:42:05 par ahmed
Réponse au blog p444
Encore une fois tu dit n’importe quoi j’ai répondu , mais comme d’habitude tu prend ce qui t’arrange, voir ;;





Point de vue n°3437 posté le 27/06/2005 à 19:00:45 par Ahmed
Réponse au blogs p112

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°6949 posté le 28/08/2005 à 12:09:18 par ahmed
Réponse au blog p71
salam rachid sa , je me rejoui de te revoir parmi nous,j'attend de te relire
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°6935 posté le 27/08/2005 à 23:42:46 par ahmed
Réponse au blog p400
Bonjour Sonia ‘ surtout ne t’inquiète pas le seul fait que tu te pose des questions est bon je vais essayer de t’aider avec mes moyens
Parole d’imam ;
«Ô mon Dieu! Tu sais que même si dans la pratique mon obéissance à Toi n'est pas un exemple de régularité, l'amour de Ton obéissance et la ferme résolution de T'obéir restent en moi permanents et réguliers».
Là, l'Imam nous apprend que s'il arrive que nous doutions de notre obéissance à Allah dans nos actes et qu'il nous soit impossible d'être certains d'obéir impeccablement et toujours au Créateur, néanmoins nous pouvons être sûrs et certains de la permanence de notre amour d'Allah et de notre volonté inébranlable de continuer à Lui obéir et à L'aimer. En effet, tout serviteur ayant éprouvé dans son coeur l'amour d'Allah, n'en doutera jamais. Certes ce serviteur pourrait être négligent dans l'observance de l'obéissance ou commettre un acte qu'Allah déteste ou une désobéissance qu'Allah n'aime pas, mais ce faisant il est impossible qu'il déteste l'obéissance ou qu'il aime le péché. Car les membres ou les sens du serviteur pieux pourraient glisser dans les péchés, attirés par Satan ou la passion, ou être négligents dans l'obéissance à Allah, mais son coeur est imperméable à tout ce qui n'est pas l'amour et l'obéissance à Allah, et la détestation de Sa désobéissance.
«Ô mon Seigneur! J'aime T'obéir même s'il m'arrive de le négliger, et je déteste de Te désobéir, même s'il m'arrive de le faire. Aussi Te demanderais-je de me faire la faveur de me destiner au Paradis».
Telle est la différence entre les sens et les sentiments: les premiers pourraient ne pas suivre toujours les seconds, ceux-ci pourraient se soumettre totalement à l'emprise de l'amour d'Allah, alors que ceux-là pourraient y manquer, mais si le coeur est sain et bon, les sens finiront inévitablement par le suivre et Lui obéir. En un mot, tôt ou tard, les sens et les membres ne pourront qu'exécuter ce que veulent et demandent les sentiments, comblant de la sorte le fossé qui les sépare grâce à la sincérité du coeur.
Tu dit j’aime mon dieu a l’infini j’espères que ces quelque mots pourrons te servir accroche toi ,dieu est dans ton cœur et il ne scellera pas ton coeur

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°6933 posté le 27/08/2005 à 23:02:56 par ahmed
Réponse au blog p447
l’Algerie et le Maroc sont complémentaire chacun des deux pays a garder quelque chose que l autre a perdu.je connais très bien le Maroc et croyez moi les marocains a part ceux proches des centres de propagandes (nos 2 capitales lol) n’attendent qu une chose c est l ouverture totale ou plutôt la suppression des frontières avec l algerie et si vous demander a quelqu’un qu’elle est la différence entre un algérien et un marocain rien a part qu il habite en algerie.mais malheureusement je constate que le nationalisme est plus ancrés en algerie peut être est ce du au génocide et au rattrape ment des années de colonisation mais al hamdoulillah je préfère quand même ce nationalisme que l offrande que le pouvoir marocain fait de son pays a l occident.
Pour finir je ne crois pas que la puissance d un pays réside dans la quantité d arme qu il possède mais bien de sa détermination et ça croyez moi aucune personne de notre peuple (maghrébins) en aura assez pour faire la guerre a son propre frère

1 Pour ; 1 Contre
Point de vue n°6930 posté le 27/08/2005 à 22:25:32 par ahmed
Réponse au blog p433
alaykoum salam wa rahmatou Allah,

bravo a toi Kader c’est sans animosité et avec fierté que je t’envoi le salut
j’aime ta phrase ;on peu se mordre mais jamais se dévore je vais la garder

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°6929 posté le 27/08/2005 à 22:14:33 par ahmed
Réponse au blog p433
exemple du respect de lhomme en israel La libération (?) de Mordehaï Vanunu montre qu'à ce manque total d'équité et de transparence le gouvernement israélien entend ajouter les laideurs de la cruauté. Marocain d'origine, ce technicien nucléaire travaille pendant une dizaine d'années à la centrale israélienne de Dimona. Ayant affiché de solides convictions pacifistes, Vanunu est renvoyé en 1985. Lorsqu'il aboutit en Angleterre, il a en sa possession des photographies qui démontrent l'existence en Israël d'une fébrile filière nucléaire. Le Sunday Times publie les documents en septembre 1986. Les services secrets israéliens enlèvent alors Vanunu, Procès à huit clos et condamnation à dix-huit ans d'emprisonnement. Vanunu purgera la totalité de la peine, dont onze ans en isolement total. Malgré cela, il lui est interdit aujourd'hui de donner des entrevues, de s'approcher d'un aéroport, d'un port ou d'une ambassade étrangère, d'utiliser Internet ou un téléphone cellulaire... Autrement dit, même si Vanunu, selon le cliché, a « payé sa dette à la société », le gouvernement israélien prolonge et alourdit la sentence infligée par le pouvoir judiciaire. D'après le quotidien Le Monde, « le ministre des relations avec le Parlement, Gidéon Ezra, a suggéré de le placer en régime de détention administrative ».
Tout cela pour protéger le secret d'un armement nucléaire qui n'a toujours pas d'existence officielle. L'alternative est pourtant étanche : ou il n'y a rien et Vanunu n'a rien vu ou révélé d'important, ou quelque chose existe qu'Israël devrait soumettre à l'examen des experts d'el-Baradei.
Un policier n'a droit au port d'armes qu'en raison de son intégrité, du mandat reçu d'un pouvoir légitime et de sa propre obéissance à une règle exigeante. Contredisant ces principes, des États qui se gargarisent du vocabulaire démocratique punissent aujourd'hui ceux qui révèlent ce qui doit être su de tous. Qu'il soit permis d'en conclure que ces États sont plus proches de l'immoralité des voyous que de la transparence et de l'équité du policier respectable.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°6855 posté le 27/08/2005 à 12:40:35 par ahmed
Réponse au blog p433
a l'attention de vanessa. Pourquoi lamentable ?
Parce que j’affirme que tu es viscéralement raciste et que l’ethnie que tu détestes est les arabes et leur religion ?
Relit toi un petit peu et sois franche avec toi-même, de toute façon tu ne trompe qu’une seule personne ici et c’est toi
Tu as essaye de nous attirer dans tes propre vérité et la sœur salwa ta correctement sèche
Et toi tu fait comme si de rien n’était comme si la réponse n’avais jamais existe.
Tu es a vrai dire une véritable représentante de ton peuple .vous demander quelque chose de difficilement acceptable et lorsque nous le faisons vous l’ignorer complètement pour exiger encore plus ou pour vous poser en éternelle victime.
le monde n’est plus dupe et ouvre les yeux ils sais que ton peuple est un envahisseur qu’il ne respecte pas les droits de l’homme ni les décision prise a votre encontre et c’est bien pour cela que tout le monde se plaint de vous
Maintenant tu viens avec des sujet ou tu pense que les musulmans sont les auteurs principaux alors que le monde sais que c’est le résultat de toute les manœuvre américaine et israélienne
Pour en revenir a la Palestine que dirais tu si je m’installer dans ta maison et que je te relègue
Dans un placard sous prétexte qu’il a très longtemps j’y ai habite .a moi le salon, la salle a manger, la cuisine et la salle de bain, pour toi le placard sans fenêtre pour voir le jour et si tu veut faire un tour il faudra me le demande.
Je pense que tu criera au loup et en peu de temps tu vas te rebelle et c’est normal
J’aimerai savoir dans quelle ville tu enseigne afin d’éviter de te confier mes enfants
mon conseil est que tu doit te remettre gravement en cause ou alors de dialoguer avec les gens qui pense comme toi ici tu ne les trouvera pas

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°6830 posté le 27/08/2005 à 01:16:45 par ahmed
Réponse au blog p433
Salut Kader, tu te souvient il y a quelque mois tu m’a reprocher de ne pas répondre an Vanessa, sur quoi je te disais qu’il est impossible de résonner quelqu’un qui a de telle idée elle est farouchement ismalophobe .Aujourd’hui tu me rejoint enfin. Maintenant pour que entre nous il n’y ai plus de malentendu j’attend quelque chose de toi ( tu sais quoi)
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°6822 posté le 27/08/2005 à 00:41:16 par ahmed
Réponse au blog p433
a l'attention de vanessa Islamophobie : haine, rejet d'un islam réduit à une essence maléfique alors que l'islam est de fait pluriel tant au niveau social, géographique, historique que culturel. Cette haine est alimentée par des préjugés et des stéréotypes négatifs qui, le plus souvent, pratiquent l'amalgame entre : "islam, arabe, musulman, islamiste, terroriste, intégriste" mais aussi entre culture et religion.

L'étymologie du mot peut prêter à confusion, "phobie" émanant du grec "phobos" qui signifie peur, effroi. L'islamophobie traduirait à ce titre une réaction de peur devant une menace perçue à tort ou à raison comme objective. En réalité, cette phobie relève bien d'une pathologie sociale comme l'agoraphobie est une pathologie individuelle. Autant un individu tente de maîtriser ce mal dont il est le premier à souffrir, autant une société se doit d'intervenir contre cette déviance qui agresse une partie de ses membres et mine les fondements d'une vie commune.

Il importe aussi de distinguer l'islam qui, comme toute religion, mérite respect - un respect qui dans une perspective démocratique, ouverte et laïque n'exclut ni le dialogue ni la critique - de l'islamisme qui instrumentalise le religieux à des fins politiques, idéologiques ou personnelles. Autant donc la critique de l'islam dans le cadre légal du respect est un droit, autant combattre l'islamisme dans ses visées terroristes relève d'un devoir. L'amalgame entre islam et islamisme, musulman et islamiste relève à ce titre d'une erreur intellectuelle doublée d'une faute morale, voire d'une incitation à la haine punissable par la loi.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°6814 posté le 26/08/2005 à 23:57:42 par ahmed
Réponse au blog p439
Eduquer un enfant est tout un métier, à chacun sa méthode, il n'y en a aucune qui soit meilleur qu'une autre. Je pense que le plus important est d'enseigner certaines valeurs à nos enfants. Amour, Tolérance, respect d'autrui, lui apprendre à distinguer le bien du mal...Au niveau religieux lui apprendre en douceur et sans l'effrayer avec du "Dieu te punira si tu fais si ou ça", "tu vas aller en enfer"....bref et j'en passe, faire tout pour qu'il comprenne que Dieu n'est qu’amour. Moi je les éduquerai comme mes parents m'ont éduqué, en me laissant une totale liberté, bien sur ils m'ont appris la base mais c'est moi qui ai pris la décision de faire ma prière dès que je me suis senti prêt et je ne l'en ai que plus appréciée, mes parents m'ont simplement guidé, ensuite c'était beaucoup de discussions, on avait de grands débats sur l'Islam, Dieu, Mohamed. .Et j'aimerai faire la même chose avec mes enfants.

Perso, je pense pas que l'éducation religieuse soit à elle seule suffisante pour former des adultes parfaitement sociables. Il faut aussi et surtout que l'enfant soit initié à l'éducation civique.
(Pour zed, alias Linda, alias zboub etc. je n’e sais pas comment tu a été toi-même éduque mais par tes écris et tout tes mensonges tu dois être très fière de ce que tu es aujourd’hui)

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°6628 posté le 25/08/2005 à 21:59:28 par ahmed
Réponse au blog p439
Qu'on le veuille ou non, l'être humain sera marqué par l'éducation, par les éléments qui l'auront influencé durant ses jeunes années.

Si je me pose cette question, c'est que la situation change. Autrefois, les parents se chargeaient de l'éducation religieuse, à travers le fait d'inculquer un certains nombre de valeurs aussi bien morales (ne pas mentir, ne pas médire, etc..), que culturelles (ramadan, prière de l'aïd, fête du sacrifice, etc..). Arrivé à "l'age de raison», le jeune choisissait ensuite sa voie. De deux choses l'une : ou bien il va délaisser sa pratique religieuse, ou bien il va s'instruire sur sa religion Mais aujourd'hui, la situation est tout autre. Les mentalités ont changées, et les parents ne sont pas certains d'être capables d'inculquer des valeurs de base à leurs enfants.

Les enfants ont besoin de repaires pour évoluer et parvenir en toute sérénité à l'âge adulte et ces repaires ils ne peuvent les trouver que dans le noyau familial. Si les parents sont pratiquants l'enfant au quotidien adoptera, je pense, tout naturellement la pratique de ses parents, à sa manière et sous l'oeil vigilent de ceux-ci.

Bien sur avec l'éducation qu'on donnera a nos enfants on a aucune garanti qu'a l'âge adulte ils suivront notre exemple, car je connais des famille musulmane qui on élever leur enfant dans la religion et qui on eux une bonne éducation mais c'est pas pour ça que les enfants sont bien maintenant

l'éducation des enfants c'est une chose très difficile dans ce monde actuelle ou on voit vraiment des choses horrible
L’éducation que les enfants reçoivent dés leur jeune age est très important et c’est une base essentielle qui va leur servir le long de leur vie, elle doit être solide, et basée sur des principes, si elle est ainsi, rien et personne ne la fera bouger ou vibrer.
Elle doit être basée sur la confiance et la communication continue et non la peur, c’est très important. C’est cette éducation qui les prépara à affronter l’avenir et ce pour toute la vie.

Il ne suffit pas d’apprendre aux enfants la religion, les bonnes manières…ou de les lui imposer, il faut la leur inculquer, la leur monter tout en faisant pareil et en étant leur exemple, ils doivent croire en leur parent avec certitude.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°6617 posté le 25/08/2005 à 20:36:04 par ahmed
Réponse au blog p431
ce sujet est en doublon,voirprojet de reconcliation du president bouteflika: pour ou contre .tu est en retard.
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°6615 posté le 25/08/2005 à 20:32:48 par ahmed
Réponse au blog p438
Là où la diplomatie a échoué, il reste la femme. L'amour est une laisse de soie qui conduit l'être humain soit au ciel soit en enfer.

La véritable mosquée est celle qui est construite au fond de l'âme.

Un oeil suffit au marchand, cent yeux ne suffisent pas à l'acheteur.

Quand le lion saigne, les chacals reprennent courage.

J’en connaît d’autre laisse moi le temps de me rappeler, la je coince

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°6379 posté le 23/08/2005 à 18:14:39 par ahmed
Réponse au blog p338
Israël est considéré comme « occupant » de Gaza par l'ONU, la Cour internationale de justice de La Haye mais aussi la Cour suprême israélienne. Les accords d'autonomie israélo-palestiniens d'Oslo de 1993 prévoient qu'Israël gardera son statut d'occupant des territoires palestiniens jusqu'à la conclusion d'un traité de paix.
« Gaza restera sous la responsabilité de l'occupant qui continuera à peser sur notre vie à travers le contrôle des passages frontaliers et des espaces aérien et maritime », a souligné hier le ministre Mohammad Dahlane.
L'avocat palestinien Younès Al-Jarou estime que « la proclamation de la fin de l'occupation signifie qu'Israël va se défaire de ses obligations qui imposent à l'occupant de protéger les populations et de subvenir à leurs besoins essentiels en matière de santé, d'éducation et d'alimentation ». Il ajoute : « Gaza sera totalement coupée d'Israël, et nous ne le regrettons pas, mais elle sera aussi coupée de la Cisjordanie et de Jérusalem sur les plans politique, humain et économique ».
Selon lui, Israël ne permettra pas la mise en service du port de Gaza ni de l'aéroport : « Les Palestiniens de Gaza ne pourront prendre l'avion qu'au Caire à plus de 450 km et importer ou exporter qu'à travers les ports égyptien de Damiette et Port Saïd », à plus de 300 km. Raji Al-Sourani, président du Centre palestinien des droits de l'Homme, renchérit : « Dire que Gaza est libéré est une mystification. Le désengagement israélien va étouffer Gaza dont les habitants ne seront pas plus autorisés à se rendre en Israël pour travailler

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°6376 posté le 23/08/2005 à 17:45:27 par ahmed
Réponse au blog p385
Je suis pour l'éradication du terrorisme, même si ça ne passe pas via l'éradication des terroristes, mais là je commence à m'inquiéter vraiment.

Les familles des victimes du terrorisme, les autres ONG, les partis politiques, des mouvements sociaux...etc. sont tous contre un projet qui (ce que je crois) va passer avec un taux de pas moins de 68% (sans fraude même).Le pire, c'est que ça passe avec un taux de 80% ou 90%...

Sur le plan de l'avenir du pays, cette idée en elle même est séduisante, mais sur le plan "technique", elle est loin de répondre aux objectifs annoncés.
1- Il y a des gens qui ont été touché un moment ou un autre pendant cette tragédie, le plan fait l'économie de répondre légalement à leurs attentes, à la limite et je suis PRESQUE persuadé que les seuls qui devraient voter sont ceux qui ont été touché dans leur chair...mais bon qui n'a pas été touché...
2-Cette loi a occulté complètement les causes profonde de la tragédie, donc l'Algérie n'est pas à l'abri d'un replay dans la mesure où on ne serait pas en mesure de détecter les prémices d'un tragédie BIS...
3-A-t-on besoin de vote sans aucun débat (ne me dites pas qu'il y a débat, les partis politiques sont les moins concernés parce que les moins touché)..A-t-on fait appel à des citoyens habitant des coins reculé de L'ouarsanis, de l'edough, de Texenna, de Erraguen, de Chréa, de Boghni, de Draa El Mizan, de Tirourda, de Tamesguida, de Bentallha, de Relizane, de Larbaa etc...
C'est eux les premiers bénéficiaires après tout...pas Belkhadem ou Ouyehia...

Le referendum est prévu pour le 29/09 quel débat pour une question aussi importante...

Que tout ceux qui pense qu'il n'y a pas d'amnistie me réponde par un chiffre précis:
la concorde civil été claire oui ou non pas d'amnistie. Que tout ceux qui ont commit des crimes de sang doivent être juge. Alors combien de terroriste ont été juge et condamne depuis cette date?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°6372 posté le 23/08/2005 à 17:19:06 par ahmed
Réponse au blog p48
Merci a toi axelle, heureusement qu’il y a des personne comme toi qui fait que nous aimons la France.
Tu sais avec les événements qui se passent dans le monde nous autres musulmans avons vraiment l’impression d’être méprise et cela même si nous somme la troisième ou quatrième génération.toutefois nous restons assez lucide pour ne pas mettre tout le monde dans le même sac

cordialement

0 Pour ; 1 Contre
Point de vue n°6291 posté le 22/08/2005 à 18:24:18 par ahmed
Réponse au blog p385
A l’attention de momo,

Qui parle de vengeance ?
Je dis que le texte à l’état actuel des choses absous tous ce qu’on fait les terroristes chez nous et ne prend pas en considération la douleur des victimes. Cette loi est faite pour protége certain généraux .c’est un secret de polichinelle.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°6288 posté le 22/08/2005 à 18:03:03 par ahmed
Réponse au blog p387
la source ,merci pour le lien c'est tres interressant.on s'aprecoit que l'on est tres ignorant en fait
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°6285 posté le 22/08/2005 à 17:43:12 par ahmed
Réponse au blog p338
J’ajouterais pour faire réponse à ta question :

En effet, seul les enfants nés d'un père marocain et d'une mère étrangère sont marocains tandis que les enfants nés d'une mère marocaine et d'un père étranger sont traités en tant qu'étrangers. Cela prouve que les femmes ne sont pas l’égale de l'homme et qu'en plus, elles n'ont pas les mêmes droits
Dit moi si le père est marocain et la mère juive est ce que l’enfant sera juif ?
Et le contraire la mère est marocaine et le père juif, l’enfant sera-t-il musulman ?
Pour les deux iranien franchement je suis contre les pd même les animaux ne font pas cela !!
Et ils ont eu ce qu’ils méritent, ou vas le monde dans peu de tant la pédophilie seras situation normale au rythme ou l’on vas ,tout ne seras plus que décadence

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°6278 posté le 22/08/2005 à 17:19:51 par ahmed
Réponse au blog p338
! Dédaigner les femmes, les exclure de la société et les considérer telles des êtres de seconde zone, comme le font les païens, ne relève aucunement de l'islam, qui au demeurant condamne cette attitude. Le Coran offre ce qu'il peut y avoir de mieux comme rapport entre l'homme et la femme. La place de la femme en islam est un sujet récurrent lorsqu'on discute de cette religion. Nombre d'idées fausses, qui portent sur des pratiques - qui relevant de la tradition sont considérées à tort faisant partie intégrante de l'islam -, alimentent les préjugés à la défaveur de l'islam. Toutefois, l'étude du point de vue islamique concernant les femmes laisse apparaître qu'une grande liberté ainsi qu'une large place sociale leur sont attribuées. Les commandements de Dieu au sujet du statut de la femme et des relations entre l'homme et la femme, qui nous ont été révélés par le Coran, sont basés sur la pleine justice. À cet égard, l'islam soutient l'égalité des droits, des responsabilités et des fonctions pour les deux genres. L'islam est basé sur l'affection, la tolérance et le respect pour l'être humain, il ne fait pas de discrimination envers la femme. Les exemples de la bonne morale que l'on trouve dans le Coran sont universellement compatibles avec la nature humaine et ils sont valides pour toutes les époques de l'histoire. De même pour le respect et les droits de la femme. Dans le Coran, Dieu rappelle que les tâches et les responsabilités des femmes sont les mêmes que celles des hommes. En outre, en accomplissant ces tâches et responsabilités, les hommes et les femmes s'aident et se soutiennent mutuellement. Les croyants et les croyantes sont alliés les uns des autres. Ils commandent le convenable, interdisent le blâmable accomplissent la Salât, acquittent la Zakat et obéissent à Allah et à Son messager. Voilà ceux auxquels Allah fera miséricorde, car Allah est Puissant et Sage. (Le Coran, sourate at-Tawba, verset 71) Dieu souligne que les croyantes et les croyants seront récompensés de la même manière selon leurs actes, quels que soit leur sexe. Leur Seigneur les a alors exaucés (disant): "En vérité, Je ne laisse pas perdre le bien que quiconque parmi vous a fait, homme ou femme, car vous êtes les uns des autres. (Le Coran, sourate al-Imran, verset 195) Quiconque, mâle ou femelle, fait une bonne;oeuvre tout en étant croyant, Nous lui ferons vivre une bonne vie. Et Nous les récompenserons, certes, en fonction des meilleures de leurs actions. (Le Coran, sourate an-Nahl, verset 97) Dans un autre verset, où les hommes et les femmes musulmans sont considérés dans leur ensemble, il est à noter que les mêmes responsabilités et les mêmes statuts sont attribués aux uns et aux autres. Les Musulmans et Musulmanes, croyants et croyantes, obéissants et obéissantes, loyaux et loyales, endurants et endurantes, craignant et craignantes, donneurs et donneuses d'aumônes, jeûnant et jeûnantes, gardiens de leur chasteté et gardiennes, invocateurs souvent d'Allah et invocatrices: Allah a préparé pour eux un pardon et une énorme récompense. (Le Coran, sourate al-Ahzab, verset 35) Dans le Coran, il y a plusieurs autres versets déclarant que les hommes et les femmes sont exactement égaux en ce qui concerne leurs devoirs et responsabilités, leurs récompenses ou punitions en retour. Il y a quelques différences pour des questions sociales, mais celles-ci visent au confort et à la protection des femmes. Les commandements du Coran considèrent les différences congénitales des deux genres comme résultant de leur création et suggère un système maintenant une justice égale pour l'homme et la femme. L'islam ne voit pas la femme comme un objet. Par conséquent, selon le Coran, il n'est pas approprié qu'une femme vertueuse épouse un homme associateur. De la même manière, il n'est pas permis à une femme associatrice d'épouser un homme vertueux. Les mauvaises (femmes) aux mauvais (hommes), et les mauvais (hommes) aux mauvaises (femmes). De même, les bonnes (femmes) aux bons (hommes), et les bons (hommes) aux bonnes (femmes). Ceux-là sont innocents de ce que les autres disent. Ils ont un pardon et une récompense généreuse. (Le Coran, sourate an-Nour, verset 26) Dans le mariage aussi, les fonctions et les responsabilités des conjoints les uns envers les autres exigent l'égalité. Dieu demande aux deux conjoints d'être protecteur et surveillant l'un pour l'autre. Ce devoir est exprimé ainsi dans le Coran : elles sont un vêtement pour vous et vous un vêtement pour elles. (Le Coran, sourate al-Baqara, verset 187) Plusieurs prescriptions existent dans le Coran concernant la protection des droits de la femme dans le mariage. Le mari doit fournir un soutien économique à sa femme; il doit s'occuper de son ancienne femme après le divorce aussi. Comme les versets l'indiquent clairement, l'islam apporte la justice dans les relations entre l'homme et la femme et met fin aux pratiques incorrectes résultant des coutumes et des traditions des sociétés antéislamiques. La situation de la femme dans la société arabe avant l'islam peut être un exemple significatif à ce sujet : selon les Arabes païens, les femmes étaient inférieures et ceux qui avaient des filles étaient honteux de cette situation. Les pères qui avaient des filles, préféraient parfois les enterrer vivantes plutôt que d'annoncer leur naissance. Par la voie du Coran, Allah a interdit cette tradition perverse et a averti les gens que de telles personnes rendront certainement compte de leurs actes le jour du jugement. En fait, l'islam a permis l'émancipation des femmes sévèrement persécutées à l'ère païenne. Prof. Bernard Lewis, considéré comme l'un des plus grands experts occidentaux dans l'histoire de l'islam et du Moyen-Orient, fait le commentaire suivant : En général, l'arrivée de L'islam a apporté une énorme amélioration à la position des femmes en Arabie antique, les dotant de propriétés et d'autres droits, et leur donnant une mesure de protection contre le mauvais traitement de leurs maris ou propriétaires. Le massacre des filles, sanctionné par la coutume arabe païenne, a été proscrit par l'islam. Cependant, la position des femmes est demeurée pauvre et s'est aggravée en plusieurs aspects quand le message initial de l'islam a perdu sa force et a été modifié sous l'influence des habitudes et des coutumes préexistantes. (Bernard Lewis, The Middle East, Weidenfeld&Nicolson, Londres, 1995, p. 210) Ainsi je rappelle que dédaigner les femmes, les exclure de la société et les considérer comme relevant d'une seconde classe est une mauvaise attitude païenne qui n'a aucun rapport avec l'islam. D'ailleurs, le Coran cite le cas de femmes dévotes, modèles pour l'humanité dans le Coran. L'une est Marie, mère de Jésus-Christ. L'autre est l'épouse du Pharaon égyptien qui, malgré la malfaisance de son mari, est également décrite telle une musulmane idéale (Le Coran, sourate at-Tahrim, versets 11-12). Le Coran décrit aussi les conversations entre le prophète Salomon et la reine de Saba (Le Coran, sourate an-Naml, versets 42-44) ou entre Moïse et les deux femmes (Le Coran, sourate al-Qasas, versets 23-26). Par conséquent, un musulman ne peut jamais avoir une attitude intolérante envers les femmes. Dans une société où de véritables morales islamiques sont adoptées, grand respect et sympathie seront montrés aux femmes, veillant à ce qu'elles vivent libres et dans le confort. Tous les décrets mentionnés par Dieu dans le Coran au sujet de la femme aident à former une structure sociale qui permet aux femmes de vivre heureusement dans le confort. Dans une société où toutes les valeurs morales coraniques sont largement observées, la position sociale des femmes devient si appréciée qu'elle ne saurait être comparée à celle des sociétés actuelles que nous considérons comme modernes
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°6126 posté le 20/08/2005 à 23:33:16 par ahmed
Réponse au blog p338
J’ai déjà explique par le passe qu’il est pas possible d’avoir un dialogue avec une personne qui est viscéralement islamophobe raciste et avec une idéologie de tare .la meilleure chose que vous pouvez faire c’est de ne pas répondre a ces posts et de la censure (pour que au moins le système de vote sert a quelque chose). Elle écrit un truc elle zappe .c’est beaucoup mieux que de tire a boulet rouge et a crier a tout vas !
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°6116 posté le 20/08/2005 à 22:24:03 par ahmed
Réponse au blog p217
Je suis mort de rire, bravo a tout les deux ,on peut se marrer! vous m’avait tuer de rire, sachant ce que chacun de vous deux pense de l’autre.

Cordialement

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°6114 posté le 20/08/2005 à 22:20:30 par hamed
Réponse au blog p385
desole je n'est pas envoyer le texte precedent sur le bon sujet
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°6113 posté le 20/08/2005 à 22:14:42 par ahmed
Réponse au blog p385
Je suis mort de rire, bravo a tout les deux ,on peut se marrer! vous m’avait tuer de rire, sachant ce que chacun de vous deux pense de l’autre.

Cordialement

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°5995 posté le 20/08/2005 à 13:31:45 par ahmed
Réponse au blog p386
Fellag est un super artiste, il me fait penser à Coluche
Il aime sont pays il le sert a sa façon beaucoup mieux que toi il suffit de lire ce que tu écrit !!

1 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°5987 posté le 20/08/2005 à 13:16:13 par ahmed
Réponse au blog p385
Pardonnez moi si j’interprète mal le texte, moi je comprend que les instance qui nous dirigent nous prenne pour des imbéciles comment feras la sécurité militaire pour avouer qu’elle a été une des causes de cette tragédie
Que se passeras t’il lorsque les gents responsables de tant de morts se présenteront devant les instances concerne, on prendra leurs noms et adresses et puis basta ?
En ce qui concerne les disparues, est ce que l’état annoncera clairement son implication ?
Personnellement je n’approuve déjà pas le premier chapitre et cette chartre je la trouve très flou et pas assez explicite mais c’est bien sur voulu
Je me souvient d’une phrase de boutef qui s’adresse au journalistes ; l’algerie n’as rien a cacher elle est une maison de verre ! je veut bien mais ses carreaux n’ont pas du être laver souvent et ils sont bien opaques aujourd’hui

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°5966 posté le 20/08/2005 à 11:28:11 par ahmed
Réponse au blog p385
Pour qu'il y est amnistie il faut qu'il y ai des coupables qu'ils soient condamner.Il faut connaître leur degrés de culpabilité, les exécutants les donneurs d'ordre, etc....Le travaille certes serait de taille.Mais c'est le sens que je connais de l'amnistie.Sinon le pouvoir judiciaire n'a plus de sens si le pouvoir exécutif prend le dessus.Ok pour l'amnistie mais, mais d'abord les coupables.
Aussi il y a sûrement eu des dérapages de la part des autorités, comme vont-ils faire, ils vont "s'auto amnistier".Le travail est loin d'être facile mais vouloir gommer tout ça de cette manière je pense que c'est dangereux.
On dit que ceux qui ont du sang sur les mains ne seront pas gracier (ce qui est la moindre des choses):imaginons que je suis complice d'une personne qui a massacré je serais gracié donc, que des familles de victimes le savent et me connaissent vous croyez qu'ils vont me pardonner ? Ce n'est qu'un exemple par mis d'autre, mais une éventualité.
Pour moi seul la justice INDEPENDANTE n'est possible, après amnistie, est donc réconciliation.Sans justice le sentiment d'être trahie sera fort pour les victimes.
Merci la source pour le lien, je me demande ce qu’il compte faire du cas des disparues enlevé par l’état!! on verras bien !

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°5954 posté le 20/08/2005 à 09:39:24 par ahmed
Réponse au blog p385
Pour ma part j’hésite toujours d’autant plus que je ne connais pas le texte de loi que l’on nous demande de voter, si quelqu’un a ce texte en sa possession merci de me faire parvenir le lien
C’est quand même quelque chose, ici en France lors du vote pour l’Europe nous avions tous eu le document dans son intégralité

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°5939 posté le 20/08/2005 à 00:22:17 par ahmed
Réponse au blog p385
L'amnistie est essentielle pour la paix civile mais il n'y a pas de paix civile sans justice.
Amnistier oui, mais il faut d'abord juger. On ne peut pardonner à quelqu'un que la justice n'a pas condamné. La justice doit faire son travail et là les gens pourront tourner la page. Il faut des responsables et arrêter des mettre des couches d'amnésie sur l'histoire pour que ça pête sous une autre forme 20 ans plus tard.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°5930 posté le 19/08/2005 à 23:35:48 par ahmed
Réponse au blog p385
Je me pose la question : "Concrètement, à quoi servirait la réconciliation?"

Perso, je ne me vois pas me reconcilier avec un fanatique qui estime qu'un algérien qui n'applique pas la charia mérite la mort. C'est à la minorité fanatique d'accepter l'état de droit, et non l'inverse.

Le communiqué du GSPC et la déclaration du fanatique Ali Benhadj sont des preuves que le principe de la reconciliation est strictement politicien.

Quant à l'amnistie, elle est aussi d'essence politicienne, et ceux des policitiens qui font sa promotion ne cherchent qu'à en tirer profit pour leur propre agenda, au détriment des droits fondamentaux des victimes du terrorisme.

Bouteflika, Zerhouni et autres Ouyahia ont souvent estimés qu'il restait moins de 1000 terroristes dans les maquis. Comment se fait-il qu'un pays qui a chassé l'armée française, l'une des plus puissantes à l'époque, s'abaisse au point de se mettre à genoux devant une poignée de terroristes qui n'hésiteront pas à tuer de nouveau ?

Je pense que l'Algérie gagnerait à investir dans un état de droit où la justice serait forte et indépendante.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°5923 posté le 19/08/2005 à 22:23:10 par ahmed
Réponse au blog p385
Pour tout dire sur ce sujet, je suis partagé entre le cœur et la raison
J’ai eu des membres de ma famille qui sont mort de la main de ces terroristes et comment oublier ?
Et il y a la raison qui veut que nous fassions encore un pas en ne pensant que le bien pour notre pays !
Je sais que c’est une loi de dupe et quelle vas surtout protéger les vrais responsables de cette tragédie qu’a connut l’algerie
Au jour d’aujourd’hui je n’est pas pris ma décision et elle sera dure a prendre mais SVP si vous pouvez vote ne vous abstenez pas, votez en votre âme et conscience mais faite la démarche de vote c’est important

1 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°5786 posté le 18/08/2005 à 17:57:50 par ahmed
Réponse au blog p372
On se pose même pourquoi avoir attendu si longtemps, je pense que sa ne peut que nous donner un plus a nous autre habitant de l’algerie
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°5729 posté le 17/08/2005 à 23:39:40 par ahmed
Réponse au blog p338
638 ; 1099) La première époque Islamique:
Le patriarche Sophronius remit les clés de la ville à Omar, le chef des armées arabes et reçut en échange l'assurance que les droits des chrétiens seraient respectés. A la fin du VIIème siècle, Jérusalem devient le troisième lieu saint de l'Islam après la Mecque et Médine. Le mont du Temple et le Rocher furent identifiés comme le lieu d'où le prophète prit son envol pour le paradis. D'où la construction du dôme du rocher dont la splendeur illumine encore Jérusalem. Puis le régime éclairé des Arabes Omeyyades fit place à la dynastie des Turcs Abassides. Ce fut une ère de déclin pour Jérusalem.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°5710 posté le 17/08/2005 à 18:02:58 par ahmed
Réponse au blog p154
Bonjour nawel,

Tu sais être musulman n’est pas toujours facile, mon conseil est : ne cherche pas a être parfaite en peu de temps prends bien le temps d’étudier notre religion, pose des question quand tu ne comprend pas, c’est un devoir de tous musulman de t’expliquer. Je me réjoui de voir que tu t’intéresse a l’islam.
Je vais te raconte une histoire réelle, je connaissait un vieux monsieur de 89ans qui prier tout les jours qui a fait son pèlerinage bref qui appliquait les préceptes de l’islam. Ce vieux bonhomme avait dix enfants, 5 garçons et cinq filles tout les jours que dieu faisait, il essayait de les éduquer dans l’islam, mais tous ces enfants ne l’écouter pas il préférer vivre leurs vie a l’occidentale avec tous ce qui sent suit. Dernièrement leurs père est décède il ne savait pas comment l’enterre suivant ses désirs, mais ils avait quand même du respect pour lui et sont donc entre pour la première fois dans une mosquée.
L’iman leurs a explique comment faire ils l’ont fait mais lors de la dernière prière ils n’ont pu prier pour leur père et crois moi ils étaient malheureux de l’enterre mais ils m’ont dit qu’ils étaient encore plus malheureux de ne pas pouvoir prier pour lui et combien ils regretter de ne pas avoir suivi ses conseils
Moralité :ne perd pas de temps nous ne somme ici que pour peu de temps et c’est maintenant que l’on se prépare sa future vie

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°5706 posté le 17/08/2005 à 17:21:52 par ahmed
Réponse au blog p338
Reponses a trebic( alias Vanessa)

Tu sais Vanessa les palestiniens se moque que vous leurs laisser des maisons , des synagogues ou des serres ce qu’ils veulent c’est leurs terre et même si il n’y plante rien sa les regarde
Mais dis moi ou vont t’il mettre leurs gravas vont t’il la mettre hors gaza ?
Moi je suis pour qu’ils brûlent tous ce qui a été construit par des gents ayant des idées comme toi

ÞÇá ÊÚÇáì : åæ ÇáÐí ÃÎÑÌ ÇáÐíä ßÝÑæÇ ãä Ãåá ÇáßÊÇÈ ãä ÏíÇÑåã áÃæá ÇáÍÔÑ ãÇ ÙääÊã Ãä íÎÑÌæÇ æÙäæÇ Ãäåã ãÇ äÚÊåã ÍÕæäåã ãä Çááå ÝÃÊÇåã Çááå ãä ÍíË áã íÍÊÓÈæÇ æÞÐÝ Ýí ÞáæÈåã ÇáÑÚÈ íÎÑÈæä ÈíæÊåã ÈÃíÏíåã æÃíÏí ÇáãÄãäíä

2. C'est Lui qui a expulsé de leurs maisons, ceux parmi les gens du Livre qui ne croyaient pas, lors du premier exode. Vous ne pensiez pas qu'ils partiraient, et ils pensaient qu'en vérité leurs forteresses les défendraient contre Allah. Mais Allah est venu à eux par où ils ne s'attendaient point, et a lancé la terreur dans leurs cœurs. Ils démolissaient leurs maisons de leurs propres mains, autant que des mains des croyants. Tirez-en une leçon, ô vous êtes doués de clairvoyance.

verset 2 de sourate elhachr



c'est l'histoire qui se répète ce verset a été révèle lors de l'exode de la tribu des beni nadhir (juive) lors de la victoire musulmane...

c'est l'histoire qui se répète................

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°5605 posté le 17/08/2005 à 00:04:59 par ahmed
Réponse au blog p338
Moi je dirais que ce n'est que le début les amis. D'abord il ne faut pas oublier que ce territoire "libéré" ne représente pas plus de 5% de la superficie de la Palestine historique, ensuite c'est la région la plus pauvre en terme de terres arables et en terme de ressources et enfin de compte elle est pratiquement enclavée d'autant plus que les mers, les airs et les frontières avec l'Egypte seront toujours sous l'autorité des israéliens.
Bref un vrai marché de dupes cette histoire. Certains me diront que bon ce n'est que le début et que le reste suivra sûrement. Moi je dirais que les palestinien n'auront que dalle par la suite. D'ailleurs si Sharon "cède" cette terre aussi facilement c'est tout bonnement parce que du point de vue historique elle n'a jamais fait partie de la terre d'Israël telle que décrite dans la Bible et ensuite c'est pour y parquer tous les palestiniens du monde en disant : voilà, ils ont un Etat, ils peuvent donc y revenir (utopie)

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°5327 posté le 15/08/2005 à 12:35:07 par ahmed
Réponse au blog p331
Bonjour la source et salwa,

Je suis sur ce site depuis un moment déjà et avant il était difficile d’avoir un point de vue différent de deux ou trois personnes .je me suis fait traite de juif de sioniste à chaque fois que j’ajouter un post et aujourd’hui je m’aperçoit que c’était par la même personne (kader) pour le nommer .Donc le fait de cliquer sur le point d’interrogation et de voir qui a poster ce blogs est une très bonne chose.
Toutefois le système de point part d’une idée tout a fait louable mais qui a mon sens n’est pas le panachée.
Lorsque vous avez affaire avec des gens pareil il n’hésiteront pas a faire appel a quelques connaissances et d’annuler un point de vue qui ne leurs convient pas ou de se rendre dans un cyber- cafe muni de sept adresse email et le tour est jouer

Moi j’aimerai bien que l’on supprime les blogs qui sont hors sujet , c’est a dire que lorsque un sujet est lancer ,les point de vue des internaute devrons traite uniquement se sujet la tous ce qui n’a rien avoir est automatiquement supprimer.
Cela pour permettre a tous de lancer le sujet dont il aimera débattre
Et aussi de laisser la possibilité a tous de débattre de n’importe quel sujet

Ce sera aussi bien de supprimer un point de vue ancien ou de limiter dans le temps n’importe quel sujet
Allez y ami internautes proposer des suggestions les administrateurs sont pour la démocratie et pour leurs avoirs demande je sais que les point de vues leurs tienne a coeur

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°5321 posté le 15/08/2005 à 11:08:00 par ahmed
Réponse au blog p267
Bonjour krimo,

Je viens tous juste de rentrer d’algerie et pour moi c’est bien celui la mon pays toutefois je ne renie pas la France qui ma aussi beaucoup donner je retourne au bled des que je le peut j’y ai construit ma maison et il y a celle de mes parents je pense très souvent a investir las bas.
Mes enfants font leurs étude ici en France et leurs avenir n’est pas encore tout fait tracer ni même défini aussi je dois patiente encore un peut
Je pense que l’algerie vas s’ouvrir et il le faudra bien c’est un pays ou les opportunités sont grande et ou tout reste a faire pourvu que les politique nous en donne les moyens
Je sais que tu as tente le coup et je te souhaite la réussite

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°4214 posté le 04/07/2005 à 21:45:54 par ahmed
Réponse au blog p246
Forte rivalité entre la France et les Etats-Unis

Sarkozy convoite le pétrole algérien

El Watan,

La Foire internationale d’Alger (FIA) se tient cette année sur fond de forte rivalité entre la France et les Etats-Unis. Pour consolider sa position de premier pays fournisseur de l’Algérie — aujourd’hui menacée par l’Italie, l’Espagne, la Chine, la Russie et surtout les Etats-Unis —, la France a décidé de déployer les grands moyens.

En plus d’une participation record des firmes françaises (350) à cette 37e édition de la FIA, le gouvernement français a également «dépêché», vendredi à Alger, son ministre de l’Economie et des Finances, M. Nicolas Sarkozy, afin d’aider les représentants de grands groupes industriels français à dénicher de nouveaux marchés. Les CV de la délégation de patrons accompagnant M. Nicolas Sarkozy montrent une grande préférence des entreprises françaises pour les hydrocarbures, l’industrie électrique, les transports et les travaux publics. L’intérêt porté à ces créneaux est tout sauf fortuit. Les industriels français comptent bien prendre leur part dans les investissements colossaux que projette de consentir le gouvernement algérien dans ces secteurs. Cela est autant valable pour les travaux d’achèvement des lignes du métro d’Alger que pour la réalisation de grands projets d’équipement que l’Etat a prévus de confier à des opérateurs étrangers. Les hommes d’affaires français semblent également prêts à tout pour ne pas laisser filer l’autre grande opportunité, celle consistant à équiper l’Algérie de nouvelles centrales électriques. Ce marché apparaît surtout vital pour une entreprise comme Alstom. Cet important groupe dont le patron figure d’ailleurs parmi les membres de la délégation accompagnant M. Sarkozy se débat actuellement dans d’importants problèmes financiers qui menacent sa propre existence. Dans le cas où il parviendrait à décrocher un marché en Algérie, Alstom pourra se considérer comme tiré d’affaire. Dans le cas précis du marché algérien, la soudaine fièvre qui s’est emparée des opérateurs économiques français trouve ses raisons dans le fait surtout que les entreprises américaines et chinoises, même en étant beaucoup moins nombreuses, ont déjà raflé d’importants marchés et se montrent encore disposées à mener de rudes batailles pour raffermir leur présence au Maghreb. Cela y compris dans les secteurs hors hydrocarbures. Néanmoins, les hydrocarbures restent le domaine où les industriels français redoutent le plus pour leurs intérêts. La cause ? Dans ce secteur hautement stratégique, les Français se sont trop laissés distancer par leurs rivaux américains. A terme, cette situation datant depuis au moins le début des années 1990 risque de compromettre gravement les intérêts français dans la région, surtout si «le pays de l’Oncle Sam» et la Chine parviennent à contrôler le gros des leviers de l’énergie. Comme cela est déjà le cas dans de nombreuses régions du globe. Le tableau peut être davantage noirci s’il est tenu compte de la sournoise guerre d’intérêt opposant les firmes américaines aux firmes françaises depuis le déclenchement de la seconde guerre d’Irak. Cette guerre secrète déclenchée par Washington avait pour but, rappelle-t-on, de faire payer la France son opposition à la campagne d’Irak. A posteriori, cela explique la raison pour laquelle toutes les grandes firmes françaises sont actuellement en état d’alerte maximum et surtout pourquoi le gouvernement Raffarin a transformé nombre de ses ministres en de véritables agents commerciaux. Pour convaincre le gouvernement algérien d’aider les firmes françaises à se frayer une voie royale sur le marché algérien, M. Nicolas Sarkozy est venu à Alger avec de nombreux arguments. Le plus précieux est sans aucun doute la grande amitié liant Abdelaziz Bouteflika à Jacques Chirac et les relations exemplaires entre Alger et Paris depuis l’année 2000. Autre élément important qui devrait peser dans la balance : les soutiens récurrents apportés par le chef de l’Etat français au président algérien avant et surtout après la présidentielle du 8 avril dernier. Et donc un retour d’appareil du président algérien «pour services rendus» n’est pas à exclure. A cela il faut peut-être ajouter les solides relations personnelles tissées par M. Sarkozy, surnommé par la presse parisienne l’homme des réseaux, avec les sphères politiques et économiques algériennes. Connu pour apprécier les jeux de coulisses complexes et sa maîtrise des enjeux économiques, M. Nicolas Sarkozy débarque aussi à Alger avec une proposition en béton qui devrait persuader les autorités algériennes de tenir compte des attentes des industriels français : celle-ci consiste à offrir à l’Algérie une seconde opération de conversion de la dette algérienne détenue par les entreprises françaises. Intéressante à plus d’un titre, cette opération, outre de sauver certaines entreprises publiques en difficulté, autorisera l’afflux d’argent frais et la venue (attendue depuis longtemps) des investisseurs français. La preuve, d’ailleurs, de l’intérêt de la proposition française est sans conteste la réaction du président Bouteflika lorsque celle-ci lui a été soumise hier par M. Nicolas Sorkozy. En plus de la saisir pratiquement au vol, le chef de l’Etat est allé jusqu’à souhaiter que les gouvernements algérien et français travaillent sur la mise en place d’«un accord global» sur l’investissement des entreprises françaises en Algérie. Dans une déclaration à la presse faite à l’issue de son entretien avec le président Bouteflika, M. Sarkozy a précisé que cet accord durable permettra d’«accompagner le développement de l’Algérie» aussi bien dans la construction que dans la gestion. Il a ajouté, en outre, que l’accord en question se fonde sur l’idée que la dette peut se transformer en contrats de concession pouvant être de longue durée. Perçu par de nombreux observateurs politiques en Algérie comme le futur successeur de Jacques Chirac à l’Elysée, M. Nicolas Sarkozy est visiblement bien parti pour réussir son premier grand challenge en qualité de ministre de l’Economie et des Finances : maintenir l’Algérie en tant que chasse gardée économique de la France. Il reste à savoir, maintenant, si l’offensive économique menée par le gouvernement Raffarin en Algérie tiendra le coup, sur le long terme, devant le projet du Grand Moyen-Orient concocté dans les laboratoires du département d’Etat américain.

Par Zine Cherfaoui

vive l'algerie ,a bas les mecs comme toi

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°4187 posté le 04/07/2005 à 19:39:51 par ahmed
Réponse au blog p266
Pour krimo,

Un grand bravo a toi, je te souhaite les meilleures réussites, q’Allah te guide et mach alla tu ma fait trop plaisir

Vive l’algerie et a bas nordine le fils de harki

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°4174 posté le 04/07/2005 à 18:17:49 par ahmed
Réponse au blog p226
Nordine fils de harki,

Pas de problème je vais partir au bled le 12 juillet jusque 20 août je t’attend a setif devant

Ain fouara tous les jours a17 heure jusqu'à 18 heure tu me reconnaîtra je porterai le maillot de l’équipe nationale
Et crois moi je veut te voir !
Tu pense que tu fait peur rigolo ne te dégonfle pas c’est moi qui vas te mener devant chehouda et vas leurs dire ce que tu me dit

Ne te dégonfle pas comme pour ton téléphone espèce de cave
Fait moi plaisir et vient !

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°4170 posté le 04/07/2005 à 17:52:16 par ahmed
Réponse au blog p258
Nordine fils de harki,

Tu dit que tu veut lutter contre les islamiste, dis moi depuis quand il y a des islamistes au bled ?
Réponse ; depuis que les idiots qui nous gouvernent on laisser un parti islamiste rentre dans le début de démocratie que l’algerie essaye de mettre au point

Je suis tout à fait contre que l’on mélange la politique et la religion car nous savons ce que cela donne


Et c’est bien le gouvernement qui a crée le gia
Alors mon vieux tu peux prétendre ce que tu veux mais nos dirigeants ne sont pas blanc bleu
Encore aujourd’hui ce sont eux qui ramènent des extrémistes chez nous
Si toi tu cries houra a bouteflika pour moi ce n’est qu’un voleur et un menteur de plus
L'Algérie, nouveau modèle d'Etat "démocratique" tortionnaire
par Lahouari Addi et François Gèze, Le Monde, 3 août 2004
Annoncé solennellement par Jacques Chirac et Abdelaziz Bouteflika en mars 2003, le projet de "traité d'amitié" destiné à "mettre en place un partenariat d'exception" entre la France et l'Algérie est entré dans une phase de préparation active. Le 21 juillet, M. Chirac a réuni à l'Elysée tous les "poids lourds" du gouvernement, et les visites ministérielles à Alger se multiplient : Mme Alliot-Marie, MM. Barnier et Sarkozy y sont passés en juillet, et huit autres visites sont prévues d'ici à la fin 2004.
Objectif discrètement affiché : faire pièce aux récentes percées américaines, économiques et militaires, dans l'ancienne colonie française. Au-delà de la vieille rivalité franco-américaine pour le contrôle des richesses gazières et pétrolières de l'Algérie se dessina une singulière dispute entre deux grands Etats démocratiques pour gagner les faveurs d'un régime antidémocratique, symbole et modèle du monde arabe dont rêvent les "grands" pays occidentaux.
Pour bien comprendre cette donne étrange, il faut introduire un facteur en général absent des analyses géopolitiques : la torture. Depuis mai 2004, le débat international a été relancé par les révélations sur les méthodes utilisées par l'armée américaine en Irak et en Afghanistan. Supposés défendre les valeurs démocratiques des "pères fondateurs", les soldats américains se comportent en Irak sans respect aucun pour la dignité de la personne humaine. Mais doit-on vraiment être surpris, dès lors que l'idée de la "torture nécessaire" a été largement banalisée aux Etats-Unis après le 11-Septembre ?
Citons l'éditorialiste néo conservateur Tucker Carlson sur CNN, le 25 octobre 2001 : "La torture est détestable. Mais souvenez-vous qu'il y a pire. Et, dans certains cas, ce peut être le moindre de deux maux." Fallait-il s'étonner qu'en août 2003 les stratèges du Pentagone aient visionné le film de Gillot Pontecorvo, La Bataille d'Alger, pour étudier les méthodes grâce auxquelles les paras français étaient venus à bout des réseaux du FLN en 1957 ?
Mais c'est surtout l'Algérie des généraux d'aujourd'hui qui semble devenue une des sources d'inspiration de la guerre mondiale antiterroriste que mènent les Etats-Unis. En témoigne notamment ce propos de George W. Bush, dans un message de félicitations adressé le 3 juillet au président Bouteflika à l'occasion de l'anniversaire de l'indépendance : "L'Amérique continue à compter sur l'Algérie en sa qualité de partenaire dans la lutte contre le terrorisme ainsi que dans la tâche cruciale de répandre la démocratie et de promouvoir la prospérité dans le monde."
Cinq mois avant le déclenchement de la guerre en Irak, le 9 décembre 2002, William Burns, secrétaire d'Etat adjoint pour l'Afrique du Nord et le Proche-Orient, déclarait déjà à Alger : "Washington a beaucoup à apprendre de l'Algérie sur la façon de combattre le terrorisme." Depuis, au grand dam des Français, les officiels du département d'Etat ont enchaîné les visites à Alger, multipliant les éloges d'un régime dont la"clairvoyance" sur le danger islamiste aurait été sous-estimée avant les attentats du 11 septembre 2001.
Or ces mêmes officiels ne l'ignorent pas, l'efficacité du combat "antiterroriste" mené depuis janvier 1992 par les généraux algériens - et leur police politique, le DRS - repose sur une effroyable "machine de mort", en large partie secrète, décrite avec précision en octobre 2003 par l'association de défense des droits de l'homme Algeria-Watch, dans un rapport intitulé "Algérie : la machine de mort" (www.algeria-watch.org).
Selon Algeria-Watch, "ceux que l'on a appelés les généraux "janviéristes", pour conserver leur pouvoir et leurs fortunes nourries par la corruption, (...) n'ont pas hésité à déchaîner contre leur peuple une répression sauvage, utilisant, à une échelle sans précédent dans l'histoire des guerres civiles de la seconde moitié du XXe siècle, les techniques de "guerre secrète" théorisées par certains officiers français au cours de la guerre d'indépendance algérienne, de 1954 à 1962 : escadrons de la mort, torture systématique, enlèvements et disparitions, manipulation de la violence des opposants, désinformation et "action psychologique"..."
Cet organisme explique que "la pratique généralisée de la torture, "banalisée" par les forces de sécurité depuis 1962, est en quelque sorte au fondement de la folie meurtrière qui se déchaînera trente ans plus tard, caractérisée par le mépris absolu de la vie humaine et du corps des adversaires supposés (assimilés, qu'ils soient islamistes ou non, à des "infra-humains"). Une folie qui prendra bien d'autres formes, causant des dizaines de milliers de morts : exécutions extrajudiciaires de masse, généralisation des "disparitions", manipulation de la violence islamiste pour la réalisation de massacres de masse..."
Mais ce qui intéresse sans doute le plus les Américains (et les Français) dans le "modèle algérien", c'est que ses promoteurs ont presque réussi à occulter le déploiement de cette "machine de mort" derrière une façade "démocratique" présentable. Dans sa tentative de concrétiser son projet du "Grand Moyen-Orient", l'administration Bush cite l'Algérie comme l'un des régimes "les plus démocratiques" du monde arabe.
A la lumière des relations au beau fixe entre Washington et Alger, ce projet poursuit clairement un double objectif : débarrasser la région de régimes hostiles aux Etats-Unis et à Israël et encourager la démocratie de façade, pour mieux réprimer les populations afin qu'elles ne risquent pas d'exporter la contestation en Occident. Telle est bien la logique profonde des néo conservateurs américains, derrière la promesse de libérer le peuple irakien d'un régime dictatorial. Telle est aussi, transposée en fonction de ses intérêts propres, celle de la France officielle, certes opposée à la guerre américaine en Irak, mais qui partage la même inclination pour la combinaison torture démocratie de façade dans le monde arabe.
Aux Etats-Unis - la France, histoire oblige, a aujourd'hui plus de mal à le reconnaître -, cette vision a désormais ses théoriciens. Comme l'universitaire Michael Levin, pour qui "le droit des innocents à ne pas être assassinés l'a emporté sur celui des terroristes à ne pas être torturés" au nom de cette vieille théorie du "moindre mal" - déjà invoquée lors de la guerre d'Algérie -, les Etats-Unis torturent en Irak et courtisent les généraux algériens, experts en la matière.
En témoigne, par exemple, la participation régulière du général Mohammed Lamari, chef d'état-major de l'armée, aux rencontres internationales de l'OTAN, comme le "sommet antiterroriste" de Stuttgart, en mars 2004. Ce même général, principal responsable de la "lutte antiterroriste", déclarait en 1994 à ses hommes, engagés dans la liquidation sauvage des opposants : "Vous n'allez pas passer la journée à ramener ces corps jusqu'au PC. Ramenez simplement les têtes" (cité par l'ex-lieutenant Habib Souaïdia dans La Sale Guerre, La Découverte). Cette sauvagerie du "modèle algérien" est ainsi insidieusement banalisée et admise au sein de l'OTAN et de l'armée américaine. Avec sa conséquence logique : la torture est légitime, à défaut d'être légale.
Il faut reconnaître à la presse et à beaucoup d'intellectuels américains d'avoir dénoncé la pratique de la torture en Irak. En France, dans les années 1950, les Vidal-Naquet et les Sartre se comptaient sur les doigts d'une main pour dénoncer la torture en Algérie. Les intellectuels français ne sont guère plus nombreux, aujourd'hui, pour dénoncer le soutien apporté par Washington et Paris au régime militaire d'Alger, nouveau modèle d'Etat "démocratique" tortionnaire. Jusqu'à quand ?
Lahouari Addi est professeur à l'IEP de Lyon, François Gèze est PDG des éditions La Découverte
je sais lire mieux que toi le sujet est ;qui c qui a raison alors, pas ce que tu dit toi

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°3978 posté le 03/07/2005 à 00:53:31 par ahmed
Réponse au blog p258
Pour nous journalistes, au début du conflit, il était clair que les islamistes étaient les auteurs d’assassinats abominables, touchant des personnes innocentes, des jeunes écolières en hijab, etc. Le petit peuple, lui, disait tout haut que c'était la Sécurité militaire qui était derrière tous les attentats attribués aux islamistes. Pour nous, le petit peuple aimait les rumeurs, doutant de toute version officielle. Mais avec le temps, au fur et à mesure des attentats, le doute s’installait durablement et gagnait de plus en plus de personnes. Les versions officielles des attentats étaient de moins en moins vraisemblables : les instructions n'étaient jamais ouvertes. La suite des événements confirmait de jour en jour la rumeur du petit peuple selon laquelle l’armée a organisé des contre-maquis et a mis sur pied le G.I.A., l’objectif était de discréditer les islamistes en envoyant des fax revendiquant le meurtre de journalistes, d’intellectuels, d'étrangers, etc. L’opération consistait à les présenter comme des fanatiques assoiffés de sang et comme des extrémistes criminels, violeurs sans foi ni loi. Cette propagande a été efficace en France en rencontrant le fantasme de l’Arabe égorgeur.

La majorité des journalistes algériens savaient que le G.I.A. était une émanation des Services de sécurité dépendant du Ministère de la Défense mais ils ne pouvaient pas l'écrire. Voilà pourquoi les journalistes se sont ralliés à la rumeur populaire :

Les victimes du G.I.A. appartiennent toutes au petit peuple, y compris les intellectuels. Ces derniers, habitant des quartiers populaires et vivant de leur salaire, n’ont pas un niveau de vie supérieur à celui du fonctionnaire moyen. D’autre part, certaines des victimes étaient pratiquantes. M'Hamed Boukhobza, sociologue, faisait la prière dans la mosquée de son quartier. A l’inverse, le G.I.A. n’a assassiné aucun dignitaire du régime. On dira que les dignitaires sont surveillés et ont des gardes du corps. Mais le G.I.A. a montré qu’il était puissant en organisant des attentats spectaculaires. K. Nezzar, le général aujourd'hui à la retraite qui annula les élections, est protégé par trois garde du corps ; Belaid Abdessalam, Rédha Malek, Messadia… sont protégés par des membres de leur famille. Pourquoi le G.I.A. ne les a jamais visés ?
Le G.I.A. dispose d’une logistique et de moyens de communications très sophistiqués pour un pays quadrillé par l’armée. A Alger, les fonctionnaires des administrations remarquent qu’il est plus facile au G.I.A. d’envoyer des fax à Paris et à Londres que n’importe quelle banque dont les fax sont souvent en panne ! Les fax, les téléphones mobiles et autres communications par satellite dont dispose le G.I.A. indiquent à l'évidence que c’est le Ministère de la Défense qui l’en a pourvu. Le téléphone portable est interdit a tout citoyen ordinaire et pour qu’il fonctionne, il faudrait qu’il soit relié au central P.T.T. de la localité où l’on réside. L’administration réserve le téléphone mobile aux officiels et à des personnes très connues.
Le G.I.A. sévit depuis près de cinq ans et a tué des milliers de personnes sans qu’aucun membre de cette organisation n’ait été arrêté vivant et traduit devant un tribunal. A chaque attentat, une semaine après, comme pour rendre inutile toute instruction judiciaire, les autorités annoncent la mort des auteurs de l’attentat. Ce qui est encore plus frappant, personne à ce jour n’a revendiqué son appartenance au G.I.A.. Les collègues journalistes demeurent convaincus que les personnages Djamel Zitouni, Antar Zouabri… sont imaginaires et n’ont jamais existé. Les autorités ont annonce la mort de Djamel Zitouni, soit disant exécuté par ses hommes, mais personne ne sait qui il était, où il travaillait, ni où il habitait. Avait-il une famille ? Aucune information à son sujet n’a filtré à l’occasion de sa prétendue mort. Mais toute cette mystification n’a été possible que grâce à la censure imposée à la presse dont l’objectif était de rendre vraisemblable l’existence du G.I.A. Cela ne signifie pas que les islamistes de l’A.I.S. - branche armée du F.I.S. - ne tuent pas. Ces derniers ont été chassés de l’Algérois par le G.I.A. et se sont répandus à l’Est et à l’Ouest où ils attaquent les convois militaires, les casernes de gendarmerie, brûlent les bâtiments officiels, etc. Dans toute l’Algérie, ils ont imposé l’insécurité au point où les forces de l’ordre se barricadent et disparaissent dès la tombée de la nuit. L’armée n’a pas été battue militairement mais les unités n’en peuvent plus. Le personnel de l’armée est menacé : les familles des soldats sont en danger permanent. Un grand nombre d’officiers sont tombés au cours d’opérations militaires ou dans des attentats. Pour alléger le poids de la guerre qui repose sur le personnel de l’armée, celle-ci a consenti à distribuer des armes à des milices. Mais distribuer des armes à cette échelle dans un pays où les islamistes sont populaires revient à en donner une partie aux maquisards de l’A.I.S. De nombreuses unités de l’A.I.S. ont attaqué des casernes avec des kalachnikovs distribuées aux miliciens. Certains généraux commencent à regretter la décision de création des milices. C’est ce qui a poussé l'État-major à signer le cessez-le-feu avec l’A.I.S.
Où en est la situation aujourd'hui et que signifient les massacres en masse et l'égorgement d’enfants ? Le G.I.A. compterait plusieurs centaines d'hommes bien entraînés et bien équipés et à qui le Sécurité militaire aurait demandé de faire le " sale boulot ". Au moment de l’annonce des tractations entre l'État-major et l’A.I.S. qui ont débouché sur le cessez-le-feu, le G.I.A. s’est senti sacrifié et s’est rebellé contre son officier général. Pour casser les accords, le G.I.A. a redoublé de violence, poussant les villageois vers Alger pour provoquer une insurrection contre les islamistes. Les égorgements d’enfants et les massacres de villageois auraient continué sans les déclarations du secrétaire général de l’O.N.U. et surtout les articles des quotidiens Le Monde et Libération qui ont alerté l’opinion mondiale sur les carnages et les crimes contre l'humanité qui se déroulaient avec la complaisance active de l’armée. Craignant par dessus tout une commission d’enquête internationale, celle-ci a alors engagé l'épreuve de force avec le G.I.A. qui a été réduit en faisant intervenir des chars et des hélicoptères. L’armée, par sa réaction, a cherché à rendre caduque la demande d’une commission d’enquête sur les assassinats de civils. Toute personne en Algérie qui évoque une telle commission est menacée de mort par téléphone par des personnes anonymes. Pourtant une opinion majoritaire à Alger pense que quelle que soit l'évolution future du pays, une commission d’enquête internationale doit se rendre à Alger pour identifier les criminels qui ont égorgé des dizaines d’enfants.

Larbi Aït-Hanlouda - journaliste à Alger.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°3975 posté le 03/07/2005 à 00:04:16 par ahmed
Réponse au blog p258
Un documentaire revient sur la thèse de la manipulation des islamistes par l'armée algérienne. L'enquête, diffusée sur Canal+ lundi 4 novembre, présente des témoignages troublants d'ex-responsables algériens et de personnalités françaises.


"Voici l'histoire d'une incroyable manipulation." Ainsi débute le documentaire "Attentats à Paris, enquête sur les commanditaires", qui sera diffusé, lundi 4 novembre à 23 h 15, dans l'émission "90 minutes", sur Canal+. Son sujet : les liens de subordination qu'auraient entretenus les Groupes islamiques armés (GIA) avec des militaires algériens de haut rang. Les GIA sont accusés d'avoir perpétré d'innombrables crimes en Algérie, mais aussi des actes terroristes contre la France, en particulier le détournement d'un avion d'Air France en décembre 1994 et plusieurs attentats à Paris, en 1995, pour lesquels ont été jugés Smaïn Aït Ali Belkacem et Boualem Bensaïd.



Enquête sur une contreverse

Réalisé – avec Romain Icard – par Jean-Baptiste Rivoire, auteur de divers documentaires sur l'Algérie, "Attentats à Paris" est une enquête à charge, non contradictoire. Sa thèse : la DRS – la sécurité militaire algérienne – a recruté l'islamiste Djamel Zitouni pour en faire son informateur au sein des GIA. Elle l'a ensuite utilisé pour éliminer leurs chefs historiques, puis pour lancer ces groupes dans des massacres barbares contre les civils en Algérie. Enfin et surtout, Djamel Zitouni, désormais entouré d'adjoints issus des services spéciaux algériens, aurait mis en œuvre la stratégie du pouvoir visant, par une série d'actes terroristes, à imposer aux gouvernements français successifs de maintenir un soutien sans faille à Alger.



Des témoignages troublants
Ce n'est pas la première fois que ce type d'accusations est émis. Le Monde publiait, dès le 11 novembre 1997, le témoignage anonyme d'un ex-capitaine présumé de la DRS affirmant que ce service était l'instigateur des attentats de 1995. La nouveauté du documentaire tient d'abord au nombre d'anciens responsables des services algériens qui s'expriment tous – à une exception près – à visage découvert. Et qui, tous, abondent dans le sens d'une "manipulation" organisée des GIA, certains ajoutant que des services français en étaient conscients. Certains témoignages sont invérifiables, mais plusieurs semblent sérieux, et leur accumulation est troublante. Le capitaine Samraoui affirme ainsi que Djamel Zitouni, vu en juillet 1994 dans les locaux de la sécurité militaire, était "un agent qui recevait des instructions de la part de nos chefs". Ancien des forces spéciales, le capitaine Ahmed Chouchène évoque comment le général Abderrahmane, chef de la DRS, et son adjoint, le colonel Tartagh Bachir, lui ont demandé de "travailler avec Zitouni. On va t'arranger un rendez-vous".



Des personnalités françaises liées avec Alger
Mais la principale nouveauté de l'enquête réside dans les témoignages de plusieurs personnalités françaises. Ex-agent des renseignements généraux, Jean Lebeschu, pour qui Ali Touchent, l'organisateur présumé des attentats de Paris et grand absent du procès, était "très certainement un agent" des services algériens ayant bénéficié de protections en France, raconte comment un officier algérien, à Paris, informait régulièrement l'un de ses collègues des RG de l'imminence de chaque attentat. Interrogé, Alain Marsaud, aujourd'hui député UMP, qui fut chef du service central de lutte contre le terrorisme au parquet jusqu'en 1989, et était député RPR en 1994-1995, ne paraît aucunement surpris. "Ça ne sert à rien de commettre un attentat si vous ne faites pas passer des messages et n'arrivez pas à contraindre la victime à céder. Il faut faire comprendre d'où vient la menace."

D'où venait la menace terroriste en France ? Réponse d'Alain Marsaud : "Le terrorisme d'Etat (...) utilise des organisations écrans, en l'espèce une organisation écran aux mains des services algériens. Il est probable que le GIA ait été une organisation écran (...) pour prendre la France en otage." Deux témoignages assurent aussi que, en son temps, Jean-Louis Debré, ministre de l'intérieur, avait sciemment fait "fuiter" vers la presse, pour la démentir ensuite, sa certitude que les attentats avaient été "une manipulation des autorités algériennes".



Insérés habilement dans l'enquête, deux autres témoignages restent sujets à interprétation, compte tenu de ces assertions. Celui d'Edouard Balladur, d'abord. L'actuel président de la commission de la défense et des affaires étrangères de l'Assemblée, qui était premier ministre en 1994, dit avoir téléphoné au président algérien Zeroual, alors qu'Alger refusait de laisser partir l'avion détourné d'Air France pour Marseille, en le menaçant en ces termes : "Je prendrai à témoin l'opinion et la communauté internationales du comportement du gouvernement algérien qui empêcherait la France de sauvegarder la vie de ses ressortissants."



La population française doit être préservée
Interrogé sur les relations avec l'Algérie le 29 septembre 1997 sur TF1, quatre mois après être devenu premier ministre, un Lionel Jospin visiblement peu à l'aise répondait : "Nous sommes obligés d'être assez prudents. Je dois aussi penser quand même aux Français. Nous avons déjà été frappés (...) Je suis pour que nous prenions nos responsabilités, mais en pensant que la population française doit aussi être préservée. C'est lourd de dire cela (...) mais c'est ma responsabilité." Interrogé sur le fait de savoir si l'interprétation de ces propos est que "les politiciens français ne peuvent pas dire ce qu'ils pensent de l'Algérie parce qu'ils ont peur des bombes", le responsable du dossier Algérie au PS, Alain Chenal, acquiesce
il faut aussi dire cela ,toi qui est si fier du fantoche elu par des idiots comme toi qui ne pense pas par eux meme

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°3974 posté le 02/07/2005 à 23:58:05 par ahmed
Réponse au blog p226
Encore une fois tu as tord j’ai la chance d’avoir encore mon père qui est age de 90ans et crois moi qu’il me soutient comme il a soutenu l’algerie quand elle en a eu besoin je remarque que tu n’est pas reste longtemps sans insulte ‘d’abord je me vend sur les plage du ma roc et maintenant je suis un p d mais tu n’es q’ un pauvre être frustre et je te le répète je me sent plus algérien que toi et j’aime plus que toi le bled et je lui suis plus utile que toi si tu veut que l’on te respecte fais de même pour tout les autre tous tes sujet ne cherche qu’a alimente la haine envers les pays frères et je ne suis pas d’accord avec toi fils de harki
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°3953 posté le 02/07/2005 à 19:45:24 par ahmed
Réponse au blog p226
Nordine ; pauvre fils de harki, l’algerie c’est mon pays je le sert mieux que toi
Tu ose me traite d’homosexuel et après tu dit que je manque d’incompétence morale
Mon père c’est battu pour ce pays pour son indépendance .pauvre type tu prétend défendre les non raciste et toi tu est le plus grand ! Ne me répond pas tu me dégoutte !
vive l'watan et a bas les raciste comme toi

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°3819 posté le 01/07/2005 à 18:02:35 par ahmed
Réponse au blog p226
Nordine ,

Franchement je ne t’approuve pas, lorsque je te lis tu dis que tu veux t’opposer au raciste et au gens haineux pour les gens haineux je suis d’accord par contre toi essayes d’être juste, tu es raciste !

‘N’essaye pas de compare ce qui ne l’est pas les fascistes espagnol on fait profil bas tandis que les islamiste responsable de la mort d’innocent on été gâte par l’état algérien, attribution de logement, fortune faite sur le dos de leurs victime, arrogance lorsqu’il croise les enfants de leurs victimes
Si cette loi a été vote c’est parce que l’état été partie prenante dans ces massacres, le monde entier le sait
Pour toi tout est normal alors que cette loi est une mascarade a laquelle nous ont habituer l’état algérien
Réfléchit par toi-même si tu le peux
Moi je vais partout ou je rencontre des frères, tu parle de faire quelque chose pour l’algerie
Et tu est raciste envers les pays frères, j’ai connu pas mal de gens comme toi et crois moi tu ne feras rien car tu est rien sinon un gros raciste j’aime mon pays plus que toi c’est sur et c’est même pas la peine de prétendre le contraire
Je préfère mille fois un marocain ou un tunisien que quelqu’un comme toi
Encore une chose je suis sur que j’apporte plus d’argent que toi au pays

Vive l’algerie et a bas les gens comme toi

Ps ;aucune insulte n’a été dite essaye de faire pareil et a l’avenir ne me parle plus je ne t’aime pas !

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°3750 posté le 30/06/2005 à 22:09:41 par ahmed
Réponse au blog p226
Il n’y a pas d’incompréhension Nadia ; lit la dernière phrase que j’adresse a nordine

Tout les arabes sont les bien venu chez nous pas de racisme envers nos frères musulmans et pas de racisme envers toutes les autres ethnies , l’algérien est hospitalier !

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°3723 posté le 30/06/2005 à 20:57:32 par ahmed
Réponse au blog p226
Bonjour Nadia,

Je crois qu’il ne faut pas confondre les juifs et les sionistes
Je ne suis pas raciste et les juifs ne me dérange pas, par contre certain d’entre eux ont une idéologie que je n’approuve pas
Si des juifs qui sont ne en Algerie désirent passer leurs vacances au bled où est le mal ?
Je vous rappelle qu’il y en a au Maroc et en Tunisie et sa ne pose pas de problème
Pourquoi il ne doit pas en avoir en Algerie ; tant qu’ils respectent les lois du pays je ne vois pas ou est le problème ?

Maintenant ce que je ne trouve pas bien c’est que vous este prompt a designer tout le monde de sioniste, je ne pense pas qu’il le soit
Il s’accroche avec vous parce que dans tous vos post sa revient régulièrement, essayons de ne pas oublier que l’on donne un point de vue et que forcement il y aura toujours quelqu’un qui ne sera pas d’accord avec vous plutôt que de développer vous taxer la personne de juif de sioniste (j’en sais quelque chose puisque moi-même j’ai été insulte de cette façon)
Franchement est ce que sa apporte quelque chose, non et c’est clair !

Je vous demande a tous d’essayer de respecte votre prochain et d’écrire vos sujet sans haine sans insulte.De le faire avec talent et sans cherche noise a personne

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°3713 posté le 30/06/2005 à 19:35:09 par ahmed
Réponse au blog p226
Bonjour Nordine,
J’ai perdu des membres de ma famille dans une attaque des terroristes
Pour être capable d’égorger des bébés ceux la ne mérite même pas le titre d’humain
Je ne pense pas que la concorde civile telle qu’elle est mise en place est une bonne chose, en effet que dire lorsque ma famille croise ces repentis en sachant qu’ils sont responsables de la mort d’innocent.
Je ne vit pas en Algérie mais je m’y rend au moins trois fois dans l’année, en attendant que je bénéficie de la retraite et de profiter de ma maison
Je pense comme toi pour se qui concerne les barrages de polices
Beaucoup de chose reste à faire et le chantier est énorme
En premier lieu je trouve que nous manquons de civisme, l’algérien pense d’abord a lui et jamais a la communauté
Mais surtout nous devons faire preuve d’ouverture envers les autre pays, pour le busines c’est indispensable
Maintenant il faut des reforme qui soit forte et surtout tenu et sa c’est le travail du gouvernement

Je ne comprend pas pourquoi tu me dit ne te trompe pas de combat

Sache que l’Algerie est mon pays, que je l’aime, que toute proposition qui apporte au pays est la bien venu et est souhaite

Je voulais aussi te dire que tu te trompe en disant que les marocains ne peuvent pas venir en Algerie il le peuvent et il n’ont plus besoin de visa seule la frontière terrestre est ferme
Je vais aussi au Maroc et j’ai toujours été bien reçu, cette année j’ai passé l’aïd à Ouezzane
Tu peux être en désaccord avec une personne mais évite de devenir raciste

Cordialement

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°3701 posté le 30/06/2005 à 17:53:26 par ahmed
Réponse au blog p226
Bonjour nordine,
Je suis algérien (de setif)
J’aimerai savoir si tu penses que tous les islamistes sont à mettre dans un même sac
Pense tu qu’ils ont tous participer au massacre dont a souffert l’watan
Qu’appelle tu islamiste ?
Que pense tu de la concorde civile ?
Que propose tu ?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°3621 posté le 29/06/2005 à 19:04:38 par ahmed
Réponse au blog p30
Vanessa,


Je me permet de t’écrire a nouveau car j’attendais une réponse au question poser mais pas de réponse, je m’y attendais de toute façon.
J’ai répliqué car à mon sens tu insultes notre religion et je me devais de te rectifier
Il y a une chose que je n’arrive pas a comprendre, tu dit que tu es marier a un arabo musulman si c’est vrai lui aurai déjà du t’expliquer l’islam ,les sourates que tu trouve haineuse aurai du t’être expliqué par ton époux, c’est un devoir pour tout musulman.
Je me demande aussi si tu est sérieuse lorsque tu dit qu’il faut arrête de regarde les information non seulement arabe mais aussi de France, d’après toi les chaînes serbe, croate et yougoslave son plus intègre.
Déjà il faut pouvoir les comprendre, de plus je te rappelle et ce n’est pas vieux ces pays la on pratiquer un génocide et on fait de l’épuration ethnique.les victime étais des gens de confession musulmane.une image me soulève encore le cœur, celle d’un jeune musulman parque dans un camp et tellement amaigri que l’on se demande comment fait il pour marche ?
Cela m’a fait penser à ce que vous ont fait subir les nazis
Donc pour recommander des gens de cette espèce tu repasseras
Maintenant je n’arrive pas à comprendre pourquoi tu t’entêtes à répondre au gens où tu est visiblement en désaccord total, ne serait-il pas mieux de ne plus répondre ?
Je m’explique, tu écrits un posts, tu reçois une réponse, ce n’est pas ce que tu veut entendre, tu réplique et tu reçois une réponse et on recommence, une question jusqu'à quand ?

Je veux quand même que tu sache que je n’aime pas les juifs qui pensent comme toi ceci pour être honnête envers moi-même mais je sais le dire sans haine et sans insulte
Je pense que sa n’apporte rien et j’ai été le premier a avoir dit stop a la haine, pour cela je me suis fait insulte de sioniste par certain internaute, moi aussi je me suis fait injurier et je m’attend a en entendre encore, arrêtons ces dialogues qui sont de toute façon vouer a l’échec
Qui n’apporte rien de constructif et qui font fuir d’autre internaute
Je sais que Kader vas lire ce posts et je lui propose aussi de ne plus te répondre (dans l’intérêt général) et stp Vanessa ne me répond pas

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°3617 posté le 29/06/2005 à 17:45:37 par ahmed
Réponse au blog p247
Chère lilas, après lecture de ton posts je ne peut que te souhaiter un heureux mariage
Tu t’inquiètes et c’est normal, le petit oiseau qui quitte son nid pour la première fois est aussi inquiet.
Mais tu n’a pas a avoir de souci dans ton posts tu pose des questions mais tu y répond aussi
Fonce et soit heureuse !

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°3363 posté le 26/06/2005 à 22:13:15 par ahmed
Réponse au blog p188
A) Ce qu'il n'est permis ni de greffer, ni de prélever :

Il est des organes qu'il n'est pas permis de greffer (et donc, par voie d'incidence, de prélever) ; il s'agit des organes génitaux et des organes qui renferment des cellules gardant les caractéristiques de l'être humain sur qui le prélèvement a été fait (les testicules, l'ovaire, etc., dont les cellules reproductrices transmettront les caractéristiques génétiques de celui sur qui le prélèvement a été effectué) (Fatâwâ mu'âsira, Al-Qardhâwî, tome 2 pp. 539-540).

B) Concernant la greffe d'autres organes que ceux cités ci-dessus :

Certains savants considèrent que la greffe d'organes est permise en soi (dans le cadre du respect des principes de l'éthique musulmane). Ceci, disent-ils, car la règle première est celle de la permission originelle (al-ibâha al-asliyya) en l'absence d'un texte ou d'un principe extrait d'un texte indiquant une interdiction ; or, poursuivent-ils, en ce qui concerne la greffe d'organes, il n'y a bien sûr pas de texte explicite du Coran et des Hadîths l'interdisant (puisque la greffe était inconnue de la médecine d'il y a quatorze siècles). Cependant, d'autres savants, objectant à cela certains textes et certains principes, sont opposés au principe même de la greffe d'organes. Le savant indien Khâlid Saïfullâh considère que la greffe d'organes est permise en soi pour cause de nécessité (Islâm aur jadîd medical massâ'ïl, p. 88 ; voir aussi Jadîd fiqhî massâïl, tome 2 pp.388-409). Nous reprenons donc ici son avis, et citons ci-après les
éléments de réponses apportés aux objections formulées par les savants qui sont d'avis que la greffe n'est pas autorisée.

"Un Hadîth dit : "Casser l'os d'un défunt est comme casser l'os d'un vivant" (rapporté par Abû Dâoûd, n° 3207, Ibn Mâja, n° 1616, 1617)". Ne s'agit-il pas, dans le cas du prélèvement d'un organe de la dépouille mortelle, d'un cas similaire ?"
Khâlid Saïfullâh rappelle d'abord que l'authenticité de la chaîne de transmission de ce Hadîth est discutable, à cause de la présence de Sa'd ibn Sa'ïd, qui est un maillon faible (dha'îf jiddan). D'autre part, même à ne considérer que le contenu de ce texte sans égard pour l'authenticité de sa chaîne, l'interdiction qu'il formule concerne les cas habituels, lorsqu'aucune situation de nécessité n'existe ; or la greffe n'est permise qu'en cas de nécessité (Islâm aur jadîd medical massâ'ïl, pp. 81-82).
Al-Qardhâwî écrit quant à lui que cette interdiction concerne un geste qui consiste à manquer de respect envers la dépouille mortelle d'un être humain ; or le prélèvement ne consiste pas en la même chose (Fatâwâ mu'âsira, tome 2 pp. 535-536).

"Des juristes musulmans des siècles précédents ont écrit qu'il est interdit à un homme d'utiliser des organes humains, à cause de la nécessité du respect dont on doit témoigner vis-à-vis d'eux". Khâlid Saïfullâh approuve le principe du respect, mais poursuit en disant qu'il s'agit là d'un principe général, dont les sources de l'islam n'ont pas fixé les modalités d'application. Or, l'utilisation d'organes humains qui était faite auparavant n'a rien à voir avec "l'utilisation" qui en est faite aujourd'hui dans le cadre d'un prélèvement et d'une greffe ; celui qui donne son accord pour qu'on prélève tel organe de son corps ne se perçoit ni n'est perçu par la société comme manquant de respect à cet organe (Islâm aur jadîd medical massâ'ïl, pp. 73-76).
"Le jour du jugement, quand les hommes seront ressuscités, qu'adviendra-t-il de l'organe qui aura appartenu à une personne puis, à la mort de celle-ci, aura été greffée sur une autre ? En ce jour du jugement, les organes témoigneront de ce qu'aura fait leur possesseur sur terre ; eh bien, pour lequel des deux l'organe greffé viendra-t-il témoigner ?"
Le jour du jugement l'homme sera certes ressuscité avec un corps, mais il ne sera pas composé de ces organes précis qu'ils aura eus sur terre : ceux-ci auront été réduits en poussière depuis longtemps ; il recevra d'autres organes ressemblant à ceux-ci. Le Hadîth ne dit-il pas que les hommes seront ressuscités non circoncis (rapporté par Al-Bukhârî, n° 3071, Muslim, n°2860) ? Il y a même des hommes qui auront été voyants sur terre et qui seront aveugles le jour du jugement (Coran). Le simple fait qu'un organe aura appartenu à l'un, puis, après son décès, aura été greffé sur un autre ne semble donc pas empêcher que l'un et l'autre auront tous leurs organes le jour du jugement.
"Le corps n'est qu'un dépôt entre les mains de l'homme ; il appartient à Dieu ; comment l'homme pourrait-il être d'accord pour céder ce qui appartient à Dieu ?"
Le fait que, de quelque chose, Dieu est le réel propriétaire et l'homme gérant est-il suffisant pour interdire à l'homme de céder cette chose ? S'il la cède d'une façon qui est hors des principes voulus par Dieu, alors oui.
Mais sinon non : la preuve c'est que l'homme peut - dans le cadre des principes voulus - offrir son argent à des nécessiteux ; pourtant, c'est bien Dieu qui est propriétaire de l'argent, comme le dit le verset coranique : "Et donnez-leur de ce bien de Dieu qu'Il vous a donné" (Coran ).


Réponse concrète :

1) Le prélèvement et la greffe d'organe humains ne constituent pas en soi des manquements au respect de l'être humain et de ses constituants. Cependant, la vente d'organes humains est interdite. (Cf. Islâm aur jadîd medical massâ'ïl, pp. 88-89).

2) Il est permis de recevoir un greffon en cas de nécessité (danger de mort, ou présence de graves difficultés comme la cécité) et quand les médecins compétents jugent très probable la guérison par le moyen de la greffe (Islâm aur jadîd medical massâ'ïl, p. 88). Le musulman peut tout à fait recevoir un organe prélevé sur un non musulman (Islâm aur jadîd medical massâ'ïl, p.
89).

3) Le prélèvement d'un organe sur une personne défunte est possible à la première condition qu'il en ait donné l'accord lors de son vivant (car il en était alors le gérant) et à la seconde condition que ses proches en donnent aussi l'accord après son décès (car ce sont eux qui s'occupent de sa dépouille et qui peuvent, au cas où a été assassiné, demander aux autorités d'un pays musulman l'application du talion au meurtrier) (Islâm aur jadîd medical massâ'ïl, p. 89). Cependant, il n'est pas possible que l'on prélève la majeure partie du corps du défunt, ni une partie du corps telle que le bain mortuaire, l'enveloppement dans le linceul et la prière funéraire ne puissent plus être possibles ensuite (Fatâwâ mu'âsira, tome 2 p. 536).

3') Le prélèvement d'un organe sur une personne vivante est possible à condition qu'elle soit d'accord, que cela ne lui cause aucun problème de santé (Islâm aur jadîd medical massâ'ïl, p. 89). Pour qu'un tel don soit possible, il faut concrètement :
a) qu'il soit gratuit ;
b) que le donneur soit adulte (le don de l'enfant - que ce don ait été décidé par lui-même ou par son tuteur légal - n'est pas permis ;
c) qu'il s'agisse d'un organe interne (le don d'un organe externe - tel que main, pied, oeil - n'est pas autorisé) ;
d) qu'il s'agisse d'un organe que l'on possède en double, comme le rein (le don d'un organe interne qui n'est pas double - comme le foie - n'est pas autorisé) ;
e) que les médecins aient exprimé leur avis confiant que l'on pourra ensuite mener une vie normale avec l'autre organe restant (sinon cela n'est pas autorisé) (Fatâwâ mu'âsira, tome 2 pp. 532-533).

Wallâhu A'lam (Dieu sait mieux


J’espère avoir répondu a ta question et je t’indique un lien qui t’en dira plus il suffit de copier coller : http://www.muslimfr.com/article.php?sid=137

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°3191 posté le 24/06/2005 à 18:58:24 par ahmed
Réponse au blog p140
L'Islam proclame l'Unicité divine absolue et exclut toute association à Dieu d'une autre divinité, tout panthéisme, toute incarnation, toute théorie d'un Dieu enfanté ou ayant enfanté, tout mystère, toute métempsycose, toute errance philosophique qui ne reconnaît pas à la foi, complément de la raison humaine limitée dans sa nature, la valeur de sa primauté et la réalité de son objet.
Le Message du Prophète (SAWS) qui confirme, précise et complète les Messages confiés par Dieu aux Prophètes bibliques et en particulier à Abraham, à Moïse et à Jésus, est un message de paix, de bonheur, de perfectionnement moral, une annonce de Bonne Nouvelle pour l'au-delà, à l'intention de ceux qui craignent Dieu et en même temps un avertissement pour les impies, les hypocrites, les imposteurs, et tous ceux qui pour un plaisir ou un intérêt éphémère violent des lois éternelles.
L'Islam condamne le vice et glorifie la vertu, adjure les fidèles à lutter pour le triomphe du Bien sur le Mal, prêche la charité, la tolérance, et interdit le fanatisme et les passions criminelles, la haine, le racisme, la cupidité, les superstitions, les pseudo miracles, le culte des idoles, les représentations figurées de Dieu, l'attachement excessif aux vaines richesses de ce monde.
Dieu est Un, Vérité des vérités et Lumière des Lumières. Sa doctrine est une: l'Islam, qui doit être attesté par des paroles et par des actes conformes aux prescriptions divines. Les turpitudes, l'exploitation du sentiment religieux, l'irrationalisme, l'immixtion de tout individu dans les rapports entre l'homme et son Créateur, le paganisme, les absolutions de péchés, sont frappés par l'Islam d'une condamnation majeure en tant qu 'imposture flagrante.
Il n'y a pas d'organisation cléricale en Islam et la vie monastique est contraire à la Tradition du Prophète (SAWS).
Il n'y a pas de place en Islam pour les confessions, les dispenses, ni pour les faux dévots qui s 'arrogent la mission de parler en son nom, ni pour les sorciers, les faiseurs de miracles, tous ceux qui en un mot, cherchent dans la religion, non une vérité transformante, un perfectionnement inlassable de la vie intérieure, une voie salutaire pour l'au-delà, mais un moyen d'abêtir les masses au point de les rendre sourdes et aveugles devant l'égarement, l'erreur et l'injustice.
L'Islam recommande la Science, honore les savants et combat l'ignorance.
Dieu dans l'Islam est un Dieu de justice, de raison et de miséricorde. A lui, appartiennent parmi les plus beaux noms, l'Eternité, l'Omnipotence, l'Omniscience, l'Immuabilité, la Volonté, la Liberté, la Perfection. L'Univers est son ouvrage. Il est transcendant à sa création.
Dieu seul est à même de connaître la signification de l'élan de l'âme et la droiture du cœur de ceux qui optent pour l'Islam comme bonne voie et règle de vie conformes à sa Sainte Volonté, car Dieu seul peut apprécier notre bonne foi, notre probité, notre ferveur, nos difficultés pour nous juger, d'après le mérite de nos efforts et non d'après le mérite de nos résultats, ou nos offrandes matérielles.
Tout élan de l'âme vers Dieu dans l'Islam doit être suivi d'une initiation graduelle à la doctrine islamique, d'une méditation longue et approfondie de ses principes fondamentaux, de ses obligations et de ses pratiques traditionnelles.
J’ajouterais que je ne connaît aucun chrétien qui disent hamdullilahlla, c’est toi qui essaye de faire passer pour ce que tu n’est pas il ne suffit pas de parcourir le coran et de se croire un érudit tiens je vais te conseiller un bon bouquin fait pour les gens comme toi s’ s’appelle

Comment les incrédules interprète le coran . l’auteur s’appelle harun yahya lit et on en reparle quand tu veut

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°3134 posté le 24/06/2005 à 00:34:26 par ahmed
Réponse au blog p30
Point n°541 de vue de karim le 2005-03-03 à 19:01:05 France
Dernier message ;
A bientôt mes ami(e)s J’espère avoir l’occasion de partager d’autres points de vue avec un vous, que la paix soit sur vous, qui que vous soyez, l’essentiel c’est de se respecter les uns et les autres.

que la paix soit sur vous ,Un kabyle jaloux pour son islam.
Point n°1004 de vue de Rachid S A le 2005-04-27 à 11:07:44 Algérie
Vue la haine qui prévaut dans ce lieu, je part voir ailleur, surtout n'arretez pas de vous haire.
Point n°2228 de vue de Nora le 2005-06-13 à 00:15:10 France
Je vais m'exprimer pour la dernière fois car je vois que je me suis trompée de forum.Je croyais avoir un échange avec des personnes sensées et tolérantes mais je n'ai trouvé que haine et méchanceté.Excusez-moi mais vous êtes des gens qui ne méritent pas qu'on perde du temps avec eux.Vous ne voyez pas que vous donnez une mauvaise image de votre religion au monde entier avec vos insultes gratuites?Vous ne réflichissez même pas quand vous parlez.Vous savez qu'il y'a des jeunes de 13 ans qui lisent vos messages.C'est ça le monde plein d'amour et d'amitié entre les peuples que vous leur apprenez?Bravo,soyez fières de vous parce que grâce à vous,ils vont chercher leur chemins longtemps pour comprendre l'Islam qui se dit religon de tolérance et peut-être même que vous aurez d'autre convertis parmi eux à insulter.J'ai honte!Je salue la minorité de personnes qui est pour un monde meilleur et je souhaite encore une fois bon courage à Ali et à ses semblables qui pour moi n'ont pas commis un crime!C'est à Dieu et à Dieu seulement de les juger et pas des gens qui se permettent de le remplacer et qui je suis sûre sont de mauvaise fois
Point n°2989 de vue de Thiyitha le 2005-06-22 à 17:51:27 France
Bonjour,
Je vous serais trés reconnaissant, si quelqu'un parmis vous me montrera la porte de sortie de ce forum, comment me désinscrire?? Je suis trés horifié et j'ai peur d'attraper la maladie de certains individus, la plus grave maladie de tout les temps, ""Perdre la raison"". Elle est incurable mais tout de même nous souhaitons la guérison Inchallah à ceux qui en sont malades.

mon dernier message...sur ce forum.
voila pour les internaute qe je regrette et dont j'espere le retour, pour le rsete je n'ai jamais repondu a vanessa malgres que vous avait cherche a ce que je le fasse etje n'ai jamais dit bravo aune sioniste j'ai repondu a aicha et depuis je n'arrette pas d'etre traite de sioniste on m'accuse de chose que je n'ai pas faite et svp reliser vous devez reconnaitre votre erreur en fait et vous ne voulais pas le reconnaitre c'est tout simplement parce que j'ai dit a chip d'arreter l'appel a la haine depuis vous chercher a induire en les internautes en erreur.seuleument tout est en noir et blanc et il peuvent se faire leur propre opinion ,juste en relisant les posts que j'ai adresse

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°3088 posté le 23/06/2005 à 18:33:45 par ahmed
Réponse au blog p30
Bonjour Mosche,

Je sais que des discutions sans haine sans insulte si elle sont fait dans le respect de l’autre .apporte toujours du positif .tu est juif et tu dis que tu cherche a connaître l’islam, j’aimerai apporte ma contribution en te proposant un site qui pourrez t’aider mais stp ne le parcourt pas en vitesse sa demande du temps et de la réflexion

http://www.chez.com/islam/
J’ai aussi de bons livres à te conseiller mais on en reparle plus tard si tu es intéressé

Depuis quelque temps les points de vue des intervenants sont meilleurs et sa ne peut que me réjouir surtout après le départ de nombreux internautes dégoûte par les insultes et la haine qui prévale sur le site et dont j’espère leurs retour

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°3006 posté le 22/06/2005 à 21:31:57 par ahmed
Réponse au blog p30
Bravo a toi Ninou.

Tu a beaucoup de talent et j’aime ton style ; sans haine sans insulte et avec la manière et le talent, q’Allah te préserve.
Tu démontre avec habilite et du style qu’il est tout a fait possible de dialoguer sans s’insulter
Je ne possède pas tes qualités mais sache que je suis avec toi de tout coeur
J’ai hâte de te relire

Je voulais te dire qu’ils pensent vraiment que dieu est dieu que pour les juifs

Avec toute mon amitie

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°2825 posté le 21/06/2005 à 00:11:15 par ahmed
Réponse au blog p140
tout a fait d'accord avec toi d'autant plus que le melange de culture ne peut etre q'un plus pour toute la communaute
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°2804 posté le 20/06/2005 à 17:38:46 par ahmed
Réponse au blog p140
Bonjour Alexandre,

J’ai trouve ton exposer bien préparer et assez réaliste, je ne te fait pas reproche d’avoir fait du copier coller et j’approuve le fait que tu la souligner, c’est tout a ton honneur.
Ce qui m’a de déplu c’est la dernière phrase de l’auteur du texte qui laisse entendre que tout les habitants de l’Afrique du nord ont été chrétien ou juif et la c’est une information qui est erroné, car les arabes sont venu plus tard et l’islam est devenu la religion de la majorité du peuple maghrébin des leurs arrivée.

Bonne journée a toi aussi

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°2657 posté le 19/06/2005 à 08:38:44 par ahmed
Réponse au blog p140
Bonjour Alexandre,

Faire du copier coller c’est une chose aise, mais quand on le fais on se doit de vérifier si cela est crédible et si l’information apporte est sure .Or piquer un texte sur un autre forum ne peut pas être un élément sur ni fiable, sinon n’importe qui le fait et tu sera d’accord avec moi beaucoup d’intervention sur ce site ou ailleurs sont inexacte, fausse ou erroné

Reporte toi sur la réponse que je donne et ou je site mes source qui sont un peu plus fiable que les tiennes

Point n°1851 de vue de AHMED le 2005-06-04 à 22:49:32

salutation

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°2295 posté le 14/06/2005 à 18:03:56 par ahmed
Réponse au blog p188
Dans la mesure où l'on garde à l'esprit le respect de l'individu, l'Islam favorise le don d'organe. Pour ce faire il existe des règles à respecter qui permettent de protéger le donneur vivant ou décédé.
La règle principale est que tout dommage chez une personne doit être réparé dans la mesure du possible. Ainsi corriger une insuffisance rénale chez un individu en lui greffant un rein est un acte licite. De plus celui qui réalise cet acte a la récompense de Dieu puisque le prophète (BSDL ) a dit: "toute personne qui aide à la résolution d'un problème chez un musulman ici-bas Dieu résout pour lui un problème dans l'au-delà ". Et il a dit " il y a une récompense de Dieu dans l'aide de tout être vivant" c'est à dire homme (quelqu'il soit) ou animal.
Donc le don d'organe pendant la vie est autorisé en Islam à condition que cela ne nuit ni au donneur ni aux ayants droits (comme l'époux, l'enfant...)
Un musulman n'a pas le droit de donner un organe unique (comme le coeur ou la totalité du foie) car d'une part il ne peut pas vivre sans celui-ci et d'autre part il n'a pas le droit de supprimer un problème pour aboutir à un problème de même valeur ou pire.
Un musulman n'a pas le droit de donner un organe apparent comme l'oeil, la main ou le pied.

La prise d'organes d'une personne décédée est
En se basant sur les règles:


Compte tenu que le don d'organe d'une personne vivante est autorisé sous certaines conditions, il est logique d'autoriser la prise d'organe d'une personne décédée. D'autant plus que ce geste peut sauver une vie humaine et ne causer aucune nuisance au décédé.
Mais cette autorisation est limitée à ce :

Que la personne décédée ait légué ses organes pendant sa vie et donc autorisé le prélèvement.
Dans le cas d'absence de légation du décédé, il faut avoir l'autorisation de ses parents ou sa famille la plus proche. La réalisation du prélèvement sans leur autorisation peut les choquer et être psychologiquement mal accepté et laisser place à des conflits sociaux
Dans le cas d'un décédé non identifié, l'état a le droit , si besoins, d'autoriser le prélèvement.
Certaines précisions à apporter. Des ovaires ou testicules, si un jour cela devient scientifiquement réalisable, restera interdite du point de vue Islamique car cela entraîne un mélange de descendance.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°2103 posté le 10/06/2005 à 06:54:03 par ahmed
Réponse au blog p30
Kader

Je n’ai jamais dit bravo a quelqu’un qui dénigre l’islam et j’ai beau lire et relire les propos d’aicha je ne vois pas ou est le mal dans ce qu’elle dit .Je t’avait demander de me citer les mauvaise parole de sont texte mais tu ne répond pas tout comme les autre, après avoir relu tous les texte je m’aperçoit que la réaction de moussa était motiver par le fait que je m’oppose a chip et non parce que j’ai répondu a aicha.il est vrai q’hier je me suis laisser emporte et comme je l’ai dit je le regrette parce que je me devais de ne pas chercher a répare un dommage par un autre dommage,

Mais bof si pour certain intervenant vous avez trouve quelqu’un que vous ete près a suivre dans le chemin qu’il vous trace sa vous regarde.Pour ma part ce chemin je refuse de le suivre

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°2098 posté le 10/06/2005 à 00:17:11 par ahmed
Réponse au blog p30
A moussa

C’est vrai je regrette de mettre emporte avec toi comme quoi on ne doit jamais oublier que chitan n’est jamais loin et que la colère est bien mauvaise conseillère .J’espère que tu reconnaîtra que tu n’a pas été juste avec moi toi aussi et que tu m’a insulte toi aussi .je le répète je ne répond pas a cette femme parce que je sais d’avance que cela sera stérile et je n’est aucune envie d(avoir une relation avec elle.toi tu l’a fait et résultat elle est aller encore plus loin dans ces blasphème alors que si tu n’avais pas répondu on ne l’aurai plus vu .quand a chip je pense qu’il n’est pas musulman et qu’il cherche a manipuler les gens .Pourquoi ne fait t’il pas part de ces source ? dans un de ces blogs il parle d’une émission de tele israélienne or moi j’ai la parabole et c’est ce qu’on fait de mieux en matos mais je n’ai pas cette chaîne donc ou cherche t’il ses information ?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°2096 posté le 10/06/2005 à 00:04:56 par ahmed
Réponse au blog p30
Cher Kader a toi aussi je te fais remarquer que j’ai répondu a aicha et montre moi une mauvaise parole dans ce quelle dit, montre le moi. La dessus tu a moussa qui me reproche de ne pas répondre a vannessa et qui me traite de lèche cul de juif .Et tu voudrais que je laisse passer cela pourquoi lui a le droit de m’insulter et moi non.de plus il insulte mon nom oh mais sa vas pas !. Je ne veut pas parler avec l’autre, pas parce que je suis d’accord avec elle, sa serais plutôt le contraire mais tu sais très bien qu’un sioniste le sera toujours alors pourquoi parler avec lui, c’est juste lui donner de l’importance et j’ai pas envie d’avoir un discours avec ses gens la
Le prophète Muhammad ( ) a dit :
• Dieu m'a révélé ceci : '' O mes serviteurs ! Je Me suis à Moi-même interdit l'injustice, de même Je l'interdis entre vous. Aussi ne vous livrez pas à l'injustice les uns envers les autres.''
• "Celui qui d'entre vous aperçoit une chose répréhensible qu'il la redresse de la main; s'il ne peut pas, de sa langue; s'il ne peut pas, de son coeur; cette dernière attitude constituant le degré le plus faible de la foi."
• "En Islam, on ne nuit pas et l'on ne cherche pas à répondre à un dommage par un dommage."
• "Si l'on accordait aux gens toutes leurs réclamations il y aurait des gens qui réclameraient les biens et la vie d'autrui. Cependant, au plaignant de fournir la preuve et à l'accusé qui nie, de témoigner sous la foi du serment."
• "Méfiez-vous de l'injustice, elle est noirceur le Jour de la Résurrection."
• "Soyez modeste ! Que l'un de vous ne se croie pas supérieur à un autre et qu'il se garde de l'opprimer." Le bon comportement [retourner à l'index]
Le prophète Muhammad ( ) a dit :
• "Le vrai musulman est celui dont les fidèles n'ont à redouter ni sa main, ni sa langue."
• "Fait partie du bel Islam de quelqu'un le fait d'éviter pour lui de se mêler de ce qui ne le regarde pas."

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°2092 posté le 09/06/2005 à 23:26:25 par ahmed
Réponse au blog p30
Alors je vais te rassure de suite je suis musulman et pratiquant j’ai été a la Mecque et j’ai fais l’homra je paye la zakat je fais mes prières en temps et en heure je fait le ramadan et je témoigne que nul autre que dieu ne peut être adore et que Mohamed est son prophète

Toi aussi qu’est ce qu’il te fait dire des choses pareilles ?
Tu remarquera que je ne répond pas au gens qui ne s’adresse pas a moi ; aussi les sioniste ne m’intéresse pas, pourquoi leurs écrire tu vas les changer ? pense tu arriver a les changer ?

Mais vous qui vous dite musulman vous ne faite qu’insulter, vous faite erreur je suis pratiquant et je n’ai pas peur car Allah sais lui ce qu’il y a dans mon cœur comme il sais qui fait les fautes !


Ô les croyants ! Soyez stricts (dans vos devoirs) envers Allah et (soyez) des témoins équitables. Et que la haine pour un peuple ne vous incite pas à être injuste. Pratiquez l'équité : cela est plus proche de la piété. Et craignez Allah. Car Allah est certes Parfaitement Connaisseur de ce que vous faites.
9 Allah a promis à ceux qui croient et font de bonnes oeuvres qu'il y aura pour eux un pardon et une énorme récompense.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°2090 posté le 09/06/2005 à 22:37:18 par ahmed
Réponse au blog p30
A moussa le cave

Je ne peut pas applaudir pour ce que dit Vanessa je n’est jamais répondu a ces écrit c’est toi qui le fait ne me cherche pas tu ne m’intéresse pas tu est faible et bête je ne serai jamais d’accord avec chip le perfide vous vous faite manipuler et je ne marche pas dans ce jeu .il me semble que dans ta ville les juif sont nombreux et qu’il sont riche et prospère vas les voir et parle avec eu moi oublie moi on n’a pas les même valeurs.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°2087 posté le 09/06/2005 à 22:13:06 par ahmed
Réponse au blog p30
Primo j’encourage les gens qui sont tolérant et uniquement cela quand je dis bravo a aicha pour sont texte je le dit parce que j’aime les gens comme elle par contre je peut pas applaudir les gens qui prêche la haine et jamais les quidam qui fausse l’histoire sans dévoile leurs source pour étayer leurs dire. tu veut savoir ce que je pense du maudit Salman Rushdie ; celui qui critique le coran je ne peu que l’haïr .Moi j’essaye de réfléchir je ne suis pas quelqu’un qui va applaudir ou me réjouir des que l’on parle du mal d’une autre ethnie .d’après les gens comme toi être musulman c’est haïr les juif ?moi ce n’est pas ce que m’apprend l’islam.pour les insultes tu te les garde et je te les renvoie . Je vois que ton niveau est très faible mais je ne t’en veut pas car j’aime mon prochain .ne critique jamais mon prénom je le porte avec fierté et je sais que je lui fait honneur essaye d’en faire de même pour le tien .il faudra m’explique pourquoi a chaque fois que quelqu’un n’est pas raciste pas extrémiste pas xénophobe il se fais insulte par un autre qui ce dit musulman .réfléchi un peu et imagine toi que tu ne sert pas ta religion.j’aimerai bien savoir ce qui te déplait dans les propos d’aicha mais je sais que tu ne répondra pas a ce sujet tu ne sais que haïr les gens, de plus je pense que tu est un vrai mouton tu suis sans comprendre ,sans prendre le temps a la réflexion, moi je pense que vous ne vous rendez pas compte que c’est vous qui este manipuler par quelqu’un de bien plus malin que vous
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°2082 posté le 09/06/2005 à 17:28:54 par ahmed
Réponse au blog p30
Un grand bravo a toi j’ai beaucoup aimer lire ton blogs tu a tout a fait raison, de tout temps et partout dans le monde se trouve des personne qui sont extrémiste et aucune des religion (je parle surtout des trois religion monothéiste) n’est pas tolérante.ce sont les êtres humain qui le sont, c’est dommage et heureusement qu’il existe des gens comme toi qui réagisse et qui œuvre a ce que le monde soit meilleur .continue je suis de tout cœur avec toi
0 Pour ; 0 Contre
Réponse de ahmed n°1980 désactivée par les votes des visiteurs.
Point de vue n°1981 posté le 06/06/2005 à 23:32:40 par ahmed
Réponse au blog p48
L’immigration est pendant longtemps restée purement masculine, faite d’hommes seuls. Mais ces immigrés qui voulaient rentre au pays, souvent ne l’ont pas pu. En 1974, la loi sur le regroupement familial leur a permis de faire venir leurs femmes en France. Enfin, la loi française sur la nationalité, même modifiée, est restée le droit du sol, et leurs enfants sont devenus français. La société française n’avait pas prévu cette conséquence de phénomènes distincts, elle n’a pas vu que la combinaison du regroupement familial avec le droit du sol la mettrait devant la situation où les enfants des ex-colonisés ont, en théorie, exactement les mêmes droits que les autres Français. alors ces enfants de la République, forts de leur droit, réclament leur dû de citoyens, et le réclament de plus en plus fort et avec de plus en plus “ d’arrogance ”, comme a dit le ministre Xavier Darcos. la France ne veut pas les accepter, mais elle ne peut pas les renvoyer “ chez eux ”, puisqu’ils n’ont pas d’autre chez eux qu’ici. Devant trouver une troisième voie puisqu’elle refuse la première et que la deuxième lui est interdite, elle tente de maintenir et de renforcer le système de castes : c’est ce que l’on appelle la “ gestion coloniale ” de la crise, et dont l’une des manifestations est la criminalisation de l’islam dont l’affaire du foulard n’est qu’un des symptômes.
Pendant l’après-guerre, les immigrés sont traités peu ou prou comme ils l’étaient quand ils étaient colonisés. Mais, travailleurs invités, ils ne formulent aucune revendication. Ils acceptent les travaux les plus durs, les salaires les plus bas, le parcage dans les bidonvilles, ils se font tout petits et rasent les murs. Leur seul but est de pouvoir envoyer de l’argent au pays et d’y construire une maison. Subir le racisme en baissant la tête est le prix à payer pour la récompense du retour. Elle explique leur patience, leur humilité, leur résignation à pratiquer leur religion dans des caves. C’est de cet islam que les Français, qui l’ignoraient quand il existait, ont aujourd’hui la nostalgie, et qu’ils honorent du label “ traditionnel ” invisible. Le meilleur islam en quelque sorte.
Mais la récompense grâce à quoi les parents supportaient tout n’existe plus pour leurs descendants. Ils n’ont pas de pays où retourner ni de village à retrouver et où se consoler des brimades et oublier les humiliations. L’acquisition de la nationalité française n’a pas créé le mouvement que l’on constate dans les autres immigrations. Et cependant, tout se passe comme si le statut d’immigrés de leurs parents devait perdurer de génération en génération. Tant sur le plan matériel que sur le plan de la perception d’autrui, qui les voit toujours destinés à quitter le territoire français. Et le langage l’indique : on parle d’immigrés de la deuxième génération, voire de la troisième génération d’immigré.
Mais si toute une partie du pays, celle qui n’est pas eux, estime que ces descendants d’immigrés ont ainsi hérité du statut de leurs parents, et qu’ils ne sont Français que sur le papier, eux attendent tout autre chose et ont pris au sérieux les principes et les promesses de la République.
Ce racisme a longtemps été traité à la légère, considéré uniquement sous l’angle des attitudes ouvertement racistes de certains, et non pas sous l’angle du traitement objectif de la population concernée. Aujourd’hui encore, il est très difficile, et pas politiquement correct, d’étudier la réalité des discriminations. On sait au moins qu’elles sont énormes, que ce soit dans le logement, donc dans la ségrégation spatiale, dans l’éducation, dans l’emploi.
Ce qui est à peine étudié, en revanche, c’est la souffrance mentale induite par le racisme chez ses victimes. On l’a bien vu lors du débat “ sur le voile ”. La discrimination n’était mentionnée qu’en fin de discussion, sous la forme euphémisée des “ ratés de l’intégration ”
Mais les intéressés, eux, savent que c’est la société qui les exclut. Dans les années 80, ils organisent une formidable “ marche pour l’égalité ”, qui parcourt toute la France. Mais le mouvement sera récupéré par le parti socialiste qui crée SOS-Racisme, destiné à désamorcer cette protestation, et qui y réussira. La révolte respectueuse, la révolte « française », la protestation laïque et républicaine a lamentablement échoué.

Ainsi, à l’amertume causée par l’expérience quotidienne du racisme, s’ajoute pour cette population l’amertume causée par cet échec. Elle a joué le jeu, et ça n’a pas marché.
Du côté franco-français, on ne s’occupe toujours pas plus de la discrimination ou des ghettos. On se préoccupe de l’intégration, ou de la non intégration des jeunes d’origine maghrébine Mais le sens du mot intégration a été changé : il signifie, au long des reportages télé et des déclarations politiques, l’effort de la part des enfants de Maghrébins pour ressembler en tous points à des enfants de Bretons ou d’auvergnats.,.
Quand on vous reproche votre apparence, vos parents, votre origine, toutes choses dont vous n’êtes pas responsables et que vous ne pouvez pas changer ? Vous pouvez soit vivre dans la honte, soit vous révolter contre cette injustice. Car le racisme poursuit les gens jusqu’à une impasse, il les met littéralement le dos au mur. Ils n’ont alors d’autre solution que de se s’agenouiller et de se déclarer vaincus, ou de se retourner et de faire front à leurs agresseurs. Faire front, c’est-à-dire revendiquer ce qu’on vous reproche, refuser la honte. C’est ce que la société française appelle des réactions “ communautaires ”, considérées en France comme condamnables voire dangereuses. L’identité assignée aux dominés par les dominants doit servir à leur faire accepter leur statut inférieur ; pas à leur faciliter la vie, et surtout pas à rehausser une estime de soi détruite par le racisme - ou le sexisme.
Or, les descendants d’immigrés refusent que leurs origines soient source de honte, et assument l’héritage culturel qu’on leur impute et qui comporte aussi, comme tout héritage culturel, un aspect religieux ; ils le revendiquent plutôt qu’ils le retrouvent celui, car leur « arabité », comme leur islam, sont made in France, au contraire de ceux de leurs parents.

Les Franco-français ne s’attendaient pas à cela. Ils pensaient que les descendants d’immigrés accepteraient tout simplement de chausser les bottes de leurs parents ; ils sont choqués que les descendants d’immigrés prennent pour argent comptant leur statut d’égaux.
Le genre joue un rôle important dans ce système de castes. L’hostilité du discours est dirigée surtout contre les hommes, les sujets. Les femmes sont exemptes des stéréotypes les plus négatifs. La “ beurette ” est gentille, par opposition à son frère, le mauvais garçon ou le garçon arabe. Cela explique qu’elles aient un dilemme encore plus difficile à résoudre que les hommes. Soumises au double bind de l’intégration comme examen sans possibilité de réussite, les femmes font l’objet, de surcroît, d’une injonction subliminale. En effet, les gentilles beurettes sont plus plaintes que blâmées. Elles sont plaintes d’être les femmes de ces hommes-là, de ces garçons et pères arabes. On les invite à les quitter. Certaines obéissent, elles quittent leur famille, leur quartier, et se retrouvent isolées. Car la société franco-française, dont elles ne sont plus protégées par leur communauté de sort, utilise alors le premier double bind , elle cherche et trouve en elles, dans leur nom, dans la forme de leur visage ou dans leur accent la différence qui est la marque de l’infériorité essentielle de l’être, la ‘tache humaine’ il faut quand même quelque explication

Ainsi sont-elles prises, entre d’un côté le sexisme réel de leur milieu --un sexisme exacerbé par le contre racisme, c’est-à-dire la revendication par les garçons du machisme qu’on leur reproche-, et de l’autre la volonté de la société dominante de capturer les femmes de ceux que l’on voit toujours comme des ennemis.
C’est dans ce contexte que naissent les “ affaires du foulard ”, en 1989, en 1994, et celle de 2003 qui a culminé avec la “ loi contre le voile ”. On ne peut comprendre ces affaires, on ne peut comprendre la vindicte publique ait visé ces jeunes filles, parmi les plus dociles élèves des écoles publiques, si on ne comprend pas le rôle éminent du genre dans le système de castes.
On a vu que le Maghrébin, l’arabe, l’africain, sont caractérisés dans l’idéologie coloniale et raciste par leur rapport aux femmes, et que la stratégie coloniale consiste à condamner cette culture en tant que particulièrement sexiste, dans le même temps qu’en bonne logique patriarcale, elle essaie d’en capturer, au moins symboliquement, les femmes.
La continuité entre l’image du garçon arabe -le sauvageon-- et l’imagerie coloniale de l’indigène hyper sexué, dangereux pour ses femmes et a fortiori celles des autres, est évidente. C’est le contexte des “ affaires du foulard ”. Je ne parlerai pas ici des raisons très diverses personnelles pour lesquelles des femmes choisissent de porter un foulard cela prendrait trop longtemps ; sauf pour réaffirmer que le féminisme est une politique de l’auto émancipation. contraindre, exclure et humilier les gens, cela ne peut jamais être “ pour leur bien ” Je parlerai seulement de la raison pour laquelle, à mon sens, la vue de quelques foulards plonge la France dans une “ hystérie collective ”.
Le colonisé méritait d’être colonisé, parce qu’il n’était pas civilisé : il avait une culture, soutenue par sa religion, l’islam, barbare, et cette barbarie était prouvée par son traitement des femmes. Les femmes, victimes de leurs hommes En réalité, les femmes comme les hommes ont été et sont racisées : discriminées, humiliées tous les jours. L’apparition de femmes portant foulard choque les Français, ont répété à l’envie politiques, journalistes et militants laïques, parce qu’ils sont attachés à l’égalité des sexes. Ils sont choqués, outrés, car l’apparition de ces femmes en foulard, met à mal des espoirs non-dits car irrationnels. En effet, d’un côté ils refusent de vivre avec des descendants d’arabes, mais de l’autre ils ne peuvent pas les jeter à la mer. Or le foulard dit aux Franco-français que leur rêve de diviser les descendants d’immigrés selon des lignes de genre est tombé à l’eau. Que ces femmes ne renieront pas leurs pères, leurs frères, leurs époux. Ensuite, qu’elles ne croient plus à l’image de la beurette émancipée, gagnante ; qu’elles savent qu’elles subissent le même racisme que les hommes. Si le foulard provoque des réactions aussi fortes et apparemment disproportionnées, c’est qu’il est un message fort aussi, qui ressemble à un cauchemar, et qui s’appellerait : “ Refoulé , le retour ”.
Le foulard dit à cette société : “ Vous nous avez parquées et marginalisées, vous nous dîtes différentes, eh bien voyez : maintenant nous sommes différentes ”. La femme “ voilée ”, c’est Alien qui débarque chez nous.
De plus, cet Alien rend l’islam visible. Ceci est insupportable aux Franco-français.
L’islam n’a jamais été que toléré en France. C’était la raison du refus de citoyenneté aux autochtones algériens. Et voilà que ces gens en sont fiers ! Il y a là quelque chose qui défie le bon sens, en tous les cas le sens dominant. La domination est fondée sur la “ tolérance ”, qui est l’inverse de l’acceptation : sur l’idée que le dominé, le musulman, a une pratique, ou un être, ou les deux, qui sont mauvais. On lui permet d’exister quand même, à condition qu’il admette sa mauvaiseté. Or la preuve que le dominé admet sa mauvaiseté, c’est qu’il en a honte. Et la preuve qu’il a honte, c’est qu’il se cache. Quand les dominés ne se cachent plus, revendiquent leur pratique ou leur être comme équivalents aux autres, ils rompent la règle du jeu, ils brisent le contrat qui leur permet d’exister à l’ombre des dominants. Ceux-ci n’ont d’autre choix que de les rappeler à l’ordre, de les remettre à leur place, de leur montrer qui est le patron. C’est ce qu’a fait la France avec la loi sur le foulard.
quand en 1991 Jean-Claude Barreau, conseiller de Pasqua, pour l’immigration, écrivait que « l’intégration passe par l’abandon de la religion musulmane », il passait pour un raciste. C’est maintenant l’opinion des deux tiers des Français. Ces efforts voient aujourd’hui leur couronnement dans l’existence d’une vulgate islamophobe et arabophone qui n’a même plus besoin d’être démontrée ; elle a pris, avec les années, un caractère d’évidence ; elle atteint aujourd’hui un tel niveau de haine qu’on se demande si elle pourra continuer longtemps sans être responsable de lynchages collectifs.
Créer en France un climat où tout Arabe est vu comme un musulman, tout musulman comme un fondamentaliste, tout fondamentaliste comme un terroriste en puissance, bref un climat de quasi-guerre civile a des avantages. Comment, d’un côté, accuser les Arabes et les Africains d’être la cinquième colonne d’un complot international, comment leur imputer à longueur de journée, le dessein de changer le Code civil ? Et en même temps reconnaître qu’ils sont victimes de racisme ? En transformant les victimes en accusés de complot anti-occidental, accusés d’antisémitisme, accusés de sexisme, mis constamment sur la défensive - la France échappe au devoir, tant éthique que légal, de lutter contre la discrimination raciale. Au moins pour un temps.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1869 posté le 05/06/2005 à 11:30:11 par ahmed
Réponse au blog p140
Pour tarek,

Comme je vois Tarek tu a commencer par nous dire que tu voulais apporter un autre regard sur ce site curieusement je vois qu’au fil de tes écris tu dénigre l’islam systématiquement

Tu a commencer par vouloir faire passer ton message par (je te cite Est il permis à un arabe d'intervenir dans un débat kabyle ou, à tout le moins algérien ? Je l'espère vivement, je suis persuadé qu'un point de vue extérieur ne sera pas rejeté à priori...
Je suis pour ma part authentiquement arabe, arabophone et chrétien ( catholique).
A ce titre je n'ai aucun problème lié à ma culture et si j'ose dire à mon arabité.)
Puis et sa été rapide tu dénigre l’islam .je pense que c’est le but premier de ton arrive près de nous .mais passons.
Il me semble qu’en étant catholique ta religion reconnaît l’islam et est tolérante sur ce point
Je pense que tu n’as pas compris qu’entre prétendre être animer de la fois et être un parfait pratiquant il y a un monde de différence .je comprend quand tu dis (par rapport au intervention précédente que ce n’est pas ce que tout bon pratiquant devrai dire)
Mais je pense aussi que cela s’applique aussi a toi car tu n’es pas un bon catho non plus
Pour en revenir a tes écrits je suis arabe, arabophone et musulman et a ce titre je n’ai aucun problème lie a ma culture ou mon arabité
Je voulais aussi te rappeler et ce n’est pas lointain que vous les chrétien libanais vous este responsable de la mort de pas mal de gens parce q’ils n’étaient pas de même confession que vous, aussi ne compare ton pays et l’Algérie qui est mon pays. Tu remarquera que dans aucune d mes intervention je n’est critique une autre religion quelle que soit elle !
Ce sont des intervenant comme toi avec leurs idées primaire qui font qu’il y a des clashs entre nos différentes communautés et je trouve que c’est complètement stupide.crois a la religion que tu veut c’est ton droit le plus élémentaire tu le fait pour toi .je pense que tu a l’esprits aussi obtus que celui de Rachid aussi c’est la dernière intervention de ma part envers tes écrits.tune porte pas les musulmans dans ton cœur l’échange de point de vue entre nous deux ne sera que stérile et n’apportera rien de plus .EXEMPLE
ne contraignez pas vos femmes, esclaves à la prostitution, si elles veulent rester chastes"(on sait jamais, ça peut exister des esclaves qui ont envie de rester chastesgrand progrès social...)"bien sur que la prostitution est un esclavage il faut interprete les chose comme elle sont pas comme on voudrai qu'elle soit

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1866 posté le 05/06/2005 à 09:47:14 par ahmed
Réponse au blog p71
pour fodil.sur ton point de vue n°1864 je te rejoint parfaitement , j'ajouterai ceci. Définition du musulman

Un musulman, c'est celui dont les gens n'ont à craindre ni des agressions physiques ni des méfaits de sa langue. Telle est la définition qu'en a donnée le meilleur des hommes, le prophète Muhammad (que Dieu le bénisse). Cette définition pratique doit se nourrir de la conviction profonde de l'existence de Dieu, l'Unique, de la véracité de Ses nobles envoyés humains (que Dieu les bénisse tous) et de leur message qu'est l'islam, avec ce que cela comporte de pratiques cultuelles (prières, jeûne du Ramadan, impôt purificateur sur l'épargne, pèlerinage à la Mecque) et de bon comportement (envers Dieu et toutes Ses créatures). L'islam a été révélé pour le bonheur dans ce monde et dans l'autre, pour nous épargner le sort vécu par bon nombre d'humains qui se sont perdus dans la recherche du bonheur ici-bas et qui n'ont rencontré que déception. La paix de l'âme qu'apporte la foi en Dieu, comme définie par l'islam, ne peut être acquise que par le rappel fréquent de Dieu, l'amour de Dieu (aimer ce qu'Il aime et détester ce qu'Il déteste) et de Son messager (que Dieu le bénisse) ; une grande exigence vis-à-vis de soi-même et une tolérance vis-à-vis du prochain. C'est à ce prix seulement, me semble t-il, que l'on connaîtra le véritable goût de cette foi si belle.




Si islam signifie entrer en paix avec Le Créateur, comme toutes les autres créatures qui ont choisies de ne pas choisir, j'essaye de profiter de tous les instants pour en faire des moments d'adoration. Mais, on ne saurait changer les choses qu'en commençant par changer soi-même. Ce faisant, j'essaye d'avoir une vie spirituelle qui, pour moi, passe nécessairement par la fréquentation de la Maison de Dieu, la mosquée. Dans ces conditions, la journée est assez chargée et les deux aspects d'une même vie se complètent et ont besoin d'un lieu qu'est le foyer familial où je recherche, et trouve, une certaine paix et un repos. Mais ce repos nécessaire ne doit être qu'un moment agréable pour revenir aborder les autres aspects de la vie. La difficulté de vivre l'islam, à mon sens, est fonction de la foi du moment. Quand on a conscience que Dieu nous observe, on Lui demande assistance et on vit bien. A l'inverse, quand on L'oublie, on se sent très faible et croule sous le poids du quotidien qui, disons-le, est loin d'être insupportable, comparé à celui de bien d'autres. Nous avons de la chance en France de pouvoir se cultiver, notamment apprendre l'islam, de se réunir, de s'exprimer librement. Mais on préfère généralement se plaindre plutôt que de saisir sa chance.





L'opposition entre foi et raison est née de la conception bipolaire du monde d'individus pour qui, la science conduit nécessairement à se détacher de l'idée même d'un Dieu tout-puissant, Tout Sachant. Or, ils oublient que les savants ne découvrent que ce qui existe. Les anciens l'avaient bien compris puisque leurs découvertes étaient sources d'approfondissement de leur foi. A leur décharge, il faudrait reconnaître que certains religieux ont combattu les scientifiques, nier des vérités scientifiques au nom d'écritures dites sacrées dont on peut douter de l'authenticité. Dans le Coran, ma référence, Dieu incite les humains à contempler Sa création, à en tirer les lois qui la gouvernent et à rechercher les voies et moyens pour améliorer leur quotidien. La raison et l'intelligence humaines ont toutes leurs places. Elles ne sauraient cependant pas se substituer au Créateur en s'érigeant en divinités. Au contraire, la découverte devrait amener le chercheur à la modestie. La science doit rester un moyen et jamais un but. Les règles d'éthique doivent être respectées ; tout ce qui est possible doit-il être entrepris ? Telle est la question que doivent se poser les scientifiques avant de passer à l'action. A défaut, on produira l'utile et le nuisible. Science sans conscience n'est pas seulement ruine de l'âme mais une vraie catastrophe pour l'humanité.
Le Coran est la Parole de Dieu qui sert de guider pour les humains et leurs frères,. Il leur rappelle leurs origines, leur devenir, le pourquoi de leur existence et non une somme de règles rigides. La lettre est certes indispensable pour une normalité mais ne doit jamais être détachée de l'esprit au risque de le trahir. Le fondement est la foi en Dieu et ce qui en découle ; les règles ne sont utiles qu'à ceux qui ont une foi sincère en Dieu qui leur permet de les appliquer en toute connaissance, convaincus qu'ils sont du bien-fondé et de la sagesse qui gouvernent ces règles. Il en va de l'épanouissement du musulman car, faut-il le rappeler, l'islam a été envoyé pour aider les humains à mieux gérer leur vie dans ce monde, en évitant les pièges tendus par Satan, avant la félicité de l'au-delà, incha Allah !.



L’intelligence est peut-être la chose la mieux partagée au monde. Il ne suffit évidemment pas d'être musulman pour devenir intelligent mais être musulman n'empêche en rien d'être aussi intelligent que quelqu'un d'autre. Le plus qu'un musulman peut avoir par rapport à d'autres est la conscience de remplir son rôle de témoin et son désir de parfaire tout ce qu'il entreprend sans attendre un résultat immédiat, encore moins une reconnaissance des hommes, convaincu que le résultat ne dépend que de Dieu et que la vraie reconnaissance est la Satisfaction divine.




Je dirais tout simplement qu'il nous appartient à nous musulmans vivant en France de donner l'exemple dans un climat général d'incompréhension de l'islam auquel nos comportements ne sont pas étrangers. Plus que quiconque, nous devons connaître les fondements de l'islam qui, contrairement à beaucoup de traditions héritées, sont d'actualité. Il faut se rappeler que Dieu ne nous interrogera pas sur ce que les autres ont fait ou pas fait, mais sur ce que nous avons fait du capital qu'Il nous a confié. Ceci nous aiderait à perdre le complexe d'infériorité lié au passé colonial et à l'actualité, complexe qui mine plus d'un. Savoir que Dieu donne tout à tout un chacun mais ne donne la foi qu'à ceux qu'Il aime doit nous donner plus de force et d'amour à transmettre.
Et Dieu Seul sait !

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1850 posté le 04/06/2005 à 22:49:32 par AHMED
Réponse au blog p140
En l'absence de documents écrits, il est difficile d'appréhender les idées religieuses des Berbères de la haute Antiquité. Seules les découvertes de l'archéologie – position des corps, objets d'offrande, animaux de sacrifices – révèlent l'existence de rites funéraires à cette époque. Puis, par contact avec d'autres peuples et civilisations, vinrent s'ajouter aux cultes autochtones – parfois en s'y superposant – ceux de nombreuses divinités. De ces apports étrangers, le phénicien fut le plus durable. Longtemps après la disparition de Carthage, des Berbères continuèrent à adorer sous les noms de Saturne et de Junon Caelestis les divinités phéniciennes Baal Hammon et Tanit.
Sans être mineur, l'apport romain fut sporadique, et se heurta à la résistance culturelle berbère. Tout autre fut l'influence du christianisme. La position de Carthage au carrefour de l'Orient et de l'Occident, l'omnipotence à l'époque romaine du dieu africain Saturne, l'existence précoce en Proconsulaire (Tunisie) et en Numidie (Algérie) de communautés juives prosélytes préparèrent le terrain et frayèrent la voie au monothéisme chrétien.

Le christianisme se développa en Afrique plus tôt que dans les autres provinces occidentales de l'Empire romain. Dès la fin du Iie siècle, il compta de très nombreux adeptes. Un concile tenu à Carthage en 220 réunit 71 évêques; un autre, vingt ans plus tard, en groupa 90. Ce succès alla croissant malgré les persécutions répétées du pouvoir impérial; celle de Dioclétien, en 303-304, fut terrible, et beaucoup de chrétiens africains apostasièrent sous la contrainte. C'est à cette époque que naquit sous l'impulsion de Donat, évêque de Numidie, un mouvement que les historiens ont appelé «donatisme»; celui-ci revendiquait la pureté de l'Église et dénonçait les reniements de certains prêtres. Purement théologique initialement, ce mouvement évolua vers une opposition à la domination romaine.
Cependant, l'évangélisation se poursuivit, dépassant parfois les limites géographiques de l'Empire romain. Toutefois, malgré des conversions tardives – comme celle des Garamantes, au sud de l'Atlas, vers 568-569 –, le christianisme resta une religion principalement urbaine.
La conversion des Berbères à l'islam fut massive. Implantée d'abord dans les cités, la nouvelle religion gagna progressivement les campagnes, les plateaux et le Sahara méridional. En se convertissant à l'islam, les Berbères ne renoncèrent pas à leur esprit d'indépendance. C'est sur le terrain même de la religion qu'ils exprimèrent leur opposition aux Orientaux. Des deux grands courants dissidents nés des discussions à propos de la succession du Prophète, le chiisme et le kharidjisme, c'est ce dernier qui eut auprès des Berbères un grand retentissement. Austère et égalitaire, le kharidjisme ne manqua pas de les séduire. À bien des égards, et bien que né hors d'Afrique, le kharidjisme rappelle dans l'histoire de l'islam maghrébin le donatisme berbère de l'époque chrétienne. Par opposition, les kharidjites berbères, après des révoltes sanglantes, formèrent des royaumes indépendants tels ceux de Tahert et de Sidjilmasa.
Au Xe siècle, les Ketama de Petite Kabylie constituèrent au profit du mahdi Obeid Allah un grand empire chiite (fatimide). L'orthodoxie (le sunnisme) ne triompha qu'à partir du Xie siècle; son succès fut l'œuvre d'autres Berbères: les Sahariens nomades Lamtouna d'abord, les montagnards Masmouda ensuite l'imposèrent définitivement. Avec l'avènement au XIIe siècle de l'Empire almohade, la dissidence religieuse ouverte fut bannie du Maghreb. Seul le kharidjisme, dans sa tendance ibadite, survécut au mouvement réformateur almohade. Du djebel Nefousa, en Libye, au Mzab, en Algérie, et à l'île de Djerba, en Tunisie, des communautés ibadites se sont maintenues jusqu'à nos jours.

Source : Données encyclopédiques, copyright © 2001 Hachette Multimédia / Hachette Livre,
Pourquoi remonte seulement a l’an 670 allons le pus loin possible et se que je vois est tout de même édifiant c’est en220 que les premier berbère ont été amener au christianisme 670-220=450ans puis, est venu l’islam 2005-670=1335 ans si vous avez envie de vous convertir au christianisme libre a vous de le faire, qui vous en empêche ? Vous n’avez pas le couteau sous la gorge il me semble ? Vous etes libre de faire ce que bon vous semble non ?
Mais s’il vous plait ne dite pas que l’islam est une religion de prison parce que la je ne peut pas être d’accord avec vous.faite ce qui vous plait, si vous vous trouve bien dans une religion plus q’une autre prenez la je ne vois pas pourquoi on discute sur ce point .moi j’ai choisi en mon âme et conscience et je suis bien, heureux de mon choix, faite pareil et puis c’est tout .Ou est le problème ?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1851 posté le 04/06/2005 à 22:49:32 par AHMED
Réponse au blog p140
En l'absence de documents écrits, il est difficile d'appréhender les idées religieuses des Berbères de la haute Antiquité. Seules les découvertes de l'archéologie – position des corps, objets d'offrande, animaux de sacrifices – révèlent l'existence de rites funéraires à cette époque. Puis, par contact avec d'autres peuples et civilisations, vinrent s'ajouter aux cultes autochtones – parfois en s'y superposant – ceux de nombreuses divinités. De ces apports étrangers, le phénicien fut le plus durable. Longtemps après la disparition de Carthage, des Berbères continuèrent à adorer sous les noms de Saturne et de Junon Caelestis les divinités phéniciennes Baal Hammon et Tanit.
Sans être mineur, l'apport romain fut sporadique, et se heurta à la résistance culturelle berbère. Tout autre fut l'influence du christianisme. La position de Carthage au carrefour de l'Orient et de l'Occident, l'omnipotence à l'époque romaine du dieu africain Saturne, l'existence précoce en Proconsulaire (Tunisie) et en Numidie (Algérie) de communautés juives prosélytes préparèrent le terrain et frayèrent la voie au monothéisme chrétien.

Le christianisme se développa en Afrique plus tôt que dans les autres provinces occidentales de l'Empire romain. Dès la fin du Iie siècle, il compta de très nombreux adeptes. Un concile tenu à Carthage en 220 réunit 71 évêques; un autre, vingt ans plus tard, en groupa 90. Ce succès alla croissant malgré les persécutions répétées du pouvoir impérial; celle de Dioclétien, en 303-304, fut terrible, et beaucoup de chrétiens africains apostasièrent sous la contrainte. C'est à cette époque que naquit sous l'impulsion de Donat, évêque de Numidie, un mouvement que les historiens ont appelé «donatisme»; celui-ci revendiquait la pureté de l'Église et dénonçait les reniements de certains prêtres. Purement théologique initialement, ce mouvement évolua vers une opposition à la domination romaine.
Cependant, l'évangélisation se poursuivit, dépassant parfois les limites géographiques de l'Empire romain. Toutefois, malgré des conversions tardives – comme celle des Garamantes, au sud de l'Atlas, vers 568-569 –, le christianisme resta une religion principalement urbaine.
La conversion des Berbères à l'islam fut massive. Implantée d'abord dans les cités, la nouvelle religion gagna progressivement les campagnes, les plateaux et le Sahara méridional. En se convertissant à l'islam, les Berbères ne renoncèrent pas à leur esprit d'indépendance. C'est sur le terrain même de la religion qu'ils exprimèrent leur opposition aux Orientaux. Des deux grands courants dissidents nés des discussions à propos de la succession du Prophète, le chiisme et le kharidjisme, c'est ce dernier qui eut auprès des Berbères un grand retentissement. Austère et égalitaire, le kharidjisme ne manqua pas de les séduire. À bien des égards, et bien que né hors d'Afrique, le kharidjisme rappelle dans l'histoire de l'islam maghrébin le donatisme berbère de l'époque chrétienne. Par opposition, les kharidjites berbères, après des révoltes sanglantes, formèrent des royaumes indépendants tels ceux de Tahert et de Sidjilmasa.
Au Xe siècle, les Ketama de Petite Kabylie constituèrent au profit du mahdi Obeid Allah un grand empire chiite (fatimide). L'orthodoxie (le sunnisme) ne triompha qu'à partir du Xie siècle; son succès fut l'œuvre d'autres Berbères: les Sahariens nomades Lamtouna d'abord, les montagnards Masmouda ensuite l'imposèrent définitivement. Avec l'avènement au XIIe siècle de l'Empire almohade, la dissidence religieuse ouverte fut bannie du Maghreb. Seul le kharidjisme, dans sa tendance ibadite, survécut au mouvement réformateur almohade. Du djebel Nefousa, en Libye, au Mzab, en Algérie, et à l'île de Djerba, en Tunisie, des communautés ibadites se sont maintenues jusqu'à nos jours.

Source : Données encyclopédiques, copyright © 2001 Hachette Multimédia / Hachette Livre,
Pourquoi remonte seulement a l’an 670 allons le pus loin possible et se que je vois est tout de même édifiant c’est en220 que les premier berbère ont été amener au christianisme 670-220=450ans puis, est venu l’islam 2005-670=1335 ans si vous avez envie de vous convertir au christianisme libre a vous de le faire, qui vous en empêche ? Vous n’avez pas le couteau sous la gorge il me semble ? Vous etes libre de faire ce que bon vous semble non ?
Mais s’il vous plait ne dite pas que l’islam est une religion de prison parce que la je ne peut pas être d’accord avec vous.faite ce qui vous plait, si vous vous trouve bien dans une religion plus q’une autre prenez la je ne vois pas pourquoi on discute sur ce point .moi j’ai choisi en mon âme et conscience et je suis bien, heureux de mon choix, faite pareil et puis c’est tout .Ou est le problème ?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1652 posté le 28/05/2005 à 22:39:35 par ahmed
Réponse au blog p123
Tu sais Ouarda c’est très juste ce que tu dit, avec la science on peut faire des choses, mais on ne trompera que son époux et déjà a la base on commence par un mensonge sont union.
Je ne juge personne car par nature l’être humain est faible, moi j’ai très peur du jugement dernier et j’y crois très fort aussi.Dieu est miséricordieux et tout puissant et il est bien de se repentir pendant que l’on est vivant.je ne pense pas qu’une fille qui c’est donner a un homme est obligatoirement quelqu’un de mauvais .tout est question de consciences et d’amour de soi
C’est valable aussi pour les hommes

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1642 posté le 28/05/2005 à 14:57:42 par ahmed
Réponse au blog p123
A ouarda
Le problème pour les filles est que si elles ne sont plus vierges, ça peut se découvrir assez vite. Les garçons, eux, sont tranquilles. Ils peuvent jouer les vierges et mentir sur ça, rien ne les dénoncera s'ils ont fait des bêtises. Au moins, tant qu'ils seront sur Terre, car dans leur tombe, ce sera une autre histoire...
(Suivre a la perfection les recommandations du coran est une chose qui peut être ardu toutefois nous avons toujours la possibilité de se repentir à condition que cela soit sincère)
Si tu veux te marier avec une fille ou un garçon vierge, sois toi-même vierge ou bien tais-toi. Dans tous les cas, il ne t'appartient pas de juger les autres.
Mon conseil : ne demande pas aux autres ce que toi tu n'es pas capable de faire. N'oublie pas que tu seras jugé après ta mort.
.
Le péché est aussi grave s'il est commis par un garçon ou par une fille. Ce n'est pas une question de fierté familiale ou d’être expérimente
Profitons du fait que nous sommes encore vivant pour nous repentir, qu'on ait fait des bêtises ou non.
N'oublie pas qu'Allah pardonne tous les péchés tant que tu Lui demandes.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1631 posté le 27/05/2005 à 23:18:13 par ahmed
Réponse au blog p158
La vie est ainsi faite, qu'un beau matin vous vous êtes retrouvé à contempler votre moitié. A vous deux vous formez un couple, Cependant la mixité a pour vous aussi une autre dimension, l'autre est aussi autre par sa religion! Elle ou Lui n'est pas Musulman alors que vous l'êtes!
Cette petite constatation, cette évidence, est où sera, suivant le cas, à l'origine de bien des questionnements, conflits et situations compliquées.
Sans même l'avoir voulu, vous êtes confrontés à un tas de questions de votre famille, de vos amis, de votre entourage. Vous avez l'impression d'être au centre d'un conflit, et vous ne savez quoi répondre…… Pour ce qui est du mariage d'un musulman avec une femme athée, agnostique ou polythéiste (mushrika), il n'est pas possible selon l'islam. Le Coran dit : "Et ne vous mariez pas avec les femmes polythéistes tant qu'elles ne deviennent pas croyantes" (Coran 2/221).
Un verset du Coran a rendu possible en soi le mariage d'un musulman avec une femme juive ou chrétienne : "Et [il vous est permis de vous marier avec] les femmes vertueuses parmi les croyantes et les femmes vertueuses parmi les gens qui ont reçu le Livre avant vous, si vous leur donnez leur douaire, ceci étant sous la forme d'un mariage et non en gens de mauvaise vie ni en preneurs d'amantes" (Coran 5/5).

je pense que c'est avoir une grande ouverture d'esprit, en essayant de comprendre d'autres cultures . C'est très enrichissant de savoir qu'il n'y a pas que notre modèle qui existe et qui est bien, cela permet d'avoir plus de compréhension et de tolérance. Ne pas se cloisonner à nos propres valeurs, mais s'ouvrir au monde ...

le mariage mixte d un point de vue génétique est une chance pour l espèce humaine car il permet par le métissage l amélioration des gènes.Du point de vue social c est une autre paire de manche.Souvent rejeté par la société et l entourage(pour des raisons culturelles,sociales,religieuse,raciales)ce qui a pour heureuse conséquence de consolider les liens au sein du couple mixte par le malheureux mécanisme de repli sur soi(sélection par le rejet d amis et de membre de famille qui n acceptent pas cette mixité).des écueils sont certes inévitables (se mettre d accord sur l éducation des enfants,leurs religions,langue parlée,lieu de résidence,nationalité)sans une bonne connaissance de la culture de l "autre"certains comportements risquent d être mal interprétés et donc acceptés.Bref il faut une bonne dose d amour de tolérance et de respect pour l autre et pour sa culture pour "réussir"son couple mixte et vivre son altérité comme une richesse et la mixité comme une singularité excitante dans ce monde de choc des civilisations... c est une chance qu offrent les couples mixtes

2 Pour ; 2 Contre
Point de vue n°1605 posté le 26/05/2005 à 22:09:22 par ahmed
Réponse au blog p152
Bonjour, je vais te donner un site que je trouve intéressant, drôle et très surprenant

http://www.asiaflash.com/prenom/prenom-arabe.shtml

et aussi toute mes félicitations

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1598 posté le 26/05/2005 à 17:27:05 par AHMED
Réponse au blog p71
Enfin je retrouve les valeurs que j’aime, quand je lit vos écris mon cœur est plein de joie et s’emplis d’espérance merci beaucoup les amis
J’ose espérer que les prochaines interventions seront tout aussi productives
Qu’Allah vous protége et vous guide dans la voie

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1588 posté le 26/05/2005 à 00:05:25 par AHMED
Réponse au blog p71
Bonsoir thiyitha,

Je salut tes intervention qui sont emplie de bon sens et j’apprécie beaucoup de te lire
Sur ce site il faut tout de même faire attention à ne pas faire trop d’intervention car apparemment on est aussitôt pris en grippe par certain intervenant surtout si tu défends ta religion
Mais c’est bien de donner son avis, bravo a toi
J’aimerai te poser une question qui n’a rien a voir avec le sujet : tu porte un prénom que je trouve très beau et a vrai dire c’est bien la première fois que je l’entends ma question est/ est-il masculin ou féminin ?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1582 posté le 25/05/2005 à 19:40:55 par ahmed
Réponse au blog p48
Bonjour pauline,

Sur ce site personne n’est imposer a personne toute personne qui a un point de vue a exposer est la bien venue.
Je ne pense pas que les administrateurs du site l’ont conçu uniquement pour les orientaux
Donc bienvenue a toi pauline.
Je voudrais signaler que j’avais fait un blogs pour expliquer (a mon sens les) raisons du racisme en France malheureusement je me suis tromper et je l’ai expédier sur le point de vue intituler « que penser vous de l’intégration ».j’attend vos commentaires

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1539 posté le 24/05/2005 à 11:02:47 par ahmed
Réponse au blog p50
merci merci pour ton intervention geniale je me la note pour m'en servir un jour ho lumiere du monde
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1538 posté le 24/05/2005 à 10:57:29 par ahmed
Réponse au blog p144
La population Musulmane dans le monde a dépassé le milliard (1 000 000 000 !). La majorité des musulmans vivent à l'est de Karachi (Pakistan). 30% des Musulmans vivent dans le sous-continent Indien, 20% en Afrique sub-saharienne, 17% en Asie du sud-est, 18% dans le monde arabe, 10% dans l'ex-Union Soviétique et en Chine. La Turquie, l'Iran et l'Afghanistan contiennent 10% des musulmans des musulmans non arabes du Proche-Orient. Bien qu'il existe des minorités musulmanes dans chaque pays du monde, jusqu'en Amérique Latine et Australie, les plus importantes minorités se trouvent en Ex Union Soviétique, Inde et Afrique centrale, et Etats-Unis (6 millions). En Europe, on en compte plus de 30 millions.
Comme tu le voit tous ses gens ont faux d’après toi je le dit et le répète je ne crois pas que tu soit capable d’analyse car il faut un cerveau pour sa et toi tu représente exactement le profil de ces pauvre êtres qui se font endoctrine ce ne peut être de ta faute et comme je le dit dans un autre de mes écris tu me fait pitié

Le glossaire nous dit que, et je cite : " Con, conne " I) n .m. Sexe de la femme II) Injure, grossier : Personne stupide et inintelligente prendre quelqu'un pour un con, traiter une femme de conne. Locution : A la con, idiot, stupide. Un livre à la con Adjectif : un type complètement con.
Le dictionnaire reste donc très prudent et très discret face au mot le plus utilisé de la langue française et celui qui revêt en sa simple combinaison de lettres une infinité de sens. Dans la mesure où " l'homme est un animal de doué de raison ", il est également dépourvu de raison à certains moments, d'où l'existence de la connerie.
Dans ton cas je te trouve que tu es une personne stupide et inintelligente= conne
Tu vois ce n’est pas du langage de cite comme tu le dit et moi-même j’ai largement passer l’age d'insulter les gens

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1505 posté le 22/05/2005 à 23:45:48 par ahmed
Réponse au blog p125
L’immigration est pendant longtemps restée purement masculine, faite d’hommes seuls. Mais ces immigrés qui voulaient rentre au pays, souvent ne l’ont pas pu. En 1974, la loi sur le regroupement familial leur a permis de faire venir leurs femmes en France. Enfin, la loi française sur la nationalité, même modifiée, est restée le droit du sol, et leurs enfants sont devenus français. La société française n’avait pas prévu cette conséquence de phénomènes distincts, elle n’a pas vu que la combinaison du regroupement familial avec le droit du sol la mettrait devant la situation où les enfants des ex-colonisés ont, en théorie, exactement les mêmes droits que les autres Français. alors ces enfants de la République, forts de leur droit, réclament leur dû de citoyens, et le réclament de plus en plus fort et avec de plus en plus “ d’arrogance ”, comme a dit le ministre Xavier Darcos. la France ne veut pas les accepter, mais elle ne peut pas les renvoyer “ chez eux ”, puisqu’ils n’ont pas d’autre chez eux qu’ici. Devant trouver une troisième voie puisqu’elle refuse la première et que la deuxième lui est interdite, elle tente de maintenir et de renforcer le système de castes : c’est ce que l’on appelle la “ gestion coloniale ” de la crise, et dont l’une des manifestations est la criminalisation de l’islam dont l’affaire du foulard n’est qu’un des symptômes.
Pendant l’après-guerre, les immigrés sont traités peu ou prou comme ils l’étaient quand ils étaient colonisés. Mais, travailleurs invités, ils ne formulent aucune revendication. Ils acceptent les travaux les plus durs, les salaires les plus bas, le parcage dans les bidonvilles, ils se font tout petits et rasent les murs. Leur seul but est de pouvoir envoyer de l’argent au pays et d’y construire une maison. Subir le racisme en baissant la tête est le prix à payer pour la récompense du retour. Elle explique leur patience, leur humilité, leur résignation à pratiquer leur religion dans des caves. C’est de cet islam que les Français, qui l’ignoraient quand il existait, ont aujourd’hui la nostalgie, et qu’ils honorent du label “ traditionnel ” invisible. Le meilleur islam en quelque sorte.
Mais la récompense grâce à quoi les parents supportaient tout n’existe plus pour leurs descendants. Ils n’ont pas de pays où retourner ni de village à retrouver et où se consoler des brimades et oublier les humiliations. L’acquisition de la nationalité française n’a pas créé le mouvement que l’on constate dans les autres immigrations. Et cependant, tout se passe comme si le statut d’immigrés de leurs parents devait perdurer de génération en génération. Tant sur le plan matériel que sur le plan de la perception d’autrui, qui les voit toujours destinés à quitter le territoire français. Et le langage l’indique : on parle d’immigrés de la deuxième génération, voire de la troisième génération d’immigré.
Mais si toute une partie du pays, celle qui n’est pas eux, estime que ces descendants d’immigrés ont ainsi hérité du statut de leurs parents, et qu’ils ne sont Français que sur le papier, eux attendent tout autre chose et ont pris au sérieux les principes et les promesses de la République.
Ce racisme a longtemps été traité à la légère, considéré uniquement sous l’angle des attitudes ouvertement racistes de certains, et non pas sous l’angle du traitement objectif de la population concernée. Aujourd’hui encore, il est très difficile, et pas politiquement correct, d’étudier la réalité des discriminations. On sait au moins qu’elles sont énormes, que ce soit dans le logement, donc dans la ségrégation spatiale, dans l’éducation, dans l’emploi.
Ce qui est à peine étudié, en revanche, c’est la souffrance mentale induite par le racisme chez ses victimes. On l’a bien vu lors du débat “ sur le voile ”. La discrimination n’était mentionnée qu’en fin de discussion, sous la forme euphémisée des “ ratés de l’intégration ”
Mais les intéressés, eux, savent que c’est la société qui les exclut. Dans les années 80, ils organisent une formidable “ marche pour l’égalité ”, qui parcourt toute la France. Mais le mouvement sera récupéré par le parti socialiste qui crée SOS-Racisme, destiné à désamorcer cette protestation, et qui y réussira. La révolte respectueuse, la révolte « française », la protestation laïque et républicaine a lamentablement échoué.

Ainsi, à l’amertume causée par l’expérience quotidienne du racisme, s’ajoute pour cette population l’amertume causée par cet échec. Elle a joué le jeu, et ça n’a pas marché.
Du côté franco-français, on ne s’occupe toujours pas plus de la discrimination ou des ghettos. On se préoccupe de l’intégration, ou de la non intégration des jeunes d’origine maghrébine Mais le sens du mot intégration a été changé : il signifie, au long des reportages télé et des déclarations politiques, l’effort de la part des enfants de Maghrébins pour ressembler en tous points à des enfants de Bretons ou d’auvergnats.,.
Quand on vous reproche votre apparence, vos parents, votre origine, toutes choses dont vous n’êtes pas responsables et que vous ne pouvez pas changer ? Vous pouvez soit vivre dans la honte, soit vous révolter contre cette injustice. Car le racisme poursuit les gens jusqu’à une impasse, il les met littéralement le dos au mur. Ils n’ont alors d’autre solution que de se s’agenouiller et de se déclarer vaincus, ou de se retourner et de faire front à leurs agresseurs. Faire front, c’est-à-dire revendiquer ce qu’on vous reproche, refuser la honte. C’est ce que la société française appelle des réactions “ communautaires ”, considérées en France comme condamnables voire dangereuses. L’identité assignée aux dominés par les dominants doit servir à leur faire accepter leur statut inférieur ; pas à leur faciliter la vie, et surtout pas à rehausser une estime de soi détruite par le racisme - ou le sexisme.
Or, les descendants d’immigrés refusent que leurs origines soient source de honte, et assument l’héritage culturel qu’on leur impute et qui comporte aussi, comme tout héritage culturel, un aspect religieux ; ils le revendiquent plutôt qu’ils le retrouvent celui, car leur « arabité », comme leur islam, sont made in France, au contraire de ceux de leurs parents.

Les Franco-français ne s’attendaient pas à cela. Ils pensaient que les descendants d’immigrés accepteraient tout simplement de chausser les bottes de leurs parents ; ils sont choqués que les descendants d’immigrés prennent pour argent comptant leur statut d’égaux.
Le genre joue un rôle important dans ce système de castes. L’hostilité du discours est dirigée surtout contre les hommes, les sujets. Les femmes sont exemptes des stéréotypes les plus négatifs. La “ beurette ” est gentille, par opposition à son frère, le mauvais garçon ou le garçon arabe. Cela explique qu’elles aient un dilemme encore plus difficile à résoudre que les hommes. Soumises au double bind de l’intégration comme examen sans possibilité de réussite, les femmes font l’objet, de surcroît, d’une injonction subliminale. En effet, les gentilles beurettes sont plus plaintes que blâmées. Elles sont plaintes d’être les femmes de ces hommes-là, de ces garçons et pères arabes. On les invite à les quitter. Certaines obéissent, elles quittent leur famille, leur quartier, et se retrouvent isolées. Car la société franco-française, dont elles ne sont plus protégées par leur communauté de sort, utilise alors le premier double bind , elle cherche et trouve en elles, dans leur nom, dans la forme de leur visage ou dans leur accent la différence qui est la marque de l’infériorité essentielle de l’être, la ‘tache humaine’ il faut quand même quelque explication

Ainsi sont-elles prises, entre d’un côté le sexisme réel de leur milieu --un sexisme exacerbé par le contre racisme, c’est-à-dire la revendication par les garçons du machisme qu’on leur reproche-, et de l’autre la volonté de la société dominante de capturer les femmes de ceux que l’on voit toujours comme des ennemis.
C’est dans ce contexte que naissent les “ affaires du foulard ”, en 1989, en 1994, et celle de 2003 qui a culminé avec la “ loi contre le voile ”. On ne peut comprendre ces affaires, on ne peut comprendre la vindicte publique ait visé ces jeunes filles, parmi les plus dociles élèves des écoles publiques, si on ne comprend pas le rôle éminent du genre dans le système de castes.
On a vu que le Maghrébin, l’arabe, l’africain, sont caractérisés dans l’idéologie coloniale et raciste par leur rapport aux femmes, et que la stratégie coloniale consiste à condamner cette culture en tant que particulièrement sexiste, dans le même temps qu’en bonne logique patriarcale, elle essaie d’en capturer, au moins symboliquement, les femmes.
La continuité entre l’image du garçon arabe -le sauvageon-- et l’imagerie coloniale de l’indigène hyper sexué, dangereux pour ses femmes et a fortiori celles des autres, est évidente. C’est le contexte des “ affaires du foulard ”. Je ne parlerai pas ici des raisons très diverses personnelles pour lesquelles des femmes choisissent de porter un foulard cela prendrait trop longtemps ; sauf pour réaffirmer que le féminisme est une politique de l’auto émancipation. contraindre, exclure et humilier les gens, cela ne peut jamais être “ pour leur bien ” Je parlerai seulement de la raison pour laquelle, à mon sens, la vue de quelques foulards plonge la France dans une “ hystérie collective ”.
Le colonisé méritait d’être colonisé, parce qu’il n’était pas civilisé : il avait une culture, soutenue par sa religion, l’islam, barbare, et cette barbarie était prouvée par son traitement des femmes. Les femmes, victimes de leurs hommes En réalité, les femmes comme les hommes ont été et sont racisées : discriminées, humiliées tous les jours. L’apparition de femmes portant foulard choque les Français, ont répété à l’envie politiques, journalistes et militants laïques, parce qu’ils sont attachés à l’égalité des sexes. Ils sont choqués, outrés, car l’apparition de ces femmes en foulard, met à mal des espoirs non-dits car irrationnels. En effet, d’un côté ils refusent de vivre avec des descendants d’arabes, mais de l’autre ils ne peuvent pas les jeter à la mer. Or le foulard dit aux Franco-français que leur rêve de diviser les descendants d’immigrés selon des lignes de genre est tombé à l’eau. Que ces femmes ne renieront pas leurs pères, leurs frères, leurs époux. Ensuite, qu’elles ne croient plus à l’image de la beurette émancipée, gagnante ; qu’elles savent qu’elles subissent le même racisme que les hommes. Si le foulard provoque des réactions aussi fortes et apparemment disproportionnées, c’est qu’il est un message fort aussi, qui ressemble à un cauchemar, et qui s’appellerait : “ Refoulé , le retour ”.
Le foulard dit à cette société : “ Vous nous avez parquées et marginalisées, vous nous dîtes différentes, eh bien voyez : maintenant nous sommes différentes ”. La femme “ voilée ”, c’est Alien qui débarque chez nous.
De plus, cet Alien rend l’islam visible. Ceci est insupportable aux Franco-français.
L’islam n’a jamais été que toléré en France. C’était la raison du refus de citoyenneté aux autochtones algériens. Et voilà que ces gens en sont fiers ! Il y a là quelque chose qui défie le bon sens, en tous les cas le sens dominant. La domination est fondée sur la “ tolérance ”, qui est l’inverse de l’acceptation : sur l’idée que le dominé, le musulman, a une pratique, ou un être, ou les deux, qui sont mauvais. On lui permet d’exister quand même, à condition qu’il admette sa mauvaiseté. Or la preuve que le dominé admet sa mauvaiseté, c’est qu’il en a honte. Et la preuve qu’il a honte, c’est qu’il se cache. Quand les dominés ne se cachent plus, revendiquent leur pratique ou leur être comme équivalents aux autres, ils rompent la règle du jeu, ils brisent le contrat qui leur permet d’exister à l’ombre des dominants. Ceux-ci n’ont d’autre choix que de les rappeler à l’ordre, de les remettre à leur place, de leur montrer qui est le patron. C’est ce qu’a fait la France avec la loi sur le foulard.
quand en 1991 Jean-Claude Barreau, conseiller de Pasqua, pour l’immigration, écrivait que « l’intégration passe par l’abandon de la religion musulmane », il passait pour un raciste. C’est maintenant l’opinion des deux tiers des Français. Et l’idée de la conspiration mondiale vient des USA, qui ont besoin et de remplacer le communisme par un autre ennemi, et de soutenir la politique israélienne d’expansion territoriale par le dénigrement de ses victimes : des Arabes et des Musulmans
Cette propagande est le résultat d’années d’efforts concertés d’essayistes, de journalistes, de lobbies, et bien sûr de gouvernements, notamment US, qui ont besoin de remplacer l’ennemi communiste vaincu et dépecé. Ces efforts voient aujourd’hui leur couronnement dans l’existence d’une vulgate islamophobe et arabophone qui n’a même plus besoin d’être démontrée ; elle a pris, avec les années, un caractère d’évidence ; elle atteint aujourd’hui un tel niveau de haine qu’on se demande si elle pourra continuer longtemps sans être responsable de lynchages collectifs.
Créer en France un climat où tout Arabe est vu comme un musulman, tout musulman comme un fondamentaliste, tout fondamentaliste comme un terroriste en puissance, bref un climat de quasi-guerre civile a des avantages. Comment, d’un côté, accuser les Arabes et les Africains d’être la cinquième colonne d’un complot international, comment leur imputer à longueur de journée, le dessein de changer le Code civil ? Et en même temps reconnaître qu’ils sont victimes de racisme ? En transformant les victimes en accusés de complot anti-occidental, accusés d’antisémitisme, accusés de sexisme, mis constamment sur la défensive - la France échappe au devoir, tant éthique que légal, de lutter contre la discrimination raciale. Au moins pour un temps.

7 Pour ; 7 Contre
Point de vue n°1490 posté le 22/05/2005 à 16:17:16 par ahmed
Réponse au blog p144
Tu est vraiment con ou tu le fait exprès , tu nous parle de l’Afghanistan et des conneries faite la bas je te rappelle encore une fois que ce n’est pas ce qui est préconise dans le coran , c’est comme si tu avait oublier les guerres de religion en France , les croisades et tous les massacres qui ont eu lieu au nom de votre religion .je suis musulman et je n’ai jamais battu ma femme ou mes enfants et si tu regarde autour de toi tu ne peu pas affirmer que nos femmes sont battu elles sont libre de sortir comme elles le désire elle travaillent et elles s’occupent de leurs familles mieux que d’autres . Toi tu est raciste envers les arabes et comme tu cherche a le faire savoir tu n’arrête pas de faire des blogs qui ne peuvent que nous forcer a réagir.encore une fois je me fiche de savoir que tu est chrétien c’est ton choix et sa te regarde toi et toi seul.
Je réagirai toujours a toute les attaques sur l’islam, on ne peu parler d’une chose que l’on connaît uniquement par les médias.contrairement a toi j’ai lu la bible et le coran (pour le coran tous les jours).si tu venais dans une mosquée tu verrai de tes yeux tous les dons qui sont fait pour aider les malheureux, tu verrais de tes yeux tous ce que l’on fait pour mieux vivre notre religion.Jamais personne ne parle du bien de fait, on parle toujours des chose négatives
Vit ta vie mon grand et laisse au autres le soin de gère la leurs.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1479 posté le 21/05/2005 à 21:53:56 par ahmed
Réponse au blog p137
Bonjour sage yz


Ta lumière m’a éclaire franchement tu est fort je suis ébahi par tes écrits

Qu’est ce que tu as apporte comme sagesse !
Tous les jours je penserai a toi désormais, tu est la sagesse même
Quelle vérité ‘vraiment chapeau !!!

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1457 posté le 21/05/2005 à 11:26:54 par ahmed
Réponse au blog p140
Rachid, lynda (ka rima).

Je ne sais a quel jeu vous jouer d’abord vous commence par dire : nous sommes des berbères nous ne sommes pas des arabes qu’est ce que vous voulez ?
Votre indépendance !!Soyons sérieux, lorsque vous avez des arabes qui pense que vous avez droit a votre culture parce que c’est un bien pour l’ensemble du pays, hop le masque tombe, on voit que vous essayez de ramener a vous des musulmans pour qu’ils se convertisse. Mais vous n’y arriverez pas parce que tous musulmans qui se respectent savent qu’il perdra a jamais sa place auprès d’Allah .maintenant je trouve grotesque la zizanie que vous essaye semer dans ce site .quand on a la foi c’est pour soi en premier lieu .je dit souvent que parler c’est facile on te jugera sur tes actes pour (lynda ka rima) je remarque que tu semble être d’accord avec les écris de ton acolyte ‘Rachid’ ou est ton esprits de tolérance ou est ton esprits critique ?
Comment se fait t’il que tu intervienne sur deux pseudo ?
Je peu te dire une chose je ne suis pas kabyle je ne comprend pas leurs dialecte
Pourtant a chaque fois que je vais au pays je fais toute la cote kabyle j’y passe mes meilleurs moment, je suis toujours très bien reçu je ne manque pas de faire mes prières avec mes frères kabyle et jamais nous n’avons eu la moindre discorde entre nous.
Arrêtons de nous prendre la tête je ne cherche pas a vous ramener a l’islam
Vous ne l’avez pas dans vos cœur tout comme moi je crois pas a la bible
Et c’est pure perte que de continuer a débattre dans le vide aussi comme j’aime se site je m’abstiendrai de lire tous vos écris comme je ne vous ferai aucune réponses

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1454 posté le 21/05/2005 à 02:34:09 par ahmed
Réponse au blog p137
malgré le fait que j'ai reçu des explications quotidiennes de la part de mon père durant des années. Je pense avoir acquis les bases fondamentales de ma religion,. C’est pour cela que j’ai décidé de répondre à ces messages postés par des personnes ne connaissant l’islam que par les médias et les faits divers.

l’islam voilà un bien grand mot. Islam signifie en Arabe Soumission, et non meurtre et Conquête, pour reprendre les mots que vous vous etes permis d’utiliser. Cette religion est le sujet principal des médias et des débats culturels. L’islam est immense. Nous ne pouvons pas prétendre connaître l’islam sans l’avoir étudié. Lorsque je vois des gens à la télévision qui parlent du Coran, alors qu’ils n’en ont même pas lu une page entière me choque terriblement. Comment juger le Coran sans l’avoir étudié durant des années ?
Il ne suffit pas d’avoir lu le Coran pour le connaître, il faut l’étudier avec l’aide de savants de religion.

Le Coran est la dernière parole que Dieu a envoyé sur terre pour toute l’humanité. Il ne l’a pas envoyée seulement pour les arabes. C’est une parole universelle, internationale. La preuve, il y a des musulmans de toutes nationalités confondues.
Il n’existe qu’un seul Islam sur terre. Il est composé du Coran et de la Sunna. Pour ceux qui ne savent pas ce qu’est la Sunna, c’est l’ensemble des paroles du Prophète (Paix et Bénédiction soient sur lui). Les écoles chiites et tous les dérivés de l’islam sont ridicules. Ces différences proviennent de la mauvaise interprétation du Coran.

La Bible ainsi que la Thora ont été changées de nombreuses fois. Dans la Thora, il était prédit l’arrivée de Jésus. Les Juifs n’ont pas cru à Jésus lorsqu’il est arrivé. La Bible prédisait l’arrivée d’un Prophète se nommant Ahmed. Les chrétiens l’attendaient. Lorsqu’il est arrivé, les chrétiens n’ont pas cru en lui. Ils ont gardé leur religion en rejetant l’islam. Au fil des années jusqu’à maintenant, la Bible et la Thora ont subi de nombreuses rectifications. Le Coran est resté le même depuis son arrivée jusqu’aujourd’hui. Comment vous êtes-vous permis de changer la Bible et la Thora, PAROLES de Dieu ? Vous êtes-vous cru plus intelligent que Dieu ? Rien que pour ces raisons flagrantes, la Bible et la Thora perdent leur crédibilité. C’est pour cela que les musulmans sont révoltés lorsqu’ils apprennent qu’un de leur frère s’est converti au Christianisme.

L’islam reconnaît tous les Prophètes avant Mohammed (Paix et Bénédiction soient sur lui). La preuve, lorsqu’un musulman entend le nom d’un prophète, il se doit de murmurer des paroles lui rendant hommage. Même le Prophète Jésus (Paix et Bénédiction soient sur lui) ! Lorsque son nom est prononcé dans une mosquée, on se doit de lui rendre hommage. On respecte tous les Prophètes envoyés par Dieu. Je ne pense pas que les chrétiens respectent le Prophète Mohammed et qu’ils le saluent. Donc, je ne pense pas que vous êtes bien placés pour nous apprendre en quoi consiste la tolérance.

Est-ce que les Chrétiens et les Juifs reconnaissent le Coran étant une parole de Dieu ? Je ne pense vraiment pas. Si c’était le cas, ils auraient tous lu le Coran et seraient tous passés du statut chrétien et juif au statut musulman. En effet, le Coran dit que Mohammed (Paix et Bénédiction soient sur lui) est le dernier des Prophètes et que c’est lui que la population mondiale se doit de suivre. Si vous reconnaissez l’islam, vous auriez du abandonner votre religion.

Pourquoi est-ce que Dieu aurait envoyé plusieurs religions sur terre ? Pour nous embrouiller ? Pour créer des guerres entre nous ? Pourquoi n’a-t-il pas envoyé qu’une seule parole ? Il y avait la Thora sur terre. Si la Thora était restée exactement comme elle a été envoyée par Dieu, pourquoi avoir envoyé la Bible ? La même chose pour le Coran ! C’est une question de logique !
Pourquoi croire à la Bible alors que ce n’est pas la parole de Dieu ? Le texte a été adapté de nombreuses fois, pourquoi persister à dire que c’est la parole de Dieu ? Pourquoi ne pas choisir l’islam, qui n’a jamais été modifié ?
Tels sont les questions que je me pose.

Le Coran affirme que le Prophète Mohammed (Paix et Bénédiction soient sur lui) sera le dernier prophète envoyé par Dieu. Je tiens à vous informer que depuis son arrivée, il n’y a pas eu un seul autre prophète. Personne n’a pu se faire passer pour un prophète en créant une nouvelle religion qui prend une ampleur aussi importante que le Christianisme, l’islam et le Judaïsme. Il y a eu, certes des tentatives qui n’ont abouti qu’à très peu.

Les musulmans respectent toutes les autres religions. Il n’y a pas de contrainte en Islam. On n’a pas le droit de forcer une personne à devenir musulmane. La preuve, un musulman a le droit de se marier avec une chrétienne ou une juive, tant qu’elle pratique sa religion et qu’elle croit en Dieu l’unique.

La Bible est pleine de doutes et d’incertitudes. Je le dis et je l’affirme. Une étude a démontré que la Bible comportait plus de 200 contradictions. N’est-ce pas suffisant pour admettre que c’est un livre plein de doute et d’incertitudes ? Dieu aurait-il rédigé un Livre contenant des contradictions ? Soyez raisonnables chers frères.

Le Coran n’a aucune contradiction. Vous pouvez établir les recherches que vous voulez, vous ne trouverez aucune contradiction. Tout est clair. Il contient même des miracles scientifiques qui ont été prouvés par la Science au vingtième Siècle, alors que le Coran a été révélé au sixième Siècle. Dieu décrit explicitement la façon dont il a crée l’homme, l’univers. Il y a une centaine de preuves scientifiques dans le Coran.

J’ai pu constater que la très grande majorité des occidentaux jugeaient l’islam en regardant la télévision. Est-ce que vous croyez que ça me fait plaisir de voir des musulmans foutre la merde dans le monde entier ? Est-ce que vous croyez que je prône la violence et la destruction ? Est-ce que vous croyez que je suis d’accord avec les terroristes ? Ce n’est pas pour cette raison que je vais me convertir à une autre religion ! Je vais plutôt chercher à améliorer l’image de ma religion qui est faussée par ces satanés médias. Je tiens à préciser que le Coran ne prétend en aucun cas de tuer des innocents. Il nous dit de défendre notre terre lorsqu’on est attaqué par un ennemi. Est-ce que l’islam a le droit d’être accusé de terrorisme, alors qu’il est innocent ? Ce sont les arabes qui foutent la merde, pas la religion. Ils accomplissent des actes criminels au nom de l’islam, alors que ça n’a strictement rien à voir avec l’enseignement du Coran.

L’islam est une religion de paix, de fraternité, d’amour, de soumission à Dieu. Nous sommes sur terre pour être soumis à Dieu. Il nous a pas crée pour qu’on fasse joujou avec les prostituées, ni pour qu’on se bourre la gueule dans des soirées discos. La vie n’est qu’un test qui prendra échéance le jour où on devra quitter cette terre. Nous aurons tous à rendre des comptes le Jour du Jugement, et ce n’est pas le nombre de femmes que nous avons baisées ou bien le nombre de cigarettes que nous avons consommées qui nous serviront à aller au Paradis.

Sur ces paroles sincères, je vais vous quitter. Que la Paix soit sur vous !

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1432 posté le 20/05/2005 à 17:57:34 par ahmed
Réponse au blog p143
La norme du mariage dans l’Islam est la monogamie. Cependant, comme plusieurs peuples et religions incluant les prophètes de la Bible, l’Islam a permis la polygamie, déjà existante (polygynie), mais il la règule et la restreint. Elle n’est ni exigée ni encouragée. L’esprit de la loi est de prendre des mesures concernant les événements imprévus des personnes et de la collectivité (par exemple, les déséquilibres créés par les guerres) et de fournir une solution morale, pratique et humaine aux veuves et aux orphelins. Ceci peut expliquer pourquoi le verset qui règle la polygamie a été révélé après la guerre d’Ohod, dans laquelle des douzaines de musulmans furent tués, laissant derrière eux des veuves et des orphelins dans le besoin. Tous les intéressés impliqués dans un mariage polygame ont des options. Une femme ne peut être forcée à devenir une seconde épouse. La première femme qui n’accepte pas une situation de polygamie a le droit de demander le divorce.
La responsabilité du mari sur l’entretien, la protection et la direction de la famille, en général, dans l’esprit de la consultation et de la gentillesse, est la signification du terme coranique “Qawwamoune”(Sourate 4 v.34). Ce terme est souvent mal traduit par “qui a de l’autorité sur les femmes”. De la même façon Dieu a doté les hommes et les femmes de qualités physiologiques et autres, différentes et complémentaires mais également importantes. Ceci mène à certains rôles et devoirs différents mais complémentaires à l’intérieur de la cellule familiale. C’est ce à quoi le Coran réfère par le terme “(fad’)darâdja” (Sourate 2 v.228), souvent mal traduit comme “parce que Dieu l’a fait supérieur à l’autre”. Cette différenciation se retrouve strictement dans les rôles, non dans le statut ou l’honneur.
Dans le cas d’une dispute familiale, le Coran exhorte le mari à traiter sa femme gentiment et à ne pas négliger ses côtés positifs. Si le problème est relié au comportement de la femme, son mari peut la rappeler à la raison. Dans la plupart des cas, cette mesure suffit. Dans les cas où le problème continue, le mari peut exprimer son mécontentement d’une autre façon pacifique, soit en dormant dans un lit séparé du sien. Cependant, il y a des cas où la femme persiste à maltraiter de façon délibérée son mari et néglige ses obligations conjugales. Au lieu du divorce, le mari peut avoir recours à une autre mesure qui peut sauver son mariage, du moins dans certains cas. Cette mesure est décrite plus précisément comme étant une petite tape sur le corps, mais jamais sur le visage, ce qui est plus une mesure symbolique que punitive. La loi islamique a bien précisé qu’avoir recours à cette mesure extrême et exceptionnelle considérée comme le moindre de deux maux (l’autre étant le divorce), est sujet à des restrictions explicites. Elle ne doit pas être sévère au point de causer des blessures ou même de laisser une marque sur le corps. Les lois américaines ou européennes contemporaines ne considèrent pas une tape légère qui ne laisse aucune marque sur le corps comme un abus physique.
C’est la même définition qu’ont donnée les juristes musulmans il y a plus de 1400 ans. Dans plusieurs paroles, le Prophète a découragé son utilisation, aussi légère soit-elle. “Ne frappez jamais les servantes de Dieu (les femmes)” a dit le Prophète, qui a démontré cette noblesse dans sa propre vie conjugale.

Il s’ensuit que lorsque cette question est ramenée dans son contexte, elle n’a rien à voir au fait de sanctionner “l’abus” ou “la violence conjugale” qui est, malheureusement, répandu dans un pays tel que les États-Unis où toutes les 10 secondes une femme est battue et chaque jour quatre femmes sont tuées par leurs conjoints, ce qui fait de la violence conjugale la cause du tiers environ des meurtres commis sur les femmes aux États-Unis (1993).

Dans tous les cas, les musulmans qui passent outre les enseignements de leur foi et commettent des excès doivent être condamnés; comme tous les autres transgresseurs, sans distinction de religions.
L’affirmation erronée que les excès commis par certains musulmans peuvent être mentionnés dans un des versets parmi les 114 sourates du Coran n’est pas plus vraie que d’affirmer que la violence qui sévit contre les femmes aux États-Unis peut être retrouvée dans la Bible.
En répétant l’exhortation coranique sur le bon traitement envers les femmes, le Prophète Mohammad (Paix et Bénédiction sur lui) a clairement énoncé que “les meilleurs d’entre vous sont les meilleurs (dans leur conduite) envers leur famille et je suis le meilleur d’entre vous (dans ma conduite) envers ma famille”. C’est l’exemple à suivre pour le croyant sincère qui veut dépasser les paroles, et le simple habit extérieur de piété, pour puiser directement ses vertus dans le Coran et la Sounnah (habitudes du prophète).
Les formes de dissolution du mariage incluent forcément un accord mutuel entre le mari et la femme, si l’on se réfère à la sourate “Talâk” (divorce) du Coran (S.65:1-7 ou S.2:226/30, qui spécifient les différentes étapes d’un divorce); de même dans les hadiths. Le divorce est à l’initiative du mari, en général, mais peut-être l’initiative de la femme dans certains cas, voire, la décision d’un conseil sur l’initiative de la femme. Il est notable que malgré cette facilité apparente, les taux de divorces dans les sociétés musulmanes sont très inférieurs à ceux du monde occidental, car il faut situer cette “facilité” dans la perspective de la cohérence de l’ensemble du message coranique.
La garde des enfants après le divorce, selon la loi islamique, est le droit de la mère jusqu’à ce que l’enfant soit âgé d’environ sept ans, moment où l’enfant peut choisir le parent avec lequel il veut vivre. Toutefois, le principe directeur qui prévaut réside dans le bien-être de l’enfant et le droit des deux parents à avoir accès à leurs enfants.

3. En tant que mère: Le Coran prescrit la gentillesse envers les parents, particulièrement les mères. Les musulmans apprennent que “le Paradis se trouve aux pieds des mères”.

4. En tant que soeur dans la foi: Le Prophète a recommandé la gentillesse, l’attention et le respect des femmes en général car elles sont les soeurs des hommes.

5. Au sujet de la modestie et des interactions sociales: Il y a aujourd’hui un large fossé entre l’idéal (loi islamique) et la réalité (pratiques culturelles). L’extrémisme, dans un sens ou dans un autre, est étranger à l’esprit de la loi islamique et peut refléter de simples pratiques culturelles.
Les musulmans croient en une ligne directrice d’essence divine pour la modestie et la vertu se traduisant dans l’habillement et le comportement des hommes et des femmes. Le retrait de la femme dans certaines cultures est étranger à la pratique du Prophète. Des interprétations excessivement strictes faites par des savants dans certaines cultures minoritaires conservatrices (par exemple, les restrictions quant à l’interdiction pour les femmes de conduire) sont le reflet de l’influence de ces cultures conservatrices et non une compréhension généralement acceptée de la grande majorité des savants musulmans à travers le monde.
L’Islam n’interdit pas la mixité sous deux conditions principales:
a) observation d’un devoir de réserve et de pudeur mutuel;
b) ils ne doivent pas être seuls (tête à tête).
L’Islam n’interdit pas la liberté, mais le libertinage, et ce, à l’homme et à la femme. Si la femme a le devoir de pudeur devant l’homme, ainsi de même, l’homme a la même obligation face à la femme. Point de discrimination.
CONCLUSION

L’Islam a été la première culture à admettre la totale indépendance financière de la femme, à lui accorder des droits codifiés, que même certaines parties de l’Europe d’aujourd’hui leur refuse (le vote par ex.).
Les musulmanes constituent en gros la moitié de la Oummah.
Dieu, dans sa Sagesse, n’a pas attendu que d’autres dessinent pour elles les plans de leur libération.
En Islam, chacun est responsable de ses actes et devra en répondre devant Dieu.
Les musulmans font acte d’Islam non par foi aveugle, mais par acceptation de la cohérence de l’ensemble des principes de Dieu dans le Coran, et l’exemple du prophète, car il faut restituer le problème dans ce cadre et nul autre.

“Le plus parfait des croyants est celui qui a la meilleure conduite . Les meilleurs d’entre vous sont ceux qui sont les meilleurs avec leurs femmes“ Hadith (Tirmizi)

Ainsi parla le prophète de Dieu, Mohammad (Paix et Bénédiction Sur Lui) .

1 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1430 posté le 20/05/2005 à 17:09:53 par ahmed
Réponse au blog p137
Je suis très déçu par ce que tu vient de faire est ce que tu sait lire toi tu comprend mal si tu veut je vais te traduire mon ami et après on parle de la bible que je suis sur tu ne connaît pas !
1 quand tu lit fournaise c’est de l’enfer qu’il s’agit sa n’existe pas dans la bible ?
2 tout appartient a Allah il est le seul a pouvoir pardonner le seul a être miséricordieux pourvu que tu crois en lui
3la c’est exactement pour toi tu ne suis pas le chemin tracer et tu essaye de détourner du chemin les musulman
4 quand il parle de victoire cette victoire est le paradis pour les croyants
Encore une fois stp, ne réagit pas avec fougue tu ne comprend pas le sens des parole et tes interprétation sont fausses je doute fort que tu es lu la bible parce tu aurais compris.et pas besoin de toi pour lire le coran nous l'avons a la maison

1 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1408 posté le 19/05/2005 à 14:51:12 par ahmed
Réponse au blog p139
Difficile d’être exhaustif sur les familles chorfas, d’autant que l’authenticité du titre est parfois incertaine. Mais quelques définitions permettraient de clarifier cet embrouillaminigénéalogique.
Ahl Al bayt. Avant les omeyyades, on appelait "Ahl Al Bayt" tout descendant de la grande famille du prophète, dont son oncle Abbas ou encore la fille d’Ali, Zaynab (sœur de Hassan et Housseïn). La version des chiites, dits zaïdites, ayant prévalu, seuls les descendants des jumeaux mâles, Hassan et Housseïn, ont eu droit de cité. Idris Ier était justement un zaïdite. Résultat, son interprétation restrictive l’a remporté au Maroc.
Housseïnides. Les descendants de Housseïn, le martyr de Karbala, sont plutôt rares au Maroc. Il s’agit à la base des Sqalli (venus de Sicile), Tahiri et M’seffer, initialement installés à Sebta puis à Fès mais aussi à Tadla.
Hassanides. Les descendants de Hassan, le fils conciliant qui avait abandonné le pouvoir aux Omeyyades, moyennant une pension confortable, sont les plus nombreux. Il s’agit de trois sous branches (Qadiri, Idrissi et Alaoui) qui ont donné lieu plus tard à plusieurs familles, identifiées soit par des noms à part, des noms doubles ou des patronymes.
Qadiriyyin. Venus de Bagdad, les descendants de Moulay Abdelkader Jilani se sont installés initialement à Oujda. L’Émir algérien Abdelkader en fait partie. Aujourd’hui, la tariqa Boutchichiyya leur donne une aura surdimensionnée.
Idrissiyyin. Ils ont essaimé, depuis leur capitale (Fès), dans tout le territoire. À la base de cette diaspora interne, les fils de Idriss II qui ont partagé le territoire entre eux : El Kacem (Tanger, Sebta), Omar (Le Rif ou pays des ghomara), Daoud (Taza, Miknassa, Basse Moulouya et Est du Royaume), Abdallah (le Souss, Aghmat, N’fis), Yahia (Asilah et Larache), Aissa (Salé, Azemmour, Tamesna), Hamza (Oualili et région). Les familles chorfa les plus réputées descendants de la première dynastie, sont les Jouti, Amrani, Alami, Ouazzani, Kettani, Debagh etc. Pourchassés depuis le 11ème siècle par Moussa Bnou Abi Al Afia, les Idrissides ont longtemps caché leur identité, ce qui créera plus tard beaucoup de confusion entre vrais et faux idrissides.
Alaouiyyin. Basés à l’origine à Sijelmassa, on en compterait actuellement, dynastie régnante oblige, quelque 1.500.000. Mis à part les chorfa du sérail, il est difficile de les identifier par leur lieu d’origine (Tafilalet) ni de les reconnaître par leur nom. D’ailleurs les Filala en sont une branche distincte. Plusieurs portent, en guise d’identité, un patronyme (Mohammedi, Belghiti, Ismaïli, Abdellaoui, Soulaïmani, etc). Qui est charif et qui ne l’est pas ? Difficile à savoir. Les Alaouites sont juge et partie, dans l’histoire.

4 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1407 posté le 19/05/2005 à 11:32:26 par ahmed
Réponse au blog p80
Bonjour Rachid,

En fait j’apprécie beaucoup que l’on puisse discuter normalement et c’est tout à ton honneur, j’aime quand sa se passe de cette manière qui est celle de gens civiliser.
Pour être honnête avec toi je ne connais pas tout et toutes les religions, la seule chose est que si je m’intéresse à quelque chose, j’essaye d’être, juste objectif et cohérent donc je discute avec tout le monde j’en apprend tous les jours tu sais. Je n’ai pas la prétention d’être un érudit dans la religion ou dans d’autre domaine si je ne comprend pas je fait mes propres recherches
J’essaye de respecter tout le monde, je ne suis pas toujours d’accord et c’est la qu’il est bon d’avoir le point de vue d’autre personne

J’espère que les quelque mots échanger te serviront à ton tour et a d’autres

Je te remercie Rachid

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1403 posté le 19/05/2005 à 09:17:36 par ahmed
Réponse au blog p80
Saint Luc 1, 26-38
L’ange Gabriel fut envoyé par Dieu dans une ville de Galilée, appelée Nazareth, à une jeune fille, une vierge, accordée en mariage à un homme de la maison de David, appelé Joseph ; et le nom de la jeune fille était Marie. L’ange entra chez elle et dit : « Je te salue, Comblée de grâce, le Seigneur est avec toi. » A cette parole, elle fut toute bouleversée, et elle se demandait ce que pouvait signifier cette salutation. L’ange lui dit alors : « Sois sans crainte, Marie, car tu as trouvé grâce auprès de Dieu. Voici que tu vas concevoir et enfanter un fils ; tu lui donneras le nom de Jésus. Il sera grand, il sera appelé Fils du Très-Haut ; le Seigneur Dieu lui donnera le trône de David son père ; il régnera pour toujours sur la maison de Jacob, et son règne n’aura pas de fin. » Marie dit à l’ange : « Comment cela va-t-il se faire, puisque je suis vierge ? » L’ange lui répondit : « L’esprit Saint viendra sur toi, et la puissance du Très-Haut te prendra sous son ombre ; c’est pourquoi celui qui va naître sera saint, et il sera appelé Fils de Dieu. Et voici qu’Élisabeth, ta cousine, a conçu, elle aussi, un fils dans sa vieillesse et elle en est à son sixième mois, alors qu’on l’appelait : ’la femme stérile’. Car rien n’est impossible à Dieu. » Marie dit alors : « Voici la servante du Seigneur ; que tout se passe pour moi selon ta parole. » Alors l’ange la quitta.
Dénominations
Du fait du sens premier du mot « catholique », l'ensemble des église chrétienne peuvent se dire catholiques et le sont, reconnaissant l'universalité de l'Église de jésus christ, de même qu'elles peuvent toutes se considérer orthodoxe, puisque conformes selon elles à la « doctrine (doxa) droite (ortho) ». Les termes « catholique » et « orthodoxe » dans le sens courant ne constituent donc qu'une simple convention de langage, due au fait qu'il fallait en trouver une.
Il semble que la première utilisation du terme dans le christianisme remonte à ignace dans sa Lettre aux Smyrniotes (vers 112) : « Là où est le Christ Jésus, là est l'Église catholique ». Le,premier concile en 325 établit son symbole, ancêtre du Credo actuel, qui se termine par :
« Pour ceux qui disent : ‹Il fut un temps où il n'était pas › et ‹ Avant de naître, il n'était pas › et ‹ Il a été créé du néant ›, ou qui déclarent que le Fils de Dieu est d'une autre substance (hypostasis) ou d'une autre essence (ousia), ou qu'il est soumis au changement ou à l'altération, l'Église catholique et apostolique les déclare anathèmes ».
Le Ier concile de Constantinople (381) reprend cette expression dans « Nous croyons en une seule Église sainte, catholique et apostolique».
Cependant, de schisme en schisme, les mots « catholique » et « catholicisme » deviendront dans l'usage l'apanage de la seule Église catholique romaine. On retiendra surtout le Grand Schisme de 1054, séparant l'Église romaine des Églises des sept conciles (essentiellement les Églises orthodoxes russe et grecque), puis la Réforme, à partir de laquelle le mot « catholique » s'oppose systématiquement en Europe occidentale à « protestant ». Le protestantisme est nommé à l'époque en France « RPR », « religion prétendue réformée ».
On notera qu'il existe aussi des Églises uniates. Il s'agit d'Églises de théologies orientales, devenues des Églises de rite oriental après reconquête par l'Église catholique romaine, qui reconnaissent aujourd'hui l'autorité et la primauté du pape.
Certaines Églises postérieures au Grand Schisme de 1054 conservent le mot « catholique » dans leur dénomination, sans pour autant reconnaître une autorité ni même primauté au pape de Rome :
• l'Église vieille-catholique, regroupant environ un million de fidèles aux États-Unis, en Pologne, en Allemagne, en Autriche, en Suisse, etc.
• l'Église gallicane se réclamant de la tradition gallicane de l'Église de France et rejetant l'infaillibilité pontificale proclamée en 1870 lors du Concile Vatican I
• la Fraternité Saint-Pie X issue du refus par Mgr Lefebvre de certaines réformes du concile Vatican II. Certains adeptes de ce mouvement se considèrent comme la seule Église catholique romaine après les sanctions prises par le Vatican à l'encontre de ses responsables, notamment Mgr Lefebvre qui a ordonné quatre évêques malgré l'interdiction qui lui avait été faite.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1400 posté le 18/05/2005 à 23:53:06 par ahmed
Réponse au blog p71
La religion est un sujet trop sérieux pour le prendre à la légère .On ne peut certainement pas changer de religion comme on changerait de parti politique ou comme on passerai d'une tendance ou mode vestimentaire à une autre !
Changer de religion n'est pas une mince affaire car l'appartenance à une religion est avant tout une question de foi et de convictions profondes, ensuite elle représente une appartenance à une communauté donnée à laquelle on s'identifie et aussi à une culture .et décider de tout renier du jour au lendemain est un véritable bouleversement dont il faut chercher les véritables raisons.
On peut se poser un certain nombre de questions concernant la personne qui veut changer de religion :
-quels rapports avait-il avec sa religion d'origine ? était-il vraiment croyant?
-quelles sont ses véritables motivations ?
-possède t-il les connaissances nécessaires concernant les autres religions ?
Un recherche spirituelle des plus profondes se basant sur des connaissances sérieuses et comparatives des différentes religions est donc nécessaire avant de prendre une telle décision.

Maintenant voyons le choix qui s'offre à nous en matière de religions ! alors pour ne pas trop se perdre dans les différentes croyances qui existent on se limitera aux trois religions monothéistes.
Les trois puisent leur enseignements de la même source, elles ont suivi une chaîne de mouvement prophétique dont le l'ultime maillon est le prophète Mohamed faisant de l'islam l'aboutissement du courant de la pensée monothéiste qui tend essentiellement à affirmer l'unité de Dieu.
Le Coran reconnaît les deux religions judéo chrétiennes qui l'on précède et voici un verset qui souligne particulièrement cette parenté :"Le Coran est l'ouvrage de Dieu .Il confirme la vérité des écritures qui le précèdent.Il en est l'interprétation .On n'en saurait douter : le souverain des mondes l'a fait descendre des cieux." (Cor x.v38).
Les similitudes se retrouvent également dans les différents commandements que les 3 religions exhortent les croyants à observer.
Toutefois cette parenté laisse bien au Coran son caractère propre sur beaucoup de points, il semble compléter ou même corriger les données bibliques.
A la différence de la bible dont le message a été largement modifié ou égaré .Le Coran est demeuré tel qu'il a été révélé en son temps .Il reste le seul texte d'origine divine à avoir été reproduit intégralement sur des supports divers au moment même de la révélation, échappant ainsi à toutes les formes d'altération qui caractérisèrent les autres religions durant leur transmission.
De tous les livres révélés, le Coran a la particularité d'être le seul à reproduire exclusivement la parole de Dieu .A l'inverse de la bible dont les auteurs sont innombrables et qui donnent l'occasion aux prophètes, aux rois, aux prêtres aux juges, aux apôtres et d'autres personnes parfaitement inconnues, le soin de s'exprimer à côté de Dieu.

Maintenant en suivant le cheminement chronologique des 3 révélations on peut dégager les principales divergences :
1-Le particularisme judaïque fait que pour les juifs ,Dieu était avant tout le Dieu d'Israël chargé de protéger la communauté de la diriger ,de satisfaire ses désirs .Dieu était à quelques chose près une divinité nationale .

2- Apres la venue de Jésus, Dieu commence à acquérir des dimensions et des pouvoirs nouveaux, .Il devient le Dieu de tous les hommes et non plus celui des seuls Israélites .cependant il garde toujours son coté terrestre .Il délègue son "fils" unique Jésus, afin de sauver l'humanité au prix d'une crucifixion purifiante.

3-Le Coran vient bouleverser toutes ces notions en donnant à Dieu son caractère universel et UNIQUE .
"Votre Dieu est un Dieu unique .Il n'y a de Dieu que lui .Le clément, le miséricordieux " coran 2. 163
"Il n'engendre pas et n'a pas été engendré " coran 112 .3
Il n'a pas de fils :
"Ils disent Dieu s'est donné un fils :Gloire à lui tous ce qui est dans les cieux et sur la terre lui appartient et s'inclinent devant sa puissance " coran 2 .116

Revenons à la question initiale à savoir le changement de religion :

Si un chrétien décide se convertir à l'islam qu'il le fasse surtout par conviction ,en étant profondément imprégné du message coranique et de tout ce qu'il représente comme spiritualité et conscient de ce que peut lui apporter l'Islam de plus par rapport à sa religion d'origine.

Lorsque c'est un musulman qui décide de se convertir au christianisme ,il faut rappeler que l'islam étant la religion la plus récente ,la dernière révélée c'est celle qui apporte le plus de réponses "fraîches "à l'humanité et se convertir à une religion qui lui est antérieure est en quelque sorte une marche arrière dans le temps si on suit la logique chronologique des révélations.En tout les cas s'il décide de le faire qu'il évite au moins de faire l'amalgame entre la valeur spirituelle de l'islam en tant que religion et la décadence politique et économique que vivent les musulmans de notre époque .Il s'agit de ne pas se méprendre ,et comprendre que la religion musulmane n'a rien à voir avec la sclérose des esprits des musulmans d'aujourd'hui .A l'origine le message était une véritable révolution comparé aux autres religions qui l'on précède .

Si j'ai bien compris vous est encore au stade de tâtonnements et de recherches d'une spiritualité qui est en vous et vous essayer de comprendre, alors prenais tout le temps nécessaire ,vous avez beaucoup de choses à apprendre avant de prendre une décision

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1374 posté le 17/05/2005 à 16:55:27 par ahmed
Réponse au blog p80
Franchement tu me fais vraiment pitié, on sent bien que tu est quelqu’un de convaincu et très bien, tu est le meilleur (tu parle) le pays ou tu habite s’appelle l’Algérie et non pas la Kabylie vous en faites partie intégrale, quand a ta religion tu est en droit de penser que tu est dans le vrai et je ne vais pas essaye de dire autre chose. Dans la religion catholique on dis jésus laisse l’autre nom au musulman stp.tu est en droit de penser se que tu veut mais essaye d’être tolérant comme te l’indique ta religion, il ne suffit pas de prétendre pour détenir la vérité et la bêtise sera toujours humaine, tu dit des chose qui sont dépasser et qui te dépasse complètement c’est toujours la même rengaine avec des gens de ton acabit, tu fait pitié.
Perso je trouve très bien que les kabyles garde leurs coutumes, leurs langue, c’est un plus qui ne peut qu’apporte a toute l’Algérie de même que c’est bien que les autre ethnies présente en Algérie garde leurs identité.Ce que toi tu propose c’est que tous les autre deviennent kabyle et catholique !soyons sérieux !

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1267 posté le 12/05/2005 à 14:48:34 par ahmed
Réponse au blog p130
Bonjour Lisa,
C’est une bonne question j’espère t’apporter réponse, elle vaut ce quelle vaut
Regarde si tu peux avoir d’autres avis


Pour ce qui est de l'insémination artificielle,
Le (Conseil Supérieur des Affaires Religieuses) en Turquie estime, à juste titre, que «la naissance du bébé- éprouvette ne peut guère susciter de réserves, du point de vue de, l'islam, à condition, notamment, que les éléments mâle et femelle appartiennent à deux personnes unies par le mariage».
Néanmoins, cette légitimation est conditionnée par le certitude que le foetus issu de cette opération, n'en subisse aucun mal physique ou psychique. Nulle prohibition, donc, d'un tel mode substitutif, tant que la science est sûre de l'inexistence de toutes répercussions gravidiques, sur le bébé, après naissance
Tels sont, donc, les concepts et préceptes prônés par l'islam, dans cette concurrence essentielle, de la vie de l'embryon.

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1250 posté le 11/05/2005 à 16:51:52 par ahmed
Réponse au blog p71
La tolérance est le respect, l'acceptation et l'appréciation de la richesse et de la diversité des cultures de notre monde, de nos modes d'expression et de nos manières d'exprimer notre qualité d'êtres humains. Elle est encouragée par la connaissance, l'ouverture d'esprit, la communication et la liberté de pensée, de conscience et de croyance. La tolérance est l'harmonie dans la différence. Elle n'est pas seulement une obligation d'ordre éthique ; elle est également une nécessité politique et juridique. La tolérance est une vertu qui rend la paix possible et contribue à substituer une culture de la paix à la culture de la guerre.
La tolérance n'est ni concession, ni condescendance, ni complaisance. La tolérance est, avant tout, une attitude active animée par la reconnaissance des droits universels de la personne humaine et des libertés fondamentales d'autrui. En aucun cas la tolérance ne saurait être invoquée pour justifier des atteintes à ces valeurs fondamentales. La tolérance doit être pratiquée par les individus, les groupes et les Etats.
La tolérance est la clé de voûte des droits de l'homme, du pluralisme (y compris le pluralisme culturel), de la démocratie et de l'Etat de droit. Elle implique le rejet du dogmatisme et de l'absolutisme et conforte les normes énoncées dans les instruments internationaux relatifs aux droits de l'homme.
Conformément au respect des droits de l'homme, pratiquer la tolérance ce n'est ni tolérer l'injustice sociale, ni renoncer à ses propres convictions, ni faire de concessions à cet égard. La pratique de la tolérance signifie que chacun a le libre choix de ses convictions et accepte que l'autre jouisse de la même liberté. Elle signifie l'acceptation du fait que les êtres humains, qui se caractérisent naturellement par la diversité de leur aspect physique, de leur situation, de leur mode d'expression, de leurs comportements et de leurs valeurs, ont le droit de vivre en paix et d'être tels qu'ils sont. Elle signifie également que nul ne doit imposer ses opinions à autrui.
A la lecture de tous vos post je pense qu’il est bon de rappeler qu’il faut être tolérant chacun a le droit d’avoir son opinions et tout être à droit a ces convictions (politique morale ou religieuse)

Souvent nous réagissons alors que nous ne connaissons pas l’autre !
Combien de personne qui sont intervenu connaisse la Kabylie ?combien connaisse son histoire ?

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1207 posté le 09/05/2005 à 18:08:35 par ahmed
Réponse au blog p86
Bonjour Rebel, moi je suis sur que si je poster un point de vue en disant que je vient de me convertir a l’islam sur un site chrétien tu serai surpris de voir la tolérance dont font preuve les vrai chrétiens .ne sous entend pas que l’islam prêche la violence ,l’islam dit les mêmes choses à quelques différence près que la bible ou la Thora .il est vrai que si nous appliquions tous a la lettre se que nous dit la religion la vie serai magnifique et c’est valable pour toute les ethnies.donc tu voit bien que c’est surtout une affaire d’homme et non de religion .
Personnellement je freqente tout les jours des gens d’autre confession et sa passe bien parce que l’on à appris à ce connaître mais on a du quand même se parler entre nous ce n’est pas venu seul .

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1180 posté le 07/05/2005 à 14:23:05 par ahmed
Réponse au blog p118
A l’attention de Walid.

Vaste sujet, trop long pour ce topic je t’invite sur

http://www.chez.com/geso/DIEU/Existence_Dieu.htm


lit stp et après on en discute

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1176 posté le 07/05/2005 à 13:32:01 par ahmed
Réponse au blog p117
Si un personnage de bande dessinée disait: "je suis né lorsque par hasard, l'encre s'est renversée sur le papier. Les peintures aussi se sont renversées par hasard et ont formé les couleurs. C'est-à-dire que je n'ai besoin de personne pour me dessiner ou me donner une forme, je peux naître par moi-même, par hasard", vous ne prendriez sûrement pas cela au sérieux. Vous savez que les lignes parfaites, les couleurs et les actions dans les personnages de dessins ne peuvent pas être formées en renversant par hasard de la peinture ça et là, puisque renverser seulement une bouteille d'encre ne formera jamais une jolie image faite de lignes régulières. On doit penser à quelque chose de sensé et ayant un objectif, faire un plan et dessiner cette chose pour la faire exister. Pour comprendre tout cela, vous n'avez pas besoin de voir l'artiste ou le peintre. Vous comprenez automatiquement que le dessinateur a donné à ce personnage ses attributs, formes et couleurs, ainsi que la faculté de parler, marcher ou encore sauter. Après cet exemple, réfléchissez sérieusement à ce qui suit: quelqu'un qui n'accepte pas que Dieu l'ait créé est aussi un menteur, tout comme le personnage de bande dessinée. Cet homme nous explique comment lui et tous les autres sont venus à l'existence: "Moi, ma mère, mon père, leurs parents et les tout premiers parents ayant vécu depuis des temps immémoriaux avons existé par hasard. Les coïncidences ont créé nos corps, yeux, oreilles et tous nos organes." Les paroles de cet homme, qui nie que Dieu l'a créé, ressemblent beaucoup aux paroles du personnage de BD. La seule différence est que le personnage est fait de lignes et peint sur une feuille de papier. La personne qui prononce ces mots est un homme fait de cellules. Mais cela fait-il une différence? L'homme qui prononce ces mots n'est-il pas un organisme hautement plus complexe, plus parfait que le personnage de BD? Autrement dit, s'il est impossible pour un personnage de BD de naître par hasard, alors il est nettement plus invraisemblable pour cet homme d'être né de la même manière. Posons maintenant à cet homme la question suivante: "Vous avez un corps vraiment merveilleux qui fonctionne impeccablement. Vos mains peuvent tenir des objets avec une grande délicatesse, mieux encore que les machines les plus sophistiquées. Vous pouvez courir avec vos pieds. Vous avez une vue parfaite, plus perçante que l'appareil photo le plus haut de gamme. Vous n'entendez jamais de sifflement dans vos oreilles; aucune hi-fi ne peut produire un son aussi clair. Plusieurs organes dont vous êtes inconscients fonctionnent ensemble pour vous garder en vie. Par exemple, bien que vous n'ayez aucun contrôle sur le fonctionnement de votre cœur, reins ou foie, ils continuent d'opérer impeccablement. Aujourd'hui, des centaines de scientifiques et d'ingénieurs travaillent avec acharnement pour dessiner des machines similaires à ces organes. Toutefois, leurs efforts n'ont abouti à rien. C'est-à-dire que vous êtes une créature parfaite, et qu'une chose similaire ne peut pas être fabriquée par l'homme. Comment justifiez-vous tout ceci? L'homme, qui nie que Dieu a créé ces choses, dira probablement: "Je sais aussi que nous avons un corps impeccable et des organes parfaits. Mais je crois en ce qui suit: des atomes inanimés et inconscients se sont réunis par coïncidence pour former nos organes et notre corps." Vous avez sans doute remarqué que ces mots semblent irraisonnables et bizarres. Quels que soient son âge et sa profession, une personne qui met en avant de telles revendications échouent manifestement à réfléchir clairement; elle a de fausses idées. Étonnamment, nous croisons fréquemment des gens qui croient en des notions aussi irrationnelles. Puisque même la machine la plus simple a un créateur, un système complexe comme l'homme n'a pas pu exister par hasard. Il n'y a pas de doute que Dieu ait créé le premier être humain. Dieu a aussi créé les systèmes à l'intérieur du corps du premier homme pour permettre la reproduction et l'apparition des générations suivantes. Dieu a assuré que l'espèce humaine se perpétuerait au moyen d'un programme inséré dans ses cellules. Nous sommes nés grâce à ce programme créé par Dieu, et continuons à grandir en conformité avec lui. ce sujet vous aidera à atteindre une meilleure compréhension du fait que Dieu, notre Créateur, possède une infinie puissance et une grande sagesse.
1 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1175 posté le 07/05/2005 à 13:21:20 par ahmed
Réponse au blog p117
Si un personnage de bande dessinée disait: "je suis né lorsque par hasard, l'encre s'est renversée sur le papier. Les peintures aussi se sont renversées par hasard et ont formé les couleurs. C'est-à-dire que je n'ai besoin de personne pour me dessiner ou me donner une forme, je peux naître par moi-même, par hasard", vous ne prendriez sûrement pas cela au sérieux. Vous savez que les lignes parfaites, les couleurs et les actions dans les personnages de dessins ne peuvent pas être formées en renversant par hasard de la peinture ça et là, puisque renverser seulement une bouteille d'encre ne formera jamais une jolie image faite de lignes régulières. On doit penser à quelque chose de sensé et ayant un objectif, faire un plan et dessiner cette chose pour la faire exister. Pour comprendre tout cela, vous n'avez pas besoin de voir l'artiste ou le peintre. Vous comprenez automatiquement que le dessinateur a donné à ce personnage ses attributs, formes et couleurs, ainsi que la faculté de parler, marcher ou encore sauter. Après cet exemple, réfléchissez sérieusement à ce qui suit: quelqu'un qui n'accepte pas que Dieu l'ait créé est aussi un menteur, tout comme le personnage de bande dessinée. Cet homme nous explique comment lui et tous les autres sont venus à l'existence: "Moi, ma mère, mon père, leurs parents et les tout premiers parents ayant vécu depuis des temps immémoriaux avons existé par hasard. Les coïncidences ont créé nos corps, yeux, oreilles et tous nos organes." Les paroles de cet homme, qui nie que Dieu l'a créé, ressemblent beaucoup aux paroles du personnage de BD. La seule différence est que le personnage est fait de lignes et peint sur une feuille de papier. La personne qui prononce ces mots est un homme fait de cellules. Mais cela fait-il une différence? L'homme qui prononce ces mots n'est-il pas un organisme hautement plus complexe, plus parfait que le personnage de BD? Autrement dit, s'il est impossible pour un personnage de BD de naître par hasard, alors il est nettement plus invraisemblable pour cet homme d'être né de la même manière. Posons maintenant à cet homme la question suivante: "Vous avez un corps vraiment merveilleux qui fonctionne impeccablement. Vos mains peuvent tenir des objets avec une grande délicatesse, mieux encore que les machines les plus sophistiquées. Vous pouvez courir avec vos pieds. Vous avez une vue parfaite, plus perçante que l'appareil photo le plus haut de gamme. Vous n'entendez jamais de sifflement dans vos oreilles; aucune hi-fi ne peut produire un son aussi clair. Plusieurs organes dont vous êtes inconscients fonctionnent ensemble pour vous garder en vie. Par exemple, bien que vous n'ayez aucun contrôle sur le fonctionnement de votre cœur, reins ou foie, ils continuent d'opérer impeccablement. Aujourd'hui, des centaines de scientifiques et d'ingénieurs travaillent avec acharnement pour dessiner des machines similaires à ces organes. Toutefois, leurs efforts n'ont abouti à rien. C'est-à-dire que vous êtes une créature parfaite, et qu'une chose similaire ne peut pas être fabriquée par l'homme. Comment justifiez-vous tout ceci? L'homme, qui nie que Dieu a créé ces choses, dira probablement: "Je sais aussi que nous avons un corps impeccable et des organes parfaits. Mais je crois en ce qui suit: des atomes inanimés et inconscients se sont réunis par coïncidence pour former nos organes et notre corps." Vous avez sans doute remarqué que ces mots semblent irraisonnables et bizarres. Quels que soient son âge et sa profession, une personne qui met en avant de telles revendications échouent manifestement à réfléchir clairement; elle a de fausses idées. Étonnamment, nous croisons fréquemment des gens qui croient en des notions aussi irrationnelles. Puisque même la machine la plus simple a un créateur, un système complexe comme l'homme n'a pas pu exister par hasard. Il n'y a pas de doute que Dieu ait créé le premier être humain. Dieu a aussi créé les systèmes à l'intérieur du corps du premier homme pour permettre la reproduction et l'apparition des générations suivantes. Dieu a assuré que l'espèce humaine se perpétuerait au moyen d'un programme inséré dans ses cellules. Nous sommes nés grâce à ce programme créé par Dieu, et continuons à grandir en conformité avec lui. ce sujet vous aidera à atteindre une meilleure compréhension du fait que Dieu, notre Créateur, possède une infinie puissance et une grande sagesse.
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1087 posté le 03/05/2005 à 15:10:40 par ahmed
Réponse au blog p121
A l’attention de l’administrateur,


Tout d’abord je vous remercie pour votre intervention que j’attende
C’est très bien d’avoir eu l’idée un jour de crée se site et je vous remercie encore une fois
Je pense qu’il serai bien d’afficher l’adresse IP de chaque internaute cela permettra d’évite pas mal de malentendu.part contre je trouve qu’il bien de ne pas imposer de sujets sinon l’esprit même du site ne sera plus pareil .je pense par contre que vous devriez imposer de ne pas écrire en langage texto ou MSN.

J’ajouterai qu’il vrai que j’ai souvent débattu avec plusieurs internautes et parfois j’ai été long j’espère sincèrement que je n’ai blesse personne et si malheureusement c’est arrive je m’en excuse profondément.

Je ne suis pas un fanatique ni intégriste aussi ceci est mon dernier point de vue avec vous
Je vous souhaite a tous une bonne continuation et que la paix soit avec vous

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1050 posté le 30/04/2005 à 13:46:02 par ahmed
Réponse au blog p47
Regarde autour de toi : tu verras que partout, nos frères et nos soeurs se vannent mutuellement. Le problème est que ça devient vite un cercle vicieux. Si quelqu'un se moque de moi, j'ai deux choix : soit me taire, soit lui répondre en essayant de me moquer de lui d'une manière encore plus efficace. Franchement, qui d'entre nous se tairait quand quelqu'un se moque de lui en public ? Si on veut vraiment être musulmans, le mieux est de ne pas répondre à quelqu'un qui nous insulte. Malheureusement, l'effet de groupe et d'autres choses (sentiment de fierté...) font que dans la plupart des cas, la personne attaquée va attaquer à son tour.
Si je ne peux pas vanner la personne qui m'a vanné, je vais me retourner vers une personne plus faible que moi car ce sera plus facile. Ainsi, dans chaque groupe, il y a aura un souffre-douleur, quelqu'un de qui tout le monde se moquera



Tu as dû voir autour de toi ou dans les banlieues comme tous les jeunes musulmans ou non sont sur la défensive. On est sur la défensive parce qu'on a toujours peur de se faire vanner par quelqu'un. Le pire est qu'on peut se faire vanner pour n'importe quoi : une coupe de cheveux, des baskets

Nous, musulmans rions avec quelqu'un qui se moque du physique d'un autre alors que c'est une chose interdite à faire. Chacun a le physique qu'Allah lui a donné et personne ne doit se moquer des autres

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1024 posté le 28/04/2005 à 12:35:33 par ahmed
Réponse au blog p102
florence est une journaliste francaise de chez liberation et hussein est sont guide ils ont ete enleve en Irak depuis 112 jours .
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1023 posté le 28/04/2005 à 11:58:35 par ahmed
Réponse au blog p117
C'est l'histoire d'une maman, appelons-la Jamila, et de ses trois enfants Youssef, Brahim et Mouhamed.
Jamila, comme la plupart des mamans, aime énormément ses enfants.
Les enfants, comme la plupart des enfants, savent que leur maman les aime, mais ils ne savent pas à quel point (comme nous tous).
Youssef, Brahim et Mouhamed sont des enfants comme les autres. Et donc il leur arrive de faire des petites bêtises quand leur maman a le dos tourné.

Jamila est très intelligente, grâce à Allah Le Très-Haut, et elle sait exactement comment faire pour que ses trois enfants ne fassent pas de bêtises et pour qu'ils fasse plein de bonnes choses.

Voyons tout d'abord ce qu'elle fait avec Youssef.
Youssef est un petit têtu qui n'en fait qu'à sa tête. Il n'est pas mauvais mais juste un peu faible et il n'arrive pas à résister quand il voit qu'on le met dans un environnement qui favorise les bêtises. Une des bêtises préférées deYoussef est, par exemple, de jouer avec le feu. Et pour que Youssef fasse ses devoirs tous les jours, qu'il fasse sa part de corvées ménagères, il faut être très patient car il déteste se fatiguer. C'est plus facile de se laisser aller d'après lui.
Jamila connaît très bien comment marche Youssef car c'est elle qui l'a fait et elle connaît à la fois ses qualités et ses defauts.
Parce qu'elle connaît tout de lui, en particulier ses faiblesses, Jamila sait que la seule chose qui peut stopper Youssef de faire des bêtises ou l'encourager à faire ses devoirs, c'est de le menacer avec des punitions. Elle a beau expliquer à Youssef de ne pas faire de bêtises, mais ça ne sert à rien, il n'y a vraiment que les punitions qui marchent. Et elle a beau l'encourager à faire ses devoirs, ça ne marche pas. Il n'y a que les menaces qui marchent.
Ainsi, Youssef connaît exactement la liste de bêtises à ne pas faire et la liste de devoirs à faire. Il sait aussi pourquoi il ne faut pas faire ces bêtises, mais ça ne lui suffit pas pour arrêter. Il sait pourquoi il devrait faire ses devoirs, mais ça ne lui suffit pas pour les faire. Il est juste un peu faible et paresseux.
Youssef connaît aussi les punitions qui vont avec les bêtises et avec le fait de ne pas faire ses devoirs. Il a très très peur de ces punitions et c'est pourquoi quand Jamila parle de punitions, Youssef arrête tout de suite les bêtises et fait ses devoirs.
Certains penseront que Jamila n'aime pas son fils Youssef, mais ce n'est pas vrai. Au contraire, Jamila l'aime énormément et donc elle essaie de tout son coeur de le protéger car elle sait (et il sait) que les bêtises ne feront que du mal à son fils et que les devoirs ne lui feront que du bien.
Ainsi, pour ne pas qu'il joue avec le feu et pour qu'il fasse ses devoirs, Jamila dit à Youssef qu'il sera consigné dans sa chambre pendant une semaine. Jamila ne ment pas et si Youssef joue avec le feu ou qu'il ne fait pas ses devoirs et obtient une mauvaise note, elle le punira comme prévu. Encore une fois, ce sera par amour et non par haine qu'elle le punira. Elle ne veut que du bien pour son fils.

Brahim, lui, est un enfant différent.
Pour ne pas faire de bêtises ou pour faire ses devoirs, Jamila n'a pas à lui dire qu'il sera puni. Elle doit juste lui promettre une récompense. Ah ça !! Les récompenses, ça marche très bien avec Brahim !
Si Brahim fais ses devoirs et reste loin des problèmes, Jamila lui donne ce qu'elle lui a promis. La récompense peut-être immédiate ou peut-être différée, dans le cas où Jamila promet à Brahim de lui offrir un gros cadeau (par exemple une voiture) quelques temps après.
Jamila préfère avoir affaire à un enfant comme Brahim plutôt qu'un enfant comme Youssef, mais elle les aime tous les deux.
A la fin, s'ils sont obéissants, la seule différence entre les deux enfants est que Youssef ne sera pas puni alors que Brahim non seulement ne sera pas puni, mais en plus se retrouvera avec une belle récompense. Si Youssef est intelligent, il comprendra vite qu'il a intérêt à copier son frère Brahim.
Mais attention, Brahim n'est pas parfait car il faut quand même que sa maman l'encourage pour qu'il fasse bien.

Mouhamed, lui, n'a rien à voir avec ses deux frères.
Jamila n'a pas besoin de le menacer pour qu'il ne fasse pas des bêtises ou pour qu'il fasse ses devoirs.
Et elle n'a pas besoin de lui promettre des récompenses non plus.
Pourquoi ?
Tout simplement parce que Mouhamed sait que les bêtises ne lui feront que du mal et que les devoirs qu'il a à faire ne lui seront que bénéfiques. Ainsi, Mouhamed marche tout seul. Tout seul il s'éloigne des bêtises et fait tout ce qu'il a à faire.
Tu sais pourquoi Mouhamed sait ce qu'il sait ?
Ce n'est pas parce qu'il est savant, car ce n'est qu'un enfant.
C'est en fait parce qu'il aime tellement sa mère qu'il lui fait confiance à 100% et donc qu'il la croit quand elle lui dit que les bêtises ne lui apporteront que le malheur et que les devoirs qu'il fait ne contribueront qu'à son bonheur. Au début, Mouhamed était comme ses frères, mais après avoir vu que sa maman avait toujours raison quand elle lui donnait des conseils, il a simplement décidé de lui faire confiance, de lui obéir et de ne plus mettre en doute les conseils qu'elle lui donne.
Et pourquoi Mouhamed aime-t-il autant sa mère ?
Parce qu'elle l'a fait et qu'elle s'est toujours occupée de lui, dans les bons et les mauvais moments, et qu'il lui doit tout.

Bien sûr, le préféré de Jamila est Mouhamed car il avance tout seul et qu'il aime énormément sa mère. Mais Jamila aime aussi Youssef et Brahim et elle n'espère qu'une chose : qu'ils fassent comme Mouhamed c'est-à-dire qu'ils avancent d'eux-mêmes en s'éloignant des bêtises et en faisant leurs devoirs.

Maintenant, si tu remplaces le mot "Jamila" par "Allah", et le mot "enfants" par "créatures", tu verras que :
- Youssef est un musulman qui fait la prière, le jeûne, paie la zakat et s'éloigne des péchés car il a peur d'aller en Enfer.
- Brahim est un musulman qui fait la prière, le jeûne, paie la zakat et s'éloigne des péchés car il veut aller au Paradis.
- Mouhamed est un musulman qui fait la prière, le jeûne, paie la zakat et s'éloigne des péchés seulement parce qu'il aime Allah pour qui Il est.

Attention, les trois sont des musulmans et Insha'Allah les trois iront au Paradis. Mais ils n'ont pas le même niveau de foi, Mouhamed ayant la foi la plus grande et la plus noble.

Tous les musulmans sont, en gros, soit des "Youssef", soit des "Brahim", soit des "Mouhamed". Et ce n'est qu'en étant plus pieux que l'on peut progresser et essayer de devenir des musulmans aussi pieux et croyants que Mouhamed.

Pour finir, je n'ai qu'une chose à dire :
Qu'Allah Le Très-Haut fasse de nous des "Mouhamed".
Mais n'oublie-pas qu'avant qu'Allah ne nous change, il faut que nous commencions à changer par nous-mêmes.

Résumé du texte (pour les personnes pressées) :

Dans la vie, il y a :
- des gens qu'on doit pousser ou caresser du bâton pour qu'ils avancent vers le Paradis et qu'ils s'éloignent de l'Enfer,
- des gens devant qui on doit balancer une carotte pour qu'ils avancent vers le Paradis et
- des gens qui avancent tout seuls vers le Paradis parce qu'ils veulent être avec Allah.

A mon avis, mieux vaut être quelqu'un qui avance tout seul. Et être avec Allah est la seule chose que je désire.

ps:je tient a preciser que le texte n'est pas de moi j'ai trouve sa bien et je m'en suis servi

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1022 posté le 28/04/2005 à 11:45:04 par AHMED
Réponse au blog p48
. Bonjour Samia,

Je ne me permet pas de te juger ce n’est pas mon objectif.

Je préfère parler de recadrer, mon point de vue est que l’on se doit d’être réaliste, et si on est en face d’un problème de pouvoir l’analyser en étant objectif.
Je vis en France depuis de nombreuse année, en alsace pour être précis et crois moi le racisme je connais !
C’est un fléau dont il est difficile de se débarrasser

Qu’est ce que le racisme c’est : la théorie de la hiérarchie des races qui conclut a la nécessite de préserver la race dite supérieure de tout croisement et a son droit de dominer les autres. Ensemble de réactions qui consciemment ou non s’accordent avec cette théorie

On ajoute la xénophobie qui est : la crainte, peur, aversion, rejet de celui qui est perçu comme étant étranger, de ce qui vient de l’étranger parce que supposè menaçant un équilibre, une harmonie locale, autochtone.

Je ne suis pas un théologien ni même quelqu'un de littéraire en fait je m’occupe souvent de jeunes de banlieues je suis éducateur dans un de nos club de football et je suis aussi bénévole au centre socio culturel
Au club je suis très souvent confronte au racisme je l’ai été même au sein de notre propre comite mais aujourd’hui ce ne sont que louange foot balistiquement parlant mais surtout mon équipe est montre en exemple pour son comportement sur le terrain et en dehors du terrain.cela n’a pas été facile mais j’ai réussi parce que il y a eu un Dialogue.

Quand au centre nous avons réussi a mettre en place avec les jeunes du quartier (tous issue de l’immigration) plusieurs choses (cours d’alphabétisation, soutien scolaire, différent cours de sport et d’autre petites chose) aujourd’hui c’est magnifique de voir tous ces jeune fier de leurs travail et de les voir s’impliquer autant alors qu’il y a peu il tenait les murs de leurs cite.
Tout cela, Samia pour dire qu’il n’y a pas de fatalité il faut s’impliquer et nous n’obtiendrons rien sans travail.

Regarde autour de toi et combien d’enfant d’immigre on une carte de vote, nous voulons plein de chose mais il faut se donner les moyens et un peut de mal.

Pour ton information, le porc ne se vend pas en algerie et les algériens sont nombreux a aller tout les jours a la mosquée par la foi qui les guide ou par désœuvrement (il n’y a que sa qui marche au bled)

Et puis je ne serai avec personne le jour de mon jugement tout le monde sera seul alors pour moi chacun fait ce qu’il croit.je te rassure de suite je ne suis ni intégriste ni fanatique je croit en un dieu unique et parfois je fait des entorse a ma religion mais sa me regarde moi seul !
ps: demande auX marocainS s'il connaisse MARJANE

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1009 posté le 27/04/2005 à 13:43:50 par ahmed
Réponse au blog p48
Pour faride

Je me suis emporte et je te prie de bien vouloir m’excuser d’autant plus que je me trompe de personne j’ai été fâche de voir que tu dit que tu est tout a fait d’accord avec une personne qui dit qu’elle est une arabe raciste

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°1008 posté le 27/04/2005 à 13:26:37 par ahmed
Réponse au blog p48
Je ne peux pas être d’accord avec toi.

Dis moi juste tu pense vraiment que les meilleure école se trouve dans les zup ?


Tu penses vraiment qu’il y a les meilleurs profs ?
A tu déjà été dans un conseil de classe ?
Tout les ans plusieurs des notre se voit proposer une orientation autre que celle désire
Essaye de savoir pourquoi !
J’ai plein d’amis qui sont diplôme mais qui ne trouve pas de travail souvent on ne prend pas la peine de lire leurs CV parce leurs nom est a consonance arabe

Tu sais même pour les personnes qui n’ont pas de diplôme et qui veulent travaille se voit refuse sur leurs faciès
Personnellement je n’ai été embauche q’après avoir fait de l’intérim dans une boite ou j’avais postule si l’on m’a pris c’est bien parce que j’ai montre de quoi j’été capable

Je vous conseille donc pour les jeune diplôme d’essaye de rentre dans les entreprise de votre choix par le biais de concours (afin de faire vos preuves)
Tu dois bien savoir que l’on ne nous facilite pas la vie et dire a ce qui le dise de retourne dans son pays est la solution de facilite
Je suis par contre d’accord avec toi que nous ne devront pas tout ramener à l’islam

Tu sais aussi que pour la plupart d’entre nous somme ne en France et avons toujours vécu en France c’est notre pays maintenant et nous devons vivre en paix avec tout ces habitants mais nous nous devons de signaler les choses qui ne vont pas, surtout ne pas l’accepter comme situation normale.


Cordialement, Ahmed

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°972 posté le 26/04/2005 à 12:41:10 par ahmed
Réponse au blog p48
A l’attention de Farid.

Farid, ici le point vue est le racisme en France pas musulman pas bien

Nous savons tous que tu est devenue chrétien sa serai bien que tu arrête de faire le crétin et que tu arrive a freiner tes provocations


merci

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°971 posté le 26/04/2005 à 12:36:16 par ahmed
Réponse au blog p48
Bonjour samia,



(ou alors que mes parents sont des gens corrects et je ressent exatement ce que les français ressentent c'est à dire de la haine. )

Que veut dire ta phrase ? Si nous sommes des gens correct nous ne pouvons que avoir de la haine pour les filles voilées ?

Je ne sais pas ce que te raconte tes parents sur l’algerie mais au bled la majorité des filles porte le voile et elles en sont fières vas au bled et après parle !
Je ne sais pas ton age mais lorsque viendra le jour ou tu travaillera on verra si tu ne change pas d’avis

Que connaît tu de ta religion ?que connaît tu de l’histoire ?
Tes ancêtres sont le gaulois ?
La France est raciste oui mademoiselle,c’est malheureux a dire mais nous autre maghrébin somme particulièrement visée et tu peut penser ce que tu veut il t’arriveras un jour ou tu sera dans cette situation .Demande a tes parents eux connaissent

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°967 posté le 26/04/2005 à 10:25:44 par ahmed
Réponse au blog p110
Salut Kader.

Tu sait je n’ai jamais autant rit q’en lisant ta réponse tu me diras qu’il n’y a rien de drôle c’est vrai mais ‘j’ai lu entre les lignes et je t’approuve totalement

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°966 posté le 26/04/2005 à 10:00:58 par ahmed
Réponse au blog p115
. Il y A déjà pas mal de point de vue comme celui que tu proposes. Nous autres musulmans ne sait-on rien faire que critiquer nos soeurs ? Vous ne savais pas parler d'autre chose toujours la même rengaine.MARRE ET MARRE. Et que dire des hommes, quels exemple donne t-il leurs images est elle bien blanche ? J’ai vraiment l'impression que certain sont pas normaux .Des filles bien j'en vois tout les jours et elle sont nombreuses.Des mariages se font très souvent .NOUS VOYONS LA PAILLE DANS L'OEIL DU VOISIN ET LA POUTRE QUI EST DANS NOS YEUX NE NOUS AFFECTE PAS.
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°942 posté le 24/04/2005 à 21:56:42 par ahmed
Réponse au blog p99
Chère Yasmina


Tu a bien raison c’est avec nos différence que l’on deviendras plus fort et plus respectable

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°941 posté le 24/04/2005 à 21:11:52 par ahmed
Réponse au blog p71
Non, tu a tord je ne m’adresse pas a Kader ni a Riad j’ai lu toute les réponses de tout les point de vue et c’est quelque chose qui reviens souvent .

Je pense que ce n’est pas important le nombres de fautes que fait tel ou tel l’important est de s’exprimer et si atout bout de champ on râle celui qui fait des fautes n’osera plus s’exprimer et c’est dommage.
Je demande pardon a tout les lecteurs car je me suis égare : ce n’est pas le point de vue
Amicalement

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°937 posté le 24/04/2005 à 13:41:22 par ahmed
Réponse au blog p71
Bonjour tout le monde.


Jusqu'à présent je n’ai pas voulu donner mon point de vue sur ce sujet

Qui somme nous pour prétendre donner des leçons ?

Ali a écrit un chrétien kabyle et alors si il est de confession chrétienne c’est un chrétien non ?
Si ses parents sont d’origine kabyle c’est un kabyle non ?

Maintenant si Ali avait écrit : un musulman kabyle je ne croit pas que l’un de vous se serait indigne de sa précision sur son origine de naissance

Si vous regarder un petit peut tout les point de vue de se site, c’est le plus long et personne n’avance ni ne profite de vos écrit (a part le point de vue de Rachid s a)

Quand un homme ou une femme de confession autre que la notre se converti d’accord tout le monde tape des mains quand le contraire se produit c’est le tollé, ce que vous faite a un nom c’est du sectarisme et du racisme
Qui somme nous pour juger seul dieu a ce pouvoir notre jugement a tous nous attend et parler comme vous le faite est très mal pour cela aussi vous serai juger.
Des fautes d'orthographes tout le monde en fait on n'est pas chez pivot non ? Les critiques c'est facile sa peut faire très mal faite attention SVP. Je poserai quand même une question a notre ami Ali pourquoi a tu opter pour le christianisme ? Qu’est ce qui ta pousser a le faire ? Pour tout les kabyles je ne suis pas d'accord lorsqu'on dit que vous puissiez être des traîtres pour qui connaît l'histoire de l’algerie c’est un fait que personne ne peut conteste.Soyons plus tolérant et ne nous égarons pas les amis .cordialement

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°904 posté le 20/04/2005 à 20:10:04 par ahmed
Réponse au blog p99
le point de vue est TROP DE MAGREBHIN EN FRANCE pourqoi on reviends toujours sur le meme sujet , sa suffit maintenant aller sur le bon point de vue.marre de vous lire toujours sur les memes sujets(les beurettes et la religion)
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°894 posté le 19/04/2005 à 14:21:59 par ahmed
Réponse au blog p50
Point de vue de kkkm le 2005-02-26 à 09:01:40 France
RE bonjour,
Ayez honte et soyez un tout petit peu polis.
C'est pas de cette façon que vous pouvez régler le "problème" de la pornographie!
Malheureusement pour vous tous : ce n'est pas vous qui pouvez le faire. Vous êtes TOUS des hyper hypocrites : l'un défends, l'autre accuse, le troisième se cache derrière le "drapeau" de défense des droits de l'homme...
Si vous essayez d'analyser objectivement les choses, vous allez pouvoir bien les discerner et vous allez comprendre que vous n'y pouvez ABSOLUMENT rien faire.
Personnellement, je vous conseille de vous occuper d'autres choses plus intéressantes et qui peuvent vous faire avancer...
Si l'homme veut se vendre, il trouvera toujours un acheteur. Voilà, c'est ça ma réponse...
KKKM.


Pourquoi lancer le sujet alors si tu juge que cela n’est ni intéressant niimportant etsans intérets

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°888 posté le 18/04/2005 à 17:37:31 par ahmed
Réponse au blog p86
Salut Rachid, je suis tout à fait d’accord avec toi,

A cette époque là nous savions appliquer notre religion et la sunna été une ligne de conduite très bien ancre dans la vie de tout musulman.

C’est bien pour cela que je disait dans un de mes commentaires qu’il faut que les gens charger d’expliquer notre religion change : nous sommes dans le 21 siècle beaucoup de choses ont changer les mentalité surtout, quand je voit parfois comment certain essayent d’approcher les gents de notre communauté je me pose des questions, lorsque tu entend certain prêches tu te pose des questions le monde a évoluée et l’islams dit que l’on doit évoluer aussi

Donc je pense que nous devons former ces personnes pour notre bien à tous

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°867 posté le 16/04/2005 à 23:14:14 par ahmed
Réponse au blog p33
Avant de répondre à cette question, je dois te demander quelques trucs.
Pourquoi tu veux avoir un(e) petit(e) ami(e) ?
Pour passer du temps avec lui/elle ?
Pour vivre ensemble ?
Pour avoir des enfants ?
Pour profiter de la vie ?
Si tu réponds oui à ces questions, alors marie-toi. C'est exactement pour ça que le mariage existe.

Mais si tu n'es pas prêt à te marier, ne fais pas de bêtises et lis ce qui suit.

En Islam, on ne peut pas avoir de petit(e) ami(e) comme chez les non-musulmans.
Pourquoi ? C'est très simple.
Tu aimerais bien qu'un homme devienne le copain de ta mère et que quelques semaines après, il s'en aille comme il est venu ? J'imagine que tu n'aimerais pas trop.
Et si cette homme sortait avec ta soeur pendant ces quelques semaines puis la laissait tomber ? Bien sûr que tu n'aimerais pas.
Et s'il sortait avec ta fille pendant un mois, qu'il lui fasse un bébé et ensuite disparaisse dans la nature ? Tu aimerais ? Non, jamais !
Tu veux sûrement que tous les hommes respectent ta famille, einh ? Tu préfèrerais que la relation soit sérieuse, c'est-à-dire que ce soit un mariage.

Si toi tu refuses que quelqu'un vienne sortir avec ta mère, ta soeur ou ta fille pendant quelques semaines ou quelques mois, tu devrais comprendre qu'il y a sûrement quelqu'un au monde qui ne veut pas que tu sortes avec sa mère, sa soeur ou sa fille. Et oui ! La fille avec qui tu seras est obligatoirement la fille de quelqu'un et peut-être la soeur de quelqu'un et peut-être la mère de quelqu'un.

Si tu veux que les autres te respectent, il faut que tu les respectes aussi. Donc si tu veux une relation sérieuse, il faut te marier.

Regarde autour de toi. Tu vois toutes ces personnes qui se font larguer. Tu trouves ça marrant ? Non ca ne l'est pas vraiment. C'est triste de voir tous ces gens qui sortent ensemble quelques semaines et qui se quittent pour aller sortir avec quelqu'un d'autre. Certains garçons et certaines filles s'amusent à passer d'un partenaire à l'autre et ça les amuse. D'autres le font mais ça ne les amuse pas trop. Mais dans tous les cas, ce ne sont pas des choses agréables à vivre ou même à voir. Les gens restent ensemble tant que tout va bien et dès que les problèmes apparaissent, ils se quittent.
Et tu as vu tous ces bébés qui n'ont qu'un parent parce que l'autre s'est sauvé ?
Et tu as vu tous ces jeunes qui ont un bébé à l'âge de 15 ans ou souvent bien avant ?
Et tu as vu tous ces divorces liés à l'adultère ?
Et tu as vu tous les suicides liés à une rupture sentimentale ?

Tu veux être comme eux ?
Tu veux que des hommes sortent avec ta soeur, qu'ils profitent d'elle et qu'ils la jettent après ? Non ? Alors toi, ne le fais pas aux autres non plus. Il faut respecter les femmes ET les hommes.

Sortir avec une fille ou un garçon ne t'apportera QUE des problèmes.
Ce n'est pas pour rien que celui qui commet ce péché et qui n'arrête pas sérieusement et ne se repent pas sera en Enfer. EN ENFER !

C'est vraiment quelque chose de grave et il faut que tu t'en rendes compte. Tu sais, Allah Le Très-Haut n'interdit pas les choses pour nous embêter. Il ne le fait que pour nous aider. Allah guide vers le bien, pas vers le mal. Si les relations amoureuses hors mariage étaient bien, Allah et son envoyé nous auraient prévenus.

Si tu aimes une personne et qu'elle t'aime, au lieu de faire des bêtises, soit un homme/une femme et marie-toi. Là, on saura que tu es quelqu'un de sérieux et pas quelqu'un qui veut s'amuser quelques semaines et s'en aller.

L'amour et les relations sentimentales c'est quelque chose de sérieux.
Tu sais, tout le monde peut sortir avec un garçon ou une fille. Même les gens les plus bêtes, les plus moches, les plus sales et les plus méchants peuvent. Regarde autour de toi pour t'en rendre compte.
Pas besoin d'être une top model pour trouver un mec. Et pas besoin d'être Brad Pitt pour trouver une copine.
C'est donc complètement stupide d'être fier et de se vanter de sortir avec un garçon ou une fille. C'est comme si tu étais fier et que tu te vantais d'aller aux toilettes tout seul. Tout le monde peut le faire.
La question n'est pas de savoir si tu es capable de draguer et d'arriver au premier baiser. La question est de savoir si tu peux être responsable et assumer tout ce qui est lié à une relation homme-femme. Si oui, alors marie-toi. Sinon, retourne jouer aux billes dans le bac à sable. Ce sera meilleur pour toi.

Qu'Allah nous protège de tout mal et nous garde sur la Voie.

3 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°860 posté le 15/04/2005 à 20:38:52 par momo
Réponse au blog p97
A l ‘attention de za


J’arrive pas a comprendre ta question ; si tu est une musulmane et que tu veux vivre dans l’halal la réponse est simple c’est non car ne l’oublie pas quand on se marie on doit faire un mariage religieux et ne pas vivre avec son mari n’est pas permis (théoriquement si l’on est sépare pendant une période longue on doit refaire un autre mariage religieux)

Maintenant tu peux vivre en étant marie et vivre séparément de ton époux (déjà pas besoin de se marier) mais après c’est toi seule que sa regarde personne n’a le droit de te faire des reproches sauf LE TRÈS HAUT

Je suis étonne que sa soit un belge qui te réponde et j’aimerai savoir si il est musulman

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°856 posté le 14/04/2005 à 23:36:30 par ahmed
Réponse au blog p99
A l’attention de fat

Lorsque je relit ce point de vue, sur ce sujet la il n’y a que l’auteur qui pense cela, tout les autres sont en désaccord avec lui pourquoi tu dis qu’on parle tous trop ?

Pour ma part la France est devenu mon pays et je ne renie pas mes origines
Je suis musulman et ma culture n’est pas la même que celle de Paul ou jacques
Depuis longtemps la France est multi plurielle et ce qui c’est passer avec les immigres polonais, italien ou portugais est la même chose pour les arabes la seule différence est la religion et si on ne nous accepte pas c’est principalement pour cette raison .

1 Pour ; 1 Contre
Point de vue n°835 posté le 12/04/2005 à 16:26:23 par momo
Réponse au blog p67
rien a battre du liban" raciste
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°829 posté le 11/04/2005 à 18:46:39 par ahmed
Réponse au blog p48
Très chère Sophie ,


Tout d’abord c’est sur et certain la France est raciste il n’y a qu’a voir la façon dont tu parle toi et tout les gens qui te ressemble parle comme toi.

Sache déjà une chose la plupart des immigres qui se trouve en France ne retournerons jamais dans leurs pays puisqu’il y sont déjà que sa te plaise ou non la France est aussi leurs pays je voudrai bien savoir ton nom de famille et je ne serai pas surpris qu’il es une connotation étrangère.

Maintenant que la France es bien voulu nous accueillir relis un peu ton histoire sa te feras beaucoup de bien

Pour tous mes compatriotes il serai temps de fermer la parenthèse en se qui concerne le voile n’oublions pas que nous nous devons de respecter les lois républicaine et pour ceux que sa dérangent vraiment il ne nous reste plus qu’a créer des écoles coranique privées, prenons exemple sur ce qui se fait pour les autres religions

Maintenant ne cherchons pas d’excuses a tous les racistes combien d’entre vous se sont vu refuser un emploi sur leurs faciès, combien d’entre vous se font refuser l’entrée d’une boite ou d’un bar sur leurs faciès ,combien d’entre vous n’ont pas eu l’avancement q’ils méritent parce qu’ils sont arabes, combien d’entre vous se sont vu refuser l’achat d’une maison parce que le vendeur ne vend pas a un arabe et même si l’intégration est réussi on est accepte ,q’a partir ou tu es indispensable après tu redeviens le bougnoule de service

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°818 posté le 10/04/2005 à 11:37:41 par ahmed
Réponse au blog p99
Reda c’est vraiment très facile de dire que les petites beurettes nous font honte ; qui nous ?
Et pourquoi ? Parce qu’elles s’habillent d’une façon que tu juge vulgaire parce qu’elle parle plus fort que d’autres ou bien c’est parce qu’elle se mélangent avec des garçon d’autres
Confessions ?je voudrais te dire en te donnant un exemple que c’est la fautes a personne c’est le progrès notre façon de vivre tous les jours qui font que c’est comme cela pour l ‘exemple le voila : dans les années 80 dans ma région il y a eu une vague de nouveau migrants, les turcs. Nous autres magrebiens nous rigolions bien de voir leurs femmes qui portent un pantalons sous leurs robes parce qu’il faut dire que nos amis turc ne plaisante pas avec de tell sujet ils leurs été impossible de penser que leurs femmes ou leurs filles puissent un jour parler avec un non turc. ET bien regarde, aujourd’hui il en sont au même point que nous, et seulement en vingt ans !pour ma part j’ai une fille de 17 ans qui s’habille fashion, qui travaille pas mal a l’école, avec qui je ne suis pas toujours d’accort mais je sais une chose c’est que je lui fait confiance .Tu sait pourquoi ? C’est l’éducation que sa mère et moi lui donnons .Lorsque tu dis que c’est la faute aux beurettes regarde autour de toi combien voit tu de potes avec des non croyantes et quels noms donnent t’ils a leurs enfants.On est trop selon toi, tu crois vraiment
Que les gens penserais autrement si on été moins tu ne serais plus (un sale arabe ?)A leurs yeux.La ou part contre je te rejoint, c’est que nous ne somment pas assez qui montrons les bonnes choses ni part notre travail ni part nos engagement et c’est bien dommage .Mais je pense que nous arrivons a ouvrir les yeux et qu’il faut laisser le temps au temps et de plus en plus de frères et soeurs s’engagerons et nous arriverons a nous respecte les uns et les autres

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°784 posté le 04/04/2005 à 21:41:04 par ahmed
Réponse au blog p86
Il me semble que personne de nous ne dit que bien interprète l’islam ne peut pas nous aider car ne l’oublions pas qui nous en a fait cadeau ! Si aujourd’hui dans l’esprits de pas mal de gens, (je pense au occidentaux) l’islam est associer au terrorisme ,c’est bien du a tous les mauvais Imams qui prêchent de bien mauvaise choses .On a pas le droit de mettre des .fanatique pour nous enseigner une religion qui n’est que tolérance amour et bonté .Pourquoi on y arrive pas selon vous ?chez nous (a Strasbourg) il vont bientôt construire une mosquée et bien cela a failli ne pas ce faire parce que l’algérien ne voulais pas d’un imam marocain qui ne voulais pas du turc qui ne voulais pas du tunisien qui ne voulais pas de l’africain .Pourquoi a-t-il fallut que la mairie tranche alors que nous autre musulman on en été incapable .personnellement je me fiche de savoir d’où vient l’imam pourvu qu’il soit compétent .Je dit donc et je signe que nous avons la plus belle des religion mais on se doit de virer toute ces brebis galeuse qui pollue et salisse l’islam
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°759 posté le 31/03/2005 à 13:59:05 par ahmed
Réponse au blog p3
• Alors la je ne vous comprend pas ! Lorsque je vais au pays c’est d’abord pour me reposer ensuite pour m’amuser et pour voir tout les gens de ma famille. Parlons du repos. Comment se reposer au bled si chaque fois que tu te déplace tu risque ta vie par la faute de tous ces irresponsable qui tienne un volant, si tu est tout les jours avec un noeud dans l’estomac lorsque tu utilise le taxi ou même le bus.Comment s’amuser quand tu vois des petit con manquer de respect a ta fille, même si tu est a cote d’elle .Comment s’amuser lorsque tu paye cher une chambre d’hôtel et que tu ne peut dormir parce q’il y a une boite de nuit qui est en fait Un bordel. Comment s’amuser si tous les jours éclate une bagarre entre gens qui ont l’alcool mauvais.Comment s’amuser si la piscine ouvre ses porte avec trois heure de retard par rapport a l’heure prévue et rien a faire pas possible de croire que c’est du a pas de chance .J’ai changer d’hôtel changer de région et c’est pareil partout au bled .Chez nous en Algerie c’est pas fait pour les vacances et pour nos femmes et nos filles c’est pire.SI je part en vacance ce n’est pas uniquement pour moi en tout les cas. Je ne veut pas que mon épouse passe sont temps a faire le ménage la lessive ou la cuisine elle aussi est en vacance pour les même raison que moi .Heureusement q’il reste la famille, quel bonheur que d’être auprès d’eux.LA oui ils nous donne des leçons ils savent reste humble sont d’une gentillesse incroyable se saignerai au quatre veines pour vous faire plaisir et moi je les aime c’est pour eux que je revient au bled mais j’ai retirer le mot vacance de mon répertoire…… Je pourrais encore en rajouter mais a quoi bon j’aime malgré tout mon pays , sa me désole de le voir si beau si riche mais tellement mal entretenue tellement ma gère et tellement piller par ces personne qui nous gouverne.
0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°695 posté le 18/03/2005 à 13:27:21 par ahmed
Réponse au blog p86
je pense sincèrement que l’islam est la plus belle des religion pour celui qui la connais c’est un fait que je ne peut en aucun cas conteste mais ce que je trouve mauvais ce sont les interprétation que nous autre pauvre croyant ont nous apprend .combien de fois j’ai demander
Des réponse a mes question et combien de fois j’ai eu des réponses a l’oppose l’une de l’autre
Si tu mêle la religion et la politique tu peu être sur d’aller droit dans le mur .ce sont deux chose différente formons plutôt les gents dans les mosquées et les autre pour la politique
Et je pense que l’on fera déjà un grand pas

0 Pour ; 0 Contre
Point de vue n°694 posté le 18/03/2005 à 12:12:41 par ahmed
Réponse au blog p51
Franchement il faut arrêter de penser que ce fait est imputable uniquement au hommes.pour avoir visiter l’Algérie le Maroc et la Tunisie je peut vous dire que les femmes ne sont pas en reste de ce cote la .posons nous la question pourquoi ? Tous le monde aspire a une vie meilleure, certain ont du mal a y arriver dans leurs pays il n’existe pas chez nous de milieu
Si malheureusement tu né pauvre quel sont les chances pour ces gents d’inverser leurs situations et quel est le pourcentage de gens qui y arriverons, nous avons pas mal de problèmes a résoudre pour réussir a juguler cela (école, formation, une autre politique et plus de civisme) mais somme nous près !!!!

0 Pour ; 0 Contre
Indiquez ici votre réf.

Ajouter aux favoris cette page comme page de démarrage Envoyer à un ami Nous envoyer un email

Espace Connexions
Login :
Passe :
S'inscrire
Problème de connexion

création de site dynamique

Les heures de prières sur votre téléphone portable
caméra photo mariage oriental

Dj Oriental

[ Accueil | Echange de liens | Page de démarrage | Ajouter aux favoris | tarifs et avantages | Contact ]
Orientalement.com © Tous droits réservés. Conception et réalisation de 01Pro
Dernière mise à jour :  24/08/2019 - Nombre visiteurs : 510 703 371

Mabrouk |StudioProd |orientalement |dj Oriental |dj Anouar |annuaire mariage |reportage |salles |Restaurant |Voiture |Neggafa |Déco |Traiteur |Patisserie |Dj oriental |Orchestre oriental |restaurant |horaires |orchestre marocain |negafa algérienne |